Vous êtes sur la page 1sur 84

Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Etude de la migration du
réseau AFISNET de l’ASECNA
vers le satellite INTELSAT
E10.02

Auteur : Adamou Moussa Saley


Mastère spécialisé en
Télécommunications
ESMT-Sénégal-2003
Promotion

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 1


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

REMERCIEMENTS

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 2


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 3


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

INTRODUCTION GENERALE

Les télécommunications par satellites ont connu une évolution


extraordinaire durant le XXe siècle. Ce développement a été rendu possible
Non seulement grâce aux progrès techniques informatiques mais surtout
grâce à l’évolution des supports physiques des télécommunications.
La navigation aérienne, comme tous les domaines techniques, a largement
bénéficié de ce développement qui a permis aux systèmes de gestion du
trafic aérien d’échanger et de diffuser de plus en plus d’informations au
profit des utilisateurs finaux tels que les pilotes, les contrôleurs aériens…
etc.

L’ASECNA dans le cadre de la réussite de sa mission, s’est donnée


depuis sa création la vocation de mettre en œuvre les moyens nécessaires
pour fournir les services de navigation aérienne afin d’assurer la sécurité
dans l’espace aérien des pays membres.

- Échanges vocaux typiquement entre contrôleurs de la circulation


aérienne.

- Échanges de messages télégraphiques : Supports incontournables des


échanges de données opérationnelles entre centres d’exploitation.

- Échange de données numériques avec la mise en œuvre des systèmes


CNS/ ATM (Communication Navigation Surveillance / Air Trafic
Management ) bref tous les moyens nécessaires aux besoins du RSFTA
(Réseau de Service Fixe des Télécommunications Aéronautiques) préconisé
par l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale ).

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 4


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan AFI ( Afric and Indian


océan) des télécommunications aéronautiques par satellites pour
l’Afrique , l’ASECNA s’est proposée et exploite le réseau AFISNET (Afric and
Indian océan Satellite Network ). Ce réseau reste et demeure le plus
ancien et le plus important réseau satellitaire international dédié aux
besoins de la navigation aérienne. Il faut notifier que ce réseau est
subdivisé en deux sous réseaux et leur couverture est assurée par les
satellites Intelsat 903 @359° E pour l’Afrique occidentale et centrale et le
satellite intelsat 707@ 325.5°E pour l’océan indien .Il est confronté à
plusieurs contraintes dont :

- Les difficultés d’interopérabilités avec les autres structures de


télécommunications aéronautiques au niveau de l’Afrique ( SADC
,CAFSAT) .
- Des architectures différentes au niveau d’un même sous réseau.
- Des technologies différentes (IBS et FASTCOM).
- Utilisation d’une polarisation A et d’une polarisation B au niveau d’un
même hub du réseau.
- Utilisation de deux (2) fréquences intermédiaires FI (70MHz et 140
Mhz).

Les contraintes ont pour conséquence majeure la complexité de la


configuration du réseau (cohabitation IBS et FASTCOM) sur des
polarisations différentes et des Fréquences intermediaires différentes).

Ainsi , l’ASECNA dans un souci de surmonter ces caprices décide de


migrer vers le satellite Intelsat 10.02. Cette migration constitue l’objet de
notre étude.

I-1 Objectifs de l’étude

Dans le cadre de la rencontre de concertation pour l’amélioration de


leurs services, les problèmes d’interconnexion et d’interopératibilité des

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 5


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

différents sous réseaux AFI (Afric and Indian océan) ont été soulignés
comme les inquiétudes majeures des fournisseurs de services ATS.

Intelsat, fournisseur de la composante spatiale a proposé de


regrouper les différents sous réseaux actuellement repartis sur 3 satellites
IS(903,707,801) sur un même satellite en cours de lancement (Intelsat
10.02) .

Afin de répondre à sa mission qui est d’assurer la sécurité de la


navigation aérienne dans sa zone de responsabilité , de garantir un QOS
conforme aux recommandations de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile
Internationale) , l’ASECNA décide , en coordination avec les autres
fournisseurs de services de la région de migrer son réseau vers le satellite
intelsat 10.02.

Ainsi, après une présentation sommaire des structures de


télécommunications aéronautiques par satellites, notre étude s’articulera
autour de trois (3) parties principales :

• L’approche technique et dispositifs des réseaux VSAT en terme de


généralités.
• L’ étude de l’existant à travers un aperçu global sur l’ensemble du
réseau AFISNET de l’ASECNA.
• Une étude de cas sur les HUBS de Dakar et de Niamey et les stations de
rattachements.

De façon générale notre étude nous amènera à :

- Faire un aperçu sur les généralités des télécommunications par


satellites.
Analyser le réseau AFISNET dans toutes ses dimensions ( satellites ,
stations terriennes , services ,etc…) et leurs technologies y afférentes ,

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 6


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Et enfin de proposer selon un plan de contingence des solutions


adéquates afin d’assurer la continuité des services lors du basculement.
D’adopter une étude d’ingénierie au niveau des Hubs lors du
changement de satellite (Repointage des antennes , changement de
polarisation, changement des porteuses du 903 et 707 vers le 10.02 ..) .
- Faire ressortir une configuration fiable pour un fonctionnement
conséquent bref trouver tous les mécanismes de la migration du
satellite 10.02.
Cette migration permettra ainsi à l’ASECNA de participer à
l’interconnexion des différents sous réseaux des télécommunications
aéronautiques Africaines.

L’idéal serait une migration de l’ensemble des sous réseaux africains


qui nécessitera un coût d’investissement moindre sous l’égide de l’OACI en
concert avec les structures de gestion des réseaux de télécommunications
aéronautiques au niveau de la zone AFI (Afric and Indian Océan).

II- PRESENTATIONS

II-1 Présentation de l’ ESMT

L’école Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT)


est une institution spécialisée dans la formation des nouvelles
Technologies de l’information et de la communication .Elle a été créee en
1981 par huit (8) pays dont : le Bénin , le Burkina Faso ; la Guinée ; le
Mali , la Mauritanie, le Niger, le Sénégal , et le Togo.

II- 1-1 Formation

L’école dispose de quatre (4) cycles en formation Initiale :


- Le cycle des Mastères spécialisés qui est une formation spécifique de 3é
cycle :

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 7


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Trois orientations sont possibles : la téléinformatique, la gestion des


télécommunications et les réseaux de télécommunications.
- Le cycle d’ingénieur de conception (INGC) qui dure trois (3) ans et dont la
dernière année est consacrée aux nouvelles technologies appliquées.
Le cycle d’ingénieur des travaux de télécommunications (IGTT) qui dure
deux (2) ans .
- Le diplôme de technicien supérieur (DTS)dont la préparation dure deux
ans (2) et forme des techniciens supérieurs en télécommunications ou
en téléinformatique. Il est ouvert aux candidats titulaires du BAC.

II-1-1-1 Présentation du Mastère spécialisé réseaux de


télécommunications

C’est une formation de douze (12) mois destinée aux ingénieurs et


aux candidats titulaires de la maîtrise en mathématique , en physique ou
du DEA. Les spécialistes issus de cette formation sont aptes à travailler
aussi bien chez les opérateurs , les constructeurs que les dans les bureaux
d’ingénierie. Elle est subdivisée en trois étapes dont un tronc commun axé
sur le pré-requis , une spécialisation suivie d’un stage pratique en
entreprise qui s’achève par un mémoire de fin d’étude.

II-2 Présentation de l’ASECNA

L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à


Madagascar (ASECNA) a été créée a Saint - Louis du Sénégal le 12
décembre 1959 .
Elle entre en vigueur effectivement le 12 octobre 1960 avec le transfert de
son siège social de PARIS à Dakar. L’ASECNA est un modèle de
coopération et d’intégration, composée de 15 Etats Africains ( BENIN ,
BURKINA FASO CAMEROUN ,CENTRE AFRIQUE , COMORES, CONGO,
COTE D’IVOIRE, GABON , GUINEE EQUATORIALE , MADAGASCAR
,MALI , MAURITANIE , NIGER ET LE SENEGAL , le TOGO, ) plus la
France . L’espace confié à

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 8


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

l ‘ASECNA par les pays membres est de seize (16) millions de km2 et
héberge dix (10) centres de contrôles régionaux (CCR) , cinquante sept
(57) tours de contrôles , vingt cinq ( 25) aéroports internationaux, soixante
sinze (76) aéroports régionaux et nationaux.
Depuis sa création , l’ASECNA s’est engagée en dépit de l’évolution sans
cesse du trafic aérien à offrir des services de qualités aux usagers qui
fréquentent son espace.

II-2-1 Organisation de L’ASECNA

La structure statutaire de l’ASECNA est composée de :


comité des Ministres de tutelles
Il définit la politique générale de l’Agence .Il se réunit au moins une (1) fois
par an en session ordinaire.
Le conseil d’administration
Il élabore les dispositions nécessaires au fonctionnement de l’ASECNA,
notamment l’arrêt des comptes financiers et les budgets annuels de
fonctionnement et d’équipement . Il se réunit au moins deux fois par an
Le Directeur Général
Assisté de quatre Directeurs et d’un Agent Comptable , assure la
gestion de l’Agence en exécution des décisions prises par les deux
instances statutaires précitées .Il nomme les Directeurs , les
Représentants dans chaque Etat, recrute tout le personnel de l’Agence et
est responsable de sa gestion administrative.
Contrôleur financier
Nommé par le conseil d’administration après agrément du comité
des Ministres , contrôle la gestion de l’Agence et surveille toutes les
opérations susceptibles d’avoir directement ou indirectement une
répercussion économique et financière .
Commission de vérification des Comptes
Composée de trois membres désignés par le conseil d’administration.
Elle établit pour le conseil d ‘Administration et pour chaque Ministre de
tutelle, un rapport sur la régularité de la gestion comptable de l’Agence et
Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 9
Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

formule des propositions motivées sur le quitus à donner à l’Agent


comptable par le conseil d’administration.
L’ASECNA est représentée dans chaque État membre par un agent
qui porte le titre de Représentant, nommé par le Directeur Général, en
accord avec les Ministres de tutelle, et qui se tient à la disposition de ce
dernier pour lui fournir toutes les informations nécessaires sur l’Agence.
Cet Agent est responsable des activités de l’Agence dans son état
d’affectation.

II-2-2 Présentation de la direction technique

Au terme de la décision N° 2003/467/ASECNA/DGDD du 18 mars


2003, la direction technique est chargée de :
L'élaboration et la mise en œuvre de la politique de l'ASECNA en matière
de maintenance des infrastructures et équipements.
- De l'ingénierie.
- De l'approvisionnement et des achats.
- De la gestion des projets d’investissements ainsi que de la calibration
en vol des aides à la navigation aérienne et à l'atterrissage des avions.
Aussi un cadre de partenariat entre l’ASECNA et certains de ses
fournisseurs se met en place pour minimiser les coûts de mise en œuvre
des projets d’investissements et de maintenance de nouveaux systèmes.

II-2-3 Objectifs de l’ASECNA

En terme d’objectifs, l’ASECNA s’est donnée l’obligation de satisfaire ses


clients à travers un taux maximal de disponibilité des infrastructures.
Pour atteindre ses objectifs l’ASECNA s’est fixé comme mission :

- La conception.
- La réalisation.
- La gestion des installations et services ayant pour objet la transmission
des messages techniques et de trafic.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 10


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

- Le guidage des aéronefs.


- Le contrôle de la circulation aérienne, l’information en vol, la
prévision,
- Et la transmission des informations dans le domaine météorologique
aussi bien pour la circulation en vol que pour l’approche et
l’atterrissage sur les aéroports qui lui sont confiés par les états
membres.

II- 3 Présentation d’Intelsat

C’est l’organisation internationale des télécommunications par


satellite.
Elle a été créée en 1964 par onze (11) pays et a pour mission
d’établir un système mondial des télécommunications commerciales ouvert
à tous les pays.
L’organisation comprend aujourd’hui cent quarante quatre (144)
états membres.
Dans sa structure actuelle, Intelsat est conçue comme une
coopérative de moyens régis par un accord entre états membres et par un
accord d’exploitation dont les opérateurs désignés par les parties sont
signataires.
Ces derniers investissent au prorata de leur utilisation de la capacité
spatiale. Ce système satellitaire est le seul à offrir une couverture à
l’ensemble du globe et des connexions dans une gamme complète de
services.
Il est également le premier fournisseur mondial de capacité
spatiale pour les services fixes des télécommunications par satellite.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 11


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

II-4 Présentation du satellite 10.02

Le satellite 10.02 @359°E est le dernier satellite déployé par


Intelsat.
Il est prévu en août 2004 et a une capacité supérieure de haute
puissance. Elle a des couvertures en bande C et bande KU à 359°E et est
pourvu de :

- Quatre (4) db de plus que le satellite 707 en bordure de faisceau


- Cinq (5) faisceaux hémisphériques et des zones pour l’Asie occidentale,
l’Europe, les Amériques et l’Afrique en bande C.
En bande KU il est doté de :
- Trois (3) faisceaux totalement orientaux
- Deux (2) faisceaux orientaux sur l’Europe
- Un (1) faisceau circulaire sur le moyen orient.

