Vous êtes sur la page 1sur 24

Résumé théorique ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

ETUDE DES MARCHES

1- Généralités :
1) Définition:

Un marché est un contrat à titre onéreux conclu entre un maître d'ouvrage d'une part, et
--~--
d'autre part, une personne physique ou morale appelée entrepreneur, fournisseur ou
prestataire de services ayant pour objet l'exécution de travaux, la livraison de fournitures ou
la prestation de services (tout ce qui est ni travaux ni fournitures).

Selon que Je MO est privé (personne, société ... ), ou public (état, administration publique ... )
le marché sera également privé ou public. Les marchés de l'Etat sont passés conforméme~
Cl UX modes et procédures définies au décret (20 Mars 2013) publié au bulletin officiel ( 4 Avril
_2 013), et dont l'application doit permettre d'assurer f:

-t La transparence, et l'objectivité dans les choix du maître d'ouvrage.


+ L'égalité d'accès aux commandes publiques.
1- Le recours J la concurrence autant que possible.
-t-" L'efficacité de la dépense publique,.
.......
Généralement, les MO publient dans Je premier trimestre, le programme prévisionnel des
marchés qu'il compte passer au cours de l'année budgétaire en cours, et pour favoriser les
PME nationales, ils sont obligés de leur réserver 20% du montant des marchés.

)( ~archés de travauu Il s'agit de contrats ayant pour objet l'exécution de travaux, relatifs
notamment à la construction, à la reconstruction, à la démolition, à la réparation ou à la
rénovation, à J'aménagement, et à l'entretien d'un bâtiment, d'un ouvrage ou d'une structure,
ainsi que les travaux de reboisemer.t.

Les marchés de travaux comprennent également les prestations accessoires aux travaux
tels que les sondages, les forages, les levés topographiques, la prise de la photographie et de
films, les études sismiques ou études géotechniques, et les services similaires fourois dans le
cadre du marché.

2) Objet des marchés :

Les prestations qui font l'objet des marchés doivent répondre exclusivement à la nature et
à l'étendue des besoins à satisfaire. Le maître d'ouvrage est ten,u, avant tout appel à la
concurrence ou toute négociation, de déterminer aussi exactement que possible les
spécifications, notamment techniques, et la consistance des pres.tations. qui doivent être
définies par référence à des normes marocaines homologuées ou, à défaut, à des normes
internationales.

1
Résumé théorique ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

Dans tous les cas, les spécifications techniques ne doivent pas mentionner de marque
commerciale, appellation, brevet, conception, type, origine ou producteurs particuliers, à
moins qu'il n'y ait aucun autre moyen suffisamment précis et intelligible de décrire les
caractéristiques des travaux, des fournitures ou des services requis et à condition que
l'appellation utilisée soit suivie des termes« ou son équivalent».

3) Forme des marchés :

Les marchés sont des contrats écrits dans les cahiers des charges, et doivent contenir au
moins les mentions suivantes:

- Le mode de passation, et la référence expresse aux alinéas, paragraphes et articles du décret


de passation (2013) en vigueur, en vertu desquels le marché est passé.

- L'indication des parties contractantes, les noms et qualités des signataires agissant au nom
du maître d'ouvrage et du cocontractant (entrepreneur).

-L'objet des prestations avec indication du lieu d'exécution (la ou les préfectures, provinces .. ).

-L'énumération par ordre de priorité des pièces incorporées au marché.

- Le prix, sous réserve des dispositions concernant les marchés à prix provisoires ou les
modalités de détermination du prix pour les marchés au pourcentage.

-Le délai d'exécution ou la date d'achèvement du marché.

- Les conditions de réception et, éventuellement, de livraison des prestations.

- Les conditions de règlement conformément à la réglementation en vigueur.

- Les clauses de nantissement.

- Les conditions de résiliation.

-L'approbation du marché par l'autorité compétente.

- Les engagements réciproques que les marchés sont conclus sur la base de l'acte
d'engagement souscrit par l'attributaire du marché et sur la base du CPS.

II- Classification des types de marchés :


Les marchés peuvent être classés selon plusieurs critères: Le caractère du prix, !'.exécution,
ou le mode de passation .

1) Classitïcation selon le prix :

Les marchés peuvent être: à prix global, unitaire, mixte, ou au pourcentage.

a) Marché à prix giobal : Un prix forfaitaire couvre l'ensemble des prestations définies, il est
justifié par la sommation suite à une décomposition en plusieurs postes, lesquels sont affectés
cha~un d'un prix forfaitaire, fixé en bloc et à l'avance.

;.;-
Résumé théoriQue ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

Dans le cas où les postes sont affectés de quantités, il s'agit de quantités forfaitaires établies
par le maître d'ouvrage, et pour lesquelles le titulaire a présenté un prix forfaitaire qui lui est
payé quelle que soit la quantité réellement exécutée. Si au cours de son exécution, le marché
initial est modifié par ordre de service dans sa consistance sans toutefois que l'objet en soit
changé, les modifications introduites sont évaluées conformément aux cahiers des charges.

b) Marché à prix unitaires : Les prestations sont décomposées, sur la base d'un détail
estimatif établi par le maitre d'ouvrage, en plusieurs postes avec indication pour chacun d'eux
du prix unitaire proposé. Les sommes dues au titre du marché sont calculées par application
des prix unitaires aux quantités réellement exécutées conformément au marché.

c) Marché à prix mixtes: Quelques prestations sont rémunérées sur la base d'un prix global,
et d'autres sur la base de prix unitaires.

d) Marché à prix au pourcentage : Lorsque le prix de la prestation est fixé par un taux à
appliquer au montant hors taxes des travaux réellement exécutés et régulièrement constatés,
et sans inclure le montants découlant de la révision des prix, les indemnités et pénalités
éventuelles. Cette forme de prix, n'est applicable que pour les prestations architecturales.

Remarque:

Selon la nature des prix, le règlement des travaux a lieu au fur et il mesure de l'avancement
des travaux, et les marchés sont dit : forfaitaires, au métré, ou au pourcentage. D'autre part,
les prix des marchés sont également à plusieurs caractères :

- Ferme : ne peut pas être modifié pendant le délai d'exécution (sauf si la TVA change
postérieurement à 1<1 date limite de remise des offres).

Exemple : Les marchés de fournitures et services autres que études, sont passés à prix fermes,
et ceux des études ne dépassant pas 4 mois Je sont également.

- Révisable : Le prix peut être modifié au cours de l'exécution, en fonction des variations
économiques. Dans ce cas, les cahiers de charges indiquent expressément les modalités de la
révision et la date de son exigibilité, conformément aux règles et conditions de révision, telles
qu 'e ll es sont fixées ;Jar arrêté du pn~mier Ministre visé par le ministre chargé des finances.

Exemple: Les marchés des travaux sont à prix révisables, et ceux des études dépassant 4 mois
peuvent l'être aussi, selon la définition du maitre d'ouvrage.

-Provisoire: Lorsque les prestations présentent un caractère urgent et l'exécution doit avoir
lieu avant que les conditions permettant une définition complète des prix, soient réunies.

