Vous êtes sur la page 1sur 6
Neuroéducation, une science de l’apprentissage rnewroéducation es une discipline émergente, née en 2007, Laser « Comprendte ‘le cerveau : rnaissance d'une science de l'apprentissage «' motivé par cetfe question majeure : le cerveau, peut-il permetire de mieux enseiger ef de mieux aporendte ?La réponse a été postive. ‘cLaneurbducatin este mariage m Lamémaire 4 court terme (MCT) Autre facteurintéessant 9p~ centre les neurosciences et les travallle dans Cnstant, eleva rier presage (a MCT efface des don Sclences de eduction ce intermations, et effscerCinfor, "ees stelle est en surcharge car es neurosciences désignent mation quelle ne juge pa ute, + Flee pet etn aue/ Hans ‘ rojeme’ sau nate ue les vate ema fu sine me" costqences patie itt Susans eneanen op ee voc eninnemer Soe que amiga wie des formar imultaneent, Au ven dep een molcate ela atats pour ae cnn Ue ug prey Heqaulnven cnporenerial —Sgmprenive au cervesu des fr lr nti par atta. ¢ Ay svt rma saa rs sagt de ners, i 10 at tei mipinece int eu es, gn trove atest rates pr stern eee srr ete Sena SSS tle ont at Ls as Blan, re, otenmert a pro 1 ay at rae megere he ebvusepurerla srt edn et 3 date st pt). arts technoloatauss Wimageit Si ques vous rteer cc» et En fant ds ctioriy rote cr certs (ont eacpogres fan per pendant 101m, PUIS veg voir ls dts non pos pour plus conn) 9. Cs roars Grew on va fae une activ st comme 10 items diferent et done Neus On nolammncfomnenent ce cue fe viens de dr » car lffelement ménonsbes) mat i Iieux percevot le Fonctonneje beaucoup de choses ont et efa- ye: utercmme 3 tems ovec des Fe ea emuable, __cBes etre tamps, Tl est impor tiris (plus faclement mémori- fant €énoncr le but de chaque sable). Les ind maps (oppeles les onmalsances sr fon set (2c pls 08), aul cates mentale, sche nt un lve mémorise ou pases or quele ceveause die: Ah heurstques) peuvent oussiétre Sie ger oe porate tent ois, er nent ues aux enseigrants dans le in, miei vaut ne pas pede hare de leur pratique de asse, ge ee fe temps avant de passer 8 Uac- mais également auxapprnans Qui yes donne a consign toute Comment stocker Ee a ees ae moe a Cecil jurablement ? Silcmps ten rege, Cestce ql Pour quetnfomation soit effec: _Lapprntssage nécesite égle- ‘Susrtrotamnentdeespérinen- tiement conservee, i serait ment de la mémoire un stoctage {avon walste dans 105 cases de bon, dglement, de réseeer 5 dae des conassnces, afin de tye de primaire a Bot +2, dans minates, la fn cous, pour es mst. Ld encore, [es neuro (este du poet Hevosp” et de capularce qi a tev, pro-_clenees nous éclairent sur cette Ua conference de presentation dece caer un QOH foal ou aun capcté du cereau et perettent Drojet, en julet 2012, & Nancy”. ‘raifaue, et fd rer des conclusions pratiaues”. eter nereent ‘Mon retient mieux lorsque les choses sont répétées plusfeurs foie siles chose ont pees plu sieurs fois, le cerveau va pote son attention (idarsus et se dite ql agit de quelque chose dimportant wl faut een et non tefacer Conséquence pédagogique: en tant qensegnant, e pas his ‘ter reper. Si au bout de 24h, ‘on eactive la ménaive de Stu dint (appa cue information), Uetudiant va ¥en souvenir dare sa alobalt (75% environ) pe- dant une semaine, Au bout dune Semaine, son reactive une nou- ‘elle foe, tudor van sou venir dans sa glabalité (75 % environ) pendant un mois. Sion active au bout dun mos, tu Giant va sen souveie dans 53 sloalite (75 % environ) pen fant 6 a 1 on retient mieux lorsqu'une {information est combinée avec ‘une autre: son