II-5 Présentation de l’OACI

La Convention relative à l'aviation civile internationale a été


signée à Chicago le 7 décembre 1944. L'Organisation provisoire de
l'aviation civile internationale (OPACI) qui en a résulté a fonctionné du 6
juin 1945 au 4 avril 1947, date à laquelle fut constituée l'Organisation
de l'aviation civile internationale (OACI)qui s’est fixée l’objectif d’assurer
la gestion efficace de l’aviation civile dans ses états membres à travers
les structures de la navigation aérienne.

Selon les dispositions de la Convention de Chicago, l'Organisation


est composée d'une Assemblée, d'un Conseil, dont le nombre de
membres est limité et auquel sont rattachés divers organes auxiliaires,
et d'un Secrétariat. Elle est dirigée conjointement par le Président du
Conseil et par le Secrétaire général.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 12


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

L'Assemblée, composée des représentants de tous les Etats


contractants, est l'organe souverain de l'OACI. Elle se réunit tous les
trois ans, procède à un examen détaillé de tous les travaux de
l'Organisation et définit la politique à suivre pour les trois années à
venir. Elle fixe également le budget de fonctionnement triennal.
Le Conseil, organe directeur élu par l'Assemblée pour trois ans, se
compose de 33 États contractants. Les États membres du Conseil
appartiennent à une des catégories suivantes:

- États d'importance majeure dans le transport aérien.

- Tass qui contribuent le plus à fournir des installations et services


pour la navigation aérienne.

- États dont la désignation assure la représentation de toutes les


grandes régions géographiques du monde.

En sa qualité d'organe directeur, le Conseil assure la continuité


de la direction des travaux de l'Organisation. C'est au Conseil que les
normes et pratiques recommandées (SARP) sont adoptées et intégrées
sous forme d'Annexes à la Convention de Chicago. Le Conseil est
assisté par la Commission de navigation aérienne (pour les questions
techniques), par le Comité du transport aérien (pour les questions
statistiques et économiques), par le Comité de l'aide collective pour les
services de navigation aérienne et par le Comité des finances.
Le Secrétariat, dirigé par le Secrétaire général, comprend cinq grandes
directions: Direction de la navigation aérienne, Direction du transport
aérien, Direction de la coopération technique, Direction des affaires
juridiques et Direction de l'administration et des services. Les experts
sont recrutés sur le plan international afin que les travaux de l'OACI
reflètent une démarche véritablement internationale.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 13


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 14


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I - GENERALITES

I - 1 Approche technique des réseaux VSAT

I -1 –1 Définition

Un réseau VSAT est l’interconnexion de terminaux Vsat, organisés


autour d’un hub en une topologie bien précise( étoilée, maillée ou
hybride), qui s’échangent des informations (données , voix) via un satellite.

I-1-2 Bandes de fréquences

Le concept VSAT ( Very Small Aperture Terminal) est une technique


de transmission de données qui utilisent les satellites en orbite
géostationnaire autour de la terre.
Elles utilisent des antennes de réception et de transmission de données de
petites dimensions.
On distingue deux types de bandes de fréquences : La bande C et la bande
KU.
Bandes Fréquences utilisées Taille des antennes
Bande C Fréquence 6/4 ghz 1.8 à 4,6 mètres
Emission normale 5.925
à 6.425 ghz Réception
normale 3.7 à 4.2 ghz
Emission élargie 5.85 à
6.65 ghz
Bande KU Fréquence 14/11 ghz 1.2 à 1.8 mètres
14/12 ghz Emission
normale 14.00 à 14.5
ghz Réception normale
11.7 à 12.2 ghz

Tableau 1 : Taille des antennes en fonction de la bande fréquences.

I-1-3 Les composantes d’un réseau VSAT

Un réseau VSAT est constitué d’une station centrale ( HUB) et de


micro station (terminaux vsat).

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 15


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I-1-4 Le Hub

Il est l’élément central du réseau et est composé de :


- Equipements de commutation .
- Equipements de transmission.
- Système de gestion de réseau.
- D’une antenne.

I-1-5 Les VSAT

Une station VSAT est un terminal terrestre lié à un satellite


géostationnaire par un lien bidirectionnel, il est utilisé pour la
transmission de la voix, des données et la vidéo. Son antenne varie entre
0,8 et 3,8 mètres en fonction de la bande de fréquence utilisée.

I-1-6 Architecture du réseau

Il existe trois types de réseaux VSAT :

I-1-6-1 Réseau étoilé

Dans ce type de réseau, tous les VSAT communiquent par


l’intermédiaire d’une station principale appelée <<HUB>>, de taille, donc
de gain bien supérieur aux antennes périphériques appelées <<remote>>.
Ce type de réseaux ne permet à deux stations<<remote>>de communiquer
directement entre elles. Un double bond via le hub sera nécessaire.

I-1-6-2 Le Réseau maillé

Le réseau maillé permet à toutes les stations de communiquer entre


elles. Ce type d’architecture ne dispose pas de hub, ce qui nécessite une
taille conséquente. Toutefois une station devra faire fonction de station
maîtresse pour gérer et superviser le réseau.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 16


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I-1-6-3 Le Réseau hybride

Le réseau hybride est la mise en commun de la configuration maillée


et étoilée.

Figure 1 : 1- Réseau étoilée ; 2- Réseau maillé ; 3- Réseau mixte

I-1-7 Les modes d’accès

Il existe trois catégories :

I-1-7-1 la catégorie par répartition

AMRT : Accès Multiple à Répartition dans le Temps

C’est une méthode d’accès au satellite où chaque porteuse est émise pour
un intervalle de temps et occupe toute la largeur de bande .

Figure 2 : Accès Multiple à Répartition dans le Temps

AMRF : Accès Multiple à Répartition de Fréquence

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 17


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

C’est une méthode d’accès au satellite où chaque porteuse occupe


une largeur de bande. Les porteuses doivent être séparées pour éviter les
brouillages.

Figure 3 : Accès Multiple a répartition de fréquence

AMRC :Accès Multiple à Répartition de Code


Avec la méthode CDMA ou AMRC les stations émettent sur le canal
satellite à la même fréquence et indépendamment les unes des autres.

Figure 4 : AMRC :Accès Multiple à Répartition de Code

Chaque station émettrice identifie les données qu’elle émet au moyen d’un
code ou d’une signature. Le récepteur de chaque station terrienne utilise

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 18


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

ce code pour reconstituer l’information transmise par l’émetteur et la


dissocie des informations transmises par les autres stations terriennes.

I-1-7-2 Catégorie par réservation

DAMA :Accès Multiple avec Assignation à la Demande

La largeur de bande est partagée en petits canaux et affectée


seulement à la demande. Cette catégorie ne convient pas à la navigation
aérienne compte tenu de son délai d’attente pouvant atteindre trois (3)
secondes en fonction de la configuration du réseau .

I-1-7-3 La catégorie aléatoire

ALOHA

Les stations émettent de façon aléatoire et anarchique. Le système


gère les collisions et sollicite une nouvelle transmission lorsque les
informations sont perdues. La technique ALOHA ralentirait de façon
importante le fonctionnement du réseau et réduirait ses performances .

I-2 Fonctionnement du réseau

Un réseau de type VSAT est constitué d’un hub central, des stations
terrestres principales, des stations VSAT distantes et d’un segment spatial.

I- 2-1 Le Segment terrestre

Le segment terrestre est constitué des stations terrestres. Chaque


station est constituée de trois éléments :
- une (1) antenne
- une (1) tête satellite contenant un système électronique pour gérer les
signaux en émission et en réception.
- Un (1)boîtier interne : Pour les connexions entre les équipements des utilisateurs et le satellite.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 19


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I-2-2 Le Segment spatial

Le segment spatial est composé d’une porteuse montante


(<<uplink>>) et d’une porteuse descendante (<<downlink>>). le satellite
réceptionne, transpose et amplifie les porteuses.

Figure 5 : Segment spatial et terrestre

Le satellite réceptionne, transpose et amplifie les porteuses.


Il représente les liens établis pour acheminer les informations du Hub au
transpondeur du satellite de communication et inversement.

I-3 Les Avantages et Inconvénients d’un VSAT

A l’instar des supports de transmission filaires, les VSAT présentent


aussi des avantages et des inconvénients entre autres :

- Indépendance par rapport aux réseaux de télécommunications


traditionnels et flexibilité.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 20


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

- Réseau reconfigurable et extensible.


- Solution économique .
- Simplicité et rapidité d’installation.
- Difficulté d’écoute.

Tableau 2 : Avantages et inconvénients VSAT

APPLICATION AVANTAGES INCONVENIENTS


VSAT Données ,Voix , Flexibilité ; Solutions
Images. Disponibilité rentables à partir
,Performance de de 200 sites
haut niveau ; installés( Bvsat)
Grande capacité
de diffusion

I-4 Techniques de modulation

Les Vsat utilisent la technique de modulation à deux états de phases


et quatre états de phases MDP-2 et MDP-4.

I-4-1 MDP-4

La méthode de modulation à 4 états de phases permet de moduler


des données sur une porteuse radioélectrique. Cette technique a été
choisie pour les télécommunications par satellite en raison de la nécessité
de maintenir une enveloppe ( bloc de données)constante dans un
répéteur.

Elle consiste à coder chaque paire de bits dans l’une des principales
phases. Son principal avantage par rapport à MDP-2 tient du fait qu’on
obtient la même efficacité en puissance avec seulement la moitié de la
largeur de bande.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 21


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I-4-2 MDP-2

C’est la méthode la plus simple, le déplacement de phase s’effectue à


chaque nouveau bit de données.

I-5 Techniques de correction d’erreurs

Les VSAT font usage du codage Reed solomon Pour subvenir à la


correction des erreurs lors de la transmission des données.

II - LE SATELLITE

Le satellite est la partie centrale d’un réseau VSAT.


Il utilise des éléments actifs et assure les fonctions de relais dans le ciel. Il
est caractérisé par son angle d’inclinaison, sa couverture et la nature de
son transpondeur.

Il est constitué d’un assemblage de différents sous systèmes de


télécommunications et dispose d’éléments assurant les fonctions
suivantes :
- Alimentation en énergie .
- Commande d’orientation.
- Maintien en orbite.
- Emission/réception.
- Télémesure.

II-1 Caractéristiques principales des systèmes satellitaires

Un satellite de télécommunications est un relais en orbite. Le fait


d'être en orbite par rapport à une station terrestre conduit aux
conséquences suivantes :
- un système satellitaire demande peu d'infrastructures terrestres

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 22


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

- un système satellitaire peut fonctionner indépendamment des autres


systèmes terrestres.
- un système satellitaire possède une large couverture.
Les systèmes de télécommunications par satellites sont classés en fonction
de l'altitude des satellites. On distingue ainsi :

1. Les systèmes GEO (Geostationnary Earth Orbit) qui correspondent à


des satellites évoluant sur l'orbite géostationnaire.
2. Les systèmes MEO (Médium Earth Orbit) qui correspondent à des
satellites évoluant sur l'orbite médiane de 5.000 à 15.000 km et au
dessus de 20.000 km..
3. Les systèmes LEO (Low Earth Orbit) qui correspondent à des satellites
évoluant en orbite basse de 700 à 1.500 km.

En dessous de 700 km l'atmosphère est encore trop dense pour


maintenir un satellite.

II-1-3 Polarisation d’un satellite

La polarisation concerne le champ électrique. Elle peut être linéaire,


elliptique ou circulaire selon que la trajectoire décrite soit une droite , une
ellipse ou un cercle.
On rencontre la polarisation A et la polarisation B.
La polarisation A = LHCP/RHCP et la Polarisation B =RHCP/LHCP .

II-1-4 Le Répéteur d’un satellite

Il récupère le signal émis d’une station source, l’amplifie et le


transpose en d’autres fréquences (4 Ghz en bande C) pour être transmis à
la station destinatrice.
Il constitue l’intelligence d’un satellite actif. Il est le maître des
échanges entre la station hub et les Vsat. C’est le système de traitement
d’informations et assure la couverture radioélectrique .

