Vous êtes sur la page 1sur 53

ELEMENTS DE

MECANIQUE DES SOLS

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

DEFINITION

 La mécanique des sols est l’étude des propriétés physiques,


hydrauliques et mécaniques des sols en vue de leur application à la
construction.
 La mécanique des sols est aussi l’étude des propriétés de résistance et
de déformation des sols.
 C’est une science relativement récente et non exacte.
 C’est une science appliquée appelée géotechnique.
 elle fait appel à plusieurs disciplines: mécanique des roches, géologie,
hydrogéologie, minéralogie, pédologie, …

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

BUTS DE LA MECANIQUE DES SOLS

 Problèmes de fondations:
 Rupture (poinçonnement)
 Tassements (généraux et différentiels)
 gonflements
 Problèmes routiers: dimensionnement de la chaussée:
 Glissement et soutènement:
 Stabilité des talus
 Ouvrages de soutènement
 Ouvrages en terre: remblais, barrages en terre, Pisé,…
 …etc.
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

BUTS DE LA MECANIQUE DES SOLS

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

QU’EST CE QU’UN SOL?

 Le sol est un mélange :

 d’éléments solides : Provenant de la


désagrégation mécanique et/ou chimique d’une roche
mère.

 d’eau : Existe sous plusieurs formes (eau de


constitution, liée et libre).

 de gaz : Contenu dans les vides,c’est l’air pour un


sol sec ou mélange d’air et de vapeur d’eau pour un
sol humide.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

PARAMETRES DE DEFINITION DU SOL

 Modèle élémentaire d’un sol:

Un sol étant composé de grains solides, d’eau et d’air , on peut rassembler


chaque phase en un volume partiel unique. Les notations suivantes sont
utilisées :

Séparation artificielle des phases


Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

PARAMETRES DE DEFINITION DU SOL


Les poids volumiques :
 Le poids volumique (spécifique) total ou humide:
γ = γh = W/V

 Poids volumique de l’eau:


γw = Ww/Vw (≈ 10 KN/m3)
 Poids volumique des grains solides :
γs : Ws/Vs (≈ 26 à 28 KN/m3).

 Le poids volumique du sol sec :


γd = Ws/V
 Poids volumique déjaugé (dans un milieu immergé) :
γ’ = γ - γw

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

PARAMETRES DE DEFINITION DU SOL


 Les paramètres d’état :

 Indice des vides :


e = Vv/ Vs (0,35 ≤ e ≤ 13).

 Porosité :
n = Vv/V

 Teneur en eau :
ω (%) = Ww/Ws

 Degré de saturation :
Sr(%) = 100×Vw/Vv

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

PARAMETRES DU SOL: RELATIONS UTILES

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

ETAT HYDRIQUE DU SOL


 Détermination de la teneur en eau

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

ETAT HYDRIQUE DU SOL

 Détermination de l’Optimum Proctor – l’essai Proctor

2,00
1,95
Masse volumique sèche ( t/m3)

1,90
1,85
1,80
1,75
1,70
1,65
1,60
1,55
1,50
5% 10% 15% 20%
Teneur en eau
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

CLASSIFICATION DES SOLS

 La classification la plus ancienne est la plus répandue est celle de


l’agronome suédois ATTERBERG :

 Blocs rocheux : d ≥ 200 mm


 Cailloux : 200 mm ≥ d ≥ 20 mm
 Graviers: 20 mm ≥ d ≥ 2 mm
 Sables ( gros et fins) : 2 mm ≥ d ≥ 0,02 mm
 Silts : 0,02 mm ≥ d ≥ 0,002 mm
 Argiles d ≤ 0,002 mm
 Colloïdes : d ≤ 0,0002 mm

Progression géométrique
de raison 1/10

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

CLASSIFICATION DES SOLS

 La dimension des grains conditionne les propriétés des sols :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

CLASSIFICATION DES SOLS

 La classification du sol consiste à l’identifier à l’aide de


deux types d’essais :
 L’analyse granulométrique :
1- Tamisage;
2- Détermination du pourcentage des passants à travers
une série de tamis normalisée;

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

CLASSIFICATION DES SOLS

3- Courbe granulométrique; % cumulé du passant à l’ouverture du tamis d.


