Vous êtes sur la page 1sur 8
Image et Corps Actes du 5* Congrés International du GRIMH Lyon, 16-17-18 novembre 2006 Hommage a Emmanuel LARRAZ LE GRIMH/LCE Université Lumiére-Lyon 2 Guy ABEL Duscavias dAlberto Brecca, ot la monstration du eorps Evelyne ROGNIAT Let Corps fragmenté parla Potoara Agnds DELAGE Comment regarder ce corps? | photographique de David Nebreda Frangois MALVEILLE, "eSpain marks », une campagne début du ox sécle Véronique PUGIBET Le corps hispanique au travers de ma lls d'espagnol francais Arts plastiques David CHAO CASTRO El cuerpo armado: los yacentes sepulerales cabal ‘gdtico y comienzes del renacimiento, Lina IGLESIAS Le corps du Christ dans eouvre de Ribera 243 Jean-Michel MENDIBOURE ’A propos des yeux et du corps dans quelques tableaux de Vélosquez. 252 Bernard BESSTERE ‘Deux corps d/anges baroques : deux soupgons de déviance. 263 ‘Tomas PEREZ VEJO y Marta YOLANDA QUEZADA El cuerpo como signo! el retrate novohispano en el siglo XVIIL 277 Véronique MARCHAL ‘Cest nus, quils les voulalent,. Ingres et Madrazo cor isons de paradoxes tdentitaires 291 ‘Sophie DEGENNE-FERNANDEZ ‘Corps informes, corps difformes dans les Peintures noires de Goya, 305 Pascale PEYRAGA ‘Les corps capricieux de Goya & Dali 317 Brigitte DUPLATRE-DEBES ‘Ee Nu féminin espagnol: entre cosmopolitisme et hispanisme. 327 Maraliz de CASTRO VIEIRA CHRISTO ‘Le démembrement du corps parle pouvolr : Pedro Americo, Goya © Géricault wn. 343 Jacques TERRASA Le corps comme vanité, Les grands nus de Picasso entre 1942 et 1945 353 Edgard SAMPER Frida Kahlo : corps présent et corps absent 361 Idoli CASTRO Enrique Brinkmann : vers une abstract a7 Monique PLAA De Fobservation & la sidération: le corps dans la Série basque de José Luis Cuevas .383 Marie-Thérése RICHARD ‘Le corps témoin : Ui César RAMIREZ {a (re)présentation du corps Recio DAVILA Fragmentacién y distancia. Cu fotografia 1990-2005, Domingo GARCIA CANEDO Fe aventacion/transaresion en dos pénédicte TORRES ores de la Esc fata chorégraphie de Mal Pelo 435 aeeczaueowit St hnria Cinéma rente (1961) de nes : Maria ou fe om, be “ 4m \é dans Sexperienclas de José Mar daiice Sergi RAMOS ALQUEZAR, TE corps dans le cinéma fantast Isabelle STEFFEN-PRAT au freak (1968-2003)...481 ue espagnol: du monst tnbe 495 belle STEFFEN ats £1 Rey pasado 1 Plats ree ore gor te nda dior ence ytd at warsntrallome asqualing FORGIONE Pasa erpeticn en elie Je erica ZAPATA on démocratique, 505 513 y de aimod6var fe du corps. Periormance du genre et fabriau José Luis CASTRO DE PAZ petrificada 0 desoladora impos Ped Pascale THIBAUDEAU Tes temps des corps : Al aye ite Jara proporcionarnos placer” ‘Synthese des cOFPS: Littérature Emmanuel MARIGNO fu corps chez Frat ‘vegas et chez Francisco Goya y wvedo ¥ ay Susana DEAL Ye Meme Frankenstein y Drécula como sintomas.-.--> tec discursiv9 79 Las edades de Luld de Armudens del cuerpo sagrado lena ica del Rey pasmado de Gonzalo Torrente Unbe (1992), Image et Corps Gabriela CORDONE po en el texto, Una aproximack vot re al teatro de la Espatia de los 90, 519 nalyse Iconlque du corps fragmer rahe onique du corps ragmenté dans T-Tac de Suso de Tora 63 Le corps et Vimage du en ge du deven dans « La pr racién de Lalo Cura > de Roberto RCL IRINA te ttt nn Maria Angélica DURAN Ouverture du Congres le Président Mme la Doyenne Mle Directeur de LCE Cher collegues de France et de 'étranger Chers étudiants se suis heureuse de vous accueilir dans le cadre de ce Cote’ biannuel gu Genin qui nous est cher et dont nous sommes fers, PATE est le dy GRIMIA, aut run effort collectif de V'équipe organisatrice 6 pork A résultat eooterference dans 1e spécalté. Votre présence anion te! Ot deere et nous ne pouvons que nous en réjoulr, a nom du ‘Département des Langues Romanes tout er es Romane: tous sommes réunis pour réféchir sur te theme du corPs et de Vimage, ou plutot, de image {Le corps, cette monnaie posé probleme : le montrer ou le couvr Porter la culpabilité ; une bonne partie Bans cette perspective. Aujourd’hul pariait Paul Klossowsky, a toujours ‘ouvrir ou le fermer, en joulr ou en peut étre ue ‘semblerait. étre Tune des derniéres dans cette nous restent. Cest sans doute pour cela Gul est PO a jamais centre des représentations et des agissements ou caché, sacralisé, a