Vous êtes sur la page 1sur 25

1

Tuyère Diphasique à Jet de Brouillard (TDJB)

Application à la lutte contre les incendies

Application à la lutte contre les incendies Jean-Paul THIBAULT LEGI UMR 5519, Grenoble Cf Doctorat :

Jean-Paul THIBAULT LEGI UMR 5519, Grenoble

Cf Doctorat : Thibaut BOURRILHON

GDR Feux, juin 2016, Paris

les incendies Jean-Paul THIBAULT LEGI UMR 5519, Grenoble Cf Doctorat : Thibaut BOURRILHON GDR Feux, juin
   

Historique et contexte

 
 

M. Amiet

DGA/DSP

Début du projet au LEGI 1998 sous l’impulsion:

J.

Sterlini

Technomesure

L.

Slama

Technomesure

 
Etude financée par la Mission Innovation

Etude financée par la Mission Innovation

Partenaires Contractuels DGA:

1998-2003

Essais financés par la SPN

 

Contrat Jeune-chercheur DGA-CNRS

 

Etude de faisabilité

Collaboration (Doctorat CIFRE)

 

Collaboration Siemens-Legi:

Industrialisation des tuyères

 

2004-2009

Essais sur feux

Evaluation du refroidissement sur procédés métallurgiques

Industrialisation & commercialisation des tuyères

DGA-Rapid INSERE HT:

Innovation dans la sécurité des réseaux haute tension navals / Interaction arc électrique – jet

Innovation dans la sécurité des réseaux haute tension navals / Interaction arc électrique – jet de brouillard

2

2012-2015

3

Etat de l’art

Utilisation des tuyères diphasiques:

Transfert d’énergie et de quantité de mouvement

Applications:

conversion d’énergie MHD propulsion navale

Systèmes commerciaux de génération de Brouillard d’eau:

Atomisation au travers d’un micro-orifice (Brouillard diffusé) Atomisation assistée moteur fusée (Fort titre massique gazeux)

Tuyère diphasique à Jet de Brouillard: Innovation

Atomisation effervescente (Titre massique gazeux faible)

Production d’un jet de brouillard transporté

Problématique : Brouillard d’eau Brisure / atomisation d’un litre (1kg) d’eau forme: 1 sphère 2
Problématique : Brouillard d’eau
Brisure / atomisation d’un litre (1kg) d’eau forme:
1 sphère
2 milliards µ -gouttes
D = 12,4 cm
D = 100 µ m (0,5 µ g)
S = 121 cm 2
S= 15 m 2
Intérêt = Evaporation rapide des µ -gouttes
***
Pb : Transport des µ -gouttes (traceurs passifs)
par les gaz environnants
Systèmes classiques à brouillard diffusé
le transport du brouillard / convection naturelle
Csq. : Les µ− gouttes s’évaporent « partout »
***
NB: Grosses gouttes (particules inertielles) taux d’évaporation faible
4

5

Production brouillard d’eau classique

- Monofluide : Eau filtrée + micro-orifice

- Haute (env. 100 bar) brouillard,: portée (env. 1m)

- Moyenne pression (env. 30 bar) brouillard diffusé

- Bifluide : atomisation assistée

- deux fluides eau + gaz (moyenne pression) introduits

séparément dans une double buse (fraction en masse de gaz assez élevée et portée assez faible)

-NB : La brisure, ou atomisation, est obtenue au prix d’une forte dissipation d’énergie cinétique

Concept : TDJB Émulseur Émulseur Alimentation Alimentation liquide liquide Génération d’un brouillard
Concept : TDJB
Émulseur
Émulseur
Alimentation
Alimentation
liquide
liquide
Génération d’un
brouillard transporté
Tuyère
Tuyère
Jet de
Jet de
brouillard
brouillard
Alimentation gaz
Alimentation gaz
6
Jet liquide
Jet de brouillard

7

Phénoménologie

Entrée

Entrée Configurations d’écoulement variées Titre massique en gaz: 0.5% - 10 X = m ! g

Configurations d’écoulement variées

Titre massique en gaz:

0.5% - 10

X =

m !

g

m !

g

+ m !

