Vous êtes sur la page 1sur 2

Multivibrateur astable à amplificateur opérationnel

A On considère le montage de la figure 1 représentant


un amplificateur opérationnel idéal associé à deux résis-
tances R1 et R2 .On appelle U sat et -U sat les deux tensions
de saturation positive et négative en sortie de l’amplifica-
teur opérationnel .
R1
On notera :k = .
R2 + R1
1- On admet que l’A.O fonctionne en régime saturé (u s = ±U sat ) .
Déterminer les valeurs de Ue+ et Ue− les valeurs de ue lorsque la sortie u s prend les valeurs
U sat et -U sat .
2- En déduire la caractéristique de transfert donnant la tension de sortie en fonc-
tion de la tension d’entrée : u s = f (ue ) On aura soin de préciser sur cette caractéristique
les points particuliers et le sens du parcours sachant que ue varie entre −Uem et Uem avec
Uem > kU sat .
3- Quelle est la fonction réalisée par ce montage.
On ajoute au montage de la figure 1 un condensa-
teur de capacité C et une résistance R pour obtenir
le montage de la figure 2.
4- Montrer que l’équation différentielle réagissant
l’évolution de la tension de ue (t)en fonction de la tension
u s (t)et de la constante de temps τ = RC s’écrit :
due
τ + ue = u s (1.1)
dt
5- En supposant que la valeur initiale de la tension ue (t)est nulle et que la ten-
sion de sortie u s (t)est égale à U sat , résoudre l’équation (1) en donnant l’expression de la
tension ue (t).
6- Tracer sur le même graphe les variations de ue (t), u s (t)et Ue+ ; en déduire to
l’instant de commutation de la sortie (ε change de signe).
7- Sachant que pour t > to on a u s (t)= - U sat ; résoudre l’équation (1) en prenant
l’origine des temps to (to = 0).
8- Représenter sur le même graphe ue (t) ; Ue+ , Ue− et u s (t)entre t = 0 et t > to .
1+k
9- En déduire que t1 l’instant de commutation s’écrit : t1 = τ ln .
1−k
10- Pour t > t1 résoudre l’équation (1) en prenant t1 comme origine des temps.
11- En déduire t2 l’instant de commutation et vérifier que t1 = t2 .
12- On pose T = t1 + t2 la période du signal de sortie et admet que les commu-
tations en sortie de l’A.O sont instantanées, dessiner sur le même graphe l’allure des
signaux u s (t)et ue (t)entre t = 0 et 2T .
13- En déduire alors la fréquence f du signal de sortie u s (t).

1-TSI 1
B On considère maintenant le montage de la figure 3 construit autour de deux
A.O idéaux de même tensions de saturation U sat , On admet que le premier A.O
est en régime saturé et le deuxième en régime linéaire .

14- Déterminer la relation entre u s (t)et v puis en déduire la fonction mathéma-


tique réalisée par le second AO associé aux éléments R et C .
15- On suppose ce fonctionnement parfait. Donner l’équation différentielle re-
liant les tentions u s (t)et v en fonction de la constante du temps τ = RC .
16- En utilisant le théorème de Millman , déterminer l’équation reliant la tension
ue (t)aux tensions u s (t)et v en fonction uniquement de R1 et R2 .
17- Pour quelles valeurs V0 et −V0 de v le premier AO voit-il sa tension de sortie
u s (t)basculer de - U sat à +U sat ou de + U sat à -U sat .
18- Compte tenu de la réponse précédente, quelle condition doit respecter les
résistances R1 et R2 pour que le montage puisse fonctionner.
Cette condition est supposée vérifier dans la suite dans la suite du problème.

19- On choisit un instant initial tel que v = Vo et u s (t)= U sat et l’on suppose toujours
les commutations de l’AO sont instantanées. Tracer sur un même graphique la forme
temporelle des tensions v(t) et u s (t).
R1
20- Montrer que la fréquence des signaux est f ′ = .
4RR2C
21- Quelles améliorations a-t-on apportées par rapport au montage précédent.
22- A.N : on choisit un condensateur de capacité C = 10nF, la tension de satu-
ration U sat =12V . Donner des valeurs numériques raisonnables aux trois résistances R1 ,
R2 et R pour que le montage puisse délivrer en v(t) une tension d’amplitude 6V avec une
fréquence réglable entre 100 Hz et 10 KHz.

2 1-TSI