Vous êtes sur la page 1sur 1

rallumoge se fait au DO (pas de réchauffage), la dépense

Wntmm comprenant celle de l'énergie électrique (réchauffage du


F0) Cependanf, DO peut être prohibé pour des raisons de sécurité
8c

(mars explomvu dans le foyer).

Q {MAMMLMÆ
o Avec le EO, il faut obtenir par recirculafion une fluidité
wffisanîe (5°Engler env.) pour la pulvérisation. Le bruleur
d'allumage doit avoir une pastille pour le débit convenu et le
système d‘assistance fonctionne à l‘air en absence de vapeur.

Avec le QO, il faut avoir au moins le bruleur n°1 gréé en


conséquence avec ou sans air d‘assistance (à noter qu’on ne peut
pas allumer avec n'impor? quel n° de bruleur du fait de la

réparîmon de chaleur). Dans ce cas, on fonctionne au DO jusqu’à


envu‘on 12 bar.
o Avec le Q0 ou le FO:
_ Effectuer le balayage du foyer pendant 10 min, registres des
bruleurs ouverts en grand.
_ Ne laisser alors que le registre du bruleur n°1 en service et
'z'
provoquer l'allumage en disposant l’allumeur puis le DO, ou le FO
«
2.

avec son fluide d'assistance (air ou vapeur).


Av

W
.r’“

__ S‘assurer que la flamme persiste (les cellules en service) et


1‘21".
LEI 5;
l

d
"m."

Mwm le débit d'air pour obtenir la meilleure combustion.


É? 33:53,?
“m‘ait; ü
1.233

c“ mica:
1,27%

' Ë“?
ÿwliî‘äi: se font automatiquement en séquences à partir de la cabine de
.1"
Wrfle nous certaines conditions (p et 6° FO, p assistance, contrôle de
flamme

M4)
[h
si”:
ÿ "77:3