Vous êtes sur la page 1sur 4

DOCUMENTATION

Choix d'un disjoncteur

Le choix d'un disjoncteur s'effectue en fonction:


de caractéristiques électriques:
tension du réseau sur lequel il est installé
courant nominal
nombre de pôles
fréquence du réseau
pouvoir de coupure

de l'environnement:
température ambiante
conditions climatiques
des impératifs d'exploitation:
type de courbe
sélectivité
fonctions auxiliaires ...

Courbes de déclenchement d'un disjoncteur

Les courbes de déclenchement d'un disjoncteur magnéto-thermique représentent :

les courbes de déclenchement thermique à froid.

les courbes de déclenchement thermique à chaud.


P1 538df729c9f1f.doc
les seuils de fonctionnement du déclencheur magnétique .

Comment interpréter cette courbe :

tant que I < Ir, pas de déclenchement


si Ir < I < Imagn, zone de fonctionnement des thermiques
si I > Imagn , zone de fonctionnement du déclencheur magnétique.
si I se situe dans la plage Imagn, le déclenchement peut être thermique ou
magnétique.

Seuil de fonctionnement des déclencheurs magnétiques

Le rôle des déclencheurs magnétiques est de provoquer l'ouverture rapide du


disjoncteur pour les fortes surintensités. Leur seuil de fonctionnement est fixé :
par la norme NF C 61-410 issue de la norme européenne EN 60 898 pour les
installations domestiques et analogues
par la norme NF C 63-120 issue de la norme européenne EN 60 947-2 et de
la norme internationale CEI 947.2 pour les applications industrielles.

Ces normes définissent différentes courbes :


courbe type B, plage de fonctionnement entre 3 et 5 Ir. Ces disjoncteurs
permettent de réaliser la protection des personnes en régime de neutre IT ou
TN pour des longueurs de câbles plus importantes

courbe type C, plage de fonctionnement entre 5 et 10 Ir. Ces disjoncteurs


conviennent aux installations courantes.

courbe type D, plage de fonctionnement entre 10 et 14 Ir. Ces disjoncteurs


sont plus particulièrement adaptés aux installations présentant de forts
courants d'appel (transformateurs, moteurs ...).

courbe type K, plage de fonctionnement entre 10 et 14 Ir. Ces disjoncteurs


sont plus particulièrement adaptés aux installations présentant de forts
courants d'appel (transformateurs, moteurs ...). Les disjoncteurs courbe K
possèdent un déclenchement thermique plus rapide que les disjoncteurs
courbe D.

courbe type MA, plage de fonctionnement 12 Ir. Ces disjoncteurs ne


possèdent pas de déclencheurs thermiques. Ils sont utilisés pour la protection
des moteurs associés à un dispositif de déclenchement thermique

courbe type Z, plage de fonctionnement entre 2,4 et 3,6 Ir. Ces


disjoncteurs sont utilisés pour la protection des composants électroniques.

P2 538df729c9f1f.doc
Remarque : toutes ces types de courbes sont valables pour les calibres inférieurs
ou égaux à 100A. Pour les calibres supérieurs à 100A, la désignation des courbes
n'est pas normalisée.

Pouvoir de coupure et de fermeture

Le pouvoir de coupure d'un disjoncteur est la plus grande intensité du courant de


court-circuit (présumé) que celui-ci peut interrompre sous une tension et un cos f
donné. Si un disjoncteur ne possède pas un pouvoir de coupure au moins égal au
courant de court circuit présumé en son point d'installation, il doit être associé à un
autre dispositif de coupure situé en amont, ayant le pouvoir de coupure nécessaire.

Le pouvoir de fermeture est la plus grande intensité que le disjoncteur peut établir
sous une tension donnée.

Pouvoir de limitation et courbe de limitation


Le pouvoir de limitation d'un disjoncteur traduit sa capacité plus ou moins grande à
ne laisser passer sur court circuit qu'un courant inférieur au courant de défaut
présumé. La limitation du courant de court circuit permet d'atténuer:
les effets thermiques (échauffement limité)
les effets mécaniques (forces de répulsion électrodynamiques réduites)
les effets électromagnétiques (moins d'influence sur les appareils de
mesure et les circuits à courant faible se trouvant à proximité) .

Les constructeurs donnent des courbes de limitation qui permettent de calculer la


valeur du courant de court circuit limité en fonction du courant de court circuit
présumé (théorique).

Dans l'exemple ci dessus, pour un courant de court circuit calculé de 10 kA efficace,


soit 25 kA crête, le disjoncteur limitera ce courant à 8 kA crête, soit 3,2 kA efficace.

Influence de la température ambiante


P3 538df729c9f1f.doc
Les déclencheurs thermiques étant sensibles à la température ambiante, il sera
parfois nécessaire de déclasser ou de surclasser le matériel. Les constructeurs
donnent donc pour leurs disjoncteurs des tableaux ou des courbes de correction en
fonction de la température ambiante.

P4 538df729c9f1f.doc

Vous aimerez peut-être aussi