Vous êtes sur la page 1sur 13

Réf.

: C3654 V1

Règles et normes des


Date de publication :
10 août 2007
fermetures pour baies
équipées de fenêtres

Cet article est issu de : Construction et travaux publics | Le second oeuvre et


l'équipement du bâtiment

par Hervé LAMY

Résumé Les fermetures pour baies équipées de fenêtres désignent tous les produits de
fermeture d’habitation comme les volets roulants, volets battants, persiennes, jalousies,
etc. Cet article présente dans un premier temps les textes réglementaires qui régissent
ces fermetures : généralités, directives et normes européennes (NF) et réglementation
française. Les principales exigences de ces textes (caractéristiques intrinsèques et
spécifiques). De nos jours, le marquage CE et son principe ne peuvent être évités. Les
développements prévus dans le domaine des règles et normes sont évoqués en fin
d'article.

Abstract Shutters for residential window openings consist of roller shutters, hinged
shutters, louvered shutters, jalousies and so forth. This article begins with the regulations
governing these shutters: general points, directives and European standards (NF) and
French regulations. The main requirements of these regulations (intrinsic and specific
characteristics). Today, the CE mark and its meaning cannot be avoided. To conclude, the
developments anticipated in the field of regulations and standards are detailed.

Pour toute question :


Service Relation clientèle
Techniques de l’Ingénieur
Immeuble Pleyad 1 Document téléchargé le : 10/12/2017
39, boulevard Ornano
93288 Saint-Denis Cedex Pour le compte : 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

Par mail :
infos.clients@teching.com
Par téléphone :
00 33 (0)1 53 35 20 20 © Techniques de l'Ingénieur | tous droits réservés
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

Règles et normes des fermetures


pour baies équipées de fenêtres

par Hervé LAMY


Fédération française du bâtiment
Chargé des questions techniques au Syndicat national de la fermeture, de la protection
solaire et des professions associées (SNFPSA)

1. Présentation des textes réglementaires et normatifs ................... C 3 654 - 2


1.1 Généralités ................................................................................................... — 2
1.2 Directives européennes .............................................................................. — 2
1.2.1 Directive « Produits de construction » .............................................. — 2
1.2.2 Directive « Machines » ....................................................................... — 2
1.3 Normes européennes.................................................................................. — 3
1.3.1 Présentation ........................................................................................ — 3
1.3.2 Norme de produit NF EN 13659 ........................................................ — 3
1.4 Réglementation française ........................................................................... — 4
1.4.1 Résistance au vent.............................................................................. — 4
1.4.2 Réglementation thermique ................................................................ — 5
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

2. Principales exigences ............................................................................. — 6


2.1 Caractéristiques « intrinsèques » ............................................................... — 6
2.1.1 Résistance au vent.............................................................................. — 6
2.1.2 Efforts de manœuvre.......................................................................... — 6
2.1.3 Fausses manœuvres........................................................................... — 7
2.1.4 Endurance mécanique........................................................................ — 8
2.1.5 Résistance thermique......................................................................... — 8
2.1.6 Tolérances dimensionnelles .............................................................. — 8
2.2 Caractéristiques spécifiques ....................................................................... — 9
2.2.1 Capacité d’obscurcissement ou d’opacité ........................................ — 9
2.2.2 Résistance à l’effraction ..................................................................... — 9
2.2.3 Isolation acoustique ........................................................................... — 9
3. Marquage CE ............................................................................................. — 9
3.1 Principe du marquage CE ........................................................................... — 9
3.1.1 Généralités .......................................................................................... — 9
3.1.2 Cas des fermetures pour baies équipées de fenêtres ..................... — 9
3.2 Marquage CE des fermetures ..................................................................... — 10
4. Développements prévus......................................................................... — 10
Pour en savoir plus ........................................................................................... Doc. C 3 654

a norme européenne NF EN 13659, publiée en novembre 2004, a remplacé


L l’ensemble des textes normatifs français relatifs aux fermetures pour baies
équipées de fenêtres. Sont désignés sous ce terme tous les produits de fer-
meture d’habitation tels que les volets roulants ou battants, les persiennes, les
jalousies, etc., par opposition aux fermetures pour baies libres (portes indus-
trielles, portes de garage, etc.).
Ce document européen est une norme de « produit » et constitue donc le
texte de référence pour ces équipements pour ce qui concerne leurs per-
formances « intrinsèques », c’est-à-dire les performances requises pour tous
les types de fermetures. La norme NF EN 13659 est accompagnée par un

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. − © Editions T.I. C 3 654 − 1

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES ______________________________________________________________________

ensemble d’autres textes qui spécifient la terminologie, les méthodes d’essais


ou les exigences ou classifications sur des performances « spécifiques », telles
que les performances acoustiques, les propriétés en matière de confort ther-
mique ou visuel, la résistance à l’effraction, etc.
Les changements apportés par cette norme européenne sont d’une part une
évolution ou un élargissement des exigences déjà comprises dans les textes
français, mais également la mise en application de la directive européenne sur
les « produits de construction » conduisant à l’obligation de marquage CE.
Enfin, la prise en compte des fermetures pour baies équipées de fenêtres
devient de plus en plus importante dans la réglementation française. Bien qu’il
n’existe pas de texte réglementaire spécifique sur ces produits, les régle-
mentations annexes et, notamment, en matière de confort thermique et
d’économies d’énergie, font jouer à ces produits un rôle de plus en plus
technique dans le bâtiment.

