Vous êtes sur la page 1sur 4

Le droit Définition Les moyens Les Les moyens Les droits Les obligations Classification

réel d’acquisition caractères d'extinction

L’usufruit (art.395 CC) le droit d’une (art. 396 CC)l’usufruit 1. Est un droit L’usufruit s’éteint par: 1. De demander au 1. Obligation
personne peut être établi : réel sur le bien - L’expiration du propriétaire de d’information;
(l’usufruitier)d’utiliser pour - par loi ; de l’autre, qui temps pour lequel il remettre le bien; 2. Obligation de
une période déterminée ou - par acte est oposable a été accordé; 2. Droit de l’usufruitier conserver la
déterminable la chose d’une juridique ; ainsi comme le - La réunion sur la sur les fruits; destination du bien;
autre personne (le nud - le régistre des droit de même tête des deux 3. Droit de disposer des 3. Obligation d’effectuer
propriétaire) et de jouir des biens immeubles, propriété, en qualités, biens consomptibles; des réparations;
fruits de la chose comme le en cas des biens étant possible d’usufruitier et de 4. Droit de vote; 4. Obligation du nud-
propriétaire lui-même, mais imeubles ; d’être oposé et propriétaire; 5. Droit de créancier ; propriétaire de garantir
à la charge d’en conserver - par décision au nud - La renonciation de 6. Droit de l’usufruitier les droits de
la substance. L’usufruitier a judiciaire dans propriétaire. l’usufruitier à son de se servir des arbres; l’usufruitier.
le droit de posséder la les cas prévues 2. Est un droit droit; 7. Droit de l’usufruitier
chose, mais non pas de par la loi. temporaire. - La mort ou la sur les bois taillis;
l’aliéner. 3. Est un droit liquidation de 8. Droit sur les carriéres;
inaliénable. l’usufruitier ; 9. Le droit du nud
- La résolution ou la propriétaire de
déclaration de nulité disposition et
de la l’acte juridique d’exercice des mesures
par l’instance de sauvegarde.
judiciaire;
- La demande du nud
propriétaire;
- La destruction de la
chose.
Droit (art.424 CC) un droit réel (art.424 alin. (3) ) 1. Droit 1. De recueillir les 1. De payer la
sur les biens d’autrui, en L’usaje et l’habitation inaliénable; - L’expiration du fruits pour lui et caustion si elle est
d’usage vertu duquel l’usager peut s’établissent en vertu: 2. Droit réel. temps pour lequel il pour sa famille; nécessaire;
employer le bien et jouir de - d’un acte a été accordé; 2. D’éloigner les 2. D’entretenir les
ses fruits pour satisfaire à juridique; - La réunion sur la fruits recueillis. biens.
ses propres besoins ainsi - de la loi; même tête des deux
que pour ceux de sa famille. - du régistre des qualités,
Droit (art.424 al.2) [le droit réel biens imeubles d’usufruitier et de
le titulaire duquel] a le droit en cas des biens propriétaire;
d’habitation de demeurer dans la maison imeubles. - La renonciation de
d’une autre personne avec l’usufruitier à son
son époux et ses enfants droit;
même s’il n’était pas marié - La mort ou la
ou n’avait pas d’enfants lors liquidation de
de l’établissement de l’usufruitier ;
l’habitation. - La résolution ou la
déclaration de nulité
de la l’acte juridique
par l’instance
judiciaire;
- La demande du nud
propriétaire;
- La destruction de la
chose.
Des une charge qui grève un (art.431 CC) La 1. est un droit Les servitudes prennent fin L’obligation du Droits du propriétaire du on connait les suivantes types
immeuble (le fonds servant) servitude peut être réel par leur radiation du registre propriétaire du terrain terrain servant: de servitudes:
servitudes pour l’usage ou l’utilité constituée par: imobilier, des biens immeubles pour servant 1. Peut indiquer, pour  Aparentes - qui se
d’un autre propriétaire(le - destination du étant l’une des raisons suivantes: 1. d’autoriser certains l’exercice du droit distinguent par des
fonds dominant). L’utilité proriétaire; constitué - consolidation, actions sur son terrain, de servitude, une signes extérieures ;
peut consister soit en - des actes sur les biens lorsque les deux par-dessousu la terre. partie du terrin  Non apparentes – qui
l’augmentation du confort juridiques (la immeubles ; terrains aboutissent à 2. S’abstenir de certaines différente de celle ne se dinstingue par des
du fonds dominant soit peut forme 2. est un droit voir un seul actions en faveur du qui a été indiquée à signes extérieures;
découler de sa destination authentique); pérpetuel ; propriétaire; propriétaire de terrain l’al.(3), à moins  Continues – l’exercice
économique. - usucapion. 3. la servitude - renonciation du dominant; que ce transfert desquelles et ou peut
est propriétaire du 3. S’abstenir de tout qcte seront à la charge être continu sans qu’il
indivisible; terrain dominant; qui ou empeche du propriétaire du soit nécessaire le fait de
4. supose - expiration du délai; l’exercice de la terrain servant; l’homme;
l’exitence - rachat; servitude; 2. Peut s’exonérer de  Non continues – celles
des deux - impossibilité 4. Ne pas modifier l’état l’obligation de pour lesquelles il est
fonds d’exercice; des lieux, ni pemuter payer le cout des nécessaires le fait de
voisins; - non-usage pendant l’exercice de la travaux nécessaires l’homme;
5. ne peut pas 10 ans; servitude ailleurs; à l’exercice et à la  Positives – qui
être séparée - disparition de toute 5. De payer le cout des conservation des autorisent le
du fond utilité de celle-ci; travaux nécessaires à servitudes en propriétaire du terrain
dominant. - expropriation du l’exercice et à la abandonnant en dominant de réaliser
terrain servant, si la conservation des faveur du d’un moyen direct
servitude est servitudes. propriétaire du certains actes de
contraire à l’utilité Les obligations du terrain terrain dominant la juissance sur le terrain
publique à laquelle dominant: partie du terrain servant;
sera affecté le bien 1. De créer moins de nécessaire à  Negatives – celles qui
exproprié. difficultés possible l’exercice de la imposent au
au propriétaire du servitude. propriétaire du terrain
terrain servant par Les droits du propriétaire servant quelques
l’exercice de son du terrain dominant: restrictions dans
droit; 1. A ce servir de la l’exercice du son droit
2. D’entretenir les servitude; de propriété.
constructions et 2. A effectuer sur le
plantations placées terrain servant tous
sur le terrain travaux nécessaires
servant dans la pour l’exercice du
mesure où les droit de servitude;
intérets du terrain 3. A conserver le
servant l’exigent; droit de servitude,
3. De réparer les sauf stipulation
préjudices causés contraire du
au propriétaire du contrat;
terrain servant; 4. Peut prendre toutes
4. Lorsque le droit de les mesures et peut
servitude est établi procéder, à ses
en faveur de deux frais, à tous les
ou plusieurs travaux nécessaires
propriétaires de à l’exercice et à la
terrains dominants, conservation de la
l’obligation servitude;
d’entretenir les 5. Peut supprimer
édifices et tous les édifices et
plantations placées plantations qu’il a
sur le terrain placé dur le terrain
servant et de servant, s’il est
réparer les nécessaire de
préjudices, remettre celui-ci
incombe sand son état
proportionnellemen normal aux fins de
t à chaque l’exploitation, et il
propriétaire de doit y procéder à la
terrain dominant,à demande du
moins que la loi ou propriétaire du
l’acte qui établit la terrain servant.
servitude ne
prévoit autrement.

