Vous êtes sur la page 1sur 16

Correction des exercices de fiscalité :

Solution de l’exercice 1:
1- Traitement des opérations.

1- La construction des immeubles est normalement une activité


taxable, mais si ces immeubles son destinés à l’habitation de
son personnel, ils ne sont pas imposables.
2- Les activités réalisées par les organismes financiers sont des
activités imposables à la TVA au taux réduit de 10%.
3- Les opérations de lotissement et de construction sont des
activités imposables au taux de 20%.
4- Les films cinématographiques, documentaires ou éducatifs
sont exonérés de la TVA sans droit à déduction.
5- L’activité des agences touristiques est soumise au taux
normal de 20%.
6- Tous les biens d’équipements acquis par les établissements
d’enseignement privé sont exonérés de la TVA
7- La location nue est une activité civile située hors champ
d’application de la TVA.
8 – Les produits agricoles qui sont vendus à l’état sans
transformation industrielle ne sont pas touchés par la TVA.
9- Les matériels destinés aux handicapés sont exonérés de la
TVA.
10- La location nue est activité hors champ d’application de la
TVA.
11-La société est autorisée à vendre l’emballage aux
exportateurs sans TVA à condition qu’elle produise une
attestation d’exonération (Régime suspensif).
12- Les opérations de restauration sont imposables au taux de
10%.
13- Les opérations d’installation ou de pose, de réparation ou
de façon sont obligatoirement.
14- Les véhicules neufs acquis par les personnes physiques et
destinés exclusivement à être exploités en tant que voiture de
location (taxi) son exonérés avec droit a déduction.
15- Les commerçants grossistes dont le chiffre d’affaires
n’atteint pas 2 000 000 DH sont exonéré de la TVA sauf s’ils
choisissent volontairement d’opter pour la TVA.
16- Les entreprises soumises au régime suspensif sont
exonérées de la TVA et sont autorisés de recevoir en
suspension de la TVA des produits et des services nécessaires
aux activités quelles réalisent.
17- Les ventes et les livraisons en l’état de produits importés
réalisés par les commerçants importateurs sont obligatoirement
assujetties à la TVA.
18- Les ventes portant sur les tapis d’origine artisanale de
production locale sont exonérés sans droit à déduction.

Solution de l’exercice 2:
1- La base d’imposition

2- La
date d’exigibilité:
– TVA sur acompte = 26 000 / 6 = 4 333 DH, exigible au titre de
mois de février et à verser avant le 20 mars 2014.
– TVA sur reprise = 9 500 / 6 = 1 583 DH, exigible au titre de
mois de mars et à verser avant le 20 avril.
– TVA due = 179 510 / 6 = 29 918 DH, exigible au titre de mois
de juin et à verser avant le 20 juillet.
Total TVA = 4 333 + 1 583 + 29 918
TVA exigible = 35 834 DH à payer selon les dates d’exigibilité
de la taxe.
Solution de l’exercice 3:
1- Calcul de la TVA due au titre du mois d’avril

Tableau récapitulatif de la TVA facturée:

Tableau récapitulatif de la TVA récupérable:

On a:
TVA due = TVA facture de M – (TVA récupérable sur charges
de M +TVA récupérable sur immobilisations de M)
Donc : TVA due = 49 733,33 – 37 233,33 = 12 500 DH.

Solution de l’exercice 4:
1- Calcul de la TVA due selon le régime des encaissements et
des débits

1er cas : Régime des encaissements


Tableau récapitulatif de la TVA facturée

Justification :
– Vente à l’export :
Les exportations sont exonérées selon les dispositions de
l’article 92 du CGI
– Vente au Maroc :
(1) : 20 245 200 × 75% = 15 183 900 DH.
– Redevance :
Les redevances sont des produits imposables
– Loyer d’un entrepôt nu

Ces loyers sont hors champ de la TVA, sont considérés comme


une activité civile.

Tableau récapitulatif de la TVA récupérable

Justification :
– Achat de matière première :
– Achat de fourniture de bureau :

(1) : Puisque le montant des fournitures de bureau (17 850 DH)


est supérieur à 10 000 DH, il doit être payé par un autre moyen
de paiement sauf en espèces.
Donc l’entreprise n’a le droit de récupérer que la moitié de la
TVA.
– Acquisition d’une voiture de tourisme : La TVA sur les voitures
de tourisme est exclue de la déduction.
– Acquisition d’une machine

Les immobilisations sont des biens imposables

On a :
TVA due = TVA facture de M – (TVA récupérable sur charges
de M + TVA récupérable sur immobilisations de M).

Donc :
TVA due = 3 101 780 – 3 832 375
Crédit de TVA = 730 595 DH à imputer sur le montant de la
TVA due des mois suivants.