2) Classification selon l'exécution;

a) Marchés cadre : La quantification des prestations présente un caractère prévisible,


permanent ou répétitif, rn.g is ne pe11 LJ2as être déterminé à l'avance avec exactitude. Dans un
marché cadre, lg_ maitre d'ouvrage ne fixe alors que le minimum et le maximum des,
!?-:re
-:::.:s;:. t:.::
: a..::;ti:.o~
: : n:.:;:s....~p::..:e::c.:n.:.:d::..:a::..:n.:.:.t:...:u::.:n:.:.e::.!:p:. é:._
: : r.:.:
io:..:d:..:e::.___:::.
d.::. o.:.:n.:.:n.:é.:.
e...:.n.:_':e:x~c::..:é::..:d::.::a~n::.::t~p::_:a::.:s:_u::n:.:.e:..:a:.:.:n:n:..:é:..:e_:b::..:u:d~g~é=-=t=a:..:
ire, et avant toute

3
Résumé théorique IST,\ BTP Kenitra - Filière : TSGO

négociation ou appel à la concurrence. (Le maximum ne doit pas dépasser le double du


minimum, sauf dans le cas des marchés lancés par la défense nationale).

b) Marchés reconductibles : La quantification des prestations est de caractère prévisible,


permanent ou répétitif, et peut être déterminée à l'avance. Dans ce cas, le maitre d'ouvrage
doit préciser les modalités d'exécution, et toutes autres spécifications liées aux prestations, au
cours d'une période ne dépassant pas l'année en cours de leur passation.

Les CPS afférents aux marchés cadre ou reconductibles, comportent une clausè de tacite
reconduction. En effet, ils sont reconduits tacitement d'une année en année dans la limite
d'une durée totale de 3 (ou 5) années consécutives, selon la précision du décret. Le cas
échéant, ils peuvent être non reconduits à l'initiative de l'une des deux parties, moyennant un
préavis, et cela donne lieu à la résiliation.

c) Marchés à tranches conditionnelles: le marché peut être divisé en plusieurs tranches, et


chacune présente un ensemble autonome, cohérent et fonctionnel. Il est prévu une tranche
ferme couverte par les crédits disponibles (et que le titulaire est certain de réaliser), et
d'autres tranches c::mditionnelles, dont l'exécution est conditionnée par la disponibilité des
crédits et la notification de l'ordre de service.

Les marchés à tr;:mches conditionnelles portent sur la totalité des prestation, et définissent
séparément la consistance, les prix, et les modalités d'exécution de chaque tranche.

d) Marchés allotis : les prestations peuvent être définies en lot unique, ou bien sont divisées
en plusieurs lots, le maitre d'ouvrage définit selon les avantages techniques et financiers entre
ces deux modalités, et peut attribuer le marché à un ou plusieurs concurrents, qui peuvent
travailler en même temps ou successivement. Lorsque ces lots sent attribués à un même
concurrent, Je maitre d'ouvrage peut passer un seul marché, regroupJ.nt tous ces lots.

e) Marché conception/réalisation: Il s'agit d'un marché unique, p<>.ssé par voie de concours,
avec un prestataire ou groupement de prestataires, portant à la fois sur la conception et la
réalisation, c'est le cas des projets nécessitant des prestations particulières ou des procédés
spéciaux, qui exigent l'association du concepteur et du réalisateur.

3) Classification selon le mode de passation :

Les modes de pa~sation des marc:1és sont: Appel d'offres, concours, ou procédure négociée.

3-a) Marchés.par appel d'offre (ouvert ou restreint ou avec présélection):

L'offre du marché est publiée dans un journal d'annonces, les concurrents préparent le
dossier de soumission, et le maitre d'ouvrage est généralement assisté par le maitre d'œuvre
pour faire le choix et désigner l'attributaire, lors d 'une séance publique. L'appel d'offre est dit:

-Ouvert: Tout concurrent peut obtenir le dossier de consultation et présenter sa candidature.

- Restreint : Le MO décide les concurrents à cons ulter (au moins trois); Ceci est valable pour
les marchés dont le montant total n'excède pas deux millions de dirhams, toutefois, Je maitre
d'ouvrage doit établir un certificat administratif justifiant le choix de cette procédure.
4
Résumé théoriQue ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

- Avec présélection : Seuls sont autorisés les concurrents ayant des capacités techniques et
financières suffisantes et compatibles avec la consistance du projet. La procédure de passation
est similaire à celle de I'AO ouvert, mais avec introduction d'une étape de présélection et
admission avant évaluation des offres. Le règlement de consultation indique les pièces
nécessaires pour cette étape de présélection, et les critères pour ce faire (garanties et
capacités juridiques, techniques et financières, références professionnelles ... ).

3-b) Les marchés négociés:

Une commission de négociation (président et 2 représentants du MO) choisit l'attributaire


du marché pour le compte du MO, après avoir consulté un ou plusieurs concurrents. Au début
de la procédure, tout candidat doit fournir les dossiers : administratif, technique et' additif, et
le nombre des admis ne peut être inférieur à 3. La négociation concerne surtout le prix, le
délai et les conditions d'exécution.

Les marchés négociés sont passés avec ou sans publication et mise en concurrence,
préalables. L'autorité compétente doit présenter un certificat administratif justifiant le
recours à cette forme de passation. Généralement, cela a lieu dans les cas suivants :

1) les prestations que les nécessités de la défense nationale ou de la sécurité publique exigent
qu'elles soient tenues secrètes. Ces marchés doivent être au préalable autorisés par le premier
ministre sur rapport spécial de l'autorité gouvernementale intéressée.

2) Les objets fabriqués exclusivement par des porteurs de brevets d'invention.

3) Les prestations dont l'exécution ne peut, en raison des nécessités techniques, être confiée
qu'à un prestataire déterminé.

4) Suite à un appel d'offre déclaré infructueux (dans moins de 21 jours) : Les prestations qui,
ayant fait l'objet d'une procédure d'AO ou de concours, n'ont fait l'objet d'aucune offre ou pour
lesquelles il n'a été proposé que des offres jugées inacceptables par la commission ou le jury.

5) Les prestations qui, dans le cas d'urgence impérieuse née de circonstances imprévisibles,
ne peuvent subir le~ délais d'une procédure d'appel d'offres ou de concours.

6) Les prestations que le maître d'ouvrage doit fa ire exécuter dans les conditions prévues par
les cahiers des charges, à la suite de la défaillance du titulaire du marché, et ce lorsque
l'urgence ne permet pas de recourir à l'appel d'offres.

7) L~s prestations supplémentaires· à confier à un entrepreneur, fournisseur ou prestataire de


services déjà attributaire d'un marché, s'il y a inté rêt au point de vue délai d'exécution ou de la
bonne marche de cette exécution à ne pas introduire un nouvel entrepreneur, fournisseur ou
prestataire de services. En effet, les prestations en question, imprévues au moment de la
passation du marché principal, sont considérées comme l'accessoire du dit marché et ne
dépassent pas dix pour cent (10 %) de son montant. En ce qui concerne les travaux, il faut
encore que leur exécution implique un matériel déjà occupé ou utilisé sur place par
l'entrepreneur. Ces marchés sont établis sous forme d'avenant.

5
Résumé théorique ISTi" BTP Kenitra - Filière : TSGO

8) Les prestations urgentes qui intéressent la défense du territoire, la sécurité de la


population ou la sécurité des circulations routiè res, aériennes ou maritimes, dont l'exécution
doit commencer avant que toutes les conditions du marché n'aient pu être déterminées.

3-c) Les marchés par concours:

Lorsque des motifs d'ordre technique, esthétique ou financier nécessitent des recherches
particulières, il peut être passé un marché sur co ncours, qui· peut porter sur:

-L'éta blissement d'un projet : Conception ou conception avec l'étude y afférente.


-A la fois, la conception du projet et la réalisation de l'étude y afférente, et le suivi et contrôle
de l'exécution.
-A la fois l'établissement d'un projet et son exécution (marché de conception-réalisation).

Les concours concernent notamment les prestations relatives aux domaines de


l'aménagement du territoire, de l'urbanisme ou de l'ingénierie, et sont organisés sur la base
d'un programme établi par Je MO. Ce programme peut prévoir l'allocation ~e primes,
récompenses ou avantages aux auteurs des 5 projets les mieux classés (les montants des
primes étant fixés à l'avance, et sont déduits ensuite des sommes dues aux marchés conclus).

