Vous êtes sur la page 1sur 15

ACCOMPAGNEMENT PERINATAL EN PRESENCE

Sylvie Petit-Fontaine Formation Juin 2017


SOMMAIRE :

INTRODUCTION

1. Qu’est ce que la Présence ?

2. Présence et besoin de Sécurité dans l’accompagnement périnatal

3. Différents moyens de retour en présence

4. Se libérer du contrôle

5. Témoin des transformations et de la puissance de la vie

6. Présence et retour au calme

7. Présence au bébé et Communication subtile du bébé

8. Témoignage d’une naissance en Présence

9. Développement de cette Pratique de Présence à soi dans l’accompagnement de la


naissance
INTRODUCTION

J’ai 58 ans bientôt et j’ai travaillé en qualité d’Auxiliaire en Puériculture durant une vingtaine d’années.
Au fil des ans, j’ai appris à lâcher mes certitudes et certains de mes apprentissages.
L’accompagnement en fin de vie m’a également beaucoup apporté de ce côté.

Être là, dans l’instant : Ni avant-Ni après - Là

Vouloir aider à tout prix, venir au secours me faisait quitter ce précieux instant où tout était Là.

La Présence à ce qui est et l’acceptation de ce qui nous traverse : douleurs, joie, cris, colère.
La Présence à la Vie

L’accompagnement Périnatal est un lieu où l’on peut découvrir cette Présence, dé-couvrir car elle a
toujours été là et accéder à ses ressentis, à son monde intérieur.
Celui que nous fuyons souvent.
Ouvrir un espace d’accueil.

« La seule possibilité de se libérer d'une perturbation émotive est de la ressentir. L'expression lâcher-
prise prête à confusion. Personne ne peut lâcher-prise, l'expression "accueillir, ressentir" est plus
claire.
Quand vous écoutez la vie, il n'y a que la paix, mais quand vous pensez, vous jugez, vous refusez, il
n'y a que violence. La paix profonde vient de cette totale ouverture à la sensorialité. »

Eric Baret
Le sacre du dragon vert- Ed.Almora
1. Qu’est ce que la présence ?

Une connexion avec soi-même :


Arrêter toutes recherches et se poser au cœur de soi.
Laisser les pensées paraître et disparaître et revenir là où tout est calme en s’accompagnant de la
respiration
Laisser faire et si une émotion apparait l’accueillir avec bienveillance sans s’y noyer
Tout passe et la Présence reste

On peut voir où cette émotion se situe dans mon corps et respirer dedans avec douceur et
bienveillance
On sera surpris de voir qu’elle prend beaucoup moins d’espace et parfois disparait

C’est une rencontre profonde avec notre intimité, notre Source.


Ce que nous sommes vraiment.
Notre Essence et notre Essentiel
Accueillir ce qui Est, ce que vous ressentez.
Placer l’Unité avec Soi= Placenta
Ginette Forget, Artiste de la Présence et Doula dans « Holos La Présence en Soi » Editions du grand
Ruisseau nous montre qu’en se connectant ave son placenta, nous puisons à la Source et retrouvons
le chemin de notre Unité

« La rencontre.
Tout d’abord, je m’installe au cœur de moi, là où je sens la vie, dans ce silence plein, là où le
contrôle n’existe pas, là où je ne m’arrête pas à écouter mes pensées. Je suis dans la seule
présence à ce qui se vit en moi maintenant. Je peux alors ressentir qui je suis vraiment…au-
delà de mon image, de mon statut, de mon genre et de mes croyances.
« Essayez chez vous avant de vous endormir ou au réveil, dans le métro, en marchant…revenez en
vous, régulièrement. Éteignez la télévision ou la radio et écoutez ce silence plein de vie dans lequel
vous allez sentir que vous vous déposez toujours un peu plus près de vous. »: Extraits de « Faciliter
un passage …sans rien FAIRE » d’Isabelle CHALLUT
http://www.centrepleinelune.com/index.php/blog/item/faciliter-un-passage-sans-rien-
faire?category_id=76