1. Présentation des textes Son rôle est d’établir des exigences minimales communes sur
tous les ouvrages, qu’ils soient de bâtiment ou de génie civil.
réglementaires et normatifs Elle fixe six exigences essentielles applicables aux ouvrages. Ces
exigences traitent :
— de la résistance mécanique et de la stabilité ;
1.1 Généralités — de la sécurité en cas d’incendie ;
— de l’hygiène, de la santé et de l’environnement ;
Les fermetures pour baies équipées de fenêtres doivent répondre — de la sécurité d’utilisation ;
à différents types de documents et, particulièrement, à des normes — de la protection contre le bruit ;
et deux directives européennes. Les normes sont d’application — de l’économie d’énergie et de l’isolation thermique.
volontaire si leur respect n’est pas spécifié dans un cahier des
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

charges. Elles constituent cependant des documents de référence. Pour atteindre la conformité de l’ensemble de l’ouvrage, les
Les exigences essentielles des directives européennes applicables exigences essentielles se traduisent en spécifications techniques
doivent être respectées et cela peut se faire en référence à la norme applicables aux produits qui sont incorporés de façon durable dans
NF EN 13659 (cf. § 1.2). l’ouvrage en question. C’est ainsi que les fermetures pour baies
équipées de fenêtres doivent satisfaire certaines exigences liées à
Contrairement aux fermetures pour baies libres (portes de cette directive en liaison principalement avec l’exigence essentielle
garage par exemple, voir dossier [C 3 653], il n’existe pas de régle- de sécurité d’utilisation.
mentation française spécifique aux fermetures pour baies équipées
de fenêtres. Ces équipements sont toutefois couverts par des L’évaluation de la conformité vis-à-vis de la directive « Produits
textes ayant une implication sur ces produits. Il s’agit, plus parti- de construction » se base sur :
culièrement, d’articles réglementaires liés à la résistance au vent et — la réalisation d’un essai initial de type avec, éventuellement,
aux performances thermiques des bâtiments. l’intervention d’un organisme extérieur reconnu par chaque État
membre (organisme notifié) ;
— et l’établissement d’un système de contrôle de la production
1.2 Directives européennes en usine garantissant la continuité du niveau de performance des
produits tel qu’il a été évalué lors de l’essai initial de type.
Deux directives européennes sont potentiellement applicables Dans le cas des fermetures pour baies équipées de fenêtres, le
aux fermetures pour baies équipées de fenêtre (cf. [Doc. C 3 653]) : système d’évaluation de la conformité est de niveau 4, c’est-à-dire
— la directive « Produits de construction » qui s’applique à tous que l’essai initial de type est réalisé uniquement par le fabricant sans
les produits couverts par la norme NF EN 13659, qu’ils soient l’intervention d’un organisme notifié. Le système de maîtrise de la
manuels ou motorisés ; production est également sous la seule responsabilité du fabricant.
— la directive « Machines » qui ne s’applique qu’aux produits
motorisés. En France, la directive « Produits de construction » a été
rendue applicable aux produits couverts par la norme NF EN
13659 par l’arrêté du 8 août 2005 publié au JORF le 28 août 2005.
Qu’est-ce qu’une directive européenne ? Cet arrêté fixe les dates des périodes transitoires et, notamment,
l’obligation de marquage CE vis-à-vis de la directive « Produits
Une directive européenne est un texte cadre destiné à servir de construction » à partir du 1er avril 2006.
de dénominateur commun aux législations de chaque État
membre de l’Union européenne. Une directive européenne est
rendue applicable par une transposition en droit national. 1.2.2 Directive « Machines »
La directive européenne sur les « machines » s’applique :
1.2.1 Directive « Produits de construction » — aux machines définies comme un ensemble de pièces ou
d’organes liés entre eux dont au moins un est mobile ;
La directive européenne sur les « produits de construction » a — aux équipements interchangeables modifiant la fonction
été retranscrite en droit français par le décret no 92-647 du d’une machine, mis sur le marché dans le but d’être assemblés à
8 juillet 1992 (JORF du 14 juillet 1992) modifié par le décret une machine dans la mesure où cet équipement n’est pas une
no 95-1051 du 20 septembre 1995 (JORF du 27 septembre 1995). pièce de rechange ou un outil ;

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


C 3 654 − 2 est strictement interdite. − © Editions T.I.

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

_____________________________________________________________________ RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES

