Vous êtes sur la page 1sur 5

ACOLAN 2001 EN PDF 9/11/00 15:16 Page 84

ACOLAN® 2001
Informations liées à l’installation des câbles
Codes couleurs :
ACOPTIC ACOLAN
Numéro de fibre Code FOTAG Code France Télécom Numéro Code FOTAG
optique ou jarretière de paire Fils 1 Fils 2
1 bleu rouge 1 blanc/anneau bleu bleu
2 orange bleu 2 blanc/anneau orange orange
3 blanc/anneau vert vert
3 vert vert
4 blanc/anneau marron marron
4 marron jaune
5 gris violet ACOLAN
Numéro Numéro Codes pour les câbles CTD 20 et L120
6 blanc incolore de quarte de paire 32P/64P/128P
7 rouge orange
Fils 1 Fils 2
8 noir gris 1 1 gris blanc
9 jaune marron 2 violet bleu
2 3 gris jaune
10 violet noire
4 violet marron
11 rose turquoise 3 5 gris noir
6 violet rouge
12 turquoise rose
4 7 gris vert
8 violet blanc
ACOLAN
Numéro Codes pour les câbles CTD 20 - 4P/8P/12P ACOLAN
de paire Fils 1 Fils 2 Numéro de paire Codes pour les câbles L120-4P/8P/12P
1 gris blanc Fils 1 Fils 2
2 bleu vert 1 gris blanc
3 orange jaune 2 bleu rose
4 violet marron
3 orange jaune
4 violet marron
Matériaux d’isolation et de gainage :
LSOH Polyéthylène (Pe) PVC
Résistance à la traction ρρρ ρρρρ ρρρ
Souplesse ρρ ρρρ ρρρ
Résistance aux déchirements ρρρ ρρρρ ρρρ
Résistance à l’abrasion ρρρ ρρρρ ρρρ
Température d’utilisation - 20°C + 90°C - 40°C + 70°C - 15°C + 105°C
Tenue au feu ρρρ ρ ρρρ
Faible opacité des fumées ρρρρ ρρρ ρ
Faible émission de gaz acides ρρρρ ρρρρ ρ
Faible toxicité des fumées ρρρρ ρρρρ ρ
Résistance à l’eau ρρρ ρρρρ ρ
Résistance aux U.V. ρρρ ρρρρ ρρρ
Tenue à l’huile ρρ ρρρ ρρρ
Tenue au vieillissement ρρρ ρρρρ ρρρρ
ρρρρ Excellent ρρρ Bonne ρρ Faible ρ Médiocre

Conversion des jauges AWG en mm :


AWG 34/1 32/1 30/1 28/1 26/1 24/1 23/1 22/1 20/1 18/1 16/1 14/1
Diamètre (mm) 0,16 0,203 0,254 0,32 0,404 0,511 0,55 0,643 0,813 1,204 1,29 1,628
nominal
AWG 32/7 30/7 28/7 26/7 24/7 22/7 20/7 18/7 16/7
Diamètre (mm) 0,079 0,102 0,127 0,16 0,203 0,254 0,32 0,404 0,51
nominal
AWG 26/19 24/19 22/19 20/19 18/19 16/19 14/19
Diamètre (mm) 0,101 0,127 0,16 0,203 0,254 0,287 0,361
nominal
A/B = A : jauge conducteur mono ou multibrins. B : Nombre de brins.

DIVISION DATA TELECOM - 52, rue du Montparnasse - 75014 Paris - France - T. +(33) 1 42 79 14 00 - F. +(33) 1 42 79 15 00
E-Mail : DDTC@acome.fr - Site : www.acome.fr