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 23


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

II-2 Les phénomènes liés aux transmissions satellitaires

II-2-1 Temps de propagation

Le temps de propagation est le temps que prend une information


d’une station terrienne à une autre via le satellite. Il est en moyenne de
250 ms dans un seul sens.

II-2-2 Avantage géographique

Du point de vue signal reçu, une station au point sub satellite à plus
d’avantages qu’une autre située en bordure de faisceau d’antenne du
satellite. Il est possible que l’affaiblissement sur le trajet soit de 4.3 D.B.

L’affaiblissement du à la différence de longueur de trajet entre une


station terrienne au point sub satellite et le bord du faisceau pourrait
atteindre 1.3 db et le diagramme de rayonnement en bordure de satellite
pourrait compter pour un autre affaiblissement de 3 db.

II-2-3 Brouillage solaire

Le brouillage solaire est un affaiblissement provoqué par


l’alignement du satellite, du soleil et de la station terrienne. Cette
dégradation se présente deux (2) fois par an et dure cinq à six (5/6) jours.

Dans une telle situation si la station terrienne utilise un système de


poursuite automatique; elle devra être déconnecté pour s‘assurer que
l’antenne ne s’oriente pas vers le soleil au lieu du satellite.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 24


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

III- QU’EST CE QUE LA MIGRATION D’UN RESEAU

La migration d’un réseau consiste au déport de tout ou d’une partie


du dispositif infrastructural du réseau d’une technologie à une autre suite
à l’évolution de l’environnement. Ce qui nécessite un investissement
important pour la mise à jour des systèmes et des capacités humaines
conséquentes.

Dans le cas de l’ASECNA, il s’agit du changement de la composante


spatiale (satellite) qui entraînerait de petits ajustements au niveau des
infrastructures terrestres.

III-1 Le Réseau Simple bond

La technique d’interconnexion de réseau <<simple bond >> peut être


mise en œuvre lorsque deux (2) réseaux utilisent le même satellite. Dans
ce cas on peut réaliser une liaison directe via le satellite entre les stations
concernées sans avoir recours à une station terrienne intermédiaire.

Figure 6: Réseau simple bond

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 25


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 26


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I- Le Réseau AFISNET

En cette période de développement des télécommunications par


satellites, l’ASECNA exploite un réseau initié par l’OACI (Organisation de
l’Aviation Civile Internationale) dédié à la navigation aérienne.
AFISNET (Afric and Indian océan Satellite Network) est un réseau par
satellites adapté et disponible pour la résorption des lacunes en matière
des communications aéronautiques et indispensable pour la mise en
œuvre de nouveaux systèmes CNS /ATM ( Communication Navigation
System /Air Trafic Management ).

AFISNET est le réseau supranational aéronautique le plus vaste du


monde, il est présent dans vingt deux (22) pays dont: le Bénin , le Burkina
Faso ,le Cameroun, les Comores, le Congo , la Côte d’ivoire, la France, le
Gabon , le Ghana , la Guinée Bissau , la Guinée équatoriale, Madagascar,
le Mali , Maurice, Mauritanie, Niger , Nigeria, RCA ,Sao Tomé, Sénégal,
Tchad et le Togo.

Il compte cinquante deux (52) stations terriennes dont :

- Quatre (4) stations de types B ‘’ antennes de 11 m de diamètre’’


- Quatorze (14) stations de types F2 ‘’antennes de 7.3 m de diamètre’’
- Trente quatre (34) stations de types F1 ‘’antennes de 3.7m de diamètre’’.
(Voir tableau de répartition des stations terriennes par pays).

Le réseau développé par l’ASECNA est reparti en cinq (5) Hubs ou


stations terriennes principales installées à Brazzaville, Dakar , N ’
djamena, Niamey et Ivato.
A chaque hub sont rattachées des stations terriennes secondaires dont la
répartition est résumée dans le tableau ci dessous.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 27


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Hubs de rattachement Stations terriennes secondaires


Brazzaville Bouar ouesso Malabo
pointe noire
Dakar Atar Nouakchott, Bamako
nouadhibou Eamac,cotonou, lomé ,
Tambacounda, ouagadougou
N’djamena Dirkou Am-timam Dire
Faya largeau Garoua n’guiguimi

Niamey Agadez Tessalit Gao


Zinder
Ivato Antsiranana tolearo
Mahajanga Réunion Moroni
tormasina
Tableau 3 : Répartition des stations aux Hubs de rattachement .

Il serait important dans le souci de comprendre le fonctionnement


du réseau de préciser que deux satellites gèrent le réseau ; il s’agit des
satellites :
Intelsat 903@325.5°E
Polarisation A
20/20 EH/EH et
Intelsat 707@359°E
Polarisation B
86/86 GB/GB

I-1- présentation du satellite 707

paramètres
Nom Intelsat 707
Position orbitale 1.0W
Année de lancement 1996
Inclinaison orbitale 0
Durée de vie 11 ans( jusqu’en 2011)

Caractéristiques du réseau couvert par le Satellite Intelsat 707

Satellite Transpon Polarisati Mode Mode de Topologie Protocole


deur/cou on/Band d’exploita transmiss
verture e tion ion
Intelsat 86/86 A/C Fastcom MCPC Etoilée et Frame
IS707 Global SCPC Maillée Relay
359°E

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 28


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I-2- Caracteristiques du satellite Intelsat 903

Satellite Transpon Polarisati Mode Mode de Topologie Protocole


deur/cou on/Band d’exploita transmiss
verture e tion ion
Satellite 105/105 B/C IBS MCPC Etoilée ou Frame
INT903 Zone Sud SCPC Maillée Relay
325,5°E EST
20/20 A/C Fastcom MCPC
Hemisphe SCPC
re

Le satellite 903 325,5°E est un dispositif d’Intelsat qui couvre toute


l’Afrique Occidentale et centrale .
Pa r is

Ai x en Pr o ven c e

Aix
Lisb o n ne

San t e M ar i a

Alger Tun i s

Ca sab lanc a

Tr ip o li
La s Pa lm as

Le Cair e
B i r-M ogr eïn

No ua d h ib ou Tessalit
At ar
D ir k ou
Faya

Agad ez
N KT Ga o

Sal
D ir e

Zi nd er
Kh art ou m

Tam b a B am ako NM Y
N DJ
Oua ga
Am Ti m a n
Kan o
Co nak ry Mdgry
Ga r ou a
La gos B r ia
Cotonou
Lom e

Accr a B o ua r
Ab id jan
B an g ui
Dou al a
M ala b o

Ouesso

N ai r ob i
RECI FE Li br evil le

D ar es Sal aam
B r azzaville

Po in t e Noir e Kin sh asa M or oni


D zao ud zi

An t sir an a
Lu an d a

M ah ga

M aur ic e

Toam asi na
Station qualifiée B (11 M) St Deni s
Tan a
Station qualifiée F2 (7m30)
Station qualifiée F1 (3m60)
Station Hors ASECNA To li ar a
Mobile Service Fixe

Liaison IBS réalisées


Liaison FASTCOM réalisées
JOHAN ESB U RG
Liaison en cours de projet
Liaison en cours de projet
Réseau de Télécommunication ASECNA par Satellite
Liaison en cours de projet Synoptique Général
Service

Liaison FASTCOM VHF déportée


Liaison V HF déportée en projet

Figure 7 : Réseau des télécommunications par satélites

La répartition des Hubs par satellite est donné dans le tableau ci


dessous :

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 29


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Tableau4 : Répartition des Hubs par satellite

Satellite Intelsat 903 Satellite Intelsat 707


Brazzaville oui
Dakar oui
N’djamena oui
Niamey oui
Ivato oui
Légende :
Oui : appartenance

Les Gestionnaires du Réseau AFISNET

Au sein du réseau AFISNET, on rencontre plusieurs gestionnaires de


télécommunications aéronautiques, qui dans le cadre de leurs
fonctionnements utilisent une diversité de stations terriennes.

Types ASECNA GCAA NAMA MAURICE FIR


d’antennes ROBERTS
B 2 * 2 * *
F1 31 1 * 1 1
F2 7 1 6 * *
Légende :
* Aucun

Aussi il faut notifier qu’au niveau de la zone ASECNA , le réseau est


subdivisé en deux sous réseaux : AFISNET 1 qui regroupe les stations
terriennes de l ’ Afrique occidentale et centrale et AFISNET 2 qui
recouvre l’océan indien.
Le tableau ci dessous nous donne la repartition des types d’antennes au
sein
Du réseau AFISNET de l’ASECNA.

Types Stations Afisnet 1 Afisnet 2


Terriennes (Nombres) (Nombres)
B 1 1
F1 26 5
F2 6 1

Tableau 5 : Stations terriennes du Réseau AFISNET

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 30


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Comme défini précédemment, le réseau AFISNET est constitué de trois


types de stations terriennes .

- Stations de type B
- Stations de type F1
- Stations de type F2.

I-3 Les concepts de base des équipements d’une station terrienne

La composition de chaque station terrienne est similaire et


comprend :

*Un sous système d’antenne.

*Un système de réception à faible bruit.

*Un système d’amplification de puissance.

*Un terminal modem.

*Un terminal bande de base.

*Un Mux/demux.

* Interfaces .

I-4 Les Classes d’antennes

I-4-1 Antennes standard ’’B’’

C’est une antenne de 11 mètres de diamètre qui permet une


orientation en azimut de 190° en cinq (5) zones continues de 70° avec
recouvrement de 40°.

L’élévation est comprise entre 2° et90°. Il est associé à l’antenne un


dispositif d’asservissement comprenant une unité de motorisation de type
‘’C’ associée à des moteurs dont la puissance est inférieure à 1kw en
poursuite.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 31


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I-4-2 Antenne standard ‘’F2’’

Elle a un diamètre de 7.30 mètres et permet une orientation en


azimut de plus de 90°en trois bonds de 120° avec recouvrement.
Le débattement élévation est compris entre 0°et 90°.

L’antenne est équipée de deux vérins actionnés manuellement à


l’aide d’une manivelle. Une motorisation est offerte en option : Elle est de
même type que l’antenne de type ‘’B’’ avec des moteurs moins puissants .

I-4-3 Antenne standard de type ‘’F1’’

C’est une antenne de 3. mètres de diamètre d’une source à deux


accès : un accès à l’émission et un accès à la réception.
II- LES SERVICES DU RESEAU AFISNET

Afin de faire face à l’augmentation croissante du trafic télégraphique


et téléphonique, les services des télécommunications aéronautiques
doivent mobiliser toutes leurs ressources en exploitant au maximum les
techniques déjà éprouvées et en créant de nouveaux moyens pour
répondre à sa mission :
- D’assurer la sécurité de la navigation aérienne et tel que recommandé
par l’OACI (organisation internationale de l’aviation civile).
- Des informations opérationnelles entre les différents sites
d’exploitation.

Ces besoins peuvent être classés en deux (2) catégories :

Les Besoins d’ordre opérationnels dont les communications fixes et


mobiles. Parmi les communications fixes on peut citer :
- Le téléphone ATS/DS.
- Les messages du RSFTA.
- Les messages du SMT.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 32


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

- Les données de supervision et la voie pour la maintenance


Les communications mobiles, elles se limitent entre un centre (point fixe)
et un avion ( point mobile.
Les Besoins d’ordre administratifs dont le téléphone, le fax et les
messages électroniques.

II-1 Les Besoins opérationnels

Communications fixes : Ce sont les services indispensables à la


navigation aérienne :
ATS/DS : c’est le moyen de communication assurant la coordination entre
les centres adjacents. Il permet aux contrôleurs de s’échanger sur les
trafics aériens pendant un délai d’établissement de 15 secondes
maximum. La capacité disponible (codée) pour ce service est 8Kbit/s.
Les messages du RSFTA : C’est un service de transmission de données qui
décrit le plan de vol, l’heure de départ et d’arrivée bref toutes les
informations relatives au vol.
- Les messages de METEO du SMT : Ils donnent les prévisions
météorologiques et les caractéristiques du temps qui peuvent influencer le
vol.
- Les données de supervision : Elles concernent les données relatives au
niveau de puissance, au rapport signal à bruit. Elles garantissent la liaison
entre deux centres.
- Voie de service pour la maintenance : C’est la communication
téléphonique entre agents de la maintenance pour subvenir à une
défaillance.

