Vous êtes sur la page 1sur 61

ROYAUME DU MAROC

MINISTÈRE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SECRETARIAT D’ETAT CHARGE DE


LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SECTEUR NTIC

TECHNIQUES DE
DEVELOPPEMENT
INFORMATIQUE
(TSDI)

Niveau Technicien
Spécialisé

GUIDE D’ORGANISATION PEDAGOGIQUE


ET MATERIELLE – Version préliminaire

JUILLET 2005
La DRIF remercie les personnes qui ont participé ou permis l’élaboration de ce Guide
d'organisation pédagogique et matérielle.

Coordination

Projet APC
Allal Ouahab, directeur marocain
Nicole Kobinger, directrice canadienne

Pour la supervision

• M. ALAOUI Directeur de l'ISGI


• M. CHEMSEDDINE Directeur des études de l'ISGI
• Mme Nicole KOBINGER Directrice canadienne du projet APC-Maroc
• M. Allal OUAHAB Directeur marocain du projet APC-Maroc

Pour la lecture et la validation

• M. ALAOUI Directeur de l'ISGI


• M. CHEMSEDDINE Directeur des études de l'ISGI
• M. Jean-Luc Marcellin Conseiller technique APC-Maroc
• Tous les membres de l'Équipe APC (Projet APC-Maroc)

Technique de développement informatique


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire ii
TABLE DES MATIÈRES

AVANT -PROPOS........................................................................................................................ 5
1 MOBILIER, MATÉRIEL ET LOGICIEL (MAO) ........................................................... 6
1.1 BESOINS GÉNÉRAUX POUR LA FILIÈRE TSDI .................................................................... 6
1.1.1 Salles de TP................................................................................................................. 6
1.1.2 Maquette réseau............................................................................................................
1.1.3 Salle d'exploitation...................................................................................................... 7
1.1.4 Salle de formateurs ..................................................................................................... 7
1.2 MOBILIER......................................................................................................................... 7
1.2.1 Table de micro-ordinateur .......................................................................................... 7
1.2.2 Chaise ......................................................................................................................... 7
1.2.3 Table pour imprimante. .............................................................................................. 8
1.3 MATÉRIEL DE COMMUNICATION ...................................................................................... 8
1.4 MATÉRIEL INFORMATIQUE ............................................................................................... 8
1.4.1 Micro-ordinateur (type 1) ........................................................................................... 8
1.4.2 Support de démarrage amovible ................................................................................. 9
1.4.3 Poste multimédia......................................................................................................... 9
1.4.4 Équipement pédagogique de réseautique ................................................................. 10
1.4.5 Équipement pédagogique de téléphonie ..................................................................... 8
1.4.6 Équipement pédagogique de montage-démontage ................................................... 12
1.4.7 Serveurs d'applications (micro-ordinateurs de type 2)............................................. 13
1.4.8 Mise en réseau des salles .......................................................................................... 14
1.4.9 Pôles d'impression .................................................................................................... 19
1.5 LOGICIELS ...................................................................................................................... 19
1.5.1 Logiciels système....................................................................................................... 19
1.5.2 Logiciels d'application.............................................................................................. 20
1.5.3 Logiciels de développement ...................................................................................... 20
1.5.4 Logiciels utilitaires ................................................................................................... 21
1.6 RÉCAPITULATIF DES BESOINS EN ÉQUIPEMENT POUR LA FILIÈRE TSDI .......................... 22
2 RESSOURCES MATÉRIELLES...................................................................................... 24
2.1 ORGANISATION DES RESSOURCES RÉSEAUX ................................................................... 24
2.1.1 Accès aux ressources ................................................................................................ 24
2.1.2 Stabilité de l'environnement de travail: le clonage .................................................. 24
2.1.3 Applications locales et distribuées............................................................................ 25
2.1.4 Communications........................................................................................................ 25
2.2 ACCÈS INTERNET ........................................................................................................... 25
2.3 CONSOMMABLES POUR SALLE DE TP RÉSEAUTIQUE ...................................................... 21
2.4 CONSOMMABLES POUR SALLE DE TP MONTAGE-DÉMONTAGE....................................... 25
3 AMÉNAGEMENT DES LOCAUX................................................................................... 27
3.1 ÉTABLISSEMENT DE LA LISTE DES BESOINS .................................................................... 27
3.1.1 Contexte actuel.......................................................................................................... 27
3.1.2 Planification.............................................................................................................. 27
3.1.3 Collecte d'informations ............................................................................................. 27
3.1.4 La démarche.............................................................................................................. 28
3.2 TYPES DE LOCAL NÉCESSAIRES ...................................................................................... 28
3.3 CALCULS........................................................................................................................ 29
3.4 PROPOSITIONS D'AMÉNAGEMENT ................................................................................... 30
3.4.1 Types de locaux......................................................................................................... 30
3.4.2 Plan d'aménagement d'une salle de TP type............................................................. 30
Technique de développement informatique
Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire iii
3.4.3 Précisions sur l’aménagement des lieux et des locaux ............................................. 30
3.4.4 Recommandations générales..................................................................................... 31
3.4.5 Environnement de travail.......................................................................................... 31
3.5 SÉCURITÉ ....................................................................................................................... 33
3.5.1 Sécurité des locaux.................................................................................................... 33
3.5.2 Sécurité des matériels ............................................................................................... 33
3.5.3 Sécurité des logiciels................................................................................................. 33
3.5.4 Sécurité de la documentation.................................................................................... 34
3.5.5 Sécurité des utilisateurs ............................................................................................ 34
3.5.6 Sécurité des données ................................................................................................. 34
4 RESSOURCES HUMAINES ............................................................................................. 35
4.1 FORMATEURS ................................................................................................................. 35
4.1.1 Mesures de transition à l'implantation ..................................................................... 35
4.1.2 Description des tâches .............................................................................................. 35
4.1.3 Perfectionnement ...................................................................................................... 36
4.2 CONSEILLER PÉDAGOGIQUE ........................................................................................... 37
4.3 RESPONSABLE DES EXAMENS ......................................................................................... 38
4.4 SOUTIEN TECHNIQUE ...................................................................................................... 38
4.5 INTERVENANTS AD HOC ................................................................................................. 39
5 MODES D’ORGANISATION À L'IMPLANTATION .................................................. 40
5.1 SYNTHÈSE DU PROGRAMME D'ÉTUDES ........................................................................... 40
5.1.1 Considérations générales.......................................................................................... 40
5.1.2 Liste des compétences ............................................................................................... 41
5.1.3 La matrice des objets de formation........................................................................... 42
5.1.4 Logigramme .............................................................................................................. 43
5.1.5 Critères d’admissibilité............................................................................................. 46
5.2 TRANSITION VERS UN NOUVEAU PROGRAMME ............................................................... 46
5.3 GESTION DES HORAIRES ................................................................................................. 46
5.4 PROMOTION DU PROGRAMME DE FORMATION ................................................................ 47
5.5 ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL ................................................ 48
5.5.1 Grandes étapes de l'organisation ............................................................................. 48
5.5.2 Actions à entreprendre.............................................................................................. 48
5.5.3 Conditions de succès................................................................................................. 49
5.6 POLITIQUE DE RENOUVELLEMENT DES ÉQUIPEMENTS .................................................... 49
5.7 PROCÉDURES ORGANISATIONNELLES ............................................................................. 50
5.7.1 Fonctionnement d'une salle de TP Montage-démontage.......................................... 50
5.7.2 Remise en état d'un local pédagogique après utilisation.......................................... 50
5.7.3 Gestion des consommables ....................................................................................... 50
5.7.4 Prêt de matériel......................................................................................................... 51
5.7.5 Suggestions de procédures à mettre en place ........................................................... 52
ANNEXE 1 - EXEMPLE DE LOGIGRAMME DE LA FILIÈRE TSDI.............................. 53
ANNEXE 2 - EXEMPLE DE PHASES D'IMPLANTATION................................................ 54
ANNEXE 3 - OUTIL DE CALCUL DES BESOINS EN LOCAUX ...................................... 55
ANNEXE 4 - EXEMPLE DE PLANIFICATION DE TRAVAUX SUR 2 ANS ................... 56
ANNEXE 5 - CONTRAINTES RELATIVES À LA GESTION D'HORAIRES PAR
LOGICIEL .................................................................................................................................. 57
ANNEXE 6 - FORMULAIRE DE PRÊT MATÉRIEL À UN STAGIAIRE......................... 59
ANNEXE 7 - FORMULAIRE DE PLAN DE RATTRAPAGE.............................................. 60
Technique de développement informatique
Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire iv
Avant-propos
Le corollaire à la mise en place de l'approche par compétences dans les programmes de
formation professionnelle du secteur tertiaire est la normalisation des standards en termes
d'organisation matérielle et pédagogique. En plus des avantages qu'une telle normalisation
permet pour l'atteinte des compétences visées par le programme d'étude, elle constitue l'un des
piliers de la qualité des apprentissages au regard des professionnels.