l

Pression ~ 5 à 8 bar

Vitesse ~ 1 m.s -1 Taux de vide ~ 40%-85%

~ 5 à 8 bar Vitesse ~ 1 m.s - 1 Taux de vide ~ 40%-85%

Grad P ~ 60 bar.m -1

Grad V ~ 1000 m.s -1 /m

Grad P ~ 60 bar.m - 1 Grad V ~ 1000 m.s - 1 /m Sortie

Sortie

Phase dispersée: liquide

V ~ 1000 m.s - 1 /m Sortie Phase dispersée: liquide Pression ~ 1 bar Vitesse
V ~ 1000 m.s - 1 /m Sortie Phase dispersée: liquide Pression ~ 1 bar Vitesse
V ~ 1000 m.s - 1 /m Sortie Phase dispersée: liquide Pression ~ 1 bar Vitesse

Pression ~ 1 bar Vitesse ~ 50-150 m.s -1 Taux de vide ~ 99%

Phénoménologie 2/2 8
Phénoménologie 2/2
8

9

Innovation : Jet de Brouillard d’Eau par TDJB

Production continue d’un jet de brouillard projeté

=>portée jusqu’à 10 m

Atomisation effervescente basse pression

Jet diphasique:

Le gaz porteur « transporte » les µ-gouttes de liquide (jet dense = grande inertie)

Conséquence = mode d’action sur le foyer change!

Les µ-gouttes atteignent le foyer rapidement (faible taux de vaporisation pendant le transport)

Dans zone chaude (i.e. flamme)

=> Évaporation locale : Refroidis t rapide + Production vapeur

Protection / extinction à distance

10

Caractérisation du jet produit par TDJB

l x V lim à Quantité de mouvement du jet (équivalente à une force)

l x V 2 lim à Puissance cinétique du jet

(1- β) à Taux volumique de liquide dans le jet

(1- β) x ṁ l à Potentiel volumique de refroidissement

• Indicateur du volume (masse) de fluide / unité de surface d’échange

à Potentiel volumique de refroidissement • Indicateur du volume (masse) de fluide / unité de surface

Vitesse limite (V lim ) à Indicateur de la vitesse du jet

Taux de vide ( β ) à Indicateur de la proportion en volume de gaz dans le jet

Diamètre caractéristique des gouttelettes (diamètre de Sauter d 32 )

la proportion en volume de gaz dans le jet Diamètre caractéristique des gouttelettes (diamètre de Sauter

11

Pôles d’activités

11 Pôles d’activités Conception & Essais sur feu Modélisation & simulation Banc d’essai & Mesures
Conception & Essais sur feu Modélisation & simulation

Conception & Essais sur feu

Conception & Essais sur feu Modélisation & simulation

Modélisation & simulation

11 Pôles d’activités Conception & Essais sur feu Modélisation & simulation Banc d’essai & Mesures

Banc d’essai & Mesures

   

Ecoulement interne à la tuyère

Modélisation:

Modèle homogène (1D)

V liq = V gaz

 
 

Aide au pré-dimensionnement

1

er calcul des points de fonctionnement

Modèle dispersé (1D)

V liq

V gaz

 

Dimensionnement complet des tuyères Prédiction-optimisation de performances Aide à l’analyse des mesures

12

Expérience Point de fonctionnement des tuyères Vitesse de sortie du jet Granulométrie de sortie

 

13

Ecoulement interne à la tuyère : modèle homogène

Carte des points de fonctionnement prédits par le modèle homogène

Diamètre au col Titre massique fixe

Nappe des points de fonctionnement Géométrie donnée
Nappe des points de fonctionnement
Géométrie donnée

14

Simulation typique : modèle dispersé (2-fluide)

Détente quasi- isotherme

Accélération

différentielle

Ecoulement dominé par les effets de compressibilité

Présence d’un col

P ression 7 1 70 296 0.95 65 6.5 0.9 60 0.85 6 295 0.8
P ression
7
1
70
296
0.95
65
6.5
0.9
60
0.85
6
295
0.8
55
5.5
0.75
50
0.7
5
294
0.65
45
0.6
4.5
40
0.55
T empé rature
4
0.5
35
293
0.45
30
3.5
0.4
25
0.35
Taux de vide
3
292
0.3
20
2.5
0.25
15
0.2
2
291
0.15
10
0.1
1.5
5
0.05
1
0
0
290
0
0.01
0.02
0.03
0.04
0.05
0.06
0.07
V itesse du Liquide
x
V ite sse du G a z
P re ssio n e n b a r
T a u x d e vid e
V ite sse d u g a z e t d u liq u id e e n m é tre p a r se co n d e
T e m p é ra tu re e n K e lvin
15 Accélération différentielle - Atomisation - Entraînement P r e s s i o n
15 Accélération différentielle - Atomisation - Entraînement P r e s s i o n