2. Présence et besoin de Sécurité dans l’accompagnement périnatal :

« Vivre ces passages à son rythme, sans stress, dans un environnement connu et sans bavardage
inutile, ouvre dans les deux cas la possibilité d’une expérience profonde et transformatrice. »

« …j’ai été frappée de la similitude des besoins de ces personnes et des femmes qui accouchent :
intimité, tranquillité, amour, sécurité, confiance, joie, respect, liberté, rythme respecté… »

Extraits de « Ces grands passages qui nous bouleversent d’Isabelle Challut :


« http://www.centrepleinelune.com/index.php/blog/item/ces-grands-passages-qui-nous-
bouleversent

Pour moi l’accompagnement c’est pouvoir guider la maman et le papa vers la sécurité, la confiance,
La grossesse est un lieu de découverte de soi « Un temps aussi pour cultiver l’amour de soi.

Pouvoir aimer véritablement son bébé comme il est, sans attente excessive, suppose un bon amour
de Soi.
Brigitte Denis l’exprime très bien dans le magazine « Grossesse » intitulé « S’accueillir pour accueillir
l’autre » (Vol.9 Printemps 2007) :

« La source de l’amour, ce qui lui donne son énergie, est dans l’amour de soi. La grossesse est une
école où l’enfant est un très bon maître pour vous enseigner cette grande loi.

Cet amour que vous voulez donner à votre enfant s’inscrit d’abord dans une multitude de gestes
concrets envers vous –même.

Ces gestes d’amour peuvent prendre place à chaque moment de votre journée(…) Il ne s’agit pas ici
d’ajouter des activités à votre horaire déjà chargé, mais à les vivre, mais à les vivre un peu
différemment (…).

L’une des étapes qui vous mènent à la rencontre (la rencontre est le prélude à l’amour) de votre fœtus
est de vous accueillir.

Que signifie « s’accueillir » ? Tout simplement être là pour vous –même, dans l’instant présent.
Toute là, sans vous juger »

Extrait de « Vivre et transmettre le meilleur pendant sa grossesse » de Sophie METTHEY p .83/84


Editions le Souffle d’Or

Et pour guider vers cette Présence il faut la cultiver pour soi même.

La vivre et l’expérimenter, s’en nourrir. La seule sécurité, cette confiance vient de là.Au cœur de Soi.

Tous les outils mis en place partent de là et pour la mère de là va naître le respect de son rythme et
la profonde découverte d’elle-même et de la vie.
3. Différents moyens de retour en présence :

La visualisation, la relaxation et les rituels sont d’excellents moyens de Présence à Soi


Prendre un moment pour soi, s’organiser un espace chez soi comme lieu de rencontre, un espace
rituel de réenchantement (Voir de « Rituels de femmes pour réenchanter la maternité » Isabelle
Challut, Le courrier du livre, p 29-30-«31.)

Revenir là où l’amour est plus vibrant que nos peurs et la seule vérité qui soit.
Choisir l’Amour.

Par exemple se nourrir intérieurement avec ce rituel « Se relier à la femme source de vie » (ci après),
rencontre avec soi-même pour se reconnecter à notre sagesse et puissance intérieure « Rituels de
femmes , pour réenchanter la maternité » Isabelle Challut, Le courrier du livre, p.73/74

Les massages, l’haptonomie et tout ce qui permet d’être là, de se poser et ce déposer. Un bon bain
aussi ! Et une balade dans la nature !!! Le contact avec les éléments !
«
Rituels de femmes pour réenchanter la maternité » Isabelle Challut, Le courrier du livre, p 73.)
« Rituels de femmes pour réenchanter la maternité » Isabelle Challut, Le courrier du livre, p 74.)
4. Se libérer du contrôle :