— aux composants de sécurité, lorsqu’ils sont mis isolément sur ■ Norme de terminologie
le marché, dont la défaillance ou le mauvais fonctionnement met La norme de terminologie NF EN 12216 a pour but de créer un
en cause la sécurité ou la santé des personnes. langage technique sur les fermetures d’habitation commun au
Une fermeture pour baies équipées de fenêtres doit satisfaire la niveau européen. La norme définit donc dans les trois langues
directive « Machines » à partir du moment où elle est motorisée. officielles (anglais, allemand et français) les types de fermetures
Contrairement à la directive « Produits de construction », la pour baies équipées de fenêtres, les composants des produits ainsi
directive « Machines » n’exige ni la réalisation d’un essai initial de que la sémantique associée (définition des manœuvres...). Cela
type, ni l’intervention d’un organisme notifié. permet d’utiliser des expressions identiques dans toutes les
13 normes du référentiel.
L’évaluation de la conformité vis-à-vis de la directive
Le principe d’une norme de terminologie n’est pas de traduire un
« Machines » se fait par le fabricant uniquement. Deux voies sont
terme dans les 3 langues, mais d’employer les termes utilisés dans
possibles :
chaque langue pour désigner un seul et même objet.
— soit le fabricant respecte les parties harmonisées « machines »
de la norme NF EN 13659 (voir § 1.3.2 pour la définition d’une norme
harmonisée). À partir du moment où les clauses citées dans Il faut noter que le groupe de travail européen qui a réalisé ces
l’annexe ZB de la norme NF EN 13659 sont respectées, le produit documents traite également des stores extérieurs et des stores
est présumé satisfaire la directive « Machines ». Les clauses à intérieurs. Certaines normes sont spécifiques à l’un de ces
respecter traitent : produits (la norme NF EN 13659 est spécifique aux fermetures,
• de la résistance au vent, par exemple), d’autres sont communes. C’est le cas de la norme
• de la résistance à la charge de neige (fermetures pour fenêtres de terminologie NF EN 12216 qui traite également des termes
de toit), techniques utilisés pour les stores.
• de la dimension des organes de manœuvre,
• des fausses manœuvres, ■ Normes d’exigences spécifiques
• de la charge au nez (produits battants),
• de la sécurité d’utilisation, Le référentiel distingue les performances « intrinsèques » aux
produits des performances « spécifiques ». Les premières doivent
• de l’hygiène, de la santé et de l’environnement,
être satisfaites par tous les types de fermetures, tandis que les
• de la manutention et du stockage, secondes peuvent conduire à la conception de produits spécifiques.
• des informations d’utilisation ;
— soit le fabricant respecte la procédure d’évaluation de la Les performances spécifiques traitées dans le référentiel couvrent :
conformité décrite dans la directive directement. Il devra pour cela — les performances acoustiques des fermetures (norme
réaliser une analyse de risque, assurer la sécurité par des mesures NF EN 14759) ;
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

appropriées et établir un dossier technique. — les performances thermiques et visuelles (norme


Bien que ces deux voies aboutissent au respect de la même NF EN 14501) ;
directive, l’utilisation de la norme harmonisée peut être considérée — la résistance thermique additionnelle (norme NF EN 13125).
comme plus simple. En effet, l’analyse de risque exigée par la
directive a déjà été réalisée dans la norme NF EN 13659 et les ■ Normes d’essai
exigences à satisfaire ont été validées par un consultant Elles viennent en appui de la norme de « produit » ou des
« machines » lors de la rédaction du texte. normes d’exigences spécifiques en définissant la ou les méthodes
d’essai à utiliser pour évaluer la performance.

■ Normes électriques
1.3 Normes européennes
Elles sont constituées de deux normes Cenelec et d’une norme
La norme NF EN 13659 est le texte de référence pour les fer- CEN. Les premières traitent de la sécurité des motorisations à uti-
metures pour baies équipées de fenêtres. Ce n’est toutefois pas le liser tandis que la seconde précise les exigences supplémentaires
seul texte normatif applicable. En effet, un ensemble de documents en matière d’aptitude à l’emploi des motorisations électriques
constitue le référentiel que ces produits doivent satisfaire. Au total, tubulaires ou carrés.
ce sont près de 13 normes CEN (Comité européen de norma- Le tableau 1 présente l’ensemble du référentiel européen sur les
lisation) et 2 normes CENELEC (Comité européen de normalisation fermetures pour baies équipées de fenêtres. (0)
électrotechnique) qui sont potentiellement applicables.

1.3.2 Norme de produit NF EN 13659


Qu’est-ce qu’une norme ?
La norme NF EN 13659 couvre l’ensemble des fermetures pour
Selon la directive 98/34/CE, une norme est une « spécification baies équipées de fenêtres quelles que soient leur conception ou
technique approuvée par un organisme reconnu à activité la nature de leurs matériaux. Plus précisément, elle traite :
normative pour une application répétée ou continue, dont — des volets roulants (figure 1) ;
l’observation n’est pas obligatoire ». Sauf si elle est reprise dans — des volets battants (figure 2) ;
une réglementation nationale, une norme n’est donc pas — des persiennes (figure 3) ;
d’application obligatoire, mais peut servir de référence pour les — des persiennes coulissantes (figure 4) ;
fabricants ou pour encadrer les exigences d’un marché par — des jalousies accordéon (figure 5) ;
exemple. — des volets coulissants (figure 6) ;
— des stores vénitiens extérieurs.
Tous ces produits peuvent être projetables ou non. Ils peuvent
1.3.1 Présentation être manœuvrés manuellement, avec ou sans ressort de
Il convient de différencier les normes du référentiel par leur compensation, ou au moyen de moteurs électriques.
« catégorie ». Ainsi, outre la norme de « produit » NF EN 13659, on Cette norme présente les exigences « intrinsèques » auxquelles
distingue les normes de terminologie, les normes d’exigences les produits de fermeture doivent répondre, mais elle sert éga-
spécifiques, les normes d’essai et les normes électriques. lement de support pour permettre le marquage CE de ces produits.

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. − © Editions T.I. C 3 654 − 3

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES ______________________________________________________________________

Tableau 1 – Normes européennes du référentiel


NF EN 13659 Norme de produit

Norme de terminologie Normes d’exigences spécifiques Normes d’essai Normes de motorisation


• NF EN 12216 • NF EN 13125 • NF EN 1932 • NF EN 60335-1
Terminologie Résistance thermique Résistance au vent Prescriptions générales
• NF EN 14759 • NF EN 12045 • NF EN 60335-2-97
Isolation acoustique Effort de poussée Motorisations de volets stores et
• NF EN 14501 • NF EN 12194 systèmes enroulables analogues
Confort thermique et lumineux Fausses manœuvres • NF EN 14202
• NF EN 12833 Aptitude à l’emploi des actionneurs
Charge de neige tubulaires ou carrés
• NF EN 12835
Perméabilité à l’air
• NF EN 14201
Endurance mécanique
• prEN 14500
Confort thermique et lumineux

La norme NF EN 13659 est en effet harmonisée vis-à-vis de deux


directives européennes : la directive « Produits de construction » et
la directive « Machines ».
La référence à la norme NF EN 13659 est l’unique moyen de se
prévaloir de la conformité vis-à-vis de la directive « Produits de
construction ». La norme spécifie en effet les caractéristiques qui
doivent être évaluées, le système d’évaluation de la conformité à
utiliser, la classification à utiliser, etc. Elle présente également les
exigences en matière de contrôle de la production en usine ainsi
que des exemples de marquage CE.
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

Qu’est-ce qu’une norme « harmonisée » ?