Cette normalisation des standards constitue également un référentiel sur lequel les contrôles
pédagogiques peuvent s'appuyer pour mesurer les écarts et ajuster les apprentissages en
conséquence.

Elle se veut également un ensemble d'outils d'aide à la prise de décision à l'intention des
responsables des établissements et des directions régionales soucieux de disposer d'éléments
de réponse aux attentes qu'ils expriment assez fréquemment à cet égard.

A noter tout particulièrement que les guides sont réalisés en étroite concertation avec les
milieux professionnels, les formateurs et les spécialistes du domaine concernés et tiennent
compte de l’expérience de l’OFPPT et d'autres organismes de formation au Québec (Canada).

Parmi les utilisateurs éventuels du Guide d’organisation pédagogique et matérielle, on


retrouve notamment les responsables des services centraux et régionaux, les directeurs et
directeurs des études des établissements, les conseillers pédagogiques, les inspecteurs, les
formateurs et les autres gestionnaires des établissements de formation.

Les données qui se trouvent dans ce document ont été regroupées en cinq chapitres, décrivant
respectivement :
ƒ les mobilier, matériel et logiciel (MAO);
ƒ les ressources matérielles (équipements, services de soutien et matériel didactique);
ƒ l’aménagement des lieux de formation;
ƒ les ressources humaines;
ƒ les modes d’organisation à prévoir pour la mise en oeuvre du programme.

Techniques de développement informatique 5


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
MOBILIER, MATÉRIEL ET LOGICIEL (MAO)

Pour dresser la liste des besoins en MAO ( Mobilier, Appareillage et Outillage), la démarche
suivante a été suivie :

ƒ détermination des besoins en prenant connaissance du contenu des modules du


programme et des activités d’apprentissage suggérés dans le Guide pédagogique ;
ƒ rassemblement de la documentation pertinente à la collecte des renseignements
nécessaires, notamment les listes d’organisation antérieures ainsi que les listes
préparées aux fins d’achat d’équipement.

Les renseignements-types nécessaires pour compléter la liste du MAO sont les suivants :
ƒ description de l’article (commentaires, s’il y a lieu ), notamment :
o caractéristiques physiques;
o caractéristiques électroniques (si pertinent) ;
o renseignements sur les accessoires éventuels;
o dimensions (si pertinent) ;
ƒ possibilités autres que l’achat (si pertinent):
o location / emprunt / échange / partage / matériel usagé, etc.
ƒ type de locaux requis ;
ƒ besoins de la clientèle :
o estimation du temps d’utilisation par un groupe de stagiaires ;
o quantité requise pour un groupe de vingt-quatre stagiaires (avec possibilité
d'extrapoler pour tout autre groupe conformément aux règlements en vigueur).

1.1 Besoins généraux pour la filière TSDI

1.1.1 Salles de TP
En plus de salles de cours, la filière TSDI doit disposer de 3 types de local:
ƒ salle de TP Programmation
ƒ salle de TP Réseautique
ƒ salle de TP Montage-démontage
Les besoins sont différents selon le type de local. Il faut toutefois remarquer qu'une salle de
TP Réseautique, si elle existe dans l'EFP, peut être utilisée en tant que salle de TP
Programmation sans aucune modification.

Remarque importante
Si la filière TSDI est offerte dans un EFP n'offrant pas par ailleurs la filière TSRI, aucune
salle de TP Réseautique ne sera disponible. Cependant, on peut facilement pallier à cette
absence en équipant de façon minimale la salle de TP Montage-démontage avec quelques
équipements de réseautique. On trouvera plus loin la liste de l'équipement requis dans cette
situation, situation qui sera identifiée dans le reste du document par l'expression
TSDI sans TSRI.

Dans une salle de TP Programmation, il est nécessaire de disposer d'un poste de travail par
stagiaire pour assurer une grande qualité des apprentissages. Un poste de travail est constitué
de:
ƒ un micro-ordinateur;
ƒ une table pour micro-ordinateur;

Techniques de développement informatique 6


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ une chaise;
ƒ des logiciels système et d'application.

D'autre part, dans chaque salle de TP, il est à prévoir pour les besoins de démonstration du
formateur un 25e poste relié à un projecteur multimédia.

1.1.2 Salle d'exploitation


Pour la mise en réseau de toutes les salles de TP de l'EFP, du matériel de réseautage doit être
mis en place dans un local appelé habituellement Salle d'exploitation. Si cette salle existe
déjà, il faut envisager une mise à niveau des équipements qu'elle contient.

1.1.3 Salle de formateurs


Les formateurs doivent disposer d'installations à usage réservé en vue de faire leurs
préparations de leçon: ces préparations ne peuvent pas être effectuées dans les salles de TP
puisque celles-ci devraient être utilisées au maximum pour la prestation des modules.

Chaque formateur doit pouvoir disposer de :


ƒ un micro-ordinateur de type 1;
ƒ un support de stockage permettant l'amorçage.
Le corps des formateurs doit d'autre part disposer d'un matériel collectif minimal:
ƒ 1 ordinateur portable pour 3 à 4 formateurs;
ƒ 1 projecteur multimédia mobile;
ƒ 1 imprimante laser réseau.
Note: Les caractéristiques techniques de ces appareillages sont fournies plus loin.

1.2 Mobilier

1.2.1 Table de micro-ordinateur


Il est nécessaire de disposer d'autant de tables de ce type que de micro-ordinateur par salle de
TP nécessaire (stagiaires + formateur), c'est-à-dire 25. Les caractéristiques de ces tables sont
les suivantes:
ƒ table à deux plateaux (moniteur et surface de travail)
ƒ plateaux en panneaux de particules recouverts de stratifié mat, dont la bordure doit être en
PVC anti-choc;
ƒ piétement en acier profilé ou en tôles pliées renforcées traité contre la corrosion et peint
en époxy,
ƒ dimensions :
o hauteur 750 mm
o longueur 800 mm
o largeur 800 mm (largeur plus grande = plus d'espace de travail)

1.2.2 Chaise
Les chaises doivent posséder des caractéristiques ergonomiques minimales:
ƒ siège (assise et dossier) en bois moulé ou en matériau ayant une résistance similaire ou
en polypropylène ou matériau équivalent injecté et teinté dans la masse;
ƒ recouvrement d'un coussin (assise et dossier) en mousse souple haute résistance,
couverte en tissu ;

Techniques de développement informatique 7


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ piétement à cinq (5) branches monté sur roulettes, réalisé en matériau solide et teint
dans la masse ;
ƒ réglage de la hauteur.

1.2.3 Table pour imprimante


Caractéristiques:
ƒ plateau en panneaux de particules recouvert de stratifié dont la bordure doit être en
PVC anti-choc;
ƒ piétement en acier profilé ou en tôles pliées renforcées traité contre la corrosion et
peint en époxy
ƒ dimensions:
o hauteur : 750 mm (± 10 mm)
o longueur : 800 mm (± 10 mm)
o largeur : 600 mm (± 10 mm)

1.3 Matériel de communication


Pour les besoins des démonstrations du formateur, chaque salle de TP doit être équipée du
matériel suivant:
• projecteur multimédia (fixé au plafond et relié au poste du formateur);
• kit de haut-parleurs amplifiés;
• écran rétractable (fixé au plafond);
• tableau blanc (à crayons secs).

1.4 Matériel informatique

1.4.1 Micro-ordinateur (type 1)


Les caractéristiques décrites ci-dessous constituent un minimum; elles sont pertinentes en date
de la rédaction du rapport, mais devront être actualisées et bonifiées par la suite.

ƒ Marque à déterminer (marque mondialement connue);


ƒ Pentium IV, 2.8 GHz, minimum ;
ƒ Mémoire cache 1 Mo L2 ;
ƒ Vitesse du bus FSB : 800MHz ;
ƒ Mémoire RAM 512 MoDDR400 PC3200, sur une seule barrette (mémoire extensible);
ƒ Disque dur 80 Go S-ATA ; 7200 Tpm;
ƒ Ecran LCD couleur Plat 17” (ou écran à tube cathodique 19 pouces en variante);
ƒ Carte graphique 64 Mo de mémoire vidéo, dédiée non partagée; sur fentes d'extension AGP
ƒ Lecteur disquette 3½'' à 1,44 Mo ;
ƒ Clavier 105 touches AZERTY ;
ƒ Souris optique 2 boutons + molette;
ƒ Connexions : 1 port parallèle, 1 port série, 4 ports USB2.0; dont deux sur la façade avant;
ƒ Combo Graveur CD et lecteur de DVD;
ƒ Carte son, casque et microphone ;
ƒ Carte Réseau 10/100/1000 Gigabits RJ-45 ;
ƒ Kit de restauration du système XP PRO (Ressources et pilotes) sur CD d’origine avec licence ;
ƒ Logiciels d’administration et de Récupération dans le cas d’une perte totale des données

Techniques de développement informatique 8


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ Anti-Virus
ƒ CD d’origine Windows XP PRO;
ƒ Drivers de tous les périphériques installés sur CD d’origine ;
ƒ La configuration du CMOS SETUP doit permettre de configurer la séquence de démarrage de
l’ordinateur (USB, lecteur disquette, Disque dur, CDROM).
Notes
L’écran, le clavier et la souris doivent être de même couleur et de même marque que l’unité
centrale.
Le lecteur combo et le lecteur de disquette doivent être de même couleur que l’unité centrale.