4- Calcul du coefficient d’uniformité Cu = d60/d10 et du coefficient de
continuité Cc = d302/(d10×d60) ;

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

CLASSIFICATION DES SOLS

 Les limites de consistance (d’ATTERBERG)


Suivant la consistance d’un sol remanié, qui est fonction de sa teneur en
eau, on distingue 4 états schématisés comme suit :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

CLASSIFICATION DES SOLS

 L’indice de plasticité : IP IP = ωL – ωp

 L’indice de liquidité : IL IL = (ω – ωp)/IP

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

EXEMPLE DE CLASSIFICATION : LPC


 Classification des sols grenus:

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

EXEMPLE DE CLASSIFICATION : LPC


 Classification des sols fins:

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 La consolidation: est le tassement en relation avec le temps
d’application de la charge. Elle concerne les sols fins saturés ( de
faible perméabilité).
 La contrainte effective ou intergranuléaire : est la contrainte
s’exerçant entre les grains du sol. Elle s’évalue en terme de poids
déjaugé pour un milieu immergé.
 La contrainte totale : est la contrainte appliquée immédiatement
après application des charges et non encore assimilées par le squelette
solide.

A court terme Approche globale en contraintes totales.

A long terme Approche en contraintes effectives.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES
SOLS&²²&
MESURE DE LA COMPRESSIBILITE
 Principe de l’essai oedomètrique

Un petit échantillon de sol est soumis à une charge verticale N.


Deux pierres poreuses permettent à l’eau d’être expulsée. Le principe
de l’essai consiste à mesurer la variation de la hauteur de l’éprouvette
de sol pendant l’application de la charge.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES
SOLS&²²&
MESURE DE LA COMPRESSIBILITE
 Cas des sols grenus

 Aux contraintes faibles, le comportement est irréversible


(réarrangement des grains).

 Aux contraintes élevées, le comportement est élastique


(compression des grains).

 Aux contraintes très élevées, les grains peuvent s'écraser.

Un sol grenu serré est donc très peu compressible. Le tassement


d'un sol grenu est quasi instantané avec l’application de la charge et ne
dépend pas de sa teneur en eau.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

MESURE DE LA COMPRESSIBILITE
 Cas des sols fins saturés

 Rôle du temps :
Pour une contrainte σ' donnée, inchangée pendant
le palier considéré, on représente la courbe de
consolidation donnant le tassement en fonction du
temps.

 Évolution du tassement en fonction de la


contrainte
En pratique, une première contrainte est appliquée
pendant 24 heures, puis augmentée progressivement.
Les points obtenus donnent la branche supérieure de
la courbe (e - σ'). Après, les contraintes appliquées à
l’échantillon sont diminuées par paliers de 24 heures,
permettant de représenter la branche inférieure de la
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS


 Mesure des paramètres C et υ :

Pour mesurer les paramètres C


(cohésion) et υ (angle de frottement),
on réalise, en laboratoire, des essais de
cisaillement sur des éprouvettes de sol.
Pour un même sol, on réalise au
minimum trois essais pour trois valeurs
de contraintes normales σ. On porte sur
un diagramme la courbe de variation de
la contrainte de cisaillement à la rupture
τ en fonction de la contrainte normale σ.
C’est la courbe de Coulomb. La pente
de la droite donne υ et l’ordonnée à
l’origine donne C.
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS


 Influence de l’eau sur le comportement du sol :

La résistance d’un sol au cisaillement τ est donc de la forme:


τ = C + σ tanυ

Principe de la contrainte effective :


τ = C + (σ-U) tanυ

Pour un sol pulvérulent : C=0 τ = σ tanυ


Pour un sol cohérent : υ=0 τ=C

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 L’oedomètre :