reat mais aussi dépece, torturé, dégradé Mis, en seine, © cron sGrapniques ov dans les prisons a’Abou Grab scale pornegraPr eal cher les drag-queens ; voile ou ausculté J Flore ou owrent vidé de sa chair, icone de ta beauté et de Vabsero, est recolns frre et langage, sympxéme, métaphore, Corps ox ‘corps-appat, corps-piégé ~ comme le: Texplose ou se fait exploser, COrps- prothese branché, appari it pour survivre ou pour écouter de la bse bronemacnine & se reprodure ~ par ta cellule, par mage, Roy le cereus regardons & satité et que nous Wattelgnons PAE ty ras cearstiel, aujourehul et toujours, comme métaphore du 5, érode-t-elle prive-t-el imaginaire ? de cette ; absessionnelle de ce ‘Tene’? Nous rend-t-elle aveugles ? Nou wus sommes ? “i'ta vie et la mort se regardent, ol fa Joulssance ete ouvent, dans la représentation, ref ‘Sera toujours également cette chair is fait exister. Comme le dit Carlos Mystere radi douleur senlacent, le corps devien irage, signifia é. Mais a Isabelle Srerre-Prat lui a permis de ne pas sombrer 'spagne aux agissements de sa vie privée. En placant au centre de tout, foyances et triompher esprit Sur un dogme irrat géné par son propre corps, maladroit et indécis. Apres a 1se sfaffirmer en tant que souverain, 2 en Gignité d'un homme de son rang. Le corps lui a permis de talent ses ennemis et ses alliés, Pietsie FEENSTRA benser les théories du corps par le cinéma d’Almodévar : transition démocratique, transsexualité, et transnationalisme objet Te corps devient-il objet de effet, en prenant parti pour ou contre ‘ou refusent def cour. Imanol Uribe beau ou laid, le corps filmique impose sa réalité pour redessi les hommes. Le corps filmé par Imanol Uribe permet de faire sur la peur superstitieuse, la sensi dit scolastique. Les images du corps des personages almodovariens ont toujours suscité réaction fortes. Lorsque Pedro Almodévar a commencé & faire des films en pagne dans les années 1970, i était considéré comme un cinéaste testataire, provocateur, qui dévollait des tabous, montrait des corps inaux. Les réactions 8 son ceuvre ont toujours été ‘vives et dominées par eux tendances opposées : celles yntraient un rejet total et celles qui liprimaient une admiration aveugle. En tout cas, ses films ne sont jamais des films depuis une trentaine d’années et il Malgré le fait que le spectateur fidale fammence & sthabituer 8 son ceuvre, la mise en scéne des acteurs et des trices continue & nous fasciner avec tous ces corps qui expriment une pensée ius images, par leurs mouverents, par leurs chorgraphis. Nous restons ppés par les meres monstrueuses, les travestis dansants, les transsexuels haternels. Leurs corps imposent une image filmique et invitent & construire des Fodéles théoriques sur leur fonetion, leur présence, leur esthétique. Dans cet atticle je voudrais analyser I'influence d’Almodévar_ sur les béories des corps en me concentrant sur trois sujets: ta transition Hémocratique, la transsexualité et le transnationalisme. Je parlerai d'abord de la ‘ance de ces corps dans le cinéma espagnol, pour étudier ensuite des ications internationales concernant son eeuvre. Utiliser trois fois le terme trans » invite d’emblée 8 en definir le sens. « Trans » veut dire « & travers » ‘au delé de>. A travers le cinéma de Pedro Almodévar nous pouvons théories des corps dans un contexte international. Le succes de ses st de comparer des études non espagnoles traitant de son ceuvre, es approches anglo-saxonnes, francaises et américaines; ce qui les différentes tendances prédominantes dans les recherches 1" Almodévar nous emméne dans Grace & son succes hors de ‘e cinéma. En outre, nous montreroi Vesthétique de ses films a le typique de ce réalisateur, grace aux images du 15 dans une tradition cinématographique n démocratique et les corps almodovariens -sance des corps almodovariens dans le n définissant la spécificité de ces corps, Jal introdult ‘Pietsie HEENSTRA ories du Corps par le cinema d’Almodovar dans mon livre en définissant les 1ce par des corps exemplaires qui ables de briser un i dans mon livre Les Nouvelles 1995), 3. corps perdu: Videntité sexuelle de plusieurs personages: sexués par les images du corps dans un méme personage. Je pense au fi Talons Aiguilles de 1991, dans