2ème cas : Selon le régime des débits

Tableau récapitulatif de la TVA facturée

Tableau récapitulatif de la TVA récupérable:

TVA
due = 4 114 040 – 3 832 375 = 281 665 DH à payer avant le 20
avril.

Solution de l’exercice 5:
Tableau récapitulatif de la TVA facturée

Tableau récapitulatif de la TVA récupérable


TVA due(M) = TVA facture (M) – (TVA récupérable sur charges
(M) + TVA récupérable sur immobilisations (M) – Crédit de TVA
(M – 1).

TVA due au titre du moi de juin :


TVA facturée = 24 000 DH.
TVA récupérable = 9 024 DH.
Crédit de TVA en mois de mai = 15 200 DH
TVA due = 24 000 – 9 024 – 15 200
Crédit de TVA = 224 DH à imputer sur le mois de juillet.

TVA due au titre du moi de juillet :


TVA facturée = 36 000 DH.
TVA récupérable = 8 935 DH.

Crédit de TVA en mois de juin = 224 DH


TVA due = 36 000 – 8 935 – 224 = 26 841 DH à payer avant le
20 août.
TVA due au titre du moi d’août :
TVA facturée = 40 000 DH.
TVA récupérable = 6 152 DH.
TVA due = 40 000 – 6 152 = 33 848 DH à payer avant le 20
septembre.

Solution de l’exercice 6:
1- Le montant de la TVA due du deuxième trimestre 2014 (avril,
mai et juin).

1er cas : selon le régime des débits :


Tableau récapitulatif De la TVA facturée
Tableau récapitulatif De la TVA récupérable

TVA due
2ème trimestre = TVA facture (avril + mai + juin) – (TVA
récupérable sur charges (avril+ mai + juin) + TVA récupérable
sur immobilisations (avril + mai + juin) – Crédit de TVA.
TVA facturée = 490 400 DH.
TVA récupérable = 494 000 DH.
TVA due2ème trimestre = 490 400 – 494 000
Crédit de TVA2ème trimestre = 3 600 DH à imputer sur la TVA
due du trimestre suivant.

2ème cas : Selon le régime des encaissements

Tableau récapitulatif De la TVA facturée


TVA due
2ème trimestre = TVA facture (avril + mai + juin) – (TVA
récupérable sur charges (avril+ mai + juin) + TVA récupérable
sur immobilisations (avril + mai + juin) – Crédit de TVA.
TVA facturée = 459 150 DH.
TVA récupérable = 494 000 DH. Après
TVA due 2ème trimestre = 459 150 – 494 000
Crédit de TVA 2ème trimestre = 34 850DH à imputer sur la TVA
due du trimestre suivant.

Solution de l’exercice 7:
1- Calcul de la TVA due pour le mois de mai 2014 pour les deux
régimes

1er cas : Régime des encaissements


Pour le régime des encaissements, il faut que le montant de la
facture soit effectivement encaissé ou décaissé, selon
l’opération, pendant le mois concerné (mai).

Tableau récapitulatif De la TVA facturée


Tableau récapitulatif De la TVA récupérable

TVA
due(M) = TVA facture (M) – (TVA récupérable sur charges (M)
+ TVA récupérable sur immobilisations (M) – Crédit de TVA (M
– 1).
TVA facturée = 37 239,83 DH.
TAV récupérable = 41 633,7 DH.
TVA due (mai) = 37 239,83 – 41 633,7
Crédit de TVA = 4 393,87 DH à imputer sur la TVA due du mois
de juin.

2ème cas : régime des débits

Tableau récapitulatif de la TVA facturée


Tableau
récapitulatif de la TVA récupérable

TVA due(M)
= TVA facture (M) – (TVA récupérable sur charges (M) + TVA
récupérable sur immobilisations (M) – Crédit de TVA (M – 1).
TVA facturée = 94 396,5 DH.
TAV récupérable = 68 156,2 DH.
TVA due (mai) = 94 396,5 – 68 156,2 = 26 240,3 DH.

Solution de l’exercice 8:
Calcul du prorata applicable en 2014.

Prorata = [(CA imposable TTC + CA exonéré add TTC) / (le


numérateur + CA exonéré sdd + CA hors champs)] × 100%.

Prorata = [(23 270 000 ×1,2) + (21 525 000 ×1,2) /53 754 000 +
9 206 250)] × 100%.
Prorata = (53 754 000 / 62 960 250) ×100% := 85,37%.

2- Calcul de la TVA due selon le régime des encaissements.


Tableau récapitulatif de la TVA facturée
Alors Total TVA facturée est : 1 577 325

Tableau récapitulatif de la TVA récupérable

TVA
due(M) = TVA facture (M) – (TVA récupérable sur charges (M)
+ TVA récupérable sur immobilisations (M) – Crédit de TVA (M
– 1).

