Vous êtes sur la page 1sur 7

Gestion de la maintenance MI

SERIE D’EXERCICES N°2

Exercice 1:

Dans une plate-forme de tri d’une déchetterie n’est appliquée qu’une maintenance corrective.
Afin d’adapter la politique de maintenance, on décide de cibler le composant le plus
pénalisant.
L’historique est le suivant :
T T Coûts
intervention arrêt pièces Centres de charge
Date En h En h En DT Convoyeur Trommel Tapis Overband Presses
Tri
28/07/95 1,5 2 137,20 X
11/09/95 7 8 945,18 X
16/10/95 20 23,5 1059,22 X
27/11/95 1 1,5 123,64 X
06/12/95 3 4 295,14 X
18/12/95 11 12,5 762,25 X
03/01/96 25 27,5 494,09 X
26/11/96 6 7 268,31 X
05/12/96 3 4 233,55 X
11/12/96 1 1 6,25 X
17/12/96 16,5 18 815,60 X
18/12/96 7 12 1330,88 X
17/02/97 6 8 264,96 X
02/07/97 2 2 614,67 X
08/12/97 25 26,5 396,37 X
31/12/97 2 2 103,67 X
15/01/98 6 7 347,58 X
15/01/98 3 3,5 0,00 X
05/02/98 2 2 73,18 X
20/02/98 2 2,5 73,18 X
20/02/98 2 2 426,86 X
25/03/98 2 3 297,28 X
25/03/98 0,5 1 53,36 X
25/03/98 3,5 4 167,69 X
21/04/98 4 5 194,37 X
04/05/98 12 13 792,73 X
05/05/98 7,5 8 603,70 X
10/06/98 1 1 576,26 X
19/06/98 3 4 710,41 X
22/06/98 3 4 375,02 X
20/07/98 5 5 236,30 X

Page 1
Gestion de la maintenance MI
4

Le coût horaire de la maintenance est de 23 DT.


L’heure de perte de production se monte à 180 DT
Question 1 : maîtrise des coûts de maintenance :

Somme Somme des Somme des


Somme des Somme des
des coûts de coûts des Somme des coûts
Composants temps coûts de
temps main pièces de d’indisponibilité
d’arrêts défaillance
d’interv. d’oeuvre rechange

Convoyeur

Trommel

Tapis Tri

Overband

Presses

Question 2 : répartition des défaillances :

Centre de charge Composants Coûts de défaillance Coûts cumulés Fréquence cumulée en %

C1

C2

C3

C4

C5

Courbe de répartition des défaillances Conclusions

Page 2
Gestion de la maintenance MI
4

Exercice 2:

Sur une ligne de production de gâteaux fourrés, l’historique fait apparaître pour chaque sous-
système les temps d’arrêt (en heures) suivants :

Repère Sous Système Temps d’arrêt


1 Farineur 5
2 Laminoir R3A 4
3 Laminoir R2B 35
4 Alimentation enfourneur 25
5 Presse à former 15
6 Pulvérisateurs 7
7 Surgélateurs 10
8 Découpe et récupérateur 3
9 Reprise vers surgélateur 50
10 Tapis inférieur 2

1. Déterminer les sous-systèmes les plus pénalisants en fonction des temps d’arrêt.

Page 3
Gestion de la maintenance MI
4

Conclusion :
…………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………
Sur le sous-système « reprise vers surgélateur », l’historique fait apparaître pour chaque
mode de défaillance les temps d’arrêt (en heures) suivants :

Repère du jour de production Mode de défaillance Temps d’arrêt


27 Coincement du râteau 6
6 Indication erronée de la cellule 6
46 Coincement du râteau 5
63 Non démarrage du moteur 1
67 Vibrations dans le transfert 2
72 Indication erronée de la cellule 4
75 Coincement du râteau 5
87 Court-circuit dans le moteur 3
110 Vibrations dans le transfert 2
115 Rupture du support de galet 3
135 Coincement du râteau 5
157 Fonctionnement irrégulier du moteur 1,5
185 Vibrations dans le transfert 1
190 Coincement du râteau 5
192 Coincement de l’élévateur 0,5

Page 4
Gestion de la maintenance MI
4

2. Classer les modes de défaillance par famille en calculant par famille le temps
d’arrêt moyen

Famille de mode de défaillance Temps d’arrêt moyen


F1
F2

3. Déterminer les familles les plus pénalisantes en fonction des temps d’arrêt.

Conclusion :
…………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………
Sachant que la 1ère famille de la zone A nécessite un temps d’intervention de 3 h, le coût
horaire de maintenance est de 25 DT, Le coût de rechange est de 15 DT et le coût horaire de
perte de production est de 122 DT.

Page 5
Gestion de la maintenance MI
4

4. Modéliser le comportement de cette famille par un modèle de Weibull.


Valeur de γ Valeur de η Valeur de β MTBF

5. Déterminer les coûts de maintenance de cette famille

Coût direct de défaillance : « p »

Coût indirect de défaillance : « P »

Criticité de défaillance :
« r = P/p »

6. Choisir la méthode de maintenance et calculer le temps d’intervention en cas d’une


maintenance préventive systématique.

Détermination graphique de « x »

Valeur de « θ » ; période optimale d’intervention

Page 6
Gestion de la maintenance MI
4

0,998

0,990
50

0,900
45

40

 35

30

0,500 25

0,400 20

0,300 1
15

0,200 10

0,100
5

0,050 3

0,040

0,030

0,020
4

0,010

0,005

0,004

0,003

0,002


0,001
1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1

Page 7

Centres d'intérêt liés