1.4.2 Support de démarrage amovible


Les stagiaires ont besoin d'un support de stockage amovible sur lequel ils ont la possibilité de
pratiquer l'installation d'un système d'exploitation au cours de plusieurs séances de travail, et
ce sans avoir à tout recommencer depuis le début à chaque séance.

Dans l'état actuel de la technologie, ce support de stockage peut être...


ƒ un disque dur externe;
ƒ une clé USB.

Dans le cas d'un disque dur externe, le support doit posséder les caractéristiques ci-dessous:
ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ disque dur USB2, 80Go minimum ; 7200 Tpm minimum
ƒ compatible avec les micro-ordinateurs de type 1;
ƒ pouvant agir comme disque d’amorçage (configuration Boot Disk);
ƒ alimentation électrique, câble USB, pilote.

1.4.3 Poste multimédia


Un poste multimédia devra être aménagé dans une des salles de TP Programmation afin de
répondre à des besoins évolutifs.

Le micro-ordinateur sera du même type que les serveurs pédagogiques (micro-ordinateur de


type 2). Il sera de plus équipé des périphériques suivants:

‰ Imprimante couleur à jet d’encre


Les caractéristiques ci-dessous sont un minimum:
ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ port parallèle;
ƒ carte réseau;
ƒ format A4;
ƒ 10 ppm minimum en noir, 4 ppm minimum couleur , 1200 ppp minimum
ƒ câble USB et 1 jeu de cartouches d’encre.

‰ Paire d'enceintes compactes professionnelles amplifiées


ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ type : 2 voies ;
ƒ puissance : 75 W minimum ;
ƒ sensibilité : 93 dB/1W/1m minimum ;
ƒ bande passante : 55 - 16 000 Hz minimum ;
ƒ impédance : 8 ohms minimum ;

Techniques de développement informatique 9


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ amplifié avec alimentation électrique

‰ Casque à microphone
ƒ Marque à préciser;
ƒ casque et microphone prise mini jack stéréo, avec code de couleur standard (rose pour micro et
vert ou noir pour casque)

Le matériel suivant complètera le poste multimédia:

‰ Graveur externe
Les caractéristiques ci-dessous sont un minimum:
ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ kit graveur externe USB2.0
ƒ graveur de CD 48x/24x/48x
ƒ graveur DVD (12x/4x/8x)
ƒ avec câble USB 2.0, CD d’installation d’origine fourni et logiciel de gravure ;

‰ Numériseur professionnel
ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ format A4 USB 2.0, 2400 ppp minimum, 36 bits minimum avec câbles USB, pilotes et logiciel
pour numériseur.

‰ Caméra numérique
ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ caméscope DV/DVCAM, 2000000 pixels minimum, Zoom optique 10x minimum, écran LCD
couleur 2,5’’ minimum, E/S DV, S-vidéo, 2e batterie de secours, chargeur de batterie, câble
USB2, câbles audio-vidéo, trépied de caméra et sacoche.
ƒ 1 cassette DV 60 min minimum;
ƒ 1 cassette DVCAM 120 min minimum

‰ Appareil photo numérique


ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ appareil photo numérique 4 Méga pixel minimum, Mode flash, carte mémoire 256 Mo, batteries
rechargeables, logiciel de transfert d’image, chargeur de batterie, étui de protection, câble
liaison TV et liaison ordinateur USB;
Note
Ces 4 derniers équipements font déjà partie du matériel requis pour la salle de TP
Montage-démontage (voir plus loin). Il pourrait être avantageux de le partager pour
répondre à ces deux besoins.

1.4.4 Équipement pédagogique de réseautique (TSDI sans TSRI)


1.4.4.1 Matériel câblé

‰ Commutateur Ethernet pédagogique


ƒ Marque à préciser (modèle CISCO WS2950T-24 ou équivalent);
ƒ système d'exploitation dernière version ;
ƒ 19 pouces ;
ƒ 24 ports minimum RJ45 100/1 Mbps

Techniques de développement informatique 10


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ gestion des VLAN 802.1q ;
ƒ gestion de la priorité 802.1p ;
ƒ supporte les standards Ethernet : 802.3 10 Base T , 802.3 u 100 Base Tx , 100 base Fx Fast
Ethernet ;
ƒ LEDs d’Indication et de diagnostic ;
ƒ mode d'opération en HALF et FULL DUPLEX pour chaque port ;
ƒ vitesse 8 Gbps du BACKPLANE minimum ;
ƒ nombre d’adresses MAC 8000 minimum;
ƒ supporte le SPANNING TREE ;
ƒ supporte SNMP V1, V2 et V3, RMON, SMON minimum;
ƒ filtrage d’adresse MAC ;
ƒ possibilité d’agrégation de ports (2 ports minimum);
ƒ livré avec logiciel de gestion des commutateur.

1.4.4.2 Maquette réseau sans fil


Cette maquette réseau, simple d'utilisation et de gestion, permettra aux stagiaires de pratiquer
la mise en réseau de micro-ordinateurs, particulièrement en l'absence d'une salle de TP
Réseautique (si la filière TSDI est implantée sans la filière TSRI).

Note
Ce matériel est du même type que celui figurant plus loin dans ce document, dans la
solution sans fil de la mise en réseau des salles de TP de l'EFP.

‰ Point d’accès sans fil


ƒ marque à préciser;
ƒ compatibilité : IEEE 802.11b ,802.3u minimum;
ƒ débit 11 Mbps minimum ;
ƒ bande de fréquence 5,8 GHz ;
ƒ technologie Direct Sequence Spread Spectrum (DSSS) ;
ƒ chiffrement 128 bits minimum ;
ƒ filtrage d’adresses MAC ;
ƒ client DHCP;
ƒ compatibilité : IEEE 802.11b, 802.3u minimum;
ƒ interfaces: RJ45, Power Jack ;
ƒ configuration et administration : Web et Windows (2000 et XP¨) ;
ƒ antenne Dual Dipôle ;

‰ Carte réseau sans fil


La carte réseau sans fil permettra la connexion sur un réseau sans fil sur la bande 5,8 GHz.
ƒ de même marque que le point d'accès sans fil;
ƒ compatible à la norme 802.11 b ;
ƒ bande de fréquence 5,8 GHz ;
ƒ technologie Direct Sequence Spread Spectrum (DSSS) ;
ƒ chiffrement WEP allant à 128 bits minimum ;
ƒ compatible Windows 2000/XP;
ƒ configuration réseau point à point (Ad-hoc) ;
ƒ antenne : Dipôle externe.

Techniques de développement informatique 11


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
‰ Routeur sans fil
ƒ de même marque que le point d'accès sans fil;
ƒ système d'exploitation dernière version;
ƒ compatible aux normes 802.3, 802.3u, 802.11b minimum ;
ƒ bande de fréquence : 5,8 GHz ;
ƒ configuration DHCP;
ƒ sécurité :
- filtrage des adresses MAC,
- VPN,
- chiffrement WEP avec chiffrement 128 bits au minimum,
- compatibilité IP Sec,
- fonction DMZ;
ƒ 4 ports minimum (10/100 Base- Tx);

1.4.5 Équipement pédagogique de montage-démontage


Les outillages et appareillages suivants seront utilisés à des fins pédagogiques dans le cadre
des modules de montage-démontage, lorsqu'il sera question d'installation de périphérique:

‰ Trousse à outils de base pour maintenance PC


ƒ Marque à préciser;
ƒ trousse à outils de base spécifique pour la maintenance de micro-ordinateurs
(composée de 25 pièces : tournevis plats, étoiles, torque, de petite taille et de taille
moyenne, pince plate Long Noze, etc

‰ Câble LAPLINK série (null modem)


ƒ Marque à préciser;
ƒ câble de type LAPlink série, pour la connexion de PC à PC par le port série, longueur minimale
1,80m, avec connecteurs RS232C DB9 femelle à chaque bout

‰ Câble LAPLINK Parallèle (null modem)


ƒ Marque à préciser;
ƒ câble de type LAPlink parallèle, pour la connexion de PC à PC par le port parallèle, longueur
minimale 1,80m, avec connecteurs DB25 mâle à chaque bout,

‰ Webcam
ƒ Marque à préciser;
ƒ webcam de base, avec câble USB d’une longueur de 1,80m minimum

‰ Casque à microphone
ƒ Marque à préciser;
ƒ casque et microphone prise mini jack stéréo, avec code de couleur standard (rose pour micro et
vert ou noir pour casque)

‰ Modem-routeur ADSL externe


ƒ Marque à préciser;
ƒ modem routeurs ADSL externe; le modem xDSL doit inclure tous les éléments
(interfaces et connecteurs) associés pour l’interconnexion avec les équipements actifs.