Le concours comporte un appel public à la concurrence, et fait objet d'un règlement de


concours, par ailleurs les candidats désirant y participer peuvent déposer une demande
d'admission. Seuls sont admis à déposer des projets, les candidats retenus par une
commission d'admission dans les conditions fixées par article.

Le concours comporte l'ouverture des plis en séance publique. Toutefois, pour les concours
lancés par l'administration de la défense nationale, la séance d'ouverture des plis est non
publique ; dans ce cas, les plis des concurrents sont soit déposés, contre récépissé dans les
bureau x du maître d'ouvrage indiqués dans l'avis du concours, soit envoyés par courrier
recommandé avec é1ccusé de réception aux bureaux précités, et ce da ns le délai fixé par l'avis.

Lors de la phase d'évaluation des offres, la commission attribue une note de 0 à lOO, sur
des critères relatifs à la valeur technique (80%) puis au cout global estimatif (20%). (Cette
pondération est modifiée dans le cas de concours conception avec étude y afférente, ou
conception réalisation ... ). Les concurrents sont alors classés .

. 3-d) Marché sur bon de commande :

Il s'agit des marchés de travaux, fourniture s ou services ne dépassant pas 200 000 DHS,
dans le cadre d'une année budgétaire. Le MO est tenu à cet effet de consulter au moins 3
concurrents et présenter alors 3 devis contradictoires (sauf en cas d'impossibilité ou
d'incompatibilité, qui doit d'ailleurs être justifié par une note écrite) . La valeur de 200000
DHS peut être relevée à titre exceptionnel, par décision du chef de gouvernement et visa du
ministre chargé des finances ou par le directeur d'un établissement public et visa du conseil
d'administration, sans toutefois dépasser 500 000 DHS.

6
Résumé théoriQue ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

III- Marchés par appel d'offre :


1) Composition elu dossier d'appel d'offre:

Conformément aux dispositions réglement<Iires figurant dans le code des marchés publics
et les CCAG et CCTG, le dossier d'appel d'offre comprend:

- Une copie de l'avis d'appel d'offre : l'avis est publié dans le portail des marchés publics, et
dans 2 journaux à diffusion nationale au moins (l'un en langue arabe et l'autre en français), il
donne les renseignements nécessaires sur l'offre du marché : Objet, maitre d'ouvrage, lieu de
retrait du dossier d'AO, prix d'acquisition des plans (ou documents techniques), lieu et heure
d'ouverture des plis, montant de la caution provisoire si exigée, estimation totale, et la date de
la première réunion ou visite des lieux, celle-ci est prévue dans le deuxième tiers entre la
publication et la date d'ouverture des plis. Le délai de publicité de l'avis est 21 jours au moins
avant la date fixée pour la séance publique, mais il peut être augmen~é à 40 jours ou plus selon
la consistance du marché (surtout le MT).

-Un exemplaire du CPS, et du CPC auquel il est fait référence dans le CPS (si c'est le cas).

- Les plans, notes de calcul, dossier de sondage, dossier géotechnique, mémoire technique
d'exécution et touf<)utre document mentionné comme pièc~s constitutives dans le CPS ou CPC
(éventuellement payants).

-Le modèle de l'acte d'engagement (Voir annexe).

-Le calendrier enveloppe des travaux.

-Le modèle du bordereau des prix, et le détail estimatif en cas de marché à prix unitaires (Ils
peuvent constituer un seul document). Sinon, la décomposition du montant global par postes
pour les marchés à prix global etjou le sous-détail des prix, lorsque ces documents sont
mentionnés comme pièces constitutives dans le cahier des prescriptions spéciales ou dans le
cahier des prescriptions communes. Les quantités forfaitaires peuvent être indiquées ou non.

- Le 'modèle du cadre du sous détail des prix.

-Le modèle de déclaration sur l'honneur (Voir annexe).

- Le règlement de la consultation : Document signé par le maitre d'ouvrage, il rassemble


toutes les conditions de la présentation des offres, et les modalités de l'attribution des
marchés (liste des pièces à fournir avec description, les critères d'admissibilité de·s offres et
les conditions d'attribution du marché ... ).

Remarques:

- Des modèles de plusieurs pièces administratives et financières sont arrêtés par le ministre
des finances (déclaration sur l'honneur, acte d'engagement, déclaration de l'identité
d'architecte, le cadre du borderea:.~x des prix, le cadre du sous-détails des prix, demande
d'admission, l'avis de publicité, ... ).

7
Résumé théoriQue ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

- Les règlements de consultation sont présentés squs forme scannée ou électronique,


lorsqu'ils sont publiés dans le portail des marchés publics.

- Lorsqu'un concurïent estime que le délai prévu par l'avis d'appel d'offre pour la préparation
des dossiers n'est pas suffisant, il peut au cours de la première moitié du délai, del]lander au
maitre d'ouvrage (par courrier, fax, ou courrier électronique) le report de la date de la séance
publique en argumentant sa demande. Au cas où le MO est d'accord concernant le report, ce
qui est possible une seule fois au maximum, cela fait l'objet d'un avis rectificatif (publié au
portail et 2 journaux à diffusion nationale au moins), et Je MO est tenu d'informer tous les
concurrents ayant retiré ou téléchargé Je DAO.

- Tout concurrent a également droit d'avoir des éclaircissements sur l'offre, à condition que
cela ait lieu sept jours au moins avant la date d'ouverture des plis. La réponse du MO doit
intervenir au plu tard 3 jours avant la date prévue pour la séance d'ouverture des plis.

- Exceptionnellement, le MO peut introduire des modifications dans Je DAO, sans changer


l'objet du marché, et les communique aux différents concurrents ayant déjà retiré ou
téléchargé le DAO. Lorsque les modifications sont importantes, cela peut faire l'objet d'un avis
rectificatif publié au portail des marché publics, et nécessite un décalage minimum de 10
jours, de la séance d'ouverture des plis, à compter de la dernière date de publication.

- Pour les appels· d'offres avec présélection, en plus des pièce~ ci-dessus, d'autres sont
ajoutées relativement à l'étape de présélection (dossier de présélection) :Une copie d'avis de
présélection, et le modèle de demande d'admission. Les admis issus de la 1ère séance
(présélection et admission), préparent leurs dossiers de soumission (ci-dessous).

2) Liste des pièces à fournir par les concurrents ;

Les différentes pièces que tout concurrent au marché doit préparer, font l'objet de
plusieurs dossiers séparés, selon les natures des pièces à constituer:

2-a) Le dossier administratif;

Pour tous les conçu:·rents:

-Une déclaration sur l'honneur.

-En cas de groupement, une copie légalisée de la convention constitutive du groupement.

-Récépissé du cautionnement provisoire.

Pour le concurrent futur attributaire:

- Les pièces justifiant les pouvoirs, activités et cumpétences du concurrent (Exemple : Le


statut de la société).

-Attestation du percepteur ou copie légalisée conforme, délivrée depuis moins d'un an auprès
de la direction des impôts, certifiant que le concurrent est en situation fiscale régulière.

8
Résumé théoriQue ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

- Attestation de la CNSS ou copie certifiée conforme, certifiant que le concurrent est en


situation régulière envers cet organisme.

-Certificat d'immatriculation au registre de commerce.

Remarque : Si le concurrent n'est pas installé au Maroc, il convient de présenter les


équivalents des pièces ci-dessus, et concernant les marchés de la défense nationale ou relatifs
à la sécurité publique, le MO peut exiger également, des pièces justifiant la nati.onalité de
l'entreprise et de ses dirigeants.

2-b) Le dossier technique: (Offre technique)

-Une note indiquant les moyens humains et techniques du concurrent.