«Ne plus avoir peur, ne plus contrôler, ne plus gérer,


Honorer en présence ce qui se vit,
Avancer avec cette femme sur son chemin,
Avancer avec son homme à ses côtés,
Aimer ce qu’elle vit,
Avoir confiance en elle,
Respecter son rythme.
Je sais qu’elle a peut-être peur de mourir,
Et puis, elle s’abandonne... et sourit,
Elle devient la Femme source de vie,
Celle qui n’a plus peur.
Elle sent la vie en elle qui ouvre la voie,
Elle comprend qu’elle n’a nul besoin d’être sauvée,
Elle touche à sa toute-puissance de femme]»
Rituels de femmes pour réenchanter la maternité, Isabelle Challut, Le courrier du livre, p.72

L’accompagnement en présence libère du contrôle.


De vouloir bien faire, pour l’accompagnante il permet d’être en contact avec ses ressentis profonds et
d’intervenir lorsque c’est nécessaire et si nécessaire.
Cette seule présence est accompagnante.

Elle permet d’être l’ancre qui va ramener la mère ou le père à sa propre présence.
Rien à faire et laisser la vie faire

Pour notre qualité de présence confiante la ramène à la sécurité dont elle a besoin pour lâcher tout
contrôle et laisser la Vie se manifester, s’ouvrir, faire le passage.

Pour la mère dès que les peurs et les doutes se manifestent se retour à soi lâche tout contrôle et
revient là avec ses sensations et non ses pensées qui défilent.

« Ce qu’il y a de fabuleux dans un accouchement, c’est une occasion de vivre intensément quelque
chose, pas la garantie d’y arriver (…) Peu importe qu’il y ait « réussite » ou « échec » sur tel ou tel
aspect de l’expérience de la naissance, restons branchées sur ce qu’on apprend dans cette
expérience, sur ce à quoi nous ouvrons la porte dans notre vie, ce qui nous émerveille, nous touche,
ce qui nous change(…) une naissance, quand on a le cœur ouvert, c’est extraordinaire, peu importe
comment cela s’est passé » Accoucher c’est prendre le risque d’être transformée » Isabelle Brabant
dans « Au cœur de la naissance » les éditions du remue-ménage p 52

5. Témoin des transformations et de la puissance de la vie :

Être en Présence dit oui à ce qui est, aux vagues que nous traversons, aux spasmes mais aussi aux
transformations de la grossesse
(…) « Notre culture valorise énormément l’équilibre, la stabilité et tout le lieu périnatal est le témoin de
ses transformations et de la puissance de la Vie. Quel beau compliment de dire à quelqu’un qu’il est
équilibré. Or l’accouchement est une expérience de mouvement, de transformation et donc de
déséquilibre constant Et nous sommes mal préparés à naviguer sans la certitude, le sentiment de
compétence que nous donne l’équilibre. (…)
Le processus de l’accouchement, et d’ailleurs toutes les étapes de la maternité, de la paternité nous
désarçonnent constamment. Mais l’univers dans lequel vit ne sait pas comment composer avec ces
déséquilibres, ces transitions.
(…) Perdre ses repères c’est troublant, voir angoissant. Or, c’est en acceptant de plonger dans
l’expérience, en acceptant notre déstabilisation qu’on trouve un nouvel équilibre. » Isabelle Brabant
« Au cœur de la naissance »les éditions du remue-ménage
L’enseignement du Yi King le livre des mutations p.62 à 64
Ce nouvel équilibre, cette paix ressentie et celle que l’on trouve lorsque l’on revient là, au cœur de soi.
En présence.

Ariane Seccia Boulanger, qui fait un travail sur les peurs autour de la naissance mais aussi un
accompagnement au deuil dans « Message d’une sage femme-Pour une naissance libre –Les peurs
de la grossesse et de l’accouchement » Editions : A.S.22.11 Productions a constaté qu’à la base de
toutes les souffrances il y a une crise d’impossibilité, que l’origine de toutes blessures et le NON et
que la clé de la libération est le OUI

« Oui dans l’instant présent


Je fais de mon mieux,
Dans le respect de moi-même
Avec les cartes de l’instant, le reste appartient à l’univers »

p.45/46

Oui, à ce qui se vit en nous, oui aux transformations.