15

15 Accélération différentielle - Atomisation - Entraînement P r e s s i o n V

Accélération différentielle - Atomisation - Entraînement

P re ssion

V ite sse du G a z

V ite sse du ga z e t du liquide e n mé tre pa r se conde

S a ute r e n mé tre

V ite sse du Liquide

R a yon de S a ute r

P re ssion e n ba r

lisse me nt

R a yon de

G

G lisse me nt

 

7

6

.5

6

5

.5

5

4

.5

4

3

.5

3

2

.5

2

1

.5

1

2 .0 E-0 3

1 .5 E-0 3

1 .0 E-0 3

5 .0 E-0 4

0 .0 E+0 0

0

Z one 2

0 .0 1

Z one 3

0 .0 2

0 .0 3

0 .0 4

x

0 .0 5

0 .0 6

0 .0 7

7

0

6

5

6

0

5

5

5

0

4

5

4

0

3

5

3

0

2

5

2

0

1

5

1

0

5

0

16

Confrontation modèle / expérience 1

Mesure de force Þ Vitesse du jet Sonde optique Þ écoulement Configuration Mesure de Pression
Mesure de force Þ Vitesse du jet Sonde optique Þ écoulement Configuration Mesure de Pression

Mesure de force

Þ Vitesse du jet

Sonde optique Þ écoulement Configuration

Mesure de Pression Þ Conditions génératrices

Granulométrie

Þ Cartographie

1 0 .9 0 .8 0 .7 0 .6 0 .5 0 .4 0 .3
1
0
.9
0
.8
0
.7
0
.6
0
.5
0
.4
0
.3
0
.2
0
.1
Rayon de Sauter
0
0
0 .0 1
0 .0 2
0 .0 3
0 .0 4
0 .0 5
0 .0 6
0 .0 7
x
Confrontation modèle / expérience 1 Sonde optique => Mesure du taux de vide Jet Force
Confrontation modèle / expérience 1
Sonde optique
=> Mesure du taux de vide
Jet
Force de recul
(
)
F = m! + m! V
l
g
jet
Chariot de recul
17
Confrontation modèle / expérience 2 Carte de fonctionnement obtenue par mesure Cartographie des points de
Confrontation modèle / expérience 2
Carte de fonctionnement obtenue par mesure
Cartographie des points de fonctionnement obtenue par le modèle dispersé
Granulométrie / diffraction laser à 1 m en aval de la section de sortie
18
Optimisation des géométries Tuyère première génération Tuyère deuxième génération: optimisée P P re ssion
Optimisation des géométries
Tuyère première génération
Tuyère deuxième génération: optimisée
P
P
re ssion
re ssion
8
1
2 0
1 0 - 3
8
1
2 0
1 0 - 3
V ite sse du G a z
V ite sse du G a z
V ite sse du liquide
V ite sse du liquide
1 1 0
1
1 0
T a ille de la pha se dispe rsé e
T a ille de la pha se dispe rsé e
7
7
1 0 0
1
0 0
9
0
9
0
6
6
8
0
8
0
7
0
7
0
5
P
re ssion
5
V ite sse du G a z
V ite sse du liquide
6
0
1 0 - 4
6
0
1 0 - 4
4
T a ille de la pha se dispe rsé e
4
5
0
5
0
4
0
4
0
3
3
3
0
3
0
P re ssion a mont: 7 . 6 ba r
D é bit liquide : 4 5 l/ min
2
0
P re ssion a mont: 6 . 8 ba r
P re ssion a mont: 6 . 8 ba r
2
0
2
T it
re ma ssique : 3 %
2
D é bit liquide : 4 5 l/ min
D é bit liquide : 4 5 l/ min
1
0
T itre ma ssique : 3 %
T itre ma ssique : 3 %
1
0
1
0
1 0 - 5
1
0
1 0 - 5
0
0 .0 1
0 .0 2
0 .0 3
0 .0 4
x e n mè tre
0 .0 5
0 .0 6
0 .0 7
0
0 .0 1
0 .0 2
0 .0 3
0 .0 4
x e n mè tre
0 .0 5
0 .0 6
0 .0 7
Economie énergétique
pompage eau: 14 %
compression gaz: 7 %
Augmentation de l’énergie cinétique: 180 %
Diminution de la taille caractéristique: rapport 1.6
Augmentation de la surface d’échange: 60 %
19
P re ssion e n ba r
V ite sse du liquide e t du ga z e n m/ s
T a ille ca ra cté ristique de la pha se dispe rsé e e n mè tre
P re ssion e n ba r
V ite sse du liquide e t du ga z m/ s
T a ille ca ra cte ristique de la pha se dispe rsé e e n mè tre