aplicue du «pe sonnel » (ce que fon a sot-méme comme image) su de « fimpeson- nol (a legon de mats), du eoncet {ur abst une analog sur de la théorie, le cerveau mémorise ‘beaucoup mieux a nation enseignee Conséquence didactique : pat exemple out exliue concept fe site bomnée entre 1 et 30,00 peut tout fat siagine etre un tice en tan de vler et par Prudence, seat ql ne doit pas vole plus haut vue alitude de 30 m (@ cause des prédateurs volats, par empl), top bas (isons Tm), & cause es rtd teu 4 pate (chats, ete) "= Notre méthode de mémorsa- ton West as figée + es recherches fen neuoscences montent quit oy 2 pas de personne visual, auitive, inesthasique, et, au ses de Figg pour toujours, inn ete. On ne osséde que des habitus. als I fut que fon change activites, de pays ee, et nos connexions neuro alee changent Conséquence pédagogique : ie est de dvesier les sup ports parce que le cerveau se Inodife sane cose et nous nou Imodfions, Il faut done avers fier les évocatons (auditives, visueles, kinesthésgues) pout tre adapté 8 toute situation ‘ture 1 On wapprend pas faclement si les cerveaux reptiliens et mam- matens-limbiques ne sot pas 1s- Surés. Le cereau est composé de trois ‘couches qui communtquent entre elles (modale de MacLean), ‘hacune ayant es fonctions 3) Le coven reptitien: suv et reproduction ») Le cerveau mammalien emotions Le cortex: Les connaissances, raisonnemert, imagination Les deux premites couches (a et) sont prioritares sur le cortex. Si ‘ous avons fm, nous ne pourons as apprendre et mémoriser conc tement quelque chose parce que le ‘cerveau rept len est praitate sur {e corer. De méme le sess peut biogur le entex. La peur est pour le cervea sine qvun danger exté- ‘leur menace iat en donnant Cortisol, nowdrénalie, it prépare {e comps au combat ou & a fue Refldchirretardeait les reflexes de suv, done es de stress Les ‘fun amen, eceveas «ranch » le cortex et tour ravon pus aceés aux connaissinces qu sont stockes dedane Conséquence pratique : pour it acct. de nouveau a cor fei faut ar aise estes Par exemple, avant de com Imencer &repondre aux questions un examen, Vetudiant peut hoter i sot de chacune des ‘uestions «os (sl conat a reponse, «?» (si est pas ce taln de 50 pons), et «(6 re connat pos réponse). Pi, ita’ commence par repose 3 toutes Le questions marquées {OK >, Ast se sentir en situs tion de réussite pendant plu eure minutes gaffilée va ‘edu env de tes et per Imetve 4 “eudant Savoir acts Ds 8 ped a cortex Iva alt owot pus faclementrpongre x questons quit avat inate nent notes «? et X 99, ‘synths par rie France Rochedi™™ mene De « Neurosup » aux « Neuroclasses » Lier fonctionnement du cerveau et apprentissage ‘tuelement,en France, 145» newoclasses »expérimenfent une nouvelle méthode censeignement don Frginaltéréside dans application des principes de base du fonctionnement du cerveau. fre Gaspar professeur de Mathématiques,poteur du projet Neurosup, est éFnlave de cet approche pédagogique basée sur le résuatdes recherches neuroscientifques.Explcaions, Animation & Education ce que le projet Heurosup »° ? Erie Gaspar : Neuosup se pro- pose de rassembleret de presenter An sneatgnante ot sliver lyn thése des devnies avancées en heurostiences dans le domaine de Capprenissage. ae ei igaintarase Je touve Pls informations sur: En France i est de coutume de fr ser Les premiers aux méthodes ‘pédagogiques, mais pas ls seconds. Far allt, ors de la formation sours ensigns est eert role de stutons que fon rene Pade de Cexstnce des concep, penince ema ons-représentations