lequel le personnage du juge (Miguel B Thanigre systématique des fui nous partent des des corps dauteurs interpréte également le role du travesti Lethal, de la « femme », qui danse erdits du franquisme et qui sont introduits. dans. le Un bar en imitant la mére du protagoniste, Ce type de personnage est tréé scnéma depuis la transition démocrati a ‘symbolisent Sutart dans’ son cinéma, Le corps de Lethal Incae ‘tférentes /4MEtin genre en sol, t cette période historique, Mark Alison eonfiome ce il est le juge, il est 'amant protagoniste Rebecca, inte) Sexuelles crée la conscience morale de justice dans ce réci la mere par son image mére a abandonné sa temps son juge pour mon sa mere. Ia enfin un dern le des identités sexuelles qui habitent un méme persor ‘multi-sexuelle, puisque le corps remplit plusieurs fonctions. nous est fourni par le film La fo/ du désir qui traite d'une relatior ‘et de amour fou entre les protagr transsexuelle de cependant trés bien a adopté une fille, Tina, ai réle est tenu par Bibi Andersen. Lact tres célabre en Espagne, et on ne pe Ainsi ce mélange des identités sexu ddes corps qu vont au-dela de ce que la tradition ‘corps multi-sexuels. Pour situer la naissance de ces corps dans I'Hist faut remonter aux années 1970. La censure franqu fortement bridé le cinéma pendant la dictature en imposant des tabous sur exualité, et plus particuliérement sur homosexualité, Dans les ann’ cinéma d'Eloy de la Iglesia ou celui de Ventura Pons, entre autres?, avec cette homophobie, par des narrations trés schématiques, pour dénr tabous sur lhomosexualité et autres sujets margit dans le cinéma de Pedro Al 4 Vhomosexualité est pointé par ur Dix ans ont passé depuis que j'ai écrit Trouble dans le genre et soumis le répressives, en créant userit aux édtions Routledge. Je ne pensais pas que ce livre sera décrit comme non-historique mai fon aux interdits du slut sur Almodévar dans son livre: Un laberinto espafol. Las peliculas de Kiso inodbror (2003) présente minors Sonn (26 pels de [eemone ire en fist référence au fame tv de Geral Srenanpary en 1942. propos de la métaphore. du labyrinthe, i i jue que méme son nom, erté > ou « libérant les esclaves », ce quil 1 heureuse coincidence” ité prend corps Venons-en au deuxiéme point de mon article : la transsexualité, et les ‘ipproches internat les ouvrages de Judith Butler et le courant Bender Studies, qui désigne "homosexuel par le mot « queer ». « Queer m, qui W traduit par « étrange », * peu commun », porte une connotation péjorative ul fait de Ihhomosexuel un étre fette acception du terme, il sera volontiers ‘utilisé par les militants et nosexuels et transsexuels dans les années 1980 aux Etats-Unis, de ceuxcl peut sfexpliquer par la clandes nosexualité dans ce pays, et par leur revendicatlon pour obtenir avec les autres sexes. S'approy pour marquer leur différence avec les plus précisément avec les hétérosexuels, Dans les années marque le débat académique avec son livre : Trouble dans le i6 aux Etats-Unis en 1990. En écrit en 1999 : hiroduisant son sujet, dans '& lante pour iste, ni encore qu'on le citerait comme Tun des textes fondateurs constate que les homosexuel » pour indiquer le comporter le cinéma d'Eloy de la Iglesia ainsi que Pietsie FeenstRa dévoile les structures du pouvolr concernant, van montrant le pouvoir répressif de la norme hétérosexuell ‘de neutraliser les concepts de genre, Wu autres modéles de représentation de fait que ce livre a eu un impact énorm genre comme le « queer-studies >. Toutefois ner que Judith Butler est américaine et que ses analyses, sa facoh Tos prejuges sur la différence sexuelle doivent étre liées @ sa cult fe historique. Pour en revenir au cinéma de Pedro der de nouveaux modéles corporels, i! me semble que si exuel » appliqué & ses personnages rest 6 des Corps qu’ istorique ainsi que de ses origines cull jer les possibilités de différence sexi Quant tlle reconnait. également dans la préface du livre de ceux dont lempit plus app Bussi de sa période fait Almodévar, c'est mul utler, ‘SU tmporte de dén me renvoie Ia “a mimique rappelie le fait Imes, hetérosenuels 04 pas, que NOUS, Soyon vis de genre et de sexualite, nous dev ‘et cest le Jeu du travesti qui nous le fit compr le le travesti apporte la seule