Vous êtes sur la page 1sur 2

La distincte de le l’audit comptable et financière des notions

voisines
I. l’audit et l’expertise comptable :
Un expert-comptable est un agent professionnel, indépendant qui exerce soit en libéral,
soit en statut salarié au sein d'un cabinet d'audit et/ou d'expertise. L'Expert-Comptable contrôle
les éléments comptables et fiscaux de ses clients et les conseille sur la gestion de leur entreprise.

Cependant un expert a trois missions à exercer : présentation, examen (limité) et audit des
comptes annuels ; La mission de présentation constitue une simple mise en forme des états
financiers. La mission d’examen comporte, en outre, des contrôles généraux de cohérence des
comptes établis, la troisième est une mission complète d’audit.

Une entreprise peut avoir un expert-comptable pour l’assister à élaborer ses états financiers
et un commissaire aux comptes (qui peut être un autre expert-comptable) pour effectuer l’audit
de ses comptes.

II. L’audit et le contrôle de gestion


Le contrôle de gestion est un système qui englobe l’ensemble des processus mis au sein de
la société afin d’assurer une mobilisation efficace des et permanente des énergies et des
ressources en vue d'atteindre l'objectif que vise cette entité.

Cependant, on peut définir les responsabilités du système comme suit :

Contribuer à la conception de la structure et du système d’information de gestion de


l’entreprise ;
Faire fonctionner correctement le système d’information ;
S’assurer de l’efficience (c'est-à-dire de la productivité) des fonctions de l’entreprise,
apprécier leur efficacité par rapport aux objectifs ;
Définir des règles, critères de gestion et mesures des performances en utilisant comme outils :
les budgets, les tableaux de bord, et d’’autres outils d’aide à la décision.
Le contrôle de gestion et l’audit interne sont complémentaires. La validité des contrôles de
performances repose sur la sincérité et la fiabilité des divers systèmes d’information
(comptabilités, budgets, statistiques). Le contrôle de gestion ne saurait fonctionner sans un
minimum de garantie quant à la qualité des informations qui lui sont transmises, ce qui est du
domaine de l’audit. Le contrôle de gestion en tant qu’élément de l’environnement du contrôle
interne sera examiné par l’auditeur.

Le contrôle de gestion examinera pour l’audit interne (comme pour tout service) la validité
de ses budgets et la comparaison avec ses réalisations.

III. L’audit de gestion :


C’est l’audit probablement le plus connu du grand public compte tenu des révélations qui
le concluent. L’audit de la gestion a pour objectif soit d’apporter les preuves d’une fraude, d’une
malversation ou d’un gâchis, soit de porter un jugement critique sur une opération de gestion ou
les performances d’une personne ou d’un groupe de personnes.