On a :
TVA facturé : 1 577 325 DH
TVA récupérable : 665 757,5 × 85,37% = 568 357,17 DH
TVA due = 1 577 325 – 568 357,17 = 1 008 967,83 DH

Solution de l’exercice 9:
1- Calcul du prorata de 2014
Prorata = [(CA imposable TTC + CA exonéré add TTC) / (le
numérateur + CA exonéré sdd + CA hors champs)] × 100%.
Prorata = [(3 452 256 × 1,2) + (2 254 625 × 1,2) / (6 848 257,2
+ 548 245 + 625 780)] × 100%.
Prorata = (6 848 257,2 / 8 022 282,2) × 100% = 85,36 %

2- Calcul de la TVA due au titre de décembre 2014 selon le


régime des encaissements,

Tableau récapitulatif de la TVA facturée

Tableau récapitulatif de la TVA récupérable:

(1) :31
800/6 × 50% = 2 650 DH.
TVA due(M) = TVA facture (M) – (TVA récupérable sur charges
(M) + TVA récupérable sur immobilisations (M) – Crédit de TVA
(M – 1).

On a :
TVA facturée = 271 948,6 DH
TVA récupérable = 26 650 × 85,36% = 22 748,44 DH
Donc :
TVA due = 271 948,6 – 22 748,44 = 249 200,16 DH.

3- Les régularisations à opérer


Deux catégories de régularisation ; une régularisation suite au
changement du prorata et une autre suite à la cession.

Régularisation suite au changement du prorata :


Matériel de transport acquis en mars 2012 pour 60 000 DH, le
prorata augmente de (85,36 –79) 6,36 points, ce qui donne
naissance à une déduction supplémentaire de :
1/5((60 000/6 × 85,36%) – (60 000 / 6 × 79%))
1/5(8 536 – 7 900) = 127,2 DH

Matériel de production acquis en 2011 pour 125 460 DH HT, le


prorata a baissé de (92 –85,36) 6,64 points, l’entreprise doit
reverser la différence :
1/5(125 460 × 92%) – (125 460 × 85,36%)
1/5(115 423,2 – 107 092,65)
TVA à reverser = 1 666,11 DH

Régularisation suite à la cession.


Le matériel de transport : 3 fractions d’années écoulées entre la
date d’acquisition et la date de cession, l’entreprise va reverser
2 fractions de la TVA déjà déduite lors de l’achat :
(60 000 / 6 × 79%) × 2/5 = 3 160 DH

Le matériel de production n’a passé au sein de l’entreprise que


4 ans, l’entreprise doit donc reverser la TVA de l’année restante
(1/5).
(125 460 × 92%) × 1/5 = 23 084,64 DH

Solution de l’exercice 10:


1- Les régularisations à effectuer
On distingue deux catégories de régularisation ; une
régularisation suite au changement de prorata et une
régularisation suite à la cession.

Régularisation suite au changement de prorata :


– Machine acquis en 2011 pour 185 500 DH (P = 85%), entre
2011 et 2014 le prorata a augmenté de (92 – 85) de 7 points,
ce qui donne naissance à une déduction supplémentaire de
TVA de :
1/5((185 500/6 × 92%) – (185 500/6 × 85%))
1/5((30 916,67 × 92%) – (30 916,67 × 85%)) = 1/5(28 443,33 –
26 279,16)
TVA à reverser = 432,83 DH

– Matériel de production acquis en 2013 pour 256 125 DH HT


(P = 97 %), entre 2013 et 2014 le prorata a diminué de (98 –
92) de 6 points, ce qui donne naissance à un reversement de
TVA de :
1/5((256 125/6 × 98%) – (256 125/6 × 92%))
1/5(41 833,75 – 39 272,5)
TVA à reverser = 512,25 DH.
– Pour la voiture de tourisme, rien à régulariser car la TVA est
non récupérable.
– La voiture commerciale acquis en 2012 pour 52 360 DH, le
prorata en 2012 s’était de à 95%, entre 2012 et 2014 le prorata
a diminué de (95 – 92) de 3 points. Puisque 3<5 aucune
régularisation à faire car la différence n’a pas dépassée 5
points.

Régularisation suite à la cession.


– Suite à la cession, le matériel de production acquis en 2013
pour 256 125 DH n’a passé que 2 ans au sein de l’entreprise,
donc elle doit reverser la fraction des 3 années restantes :
TVA à reverser = 2/5 × (256 125/6 × 98%) = 16 733,5 DH.
– Pour la voiture de tourisme, rien à régulariser car la TVA est
non récupérable.