Une norme est dite « harmonisée » lorsqu’elle contient des


clauses qui traduisent les exigences essentielles d’une ou plu-
sieurs directives européennes sous forme de spécifications
techniques. Le respect des parties harmonisées vaut pré-
somption de conformité à la directive associée.
Le respect d’une norme harmonisée est un des moyens de
déclarer la conformité à une directive « nouvelle approche »
(directive « Machines » par exemple). C’est l’unique moyen
Figure 1 – Volet roulant dans le cas de la directive « Produits de construction ».

1.4 Réglementation française


Les fermetures pour baies équipées de fenêtres ne font pas
l’objet de réglementation spécifique que ce soit dans le code de la
construction et de l’habitation ou le code du travail. Il existe
toutefois des réglementations transversales qui peuvent avoir une
influence sur ces produits.
Il s’agit plus précisément :
— de la réglementation sur la résistance au vent ;
— de la réglementation thermique des bâtiments.

1.4.1 Résistance au vent


Deux articles, l’un du code de la construction et de l’habitation
et l’autre du code du travail, ont des exigences similaires
concernant la résistance au vent des équipements des bâtiments.
Ainsi, l’article R111-11 du code de la construction et de l’habi-
tation indique que « la construction doit être telle qu’elle résiste
dans son ensemble et dans chacun de ses éléments à l’effet
combiné de son propre poids, des charges climatiques extrêmes et
Figure 2 – Volet battant à cadre des surcharges correspondant à son usage normal ».

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


C 3 654 − 4 est strictement interdite. − © Editions T.I.

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

_____________________________________________________________________ RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES

Figure 3 – Persienne

Figure 5 – Jalousie accordéon


Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

Figure 4 – Persienne coulissante

L’article 235-3-1 du code du travail spécifie que « les bâtiments


Figure 6 – Volet coulissant
destinés à abriter des lieux de travail doivent être conçus et
réalisés de manière à pouvoir résister, dans leur ensemble et dans
chacun de leurs éléments, à l’effort combiné de leur poids, des
charges climatiques extrêmes et des surcharges maximales corres- 1.4.2 Réglementation thermique
pondant à leur type d’utilisation ».
■ Dans les bâtiments neufs
Ces deux articles impliquent que les fermetures pour baies
équipées de fenêtres doivent résister à une charge de vent spécifiée. La réglementation thermique dans les bâtiments neufs est régie
Afin de simplifier le choix du produit, la norme NF P 25-201 présente par la « RT2005 » dont les spécifications sont présentées dans
les classes minimales de résistance au vent des fermetures en fonc- l’arrêté du 24 mai 2006.
tion de la carte des vents française ainsi que de la hauteur d’instal- Le principe de cette réglementation est de comparer la
lation du produit. consommation du projet par rapport à la consommation de

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. − © Editions T.I. C 3 654 − 5

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES ______________________________________________________________________

référence calculée pour un bâtiment identique mais pour lequel les


performances thermiques de ses équipements sont fixées régle- Tableau 2 – Classes de résistance au vent (1)
mentairement. Au final, la consommation du projet « réel » doit
donc être inférieure à celle du bâtiment de référence. Ce système Classes 0 1 2 3 4 5 6
permet de laisser une certaine liberté dans le choix des Pression nominale
équipements : si l’un d’entre eux est moins performant que celui d’essai p..............(N/m2) < 50 50 70 100 170 270 400
de référence, il peut toujours être utilisé à la condition que cette
perte de performance soit compensée sur un autre équipement. Pression d’essai de
sécurité 1,5 p ......(N/m2) < 75 75 100 150 250 400 600
Toutefois, pour certains équipements importants, l’arrêté fixe
une performance minimale qui ne doit pas être dépassée. Les équi- (1) La classe 0 correspond soit à une performance non demandée (ou non
pements ne satisfaisant pas ces « garde-fous » ne peuvent pas être déclarée), soit à un produit ne satisfaisant pas les exigences de la
classe 1.
installés dans les nouveaux bâtiments.
La version « 2005 » de cette réglementation thermique accentue
les exigences en matière de consommation globale du bâtiment
(en la comparant aussi à une valeur fixe maximale à ne pas La pression nominale p représente la pression de vent
dépasser) et durcit les contraintes sur les garde-fous. appliquée à la fermeture pour laquelle celle-ci ne doit pas subir
La réglementation thermique sur les bâtiments neufs impacte des déformations ou des détériorations qui nuisent à son bon
principalement les fermetures d’habitation en fixant des valeurs du fonctionnement. La valeur de l’effort de manœuvre (effort néces-
facteur de transmission thermique des baies et du facteur solaire saire pour manœuvrer le produit) doit être maintenu dans les
pour le bâtiment de référence. Un garde-fou est également imposé limites de la classe initiale (cf. § 2.1.2).
sur les coffres de volets roulants (le facteur de transmission
thermique doit être inférieur à 3 W/m2 · K). Dans les locaux des
bâtiments d’habitation destinés au sommeil, le facteur solaire des La pression de sécurité 1,5p représente la pression de vent
baies doit être celui du bâtiment de référence. appliquée à la fermeture pour laquelle aucune détérioration
pouvant être dangereuse pour les personnes ne doit être
■ Dans les bâtiments existants observée : rupture, sortie des organes de guidage, de fixation ou
de condamnation.
Des travaux réglementaires traitant des économies d’énergie
dans les bâtiments existants sont en cours. À terme, des exigences
minimales devront être respectées, notamment dans le cas d’une La performance des fermetures peut être évaluée :
installation ou du remplacement d’une fenêtre et de sa fermeture. — soit à l’aide d’un appareillage pneumatique reproduisant une
Le facteur de transmission thermique de l’ensemble fenêtre et pression uniforme à la surface de la fermeture, celle-ci étant en
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