La le droit réel immobilier de Le droit de superficie 1. Est un droit A part les autre cas prévus 1. Le superficiaire - Sauf disposition
se servir du terrain d’autrui naît: aliénable; par la loi, le droit de peut disposer contraire de l’acte
superficie en vue de l’édification ou - Sur la base d’un 2. Est un droit superficie prend fin: librement de son juridique le
de l’exploitation d’une acte juridique; héréditaire; - Après expiration du droit; superficiaire doit au
constructions, au-dessus ou - D’une 3. Peut faire délai; 2. La superficie propriétaire du terrain,
au-dessous du terrain, ou de disposition l’objet d’un - Par consolidation, si portant sur une sous forles de
l’exploitation d’une légale. contrat de le terrain et la construction versements mensuels,
construction existente. location. construction existente ne pourra un montant égal au
4. Est un droit deviennent la être aliénée ou loyer établi sur le
réel propriété d’une seule hypothéquée qu’en marché compte tenu de
immobiliair personne; même tems que la la nature du terrain, de
e; - Dans les autres cas construction; l’affectation de la
5. Est un droit prévus par la loi. 3. Droit de construction, de la
pérpetuu; préemption du zone où se trouve le
6. Est un droit propriétaire du terrain etc.
impréscripti terrain en cas
ble. d’aliénation de la
construction par le
superficiaire;
4. Le droit du
propriétaire du
terrain de
demander au
superficiaire la
vente aux enchères
de la superficie en
cas que celui
denier ne paye pas
la redevance.