Vous êtes sur la page 1sur 3

Introduction

Le Travail Social est une discipline scientifique qui intervient auprès des individus, des
groupes et des communautés. Dans leurs pratiques, les travailleurs sociaux font des interventions
auprès des personnes en difficultés du point de vue économique, physique, sociale et
psychologique. Parmi ces catégories de personnes, nous avons des PVVIH Sida. Ces dernières,
sont en difficultés en raison des problèmes somatique et psychosocial comme l’altération de
l’état générale de la personne, la perte de confiance en soi, la stigmatisation et la discrimination.
Elles ont également des problèmes d’ordre économique. Ainsi, en vue de donner une réponse a
ces problèmes cruciaux, plusieurs institutions ont pris l’initiative d’apporter leur aide auprès de
ces personnes. Par ailleurs, les professionnels qui interviennent auprès de cette catégorie sont des
Infirmiers (ères), des Médecins, des Psychologues et des travailleurs (ses) Sociaux (les).
Notre travail contiendra une définition du Travail social, histoire du Travail Social dans le
monde et en Haïti, définition et historicité du Sida, Apparition du sida en Haïti, Évolution du
Sida et Perception du sida. Ce travail aura également une analyse de la pratique du Travail Social
en Haïti dans le milieu du PVVIH, l’intervention des Travailleurs Sociaux auprès des PVVIH et
la réinsertion des PVVIH Sida par les Travailleurs Sociaux.

Définition du Travail Social


Il existe diverses définitions du Travail Social. Elles varient suivant les courants
idéologiques et les positions des auteurs. Dans le cadre de notre travail, nous adoptons celle
proposée par l’Association Internationale des Écoles de Travail Social et du Fédération
Internationale des Travailleurs Sociaux en 2001 :
La profession d’assistant social ou de travail social cherche à promouvoir le changement social, la
résolution des problèmes dans le contexte des relations humaines, la capacité et la libération des
personnes afin d’améliorer le bien-être général. Grâce à l’utilisation des théories du comportement et des
systèmes sociaux, le travail social intervient au point de rencontre entre les personnes et leur
environnement. Les principes des droits de l’homme et de la justice sociale sont fondamentaux pour la
profession.

Historique du Travail Social


La première forme qu’a connue la profession du Travail Social était l’assistance sociale
qui était assurée par la famille et l’Église, en vue de répondre aux problèmes socio-économiques
que confrontaient les populations les plus défavorisées dans les sociétés occidentales
industrialisées. Au XIXème, la structure socio-économique de l’époque a connue des
bouleversements qui ont provoqué des transformations dans la vie des gens. Sous l’influence de
l’industrialisation et de l’urbanisation, les deux principales institutions su-mentionner qui
assuraient les assistances ont été affaibli à cause de l’amplification des problèmes socio-
économiques dû à l’industrialisation. Cette dernière allait provoquer une transformation dans les
mesures d’assistance. C’est alors que de nouvelles formes d’assistance allaient faire leur
apparition. C’est ainsi que :
Des associations de bienfaisance de statut privée se créèrent et se consacrèrent presque exclusivement
aux soulagements de la misère ; pour des motifs bien connus, cette activité reçut à l’époque la priorité
absolue. C’est de ce mouvement que sont issues les formes évoluées de l’assistance sociale que nous
connaissons aujourd’hui. (BLUM Rudolph, traduit par JEANFRANCOIS SALBERG, 1970, page 19).
C’est ainsi que l’assistance sociale s’est institutionnalisée afin de rendre l’aide sociale plus
efficace. De plus, avec la loi des pauvres (Poor Law), instituée à la fin du XVIIIème et au début du
XIXème en Angleterre, est généralement conçue comme l’ancêtre de la profession de Service
Social. Elle a mis en évidence la coïncidence entre l’émergence du Service Social et l’avènement
de l’économie de marché : <<c’est dans le contexte de la Révolution industrielle, dans la
formation de l’économie capitaliste de marché, mais surtout dans la formation de la classe
ouvrière, que se forgent les questions sociales qui vont marquer l’époque>>. (LOUIS-JUSTE
Jean Anil, cité par Polanyi, 1980 : 98, cité par Selma Maria Schons in Assistência Social entre a
ordem e a << des-ordem>>, Cortez, 1999.
En 1893, il y a eu pour la première fois un congrès international, regroupant plusieurs
associations de bienfaisance, en vue de créer des institutions de formation spécialisée pour
réorienter la nouvelle profession de travailleur social. Par la suite, des services sociaux allaient
être offerts par des institutions sociales comme ce fut le cas en France ou « le groupe fondateur
de la maison sociale s’est proposée, comme but, l’amélioration de la vie du peuple à tout les
degrés, par la pénétration mutuelle des classes. La maison sociale reçoit et surveille l’enfant
hors de l’école (garderies scolaires, abri social de l’enfance), facilite aux jeunes gens
l’apprentissage et les prépare à la vie professionnelle (enseignement pratique, cours techniques
élémentaires), cherche des emplois aux ouvriers sans travail (placement gratuit), procure
l’assistance médicale et judiciaire(consultations gratuites),rapproche dans des réunions
familières tous les travailleurs, ouvriers, employés, étudiants (cours du soir, conférences
sociales, cercles, bibliothèques populaires), développe la mutualité sous toutes ses formes (prêts
gratuits, livrets, retraites, etc.), en un mot, s’efforce à résoudre les questions sociales par l’union
intime et féconde de tous les éléments et de toutes les classes du peuple français ».
(DARTIGUENAVE, Jean-Yves, 2010).
Au début du XIXème siècle, avec Mary Richmond, les méthodes d’assistance ont subit de grande
influence comme le diagnostic dans le Service Social pour pouvoir déterminer les facteurs de
détresse que connait l’individu. De ce fait, elle a abouti avec le mouvement qui, par la suite va
donner les formes d’aides de conception moderne.
Et finalement, le Travail Social que nous considérons comme la dernière étape de la discipline va
venir avec de nouvelles bases pour se rassoir, qui sont la conscientisation et la révolution dans
l’action sociale et qui constitue l’essence même de la profession du Travail Social à un niveau
plus avancé.

Historique du Service Social en Haïti


Au cours des années 1944, L’Etat haïtien faisait face à un ensemble de problème du point
de vue économique, politique et social. Le pays a connu de pillage dans ces forêts et de
l’endettement. Ce qui entraine une carence de politique sociale cohérente et autonome. Ainsi,
sous une recommandation de l’Organisation Internationale du Travail, l’École de Service Social
(1944) allait voir le jour, selon le professeur Jean Anil LOUIS JUSTE dans son texte intitulé
Service Social et Science Humaines : Rapport épistémologique ou relation ontologique.
Pourtant, il existait des pratiques d’assistance sociales dans le milieu populaire, travers
l’Église et la famille. L’Etat allait renforcer cette pratique en créant une Caisse d’Assistance
Sociale.
Par ailleurs, le Travail Social, en tant que discipline scientifique, a fait son apparition en Haïti
dans un contexte ou le gouvernement de Jean Claude Duvalier prônait la révolution
économique en faisant appel à des industries de sous traitance. Ainsi, Jean Claude Duvalier a
pris l’initiative de créer la Faculté des Sciences Humaines par le biais de Salomon Pierre Louis
en 1974 en vue d’étendre des projets de développement communautaire pour pouvoir contrôler le
cœur et l’esprit de la masse populaire. (LOUIS JUSTE, Jean Anil, 2009, p 3).
http://robertodiego7.blogspot.com/2012/10/analyse-des-pratiques-du-travail-social.html