II-1-2 Communications mobiles

C’est un moyen de communications qui s’effectue à travers un


système émission/réception entre un centre de contrôle et un avion.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 33


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

II-1-3 Le système de communication (voie et données ) de la zone


ASECNA

Dans le cadre du RSFTA, l’ASECNA dispose d’un système constitué :

MAC 6 (Mini autocommutateur de Commandement)


Le MAC6 est un PABX qui permet aux principaux responsables de
l’ASECNA de communiquer via le réseau satellite. Tous les appels qui sont
effectués dans ce réseau ne passent pas dans le réseau national. Tous les
MAC 6 constituent un réseau fermé.

MAS6 (Mini autocommunicateur de Sécurité) : ATS/DS

Le MAS 6 est un PABX qui permet aux contrôleurs de l’ASECNA de


communiquer via le réseau satellite en vue de la coordination du trafic
aérien. Ces communications sont nécessaires pour les contrôleurs
d’espaces aériens adjacents pour leur permettre de faire part de trafics
réciproques allant d’un espace à l’autre. Ces liaisons sont nécessaires pour
la coordination ATS ( Air Trafic Service ) et sont souvent appelées ATS/ DS
(Air Trafic Service/ Direct Speech)
Le sous système téléphonique utilise la technologie numérique pour offrir
de la téléphonie de sécurité.

III- TECHNOLOGIES DU RESEAU AFISNET

Dans le souci d'améliorer les supports de transmission et pour


assurer une continuité, ainsi qu'une confidentialité des informations entre
pays membres et collaborateurs de l'ASECNA, un réseau de transmission
par satellite est mis en place dans chaque pays membre. C'est à travers ce
réseau que l'Agence effectue ses appels internationaux au sein du réseau
de l’ASECNA.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 34


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

III-1 Équipements de transmission FASTCOM

C’est un équipement de transmission de voies téléphoniques et de


données. Il est constitué d’un ensemble d'éléments de base appelé TCU
(Trafic Channel Unit) capables de transmettre et de recevoir un ou
plusieurs circuit(s) terrestres à travers une liaison satellitaire.
Le terminal FASCOM peut fonctionner selon trois architectures .
> Architecture SCPC ( porteuse monovoie).
> Architecture MCPC ( porteuse multivoie ).
> Architecture mixte SCPC/ MCPC.
la station terrienne utilise l'architecture SCPC et MCPC.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 35


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

LERESEAUFASTCOMDEL'ASECNA
Topologieen2001

INTELSAT601@352.5°E INTELSAT707@359°E
APOLXDER20/20EH/EH BPOLXDER86/86GB/GB

DIRKOU

AGADES FAYALARGEAU
NDJAMENA
TESSALIT DIRE
NIAMEY

ZINDER
ATAR AM-TIMAN MORONI
GAO GAROUA
BAMAKO
OUAGADOUGOU ANTSIRANANA
MAURICE
NOUAKCHOTT
BOUAR
MAHAJANGA
COTONOU OUESSO TOAMASINA
LOME
NOUADHIBOU
BRAZZAVILLE
SAINTDENIS
DAKAR POINTE-NOIRE
MALABO

IVATO
TOLEARA
Remarque: - Lescouleursdesantennesindiquent le(s) Hub(s) derattachement desVSAT
TAMBACOUNDA

Figure 8 : Architecture du réseau Fastcom

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 36


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

III-2 Equipements de transmission ( IBS)

Le réseau AFISNET utilise également les équipements de


transmission numérique pouvant transmettre la voie et les données. Le
trafic de débit est compris entre 64 Kbps et 8 Mbps. Les équipement d'IBS
sont composés de châssis de voie; et chaque châssis comprend une
interface TIM, un modulateur, un démodulateur. ( Voir figure en annexe)

IV- LES LIAISONS DU RESEAU AFISNET

Dans le souci d’élargir ses domaines de communication, Le réseau


AFISNET s’est rattaché à plusieurs structures aéronautiques étrangères à
travers des liaisons spécifiques.
Les liaisons d’interface du réseau AFISNET sont les suivantes:

Interface AFI/Nord: Le réseau AFISNET est relié à la partie nord de la


Région AFI par le Circuit principal RSFTA Casablanca/Dakar qui
fonctionne à 75 bauds. L’autre liaison d’interface Alger/Niamey qui est
également un circuit principal du RSFTA (main circuit) ne fonctionne pas
actuellement.

Interface AFI/Est: Le réseau AFISNET est relié à la partie orientale de la


Région par le circuit principal RSFTA Addis-Ababa/Niamey. Lorsqu’il sera
mis en œuvre, le circuit principal Brazzaville/Nairobi sera la deuxième
liaison d’interface.

Interface AFI/Ouest: Le réseau AFISNET est relié au réseau VSAT de la


FIR Roberts par le circuit Conakry/Dakar.

Interface AFI/Sud: L’interface avec la partie australe de la région est


réalisée par le circuit principal RSFTA Dakar/Johannesburg. Le circuit
principal Brazzaville/Johannesburg et le

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 37


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

circuit tributaire Brazzaville/Luanda seront des interfaces


supplémentaires avec l’Afrique australe.

Interface AFI/SAM (SAT): La station VSAT du réseau CAFSAT installée à


Dakar assure la liaison entre AFISNET et la région CAFSAT.

V- LES CARACTERISTIQUES DU RESEAU AFISNET

Nous avons dans le cadre de notre étude, limité les caractéristiques


du réseau à un certain nombre de spécificités dont la répartition est
donnée dans le tableau ci dessous:

satellite Transpo/ Pol/band Mode Mode de topologie protocole


couvert D’expl trans
Intelsat 105/105 B/C IBS MCPC ETOILEE FRAME
IS zone SCPC MAILLEE RELAY
903325°E sudEest
20/20 A/C FASTCO MCPC ETOILEE V24 X25
hemisphe M SCPC MAILLEE Frame
re Relay
INTELSA 86/86 A/C FASTCO MCPC ETOILEE FRAME
T IS GLOBAL M SCPC MAILEE RELAY
707359°E
Tableau 6 : Spécificités du réseau AFISNET

VI- EXPRESSION DES LACUNES ET BESOINS

Les circuits du réseau AFISNET fonctionnent à 2400 bits/s


minimum, à l’exception des circuits faisant intervenir les centres d’Accra et
Kano, lesquels fonctionnent à 50 bauds.

Ces circuits à faible vitesse du réseau créent des points de


congestion dus au volume de trafic. La plupart des circuits d’interface (3)
entre la zone AFISNET et les autres sous - régions ne sont pas mis en
œuvre ou ne fonctionnent pas correctement (c’est par exemple le cas du
circuit Addis-Abeba/Niamey qui fonctionne à 50 bauds), à l’exception du
centre de Dakar, point de sortie dans la partie occidentale du réseau.
Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 38
Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

En réalité, les flux de trafic vers/de l’Afrique du Nord, l’Afrique de


l’Est et l’Afrique du Sud sont réacheminés et concentrés sur un centre
unique, d’où un phénomène d’encombrement du réseau et des durées
d’acheminement très longues qui affectent négativement les performances
et l’efficacité globale du RSFTA.

Aussi, la zone couverte par le 903 est caractérisée par un


accroissement d’équipements, conséquences de deux polarisations
(polarisation A pour le transpondeur 20/20 et la polarisation B pour le
transpondeur 105/105 )disposant chacune d’un amplificateur.

Au niveau de la zone AFI II (Afric and Indian Océan) toutes les


porteuses émises sur le satellite Intelsat se font sur le répéteur 86/86 en
polarisation A et en global. Ce récepteur global dispose d’une puissance de
réception faible qui oblige les stations terriennes rattachées à émettre avec
des puissances élevées ; ce qui entraîne des problèmes de brouillages
provoqués par les phénomènes d’intermodulation du fait de la non
linéarité des amplificateurs.

A l’égard de toutes ces inquiétudes, il est important de procéder au


basculement sur un répéteur hémisphérique. Le principal avantage est de
pouvoir regrouper toutes les porteuses sur un même répéteur avec la
même polarisation d’où un retrait d’équipements de services
(amplificateurs) qui pourront non seulement servir de secours mais aussi
facilite la maintenance.

Ainsi de façon générale, il est prévu de mettre toutes les porteuses


IBS et FASTCOM sur un seul et même répéteur. A l’heure actuelle toutes
les porteuses FASTCOM sont émises sur le 20/20 en polarisation A, ces
porteuses seront conservées avec les mêmes fréquences et la même
polarité A.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 39


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Au niveau du 707 la migration exigera le changement de fréquences


mais aussi de niveau de réception à cause de la puissance élevée du
10.02.
Il est attendu que l’interconnexion et l’interopérabilité entre le réseau
AFISNET et les autres réseaux VSAT sous-régionaux qu’offre la migration
contribuera à l’amélioration significative de cet état des choses en
permettant d’éliminer les carences persistantes du RSFTA.

De plus, la numérisation du réseau a été mise en œuvre par la


plupart des états, à l’exception du Ghana et du Nigeria. L’objectif de cette
évolution est de doter le réseau AFISNET d’une bande passante adéquate
et des fonctionnalités de contrôle d’erreurs pour l’intégrité des données.

Nous pensons que ce rêve se concrétisera à travers cette étude axée


sur la migration vers le nouveau satellite 10.02.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 40


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Cas des Stations Terriennes <<HUBS>>


de Dakar et de Niamey.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 41


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

INTRODUCTION

En conformité avec les recommandations formulées par


l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI), les services de la
navigation aérienne doivent mettre en œuvre les liaisons relevant des
services fixes aéronautiques. Celles-ci relevant de deux (2) composantes :

* Le RSFTA (Réseau de Service Fixe des Télécommunications


Aéronautiques) répondant aux besoins de la transmission de données
alphanumériques entre les services de la navigation aérienne.
* Le réseau ATS/DS (Air Trafic Service/Direct Speech) répondant à des
besoins de liaisons téléphoniques entre contrôleurs d’espaces aériens
adjacents.

L’ASECNA, afin de répondre à ces besoins dans sa zone de


responsabilités, décide d’équiper ses aéroports principaux des stations
terriennes permettant l’établissement des liaisons de télécommunications
par satellites. Elle souhaiterait mettre en œuvre des liaisons
conséquentes avec une performance accrue.

Dans le cadre de ce projet, nous allons accentuer notre étude sur la


liaison Dakar -Niamey.

I- ANALYSE DES STATIONS DE DAKAR ET NIAMEY

Les stations terriennes de Dakar et Niamey constituent les deux (2)


Hubs des cinq que disposent l’ASECNA .

I-1 La station terrienne de Dakar

Le Hub de Dakar est de type ‘B’ autrement dit il dispose d’antenne


de 11 mètres de diamètre avec capacité de poursuite automatique et
comporte :
- Récepteur de balise.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 42


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

- Système d’asservissement.
- Contrôle de position et moteurs d’entraînement capables de
repositionner l’ antenne.
Il est doté d’un dispositif de pressurisation avec déshydrateur. Elle prend
aussi en compte tous les composants précédemment cités entre autres les
équipements d’une station terrienne conformément aux recommandations
d’Intelsat relatives aux stations de type ‘’B’’. Elle répond aux spécifications
de la documentation IESS 202.

Caractéristiques Techniques
Accès :
Elle dispose de :
Deux (2) accès émission et deux (2) accès réception.
Bandes de fréquences :
Émission : 5.850 à 6.425
Réception : 3.625 à 4.200
Polarisation
Émission : polarisation circulaire gauche et droite
Réception : polarisation circulaire droite et gauche
La salle RF (Radio Fréquency )de la station de Dakar dispose :
* D’un convertisseur élévateur de fréquence (upconverter) 140Mgz/6Ghz
en émission et d’un convertisseur abaisseur 4Ghz/140Mgz en réception.
* D’un récepteur de balise rattaché au système de poursuite automatique
qui permet grâce au signal envoyé par le satellite (de l’ordre de 3947Mhz)
d’ajuster l’antenne grâce à sa motorisation pour bien pointer le satellite.
* D’une pressure qui assure l’injection de l’air chaud dans le guide d’onde
(pressurisation ) pour éviter que le guide d’onde soit humide, donc de
provoquer des brouillages.
* D’un amplificateur DATENO (HPA) de capacité de 480w (6*80w) pour la
composante IBS ( Intelsat Bisness Service) en polarisation B.
Au niveau de l’antenne se trouvent deux (2) SSPA (20w) qui fonctionnent
en normale secours et servent d’amplificateurs pour la composante
FASTCOM en polarisation A.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 43


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

* Deux LNA en redondance (2+1)et des équipements de commutation.