fermeture devra être inférieur à une valeur fixée par arrêté. De position verticale ;
plus, le facteur solaire de la baie ne devra pas être dégradé. — soit en appliquant des charges réparties sur la surface de la
fermeture, celle-ci étant alors en position horizontale.
Dans le second cas, neuf charges par mètre carré au minimum
doivent être disposées à espacement régulier sur le tablier. La
2. Principales exigences charge totale appliquée est la charge nominale diminuée du poids
du tablier. Cette charge nominale FN est calculée d’après la
Les principales exigences sur les fermetures pour baies équipées pression nominale d’essai de la classe prévue présentée au
de fenêtres sont tirées de la norme de produit NF EN 13659. Pour tableau 2 de la manière suivante :
les performances spécifiques, il est fait référence à d’autres nor- FN = β × p × L × H
mes qui viennent en support de ce document de référence.
avec L, H largeur et hauteur du tablier,
p pression de vent d’essai correspondant à la classe de
2.1 Caractéristiques « intrinsèques » résistance considérée (cf. tableau 2),
Les exigences « intrinsèques » concernent des caractéristiques β coefficient de passage de l’effet de charges réparties
pour lesquelles, a priori, toutes les fermetures pour baies équipées à celui des charges d’essai (β = 1 pour toutes les
de fenêtres peuvent être évaluées. Des performances minimales ne fermetures sauf pour les stores vénitiens extérieurs
sont pas forcément requises pour toutes les caractéristiques : des où β = 0,2).
classifications sont parfois définies afin de permettre une Le produit devra également satisfaire une charge de sécurité F S
comparaison des produits. égale à 1,5 F N.
La norme NF EN 13659 couvre de nombreuses caractéristiques.
Seules les principales exigences sont présentées dans ce chapitre. 2.1.2 Efforts de manœuvre
2.1.1 Résistance au vent L’effort de manœuvre F C est l’effort nécessaire pour la mise en
mouvement et le déplacement du tablier de la fermeture au
La résistance au vent des fermetures pour baies équipées de repliement et au déploiement. En fonction de la conception du
fenêtres est probablement la caractéristique la plus importante produit, les classes des efforts de manœuvre s’appliquent aussi à
pour ces produits, au moins du point de vue de la sécurité. l’orientation des lames ainsi qu’à la mise en projection du tablier.
La norme NF EN 13659 définit une classification en fonction de
la pression à laquelle résiste le produit. Cette classification est La norme européenne utilise les termes « repliement » pour
présentée au tableau 2. (0) désigner le mouvement d’ouverture de la fermeture et le terme
La résistance au vent d’une fermeture est caractérisée par sa « déploiement » pour désigner le mouvement de fermeture de
capacité à résister à des charges spécifiées simulant l’action du la fermeture. Les termes « ouverts » et « fermés » sont utilisés
vent agissant en pression et en dépression. dans la norme européenne pour désigner la position des lames
Les produits doivent résister à une pression nominale d’essai et des produits lorsque celles-ci sont orientables (stores vénitiens
à une pression de sécurité égale à 1,5 fois la pression nominale. extérieurs, par exemple).

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


C 3 654 − 6 est strictement interdite. − © Editions T.I.

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

_____________________________________________________________________ RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES

Figure 9 – Bâton ou tirage direct

Figure 7 – Manivelle à tige oscillante, manivelle à enroulement


Tableau 3 – Classes de l’effort de manœuvre (1)

FC

Types de manœuvre (N)

Classe 1 Classe 2

Manivelle à tige oscillante, à enroulement, 30 15


manette
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

Sangle, corde ou cordon, chaîne ou chaînette 90 50

Bâton ou à Mouvement vertical 90 50

tirage direct Mouvement horizontal ou


incliné 50 30

(1) Une fermeture est de classe 2 si, à la fois, les manœuvres de dépla-
cement et de projection du tablier d’orientation des lames sont de
Figure 8 – Sangle, chaîne et chaînette classe 2. Sinon, la fermeture est de classe 1.