83
ACOLAN 2001 EN PDF 9/11/00 15:16 Page 85

ACOLAN® 2001
Normes de réaction au feu

Non propagation de la flamme (Flame retardant): Les essais selon IEC 331 et NFC 32070 CR1 sont quelque peu
différents mais ils définissent tous les deux les caractéristiques
Norme Européenne EN 50265.2.1
de résistance au feu d’un câble pendant et après une exposition
Norme internationale IEC 60332.1
au feu prolongée.
Norme française NF C 32-070 2.1
(Catégorie C2)
Autres Normes UL 1581 (VW1) Normes d’émission de fumées
ISO 6722
Norme Européenne EN 50268
L’essai est réalisé sur fil ou câble isolé posé verticalement. Norme internationale IEC 61034
Les essais selon IEC 332-1 et NFC 32070 2.1 sont similaires à Norme française NF C 20-902
la différence près du temps d’application de la flamme. L’IEC NF C 32073
332-1 est établie selon le diamètre du câble. La norme NFC
Les essais selon les normes d’émission de fumées portent sur la
32070 2.1 est établie selon le poids du câble.
mesure de l’opacité des fumées émises pendant la combustion
de matériaux. Pour les deux normes, on soumet les matériaux à
Non propagation de l’incendie (Fire retardant) : un rayonnement thermique avec ou sans application de
Norme Européenne EN 50266 flamme. La vitesse d’obscurcissement en un laps de temps
Norme internationale IEC 60332.3 donné est alors mesurée. L’essai de type IEC 1034 est réalisé sur
câble. L’essai de type NFC 20902 est réalisé sur les matériaux
Norme française NF C 32-070 2.2 constitutifs du câble.
(Catégorie C1)
NF C 32072 ou EN 50266
Autres Normes IEEE 383 Normes d’émission de gaz toxiques et corrosifs
toxicité
Les essais selon IEC 332-3 (NFC 32072) comportent 3 catégo-
ries d’essais (A - B - C) basées sur le volume de matériaux
Norme internationale IEC 60754.1
combustibles. Ces essais déterminent les caractéristiques de Norme française NF C 20-454
propagation de l’incendie de plusieurs câbles disposés en nappe
verticale devant un brûleur d'une puissance de 20KW. Les essais selon les normes d’émission de gaz toxiques permet-
Catégorie Volume de matériau Durée d’application tent de déterminer l’Indice de Toxicité Conventionnel (ITC) de
combustible (litre/mètre) de la flamme (min.) gaz dégagés par les matériaux isolants ou de gainage lors de
A 7 40 leur combustion à 800°C.
B 3.5 40
C 1.5 20 Norme Européenne EN 50267
Norme internationale IEC 60754.2
Norme française NF C 32-074
L’essai est satisfaisant si la partie des échantillons de câbles NF C 20-453
carbonisée n’atteint pas une hauteur supérieure à 2,50 m au
dessus de la base inférieure du brûleur. Les essais selon les normes d’émission de gaz corrosifs permet-
tent de déterminer l’acidité des gaz dégagés par les matériaux
Pour la norme NFC 32070-2.2 (ou catégorie C1), on expose un isolants ou de gainage lors de leur combustion à 800°C.
câble ou un faisceau de câbles disposé verticalement à l’action
d’un four à rayonnement de puissance 1KW (environ 830 °C) et Norme NF C 32-062 :
d’une ventilation forcée. Cette norme précise les propriétés des matériaux LS0H
Des flammes pilotes disposées au dessus du four provoquent et (Low Smoke, Zero Halogene) utilisés pour l’isolation ou le
entretiennent la combustion des gaz dégagés. La durée de gainage de câbles de télécommunication.
l’essai est de 30 minutes. Les matériaux satisfaisant à la norme NFC 32062 possèdent des
L’essai est satisfaisant si la partie des échantillons de câbles caractéristiques de combustion en accord avec les recomman-
carbonisée n’atteint pas une hauteur supérieure à 0,80 m au dations de câblage des normes européennes.
dessus de la base supérieure du four. livre 1: matériaux de faible corrosivité pour isolation et gaina-
Résistance au feu ge des câbles de communication ayant des propriétés particu-
lières de comportement au feu.
Norme Européenne EN 50200 livre 2 : matériaux thermoplastiques sans halogène pour gainage.
Norme internationale IEC 60331
Norme française NF C 32-070.2.3
(Catégorie CR1)
et EN 50200

DIVISION DATA TELECOM - 52, rue du Montparnasse - 75014 Paris - France - T. +(33) 1 42 79 14 00 - F. +(33) 1 42 79 15 00
E-Mail : DDTC@acome.fr - Site : www.acome.fr

84
ACOLAN 2001 EN PDF 9/11/00 15:16 Page 86

ACOLAN® 2001
Code couleur pour connecteurs
T 568A :

1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8

Prise femelle
(vue de face) Prise mâle
(vue de dessus)

COREL® :

1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8

Prise femelle
(vue de face) Prise mâle
(vue de dessus)