- Un planning d'exécution, pour justifier le respect du délai prescrit dans la phase de la


maîtrise d'œuvre.

- Un document contenant les procédures d'exéc ution et les mesures !iées à la qualité, sécurité,
et à la protection de l'environnement.

-Les attestations délivrées par les MO publics ou privés, ou par les hommes de l'art, indiquant
la nature, le délai, le montant et la date de réalisation des marchés par le concurrent ou bien
dans lesquels il a participé.

- Le certificat de classification et de qualification (ou d'agréments pour les marchés d'étude),


lorsque c'est prévu (marchés de l'état, des régions, préfectures, provinces et communes ou
tous établissements publics concernés ... ).

2 -c) Le dossier additif:

Il comprend généralement toutes pièces complémentaires exigées pàr le règlement de


consultation, en raison de l'importante ou de la complexité des prestations à exécuter.

- Une note indiquant la liste du personnel, jointe de leurs CV, et certifiée par des copies
conformes de leurs attestations et diplômes.

- Attestation des chiffres d'affaire réalisés da ns les trois dernières années, ou depuis la
création, délivrée par la direction des impôts.

Pièce complémentaire: Le CPS du marché, signé par le concurrent à la dernière page avec la
manuscrite: "Lu et accepté".

2-d) Le dossier financier: (Offre financière)

-Un acte d'engagement, ou de soumission, il est établi conformément à un modèle adapté aux
mode de passation et mode de règlement du marché.

-Un bordereau des prix et détail estimatif, en ca s de marché à prix unitaires.

- Un bordereau de prix global, et une décomposition justifiant le montant global, en cas de


marché à prix global. Les modèles des différents bordereaux figurent dans le DAO.
9
Résumé théorique ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

-Un sous-détail des prix.

-Un bordereau des prix pour approvisionnement, si le CPS l'exige.

Remarque : Le montant dans l'acte d'engageme nt, et les prix unitaires du bordereau des prix,
doivent tous être en chiffres et lettres.

3)' Présentation des dossiers des offres des concurrents et dépôts des plis :

Les dossiers préparés par chaque concurrent sont mis da-n s un pli ça,cheté avec :

-Nom et adresse du concurrent.

-Objet du marché, et éventuellement l'indication du lot en cas de ma: ché a lloti.

-Date et heure de la séance publiqu~ d'ouverture des plis.

-Avertissement que: "Les plis ne doivent être ouverts que par Je président de la commission
d'appel d'offre, lors de la séance publique d'ouverture des plis".

Le pli de chaque concurrent doit contenir deux enveloppes distinctes, (ou trois en cas d'une
offre variante) :

- Première enveloppe : Elle contient les dossiers administratif, technique, additif, et le CPS
signé; cela doit être mentionné clairement et cacheté.

- Deuxième enveloppe : Elle contient l'offre financière du soumissionnaire, cela doit être
égalément mentionné clairement et cacheté.

Lorsque le pli est finalisé, Je concurrent doit Je déposer dans Je délai prescrit dans l'avis
d'appel d'offre, avant l'heure d'ouverture des plis, il peut être:

- Envoyé par courrier recommandé avec accusé de réception.

-Déposé contre récépissé dans le bL]reau du MO, indiqué dans l'avis d'appel d'offre.

-Remis au début de la séance publique d'ouverture des plis, au président de la commission.

Remarques diverses :

Offre variante : Il se peut que le concurrent p répare une "offre variante" (qui fait l'objet
d'une troisième enveloppe), dans laquelle il propose sa propre conception et change
radicalement les propositions prévues lors de la maîtrise d'œuvre, dans le dossier d'AO.

- Chaque concurrent a droit de retirer son pli avant l'heure de la séance d'ouverture des plis,
en faisant une demande écrite et signée; Il peut alors présenter de nouveaux plis en
respectant les conditions réglementaires précitées.

-Chaque concurrent est engagé dans son offre dans un délai de 75 jours (délai de notification
d~ l'approbation), à compter de l'ouverture des plis (ou de la signature pour les marchés
négociés); Après ce délai, si le MO n'arrive touj ours pas à attribuer le marché, il demande aux
soumis s ionnaires par lettre recommandé, de prolonger la validité de leurs offres, pour un e
10
Résumé théoriQue ISTA BTP Kenitra- Filière : TSGO

période supplémentaire ne dépassant pas 30 jours, et en cas de réponse défavorable, leurs


plis sont retirés automatiquement, et ils récupèrent le cautionnement provisoire.

- Le .m aitre d'ouvrage doit communiquer aux membres de la commission d'appel d'offre, le


montant estimatif, immédiatement avant l'ouverture des plis contenélnt les offres financières.

-L'appel d'offre peut être:

"Au rabais ou à majoration": On tolère un pourcentage de différence plus ou moins, par


rapport à l'estimation initiale du MO. Le ministre de l'intérieur fixe la liste par nature et par
montant, des prestations pour lesquelles le recours à ce type d'AO es~ obligatoire.

"Sur offre de prix": Lorsque le dossier d'appel d'offres ne donne d'indication aux
concurrents que sur la nature et l'importance des travaux, fournitures ou services, dont le
soumissionnaire fixe lui-même les prix et arrête le montant.

Commission d'appel d'offre:

1) Pour les marchés de l'état, les membres suivants doivent obligatoirement être présents:

-Un représentant du maitre d'ouvrage, en occurrence, le président.


-Deux autres membres du maitre d'ouvrage, dont l'un au moins fait partie du service
conc,e rné par la prestation objet du marché.
-Un représentant de la TGR (trésorerie générale du royaume).
- Un représentant du ministère chargé des finances, lorsque le montant estimé dépasse 50
millions de dirhams TTC.

2) Pour les marchés des établissements publics:

- Le directeur de l'établissement, et deux représentants supplémentaires, dont l'un au moins


fait partie du service concerné.
-Un représentant du ministère chargé des finances (contrôle financier de l'état).
-Un responsable du service achat de l'établissement.
-Un responsable du service finance de l'établissement.

Le MO peut faire appel, à toute autre personne, dont la présence sera jugée utile (Expert...).

4) Séance publique d'ouverture des plis et évaluation des offres:

Elle se tient au lieu, au jour et à l'heure prévus dans le règlement de la consultation. Le


président de la commission ouvre la séance et s'assure de la présence des membres
obligatoires, sinon la séance est reportée de 48 H.

Si tout est en règle, il ouvre les plis des concurrents et vérifie l'existence des différentes
enveloppes, ensuite il ouvre la première enveloppe (dossier admii1istratif et technique) et
annonce à haute voix les pièces y contenues. Quand cette formalité est accomplie, la séance
publique prend fin et les concurrents se retirent de la salle.

La commission poursuit J'examen des pièces et écarte les concurrents:

11
Résumé théoriQue IST/~ BTP Kenitra- Filière: TSGO

- Qui ·n'ont pas les conditions requises (CNSS, impôts, etc ... ).
-Qui n'ont pas respecté les règles de présentation des dossiers.
-Qui manquent d'une ou de plusieurs pièces.

Pourtant, si des erreurs matérielles simples sont signalées, l'offre est admise sous réserve
d'introduire les rectifications nécessaires.

La séance publique est ensuite reprise, et le président annonce la liste des concurrents
admissibles sans faire connaître les motifs de l'écartement des autres; Ceux-ci récupèrent
fermées leurs offres financières.

Le président et les membres de la commiss ion fixent la date et heure de reprise de la


séance, et les concu'rrents se retirent à nouveau, cela leur permet d'examiner l'offre technique
(échantillons, prototypes, notice ou autres documents techniques ... ). La commission poursuit
l'évaluation et arrête la liste des concurrents ayant répondu aux exigences requises, pour
subir l'évaluation financière. D'une autre part, elle indique aux écartés les motifs ayant lieu.