Satellite 10.02

Multi Modu Elévateur de HPA


plexeur lateur fréquence (Dateno)

Demul Demodu Abaisseur


plexeur lateur fréquence LNA

Figure 9 : Equipements de La Station terrienne de Dakar

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 44


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I-2 La station terrienne de Niamey

La station terrienne de Niamey est de type ‘’F2’’ de 7.3 mètres


de diamètre. Elle permet une orientation en azimut de 90° en trois bonds
de 120° avec recouvrements (source : document A de la station terrienne
de dakar de Alcatel telspace) .
Le débattement élévation est compris entre 0° et 90°. En version de base,
l’antenne est équipée de deux vérins actionnés manuellement à l’aide
d’une manivelle. Une motorisation est offerte en option : Elle est de même
type que pour l’antenne de 11métres, avec des moteurs moins puissants.
Cette antenne a fait l’objet de la qualification de type Intelsat enregistrée
sous le numéro ISTA02.

La salle RF (radio Fréquency ) de Niamey

Elle dispose des mêmes équipements que celle de Dakar sauf qu’elle
dispose de deux modems avec des fréquences intermédiaires différentes
(70 Mhz pour l’IBS en polarisation B et 140 Mhz pour le FASTCOM en
polarisation A).

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 45


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Modu Elévateur de HPA


Lateur fréquence (Dateno)
Multi- FI = 70 (6*80w)
plexeur Pol B
Modu Elevateur de
Lat.(Pol A) fréquence SSPA
Multi- FI=140 (20w)
plexeur Mgz
Emission

Demul Demodu Abaisseur de


plexeur Lateur fréquence LNA
FI=70Mhz
POL B
Demodula
Demul- teur Abaisseur de LNA
tiplexeur FI=140 fréquence
Mhz
POL A

Réception
Figure 10 : Architecture de la station de Niamey

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 46


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

II. ÉTUDE DU BASCULEMENT VERS LE SATELLITE INTELSAT 10.02

Le problème fondamental du basculement consiste à assurer la


continuité de services lors des activités du transfert vers le satellite
intelsat 10.02 359°E . Dans ce cadre deux solutions sont envisageables
dont un aspect Securitaire.

II- 1 solutions

Nous tenons à préciser ici que compte tenu du nombre élevé des
liaisons du site de Dakar avec le reste du réseau de l’ASECNA et des
autres structures de la navigation aérienne , un plan de contingence est
mis en place axé sur les services minimums obligatoires, l’ATS/DS et les
services du RSFTA pour assurer la sécurité de la navigation aérienne .

Tout en tenant compte de ce plan de secours issu de l’exploitation de


l’aviation civile, nous envisageons les solutions suivantes pour chaque cas
spécifique :

II-1- 1 Solution relative au réseau fixe :

II-1-1-1 Les lignes louées

Dans le souci d’assurer la continuité des services fixes du RSFTA


lors du basculement, des lignes spécialisées peuvent être sollicitées auprès
de l’opérateur des télécommunications pour les liaisons ciblées par le plan
de contingence. Cette solution permettra à l’Agence de garantir les
services obligatoires ne serait ce que lors ces périodes d’urgences.

Pour le hub de Dakar et de Niamey, ce plan de contingence tiendra


compte de toutes les liaisons principales entre autres (Abidjan, Brazzaville,
Tananarive, Accra, kano, N’djamena ) et certaines liaisons extérieures
comme celles avec le CAFSAT et le SADC.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 47


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

II-1-1-2 La valise Immarsat (ATS/DS)

C’est une station terrienne mobile.

C’est une solution à laquelle on fait appel lors de la rupture


momentanée avec les liaisons d’un satellite.

Ainsi grâce à ce dispositif doté d’émetteurs, Les communications à


destination du site de Dakar peuvent être reprises par cette technologie
mise en service par l’opérateur des télécommunications pour déployer les
services obligatoires aussi bien de données comme de la voix.

En effet chaque centre disposera d’une valise Immarsat et tous les


numéros des liaisons prises en compte par le plan de contingence sont
enregistrés dans la valise lors de sa configuration.

Ce qui par conséquent facilitera les communications entre un


aéronef et un contrôleur lors du basculement.

III- Solution relative au mobile

III-1 La HF

La HF est un dispositif avec une grande largeur de couverture


(jusqu’à 1500 Nautiques) , elle assurera les échanges entre les
contrôleurs et les pilotes.

Au sein de la zone AFISNET, le meilleur moyen de communication


dans la gestion du trafic aérien est la VHF (Very High Frequency). Mais
compte tenu de la rupture des liaisons avec le satellite , on fait recours au
HF(High Frequency) pour assurer les informations de vol .

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 48


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

IV- LE REPOINTAGE DES ANTENNES

Le Repointage consiste à positionner nos antennes (celles de Niamey


et de Dakar ) sur le satellite cible (IS10.02@359°E). Il se réalise grâce à un
balayage continu jusqu'à l'obtention d’un signal à l’abri de toute
perturbation.

Ainsi pour bien positionner nos antennes par rapport au satellite


10.02, nous analyserons les positions actuelles de nos deux antennes
orientées sur le satellite 903 @325,5°E puis nous entreprendrons les
techniques qui s’imposent pour les orienter sur le satellite 10.02 @359°E .
Ainsi pour bien pointer le satellite il faut utiliser une motorisation pour
les débattements au niveau des antennes de types ‘’B’’ et ‘’F2’’.Quand aux
VHF déportées les manipulations peuvent s’effectuer manuellement.

Afin de s’assurer du pointage du satellite, il faut faire usage d’ une


balise à tension qui varie à son maximum lorsqu’on trouve la position
idéale du satellite.
En effet au niveau des stations de Dakar et de Niamey toutes les stations
(de type B et F2 )disposent d’une motorisation leur facilitant les
ajustements.
Aussi ; il serait intéressant une fois la bonne position acquise d’utiliser
un analyseur de spectre pour mesurer le niveau C/N afin de maîtriser les
brouillages et d’éviter le phénomène d’intercorelation.
Avant de se lancer dans les calculs d’élévation et d’azimut pour le 10.02 ,
nous tenterons d’appréhender les positions actuelles afin de voir les
mesures et dispositions adéquates à entreprendre .

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 49


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

IV-1 Cas de la Station de Dakar et ses rattachements

Longitude actuelle -17°28 Azimut


du site
Latitude actuelle 14°44 231.18°
Du site
Satellite actuel et IS903 Calculs Elévation
sa position 325°5E
Nouveau satellite 10.02 63.8°
Et sa position 359°E

Stations de rattachement au Hub de Dakar

Station de Bamako

Longitude actuelle -7.57° Azimut actuel


Lattitude actuelle 12.32° calculs 247.21°
Satellite actuel IS903 Elévation actuelle
Avec sa position 325.5°E
Nouveau satellite IS10.02 55.686°
Avec sa position 359°E

Station de Nouakchott

Longitude -15.07° Azimut actuel


Actuelle du site
Lattitude actuelle 18.06 92.33°
du site
Satellite actuel et IS903 Elévation actuelle
sa position 325.5°E
Nouveau satellite 10.02 Calculs -1.56°
Et sa position 359°E

Station de Tambacounda

Longitude actuelle -13°39’00 Azimut


Actuel
Lattitude 13°44’00 238,06°
Actuelle
Satellite actuel IS903 calculs Elévation actuelle
avec sa position
Nouveau satellite IS10.02 68,19°
Avec sa position 359°E
Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 50
Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Site de Nouadhibou

Longitude actuelle -17°02’00 Azimut


Actuel
Lattitude actuelle 20°56’00 221,37°
Satellite IS903 Calculs Elévation actuelle
Actuel avec sa 325.5°E
position
Nouveau satellite IS10.02 58,4°
Avec sa position 359°E

Station de BIR

Longitude -11°36’00 Azimut actuel


Actuelle
Lattitude actuelle 25°13’00 224,76°
Satellite actuel IS903 Calculs
Avec sa position 325°E Elévation
actuelle
Nouveau satellite IS10.02 50,99°
Avec sa position 359°E

Station de Atar

Longitude 13°03’00 Azimut


Actuelle actuel
Lattitude 20°13’00 228,27°
Actuelle
Satellite IS903 calculs Elévation
Actuel avec sa 325.5°E actuelle
position
Nouveau satellite IS10.02 62.31°
Avec sa position 359°E

Station de Gao

Longitude actuelle 00°08’00 Azimut actuel


Lattitude actuelle 16°18’00 247.89°
Satellite actuel IS903 calculs Elévation actuelle
Avec sa position 325°E
Nouveau satellite IS10.02 46.17°
Avec sa position 359°E

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 51


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Station de Lomé

Longitude 01°15’00 AzimutActuel


Actuelle Actuel

Lattitude actuelle 06°10’00 calculs 272.04°


Satellite actuel IS903
avec sa position 325.5°E Elévation Actuelle
Nouveau satellite IS10.02 31.73°
avec sa position 359°E

Station de Cotonou

Longitude actuelle 02°23’06 Azimut actuel


Lattitude actuelle 06°21’14 261.61°
Satellite actuel IS903 Calculs
avec sa position 325.5°E Elévation Actuelle
Nouveau satellite IS10.02 81.53°
avec sa position 359°E

Station de Ouagadougou

Longitude actuelle -01°31’00 Azimut actuel


Lattitude actuelle 12’21’00 251.76°
Satellite actuel IS903 calculs Elévation actuelle
avec sa position 325.5°E
Nouveau satellite IS10.02 81.53°
avec sa position 359°E

Station de Bobo

Longitude actuelle 11°10’00 Azimut actuel


Lattitude actuelle -04°17’00 calculs 251.76°

Satellite actuel IS903 Elévation actuelle


avec sa position 325.5°E
Nouveau satellite IS10.02 52.71°
avec sa position 359°E

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 52


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

IV-2- Station de Niamey et ses rattachements

Longitude actuelle 02.11° Azimut actuel


du site
Lattitude actuelle 13.29° 252.80°
du site
Satellite actuel IS903 Calculs Elévation actuelle
avec sa position 325.5°E
Nouveau avec sa IS10.02 45.25°
position 359°E

Stations de rattachement au Hub de Niamey


Station d ’ Agadez

Longitude 08°00’00 Azimut actuel


Actuelle
Lattitude Actuelle 17°00’00 2525,30°

Satellite actuel IS903 Calculs Elévation Actuelle


Avec sa position 325.5
Nouveau satellite IS10.02 37,99°
Avec sa position 359°E

Station de Zinder

Longitude 09°00’00 Azimut


Actuelle actuel
Lattitude 13°50’00 252,30
Actuelle
Satellite actuel IS903 Calculs Elévation
Avec sa position 325.25E Actuelle
Nouveau satellite IS10.02 67,51°E
359°E

Site de Tessalit

Longitude actuelle 00°59’00 Azimut


actuel
Lattitude 20°15’00 Calculs 244,10
actuelle
Satellite actuel IS903 Elévation
Avec sa position 325.5°E actuelle
Nouveau satellite IS10.02 43.51
Avec sa position 359°E

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 53


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Station de Gao

Longitude actuelle 00°08’00 Azimut actuel


Lattitude actuelle 16°18’00 247.89°
Satellite actuel IS 903 calculs
avec sa position 325°E Elévation actuelle
Nouveau satellite IS10.02 46.14°
avec sa position 359°E

V- LES NOUVELLES ORIENTATIONS

Je tiens à notifier que ces calculs ont été établis grâce à un logiciel
du nom de pointage, telechargé sur Internet et dont la fiabilité a été
confirmée.