DIVISION DATA TELECOM - 52, rue du Montparnasse - 75014 Paris - France - T. +(33) 1 42 79 14 00 - F. +(33) 1 42 79 15 00
E-Mail : DDTC@acome.fr - Site : www.acome.fr

85
ACOLAN 2001 EN PDF 9/11/00 15:16 Page 87

GLOSSAIRE
Acier annelé : Diélectrique :
Il est utilisé sur certains câbles à fibres optiques comme protection Non-métallique. Les câbles à fibres optiques diélectriques ne contien-
contre les rongeurs et comme renfort à la traction et à la compression. nent pas de métal et ne sont pas conducteurs.

ACR : Dispersion chromatique :


Attenuation to Crosstalk Radio. Phénomène altérant la transmission des informations dans les fibres
optiques. Elle dépend principalement du matériau utilisé pour ces
Affaiblissement : fibres.
Diminution du niveau d’un signal dans le support de transmission,
mesuré en dB par unité de longueur. CENELEC :
Comité Européen de Normalisation Electrique.
Alupe (ruban) :
Ruban aluminium contrecouché de polyéthylène servant de blindage. Classe :
Définition des caractéristiques d’une installation, d’un lien (classe A, B,
ATM : C, D). Dépend de la catégorie des composants utilisés et de leur mise
Asynchronous Transfert Mode. en oeuvre.

AWG : Cordons :
American Wire Gauge. Spécification concernant le diamètre des Câble utilisés pour la connexion entre les points de connexion et les
conducteurs en cuivre. terminaux, postes de travail...

Backbone (épine dorsale rocade) : COREL :


Réseau fédérateur sur lequel est connecté l’ensemble des réseaux ou Câblage Ouvert pour Réseau d’Entreprise Locaux.
sous réseaux.
CREDO :
Bande passante : Cercle de Réflexion et d’Etude pour le Développement de l’Optique.
Somme des fréquences utilisables pour transmettre un message.
CTD :
Bit/s ou Bps : Câble de transmission de données.
Bit par seconde.
Débit :
Mbit/s ou MBps : Quantité d’informations que peut transmettre un support dans un
Mégabit par seconde (106 bits par seconde). temps donné (en Mbit/s pour les réseaux de voix-données-images).

Blindage général : Déchirement (fil de) :


Revêtement généralement constitué par une tresse ou un ruban métal- Un fil de déchirement est intégré à une gaine afin de faciliter le dénu-
lique, jouant un rôle de protection efficace contre les perturbations à dage du câble. Il peut servir de fil de repère d’un fabricant par un code
hautes fréquences d’origine extérieure. couleur.

Blindage (ou écran) individuel : DEL :


Revêtement généralement constitué par un ruban métallique recou- Diode électroluminescente.
vrant une paire ou une quarte afin de la protéger contre les perturba-
tions provenant des autres conducteurs. Ecran :
Voir blindage.
Capillaire :
Liaison câblée assurant la connexion entre le répartiteur secondaire (ou EIA :
d’étage) et le point de distribution. Electonic Industry Association.

Catégorie 5 : Epissure :
Spécification des caractéristiques jusqu’à 100 MHz. Transmission de la Opération servant à raccorder une fibre sans réintervention possible si
voix et des données jusqu’à 100 Mbps. Avec l’amélioration des perfor- ce n’est de jeter le connecteur, de raccourcir la fibre et d’utiliser un
mances des câbles et en l’absence de spécifications supplémentaires, nouveau connecteur.
on désigne par câbles de Catégorie 5 + les câbles utilisables au delà de
100 MHz. Faisceau :
Un Regroupement de plusieurs conducteurs dans un câble afin de les
DECIBEL (dB) : séparer pour faciliter leur repérage.
Unité logarithmique utilisée pour exprimer le rapport de 2 puissances
P. Pour une fibre optique, ce rapport en dB est donné par dB = 10log10 Fibres d’aramide :
(P(entrée)/P(sortie)). Matériau utilisé pour le renforcement des câbles optiques
(renforcement à la traction notamment).