Le président omTe ensuite les enveloppes portant la mention "offre financière", et lit à
haute voix les montants figurés dans les actes d'engagement. Les membres de la commission
paraphent les pièces, et lorsque cette formalité est terminée, la séance publique prend fin, et
les concurrents et le public se retirent tous. Cela permet à la commission d'examiner avec
précision le contenu des offres financières : Elle vérifie d'abord que les quantités sont
identiques avec celles du détail estimatif, et que le MT est correct (bordereaux des prix).

La commission ciasse ensuite les offres, selon les avantages qu'elles présentent : l'offre la
plus avantageuse ~;'entend de l'offre la moins disant pour les marchés de travaux, de
fournitures et de services autres que l'étude, et de celle ayant obtenue la meilleure note
technico-financière, pour les prestations d'étude. Si plusieurs offres sont jugées les plus
avantageuses, il est procédé au tirage au sort.

Enfin, la commission invite le concurrent ayant l'offre la plus avantageuse à produire le


reste des pièces administratives, et à justifier son offre au cas où elle est jugée anormalement
basse, ou si un ou plusieurs prix unitaires sont anormalement bas ou excessifs. A cet effet, le
président lui annonce le délai exact (qui ne peut être inférieur à 7 jours), pour préparer un
dossier intitulé: Complément du dossier et éléments de réponse.

Si· le concurrent concerné échoue à une ou plusieurs dans ces justifications, il est écarté et la
commission reprend la même procédure avec celui classé 2ème, ainsi de suite jusqu'à
l'aboutissement de la procédure, ou la déclaration de l'appel d'offre infructueux. L'AO est dit
également infructueux, s'il ne fait l'objet d'aucune soumission.

Le MO informe le concurrent attributaire de l'acceptation de son offre dans moins de 5


jours, à compter de la fin des travaux de la commission, · et dans ce même délai, il avise les
autres éliminés avec indication des motifs et restitution des pièces, (Je détail des éléments à
l'origine de l'écartement, reste acquis et conservé par le MO, 5 ans au moins) .

12
Résumé théoriQue ISTA BTP Kenitra -Filière : TSGO

Remarques diverses :

- Pour les marchés lancés par l'administration de la défense nationale, la séance d'ouverture
des plis n'est pas publique.

- Dans chacune des étapes mentionnées ci dessus, un PV de réunion est dressé par la
commission, et signé également par le président. Ce PV n'est ni rendu public ni communiqué
a ux diffé re nts concurrents, il englobe les observations et motifs d'acceptation ou de
d' écarte ment des offre s. Toutefois, un extrait d udit PV est publié au portail des marchés
publics, et est affiché dans les locaux du MO pendant 15 jours au moins.

- Pour mettre en faveur l'entreprise nationale, après l'arrêt de la liste des admissible et
l'exclusion des concurrents ne répondant pas aux exigences de l'offre, une majoration du
montant des concurrents étrangers ne dépassant pas 15% a lieu !

- Le montant total de l'offre est comparé avec l'estimation initiale du marché, par ailleurs
l'offre est dite:

-Excessive, si elle dépasse de plus de 20 %, l'estimation du marché, et est écartée.


-Anormalement basse, si elle est inférieure de plus de 25 % pour les marchés de travaux, et
35 % pour les marchés de fournitures et de services (autres que les études) : Le concurrent
doit émettre une note explicative (C'est également le cas; si un ou plusieurs PU sont
anormalement bas ou excessifs).

Audit et contrôle: Il est mis en place obligatoirement à l'initiative du ministre de l'intérieur,


il concerne les marchés négociés dépassant 1 million DHS TTC, et les marchés dont le MT
dépass e 5 millions DHS TTC, mais ces seuils pe uvent être modifiés par arrêté du ministre de
l'intérieur. Les différents contrôles et audits font l'objet de rapports adressés au ministre de
l'intérieur, qui procède à la publication de leurs synthèses au portail des marchés publics.

Portail des marchés publics : Sa gestion est confiée à la TGR, il contient les textes législatifs
et réglementaires régissant les marchés publics, les différents avis de publicité (AO ouvert, AO
avec présélection, concours, procédures négociées, consultations architecturales et celles
négociées, concours architecturaux, appel à manifestation d'intérêt, enchères électroniques
inversées), les avis rectificatif, les PV de réunion ou de la visite des lieux, les résultats d'AO, les
rapport d'achèvem2nt des travaux, les synthèse de rapport d'audit et contrôle, ....

- Le retrait, le dépôt et l'ouverture des plis des concurrents, peuvent se faire par voie
électronique selon les mêmes modalités et critères définis avant. Par ailleurs, une base de
données électroniques contenant les informations et les documents (capacités juridiques,
techniques et financières, et références), des entrepreneurs, fournisseurs et prestataires de
services est domiciliée à la TGR et gérée par ses services.

- Il se peut qu'il y ait annulation de l'AO, pour plusieurs raisons : changements radicaux des
données techniques ou économiques, crédits budgétaires insuffisants ... Une décision a lieu
alors, e t cela es t publi é dans le portail des marchés publics, et on inform e les concurrents e t
l'adjudicataire en indiquant les motifs.

13
Résumé théorique ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

- Marchés d'études : L'évaluation de chaque offre se base sur la ·qualité technique, et le


montant des honoraires financières. II est attribué des notes sur plusieurs critères techniques
et sur les honoraires et une pondération a lieu (selon les précisions indiquées dans le
règlement de consultation).

-Plusieurs concurrents peuvent intervenir dan s l'exécution d'un seul projet:

Entrepreneurs séparés : Ils signent indépendamment les uns des autres, des marchés
étudiés séparément par chacun d'eux, relatifs à des travaux concourant à la réalisation d'un
même ouvrage.

Entrepreneurs groupés (par convention de constitution) : Ils sont titulaires chacun d'un
marché, après avoir étudié en commun chacun pour sa spécialité des travaux concourants à la
réalisation d'un ouvrage et avoir soumissionné par l'intermédiaire C.:'un mandataire commun
pour constituer une offre unique vis à vis du MO, on distingue:

- Groupement conj0int : Chacun des membres s'engage vis à vis du MO, à exécuter une ou
plusieurs parties distinctes, définies en objet et en rémunération. Un des membres est désigné
mandataire (la part du marché la plus grande), il représente tous les autres vis à vis du maitre
d'ouvrage. Tous les· membres (y compris le mandataire), doivent justifier individuellement
leurs capacités juridiques, techniqu·e s et financières relativement à leurs partie distinctes du
projet. Le groupement conjoint présente un acte d'engagement unique, indiquant' le MT du
march é, et précisant les parties des prestations q ue chacun des membres s'engage à réaliser.

- Groupement solidaire : tous les membres s 'engagent solidairement vis à vis du MO, pour la
réalisation de la totalité du marché. Un mandataire représente tous les membres vis à vis du
MO, et coordonne l'exécution entre eux. Les membres d'un groupement solidaire préparent
un acte d'engagement unique, (possibilité de préciser également la partie de chaque membre),
et chaque membre doit justifier individuellement .sa capacité juridique mais les membres
mettent en commur1les capacités techniques et financières.

Sous,· traitance :· c'est un contrat écrit, par leq uel le titulaire confie librement l'exécution
d'une partie du marché à un tiers, sous réserve de notifier le MO sur les prestations
concernées et le sous traitant (identité, raison sociale et adresse), par le biais d'une copie
certifiée conforme du contrat. Juridiquement, le titulaire demeure responsable des obligations
du marché, et le MO n'a aucun lien avec les sous-traitants. La sous-traitance ne doit pas
dépasser 50% du MT, ni concerner le lot ou corps d'état principal du marché, indiqué dans le
CPS, qui indique également les prestations ne pouvant pas faire l'objet de sous-traitance.