que pewent eee avoir es loves sur une notion de a La valeur ajoutée de Neurosup discipline enselgnée, mais jamais de téside dans sa destination simulta-__ leurs conceptions-représentations de aucensegnants ET aux laves, su Capprentissage en luiméme, De Paar nombreux élives pensent, par fremale, que Citellgence est une ‘alu ine et que on fat toute vie avec un capital fia La ras ance (alors que fon sat désormais fue cestun non-sens scientifique, fh seul fat deta plastics caré- bate). Comment sétonner alors plus longtemps que de nombreux bles ne tennant pas vraiment compte des consells donnés par leurs potesseurs, sis sont convain cus qty aun crater neuctable Sour ussite dans tele ou tele mative ou que cela prendra un temps bien trop long (et donc ‘ecourageant) pour artver 3 des prog sgniiatif et qu proc Fert plaisir? AGE: Le rapprochement dont vous parlez, Neuroscience et ‘Science de (éducation, constitue done a Neuro-Education ? 6: Oi, la newo-éduaton ou neosience de Teaueation » est Un champ qui se veut tanstscipl- ite source de coopération présente ft fare ente le mile de Céca- tion 2 ibe de a vecherche Son ‘objet prepa est de porter es ers fervefonctioaremant du ceveau et facts qui peuvent évenuelemet ‘acter un apprentssage (ou le cam pliquer inutitement), puis de les fene accessible au plus grand rome. Tout en gardant & Uesprit ‘quateune conluson ne peut ere Universe ou preseiptve en matire fe dactique | AGE :Pouver-vous nous donner tun ecemple de len possible entre ces nouvelles connaissances fclentifiques, résultant des pro- rts de Uimagerie medicae, et la fagor @enselgner ? 5. + Prenonstoxemple fone tionnement de la meme. La ‘mémmire court terme, desormais souvent appelée mémoite de tava (incluant une mémalre a court terme) pour rappeler le caractére tite cette memoite (ar elle nest as un simple receptacle de donner fue le cere ne tallest os, re modifieralt pas, wassoclealt is), poste ne capac de soc: Fagelimitée dans le temps (de quelques seconds une minute, en Imoyenne) et dans le vlume (de 5 3 tems en moyenne), Adel de et Unites, a mémore de travail ace es données. ! Tut, done, dese etre dans des consignes ou exp (ations qui se veutent exhaustive fon peut les segments. Par ales, Ua memeive de trval face egale rent les données qui ne semblent as intéressantes, ou pas iebes- Santes pour le futur proce, pour le ferveau. Test done requ (comme nous le falsons tus) de paler per dant 10 minutes aux éleves de ‘quelque chose et de de iste aps ‘on, eh bien, maintenant nous Stone fave une seit sur ce que Je viens de die. Carle cerveau, ayant pas Et avert que ces Cone ‘es allsient sen immadiatmert 2, ene temps, efface de rombreuser informations. eur va lor p= venir: « Dans 10 minutes, nous Bllons fave une activité sur tele hase ron laguele vous ale oot besoin de mémarsar ce qe je Ys vous die maintenant ». otc le ‘genre dastuce qui ne cote len mals {ul rend ban der serves 4 tout le monde, élves comme ensegnants ‘on sait que la mémorisation durable passe par tos grandes ‘tapes qui sont : Vencodage, le stoclage, le rappel Leneodage Sok Tice pareuererent la memeire ie baal (ce qi demande done de he pas saturerindtilement cette memoir, notamment en évitant etre investi simultanément dans de multiples taches cognitives concurretiells). Le stockage et _Comprente et mémorser sont Son degre de profendeur sont asi deux choses difirentes méme 2 ‘és par de multiples allsvetous est scentificuementprouvé que Cun ft la mémoire de travail et la Se autre, remote ong terme lis on