DIVISION DATA TELECOM - 52, rue du Montparnasse - 75014 Paris - France - T. +(33) 1 42 79 14 00 - F. +(33) 1 42 79 15 00
E-Mail : DDTC@acome.fr - Site : www.acome.fr

86
ACOLAN 2001 EN PDF 9/11/00 15:16 Page 88

GLOSSAIRE
Fibres de verre : tions. Ces perturbations sont soit d’origine interne par la diaphonie,
Matériau de renfort et de protection contre les rongeurs. soit d’origine externe par l’influence de câbles d’énergie placés à proxi-
mité. Il existe des perturbations électromagnétiques et électrosta-
FDDI : tiques.
Fiber Distributed Data Interface. Réseau d’entreprise en anneau sur
fibre optique à 100 Mégabits. Pig Tail (queue de cochon) :
Fibre de quelques mètres, préconnectorisée et destinée à être raccor-
Fil de continuité : dée en extrémité d’un câble par une épissure.
Fil métallique de cuivre étamé disposé longitudinalement ou en hélice.
Il assure la continuité électrique de l’écran lors du raccordement. Polyéthylène (PE) :
Matériau de gainage possédant d’excellentes propriétés mécaniques.
FOTAG :
Code couleur IEEE 802.8: bleu, orange, vert, marron, gris, blanc, rouge, PVC :
noir, jaune, violet, rose, vert. Matériau de gainage possédant de bonnes propriétés mécaniques et de
résistance au vieillissement.
FRP :
Fibre Reinforced Plastic. Quarte :
Assemblage de 4 conducteurs en «quarte étoile». Elle comprend 2
IEC : paires formées par chaque couple de conducteurs isolés non jointifs.
International Electronical Commission
Réaction au feu :
IEEE : La réaction au feu est le rôle que joue un câble dans la propagation de
Institute of Electrical and Electronic Engineers. l’içncendie. Il est dit soit «non propagateur de la flamme» soit «non pro-
pagateur de l’incendie»
Indice de réfraction :
Rapport de la vitesse de la lumière dans le vide à celle dans le milieu Résistance au feu :
considéré. La résistance au feu est la façon dont le câble est en mesure d’assurer
sa fonction en cas d’incendie.
ISO :
International Standard Organisation. Résistance d’isolement :
Résistance opposée au passage du courant à travers l’enveloppe iso-
Jarretière : lante d’un câble. Ceci constitue l’isolation électrique du conducteur.
Câbles souples utilisés pour réaliser les opérations de brassage
sur les sous-répartiteurs. Réflectomètre :
Appareil de mesure permettant de vérifier qu’une ligne de transmission
LAN : optique n’est pas désadaptée (par erreur de connexion, coupure ou
Local Area Network. écrasement des fibres optiques).

Multiways : Renfort central :


Assemblage de faisceaux de 4 paires gainés individuellement. En FRP ou en acier, il renforce la structure de certains câbles à fibres
optiques, notamment lors des opérations de tirage.
NEXT :
Paradiaphonie. Rocade (Bacbone) :
Liaison câblée assurant la connexion du répartiteur général (ou de bâti-
NF : ment) au répartiteur secondaire (ou d’étage).
Norme Française.
RNIS (Numéris) :
Optoélectronique : Réseau Numérique à Intégration de Services, pour la transmission de
Qualifie un dispositif possédant au moins un accès électrique et qui voix-données-images sur longues distances.
répond à une énergie optique, émet ou modifie un rayonnement
optique ou utilise un rayonnement optique pour son fonctionnement SCP :
interne. Fonctionne comme un transducteur électrique-optique ou Système de Câblage Polyvalent (Pouyet).
optique-électrique.
Tresse :
PE : Une tresse est formée d’un croisement de fils métalliques. Elle peut ser-
Voir polyéthylène. vir d’armure pour une bonne protection mécanique souple et/ou de
blindage.
Pertes diélectriques :
Pertes d’énergie provoquées par un courant capacitif entre le diélec- VDI :
trique et l’âme. Ces pertes provoquent un échauffement de l’isolant et Voix-Données-Images.
augmentent avec la tension, la température et la fréquence.
Zc :
Perturbations : Impédance caractéristique.
Les câbles de transmission d’information peuvent subir des perturba-

DIVISION DATA TELECOM - 52, rue du Montparnasse - 75014 Paris - France - T. +(33) 1 42 79 14 00 - F. +(33) 1 42 79 15 00
E-Mail : DDTC@acome.fr - Site : www.acome.fr

87

Vous aimerez peut-être aussi