Vous êtes sur la page 1sur 3

Le lien

Conquise
Fastidieux conjugaison
Laborieux
Se lancer dans les œuvres littéraires
Libéré, cartésien,
Pousser à
culture lunatique
le ton

Brider – empêcher
Le cheminement

Depuis mon enfance, j’ai toujours aimé les langues étrangères. Comme je suis tombé
amoureux de la culture occidentale, je me suis lancé dans les œuvres littéraires
françaises, sois les versions chinoises soit les versions anglaises depuis l’âge de neuf
ans. Donc, tout ce qui m’a poussé à choisir le français comme spécialisation à
l’université.

Étant donné qu’il y a beaucoup de différences entre la culture occidentale et orientale,


ma langue maternelle, le chinois, est très différente de la langue française. Quant à la
grammaire, il y a plusieurs temps permettant de situer un fait dans l'axe du temps en
français. Au contraire, on utilise les mots divers pour expliquer le sentiment de temps
au lieu de temps ou de conjugaisons de verbes. D’ailleurs, le ton chinois d’exprimer ce
que l’on veut est beaucoup plus indirect en manifestant le lien entre la langue et la
culture, alors que le français est plus précis et cartésien.

Pour conquérir la langue française, je ne dénie pas que la prononciation est assez
intimidante au début pour les chinois. Malgré les règles difficiles de prononciation à
mémoire au début, le cheminement d’apprendre le français n’est pas du tout compliqué
après s’y habituer. Compte tenu que je parle couramment anglais, j’ai déjà un avantage
parce que pas mal de mots anglais sont d’origine latine et français. Bien que le français
partage une grande portion de son vocabulaire avec l’anglais, il est laborieux et
fastidieux de mémoire les conjugaisons concernant les temps tous les jours. À mon avis,
en dépit de la douleur au début, le français est vraiment une jolie langue. J’y toujours
trouve du plaisir quand on lit des nouvelles et les phrases jolies créée par les grands
écrivains.

il faut apprendre une langue de la même manière que les enfants en utilisant et en
parlant la langue chaque jour. C’est exactement comment j’ai appris le français.

Comme beaucoup de monde, j’ai commencé à apprendre le français alors que j’étais à
l’école mais j’étais déçu par l’enseignement; après un an entier du cours, on n’avait pas
passé au delà se présenter et parler des intérêts – quelque chose qui est génial
d’apprendre au début, mais on espérerait être au moins capable de tenir une
conversation après tout ce temps.

J’ai bientôt découvert que ça ne suffisait pas d’avoir un prof. C’était quand j’avais 16
ans et mes amis m’avaient introduit à Skype pour la première fois. J’ai cherché en ligne
et très vite j’ai trouvé de nouveaux amis qui habitaient en France et je pouvais leur
parler pour améliorer mon français mais également, ils pouvaient apprendre l’anglais.
Un de ces amis m’avait recommandé pas mal de livres intéressants écrit en français et
bien sûr, cela nous avait donné beaucoup de choses à discuter.
Maintenant, je parle le français depuis environ 2 ans et cette capacité a enrichi ma vie,
m’avoir aidé de rencontrer beaucoup de gens intéressants. De plus, le français m’a
permis à découvrir la culture riche de la France et m’a permis à mieux comprendre les
gens qui y habitent.
Je peux voir la raison pour laquelle beaucoup de gens ont peur du français – la
grammaire est assez intimidante au début mais après s’y habituer, il n’y a rien de trop
compliqué. Si votre langue maternelle est anglais, vous avez déjà un avantage sur les
autres parce que pas mal de mots anglais sont d’origine latine et française donc le
français partage une grande portion de son vocabulaire avec l’anglais.
Alors, si vous apprenez le français, soyez fier et sachez qu’il n’y a rien qui peut vous
arrêter!