Techniques de développement informatique 12


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ vitesse de transmission : 2 Mb/s minimum
ƒ interface de sortie Ethernet
ƒ interface de sortie USB
ƒ signaux visibles en face avant
ƒ alimentation électrique en 220v

‰ Modem externe analogique V92


ƒ Marque à préciser;
ƒ modem externe analogique V92 incluant tous les éléments d'interconnexion
ƒ vitesse de transmission : 2 Mb/s minimum;
ƒ interface de sortie série RS232 DB9 ou DB 25 femelle
ƒ câble de liaison série du modem au PC DB9 femelle à DB25 ou DB9 mâle (selon le
modèle de modem fourni) longueur de 1,60m minimum
ƒ signaux visibles en face avant ;
ƒ alimentation électrique du modem 220v

‰ Graveur externe

‰ Numériseur

‰ Caméra numérique

‰ Appareil photo numérique


Note
Ces 4 derniers équipements font déjà partie du matériel requis pour le poste multimédia
(voir plus haut). Il pourrait être avantageux de le partager pour répondre à ces deux
besoins.

1.4.6 Serveurs d'applications (micro-ordinateurs de type 2)


Des serveurs physiques seront utilisés à des fins pédagogiques:
ƒ applications (bureautique, programmation, etc.);
ƒ Internet;
ƒ Linux.

Ces trois serveurs sont des micro-ordinateurs possédant les caractéristiques minimum
suivantes:
ƒ marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ Pentium IV, 2.8 GHz;
ƒ mémoire cache 1 Mo L2 ;
ƒ vitesse du bus FSB : 800MHz;
ƒ mémoire RAM 1Go DDR400 PC3200, sur une seule barrette (mémoire extensible);
ƒ disque dur 160 Go S-ATA ; 7200 Tpm;
ƒ écran LCD couleur plat 17”;
ƒ carte graphique TV-out 128 Mo de mémoire vidéo, dédiée non partagée; ( possibilité de
connecter deux ecrans)
ƒ lecteur de disquette 3 ½ à 1,44 Mo;
ƒ unité graveur DVD et unité lecteur DVD;
ƒ clavier 105 touches AZERTY ;
ƒ souris optique 2 boutons + molette;

Techniques de développement informatique 13


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ carte de son, casque et microphone ;
ƒ interface réseau Gigabits RJ45 ;
ƒ connexions : 1 port parallèle, 1 port série, 4 ports USB2.0 minimum ; dont deux sur la façade
avant;
ƒ connexion : FIREWIRE IEEE 1394, 1 port parallèle, 1 port série, 4 ports USB2.0 minimum dont
deux sur la façade avant;
ƒ kit de restauration du système XP PRO (ressources et pilotes) sur cédérom d’origine avec
licence ;
ƒ logiciels d’administration et de récupération dans le cas d’une perte totale des données
ƒ cédérom d’origine Windows XP PRO;

Notes
L’écran, le clavier et la souris doivent être de même couleur et de même marque que l’unité
centrale.
Les graveur DVD, lecteur DVD et lecteur de disquette doivent être de même couleur que l’unité
centrale.

1.4.7 Mise en réseau des salles


1.4.7.1 Salle d'exploitation

‰ Serveur (micro-ordinateur de type 3)


Un tel type de serveur permet d'assumer plusieurs fonctions:
ƒ serveur de fichier et d'impression (pédagogique et administratif)
ƒ serveur de télédistribution : il renferme les images des configurations de tous les
postes de travail

Caractéristiques:
ƒ Marque à préciser;
ƒ bi-processeur Intel® XEON™ 2,8 GHz minimum ;
ƒ mémoire cache 1 Mo;
ƒ mémoire RAM 1 Go sur deux barrettes maximum, (mémoire extensible à 12 Go avec support
du CHPKILL et du HOTSPARE) ;
ƒ contrôleur disque : SCSI (U 320) + carte RAID 1 et RAID 5 ; avec 128 Mo de cache minimum;
ƒ 3 disques durs SCSI Ultra 320 HotPlug de capacité : 3 x 72 Go minimum, 10 000 Tpm
minimum;
ƒ emplacements de stockage libres : 6 minimum ;
ƒ lecteur DAT SCSI : 36/72 Go minimum ;
ƒ 3 fentes d’extension libres après installation et configuration ;
ƒ combo graveur DVD;
ƒ clavier AZERTY 105 touches ;
ƒ carte vidéo 8 Mo de mémoire vidéo
ƒ alimentation redondante ;
ƒ ventilation redondante
ƒ moniteur LCD couleur plat 17’’ minimum ; (ou en variante moniteur à tube cathodique 17
pouces)
ƒ souris optique 2 boutons + molette;
ƒ lecteur de disquettes 3’’1/2 ;
ƒ connexions : 1 port parallèle, 1 port série, 2 ports USB2.0 minimum ;
ƒ interface réseau Gigabits Ethernet RJ-45 ;

Techniques de développement informatique 14


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ pilotes de tous les périphériques installés (Windows 2000 Server, et Windows 2003 Server) sur
cédérom d’origine ;
ƒ cédérom d’origine Windows 2003 Server ;
ƒ cédérom d’origine RedHat dernière version
ƒ package de gestion, d’assistant d’installation (cédérom de démarrage d’installation et prise en
charge des périphériques) ;
Note
L’écran, le clavier et la souris doivent être de même couleur et de même marque que l’unité
centrale.

‰ Onduleur
ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue)
ƒ tension: 220V
ƒ puissance 1000 VA minimum par serveur à supporter ;
ƒ de type On Line double conversion avec disjoncteur ;
ƒ 15 minutes d’autonomie
ƒ avec batterie fournie

1.4.7.2 Salles de TP - Solution câblée

‰ Prises réseaux
Ce sont les points d’accès muraux sur lesquels sont branchés les postes de travail. Toutes les
prises réseaux des locaux câblés seront de type à encastrer avec griffes et seront placées dans
les emplacements prévus dans la salle informatique.

Chaque prise sera équipée d’un connecteur de données à huit contacts autodénudants
respectant la norme ISO 8877 (RJ45) et raccordée au câble de distribution.

Les prises seront toutes numérotées conformément au renvoi sur le module de raccordement.

Elles doivent être capables de supporter des débits de 1000 Mbits/s

‰ Câbles capillaires
Ce sont les câbles reliant les prises réseaux aux modules de raccordement situés dans les
répartiteurs. Ce seront des câbles à quatre paires torsadées. Ils seront homologués dans la
catégorie 6+ émise par l’EIA. Ils comporteront toutes les indications sur leurs origines et leur
type ainsi qu’une indication de longueur tous les trente centimètres.

Les câbles de distribution seront posés dans des plinthes

‰ Répartiteur informatique
Ce sont les unités sur lesquelles viennent se raccorder d’une part les câbles issus des prises
informatiques et d’autre part, les cordons de brassage venant des concentrateurs.

Techniques de développement informatique 15


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Les répartiteurs seront constitués des équipements suivants:
ƒ armoire de brassage murale
o en acier avec porte en altuglas et serrure à clé;
o dimension :
ƒ format 19″
ƒ 9 unités minimum ;
o possibilité d’entrée de câbles par le haut et le bas, l'entrée non utilisée étant
obturée par une plaque de bouchage.
ƒ 1 panneau de brassage
o capable de supporter un débit de 1Gbps ;
o catégorie 6 + ou plus;
o équipé de connecteurs de données à 8 contacts, autodénudant, Catégorie 6 + ou
plus
o 25 ports minimum par salle de TP (24 postes stagiaires + 1 poste formateur)
ƒ les commutateurs 10/100/1000 BASE-T au format 19″ seront installés dans l’armoire
murale (prévoir une hauteur suffisante et les prises électriques pour l’alimentation)

‰ Support du câblage
Dans le cas d'une salle de TP Programmation, les plinthes préfabriquées sont préférables car
moins coûteuses que les chemins de câbles en U. Il faut prévoir pour les locaux une
distribution horizontale par plinthes en matière plastique de la série DLP "évolutive", ce qui
comprendra les éléments suivants :
ƒ corps de goulotte en matière plastique préparés et fixés au mur par vis et chevilles.,
ƒ couvercle en matière plastique livré complet et découpé en cas de besoins réels,
ƒ accessoires de raccordement (angles plats, angles intérieurs et extérieurs), de finition
(extrémité) et de dérivation (té de dérivation),
ƒ section de la plinthe préfabriquée: 100 x 34 mm; la section devra être suffisante pour
acheminer les câbles prévus par site.

‰ Cartes réseaux
Chaque poste de travail est équipé d’une interface réseau 10/100 Mbits, connecteur RJ45,
pour le raccordement au réseau local.

‰ Câble de raccordement micro-ordinateur


Câble de raccordement entre le micro-ordinateur et la prise murale. Le câble aura les
caractéristiques suivantes:
ƒ longueur : 3 m;
ƒ câble plat et souple;
ƒ connecteur RJ45 à chaque extrémité;
ƒ certifié catégorie 6+ ou plus.