vérité par le fat role et que le genre est un résultat de concalt le traves ttre en place cate car elle dénonce place unt ecko feonformes aux no Ainsi Bul d’étre conscient de jouer socialisation imposée dans Comme une figure de libération. Par co 1S du genre est traitée dur décortiquant les ‘Almodovar, nouveaux « corps-modéles » at imultiplie les differences sexvel Cconstruit des ps it fe de son propre monde, son gen jjoutant des réles sociaux dans le méne ‘cette liberté pa car cest la mul ‘Concernant la transse: néma, plusieurs publication idité ou Ie travesti comm ropsenmes portent Sut ce Se igure. Hbratrice. D’abor rmande, te livre. dso So Dasiters tn flnsed eecime« Zmiter» Ox alyser d asses, feta, cot ‘ompare le interpréte la fin comme je sexualité hybride, qui propos de la une métaphore la maniére de Pedro 6tudle les références intertextuelles par le corps en se jisme'S. Thibaudeau se concentre sur le corps et sur le CCest dans le personnage du transsexuel, fondamentalement maniériste, ave ‘charnelle. Grace aux opérations de dans ses formes, renwelopy fest mot magi ie en ce onsite en un dépasser ire qui recherche la perfection. En effet, Ic yase du corps mascul Ideal dela beauté féminine et passe par ema un afinement de formes masculnes et un ptssage de toute Ité du corps ainsi décrite a pour objet de trouver le corp: ité parfaite ?), ce que Thibaudeau explique ensuite par le meux exemple du corps d’Agrado dans le film Todo sobre mi madre. Si ot tude frangaise de Thibaudeau, of ‘tude allemande de Maurer avec fergolt que la premiére sinscrit dans la tradition allemande des intermédialités range reentre sur é. Les deu fond sur la quest le la doubl Yewualité dans le ci \dévar, en restant fidéles aux traditions Voveur dans chaque culture. Ainsi on voit que ce cinéma permet d'affiner de festonsthdorues, sur le, corms dinterroger des traditions existantes e) ope et aux Etats-Unis en s‘appropriant un message qui correspond & so ere, Maurer parle de, bn du sexe, Thibaudeau illustre comment | niérisme permet de fi isation thations en ricochets d'un fi ‘se met en plac far le maniérisme ce qui permet de recor petites touche fiéexistantes, évidentes, du réalisateur. ‘ainsi en créant son propre monde, son propre genre, Almodévar s‘inscr far des. références de cinéphile dans une _mémolre’ cinématographiau fersonnelle et internationale. La these de Bénédicte Brémard (2003) sur | fitissage des cultures dans le cinéma de Pedro Almodévar'” se situe dans | én ide Vintertextualité, Elle illustre la grande diversité de Rlérences cultureles mises en place. Ce que Brémard nomme les intertexte font des transformations des ceuvres littéraires, et elle décrit ratexte femme des piéces du puzzle formé par Vcuvre du cinéaste. L'ensemble dt ibtions, des références, devient finalement un hommage 8 la culture métiss€ thimodvar (Brémard, 2003). En résumé, "étude allemande d'Isabel Maurer st que les publications de Thibaudeau et de Brémar fe sur toutes les références & Veeuvre (ainsi qu ntre 509 Pietsie Feenstaa ps devient une prolongation d'un signe international, d'une réussite, cfest un | du cinéma d’Almodévar. spect du transnationalisme des corps est souligné par rdvar a obtenu pour son film Todo sobre mi madre en 1998. 'e avant tout la reconnaissance par les Etats-Unis de son tout en respectant la culture espagnole, Grace références culturelles, le cinéaste a su sinscrire ~ en faisant référence propre ceuvre, sa culture, et aussi au cinéma mondial ~ dans une tradi Préexistante en créant sa propre mémoire visuelle avec des corps plac Contre de la narration : la transition démocratique, avec des personnages m ‘sexuels qui prénent leur transsexualité ‘qui déborde sur la transsexualité (ainsi que le sida, la Dee lors nous nous interrogerons 8 propos du corps : comment situer cB etc,). Notons qu’en 1973, de Jaime de Armifian Mi querica réflexions dans les recherches cinématographiques ? Quel est le poids du yiné pour les Oscars, ce qui reste un phénoméne curieux pour: ans un contexte inter ‘occupe également une place en plus de Ce film a été réalisé dans tes dernigres années du franquisme et porte Guil s'est acquise dans la tradition espagnole ? De nouveau les corps font pare mngement de sexe. José Luis Léper Vézquez