V-1 Station de Dakar et ses rattachements

Satellite IS10.02 Azimut


Position 359°E Nouvelles 130.46°
Orientations
Longitude -17.28 Elévation
Lattitude 14.44 64.65°

Site de Nouakchott

Satellite IS10.02 Azimut


Position 359°E Nouvelles 140.00
Orientations
Longitude -15.57 Elévation
Lattitude 18.06 63.021

Site de Bamako

satellite IS10.02 Azimut


Position 359°E Nouvelles 151.69
Longitude -07.57° Orientations Elévation
Lattitude 12.35° 73.58

Station de Tambacounda

Satellite IS10.02 Azimut


position 359°E Nouvelles 136.31°
Longitude -13°39’00 orientations Elévation

Lattitude 13°44’00 68.19°

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 54


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Station de Nouadhibou

Satellite IS10.02 Nouvelles azimut


position 359°E orientations 141.19°
Longitude -17°02’00 Elévation
lattitude 20°56’00 68.19°

Station de BIR

Satellite IS10.02 Nouvelles Azimut


Position 359°E 158.99°
Longitude -11°36’00 orientations Elévation
Lattitude 25°13’00 69.19°

Station de Atar
Satellite IS10.02 azimut
Position 359°E 148.66°
Longitude -13°03’00 Nouvelles Elévation

Lattitude 20°13’00 orientations 62.31°

Station de Lomé
Satellite IS903 azimut
Position 325.5°
Longitude 01°15’00 Nouvelles Elévation
Lattitude 06°10’00 orientations -8.60

Station de Cotonou
satellite IS10.02 azimut
position 359°E Nouvelles 208.12°
longitude 02°23’06 orientations élévation
Lattitude 06°21’14 81.53°

Station de Ouagadougou

Satellite IS10.02 Azimut


Nouvelles
Position 359°E Orientations 177.59°
Longitude -01°31’00 Elévation
Lattitude 12°21’00 75.46°

Station de Bobo
Satellite IS10.02 Azimut
Position 359°E 163.50°
Longitude 11°10’00 Nouvelles Elévation
Lattitude -04°17’00 orientations 76.32°

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 55


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

V-2 - Site de Niamey et ses rattachements

Station de Niamey
Satellite IS10.02 Azimut
position 359°E Nouvelles 193.29°
Orientations
Longitude 02.11° Elévation
Lattitude 13.29 73.96

Station de Agadez

Satellite IS10.02 Azimut


position 359°E Nouvelles 208.45°
Longitude 08°00’00 orientations Elévation
Latitude 17°00’00 67.51°

Station de zinder

Satellite IS10.02 Azimut


Position 359°E Nouvelles 216.41°
Longitude 09°00’00 orientations Elévation
Lattitude 13°50’00 70.03°
Station de Tessalit

satellite IS10.02 azimut


position 359°E Nouvelles 185.92°
Longitude 00°59’00 orientations Elévation
Lattitude 20°15’00 66.14°

Station de Gao

Satellite IS10.02 Azimut


Position 359°E Nouvelles 247.89°
Altitude 16°18’00 orientations Elévation
Longitude 00°08’00 46.14°

Par souci d’éclaircissement, nous signalons que certaines stations prises


en compte dans le cadre de notre étude sont à la fois reliées au hub de
Dakar et de Niamey en même temps, c’est le cas des stations de Lomé,
Cotonou, et Ouagadougou.
Dans un souci d’accélérer le ralliement, il serait prudent bien avant le jour
des travaux du basculement, rendre tous les tests de ralliement de toutes
les antennes qui nécessitent un débattement qui sort de sa zone

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 56


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

d’orientation. Par exemple le hub de Dakar pour qu’il puisse pointer le


satellite 10.02, il doit subir une orientation en azimut de 100° (voir
tableaux ) ; or cette station est dotée d’une antenne de type ’B’ autrement
dit qui permet une orientation en azimut de 190° en 5 zones 70° avec
recouvrement de 40°.

Donc pour la déplacer de 100° en azimut, il faut obligatoirement


jouer sur le bras de levier grâce au système de motorisation.

Comparativement aux calculs réalisés les Stations de Bamako et


Nouakchott (respectivement 247° et 92° contre 151.69° et 140°) , ces sites
sont très à l’ouest du nouveau satellite (IS10.02) et une différence d’azimut
assez élevée , ainsi les antennes doivent être complètement démontées afin
de tourner le parabole de 90° à l’aide d’une grue.

Il y a des stations VHF déportées, telles que Tambacounda, Atar, Bir,


et Nouadhibou. Ces antennes ne posent pas de problème à priori, il suffit
seulement de changer les positions élévation et azimut.
Le tableau ci dessous nous établit un large détail des activités à
entreprendre.

Il faut ici notifier que les changements de fréquences au niveau de


ces stations citées ne s’imposent que lorsque Intelsat ne reconduit pas le
même répéteur.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 57


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

sites Taille antenne Activités à


mener
Atar 3.70m Pointage
antenne
Changement
de fréquence
Nouakchott 3.70m Pointage
antenne
Changement
de fréquence

nouadhibou 3.70m Pointage


antenne
Changement
de
Fréquence
Bir 3.70m Pointage
antenne
Changement
de fréquence
Ouagadougou 3.70m Pointage
antenne
Changement
de fréquence
Bobo 3.70m Pointage
changement
de fréquence
Bamako 3.70m. Pointage
antenne+chan
changement
de fréquence
Eamac 3.70m Pointage
antenne
+changement
de fréquence
Cotonou 3.70m Pointage
Antenne
Changement
de fréquence
Lomé 3.70m Pointage
antenne
+changement
de fréquence

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 58


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

VI- Changement de fréquence intermédiaire

VI-1 Site de Dakar

Au niveau de la station de Dakar , le problème de changement de


fréquence intermédiaire ne se pose pas du moment où les fréquences
intermédiaires aussi bien en FASTCOM qu’en IBS sont de 140 Mhz .

VI-2 SITE DE NIAMEY

La station de Niamey dispose de FI (Frequence Intermediaire) de 70


Mhz. En émission il n ’y a pas de problème , cependant c’est au niveau de
la réception qu’il va falloir utiliser un convertissuer 140/70 Mhz pour
pouvoir ramener les 140Mhz à 70 Mhz.

Il faut notifier que l’autre alternative est le changement complet du


modem de l’IBS (70 Mhz) pour résoudre le probléme de la complexité du
réseau.

VI-2-2- Cas où les convertisseurs seront utilisés.

D/C DIV VS
AT
LNA

Convertisseur
IBS
140/70 Mhz

Figure 11 : Cas de l’utilisation des convertisseurs

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 59


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

VI-2-3 Cas des Stations se rattachant au HUB de Niamey

Les stations se rattachant au hub de Niamey ne nécessitent pas un


changement de fréquence intermédiaire mais un certain nombre de
services résumés dans le tableau ci dessous s’imposent.

Sites Taille des Activités à mener


antennes
AGADEZ 3.70m Pointage antenne
Changement de
Fréquence
ZINDER 3.70m Pointage antenne
Changement de
fréquence
Tessalit 3.70m Pointage antenne
Changement de
fréquence
GAO 3.70m Pointage antenne
Changement de
fréquence

VII- LE DEPLACEMENT DE LA POLARISATION

L’une des activités majeures lors de la migration est le déplacement


de la position émission (Tx) de la polarisation B à la position émission (Tx)
de la polarisation A. L’accès de la polarisation B de L’IBS sera inhibé et
fermé par un bouchon.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 60


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Figure 11 : Situation actuelle

DATE TX
IBS U/C NO POL
6*80w B

SSPA TX
VS 20 w POL
U/C
AT A

Après travaux sur la chaîne émission

POL
B
frmé

TX
POL
SOM DATE A
IBS
MAT NO
EUR U/C 6*80w

VSAT

Figure 12 : Après travaux sur la chaîne émission

Après travaux sur la chaine Réception

RX
IBS
DIV D/C LNA POL A

VSAT

Figure 13 : Après travaux sur la chaine Réception

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 61


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

VIII- LE CHANGEMENT DE FREQUENCE

Le changement de fréquence doit être mené par Intelsat. Il est


proposé un plan de fréquence qui tient compte de la fréquence d’émission,
de la fréquence de réception afin d’éviter les brouillages co-canals et entre
les canaux adjacents. Aussi, il serait important dans le même souci, de
déterminer le débit afin de disposer de porteuse nécessaire entre deux
liaisons.

En ce qui concerne le nouveau satellite 10.02 , toutes les fréquences


relatives aux stations orientées sur le satellite 707 ne changent pas(au cas
où les mêmes répéteurs sont retenus) .

Ainsi pour éviter des changements de fréquences majeurs sur les


stations orientées sur le satellite 903 325.5°E, nous souhaiterions que les
fréquences qui seront attribuées soient sur le même transpondeur que
celles du satellite 707 359°E .

IX - CONFIGURATION AVEC LE SATELLITE 10.02 : EXPLOITATION DU


FRAME RELAY

Afin de pouvoir adopter une organisation adéquate, nous nous


basons sur les liaisons existantes du réseau AFISNET, dans cette
configuration la liaison Dakar- Niamey devra disposer d’une porteuse de
128 Kbit/s en liaison montante et descendante .
Comme toutes les deux (2) stations terriennes seront couvertes par le
même satellite Intelsat 10.02,nous envisagerons un réseau à simple bond
avec une configuration à double routage (simultanée) aussi bien de voix
(ATS/DS, téléphonie de services)que de données (RSFTA).

L’ensemble de ces services est multiplexés avant d’attaquer la carte


TIM pour être modulés.
Nous instaurons aussi une interconnexion des Vsat rattachés à chaque
hub au réseau AFISNET de l’ASECNA, ainsi les services qui s’imposent au
Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 62
Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

niveau de Bamako par exemple (qui est rattaché au hub de Dakar)


peuvent être exploités au niveau de la station de Niamey du moment où
chaque station sera exploitée du point de vue des besoins domestiques et
besoins internationaux.

En effet la technologie d’accès au satellite 10.02 utilisée est le SCPC


(forme simplifiée du FDMA). L’ensemble des stations du réseau AFI (Afric
Indian Océan) constitue un support sur lequel s’appuie un réseau frame
relay.
Ce type de réseau permet de disposer d’un double routage dynamique des
conduits de multiplexage(routage simultané).

Ainsi la station terrienne ciblée ( hub de Dakar ou celui de Niamey )


peut être exploitée aussi bien pour les besoins qui lui sont propres que
par le reste du réseau.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 63


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

VIII-2 Topologie avec le 10.02


Satellite 10.02

Liaison montante liaison descendante

Station terrienne Station terrienne


De Dakar De Niamey

TIM TIM DATA TIM TIM TIM DATA TIM


DATA 64KBIT/S DATA DATA 64KBIT/S

MUX Segment terrestre


MUX

ATS/DS RSFTA TEL

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 64


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

IX- ASPECT SECURITAIRE

Par mesure de sécurité, il serait prudent de répondre au principe de la


redondance des équipements , mais aussi d’une seconde solution alternative
en cas d’éventuelle panne. C’est ainsi que nous suggérons de prévoir une
station de remplacement mobile qui prendra en compte toutes les données
d ’ une station qui serait en dysfonctionnement temporel et les achemine
vers l’autre destination .

Toujours est il que la disponibilité de l’opérateur des


télécommunications est un atout à exploiter .

X- BILAN DE LIAISON

Ainsi tout en négligeant les avantages géographiques ( point sub


satellite et point en bordure de faisceau du satellite) , l’étude de la liaison
permettra d’assurer une performance spécifiée du signal transmis entre les
sites constituant la liaison. Cette connexion étant assurée par le satellite
10.02 alors la performance est limitée sous le rapport de la capacité par les
facteurs suivants :
1 - Puissance de la liaison descendante du satellite 10.02.
2- Puissance de la liaison montante de la station terrienne.
3- Bruits du satellite et de la station terrienne.
4- Effets de la propagation atmosphérique.

Compte tenu du nombre limité de nos informations sur le satellite


intelsat 10.02 , nous ne ferons pas les applications numériques. Les notions
ci- dessous developpées sont propres aux stations terriennes de Niamey , de
Dakar (types F2 et B) et du satellite intelsat 10.02. Elles faciliteront les
calculs lors du ralliement.

La liaison par satellite est composée de trois sections principales :

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 65


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

1 . Station émettrice : Dakar avec sa liaison montante.


2. Le satellite 10.02.
3. Station réceptrice : Niamey avec sa liaison descendante.
En conséquence, la liaison totale doit comprendre la somme des trois
rapports porteuses/bruits (C/N total) .

C /N total = (C/N uplink+ C/N downlink+ C/I satellite)- D

Avec C/I le rapport porteuse à brouillage et D la dégradation de la liaison.


Avant de calculer les rapports porteuses/bruits de la liaison montante(C/N
uplink) et descendante (C/N downlink), nous tenterons de donner les
spécifications de la liaison , du satellite 10.02 , de la station émettrice et
réceptrice ( Dakar et Niamey ) .
VIII-1 Satellite 10.02

G/T du satellite 10.02 = G/T du satellite IS VII +9.3


Affaiblissement du trajet d’émission = 199 db
Affaiblissement sur trajet de réception = 195 db
P.I .R. E reçue du satellite = 37.5 dbw

X-1 Station terrienne de Dakar

Fréquence d’émission de la porteuse = 6Ghhz


P.I.R.E de la station terrienne = 52.4dbw
Largeur de bande occupée par la porteuse = 128 KBIT/S
Elévation d’antenne = 64.24°

X-2 Station terrienne de Niamey

Fréquence de réception de la porteuse = 4Ghz


* G/T de la station terrienne = 32 db/°k
* Gain réception = 51.9db (à4ghz)
* Température antenne = 32°K
Pour tenir le G/T, il est proposé des amplificateurs à faible bruit en
redondance.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 66


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Le G/T est alors obtenu de la méthode suivante :

G/T= Grx-10log (Tant +Trec )

Elévation d’antenne = 73.72°

Autres dégradations de la liaison : Ces dégradations sont dues par les


bruits causés par les équipements de la station terrienne ( 0.2 db) +les
pertes externes .

