Vous êtes sur la page 1sur 24

République Islamique de Mauritanie

Honneur - Fraternité Justice


Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure Polytechnique
Institut Supérieur des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de
l’Urbanisme (ISM-BTPU)

ouvrages des travaux publics

Mr. Diakhaté
1
Introduction aux ouvrages des
travaux publics

2
Les ingénieurs, techniciens etc., des Travaux
Publics ( TP) construisent et entretiennent des
ouvrages au bénéfice de la population :
Pour permettre aux Hommes de mieux communiquer:
 routes,
Il s’agit de réaliser
les corps de
chaussées, les
revêtements et les
ouvrages
accessoires tels
que les bordures,
les glissières de
sécurité.
3
 voies ferrées, Autour du rail, il y a
toute une vie pour
les Travaux Publics:
installer, entretenir,
renouveler les voies
et leurs
équipements
complémentaires
(électrification,
signalisation).

4
 ports, et navigables

Les travaux ont


trait à
l’aménagement
et à l’entretien
des ports, des
rivières, des
canaux et des
plans d’eau.

5
 aéroports,

6
L’eau
Cette activité porte
notamment sur les
stations de captage,
de pompage, de
stockage d’eau,le
traitement des eaux
usées, la réalisation
des réseaux de
transport (eaux
pluviales, eau
potable,
assainissement).
7
 ponts,

8
 tunnels,

9
 tramways,

10
On peut aussi utiliser les travaux publics dans:
la production de l’énergie (barrages, centrales
hydrauliques, éoliennes);
l’acheminement de l’eau potable, de l’électricité
et du gaz
D’une manière générale le génie civil concerne
toutes les constructions en béton armé ou
précontraint ou à structure métallique … comme les
ponts, les barrages, les centrales nucléaires, les
réservoirs…
Le terrassement permet de modeler le terrain pour
l’adapter aux constructions à venir : par exemple
les stades, les autoroutes, les pistes d’aéroports.
11
Les travaux souterrains permettent la circulation
des personnes ou des marchandises en galerie,
comme les tunnels, mais aussi le transport des
fluides, comme l’eau ou la vapeur d’eau pour le
chauffage.
Les fondations spéciales servent à asseoir un
ouvrage sur un terrain dont la constitution oblige à
réaliser au préalable des sondages, des forages ou
d’autres moyens pour conforter l’assise du sol.
Les aménagements urbains: C’est la construction des
voies piétonnes, des places, des parcs, des stades et de
tous les équipements qui facilitent notre quotidien dans
la ville.
12
Les travaux électriques: Il faut équiper des centrales
de production d’électricité, installer des réseaux
électriques d’éclairage et de télécommunication,
ainsi que des installations électriques industrielles.
Les activités dans les travaux publiques se partagent
équitablement entre :
 les travaux de construction
 les travaux d’entretien et de réhabilitation

13
PROCEDURES DE CONCEPTION

14
Lors de la conception d’un ouvrage, comme dans tout autre
projet de Génie Civil, on peut distinguer trois phases bien
caractérisées :
1. Première phase : études préliminaires ou Avant Projet
Sommaire (APS)
Elle concerne les reconnaissances et les études générales de la
zone développée en vue :
 d’établir l’inventaire des réalisations susceptibles de satisfaire
des besoins soit déjà exprimés soit répertoriés dans la zone
 d’apprécier l’intérêt économique de la réalisation de ces
aménagements.
Elle comprend les étapes suivantes:
• collecte des données disponibles : documents cartographiques,
données climatiques, renseignements géologiques, données
relatives aux pratiques agricoles et aux besoins d’eaux.
15
• inventaires des sites potentiels et Critères de choix :
topographiques, géologique et géotechnique,
hydrologique, proximité des lieux d’utilisation, critères
économiques, reconnaissance des lieux, reconnaissance
géologique et géotechnique, examen des sites
topographique rapide, reconnaissance du périmètre
irrigable et/ou des agglomérations rurales
Les études préliminaires à réaliser sont :
1. Etude topographique
2. Etude hydrologique
3. Etude géologique et géotechnique
4. Evaluation des besoins
5. Evaluation des caractéristiques de l’aménagement
6. Choix des sites
7. Schémas des aménagements - Estimations des coûts
8. Enquête sanitaire et sur le milieu
9. Programme de réalisation 16

10.Etablissement du rapport de synthèse


2. Deuxième phase : étude d’Avant Projet Détaillé (APD)
Elle concerne les études des variantes présélectionnées lors
de la phase préliminaire. Il s’agit des études d’avant-projet
détaillé qui permettront la réalisation des aménagements.
Les études d’avant projet détaillé comprennent :
1- Levés et études topographiques
2- Etudes hydrologiques
3- Etudes géologiques et géotechniques
4- Evaluation des besoins en eau
5- Etude de régularisation
6- Etudes d’impacts du projet
7- Types, caractéristiques et dimensionnements des ouvrages
8- Les prescriptions techniques
9- Avant-métré et détail estimatif

17
3. Troisième phase : études de réalisation des ouvrages (dossier d’exécution)
Elle concerne les conditions d’organisation, les prescriptions
techniques pour une bonne exécution et les contrôles qui
doivent être mis en œuvre pendant la construction des ouvrages.
Ces études intéressent les aspects suivants :
• Moyens pour la réalisation du projet (engins, matériaux,
matières consommables, personnel)
• Organisation du chantier
• Exécution des travaux (séquence des opérations, principaux
travaux, contrôle des travaux).

18
PRESENTATION DES OUVRAGES

19
1. BUSES ET DALOTS
Les buses et les dalots sont des petits ponts (ponceaux)qui
servent au franchissement des cours d’eau ou à l’assainissement.
Les buses désignent des ponceaux de section circulaires en béton
ou en acier et les dalots des ponceaux de section rectangulaires
ou carrée en béton armé.

Il y a un grand choix dans le type de ponceaux, sa forme,sa rigidité


et sa durabilité.
La duré de vie d’un ponceau en Tuyau de Tôle Ondulée
traditionnel est seulement de 25 à 30 ans. La nouvelle norme
exige une duré de vie supérieure à 50 ans. Les ponceaux en béton
Armé ont une duré de vie d’au moins 50 à 75 ans.

20
2. Divers types de ponceaux
Les ponceaux se divisent on deux catégories: les ponceaux à
contour fermé et ceux à contour ouvert. La différence réside
dans le fait que le ponceau à contour ouvert est supporté par
des semelles ou un radier en béton indépendant du ponceau.
Pour réduire l’érosion du radier des ponceaux à contour ouvert,
une protection adéquate des semelles de fondation est
nécessaire.

21
Le choix de la forme de la section du ponceau dépend du profil
disponible et de la profondeur d’eau dans le cours d’eau. 22
23
Les dalots sont des ouvrages sous chaussée et peuvent
supporter des faibles épaisseur de remblai (de l’ordre d’un
ou deux mètres), à moins d’être spécialement calculés pour
les surcharges. Ces remblais sont à proscrire si la chaussée
doit être revêtue.
Trois types de dalots sont couramment utilisés :
• les dalots ordinaires constitués de piédroits verticaux fondés
sur semelles ou radier général et sur lesquels repose une
dalle en béton armé.
• Les dalots cadres dans lesquels la dalle, les piédroits et le
radier constituent une structure rigide en béton armé (cadre)
• Les dalots portiques analogues aux dalots cadres mais sans
radier (piédroits verticaux fondés sur semelles).

24