‰ Commutateurs pour réseaux locaux Ethernet 10/100/1000 Base-T


Note
Deux groupes de commutateurs sont requis. Il s'agit de commutateurs fédérateurs et de
commutateurs d'accès. Un commutateur d'accès Ethernet a pour fonction de relier tous
les équipements appartenant à un même groupe (le plus souvent ceux situés sur un
même étage), tandis qu'un commutateur fédérateur Ethernet sert à fédérer la totalité des
équipements actifs et serveurs de l'établissement. Il s'agit fondamentalement
d'équipements identiques possédant des fonctions différentes.

Techniques de développement informatique 16


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Voici les caractéristiques minimum des commutateurs fédérateurs:
ƒ Marque à préciser;
ƒ système d'exploitation dernière version ;
ƒ format 19’’ ;
ƒ 24 ports RJ45 10/100/1000 Mbps;
ƒ 8 ports en fibre optique 1 Giga Ethernet;
ƒ supporte les standards Ethernet : 802.3 10 Base T , 802.3 u 100 Base Tx , 100 base Fx Fast
Ethernet , 1000 Base T et 1000 Base Sx et Lx;
ƒ gestion des Vlan 802.1q (par port, par protocole et par sous-réseau IP ) ;
ƒ supporte le standard de gestion des priorités 802.1p ;
ƒ LEDs d’indication et de diagnostic ;
ƒ mode d'opération en HALF et FULL DUPLEX pour chaque port ;
ƒ type de vitesse du BACKPLANE 35 Gbps;
ƒ nombre d’adresses MAC 32 000;
ƒ supporte le spanning tree : 802.1d ;
ƒ supporte SNMP V1, V2 et V3 ;
ƒ supporte RMON et SMON : historique, alarme et événement ;
ƒ possibilité d’agrégation de ports (4 ports minimum);
ƒ filtrage d’adresse MAC ;
ƒ livré avec logiciel de gestion centralisé ;
ƒ supporte TELNET, BOOTP, TFTP.

Voici les caractéristiques des commutateurs d'accès:

ƒ De même marque que les commutateurs fédérateurs;


ƒ système d'exploitation dernière version supportant les réseaux locaux virtuels (VLAN) ;
ƒ 19 pouces ;
ƒ 24 ports RJ45 100/1000 Mbps ;
ƒ 2 ports en fibre optique 1 Giga Ethernet ;
ƒ gestion des Vlan 802.1q ;
ƒ gestion de la priorité 802.1p ;
ƒ supporte les standards Ethernet : 802.3 10 Base T, 802.3 u 100 Base Tx, 100 base Fx Fast
Ethernet, 1000 Base T et 1000 Base Sx et Lx;
ƒ LEDs d’Indication et de diagnostic ;
ƒ mode d'opération en HALF et FULL DUPLEX pour chaque port ;
ƒ type de vitesse 10 Gbps du BACKPLANE ;
ƒ 8000 adresses MAC minimum ;
ƒ supporte le SPANNING TREE ;
ƒ supporte SNMP V1, V2 et V3 minimum ;
ƒ supporte RMON et SMON : historique, alarme et événement ;
ƒ filtrage d’adresse MAC ;
ƒ possibilité d’agrégation de ports (4 ports minimum);

Techniques de développement informatique 17


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
‰ Câble de raccordement de commutateur
Chaque commutateur de réseau 10/100/1000 BASE-T sera fourni avec autant de câbles de
raccordement au panneau de brassage que de ports. Le câble aura les caractéristiques
suivantes:
ƒ longueur: 50 cm;
ƒ câble plat et souple avec connecteur RJ45 à chaque extrémité;
ƒ certifié catégorie 6+ ou plus.

1.4.7.3 Salles de TP - Solution sans fil

‰ Point d’accès sans fil


ƒ marque à préciser;
ƒ compatibilité : IEEE 802.11b ,802.3u minimum;
ƒ débit 11 Mbps minimum ;
ƒ bande de fréquence 5,8 GHz ;
ƒ technologie Direct Sequence Spread Spectrum (DSSS) ;
ƒ chiffrement 128 bits minimum ;
ƒ filtrage d’adresses MAC ;
ƒ client DHCP;
ƒ compatibilité : IEEE 802.11b, 802.3u minimum;
ƒ interfaces: RJ45, Power Jack ;
ƒ configuration et administration : Web et Windows (2000 et XP¨) ;
ƒ antenne Dual Dipôle ;

‰ Pont sans fil


Permettra la simulation de l’interconnexion de deux réseaux locaux séparés (situés dans des bâtiments
différents).
ƒ De même marque que le point d’accès sans fil;
ƒ compatibilité : IEEE 802.11b ,802.3u minimum;
ƒ débit 11 Mbps minimum ;
ƒ bande de fréquence 5,8 GHz ;
ƒ antennes amovibles ;
ƒ technologie Direct Sequence Spread Spectrum (DSSS) ;
ƒ configuration pont point à point, pont point à multi point et point d’accès ;
ƒ chiffrement 128 bits minimum ;
ƒ filtrage d’adresses MAC ;
ƒ interfaces: RJ-45; Power Jack;
ƒ configuration et administration : Web et Windows (2000 et XP);

‰ Carte réseau sans fil


La carte réseau sans fil permettra la connexion sur un réseau sans fil sur la bande 5,8 GHz.
ƒ de même marque que le point d'accès sans fil;
ƒ compatible à la norme 802.11 b ;
ƒ bande de fréquence 5,8 GHz ;
ƒ technologie Direct Sequence Spread Spectrum (DSSS) ;
ƒ chiffrement WEP allant à 128 bits minimum ;
ƒ compatible Windows 2000/XP;
ƒ configuration réseau point à point (Ad-hoc) ;
ƒ antenne : Dipôle externe.

Techniques de développement informatique 18


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
‰ Routeur sans fil
ƒ de même marque que le point d'accès sans fil;
ƒ système d'exploitation dernière version;
ƒ compatible aux normes 802.3, 802.3u, 802.11b minimum ;
ƒ bande de fréquence : 5,8 GHz ;
ƒ configuration DHCP;
ƒ sécurité :
- filtrage des adresses MAC,
- VPN,
- chiffrement WEP avec chiffrement 128 bits au minimum,
- compatibilité IP Sec,
- fonction DMZ;
ƒ 4 ports minimum (10/100 Base- Tx);

1.4.8 Pôles d'impression


Un pôle d'impression doit équiper chaque salle de TP, qu'elle soit de type Programmation ou
Réseautique. Les pôles d'impression sont constitués d'au moins une imprimante laser réseau
dont les caractéristiques minimum sont les suivantes:

‰ Imprimante laser noir et blanc


ƒ Marque à préciser (marque mondialement connue);
ƒ Imprimante laser noir et blanc USB,
ƒ port parallèle, carte réseau
ƒ format A4;
ƒ 16 ppm minimum, 600 ppp minimum
ƒ câble USB et toner

1.5 Logiciels
Suite à un accord avec des fournisseurs, l'OFPPT, via sa Division d'organisation des systèmes
d'information (DOSI), met gracieusement à la disposition des EFP offrant des formations en
NTIC la plupart des logiciels nécessaires.

Il est du ressort de chaque EFP de mettre en place, en partenariat avec la DOSI, une procédure
permettant de rendre accessibles aux formateurs et aux stagiaires les dernières versions de
tous les logiciels nécessaires à la tenue des activités pédagogiques.

1.5.1 Logiciels système


1.5.1.1 Windows
Les identifications de version sont données à titre indicatif, l'important étant que les stagiaires
aient au moins accès aux deux dernières versions arrivées sur le marché.

Logiciels:
ƒ Windows 2000 Professionnel édition française,
ƒ Windows XP Professionnel édition française
Kits d’installation :
ƒ Windows 2000 Professionnel, édition française,

Techniques de développement informatique 19


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ Windows XP Professionnel édition française
Kits de documentation en français :
ƒ Windows 2000 Professionnel,
ƒ Windows XP Professionnel.

1.5.1.2 Logiciels serveurs


Les logiciels serveurs suivants, de la plate-forme Microsoft, sont requis; le nombre de licences
utilisateurs est à déterminer en fonction du nombre de postes de travail mis en place.

Logiciels
ƒ Windows Server 2003 (ou plus récente) Édition française,
ƒ Exchange Server 2003 (ou plus récente) Édition française,
ƒ SQL Server Standard 2000 (ou plus récente) Édition française
Kits d’installation :
ƒ Windows Server 2003 (ou plus récente) Édition française,
ƒ Exchange Server 2003 (ou plus récente) Édition française,
ƒ SQL Server Standard 2000 (ou plus récente) Édition française
Kits de documentation en français :
ƒ Windows Server 2003,
ƒ Exchange Server 2003,
ƒ SQL Server Standard

En ce qui concerne la plate-forme Linux, la version Red Hat est conseillée pour plusieurs
raisons:
ƒ elle offre le plus de possibilités;
ƒ elle demeure facile à utiliser;
ƒ elle est une des plus présentes sur le marché.