Un petit échantillon de sol est soumis à une charge verticale N. Deux


pierres poreuses permettent à l’eau d’être expulsée. Le principe de l’essai
consiste à mesurer la variation de la hauteur de l’éprouvette de sol pendant
l’application de la charge.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

MESURE DE LA COMPRESSIBILITE
 L’oedomètre : L’essai oedomètrique fournit deux types de courbes :
 Une courbe de compressibilité (e – logσz’)

 Des courbes de consolidation (Ɛz – logt)

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

MESURE DE LA COMPRESSIBILITE
 La courbe de compressibilité :
On mesure le tassement final ΔHi ( de 24h en général après application de la
charge) pour chaque valeur de σz. A partir d’un état initial connu e0 et H0.
la relation :
ΔHi/H0 = Δei/(1+e0)

Permet de calculer les valeurs de Δei pour toutes les valeurs de ΔHi. On trace
alors la courbe de compressibilité (e – logσz’). Elle représente deux parties
rectilignes reliées par un arc.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Phénomène de la consolidation primaire :

La consolidation primaire correspond au transfert de la contrainte appliquée de


l’eau vers le squelette solide. Elle s’accompagne d’une diminution de volume.

La consolidation primaire s’achève lorsqu’en tout point la surpression


interstitielle Δu s’annule :

 pour t = 0 : Δσz = Δu
 pour t ˃ 0 : Δσz = Δσz’ + Δu
 pour t →∞ : Δσz = Δσz’

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Caractéristiques de la compressibilité : la pression de
préconsolidation σ’p:

La courbe de compressibilité permet de faire la détermination graphique de la


valeur de la pression de préconsolidation σ’p. c’est le point d’abscisse du
point d’intersection des deux directions asymptotiques.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Caractéristiques de compressibilité : la pression de
préconsolidation σ’p:
 Pour σ’z < σ’p : le sol se
déforme très peu parce qu’il a déjà
été consolidé, au cours de son
histoire, sous l’effet d’une pression
qui, à sa valeur maximale, était
égale à σ’p.

 Pour σ’z ≥ σ’p : le sol est


beaucoup plus déformable, il est
soumis à des contraintes
supérieures à toutes celles qu’il a
connues. La partie correspondante
de la courbe est appelée courbe
vierge. Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Caractéristiques de compressibilité : indice de compression Cc:

On appelle indice de compression, noté Cc, la


pente de la courbe vierge, soit:

Pour un état initial σ’v0 = σ’p et pour un


incrément de contrainte Δσ’z, on a:

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Caractéristiques de compressibilité : indice de compression Cc:

 Ordres de grandeurs de l’indice de compression pour différents types


de sols :

Et :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Caractéristiques de compressibilité : indice de compression Cc:

Pour compléter l’information aux niveaux ou il n y’a pas d’essais


oedomètriques, on peut obtenir une estimation indirecte de l’indice de
compression à partir des relations empiriques suivantes:

 Cc = ωnat/100, d’abord utilisée dans le cas des tourbes et peut etre


étendue aux argiles.

 Cc = 0,009(WL-10), proposée par Skempton, valable dans le cas des


argiles normalement consolidés.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Caractéristiques de compressibilité : indice de gonflement Cs:

L’indice de gonflement représente la pente moyenne d’un cycle de


déchargement – rechargement.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Caractéristiques de compressibilité : module oedomètrique :

Le module oedomètrique est définit comme suit:

est appelé coefficient de compressibilité.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Classification des sols vis-à-vis de la compressibilité :

 sol normalement consolidé (σv0’ ≈ σ’p) :

 Sol surconsolidé; (σv0’ < σ’p) :

 si σv0’ + Δσ’ ˃ σ’p :

 si σv0’ + Δσ’ < σ’p :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Calcul des tassements – méthode des couches :

 On considère le tassement final : le sol est entièrement consolidé.