20

20 Applications & Industrialisation

Applications

&

Industrialisation

Feu de pneus : Illustration du potentiel applicatif Lance traditionnelle: 1min40 - 250l/min – ~
Feu de pneus :
Illustration du potentiel applicatif
Lance traditionnelle: 1min40 - 250l/min – ~ 420 litres
Gain temps d’extinction ~ 4 - 7.5
TDJB:
25 sec – 40l/min – ~ 17 litres
13 sec - 40 l/min – ~ 9 litres
Gain consommable
~ 25 - 50
21

22

22 Sinorix T M H2O Jet : Concept (FIXAO) Challenge applicatif et industriel Alimenter les TDJB:

Sinorix TM H2O Jet : Concept (FIXAO)

Challenge applicatif et industriel

Alimenter les TDJB:

ð d’une part avec une proportion en masse de gaz et une pression d’alimentation contrôlées.

ð d’autre part avec un mélange diphasique effervescent distribué en réseau monotube.

Buse comportant 3 tuyères
Buse comportant 3 tuyères
ð d’autre part avec un mélange diphasique effervescent distribué en réseau monotube. Buse comportant 3 tuyères

23

Buses FIXAO utilisant 3 TDJB*

*Tuyère diphasique à jet de brouillard

*Tuyère diphasique à jet de brouillard Brevet conjoint Siemens-LEGI (Laboratoire CNRS) Trophée de l’Innovation 2010

Brevet conjoint Siemens-LEGI (Laboratoire CNRS)

Trophée de l’Innovation 2010 Lutte contre le feu

de brouillard Brevet conjoint Siemens-LEGI (Laboratoire CNRS) Trophée de l’Innovation 2010 Lutte contre le feu

FIXAO

5 à 8 bars

24

FIXAO 5 à 8 bars 24 Sinorix T M H 2 O Jet: Le Principe Tuyauterie
FIXAO 5 à 8 bars 24 Sinorix T M H 2 O Jet: Le Principe Tuyauterie

Sinorix TM H 2 O Jet: Le Principe

Tuyauterie mono-tube BUCEFAO Buses directionnelles PN 25 10 à 15 bars Buses volumétriques OU N

Tuyauterie mono-tube

BUCEFAO

Tuyauterie mono-tube BUCEFAO Buses directionnelles PN 25 10 à 15 bars Buses volumétriques OU N 2

Buses directionnelles

PN 25
PN 25
10 à 15 bars Buses volumétriques OU N 2 + H 2 O PN 25
10 à 15 bars
Buses volumétriques
OU
N 2 + H 2 O
PN 25
Point
mélange
N
H
2 O
2
PN 25
Restricteurs
OU N 2 + H 2 O PN 25 Point mélange N H 2 O 2
OU N 2 + H 2 O PN 25 Point mélange N H 2 O 2
OU N 2 + H 2 O PN 25 Point mélange N H 2 O 2
OU N 2 + H 2 O PN 25 Point mélange N H 2 O 2

Système

CDT

OU N 2 + H 2 O PN 25 Point mélange N H 2 O 2
OU N 2 + H 2 O PN 25 Point mélange N H 2 O 2
OU N 2 + H 2 O PN 25 Point mélange N H 2 O 2

Containers d’eau 300 l

Réservoirs Azote 80 l Nitrogen 300 bars

25

Bilan

Dépôt d’un Brevet Siemens-Legi protégeant les tuyères diphasiques à jet de brouillard

SIEMENS BT commercialise des solutions à base de multi-TDJB : applications variées

Protection à distance de risque identifié de forte puissance (fort pouvoir de vaporisation)

Autres essais confidentiels : refroidissement à haut flux de métaux base aluminium

Quantification du flux de chaleur extrait et du taux de vaporisation

DGA-rapid INSERE HT (Innovation dans la sécurité des réseaux haute tension navals)

Interaction d’un jet de brouillard et d’arc électrique

Le jet présente des tensions de claquage idem air humide

Extinction d’arc par refroidissement + soufflage