1.5.2 Logiciels d'application


Il est nécessaire de prévoir l'acquisition de logiciels d'application en version réseau sous
forme de licences pour des raisons d'efficacité de gestion et de facilité de contrôle (on ne doit
pas favoriser le piratage, qui constitue un crime reconnu dans les pays du monde entier).

Voici une liste de logiciels (certains faisant partie de l'équipement de base):


ƒ suite bureautique complète et reconnue (type Microsoft Office) comprenant:
o traitement de texte;
o tableur;
o logiciel de gestion de temps (agenda électronique);
o logiciel de gestion de bases de données;
o logiciel de présentation assistée par ordinateur;
ƒ logiciel de courriel électronique.

1.5.3 Logiciels de développement


Il est nécessaire de faire l'acquisition...
• d'au moins une plate-forme de développement complète
o par exemple le produit Visual Studio .Net de Microsoft contenant les langages
VB .Net et Visual C# .Net ;
• d'au moins une plate-forme de développement web

Techniques de développement informatique 20


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
o par exemple Studio MX, de Macromedia, incluant le logiciel DreamWeaver ;
o mise en garde: la formation d'un développeur web ne peut pas se contenter d'un
logiciel WISIWIG (tel que FrontPage); en effet, dans ce type de logiciel grand
public, beaucoup d'automatismes sont inclus et ne laissent pas beaucoup de
contrôle au développeur ;
• d'au moins un SGBD de niveau professionnel (SQL Server, Oracle, etc.);
• d'un logiciel de type GLAO (par exemple SilverRun ou ModelShere de Grandite, ou
IEF (Information Engineering Facility) de Texas Instrument);
• d'un logiciel de gestion de projet.

Certains logiciels spécialisés permettront de compléter la formation:


• logiciel de manipulation d'image
o par exemple Photoshop de Adobe;
• logiciel de manipulation audio
o par exemple SoundForge, de Sonic Foundry (Sony), ou Premiere de Adobe;
• logiciel de manipulation vidéo
o par exemple Vegas, de Sonic Foundry (Sony), ou Premiere de Adobe.

Enfin, l'installation de plusieurs logiciels dits libres s'impose, particulièrement en termes de


développement web:
• Apache
• PHP
• PHP MySQL
• PHP MyAdmin

1.5.4 Logiciels utilitaires


Ces logiciels doivent être acquis dans leur dernière version lors de l'implantation.

ƒ logiciel anti-virus (type Norton Antivirus, MacAfee, etc)


ƒ logiciel de représentation des informations (de type Visio)

Techniques de développement informatique 21


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
1.6 Récapitulatif des besoins en matériel pour la filière TSDI

Salle de TP Programmation
Quantité
Micro-ordinateur de type 1 25
Table adaptée pour micro-ordinateur 25
Chaise 25
Imprimante laser 1
Table adaptée pour imprimante 1
Câble de raccordement micro-ordinateur 25
Prise réseau murale 25
Support de démarrage amovible 1 par stagiaire

Maquette réseau câblée et sans fil


Quantité
Commutateur Ethernet pédagogique 2
Point d’accès sans fil 1
Carte réseau sans fil 12
Routeur sans fil 1

Salle de TP Montage-démontage
Quantité
Micro-ordinateur de récupération (au moins Pentium II) 25
Table de travail 25
Chaise 25
Carte réseau 25
Prise réseau murale 25
Trousse à outils de base 12
Câble LAPLINK série (null modem) 12
Câble LAPLINK parallèle (null modem) 12
Graveur externe 1
Numériseur 13
Caméra numérique 6
Appareil photo numérique 12
Webcam 12
Casque à microphone 13
Modem-routeur ADSL externe 4
Modem externe analogique V92 4

Techniques de développement informatique 22


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Salle d'exploitation (en anglais Computer Center)
Quantité
Réseau pédagogique
Commutateur d'accès (Ethernet 10/100/1000 Base-T) 1 par salle de TP
Serveur d'applications (micro-ordinateur de type 2) 2
(applications, web, Linux, SQL, etc.)
Serveur de fichiers et d'impression (micro-ordinateur de type 3) 1
Serveur de télédistribution (micro-ordinateur de type 3) 1
Réseau administratif
Commutateur fédérateur (Ethernet 10/100/1000 Base-T) 1
Serveur d'applications (micro-ordinateur de type 2) 1
Serveur proxy (micro-ordinateur de type 2) 1
Serveur de fichiers et d'impression (micro-ordinateur de type 3) 1
Onduleur 3

Salle des formateurs


Quantité
Micro-ordinateur de type 1 1 par formateur
Ordinateur portable 3
Imprimante laser 1
Table adaptée pour imprimante 1
Carte réseau 1 par formateur
Câble de raccordement micro-ordinateur 1 par formateur
Prise réseau murale 1 par formateur
Support de démarrage amovible 1 par formateur
Graveur DVD 1
Projecteur multimédia mobile 1

Techniques de développement informatique 23


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
2 Ressources matérielles

2.1 Organisation des ressources réseaux

2.1.1 Accès aux ressources


Tout stagiaire doit bénéficier d’un code d'accès personnel qui lui est attribué pour une durée
minimale d’une année de formation. Il s'agit d'un identifiant individuel qui donne à son
détenteur la possibilité d'accès aux ressources auxquelles il a droit.

Tout formateur doit bénéficier d’un code d'accès personnel qui lui est attribué à titre définitif.

Chaque utilisateur (formateur ou stagiaire) doit avoir accès sur le réseau à un espace de
stockage personnel et sécurisé dont les données font l’objet d’une sauvegarde au moins
hebdomadaire. Les différentes applications installées doivent, par défaut, adresser cet espace
personnel.

2.1.2 Stabilité de l'environnement de travail: le clonage


Les équipements déployés et l’organisation des ressources du réseau local doivent offrir au
stagiaire un environnement professionnel ...
ƒ fiable,
ƒ ouvert,
ƒ personnalisable,
ƒ évolutif.

Ces qualités favorisent l'appropriation complète des outils (paramètres et fonctionnalités) et


permettent au stagiaire d’adapter l’environnement de travail à ses besoins et préférences.
Deux contraintes fortes et indissociables doivent être prises en compte :
ƒ un même poste de travail est utilisé par des stagiaires différents (poste non
personnel);
ƒ un même stagiaire est amené à effectuer ses travaux sur des postes de travail
différents.

Les paramètres définissant l’environnement de l’interface graphique d’une part,


l’environnement de chacune des applications distribuées ou locales d’autre part, doivent être
attachés au compte de l’utilisateur et restaurés à chaque connexion indépendamment du poste
de travail. Un profil initial standard doit permettre à tout utilisateur de reconstruire son
environnement de départ. La solution consiste en l'utilisation d'un logiciel de clonage [comme
Ghost ou DriveImage] qui permet une gestion très efficace, simple et rapide.

Des réplications sur un serveur de télédistribution de tout ou parties d'images de poste de


travail permettent la reconstruction automatique de toute station connectée au réseau à partir
d’un simple démarrage avec une disquette.

Techniques de développement informatique 24


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
2.1.3 Applications locales et distribuées
Toutes les applications dites réseau doivent être distribuées à partir d’une ou plusieurs
ressources disque. Les autres applications doivent être installées localement sur le disque dur
du poste de travail.

Les applications distribuées doivent, lorsque c’est possible, être installées de façon à
permettre une exploitation, d’une part en mode exclusif avec un statut d’administrateur pour
l'apprentissage des fonctionnalités, d’autre part en mode partagé avec un statut
d’administrateur ou de simple utilisateur pour l’apprentissage du travail coopératif.

2.1.4 Communications
Un système de messagerie professionnel et généralisé à l’ensemble des utilisateurs de
l'intranet doit permettre très facilement la communication par courriel et le transfert de
fichiers.

Des espaces disques de communication doivent permettre l’échange de documents entre les
stagiaires d’une même classe; l'utilisation de cet espace doit cependant demeurer sous la
supervision du formateur. D’autres espaces doivent permettre aux formateurs d’organiser et
de mettre à la disposition de leurs stagiaires des dossiers, des fiches techniques... constituant
des ressources technologiques et méthodologiques.

D'autre part, certaines activités pédagogiques peuvent être très simplifiées par l'utilisation d'un
logiciel de diffusion de type NetOP (édité par Danware) qui permet de diffuser en temps réel
sur les postes des stagiaires le contenu de l'écran du formateur (de plus, un logiciel de ce type
offre habituellement des fonctions de contrôle très utiles lors de la passation d'examen,
comme la surveillance des écrans individuels).

2.2 Accès Internet


Un abonnement à un fournisseur d'accès internet à haut débit (lignes spécialisées, ADSL,
RNIS) est indispensable pour fournir les meilleures conditions d'utilisation d'Internet à tous
les stagiaires et formateurs.