X-3 Rapport porteuse/bruit de la liaison montante (C/N up)

Le C/N up se calcule au moyen de la formule suivante :

C/N up =PIRE st+ LP +G/Tsat -10logK -10logB (w) avec :

LP : affaiblissement en espace libre(db)


K :constante de boltzman =1.38 *10exp(-23)
B(w) :largeur de bande occupée par la porteuse(hz) .

VIII-5 Rapport porteuse à bruit de la liaison descendante

Le rapport porteuse/bruit de la liaison descendante se calcule de la


façon suivante :
C/N dn =P.I.R.E sat +Lp +G/T st -10logK -10log B(w) avec :
LP : affaiblissement en espace libre(db)
K : constante de boltzman =1.38 *10exp(-23)
B(w) :largeur de bande occupée par la porteuse(hz)
En conséquence le bilan de liaison permet d’obtenir :

C/N dn (db)= PIRE(sat)-196.1+ G/T st- 10log1.38*10exp(-23) -10log128

Et enfin, nous pouvons aboutir à notre objectif qui est le calcul de C/N total:

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 67


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

C /N total = (C/N uplink+ C/N downlink+ C/I satellite)- D.

X-4 Optimisation de la porteuse

Dans le cadre de notre étude, il a été préconisée l’exploitation de la


technologie qui permet de disposer des débits de 16,19,32,64,128Kbit/s.
Il serait important , dans un souci d’utilisation adéquat de la porteuse dédiée
aux services de la navigation de la liaison Dakar -Niamey d’appréhender au
préalable les capacités d’occupation de chaque service.

Services
Services fixes Débit Utilisé
Téléphone ATS/DS 8Kbit/s
Messages de données(RSFTA) Et 1.2Kbit/s
Météo
Voie de service pour la maintenance 4.8Kbit/s
Données de supervision 19.2Kbit/s
Services mobiles
Messages entre centre et avion(voix) 16Kbit/s
Capacité totale 49.2Kbit/s

Tableau 7 :de la capacité des services opérationnels.

X-4-1 Les capacités des services Administratifs

Au niveau de la zone ASECNA les besoins des services administratifs


sont non moins importants. Parmi eux on peut citer le téléphone , le fax et le
courrier électronique .
*Le téléphone : c’est un moyen de communication aussi bien en interne
qu’en externe. il est indispensable compte tenu de l’acheminement de
l’information en temps réel.
*Le fax : Il est généralement installé sur la même ligne que le téléphone et
permet l’envoie de messages à l’écrit en temps réel.
Ces différents types de services expriment leurs besoins en capacités en
fonction du volume et du temps nécessaire pour l’acheminement .

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 68


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Le tableau ci dessous nous donne les débits nécessaires à leurs réalisations :


Type de service Débit utilisé
Téléphone 16Kbit/s
Fax 16Kbit/s
Courrier électronique 16Kbit/s
Capacité 48Kbit/s
Tableau 8 : Capacité pour les besoins administratifs

Au regard de tous les services (opérationnels ) et des capacités y


afférentes nous envisagerons la solution suivante :
IX-2 proposition
Dans le souci de rendre plus performante la porteuse, il nous revient
d’ajuster un certain nombre de paramètres entre autres :
* La correction d’erreurs directe
Elle permet d’améliorer la qualité du signal :
En corrigeant automatiquement les erreurs.
En assurant la redondance de la transmission initiale.
En augmentant le nombre de bits envoyés.

X-5 Reed solomon

C’est un autre paramètre de la porteuse qui intervient pour utiliser la


puissance et la largeur de bande de façon optimale et assurer la meilleure
fiabilité dans la limite du système.
Ainsi nous avons jugé utile de faire la combinaison suivante dans le cadre
de notre étude.
CED ¾
Eb/NO : 11,0

D’après la courbe d’Intelsat( voir annexe) ces deux paramètres nous


permettent d’atteindre un taux d’erreurs binaires de 10 exp.(-10).

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 69


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

X-5-1 Authenticité et confirmation de choix

Afin de confirmer notre combinaison , nous tenterons de calculer la


probabilité d’erreurs proportionnellement à la performance de la porteuse
(Eb/NO).
P = ½ exp (-Eb/No)=1/2 * 10 exp(-11)= 5 exp(-11).
Cette probabilité est abordable car elle est en dessous de la référence
d’Intelsat.

XI- DIMENSIONNEMENT DES HPA

L’amplificateur à élévation de puissance permet d’amplifier le signal


de la porteuse. Il est fonction de la taille , de la performance de la porteuse
et de la sensibilité du répéteur.
La zone ASECNA utilise des HPA (High Power Amplifier) qui sont des
amplificateurs non linéaires. Ainsi , il faut les dimensioner pour éviter les
phenoménes d’intermodulation.

Nous développerons une méthode qui s’adapte aux deux situations


(Station de Dakar qui dispose d’un ampli HPA DATENO 480w et de Niamey
qui dispose d’un SSPA de 20 w ). Il faut aussi prendre en compte certains
paramètres propres à chaque antenne tels que la PIRE de la station
terrienne et le gain de l’antenne .

HPA (dbw) = PIRE(st) + Gain Antenne – pertes dans le guide d’onde


émission
Ce dimensionnement permet de limiter la puissance d’entrée de
l’amplificateur ; ce qui permettra d’éviter les phénomènes d’intermodulation
donc les brouillages des signaux utiles.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 70


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

XII- ÉVALUATION FINANCIERE

L’évaluation des dépenses à engager est déterminante car elle permet


de conclure sur la faisabilité du projet. C’est pourquoi nous tenterons de
faire une approximation des charges à supporter.

Ressources et Services Nombres Prix unitaire


Valise Immarsat Chaque centre dispose
déjà des valises
Immarsat.
Lignes Spécialisées 8 lignes de 64Kbit/s 600000fcfa
(Sonatel) pour chaque hub.
8*2
Guide d’onde souple 12 mètres*2 80.000*2
Prix total 9.760 .000 Fcfa

Dans le cadre de cette migration, l’ASECNA doit être en possession


d’un certain nombre d’équipements dont la nécessité s’impose pour la
réussite des activités sur les sites. Les besoins d’équipements par stations et
les frais y afférents sont enregistrés dans le tableau ci dessous :

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 71


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

XII-1 Station de Niamey et ses rattachements

Sites Appareils de Nombres Coût unitaire


mesure ou de
communication
Et équipements
complementaires .
Niamey Analyseur de
spectre (1.5Ghz) 1 1500.000Fcfa

Multimètre 1 15.000Fcfa
Pc portable 1 1.500.000Fcfa
Atténuateur 1 1.050.000Fcfa
Modem 140 MHZ 1 10.000.000 Fcfa
Boussole +
Inclinomètre 1 25.000Fcfa
Diviseur
comstream 1 1500.00Fcfa
Zinder Téléphone 1 600.000 Fcfa
Thuraya
Boussole
+inclinomètre 1 25000Fcfa
Tessalit Téléphone 1 600000Fcfa
Thuraya
Boussole
+inclinomètre 1 25000Fcfa
Gao Téléphone 1 600000Fcfa
Thuraya 25000fcfa
Agadez Téléphone 1 600000Fcfa
Thuraya
(Boussole
+inclinomètre) 1 25000fcfa
Total 16.155.000FCFA

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 72


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

XII-2 Stations de Dakar et ses rattachements

Sites Appareils de Nombres Coût


Mesure ou de unitaire
Communication
et Appareils
complémentaires

Dakar Portable 1 1.500.000 fcfa


Multimètre 1 15.000 fca
Atténuateur 1 10.50.000fcfa
Boussole +
Inclinomètre (1) 1 25.000Fcfa
Diviseur
Comstream 1 1.500.000fcfa

Nouakchott Analyseur de 1 600000fcfa


Spectre

Boussole +
inclinomètre 1 25000fcfa

Nouadhibou Boussole + 1 25000fcfa


inclinomètre (1)
Tombouctou Téléphone 1 600000fcfa
Thuraya
Boussole
+inclinomètre 1 25000fcfa
Atar Téléphone 1 600.000fcfa
Thuraya
Boussole 1 25.000fcfa
Eamac Analyseur de 1 600000fcfa

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 73


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Spectre 1.5Ghz
Boussole
Inclinomètre 1 25000fcfa
Bir Téléphone 1 600000fcfa
Thuraya (1) 25000fcfa
Boussole +
inclinométre 1
Lomé Analyseur de 1 1500000fcfa
spectre 1.5Ghz
Boussole + 25000fcfa
inclinométre 1
Cotonou Analyseur de 1500000fcfa
spectre 1.5Ghz 1 25000fcfa
Boussole +
inclinométre 1
.
Ouagadougou Analyseur de 1 1500000cfa
spectre 1.5Ghz (1)
Boussole + 25000fcfa
inclinométre 1

Total 10.190.000 fcfa

Le bilan financier des équipements nécessaires s’élève à :


10.190.000f+16.155.000f = 26.345.000fcfa

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 74


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

XII-3 Planification du personnel

Pour que les travaux de la migration soient effectués dans des brefs
délais, il faut faire appel à tous les techniciens de la maintenance selon une
planification, tout en tenant compte de leurs positions géographiques pour
réduire les coûts de déplacement.
Une équipe de maintenance de Dakar réalisera les travaux de Dakar
Et une autre se rendra à Tambacounda et Atar pour effectuer les travaux sur
les sites y afférents.

Nombre de techniciens Frais de déplacement Frais de mission

Dakar- Tambacounda 60000Fcfa*2


2 134500f *2
Dakar – Atar 60000Fcfa*2
159500f *2
total:518000fcfa total:240000Fcfa
TOTAL : 758.000fcfa

Une équipe de maintenance de Niamey réalisera les travaux de


Niamey
Et une autre se rendra à Zinder ; , Agadez pour effectuer les travaux sur les
sites.
Nombre de techniciens Frais de Transport Frais de mission
3 Niamey – Agadez 60000Fcfa*3
140000F *3
Niamey – Zinder
60000Fcfa*3
112000F*3

total:420000Fcfa total:180000fcfa
Total:600.000fcfa

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 75


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Une équipe de maintenance de Bamako réalisera les travaux de Bamako


Et une autre se rendra à Tessalit et à Gao et Tombouctou pour effectuer les
travaux sur les sites y afférents.

Nombre de techniciens Frais de transport Frais de Mission


3 Bamako-Gao 60000Fcfa*3
113500F*3
Bamako-Tessalit 60000*3
185500F*3
Bamako-Tombouctou 60000*3
146500F*3
total :1336500Fcfa total : 540000fcfa
Total :1.876.500fcfa

Le bilan financier des ressources humaines et leurs déplacements s’élève à :


7580.000f+ 600.000f+1.876.000f = 3.234.500f
Bilan financier total = bilan financier des équipements + bilan financier des
ressources humaines, d’où on a :
Bilan financier total = 26.345.000f +3.234.500f
= 29.579.500 fcfa.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 76


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

XIII- CONCLUSION

Cette étude nous a permis d’appréhender l’environnement dans lequel


évolue l’ASECNA et les différentes approches techniques qu’il a su mettre en
exergue pour exploiter et assurer sa mission qu’est la gestion du trafic
aérien.

Cette migration qui a été l’objet de notre étude lui permettra de


répondre aux recommandations de l’ OACI.
Cet appel à l ’interconnexion des réseaux africains de télécommunications
aéronautiques nous a amené à trouver les issues ou les solutions techniques
qui s’imposent et permettront à l’ASECNA qui dispose du plus grand espace
aérien sous sa couverture d’être à jour quant aux nouvelles technologies de
l’information et de la communication.

Du point de vue technique, le déplacement vers la polarisation A,


permettra à l’ASECNA de disposer de la même technologie dans tous ces
sites, ce qui répond à l’interopratibilité entre ses équipements et avec les
autres structures de la navigation aérienne. Aussi, cette migration permettra
de revoir les débits utilisés afin d’accroître les capacités de transmission ;
mais aussi il faut penser à satisfaire les besoins informatiques tels que les
transferts de fichiers à travers le BVSAT( Broadband Vsat).