rc five (en selsant, nen repatant, ete), plus on consolde la trace Clea chow, nome guna on 2 expetinentnt votre méthode at ompris,contrarement& ce que de Ue Wous appelex Neuoclsses ? rombreux elves croent. Le rappel En fet car ue newolasse Tune ‘information stockée ve Ere et une case ayant pur prot dap fautant plus facle que fencodage pues cemasancs Ges neues. ‘aura été bon et que Con dispose Genes et of tus es fesseus sont Finaices pour la récupérer. Ces done fomés aux pricpes de base du Indes raven te sen ypen-_fonctonemnt a creat Sant consienment lors de la phase contre daporentissage (sclie Ob encodage, grace & des associa fon car mot avers e meme ceveal tions personnel. ans es decease eppele!). e ABE : Ce sont ces astuces et connatssances que vous appliquez foncrotement dans les classes B D> La formation proposte ne demande tucunbagoge erihque prélabl, se veut exempte de toute erreur eientifique en Uetat actuel des fannisancs ([e corte a nota- iment ta vie et eal poste int ar Pace Potvin, neurosten- ‘Hfique 4 TUniveste du Québec, 3 Lenseignant a intérét a répéter et faire des exerc dentrainement = | Finer comnssance exon tai: tte parent asta Rpt is eee de tanemson Got Monta) et rapidement dig vets ler situations coneretes qu'ensei- nants et ees rencontent chaque jour en dase. Une fos les professes formés, ‘eure constituent une équipe Pdagogique entire la rentrée de Apprendre moins is apprendre mieux is eonprahenon + i epee ln apr ess fava 3 is erty, tone ar So “fnseigane on deanonn gestion su lyese Beams saben nn nent septenbe, et foment 3 leur tour leurs saves, grice eu DVD four fuxseul Stablssements participant A pet Cel 8 foceasionnotar- nent de se stances environ deux heures. Le reste de ance, les ro- ‘eszes e es aves sont alos os seve des mémes informations, eal permet de donner une dae nique net et un travel commun ffucteux, grice 4 de nombreuses refrencesposiles aux eiferents passages dela formation. Comprendre aide a mémoriser mais ne suffit pas ‘Berawe long tame, et conse ‘Tabu de sete te mane, Stop ae pene ove sare, ten s Fomies tee mantle aco de omy tsa ibs i i Steet {iene em ge os {este eee Supt « CARS ‘oases anu taco fe ci matage de mosatin We sttnton une camera {ne cat depress 8 Entris ans, en France, 145 classes: ont 6 fomées par leurs profssaus grace au projet Newcsp, Le nombre de cases ipliqufes dans un éto Dissement don va dune caste & toutes les clases (ce qui este cas pour (Internat d'tscellence de Montpelier dont tenthousasve des Glaves, des enseignants, et de .Sirvent, proviseur, est remar- (quable). La formation s'adesse 2 tous les publics, pour Uinstant du _manoedspuses bo vane secnder ‘Aveo primaive Jean Borger do san i opis ‘as eareela mst: ae te sys deena mean nn asm a ie onda 9 een ite ‘ele 3 de coe primaire au Bac +2, en passant majoritarement par les ellges et les yes Le projet Neurosup comporte une ‘valuation qualitative de tevlution es pratiques méthodbogiques des Glaves au cours dune année au ‘contact du projet. Cette evaluation permet aux enseignants davoir des Fetous des Glvessurce pont, toi ours dlicat 8 formuler, et 4k er de ls poursuite du projet tan- Réviser efficacement A ww? ‘Recent ton apes gai ear so cur eso mine oot ames ive» curs ssn a poem fig ara mae ‘erator iter pr cteen do ls le poe ui on ke ge te su oe ge bs da endo et mera sr a pete ate. Eno p =n nom née dapets avec extension ou non S dautes cares et dautres pro- fesseurs, ce qui etl cas pour une rasan morte Interview ortesFrance Rchidsi @ Bt Wong an aoe sea ee