Appel à manifestation d'intérêt: Le MO lance un avis d'appel à la manifestation d'intérêt,


pour identifier avant le lancement de l'appel à la concurrence, les concurrents potentiels. Le
dit avis doit contenir : Objet de la prestation, pièces à produire par les concurrents, lieu de
retrait des dossiers, date limite de réception des candidatures. L'appel à manifestation
d'intérêt ne permet en aucun cas de limiter le nombre de concurrents, ni de les avantager.

Collectif d'achat: Plusieurs MO peuvent coordonner leurs achats de fournitures de mêmes


natures, à cet effet, ils se regroupent (deux ou plus) moyennant une convention de

14
Résumé théorique ISTA BTP Kenitra- Filière : TSGO

constitution pour lancer un seul appel à la concurrence donnant lieu à l'établissement


d'autant de marchés que de MO membres du collectif. Un- coordonnateur est désigné pour
gérer le marché en concertation avec les autres membres.

Une copie de la convention fait partie du dossier du marché, et chaque membre s'engage à
signer son marché individuellement avec l'attr ibutaire retenu, à hauteur de ses besoins
d'achat. Par ailleurs les concurrents doivent présenter un acte d'engagement et Je ças échant,
un cautionnement provisoire correspondant à la commande de chaque membre du collectif.

Il se peut que Je marché ne soit pas conclu pa r l'un des membres, celui-ci informe alors le
coordonnateur, qui doit aviser le titulaire. Celui-ci peut accepter ou refuser de conclure le
marché avec les autres membres dans les mêmes conditions.

Procédure des enchères électroniques inversées : Les concurrents sont tenus de réviser
les prix qu'ils proposent à la baisse, dans la limite d'un horaire fixé pour l'enchère. Le choix
entre les offres se fait par voie électronique, et le MO désigne le moins disant pour être
attributaire. Cette procédure est appliquée seulement pour les marchés de fournitures
courantes portant sur des produits existant dans Je commerce et ne nécessitant pas des
prestations particulières.

Le MO est tenu de publier l'avis (objet, conditions sur les concurrents, et nombre minimum
de concurrents inscris), dans le portail des marchés publics 10 jours au moins à l'avant.

IV- Dispositions relatives aux prestations architecturales:


Les prestations architecturales sont conclues sur la base d'un contrat d'architecte, qui fixe
les clauses administratives, techniques et financières applicables aux prestations à exécuter.

L'architecte est rémunéré (exclusivement par le MO), par des honoraires justifiés en
appliquant un pourcentage au montant total hors taxes majoré de la TVA, ce MTHT est obtenu
à partir des travaux réellement exécutés et régulièrement constatés:

-Pour les opérations de lotissements, on applique un forfait à l'hectare.


- Pour les opérations de constructions de bâtiments y compris l'aménagement et la
restauration des ouvrages, le taux applicable est entre 4 et 5 %.
- Pour les prestations d'entretien et de répara t ion des bâtiments (lorsque le MO décide de
recourir à un architecte), le taux applicable est compris entre 3 et 4 %.

Le contrat fixe la décomposition des honoraires et les modalités de règlement, et fixe


également un seuil de tolérance par rapport au MT précisé pendant I'APS, et au dessous
duquel, les honoraires ne sont pas influencés. La passation peut être réalisée par:

-Consultation architecturale: Lorsque Je MTHT est inférieur à 20 millions DHS ou pour des
opérations de lotissements. L'avis de consultation est publié dans le portail des marchés
publics et dans 2 journaux au moins, à diffusion nationale (dont l'un en arabe et l'autre en
français), et la consultation fait l'objet d'un règlement qui précise !es différentes conditions
relatives à la soumission (liste des pièces, critères d'admissibilité, Etc. ), d'autre part, les
architectes concurrents préparent le dossier de soumission, contenant 3 enveloppes :
15
Résumé théorique ISTA BTP Kenitra- Filière: TSGO

-Dossier administratif.
- Proposition technique : Une note de présentation de la conception et de description des
matériaux, jointe de plans d'esquisse, un calendrier des travaux, et une estimation sommaire
du cout global des travaux, basée sur les ratios de surfaces dU projet.
-Proposition des honoraires financière (contenant l'acte d'engagement).

Une séance publique a lieu (dans un délai minimum de 21 jours après la publication), pour
désigner l'attributaire des prestations. L'évaluation des offres admises après consultation du
dossier administratif et technique, est basée s ur une note sur 100 obtenue à partir d'une
pondération de 3 notes (70 % de la note de proposition technique, 20 % pour l'estimation
sommaire et 10% pour la proposition d'honoraires).

Dans le cas où plusieurs offres sont jugées les plus avantageuses, le jury retient l'architecte
ayant obtenu la meilleure note de la proposition technique, et au cas où c'est également
équivalent, il est procédé à un tirage au sort.

- Concours architectural : Lorsque le MTHT est supérieur ou égal à 20 millions DHS, et


même pour un MTHT inférieur si le MO décide. Le concours architectural permet de mettre en
compétition plusieurs architectes, et choisir après avis du jury lors d'une séance publique, la
conception à retenir avant de confier à son auteur, le suivi et contrôle de son exécution. La
publication de l'avis de concours au portail des marchés publics, doit intervenir au moins 40
jours avant la date fixée pour la réception des projets, en outre, le MO est tenu de préparer un
dossier de concours architectural contenant : Copie de l'avis, programme, exemplaire du
contrat, modè les d'acte d'engagement, d'identité de l'architecte et de décla~ation sur
l'honneur, et règlement de concours.

D'autre part, le dossier présenté par chaque a rchitecte comprend les pièces suivantes :

- Déclaration d'identité de l'architecte dument remplie et signée.


- Proposition technique comportant : plan d'i m plantation orienté situation et masse (par
rapport aux emprises publiques sur la base du plan d'urbanisme), les différents plans
d'architecture aux échelles appropriées, note de présentation à la fois descriptive, explicative
et justificative du projet (prestations techniques, finition, surfaces utiles et hors œuvre).
- Estimation sommJire hors taxes.
-Contrat paraphée~ signé par l'architecte.
-L'acte d'engagement fixant le taux des honoraires proposés par l'architecte.

Le dossier présenté par chaque architecte doit être mis dans un emballage accompagné
d'une enveloppe fermée (anonymat) comportant la déclaration d'identité. Cet emballage
contient 3 plis :

-Le premier porte la mention "projet", et contient la proposition technique.


- Le .deuxième de mention "estimation", et contient l'estimation sommaire et le calendrier
d'établissement de i'étude.
- Le troisième porte la mention "proposition financière", et contient le contrat signé et l'acte
d'engagement.

16
Résumé théoriQue ISTA BTP Kenitra- Filière : TSGO

Lors de l'évaluation des différentes offres reçues, la note globale sera obtenue par l'addition
des différentes notes avec introduction d'une pondération:

- 70 o/o pour la proposition, techniques.


- 20% pour l'estimation sommaire et le calendrier d'établissement des études.
- 10% pour la proposition d'honoraires.

- Consultation négociée : Une commission (un président et deux membres représentant le


MO, dont l'un est un architecte), choisit l'attributaire après-consultation d'un ou de plusieurs
concurrents et négociation à propos des honoraires, délai et conditions d'exécution des
prestations. La conclusion d'un contrat de consultation négociée donne lieu à l'établissement
par l'autorité compétente d'un certificat administratif qui justifie le recours à cette forme et
explicite notamment les raisons qui ont conduit à son application.

