Vous êtes sur la page 1sur 1

Bona fide : En droit, la locution de bonne foi a deux sens.

Elle s’entend en premier lieu de la


loyauté dans la conclusion et l’exécution des actes juridiques.
Pacta sunt servanda : c’est une locution latine signifiant que les conventions doivent être
respectées. Pacta sunt servanda signifie donc que les parties à une convention doivent respecter les
obligations qui en découlent et ne sauraient en aucune manière s'en affranchir.
Estoppel : Selon le principe d'estoppel une partie ne peut se prévaloir d'une position contraire à
celle qu'elle a prise antérieurement lorsque ce changement se produit au détriment d'un tiers.

Rebus Sic Stantibus : La clause rebus sic stantibus est une doctrine juridique qui dit que les
éléments d'un traité ou d'un contrat ne restent applicables que pour autant que les circonstances
essentielles qui ont justifié la conclusion de ces actes demeurent en l'état et que leur changement
n'altère pas radicalement les obligations initialement acceptées.
Clause de hardship: Clause qui permet de faire face à un événement imprévisible dans la
réalisation d’un contrat. Concrètement, les parties prévoient les circonstances et les modalités dans
lesquelles il faudra renégocier le contrat, lorsqu’un fait rend très difficile, ruineuse l’exécution des
obligations de l’une ou l’autre des parties à cause de changements dans l’environnement
(économique, politique, technique…).
La clause compromissoire : c’est une clause insérée dans un contrat, prévoyant en cas de litige
d'exclure la compétence des tribunaux étatiques et de confier sa résolution à un arbitre.