Les deux classes de l’effort de manœuvre sont définies en La norme identifie trois types de fausses manœuvres :
fonction du type d’organe de manœuvre utilisé :
— les manœuvres brutales : elles correspondent à des actions
— manœuvre par manivelle à tige oscillante, par manivelle à brusques exercées sur le dispositif de manœuvre ou directement
enroulement ou par manette (figure 7) ; sur le tablier, imprimant à ce dernier un mouvement conduisant à
— manœuvre par sangle, corde ou cordon, chaîne ou chaînette une vitesse excessive et se terminant par un arrêt brutal ;
(figure 8) ;
— les manœuvres forcées : elles correspondent à des efforts
— manœuvre par bâton ou à tirage direct (figure 9). excessifs exercés sur le dispositif de manœuvre ou directement sur
La classification de l’effort de manœuvre est présentée au le tablier, dans le but de le mettre en mouvement malgré une
tableau 3. résistance (ou un blocage) sur le trajet du tablier ;
— les manœuvres inversantes : elles correspondent au
déploiement ou repliement du tablier s’effectuant dans le sens
2.1.3 Fausses manœuvres opposé au sens souhaité sans nécessiter d’effort anormal (appli-
Les exigences en matière de fausses manœuvres traitent les cables uniquement aux volets roulants ou aux produits utilisant un
situations correspondant à une utilisation anormale mais pré- mécanisme d’enroulement).
visible. Dans ces situations, les fermetures ne doivent pas subir Sous l’action des efforts présentés au tableau 4 pour chaque
des déformations ou des détériorations : type de fausses manœuvres, les produits :
— qui nuissent à son bon fonctionnement ; — ne doivent pas présenter de défauts d’aspect visibles : pas de
— ou qui conduisent à des défauts d’aspect (la norme précise déformation permanente du tablier, des organes de fixation et de
les critères d’acceptabilité des défauts d’aspect). condamnation ;
Les fausses manœuvres sont relatives au déplacement du — ne doivent pas changer de classe d’effort de manœuvre : la
tablier, à l’orientation des lames, à la projection du tablier pour les valeur de l’effort de manœuvre doit rester dans la limite de la
produits projetables. (0) classe initiale (cf. tableau 3). (0)

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. − © Editions T.I. C 3 654 − 7

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES ______________________________________________________________________

Tableau 4 – Valeurs des efforts de fausse manœuvre La valeur du ∆R permet d’évaluer la capacité d’isolation de la
fermeture. D’un point de vue thermique, la performance de la
Effort de fausse manœuvre fermeture doit être associée à celle de la fenêtre à laquelle elle
Fausse est reliée. Ainsi, le facteur de transmission thermique d’une
Force Couple manœuvre fenêtre U wf équipée d’une fermeture est donné par la relation
suivante :
(N) (N · m)
U wf = 1 / ((1/U w) + ∆R)
PB = 2 FC Sans objet Brutale avec U wf coefficient de transmission thermique « fenêtre +
fermeture » exprimé en W/m2 · K,
Mouvement du tablier U w coefficient de transmission thermique de la fenêtre
seule exprimé en W/m2 · K,
P F = 180 C F = 60 × R
∆R résistance thermique additionnelle de la fermeture
Forcée
exprimée en m2 · K/W.
Projection du tablier Orientation des lames Les réglementations thermiques françaises ont défini une
valeur de facteur de transmission thermique permettant de
P F = 100 P F = 30 × R prendre en compte le fait que la fermeture n’est, le plus sou-
vent, déployée que la nuit. Le U jn (« jn » correspondant à
Pl  FC CI  FC × R Inversante « jour/nuit ») permet en effet de présenter une performance
plus adaptée à la réalité de l’utilisation du produit, le U wf étant
F C = valeur de l’effort de manœuvre de la classe obtenue. calculé avec la fermeture constamment déployée. U jn est cal-
P = force de fausse manœuvre exercée. culé par la relation suivante :
C = couple de fausse manœuvre exercé.
U jn = (U w + U wf ) / 2
B = brutale, F = forcée, I = inversante.
R = plus grand bras de levier des manivelles proposées avec R  0,20 m.
La méthode de détermination de la résistance thermique addi-
tionnelle d’une fermeture est présentée dans la norme NF EN
2.1.4 Endurance mécanique 13125 en fonction de la perméabilité à l’air du produit et de la
nature du matériau. Il n’y a pas de performance minimale exigée
L’endurance mécanique d’une fermeture correspond à sa sur cette caractéristique.
capacité à résister à un nombre de cycles de manœuvres.
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

On peut noter que les réglementations thermiques françaises


Pour le tablier de la fermeture, un cycle correspond à une (bâtiments neufs et existants) prennent en compte la per-
manœuvre complète de déploiement et de repliement du tablier formance additionnelle apportée par les fermetures. C’est
incluant les temps d’arrêt. pourquoi les produits les plus performants font l’objet de
mesures incitatives (crédit d’impôt pour les fermetures dis-
posant d’un ∆R supérieur à 0,20 m2 · K/W).
Pour les lames de la fermeture (stores vénitiens extérieurs et
volets roulants et battants à lames orientables), un cycle
d’orientation des lames est défini par un mouvement complet
du mécanisme de pivotement, déplaçant les lames d’une 2.1.6 Tolérances dimensionnelles
position extrême à l’autre et retour.
Les tolérances dimensionnelles présentées dans la norme NF EN
13659 sont relatives aux dimensions hors tout (hauteur et largeur)
La norme définit les exigences que les produits doivent atteindre
du produit livré par rapport aux dimensions commandées.
à l’issue de la réalisation du nombre de cycles correspondant à la
classe atteinte, suivant qu’il s’agit de produits manuels ou de Les dimensions commandées doivent tenir compte de la géo-
produits motorisés. métrie de la baie où le produit sera installé et des spécifications du
Les trois classes d’endurance des produits sont présentées au client.
tableau 5. (0)
Les tolérances dimensionnelles acceptées par la norme
NF EN 13659 sont présentées au tableau 6.
(0)

Tableau 5 – Classes d’endurance (1)

Nombre de cycles Classe 1 Classe 2 Classe 3


Tableau 6 – Tolérances dimensionnelles
Déploiement/repliement du tablier 3 000 7 000 10 000
Largeur L Tolérances Hauteur H Tolérances
Orientation des lames 6 000 14 000 20 000 (m) (mm) (m) (mm)
(1) La classe 2 correspond à une utilisation durant dix ans à raison de deux +0 +0
cycles journaliers. L  2 H  1,5
–3 –4
+0 +0
2.1.5 Résistance thermique 2<L  4 1,5 < H  2,5
–4 –6
L’installation d’une fermeture en position déployée et fermée +0 +0
devant une fenêtre introduit une résistance thermique addition- L>4 H > 2,5
nelle ∆R exprimée en m2 · K/W. –5 – 10

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


C 3 654 − 8 est strictement interdite. − © Editions T.I.