Et cela ne peut se faire que là, dans cette pause de l’instant et cette rencontre avec soi

Au cœur de soi, nous devenons le TÉMOIN des transformations au lieu de les subir et nous nous
laissons traverser
Dans cet espace d’une richesse infinie, plutôt que de nourrir nos peurs, nos doutes, les événements.
En nourrissant cet espace du cœur

6. Présence et retour au calme :

La Présence c’est être là avec ce qui est à l’instant (calme et contact avec soi) c’est le contraire de la
réaction fuite-et- lutte qui engendrent :

• L’augmentation du rythme et du volume cardiaque


• L’élévation de la tension artérielle
• L’augmentation de la circulation de sang dans les muscles
• Du « carburant »supplémentaire provenant du glucose libéré par le foie
• Le niveau le plus élevé des hormones du stress

La réaction contraire se produit calme-et –contact


• L’abaissement de la tension artérielle et du rythme cardiaque
• L’augmentation de la circulation dans la peau et les muqueuses (rosissement des joues et
d’autres parties du corps)
• L’abaissement du niveau des hormones de stress
• Une plus grande efficacité de digestion, d’assimilation et de stockage des nutriments

Ocytocine, hormone de l’Amour ses effets sur notre santé et notre comportement Pr Kerstin Uvnäs
Moberg Editions Le Souffle d’Or

«.Or la peur bloque les processus de l’accouchement et augmente la douleur. C’est l’ocytocine,
l’hormone de l’amour qui orchestre l’enfantement : elle permet la naissance, elle plonge la femme
dans un état de conscience propre à l’abandon, elle lie ces deux êtres à jamais…Mais elle a besoin
de tranquillité, de confiance et d’intimité pour être sécrétée abondamment. » Extrait de « Ces grands
passages qui nous bouleversent » d’Isabelle CHALLUT
http://www.centrepleinelune.com/index.php/blog/item/ces-grands-passages-qui-nous-bouleversent

Et de cette rencontre profonde avec nous même surgissent les élans qui nous mettent en Joie.

7. Présence au bébé et Communication subtile du bébé :

Au milieu de cette présence, la mère reste en profonde connexion avec le bébé.


Comment penser que l’enfant n’est pas nourri par cette connexion, il vient de cet espace plus vaste
libre de tout, libre de notre personnalité, celui là même que nous connectons lors de ce retour en
présence.
« (…) l’enfant à peine né diffuse un temps, autour de lui, la clarté de cet autre royaume, dont la
naissance vient de l’arracher » Les âges de la vie- Christiane Singer Ed. Albin Michel p 42

Nous pouvons laisser venir ce qui émerge de cette connexion, les mots, les gestes, les caresses.

« Vous et votre bébé partagez continuellement les molécules et les expériences que vit chacun de
vous deux. Cet échange dynamique d’informations et de messages chimiques sont des codes qui
rendent votre cœur et votre esprit capables de communiquer avec le cœur et l’esprit de votre bébé »
«La maternité, une aventure fabuleuse » de Deepack Chopra

8. Témoignage d’une naissance en Présence

Comment conclure autrement qu’avec une expérience réelle de naissance en Présence, dans l’article
« Témoignage d’une naissance en Présence « de Ginette Forget
https://ginetteforget.blogspot.fr/2017/01/temoignage-dune-naissance-en-presence.html
, Artiste de la Présence et doula

« Une fois de plus, voici une belle invitation à se déposer profondément en SOI et à laisser la force de
la vie nous traverser.

Le témoignage qui suit est celui d’une amie qui vient de donner naissance en Présence.
Vivre à partir du cœur est son message !