Tout concurrent doit fournir un dossier administratif, pour sa candidature.

Après négociations, les prestations sont conclues sur la base d'un contrat d'architecte,
annexé d'un rapport qui récapitule les négociations faites (liste des architectes consultés,
contenu des négociations, qualités des prestations, montants des offres, motifs de choix ... ).

Les contrats de consultations architecturales négociées sont passées:

-Soit après publicité et mise en concurrence: Suite à une consultation architecturale déclarée
infructueuse, elle fait l'objet d'un appel à la concurrence (publié dans le portail des marchés,
et au moins un journal de diffusion nationale), dans un délai ne dépassant pas 21 jours, ou
pour des prestations que le MO doit faire exécuter par un autre architecte selon le contrat
initial suite à la défaillance de son titulaire.
- Soit sans publicité, et mise en concurrence préalable, et après consultation par écrit de trois
architectes au moins (prestations portant sur l'entretien et la réparation des bâtiments.
- Soit sans publicité et sans mise en concurre nce : Les prestations que la nécessité de la
défense nationale ou de la sécurité publique, exigent qu'elles soient tenues secrètes, ou celles
de caractère urgent et impérieux résultant de circonstances imprévisibles (catastrophes
naturelles, ruines, ... ), et qui ne sont pas compatibles avec les débis nécessaires pour une
publicité et mise en concurrence préalables; En outre, les contr<1ts correspondants à ces
prestations, doivent se limiter strictement aux besoins pour faire face à la situation d'urgence.

17
Résumé théoriQue Filière : TSGO -ISTA BTP KENITRA

Coordination et contrôle technique des travaux

1- Généralités :
1 .
1) Le contrôle :

Le contrôle technique des travaux a lieu directement sur chantier, et permet d'évaluer le
respect des spécifications du CPS, et la conformité des ouvrages avec les plans d'exécution.
Pour ce faire, on se base sur des fiches préétablîtes, pour le contrôle ou la réception des
différents postes d'ouvrages exécutés. Le contrôle technique s'intègre alors dans les
différentes procédures d'exécution lors de la réalisation des ouvrages, et fait partie également
des fiches de contrôle qualité et de sécurité, figurant successivement dans les PAQ et PPSPS.

Le contrôle porte principalement sur les aspects suivants :

- L'avancement des travaux et la facturation : A partir du planning prévisionnel d'exécution,


on peut comparer l'avancement réel, avec l'avancement théorique, et constater les retards et
avancements des différentes taches, avant d'établir une moyenne globale qui est significative.
- La main d'œuvre, les approvisionnements en matériaux et les livraisons de matériel.
-L'état du matériel et des différents stocks., et le respect de la sécurité.
- Les factures des fournisseurs et des sous-traitants.
- La conformité et la qualité des ouvrages réalisés.
- Le budget horaire, et les temps unitaires de réalisation.

2) La gestion et la coordination :

La coordination des travaux, a pour objectif principal Je respect des différents délais
partiels, à travers l'optimisation et l'implication judicieuse des moyens de production et de
gestion, cela permet directement de réduire les temps morts et de garantir le bénéfice de
l'entreprise. La coordination ne peut être dissociée à la gestion et elles portent principalement
sur les aspects suivants :

Pour la gestion de chantier :

- Faire les commandes, prendre les mesures conservatoires et en faire la facturation.


-Etablir la situation des travaux, assurer les attachements, et gérer le compte prorata.
-Etablir et transmettre les informations nécessaires au service comptable.
- Faire respecter les délais de règlement.

Pour la coordination :

-Faire respecter le planning de remise des plans approuvés, et les plannings de production.
-Coordonner les approvisionnemer.ts en matériaux et les livraisons de matériel.
- Préparer la rotation et le travail des équipes.
1
Résumé théorique Filière : TSGO- ISTA BTP KENITRA

-Coordonner J'action des sous- traitants et des différents corps d'état.


- Effectuer les ajustements nécessaires et en rendre compte.
-Assurer les liaisons entre Je chantier et l'entreprise d'une part, et d'autre part avec Je maître
d'œuvre, Je client, et les organismes publics.
-Réunir les intervenants nécessaires à la réception des travaux et aux règlements définitifs.
- Faire respecter les règles de sécurité en assurant la formation du personnel.

II- Opérations de contrôle lors des différentes phases :


Lors de la phase d'ouverture de chantier, il fau t d'abord vérifier que J'état du sol est
conforme aux résultats des sondages, puis préparer Je terrain, les accès et les abords, et faire
effectuer les branchements aux réseaux (électricité, eau, etc.).

1- Installation de chantier:

N Etapes de contrôle Commentaires


et actions
1 Exiger l'établissement et la remise du PIC par l'entreprise.

2 Opérer les vérifications suivantes :


2-1 -Voir la configuration de l'ensemble des moyens en
équipements, des dispositions d'hygiène et de sécurité, et
infrastructures prévus dans le CPS.
2-2 -Examiner l'implantation des équipements en relation avec
J'exploitation et l'exécution des travaux. !

- Redresser les anomalies constatées.


1

2-3
3 Approuver et viser le plan d'installation de chantier
4 Etablir un PV sanctionnant l'approbation de ce plan
'5 Exiger l'ordonnancement de chantier, pour mettre en
évidence les points importants touchant à son déroulement;
Exemple: échéance de réunion, compte prorata, Etc

2- Implantation :

N Etapes de contrôle Commentaires et


actions
1 - Faire J'implantation sur la base du plan coté où à défaut du
plan de masse.
1-1 - Redécouvrir les bornes délimitant le terrain.
1-2 - Faire la matérialisation altimétrique et planimétrique, du
pan de masse coté en précisant les différents blocs.
1-3 -Dresser le PV d'approbation de la délim itation du terrain
avec le représentant des services techniques municipaux.
1-4 - Déterminer les cotes seuils des différents plates formes de
blocs, ainsi que les différents niveaux de référence.
1-5 Matérialiser les repères.
1-6 Vérifier Je traçage des semelles et des tranchées.
1-7 Vérifier les axes selon les plans de BA. 1

1-8 Redresser les anomalies. - - ·- - - - - 1

2
Résumé théoriQue Filière: TSGO -ISTA BTP KENITRA

1-9 Dresser le PV sanctionnant l'approbation de l'implantation


avec détermination des cotes seuils, et niveaux de référence
en présence de l'architecte et de l'entreprise.

3- Matériaux de construction :

N Etapes de contrôle Commentaires


~-
et actions
1 - Procéder à la réception des matériaux de construction de base,
et éventuellement
- avec un laboratoire.
2 - Exiger les analyses et essais des matériaux servant à la
formulation des bétons (propreté, dureté, analyse
granulométrique, Etc ... )
3 -'Exiger la formulation du béton sur la base des matériaux
analysés.
4 - Vulgariser les résultats de la formulation des bétons auprès du
chef de chantier (Méthodes volumétriques).
5 -Exiger le stockage du ciment, dans une baraque bien ventilée.
6 - Exiger la conformité des matériaux à livrer au fur et à mesure de
l'avancement des travaux aux échantillons réceptionnés ou à
défaut faire effectuer les mêmes analyses et essais sur les
matériaux nouvellement approvisionnés.
7 -Exiger un coffrage de qualité et refuser celui déjà détérioré.
8 -Vérifier la quantité des matériaux en fonction du planning de
_ coulage des bétons.