en est Yacteur principal, eux et permettent dinterroger de nouvelles approches théoriques. fois la femme et (homme dans fe méme film. Vingt ans plus tard, les ‘odovariens ont confirmé le passage du genre de la transsexu rational par_un Oscar. Todo sobre mi madre est aussi un film qul fc mémes modéles des corps travestis et transsexuels. Avec ce ct grace & la personnalité de ces acteurs et & leur succes mondi ps almodévariens affirment leur transnationalisme. Conclusion Pour conclure, je reprendrai mon postulat du début, afin de résumer les Ufrérents aspects que j'ai voulu évoquer dans cet article. Les figures du corps dma de Pedro Almodévar permettent d’interroger les différentes temationales des études cinématographiques : 'intertextualité et termédialité, mais aussi des questions de genre et de transnationalisme. Les ferents pays abordent ce cinéma selon leurs propres traditions, et leur lecture films nous apporte un tableau de la richesse des approches du corps. Si tiser est toujours dangereux, observe tout de méme que approche ue domine en France dans les études du corps, et que linterprétation Vient. au premier plan dans les approches anglo-saxonnes ou inéma espagnol (questions de genre, transnationalisme, c.), Grace aux films de ce réalisateur d'origine espagnole les (Srentes traditions peuvent se rencontrer: ses films permettent que ces iuestions soient posées et nous révélent autant sur I'Espagne que sur notre le aussi la formulation de ces questions 2 cree. ses propres théories du corps, ses propres figures : ion démocratique car i) allait au-dela des tabous ; par la éronormativité avec des corps multi-sexuels; dépasse les frontiéres ‘mondiale du cinéma. ues rassemblent des Le corps almodévarien dans un contexte transnational Le cinéma de Pedro Almodévar a beaucoup de succes dans le mondé entier, ce qui signifie quil fait référence a des codes qui permettent de touche Ges spectateurs dans des contextes culturels trés hétérogénes. Cela re Intéressant, car il exporte en méme temps des traits hispaniques. La place de Culture espagnole dans son cinéma reste toujours & définir car, bien sir, je né Concois pas son cinéma comme une réalité sociale espagnole. Cependant Conctamment référence 8 sa culture en produisant des personages typiques Son cinéma par un processus de répétition. Le stéréotype est une image fgée identifiable, qui permet de reconnaitre immeédiatement une idée pr images figges rédulsent ainsi la complexité de la culture & des traits évident Juste ment les corps almoddvariens produisent des stéréotypes dans son par des aspects espagnols, largement iimiques. Il m‘apparait que la culture espagnole dans laqu Une culture cinematographique internationale; ce qui permet au spectateu situer son ceuvre a la fois en Espagne, par certains cadres préconcus tv Son style, et 8 la fois dans une mémoire ci des codes de cinéphi Un autre aspect transnational du corps est donné par acteurs, Pedro Almodévar a su lancer un star-system espag Graccéder & des contextes internationaux. On citera entre Scteurs Antonio Banderas, Victoria Abril ou Penélope Cruz. Par leur pl leur comportement, ils s des icdnes de Vhispanité, en faisant encort etronee aur steréotypes de leur culture. Ils ont tous réussi leur carrie & Vétranger surtout en se faisant remarquer par ces cadres préconcus de leu Caractere «espagnol» : Antonio comme le latin lover, Victoria Abr bavarde, trés expressive et un peu chaotique, Penélope Cruz par sa beat typique espagnole. Les trois acteurs sont liés ima de Pedro. Almo« me sils ont fait également des films avec d'autres réalisateurs. Par ail ‘wpagnoles et fon succes et son impact dans les études cinématogray ma sur la. culture, sur Vesthétique, en nous permettant de faire fomaigsance avec différentes approches du corps. Almodévar reste Vauteur incipal des figures du corps qui sinscrivent dans une narration universelle en ‘crant, a sa maniére, ses origines. Il est capable, par cet hommage & sa par son succes en Espagne et & Vextérieur, de créer une nouvelle Semoive visuelle avec ses personnages marquants qui prennent corps dans ses typiques almodovariens. La «mémoire ainsi par des corps typiques v5 par toutes ses références & sa pris ce de Vicent était aupara transnationale p su