Vous êtes sur la page 1sur 4

18-31812-DGVDE

EFAG
Ville
de Marseille

RAPPORT
AU
CONSEIL MUNICIPAL

- 12 -

DE L EG AT IO N G E N E R AL E VIL L E DU R ABL E ET E X P AN S IO N - D EL EG AT IO N
G E N ER AL E UR B AN I SM E AM E N AG EM EN T ET H AB IT AT - DI RE CT IO N D E L A
ST R AT E G I E F O NC I E RE ET D U P AT RIM O I NE - S E R VI C E D E L ' ACT IO N F O N CI E R E -
7è me a r rond is s em en t - Q ua rt i e r E ndou m e - 2 71 , c or ni ch e K enn ed y - Ap p e l à
p ro je t s en v u e d e la mi se en v a l eu r d e la Vi ll a Va lm e r - Pr in ci p e d e c o n s t it u t io n
d 'u n b a il e mp h yt éo t i q u e a d m in i st ra t if .

18- 3 1 81 2- D G VD E EF AG

-o-

Monsieur le Maire soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Dans le cadre de la valorisation des biens immobiliers lui appartenant, la Ville de


Marseille a engagé un processus d’appels à projets. Cette procédure permet en effet, au travers d’une
publicité adaptée, de susciter des offres de mise en valeur de ces biens autour d’un projet structuré au
plan urbain et architectural porté par un professionnel, soit dans le cadre de cessions, soit dans le cadre
de mises à disposition.

La Ville de Marseille est propriétaire d’un bien immobilier dénommé « Villa Valmer »
ème
sis 271, corniche Kennedy dans le 7 arrondissement de Marseille, situé sur une parcelle cadastrée
quartier Endoume Section E n°8, suite à acquisition auprès de l’Etat en 1967.

Edifiée en 1865 par l’architecte Condamin, sur commande d’un riche fabricant d’huile
et négociant salonnais, Charles Gounnelle. La villa, dont les proportions et l’architecture font d’ailleurs
davantage penser à un petit château qu’à une villa, portait à l’origine le nom de « Vague à la mer » qui se
contracta en Valmer. Sur son imposante façade à trois niveaux, les nombreuses fenêtres s’ouvrent sur
l’immensité de la Méditerranée. Le bien est occupé, par des organisations internationales et associations
et sera libéré afin de permettre la mise en œuvre du projet.

Afin de permettre la réhabilitation et la mise en valeur de cet élément remarquable et


d’animer ce site, la Ville de Marseille a lancé un appel à projets diffusé dans la presse et sur le site
internet de la Ville en octobre 2016 en vue de susciter des propositions d'idées novatrices des projets
d'attractivité pour Marseille, par des porteurs de projets dans le respect de la qualité historique,
paysagère et emblématique du site. La date limite de remise des offres a été fixée au 10 février 2017.

Le périmètre de l'appel à projets porte essentiellement sur l'ensemble des élements


bâtis du site, les voies sur la butte permettant l'accés aux bâtiments, ainsi qu'une petite frange de parc
permettant une interface entre le projet et le parc. La majeure partie du parc de la Villa Valmer reste parc
public.

1/3
18-31812-DGVDE
EFAG
La Ville de Marseille a reçu six dossiers de candidature sur cet appel à projets, les
dossiers étaient tous de qualité avec des objets différents et novateurs. Toutes les candidatures
respectaient la qualité patrimoniale, historique paysagère et emblématique du site. Ils participaient tous à
l'attractivité et au rayonnement de Marseille dans des domaines différents (école internationale, hôtels de
standings, centre des congrès).

Les six candidats ont tous été reçus pour compléter ou préciser leurs offres.

L’analyse des projets s’est effectuée sur la base de plusieurs critères déterminés dans
le cahier de consultation publié, à savoir :

- la qualité et le caractère innovant du projet du point de vue technique et économique


(25%),

- le respect de la qualité historique architecturale et emblématique du site ainsi que


son intégration dans le site (25%),

- le renforcement de l’attractivité de la Ville (20%),

- le montage juridique proposé incluant le montant de la redevance (10%),

- les garanties financières présentées par le candidat (20%).

A l’issue de cette analyse, le projet présenté par la Société Civile Immobilière (SCI)
FIMO représentée par Monsieur Pierre Mozziconacci et de ses conseils le Cabinet 331, Corniche
Architectes représenté par Messieurs Philippe Puvieux et Vincent d'Ortoli, la société ORBIS MEDIA
représenté par Madame Suzel Pietri, pour la communciation et l'interface avec le Parc Public, la société
TRILOGY HOSPITALITY MANAGEMENT représenté par Monsieur Régis Lecendreux qui se chargera de
l’ingénierie hôtelière du projet et, enfin, Jean Luc Berthon, BBR conseils se chargera du montage
financier de l’opération, Maître Virna Curreti, Conseiller Juridique, a été retenu.

Ce groupement a proposé le projet d'un hôtel indépendant 5 étoiles, avec une


affiliation prestigieuse de type Leading Hôtels of the World ou Small Luxury Hotels de 39 chambres, avec
une brasserie, une salle de sport, un petit spa, une salle de séminaire, une piscine extérieure et un
parking souterain de 15 places. Cet hôtel pourra également être complété par un projet culturel à
développer en lien avec le parc public.

En vue de la mise en œuvre de cette offre, l’opérateur a proposé un certain nombre


d’aménagements de qualité, avec un investissement global 13,9 millions d’Euros.

Cependant, il convient de proposer de délibérer en vue d'autoriser d'ores et déjà le


porteur de projet à finaliser son dossier par des accords et autorisations nécessaires validant
définitivement les conditions proposées.

A l’issue de cette négociation, une nouvelle délibération actant des conditions de la


mise à disposition sera présentée à l’approbation d’un prochain Conseil Municipal.

Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la
délibération ci-après :
LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE
VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES
OUÏ LE RAPPORT CI-DESSUS

2/3
18-31812-DGVDE
EFAG
DELIBERE

ARTICLE 1 Est retenu le principe de mise à disposition par bail emphytéotique administratif au
profit de la SCI FIMO représenté par Monsieur Pierre Mozziconacci du bien immobilier
ème
Villa Valmer situé 271, corniche Kennedy dans le 7 arrondissement de Marseille,
situé sur une parcelle cadastrée quartier Endoume Section E n°8 d’une superficie
d’environ 6 738 m², avec une emprise au sol des bâtiments de 1 276 m² et une
surface non bâtie de 4 274 m² tel que figurant en hachuré sur le plan ci-annexé, pour
un montant à déterminer suivant l’avis de France Domaine.

ARTICLE 2 La SCI FIMO ou toute personne morale affiliée et représentant le groupement dans
cette opération, est autorisée à déposer toutes demandes d’autorisation du droit des
sols sur l’emprise susvisée.

Vu pour enrôlement
LE MAIRE DE MARSEILLE
ANCIEN MINISTRE
VICE-PRESIDENT HONORAIRE DU SENAT
PRESIDENT DE LA METROPOLE AIX-
MARSEILLE PROVENCE
Signé : Jean-Claude GAUDIN

3/3
[1 —
.4-
t.

‘I
r’
-I

-‘t
r