Vous êtes sur la page 1sur 6

Ecole Supérieure Polytechnique

Institut Supérieur de Métiers de bâtiment,


et des Travaux Publics de l’Urbanisme (ISM-BTPU)

MODULE : METHODOLOGIE

RAPPORT DE TP
ETUDE D UN PENDULE SIMPLE

REALISE PAR NOM DE L’ENSEIGNANT


Mohamed Sidi ahmed 1731096 Dr Touré
Fatimetou ahmed lemjeidri 173186

27/01/2018
Le pendule simple

Un pendule simple est constitué d’un fil inextensible et de masse négligeable (devant celle de la
masselotte) auquel est accrochée une masselotte de petite dimension (devant la longueur du fil).

I) Objectif: Étudier un dispositif simple permettant de mesurer une durée puis construire un pendule qui
«bat la seconde».

II) Matériel

Rapporteur d’angle

Règle

Chronomètre

Fils

Masses
III) Mesure de la période

Ecarter la masse (50g) et le fil tendu (30cm) de sa position d’équilibre (a=20) puis laisser osciller.
Une oscillation correspond à un aller-retour de la boule depuis la position d'où on la lâche.

5 OSCILLATIONS : mouvement est périodique ...


20 OSCILLATIONS : mouvement n’est plus périodique : l’amplitude des oscillations diminue.

Définition Un phénomène qui se reproduit identique à lui même à intervalle de temps régulier est
appelé phénomène périodique.

On parle de mouvement périodique pour le pendule lorsque le nombre d’oscillations est petit.

Définition : La période du pendule est la durée d'une oscillation. Elle est notée T.

On souhaite mesurer la période T du pendule Il est préférable de mesurer la durée de 10 oscillations car
l’erreur sur la mesure sera proportionnellement plus faible : écart relatif moindre.
L'unité de la période est donc la seconde (s)

IV) Études des paramètres influant sur la période T du pendule

Les paramètres qui peuvent influer sur la période du pendule Angle initial/masse/longueur de fil.
a) Influence de la masse

Prendre 4 systèmes de masses différentes:


m1 = 20g, m2 = 30g, m3= 40g et m4 = 50g
On lance le pendule toujours avec le même angle α = 20°
Et une longueur de fil de 30cm On chronomètre le temps t
correspondant à 10 oscillations, c'est à dire la durée de 10
allers-retours de la boule

Voici un condensé de nos mesures:

m (*10-3kg) 20 30 40 50
10T(s) 18 17.97 18.01 18.03
T (s) 1.8 1.797 1.801 1.803

Conclusion:
Nous pouvons en conclure que la masse n'a aucune influence sur la période d'oscillation du pendule car la
valeur de la période est constante, aux imprécisions expérimentales près.

b) Influence de l’angle initial :


On fait varier l’angle a d’écartement du pendule
et on détermine la période du pendule.
On prend la masse m1 = 50g. et la longueur du fil L=30cm

Voici les mesures de périodes

a 5° 10° 15° 20°


10T (s) 15.75 15.6 15.55 15.79
T (s) 1.575 1.56 1.555 1.579
Nous pouvons en conclure que la valeur de l'angle initial de lâcher n'a aucune influence sur la période
d'oscillation du pendule car la valeur de la période est constante, aux imprécisions expérimentales près.

c) Influence de la longueur L du pendule.


On prend la masse m1 = 50g. On lance le pendule
Avec l’angle α = 20°.On fait varier la longueur L du pendule et
on détermine la période du pendule.

L (*10-2 m) 20 30 40 50

10T (s) 9.96 11.26 12.91 14.59

T (s) 0.996 1.126 1.291 1.459

La période augmente quand la longueur L augmente


La période correspondant à la longueur 0,4m n’est pas le double de la période correspondant à la longueur
0,2m. Donc la période n’est pas proportionnelle à la longueur du pendule.

On complète le tableau ci contre puis on trace le graphe T2 = f(L).

L (*10-2 m) 20 30 40 50

T2 (s2) 0.992 1.267 1.666 2.128


T^2
Linear Fit of T^2
Equation y = a + b*x
dem o dem o dem o dem o dem o
Weight No Weighting
Residual Sum 0,01828
2,0 of Squares
Adj.
d eR-Square
m o d e0,99754
m o dem o dem o dem o
Value Standard Error
T^2 Intercept 0 --
T^2 Slope 4,22316 0,10486
dem o dem o dem o dem o dem o
T^2 (s^2)

1,5
dem o dem o dem o dem o dem o

2
dem o dem o dem o T =f(L)
dem o dem o

1,0 dem o dem o dem o dem o dem o

0,2 0,3 0,4 0,5


L (m)

On s’aperçoit (Oh joie !) que T2 est proportionnelle à L.

Quelle relation peut être la bonne pour exprimer la période du pendule?

L g L g
1) T = 2 2) T = 2 3) T = 2 4) T = 2
g L g L
Il faut que L soit au numérateur pour que T augmente lorsque L augmente 2 et 4 éliminées.

1) impossible car dans ce cas T proportionnelle à L. Or c’est T2 qui est proportionnelle à L : relation 3)

«battre la seconde» signifie pour un pendule faire un aller simple en 1 seconde donc T = 2,0 s

Utilisons la relation 3) pour calculer quelle doit être la longueur d'un pendule qui «bat la seconde.» On
trouve L=T^2*g/4π^2=0.993
T2=k*L et T2=4π2*L/g donc par identification k=4π2/g=4.22 d’après la courbe donc g=4π2/4.22=9.35
Conclusion
Tout au long de ce TP, nous avons cherché à savoir de quoi pouvait dépendre la période d'oscillation du
pendule. Nous avons observé qu'elle dépendait de la longueur du fil, et qu'elle ne dépendait ni de la masse
suspendue au fil, ni de l'angle initial de lâcher. Afin de satisfaire notre curiosité, nous avons cherché la
formule donnant la valeur de cette période.
Dans le cas idéal où il n’y a pas de frottement, le pendule oscille indéfiniment autour de sa position
d’équilibre et l’amplitude reste toujours constante. Dès lors qu’il y a des frottements, il y a amortissement
et l’amplitude des oscillations se met à diminuer. C’est le régime apériodique.