 On découpe le sol en n couches de hauteurs Hi.
 On effectue des essais oedomètriques sur des échantillons prélevés au
milieu de chaque couche. pour chaque échantillon on détermine : Cs, Cc et σ’p.
 On calcule au milieu de chacune des couches la contrainte effective
verticale avant travaux σ’v0 et la variation de contraint due aux travaux réalisés
Δσ’z
 On calcul le tassement Si de chacune des n couches .
 le tassement total est égale à la somme des tassements des n couches
considérées :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Théorie de Terzaghi et Frohlich -degré de consolidation moyen:

On appelle degré de consolidation moyen d’une couche compressible le


rapport du tassement St au temps t au tassement final S∞. Il est noté U(t) :

Soit :

Avec:

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Résolution de l’équation de consolidation :

On introduisant à la place du temps t une nouvelle variable sans dimension, le


facteur temps noté Tv, on obtient :

Avec Tv défini comme suit :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Résolution de l’équation de consolidation :

Dans la pratique, la fonction U = f(Tv) est représentée sous forme de table :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

COMPRESSIBILITE DES SOLS


 Résolution de l’équation de consolidation :

Dans la pratique, la fonction Tv = f(U) est représentée sous forme de tableau :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Essai triaxial :

L’essai est réalisé sur des


éprouvettes cylindriques de
sol saturé. L’éprouvette est
placée dans une cellule
cylindrique remplie d’eau. La
surface latérale de
l’éprouvette est entourée
d’une membrane en
caoutchouc étanche.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Essai triaxial :

L’essai comporte deux phases au cours desquelles l’éprouvette est soumise à :

 une pression hydrostatique σ0 appelée pression cellulaire

 à laquelle se superpose une contrainte axiale d’intensité F/S appelée


déviateur et appliquée par l’intermédiaire d’un piston. La contrainte axiale
totale est alors : σa = σ0 + F/S.

Le système est à symétrie axiale. Dans l’échantillon, les contraintes principales


sont en tout point égales à:

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Essai triaxial : état de contrainte

L’essai consiste à faire croître le déviateur


(σ1 - σ3) en soumettant l’éprouvette à une
vitesse de déformation axiale constante,
jusqu’à la rupture;

la pression cellulaire σ0 étant maintenue


constante; la rupture se produit par
cisaillement.

On trace, dans le plan de Mohr (O,στ), les


cercles de mohr de rupture pour plusieurs
valeurs de σ0. la courbe intrinsèque est la
tangente commune aux cercles de rupture.
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Essai triaxial : orientation des plans de rupture
La théorie du cercle de Mohr permet de prévoir l’inclinaison des plans de
rupture. Ces derniers font avec la contraintes principales majeure (l’axe de
l’éprouvette) un angle ± (π/4 + υ’/2). Ils correspondent aux deux points de
contact : T et T’.

En raison de la symétrie de révolution de nombreux plans de rupture peuvent


se développer et conduire à une déformation « en tonneau » de l’éprouvette.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Essai triaxial : conditions d’essai
Suivant les conditions de drainage lors de l’application de la pression
cellulaire σ0 puis du déviateur F/S, trois types d’essais peuvent être
envisagés :

 L’essai consolidé - drainé, noté C.D.


 L’essai non consolidé – non drainé, noté UU.
 L’essai consolidé – non drainé, noté C.U.

L’essai non consolidé – drainé UD n’est pas envisageable; il conduirait à une


consolidation pendant le cisaillement.

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Essai triaxial : conditions d’essai
 L’essai consolidé - drainé, noté C.D :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Essai triaxial : conditions d’essai
 L’essai non consolidé – non drainé, noté U.U :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Essai triaxial : conditions d’essai
 L’essai consolidé - non drainé, noté C.U :

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com
MECANIQUE DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT :
 Tableau récapitulatif des principaux essais mécaniques :

Source: www.almohandiss.com

Vous aimerez peut-être aussi