Vous êtes sur la page 1sur 1

LYCEE D’EXCELLENCE DE BENGUERIR (LYDEX)

ANNEE SCOLAIRE : 17/18 FILIERE : TSI

Amplificateur Opérationnel

Étude d’un multivibrateur astable

A.1) On peut écrire à partir d’une loi des mailles : u C (t)+u R (t) = +V sat avec i R = i C (t) = C du C

dt

le courant d’entrée i de l’A.O. idéal étant nul. On obtient alors l’équation différentielle suivante : du C

dt + u C (t)

RC

= V sat

RC .

,

A.2) Le condenstateur étant initialement déchargé : u C (t) = V sat 1 e t/RC .

A.3) Le basculement de la sortie de l’A.O. correspond à l’annulation de sa tension différentielle

d’entrée : V E = V E+ soit : u C (t 1 ) = V 0 =

R

R 1

+R 2 V sat

1

A.4) A l’instant t 1 de basculement : u C (t 1 ) = V 0 = V sat 1 e t 1 /RC soit t 1 = RCln 1

A.5) L’équation différentielle pour t > t 1 s’obtient en remplaçant +V sat par V sat dans l’équation

V sat .

V

0

différentielle de la première phase : du C

dt + u C (t)

RC

= V sat

RC

A.6) Pour t > t 1 , en prenant l’instant t 1 comme nouvelle origine des temps, on obtient :

u C (t ) = V sat + Ae t /RC . La constante d’intégration est déterminée en utilisant la continuité de la tension u C (t ) aux bornes du condensateur à l’instant t = 0 : u C (t = 0 ) = u C (t = 0 + ) soit V 0 = V sat + A. La tension aux bornes de C a lors pour expression :u C (t ) = V sat + (V 0 + V sat ) e t /RC .

A.7) Cette deuxième phase se prolonge jusqu’à l’annulation de la tension différentielle d’entrée

soit jusqu’à ce que u C (∆t 2 ) = V 0 . On obtient alors : t 2 = RCln V 0 +V sat

V sat V 0 .

A.8) Lors de la troisième phase, la sortie de l’A.O. est en saturation haute. L’équation différentielle vérifiée par u C correspond à celle du 1. La tension aux bornes de C est donc de la forme :

u C (t ) = V sat + Be t /RC en prenant l’instant de basculement de V sat à +V sat comme

nouvelle origine des temps. Par continuité de la tension aux bornes de C à l’instant t = 0, on obtient : u C (t ) = V sat (V 0 + V sat ) e t /RC .

La troisième phase prend fin lorsque : u C (∆t 3 ) = V 0 . Elle dure donc t 3 = RCln On remarque que t 2 = ∆t 3 : les signaux sont symétriques.

V 0 +V sat

V sat

V 0 .

A.9)

symétriques. V 0 + V sat V sat − V 0 . A.9) A.10) Le signal

A.10) Le signal obtenu en sortie d’A.O. est un signal créneau. A.11) Les phases successives de charge et de décharge du condensateur seront triangulaires si la durée caractéristique de la charge (ou de la décharge) est très grande par rapport à la durée de la phase considérée. Il faut donc RC >> t 2 soit R 2 >> R 1 .

A.12) La période du signal est T = ∆t 2 + ∆t 3 = 2∆t 2 = 2RCln 1 + 2R 1 .

R

2