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 77


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

XIV-GLOSSAIRE

ASECNA : Agence pour la sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et


Madagascar .

ATS/DS : Air Trafic Service/Direct Speech.

AMRF : Accès multiple à Répartition de Fréquence.

AMRT : Accès Multiple à Répartition de temps.

CED : Correction d’Erreurs Directe : Algorithme de codage conçu pour


protéger l’intégrité des données .

DTT : Direction Technique.

Données : Informations non vocale transitant par un réseau de


télécommunications.

Facteur de qualité (G/T) : Quotient du gain maximum d’une antenne de


réception sur la temperature de bruit équivalente du système récepteur.
généralement exprimé en db/K, il mesure la capacité d’une station terrienne
à recevoir un signal satellitaire de bonne qualité(rapport signal à bruit
élevé).le G/T augmente avec le diamètre de l’antenne.

Gain d’une antenne : il Mesure le pouvoir d’amplification ou de


concentration d’une antenne lorsqu’elle émet ou reçoit un signal vers ou
depuis une direction donné dans l’espace. il est exprimé en dbi.
IESS : Spécification et normes d’équipements Intelsat. Par exemple IESS308
d’Intelsat est la spécification des porteuses numériques.
Intermodulation : Brouillage mutuel entre des signaux espacés en fréquence
après ne amplification non linéaire par un amplificateur commun.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 78


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

KBIT/S : Paramètres de débits de transmission exprimant la quantité de


bits transmis sur une liaison.

Modem : Modulateur /Démodulateur qui est un dispositif de conversion de


signaux numériques en signaux analogiques et vice versa afin de permettre
une transmission numérique dans un support qui n’est pas purement
numérique.

Multiplexage : Combinaison d’un certain nombre de voies sur un même


support de transmission.

Moduler : Superposer l’information à transmettre sur un signal porteur.


Recouvrement d’antenne : C’est la zone commune entre deux bonds d’une
antenne en orientation d’azimut.

Pire : Puissance isotrope rayonné équivalente. Elle mesure l’intensité du


signal émis par un satellite sur la terre, ou par une station terrienne vers un
satellite ; elle s’exprime en dbw.

RSFTA : Réseau de Services Fixe des Télécommunications Aéronautiques


SMT : Service Mondial des Télécommunications.

TEB : Taux d’erreurs sur les bits ; c’est le rapport de bits erronés au nombre
total de bits transmis.

Db/k : unité utilisé pour exprimer le facteur de qualité (G/T) d’une station
terrienne sur l’échelle logarithmique des décibels.

Dbi : gain relatif d’une antenne par rapport à une antenne isotrope
équivalente.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 79


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

Bruit : Toute perturbation électrique non désirée dans un circuit ou canal de


communication. l’adjectif ‘’thermique’’ vient du fait que l’intensité de bruit
généré par un objet dépend de la temperature physique de l’objet.

Capacité : Partie de la bande passante et de la puissance du satellite qui est


utilisée pour établir un ou plusieurs canaux de communication.

Précision de pointage : la précision de pointage dans une direction donnée


par exemple sur les coordonnées du satellite cible. Elle se définit comme
l’intervalle angulaire entre cette direction et la direction de rayonnement
maximum.

S/B : Rapport signal à bruit, Mesure la qualité d’un signal électrique,


généralement à la sortie d’un récepteur. C’est le rapport entre le niveau du
signal sur le bruit mesurée dans une bande passante donnée ;il est exprimé
en décibels ; plus le rapport est élevé , la qualité du signal est élevé.

Secteur spatial : taille de largeur de bande louée dans un répéteur de


satellite.
Temperature de bruit : Convention mathématique permettent de définir
l’influence du bruit dans un système de télécommunications.

VSAT : Very small aperture terminal . C’est un équipement de réception des


signaux émis par des satellites. Il est composé d’une antenne parabolique de
petite taille ainsi que des équipements de traitement des signaux.
Zone de couverture d’une antenne :c’est la portion de l’antenne où il est
possible de viser un satellite. Cette zone de couverture représente plus de la
moitié du ciel.

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 80


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

IX-Bibliographie

IX-1 Ouvrages
- Revue technique de la Navigation Aérienne (Télécommunications par
satellites de Michel Areno).
- Cours sur la technologie des télécommunications numériques par
satellites (Intelsat).
- Les réseaux de télécommunications par satellites .

IX-2Internet
http:/www.asecna.com
http:/www.stna.aviation.gouv.fr
http:/www.perso.infonie.fr/g.guenin/theo/calcule.htm
http:/wwwg.guenin.chez.tiscali.fr/theo/calcule.htm

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 81


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

TABLE DES MATIERES

Introduction Générale .......................................................................... 4


I-1 Objectifs de l’étude....................................................................................................................................... 5
II- Présentations ................................................................................... 7
II-1 Présentation de l’ ESMT .............................................................................................................................. 7
II- 1-1 Formation ............................................................................................................................................. 7
II-1-1-1 Présentation du Mastère spécialisé réseaux de .............................................................................. 8
télécommunications..................................................................................................................................... 8
II-2 Présentation de l’ASECNA ......................................................................................................................... 8
II-2-1 Organisation de L’ASECNA ............................................................................................................ 9
II-2-2 Présentation de la direction technique............................................................................................... 10
II-2-3 Objectifs de l’ASECNA .................................................................................................................... 10
II- 3 Présentation d’Intelsat ............................................................................................................................... 11
II-4 Présentation du satellite 10.02 ................................................................................................................ 12
II-5 Présentation de l’OACI ............................................................................................................................. 12
I - GENERALITES ................................................................................ 15
I - 1 Approche technique des réseaux VSAT .................................................................................................... 15
I -1 –1 Définition........................................................................................................................................... 15
I-1-2 Bandes de fréquences ........................................................................................................................... 15
I-1-3 Les composantes d’un réseau VSAT .................................................................................................... 15
I-1-4 Le Hub.................................................................................................................................................. 16
I-1-5 Les VSAT ............................................................................................................................................ 16
I-1-6 Architecture du réseau .......................................................................................................................... 16
I-1-6-1 Réseau étoilé ................................................................................................................................. 16
I-1-6-2 Le Réseau maillé ........................................................................................................................... 16
I-1-6-3 Le Réseau hybride........................................................................................................................ 17
I-1-7 Les modes d’accès................................................................................................................................ 17
I-1-7-1 la catégorie par répartition ............................................................................................................ 17
I-1-7-2 Catégorie par réservation .............................................................................................................. 19
I-1-7-3 La catégorie aléatoire .................................................................................................................... 19
I-2 Fonctionnement du réseau ........................................................................................................................... 19
I- 2-1 Le Segment terrestre............................................................................................................................ 19
I-2-2 Le Segment spatial ............................................................................................................................... 20
I-3 Les Avantages et Inconvénients d’un VSAT ............................................................................................... 20
I-4 Techniques de modulation ........................................................................................................................... 21
I-4-1 MDP-4 .................................................................................................................................................. 21
I-4-2 MDP-2 .................................................................................................................................................. 22
I-5 Techniques de correction d’erreurs ............................................................................................................. 22
II - LE Satellite ................................................................................... 22
II-1 Caractéristiques principales des systèmes satellitaires ............................................................................... 22
II-1-3 Polarisation d’un satellite .................................................................................................................... 23
II-1-4 Le Répéteur d’un satellite ................................................................................................................... 23
II-2 Les phénomènes liés aux transmissions satellitaires .................................................................................. 24
II-2-1 Temps de propagation ......................................................................................................................... 24
II-2-2 Avantage géographique ...................................................................................................................... 24
II-2-3 Brouillage solaire ................................................................................................................................ 24
III- Qu’est ce que la Migration d’un réseau .......................................... 25
III-1 Le Réseau Simple bond ........................................................................................................................ 25
I- Le Réseau AFISNET ..................................................................................................................................... 27
I-1- présentation du satellite 707 ...................................................................................................................... 28
I-2- Caracteristiques du satellite Intelsat 903 ................................................................................................... 29
I-3 Les concepts de base des équipements d’une station terrienne .................................................................. 31

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 82


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

I-4 Les Classes d’antennes ................................................................................................................................ 31


I-4-1 Antennes standard ’’B’’ ....................................................................................................................... 31
I-4-2 Antenne standard ‘’F2’’ ....................................................................................................................... 32
I-4-3 Antenne standard de type ‘’F1’’........................................................................................................... 32
II- Les Services du réseau AFISNET..................................................... 32
II-1 Les Besoins opérationnels .......................................................................................................................... 33
II-1-2 Communications mobiles.................................................................................................................... 33
II-1-3 Le système de communication (voie et données ) de la zone ............................................................. 34
ASECNA....................................................................................................................................................... 34
III- Technologies du réseau AFISNET .................................................. 34
III-1 Équipements de transmission FASTCOM ............................................................................................... 35
Figure 8 : Architecture du réseau Fastcom ...................................................................................................... 36
III-2 Equipements de transmission ( IBS) ......................................................................................................... 37
IV- Les liaisons du réseau AFISNET .................................................... 37
V- Les caractéristiques du réseau AFISNET ......................................... 38
VI- Expression des lacunes et besoins ................................................. 38
I- Analyse des stations de Dakar et Niamey........................................ 42
I-1 La station terrienne de Dakar..................................................................................................................... 42
I-2 La station terrienne de Niamey ................................................................................................................... 45
II. Étude du Basculement vers le satellite Intelsat 10.02 .................... 47
II- 1 solutions .................................................................................................................................................... 47
II-1- 1 Solution relative au réseau fixe : ........................................................................................................ 47
II-1-1-1 Les lignes louées .......................................................................................................................... 47
II-1-1-2 La valise Immarsat (ATS/DS) ..................................................................................................... 48
III- Solution relative au mobile ..................................................................................................................... 48
IV- Le Repointage des Antennes ......................................................... 49
IV-1 Cas de la Station de Dakar et ses rattachements ....................................................................................... 50
IV-2- Station de Niamey et ses rattachements ................................................................................................. 53
V- Les Nouvelles orientations ............................................................ 54
V-1 Station de Dakar et ses rattachements ........................................................................................................ 54
V-2 - Site de Niamey et ses rattachements ........................................................................................................ 56
VI-1 Site de Dakar ............................................................................................................................................ 59
VI-2 Site de Niamey ............................................................................ 59
VI-2-3 Cas des Stations se rattachant au HUB de Niamey ......................................................................... 60
VII- Le déplacement de la polarisation ................................................ 60
VIII- Le changement de fréquence ...................................................... 62
IX - Configuration avec le Satellite 10.02 : Exploitation du................. 62
Frame Relay ....................................................................................... 62
VIII-2 Topologie avec le 10.02 ......................................................................................................................... 64
IX- ASPECT SECURITAIRE ........................................................................................................................ 65
X- Bilan de Liaison ............................................................................. 65
VIII-1 Satellite 10.02 ................................................................................................................................. 66
X-1 Station terrienne de Dakar.......................................................................................................................... 66
X-2 Station terrienne de Niamey ...................................................................................................................... 66
X-3 Rapport porteuse/bruit de la liaison montante (C/N up) ............................................................................ 67
VIII-5 Rapport porteuse à bruit de la liaison descendante ................................................................................ 67
X-4 Optimisation de la porteuse ......................................................... 68
Services ......................................................................................................................................................... 68
Services fixes ................................................................................................................................................ 68
Services mobiles ........................................................................................................................................... 68
X-4-1 Les capacités des services Administratifs ............................................................................................... 68
IX-2 proposition ................................................................................................................................................ 69
X-5 Reed solomon........................................................................................................................................ 69
X-5-1 Authenticité et confirmation de choix................................................................................................. 70
XI- Dimensionnement des HPA ........................................................... 70
XII- Évaluation Financière .................................................................. 71

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 83


Promotion 2003-2004
Etude de la Migration de réseau AFISNET de l’ ASECNA vers le Satellite Intelsat 10.02.

XII-1 Station de Niamey et ses rattachements .................................................................................................. 72


XII-2 Stations de Dakar et ses rattachements .................................................................................................. 73
XII-3 Planification du personnel ....................................................................................................................... 75
Frais de Transport ......................................................................................................................................... 75
Nombre de techniciens .................................................................................................................................. 76
Frais de transport ........................................................................................................................................... 76
Frais de Mission ............................................................................................................................................ 76
XIII- Conclusion ................................................................................. 77
XIv-Glossaire ...................................................................................... 78
IX-1 Ouvrages ................................................................................................................................................... 81
IX-2Internet ....................................................................................................................................................... 81

Mémoire Mastére réseaux de télécommunications 84


Promotion 2003-2004