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

_____________________________________________________________________ RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES

Il est important de noter que les tolérances dimensionnelles 3. Marquage CE


de la norme concernent les écarts entre les dimensions
fabriquées par rapport à celles commandées. Ces écarts ne
peuvent pas être pris en compte si des erreurs surviennent au Ce paragraphe présente le rôle du marquage CE et les dis-
moment de la prise des mesures de la baie. positions requises pour son apposition en fonction du type de
produit.

2.2 Caractéristiques spécifiques


3.1 Principe du marquage CE
Les caractéristiques spécifiques sont des propriétés développées
par des produits conçus pour un usage spécifique ou se prévalant
de propriétés non demandées usuellement. 3.1.1 Généralités

Le marquage CE est le signe visible que les fermetures ont


2.2.1 Capacité d’obscurcissement ou d’opacité satisfait les exigences essentielles de la ou des directives
européennes applicables.
La classification de la capacité d’obscurcissement d’une
fermeture pour baie équipée d’une fenêtre est donnée dans la L’objectif premier du marquage CE est de permettre la libre
norme NF EN 14501. Le contrôle de l’opacité représente la capacité circulation des produits dans l’espace économique européen, mais
d’une fermeture d’empêcher la vision de la lumière extérieure. La constitue également un engagement de conformité vis-à-vis d’une
performance d’obscurcissement et d’opacité s’exprime par le ou plusieurs directives européennes.
niveau d’éclairement pour lequel aucune lumière n’est perceptible
derrière le dispositif. Il n’y a qu’un seul marquage CE d’apposer sur le produit, même
si plusieurs directives européennes sont applicables. Le marquage
La classification d’obscurcissement et d’opacité des fermetures CE s’accompagne toujours d’une déclaration de conformité établie
est reprise au tableau 7. par le fabricant. Cette déclaration de conformité doit faire référence
à toutes ces directives.
(0)
Même s’il est parfois requis par une directive de faire référence
à la norme harmonisée applicable, le marquage CE ne signifie pas
Tableau 7 – Classification du contrôle que le produit est conforme à l’ensemble de cette norme. Les
de l’opacité des fermetures exigences qu’il recouvre sont limitées à certaines caractéristiques,
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

alors que la norme dans son ensemble peut avoir des prescriptions
Classification couvrant un plus large domaine.
Performance du produit Classe
du produit
Le marquage CE n’a pas de lien, non plus, avec la qualité du
Pas de lumière perçue sous 1 produit : ce n’est pas une marque de qualité.
un éclairement supérieur à 10 lux
Obscurcissement
Pas de lumière perçue sous 2
un éclairement supérieur à 1 000 lux 3.1.2 Cas des fermetures pour baies équipées
Pas de lumière perçue sous de fenêtres
Opacité 3
un éclairement supérieur à 75 000 lux
Les fermetures pour baies équipées de fenêtres sont couvertes
par deux directives européennes :
— la directive « Produits de construction » applicable à tous les
2.2.2 Résistance à l’effraction produits ;
La capacité de résistance à l’effraction des fermetures pour baies — la directive « Machines » applicable uniquement aux produits
équipées de fenêtres est régie par une série de quatre normes motorisés.
européennes expérimentales : ENV 1627, ENV 1628, ENV 1629 et
ENV 1630. La directive « Produits de construction » exige que la per-
formance des produits soit évaluée par la réalisation d’un essai
L’ensemble de ces normes définit les critères à appliquer pour initial de type et qu’un système de maîtrise de la production en
évaluer la résistance de ces produits. Les essais réalisés sont un usine soit mis en place par le fabricant afin de maintenir le niveau
essai statique (application d’un effort sur certaines zones du de performance des produits au long de leur production.
produit), un essai dynamique (projection d’une masse sur le tablier
de la fermeture) et une attaque manuelle. Le système d’évaluation de la conformité vis-à-vis de la directive
« Produits de construction » est de niveau 4. Cela signifie que
Le produit est classé en fonction de la déformation induite par l’évaluation de la performance de la fermeture est entièrement sous
les efforts statiques et dynamiques et par le temps de résistance à la responsabilité du fabricant. Il aura donc en charge la réalisation
l’attaque manuelle. de l’essai initial de type et la mise en place du système de maîtrise
de la production en usine. Aucune intervention d’un organisme
extérieur (organisme notifié) n’est exigée. Le fabricant est toutefois
2.2.3 Isolation acoustique libre de faire appel à un laboratoire de son choix, s’il ne dispose pas
lui-même des moyens d’essai nécessaires.
L’évaluation de la performance acoustique est présentée dans la
norme NF EN 14759. La détermination repose sur deux essais La directive « Machines » n’est applicable qu’aux produits
d’une fenêtre équipée d’une fermeture, celle-ci étant déployée motorisés. L’évaluation de la conformité des produits vis-à-vis de
dans un cas et repliée dans l’autre. La différence entre les deux cette directive peut se faire soit en référence à l’annexe ZB de la
essais détermine l’apport de la fermeture dans l’isolation norme EN 13659, soit directement en référence à la directive et à
acoustique de la baie. la procédure d’évaluation qu’elle décrit.

