Vous êtes sur la page 1sur 6

SAGE

SOLIDARITE HUMAINE® Ile de France

F C V D - Liligodo

« Développement de Liligodo »

"Réhabilitation et entretien des pistes de desserte (Tronçon Gbatopé – Yobomé)"

RAPPORT MENSUEL N°1 DE


SURVEILLANCE – AVRIL 2011

Rédigé par l’Assistant Technique du Maître d’œuvre délégué


(ETSE Efoame Atsu)

Avril 2011
SOMMAIRE

I - INTRODUCTION

II - ETAT D’AVANCEMENT DES TRAVAUX

III - SITUATION DU MATERIEL

IV- SITUATION DU PERSONNEL

V- INTERVENTION DE LA MISSION DE CONTRÔLE (MDC)

VI – DIFFICULTES RENCONTREES

VII – CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS


I – INTRODUCTION
Dans le cadre de la mise en œuvre de la Tranche n°3 du projet intitulé "Développement de
la Zone de LILIGODO", la réhabilitation de la piste Gbatopé – Yobomé ainsi que la
construction d’ouvrages d’arts ont été initiés et un appel d’offres ouvert a été lancé.

Ayant participé à cette concurrence et ayant rempli tous les critères, l’Entreprise INOVA a
été jugée adjudicataire du Marché.

Pour un coût total de 80 240 000 Francs CFA TTC, les travaux ont démarré le 09 Mars
2011 pour une durée de 03 mois.

Le présent rapport fait mention, entre autres, de :


• L’état d’avancement des travaux ;
• La situation du matériel ;
• La situation du personnel ;
• L’intervention de la Mission de Contrôle.

II - ETAT D’AVANCEMENT DES TRAVAUX

* DEMARRAGE DES TRAVAUX

1- Amené du matériel

Au cours de la semaine du 28 Février 2011, l’Entreprise a commencé l’amené du matériel


à savoir un bull D8 et une niveleuse CATERPILLAR.

2- Début des travaux

Le Mercredi 09 Mars 2011, les travaux ont démarré par :

- le foisonnement de matériaux à la carrière située à Gbatopé;


- le débroussaillage de la piste à partir du PK 0+700
3- Etat d’avancement des travaux

Il s’agit ici des quantités réellement mises en œuvre au cours du mois :


Prix Désignation Qté % Positionnement

I TRAVAUX PREPARATOIRES

1 Installation et repli de chantier 0,80 80%

TERRASSEMENT
II
1 Dégagement mécanique de l’emprise 8,7 km 100% PK 0,00 au PK 8,7
2 Décapage mécanique des bandes PK 0,00 au PK 8,7
latérales 8,7 km 100%
3 Création mécanique des fossés 60,92%
5,3 km PK 0,7 au PK 6,0
latéraux
4 Création mécanique des fossés
0,5 km 25% PK 0,7 au PK 6,0
divergents
5 Reprofilage lourd et mise en forme de
5,8 km 66,67% PK 0,2 au PK 6,0
la piste
Rechargement systématique en
latérite de la chaussée d’une 300 m3 20% PK 0,2 au PK 0,7
6
épaisseur de 50 cm sur 500 m avec 6
m de chaussée du PK0,2 à PK0,3

Rechargement systématique en
7 latérite de la chaussée d’une 3120 m3 31,71% PK 0,7 au PK 3,3
épaisseur de 20 cm sur 8200 m avec
6 m de chaussée

III – SITUATION DU MATERIEL

Durant le mois écoulé, le matériel moyen suivant a été utilisé :

- 03 Bull (1D6, 1D7 et 1D8)


- 02 Niveleuses (Caterpillar)
- 01 Chargeur (950 H)
- 01 Compacteur rouleaux lisses
- 01 Citerne à eau de 10 000 litres
- 01 Véhicule pick up
- 09 Camions bennes 7 m3
- 01 Ensemble matériel Topo
- 01 Ensemble de petit matériel
IV – SITUATION DU PERSONNEL

Le personnel moyen suivant a travaillé au cours du mois écoulé :


- 01 Conducteur des travaux
- 02 Chefs chantier
- 02 Terrassiers
- 01 Topographe et son équipe
- 07 Conducteurs d’engins de génie civil
- 11 Chauffeurs (camions-benne, camion-citerne, véhicule de liaison)
- 02 Mécaniciens
- 11 manœuvres
- 02 Gardiens

V- INTERVENTION DE LA MISSION DE CONTRÔLE (MDC)

Au cours du mois écoulé, le Maître d’œuvre délégué de SOLIDARITE HUMAINE Ile-de-


France et son Assistant Technique ont fait un suivi régulier des travaux. Ce suivi a
consisté au respect des clauses techniques particulières et administratives.

Le Maître d’œuvre délégué et son Assistant technique ont également veillé à l’aspect
environnemental et à la sauvegarde des poteaux électriques, des poteaux téléphoniques,
et les conduits d’eau de la TdE.

Aussi, en vue de permettre à la communauté de Liligodo, bénéficiaire des ouvrages


d’avoir son droit de regard et d’émettre son point de vue sur l’ensemble des travaux, il a
été décidé de tenir des réunions hebdomadaires de chantier.

VI – DIFFICULTES RENCONTREES

Il est à noter qu’il n’y a pas de difficulté majeure à signaler. Seulement la présence
régulière du Conducteur des Travaux est indispensable afin que le Maître d’œuvre
délégué et son Assistant technique trouvent un interlocuteur valable sur le terrain pour
des questions techniques.

VII – CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

Disons que dans l’ensemble et pour un début, les travaux sont satisfaisants ; seulement
il est demandé à l’Entreprise de revoir son organisation :
- en nous fournissant un planning actualisé des travaux ;
- en nous fournissant un planning hebdomadaire ;
- en améliorant le travail des topographes (matérialisation visible des profils sur
le terrain, fourniture de plans, etc.);
- en nous fournissant les plans d’exécution des dalots et caniveaux ;
- en maximisant la main d’œuvre (surtout les manœuvres) pour débarrasser la
chaussée et les matériaux de débris végétaux, racines et roches, etc.).
Aussi, vu le délai restant, des dispositions sont en train d’être prises pour approvisionner
les matériaux en vue du démarrage des travaux de construction d’ouvrages.

Nous invitons l’Entreprise à prendre en compte les différentes observations et


recommandations faites lors des visites de chantier ainsi que celles faites lors des
réunions de chantier, afin de parfaire les travaux.

Vous aimerez peut-être aussi