En effet, l'accent est mis dans l'APC au développement de l'autonomie et à la prise en charge
par le stagiaire de ses propres apprentissages: puisque la filière TSRI appartient au domaine
des NTIC, Internet est appelé à en être le moyen privilégié.

2.3 Consommables pour salle de TP Montage-démontage


Les micro-ordinateurs des salles de TP Montage-démontage seront régulièrement montés et
démontés par les stagiaires; il est donc justifié de penser que ces machines seront renouvelées
à un rythme plus élevé que les machines utilisées dans les autres types de salle de TP. On peut
donc considérer les machines de ces salles de TP comme des consommables. Cependant, le
coût de fonctionnement ne devrait pas être trop important si on prend soin de mettre en place
un système de recyclage des machines désaffectées au fur et à mesure qu'elles sortent des
autres salles de TP.

Techniques de développement informatique 25


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
De la même façon il faut prévoir un stock de matière première électronique en termes de
composants pour permettre d'effectuer tout un ensemble de manipulation. Il s'agit de:
• barrettes mémoire;
• cartes de son;
• cartes réseau;
• cartes réseau sans fil;
• cartes SCSI;
• lecteurs de disquette, de cédérom, disques durs et autres périphériques internes;
• câbles plats, cartes-mères, blocs d'alimentation et autres composants internes.

Techniques de développement informatique 26


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
3 Aménagement des locaux

3.1 Établissement de la liste des besoins

3.1.1 Contexte actuel


L'implantation de la formation de Technicien spécialisé en réseaux informatiques selon l'APC
nécessite la révision des fonctionnements actuels et leur modification de façon à favoriser la
réussite des stagiaires dans leur démarche d'acquisition des compétences identifiées comme
essentielles dans l'exercice de leurs fonctions. L'aménagement des locaux est un élément
crucial dans la mise en place de nouveaux modes de fonctionnement .

Actuellement, les centres de formation professionnelles sont aménagés en fonction des


exigences des anciens programmes. Il est devenu nécessaire de réviser l’aménagement des
lieux utilisés en tenant compte des besoins générés par les nouveaux programmes de
formation et du présent contexte d'optimisation de l'utilisation des ressources disponibles.

3.1.2 Planification
La situation prévalant lors de l'implantation impose une priorisation des aménagements: ceux-
ci doivent donc être planifiés à l'intérieur de phases bien définies.

Selon le cas, les travaux d'aménagement peuvent consister à:


ƒ modifier et réaménager des locaux existants;
ƒ construire de nouveaux locaux.

3.1.3 Collecte d'informations


Avant toute suggestion d'aménagement, il est nécessaire de rassembler toute l'information
pertinente sur la situation actuelle:
o les plans des bâtiments, locaux et ateliers existants;
o la description des espaces utilisés et des espaces libres ;
o l'emplacement des services disponibles : eau, électricité,ventilation...
o les nombre et emplacement des sorties;
o les types de matériaux;
o la qualité de l'insonorisation;
o la hauteur des plafonds;
o la qualité de l'air (ventilation, évacuation de la chaleur, renouvellement de
l'air...)
o la qualité de l'éclairage;
o les systèmes d’alarme et de détection de fumée.

Par la suite, on aura besoin des guides pédagogiques de tous les modules, et du logigramme.

Techniques de développement informatique 27


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Note concernant le logigramme
Il faut s'assurer d'optimiser le logigramme pour qu'il présente au maximum les modules
en blocs modulaires (groupes de modules commençant et se terminant en même temps
dans l'année) à l'intérieur desquels la répartition hebdomadaire des modules est la même.
La durée et le nombre de modules des blocs modulaires peuvent être variables.

Exemple de l'ISGI
ƒ Le nombre de modules dans un bloc modulaire peut varier de 1 à 3.
ƒ Le nombre de semaines dans un bloc modulaire peut varier de 1 à 7.

Ceci permet de limiter le nombre d'horaires à bâtir à chaque année à l'intérieur d'une
année de 36 semaines, et d'atteindre un équilibre entre les deux extrêmes:
ƒ un seul horaire (toutes les semaines identiques);
ƒ 36 horaires (toutes les semaines ont un horaire différent).

Enfin, la ventilation des effectifs envisagée par les autorités pour chaque filière (la carte) doit
être connue: cette information permet de déterminer le nombre de groupes de stagiaires que
l'EFP accueillera.

3.1.4 La démarche
La suite de la démarche consiste à:
ƒ déterminer les types de local nécessaires et les besoins par type de local pour chaque
module du logigramme;
ƒ chiffrer les besoins à partir des données du logigramme (durée de chaque module et
position relative dans la séquence de la formation privilégiée dans le logigramme);
ƒ formuler des propositions d'aménagement incluant un échéancier en termes de phases.

3.2 Types de local nécessaires


La lecture exhaustive des Guides pédagogiques de tous les modules permet d'établir cette
liste.

Exemple de l'ISGI:
ƒ salle de cours
ƒ salle de TP Programmation (peut servir aussi pour les cours de bureautique)
ƒ salle de TP Réseautique (aménagée spécialement, mais peut aussi être utilisée comme salle
de TP Programmation)
ƒ salle de TP Montage-démontage (ensemble de matériels placés sur chariots mobiles et
qu'on peut déployer dans une salle de cours standard)

Il est ensuite nécessaire de dresser la liste des modules et préciser pour chacun quels types de
local il doit utiliser (il est préférable de limiter le nombre à deux).

Remarque
ƒ Plus il y a de modules qui requièrent deux types de local, plus les besoins en locaux
risquent d'être gonflés artificiellement.

Techniques de développement informatique 28


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
3.3 Calculs
Plusieurs calculs ont été effectués dans le cadre de la détermination des besoins en locaux. En
voici les grandes étapes:

1. Pour un type de local, déterminer les besoins en heures pendant chacune des semaines
de l'année scolaire en fonction des modules planifiés selon le logigramme et du
nombre de groupes inscrits à ces modules (et en tenant compte des différents profils de
groupe qui peuvent aller jusqu'à 8: filière/rentrée/année);
2. Recommencer le processus pour chacun des autres types de local;
3. Prendre le maximum sur l'année pour chaque type de local, puis diviser chacun par le
nombre d'heures disponibles dans un local-type (selon l'horaire habituel de l'EFP) en
prenant soin d'arrondir à l'entier supérieur.

Résumé
n: numéro de semaine, variant de 1 à 36
X: type de local (4 valeurs possibles)
Y: numéro du module

Besoins en locaux de type X


On fait le calcul suivant pour une semaine n :
Besoinn = Sommation pour Y variant de 1 à 27
de
Nombre d'heures dans une salle X pour le module Y à la semaine n
x Nombre de groupes inscrits au module Y à la semaine n
On répète ce calcul pour toutes les semaines de l'année
On détermine le maximum de tous les besoins hebdomadaires obtenus
On le divise par le nombre d'heures disponibles par semaine pour chaque type de local

Il faut remarquer que ce calcul permet d'obtenir un chiffre conservateur qui permet d'affirmer
qu'à l'intérieur des limites qu'il définit, les filières en implantation sont sûres de rencontrer
leurs besoins.

Il reste à optimiser les résultats obtenus en tenant compte des filières offertes par l'EFP. Pour
cela, on doit disposer des besoins en locaux des autres filières pour les 36 semaines et les
comparer, semaine par semaine, avec les disponibilités par type de local.

Note
Voir à l'Annexe 3 la procédure permettant d'exploiter la feuille de calcul Excel nommée
BesoinsEnLocaux.xls

Techniques de développement informatique 29


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
3.4 Propositions d'aménagement

3.4.1 Types de locaux


Le tableau ci-dessous présente la liste des types de locaux nécessaires à la mise en œuvre du
programme avec un groupe de 24 stagiaires en 1e année et un autre, identique, en 2e année.

Désignation Nombre Dimension


Salle de cours 1 8 m x 10 m
Salle de TP Programmation 1 8 m x 10 m
Salle de TP montage-démontage 1

3.4.2 Plan d'aménagement d'une salle de TP type

3.4.3 Précisions sur l’aménagement des lieux et des locaux

Techniques de développement informatique 30


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
L’aménagement des locaux dont il est question dans les pages qui suivent prend comme
hypothèse de départ un effectif de 24 stagiaires tout au long de la formation.

Le choix d'aménager des locaux à une seule vocation permet d'optimiser l'utilisation des
ressources: une salle de TP pourra être utilisé par plus d'un groupe.

3.4.4 Recommandations générales


Tous les locaux devraient posséder:
ƒ un bon éclairage;
ƒ une bonne ventilation;
ƒ au moins deux fenêtres;
ƒ un dispositif de protection contre les incendies;
ƒ une issue de secours prévue selon les règlements en vigueur.
Les locaux d'enseignement devraient tous posséder :
ƒ une corbeille à papier;
ƒ un tableau mural (de préférence à crayons secs, pour la bonne conservation des
équipements électroniques).