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. − © Editions T.I. C 3 654 − 9

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

RÈGLES ET NORMES DES FERMETURES POUR BAIES ÉQUIPÉES DE FENÊTRES ______________________________________________________________________

3.2 Marquage CE des fermetures

■ Fermeture manuelle

Une fermeture manuelle doit satisfaire la directive « Produits de


construction » uniquement. La seule caractéristique qui doit être
évaluée dans le cadre de cette directive est la résistance au vent.
La classe de résistance au vent obtenue par le produit (cf. § 2.1.1)
doit ainsi être déclarée en accompagnement du marquage CE.

La figure 10 présente un exemple de marquage CE pour une


WWW Adresse du fabricant
fermeture manuelle et la figure 11 les informations accompagnant
les documents commerciaux.
06 Année de fabrication

La norme indique que la classe de résistance au vent ne doit


être obligatoirement déclarée que s’il existe une réglementation
nationale sur cette caractéristique dans le pays où le produit Figure 10 – Exemple de marquage CE
sera installé. En France, un article du code de la construction et
de l’habitation et un autre du code du travail impose que les
fermetures d’habitation résistent à une charge de vent donnée
(voir en 2.4.1). Ces articles imposent indirectement la décla- 4. Développements prévus
ration de la classe de résistance au vent obtenue dans le cadre
du marquage CE.
Les normes sont en constante évolution. Certains dévelop-
pements prévus indiquent que les performances thermiques des
■ Fermeture motorisée fermetures d’habitation seront mises en avant. Ainsi, il est envi-
sagé d’élargir le marquage CE vis-à-vis de la directive « Produits de
En plus des dispositions présentées au paragraphe ci-dessus construction » à la valeur de résistance thermique additionnelle ∆R
pour les fermetures manuelles, les fermetures d’habitation moto- (thermique d’hiver) et à la valeur de facteur solaire g tot (confort
risées doivent satisfaire les exigences de la directive « Machines ». d’été) de la fermeture.
Parution : août 2007 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4

WWW Adresse du fabricant

06 Année de fabrication

EN 13659 Numéro de la norme européenne

Volet roulant pour usage


Description du produit
extérieur uniquement

Résistance au vent : classe Information sur la caractéristique


technique 3 réglementée

Figure 11 – Exemples d’informations


accompagnant la documentation commerciale

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


C 3 654 − 10 est strictement interdite. − © Editions T.I.

tiwekacontentpdf_c3654 v1 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200023220 - universite de lorraine // 193.50.135.4
GAGNEZ DU TEMPS ET SÉCURISEZ VOS PROJETS
EN UTILISANT UNE SOURCE ACTUALISÉE ET FIABLE

Techniques de l’Ingénieur propose la plus importante


collection documentaire technique et scientifique
en français !
Grâce à vos droits d’accès, retrouvez l’ensemble
des articles et fiches pratiques de votre offre,
leurs compléments et mises à jour,
et bénéficiez des services inclus.

   
RÉDIGÉE ET VALIDÉE MISE À JOUR 100 % COMPATIBLE SERVICES INCLUS
PAR DES EXPERTS PERMANENTE SUR TOUS SUPPORTS DANS CHAQUE OFFRE
NUMÉRIQUES

 + de 350 000 utilisateurs


 + de 10 000 articles de référence
 + de 80 offres
 15 domaines d’expertise
Automatique - Robotique Innovation
Biomédical - Pharma Matériaux
Construction et travaux publics Mécanique
Électronique - Photonique Mesures - Analyses
Énergies Procédés chimie - Bio - Agro
Environnement - Sécurité Sciences fondamentales
Génie industriel Technologies de l’information
Ingénierie des transports

Pour des offres toujours plus adaptées à votre métier,


découvrez les offres dédiées à votre secteur d’activité

Depuis plus de 70 ans, Techniques de l’Ingénieur est la source


d’informations de référence des bureaux d’études,
de la R&D et de l’innovation.

www.techniques-ingenieur.fr
CONTACT : Tél. : + 33 (0)1 53 35 20 20 - Fax : +33 (0)1 53 26 79 18 - E-mail : infos.clients@teching.com
LES AVANTAGES ET SERVICES
compris dans les offres Techniques de l’Ingénieur

  
ACCÈS

Accès illimité Téléchargement des articles Consultation sur tous


aux articles en HTML au format PDF les supports numériques
Enrichis et mis à jour pendant Pour un usage en toute liberté Des contenus optimisés
toute la durée de la souscription pour ordinateurs, tablettes et mobiles

 
SERVICES ET OUTILS PRATIQUES

Questions aux experts* Articles Découverte Dictionnaire technique multilingue


Les meilleurs experts techniques La possibilité de consulter des articles 45 000 termes en français, anglais,
et scientifiques vous répondent en dehors de votre offre espagnol et allemand

 
Archives Impression à la demande Alertes actualisations
Technologies anciennes et versions Commandez les éditions papier Recevez par email toutes les nouveautés
antérieures des articles de vos ressources documentaires de vos ressources documentaires

*Questions aux experts est un service réservé aux entreprises, non proposé dans les offres écoles, universités ou pour tout autre organisme de formation.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

www.techniques-ingenieur.fr
CONTACT : Tél. : + 33 (0)1 53 35 20 20 - Fax : +33 (0)1 53 26 79 18 - E-mail : infos.clients@teching.com

Vous aimerez peut-être aussi