Que ce soit dans l’intensité de l’accouchement ou autre, lorsque nous sommes au cœur du
mouvement, il est aussi possible que la paix soit au rendez-vous.
Dans la vidéo qui suit, Jasmine a accepté de partager son expérience, car elle souhaite informer les
femmes (les hommes aussi en d’autres circonstances) de la puissance qui les habitent et ainsi s’ouvrir
à une autre façon de voir.

Jasmine dit : En voiture, en route vers l’hôpital, j’étais au cœur du cyclone. Je sentais les vagues me
traverser, j’ai regardé la lune et j’étais profondément en silence. (…..) Je sens que dans la vie, à partir
de maintenant, je vais pouvoir plus facilement observer ce qui se passe à l’intérieur de moi en étant
témoin. Que je vais être à fond dans la vie, mais libre du scénario. (…..) Accoucher a été pour moi
l’expérience de la force de l’Amour!
Merci Jasmine pour ce moment d’Amour pur, je suis enchantée d’avoir été témoin de cela… d’un
enfant qui voit le jour dans l'intense simplicité de la vie.
A ce moment de ma vie, ceci me montre une fois de plus, que nous ne pouvons voir que ce en quoi
nous croyons.
La Présence se vit au quotidien, au cœur de la vie, en TOUT, partout. Comme Jasmine le disait si
bien au moment de la naissance : Je suis Full LOVE !

Soyons Full LOVE… »

«Célébrer la naissance [...] le fait d’entrevoir un aspect du réel qui reste voilé pour nous autres,
mortels ordinaires. » Célébrer la naissance, Frédéric Leboyer, Seuil,
9. Développement de cette Pratique de Présence à soi dans l’accompagnement de la
naissance :

L’accompagnement en Présence, pour moi, consiste à instaurer cet espace d’intimité, de tranquillité,
de sécurité de confiance et de respect pour que les mères mais aussi les pères découvrent leur
rythme, leur espace personnel, leur besoin et leur puissance profonde.

Faciliter le passage, la transformation avant pendant et après l’accouchement en revenant à soi.

J’aimerais pouvoir instaurer des ateliers de Présence périnataux, ateliers simples ou le silence a sa
place et laisse émerger ce qui a besoin.

En tout cas, c’est sûr que cette dimension aura toute sa place dans mes accompagnements.
BIBLIOGRAPHIE et références de blog (articles)

• Le sacre du dragon vert Eric Baret- Editions Almora

• « Holos La Présence en Soi » Editions du grand Ruisseau

• « Faciliter un passage …sans rien FAIRE » d’Isabelle CHALLUT


http://www.centrepleinelune.com/index.php/blog/item/faciliter-un-passage-sans-rien-
faire?category_id=76

• « Ces grands passages qui nous bouleversent d’Isabelle Challut :


« http://www.centrepleinelune.com/index.php/blog/item/ces-grands-passages-qui-nous-
bouleversent

• « Témoignage d’une naissance en Présence « de Ginette Forget


https://ginetteforget.blogspot.fr/2017/01/temoignage-dune-naissance-en-presence.html

• « Vivre et transmettre le meilleur pendant sa grossesse » de Sophie METTHEY p .83/84


Editions le Souffle d’Or

• Rituels de Femmes pour réenchanter la Maternité- Isabelle Challut, Le courrier du livre

• « Message d’une sage femme-Pour une naissance libre –Les peurs de la grossesse et de
l’accouchement » Ariane Seccia Boulanger- Editions : A.S.22.11 Productions

• Ocytocine, hormone de l’Amour ses effets sur notre santé et notre comportement Pr Kerstin
Uvnäs Moberg Editions Le Souffle d’Or

• Célébrer la naissance, Frédéric Leboyer, Seuil

• Les âges de la vie- Christiane Singer Ed. Albin Michel

• «La maternité, une aventure fabuleuse » de Deepack Chopra

• « Au cœur de la naissance, témoignages et réflexions sur l’accouchement » sous la direction


de Lysane Grégoire et Stéphanie St Amant_les éditions du remue-ménage