4- Terrassement fouilles:

N Etapes de contrôle Commentaires et


actions
1 Exiger le commencement des travaux de terrassement par
. l'entreprise, après approbation du PV d'implantation.
2 Confirmer ou infirmer les conclusions du rapport
géotechnique du terrain, en présence du laboratoire et
établir le PV de réception du bon sol avec toute modification
éventuelle au niveau des fondations en présence de
l'architecte, de l'entreprise et du laborato ire.
3 Relever les attachements pour les différents types de
terrassement et de fouilles par rapport aux repères déjà
matérialisés.
4 Vérifier les axes et cotes seuils d'implantation.
5 Dresser le PV sanctionnant la réception des travaux de
terrassement et fouill~~~n présence de tous les concernés.

5- Béton et ferraillage en fondation :

3
Résumé théorique Filière : TSGO- ISTA BTP KENITRA

N Etapes de contrôle Commentaires


et actions
1 Respecter l'épaisseur du béton de propreté et hauteur de béton
cycloQéen ou gros béton avec leur dosage prévu par le CPS.
2 Vérifier la conformité des aciers mis en place avec les plans de
BA (Section, longueurs, recouvrement, scellement, Etc ... )
3 Vérifier le centrage des armatures des semelles avec celles des
poteaux.
4 Exiger la mise en place du câble en cuivre nu pour mise à la
terre (28mm 2 minimum de section)
5 'Dresser le PV de réception du coffrage et ferraillage avec le bon 1

de coulage en présence du chef de chantier


6 Contrôler la résistance du béton de coulage par essai de
laboratoire.

6- Maçonnerie en fondation et assainissement :

N Etapes de contrôle Commentaires


et actions
1 Vérifier la nature de la maçonnerie, sa hauteur exécutée par
rapport aux cotes seuils, son épaisseur suivant les plans BA, et
le mortier de hourdage conformément au CPS.
1-----1 - -·
2 Vérifier les traversées de la maçonnerie au cours de
l'exécution.
3 Contrôler le positionnement et l'exécution des regards suivant
les plans étude de plomberie, et d'électricité pour les chambre:.;
de tirage, et les prescriptions du CPS.
4 Faire la réception des buses avant pose et contrôler le lit de
sable et leur essai d'étanchéité avant remblaiement. !

5 · Faire le contrôle de compactage du remblai avec essai sur


l'optimum du Proctor préconisé dans le CPS.
6 Vérifier l'exécution de l'arase étanche conformément aux
prescriptions, etson positionnement selon les plans BA.

7- Hérissonnage dallage :

N Etapes de contrôle Commentaires et


actions
1 Vérifier la nature des pierrailles utilisées pour
l'hérissonnage, leur disposition, leur épaisseur et leur taille
conformément aux Qlans.
2 Faire la réception des armatures de forme (Section, nature
et espacement).
3 Vérifier les joints de dilatation dans le dallage.
4 Faire le contrôle du coulage de la dalle de forme
5 Dresser le PV de réception avec le chef de chantier.

8- Structure en élévation :

4
Résumé théoriQue Filière : TSGO -ISTA BTP KENITRA

N Etapes de contrôle Commentaires


et actions
1 Contrôler le coffrage, les cales et échafaudages et vérifier
l' assemblage des planche rs.
2 Vérifier le ferraillage et coffrage des poteaux, poutres et
planchers conformément aux plans BA, et plans des poutrelles
2-1 préfabriquées.
2-2 -Vérifier les sections et nuances des aciers.
2-3 -Vérifier la pose des calles, enrobage et so rtie des attentes.
-Vérifier l'alignement des poutres, verticalité des poteaux et
2-4 planéité des planchers.
-Vérifier le passage des tubes iso ranges suivant le plan
d'él ectricité.
3 Vérifier les matériaux avec les échantillons déjà approuvés en
faisant une panoplie au niveau du chantier.
4 Dresser le PV de réception dt! ferraillage, coffrage et bon de
1
coulage.
5 Assister au coulage du béton et faire un co ntrôle par
l'intermédiaire du laboratoire.

9- Maçonnerie en éléva tion:



N Etapes de contrôle 1 Commentaires
! et actions
1 Faire la vérification du traçage des murs.
2 Faire la réce.p tion des briques et agglos et procéder à des
essais Qar le biais du laboratoire.
3 Faire la réception de la première file, par la maîtrise d'œuvre
1
(surtout les pièces principales telles que: salons, séjour), puis
respecter la nature et les dimensions des murs.
4 Vérifier l'alignement et la verticalité des murs.
5 Contrôler les fers d'attache, les doubles cloisons et vérifier le
dosage du mortier.
6 Vé ri fier en avance les ouvertu~es et débordements des
linteaux, des appuis de fenêtres, et des murs conformément
aux plans et crs.
7 Exiger de prévoir pour des panneaux de grande portée, des
raid isseurs verticaux et horizontaux.

10- Zntervention des lots secondaires:

N Etapes de contrôle Commentaires


et actions
1 Remettre les plans approuvés de la menuis erie, d'électricité, de
plomberie et de chauffage climatisation à l'entreprise au
,moment du démarrage du chantier.
2 Faire la réception des faux cadres, et cadres selon le CPS.
1

5
Résumé théorique Filière : TSGO- ISTA BTP KENITRA

3 Contrôler toutes les réservations nécessaires et prévues pour


les lots secondaires.
4 Vérifier la mise en place du cordon bitumineux sous les cadres.
5 Coordonner entre intervenants du GO et autres lots.
- - - - --- - -

11- Enduits:

N Etapes de éontrôle Commentaires


et actions
1 Vérifier le dosage des enduits.
2 Respecter le nombre de couches d'exécution des enduits.
3 Exiger la mise en place de grillage galvanisé de maille 2.5 cm, aux
jonctions maçonnerie béton.
4 Exiger la mise en place des baguettes d'angles au moment des
enduits.
~ Respecter la durée entre les différentes couches d'enduits et faire
:6
Vérifier la planéité des panneaux.

humidifier (arroser) chaque couche avant d'entamer la couche


suivante.

12- Revêtements :

N Etapes de contrôle Commentaires


et actions
1 Vérifier la conformité du calepinage avec les plans
d'architecture.
2 Faire la réception avant coulage, des échantillons de granita
poli, des carreaux de grés cérame, et de marbre.
3 Respecter l'épaisseur des baguettes, conformément aux
prescriptions du CPS.
4 Contrôler le dosage du mélange du mortier de la forme de
gran ita ainsi que son épaisseur.
5 Faire soigner la disposition des joints.
6 Contrôler la fixation des plaques de marbre en vertical par
bain de mortier et agrafes.
7 Faire baigner les carreaux de faïence dans l'eau avant pose.
8 Exiger le ponçage avec lustrage éventuel, mais sans cirage.
-------

13- Etanchéité :

N Etapes de contrôle Commentaires


et actions
1 Faire la réception des matériaux de la forme de pente.
2 Faire réceptionner l'écran pare-vapeur, les feutres bitumineux
et vérifier leurs spécifications par rapport au CPS.
3 Vérifier l'épaisseur de l'isolation thermique en liège. :

4 Faire le contrôle des pentes conformément aux plans


- - - - - -----
- ---- - - - ~ -----

-
6
Résumé théorique FilièrE! : TSGO -ISTA BTP KENITRA

terrasses.
5 Faire respecter les recouvrements exigés de 10 cm.
6 Contrôler la pose des platines en plomb avant l'exécution de
J'étanchéité.
7 Vérifier la hauteur exigée des relevés d'étanchéité.
8 Contrôler l'exécution des salins grillagés.
9 Contrôler la protection multicouche suivant les cas :
a/Vérifier la résistance et la disposition des joints des
carreaux. rouges.
i
b/Contrôler l'état et la propreté des galets de protection. 1

cjContrôler le mortier des dallettes et le badigeonnage à la


chaux.
d/Vérifier le relevé et l'assemblage au niveau des poutres en
allège de feutre en aluminium.
ejVérifier le calfeutrement des joints des dallettes de
IJrotection. ----