Un espace de rangement fonctionnel et sécuritaire devrait être mis à la disposition des


stagiaires afin de leur permettre de ranger leurs outils et effets personnels.

Un ou plusieurs locaux réservés aux formateurs devraient être prévus à proximité des locaux
d'enseignement.

Les salles de TP ne devraient servir de salle de théorie que très occasionnellement, et ce pour
de courtes périodes..

L'alimentation électrique doit être sécuritaire et suffisante:


• respect des normes officielles;
• présence de 4 prises électriques 220V 15A par emplacement de stagiaire.

...Et au cours de la phase d'analyse, il est important de bien explorer tous les recoins des
bâtiments: il est beaucoup plus facile -et défendable, parce qu'habituellement moins coûteux-
de construire une cloison pour aménager le bout d'un couloir inutilisé en bureau que de
construire une extension à un bâtiment déjà existant...

3.4.5 Environnement de travail


3.4.5.1 Rappel: un poste de travail sécurisé
ƒ Le niveau idéal d’humidité sur le lieu de travail devrait être situé entre 20% et 30 %
pour réduire au maximum les risques de décharge électrostatique (DES). Il est aussi
important de contrôler la température pour que l’espace de travail ne soit pas trop
chaud.
ƒ La table de travail devrait être une surface non conductrice. De plus, il serait
souhaitable qu’elle ait une surface plane et lavable.
ƒ L’espace de travail devrait être éloigné de tout équipement électrique lourd ou de
concentration de matériels électroniques. Par exemple, le système d’air conditionné
à haut voltage (HVAC), ou des contrôleurs de systèmes téléphoniques.

Techniques de développement informatique 31


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
ƒ L’espace de travail devrait être sans poussière. La poussière peut causer des dégâts
prématurés sur les composants informatiques. La zone de travail devrait être
pourvue d’un système de filtrage de l’air pour réduire à la fois la poussière et les
polluants.
ƒ L’éclairage devrait être adéquat de manière à voir les petits détails. Deux formes
d’éclairage sont privilégiées: une lampe à abat-jour ajustable et une lampe
fluorescente.
ƒ Des variations extrêmes de température, peuvent affecter les composants
informatiques. Les températures devraient être maintenues pour qu’elles soient
compatibles avec les caractéristiques des composants.

3.4.5.2 Éclairage et ambiance lumineuse


L'éclairage doit être conçu de façon :
• à ne pas éclairer directement
o le stagiaire, pour ne pas l'éblouir,
o l'écran, afin de ne pas créer de reflets.
• à éviter de placer des sources lumineuses dans le champ visuel de l'opérateur (fenêtres,
surfaces brillantes ou réfléchissantes, lampes),
• à garantir un éclairage homogène.

Il y a donc lieu :
• de prévoir une protection contre le soleil,
• d'éviter pour la salle
o les couleurs vives,
o les surfaces brillantes,
o les motifs géométriques marqués;
• de choisir judicieusement les sources lumineuses.

3.4.5.3 Ambiance sonore


Le niveau sonore doit être compatible avec la concentration et l'attention des stagiaires. Il
convient donc de veiller au choix des matériaux (cloisons, faux plafonds) et de privilégier les
équipements les moins bruyantes.

3.4.5.4 Confort visuel


Il est possible d'améliorer le confort visuel de l'utilisateur de la façon suivante :
• choisir judicieusement l'écran (anti-reflet, plat... ),
• régler correctement la luminance du fond et celle des caractères,
• choisir harmonieusement les couleurs lors du choix du paramétrage des logiciels
(éviter l'utilisation simultanée des bleus et des rouges saturés, ainsi que le jaune pour
de très petites images)

Techniques de développement informatique 32


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
3.5 Sécurité
La sécurité concerne :
• les locaux,
• les matériels,
• les logiciels,
• la documentation,
• les utilisateurs,
• les données.

De manière générale, chaque EFP doit élaborer une politique de sécurité qui lui est propre et
veiller à sa mise en œuvre et à sa mise à jour régulière.

3.5.1 Sécurité des locaux


• Une alarme incendie et une alarme vol doivent être prévues.
• Il y a lieu de procéder à la sécurisation des portes et de prévoir des serrures de
sécurité.

3.5.2 Sécurité des matériels


Protection contre :
• l'incendie (extincteurs spécialisés),
• les pannes ou coupures d'électricité :
l'utilisation d'un onduleur est très conseillée pour les serveurs et l'électronique de
câblage, en prévoyant des prises spéciales afin d'éviter le branchement par erreur
d'appareils non informatiques,
• la chaleur.

L'établissement devrait être assuré pour ses différents matériels.

3.5.3 Sécurité des logiciels


Protection contre :
• le piratage
aucun piratage ne devrait être toléré, encore moins encouragé
il y a lieu d'afficher la réglementation dans les salles,
• les accès de l'extérieur non autorisés
prévoir la mise en place d’un pare-feu
• les virus
l'utilisation d'un logiciel antivirus régulièrement mis à jour est indispensable
• la modification anarchique de l'environnement des postes de travail.
il est possible d'utiliser des utilitaires comme DeepFreeze pour interdire la
modification du poste de travail.
autre possibilité: l'utilisation de logiciels de clonage (Ghost)
• la perte de données
des sauvegardes doivent être effectuées régulièrement.
un plan de relève devrait être mis au point
• la panne de serveur commun
un poste serveur de secours en ligne doit, au minimum, distribuer les ressources
logicielles utilisées habituellement sur les stations. Ceci doit permettre la

Techniques de développement informatique 33


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
réalisation d'activités tertiaires et éviter toute interruption de service en période
d'examen.

3.5.4 Sécurité de la documentation


La documentation doit être organisée de telle façon qu'elle soit accessible aux utilisateurs. Ces
derniers doivent donc être responsabilisés. Des règles strictes doivent être définies afin que la
documentation reste à tout instant complète et disponible. Des solutions différentes peuvent
être distinguées selon les types de supports de documentation : livres, cédéroms.

3.5.5 Sécurité des utilisateurs


Il est nécessaire de prévoir, en conformité avec les normes et règlements en vigueur...
• des coupe-circuits et des transformateurs d'isolement,
• un plan d'évacuation
• le câblage électrique doit respecter les normes professionnelles.
• le câblage électrique des équipements et des locaux informatiques ainsi que
l'interconnexion des équipements et des locaux doivent être réalisés conformément
aux spécifications techniques des fournisseurs.
• une mise à la terre est nécessaire pour tous les équipements électriques.

3.5.6 Sécurité des données


Comme tout organisme public ou privé, l'EFP se doit de mettre en place une politique de
confidentialité et de déontologie qui permette d'assurer à ses clients et employés le respect des
personnes et de leur vie privée.

Par exemple, la communication des résultats d'une évaluation, si elle est publique, ne devrait
pas permettre d'identifier les stagiaires concernés (utilisation de codes ou de numéros...).

Techniques de développement informatique 34


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
4 Ressources humaines
Le rôle des personnes humaines -qu'elles soient stagiaires, formateurs, techniciens ou autres
professionnels- est essentiel dans la réussite de l'implantation d'une nouvelle approche. Dans
tous les cas, les efforts de chacun doivent être orientés vers la qualité de la formation
dispensée dans l'EFP.

4.1 Formateurs
La réussite de la mise en œuvre du programme de formation dépend en très grande partie des
formateurs. La qualité de leur enseignement dépend de nombreux facteurs que l'on peut
regrouper selon les thèmes ci-dessous:
• leurs aptitudes pédagogiques;
• leurs compétences technologiques et leur expérience professionnelle;
• leur satisfaction des conditions de travail.

4.1.1 Mesures de transition à l'implantation


Une enquête doit être menée auprès des formateurs appelés à enseigner les modules du
nouveau programme. Chaque formateur...:
• identifie les modules pour lesquels il éprouve un intérêt et dispose des compétences;
• identifie les modules pour lesquels il aurait un intérêt mais pas suffisamment de
compétences.

Cette enquête permet d'établir de façon fiable...


• une matrice modules/formateurs;
• un plan de perfectionnement pour chaque formateur

L'OFPPT peut recourir à un organisme effectuant des bilans de compétence.

4.1.2 Description des tâches


Les activités principales d'un formateur:
• supervision des activités pédagogiques : prestation de leçons, encadrement de
stagiaires (travaux dirigés, stages, évaluations, récupération pour les stagiaires en
difficulté ou ayant subi des échecs, etc.);
• participation à la coordination et à la gestion des ressources nécessaires à la formation
(équipements, outils, consommables, matériels didactiques);
• participation au processus de mise à jour de la formation offerte aux stagiaires;
• participation à des activités de perfectionnement (maintien du niveau de qualité de la
formation)

On peut aussi évoquer des tâches connexes:


• participation au recrutement des stagiaires (information sur la formation offerte et les
professions, participation à un éventuel processus de reconnaissance des acquis)
• participation au recrutement de formateurs;

Techniques de développement informatique 35


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
• relation avec l’environnement (entreprises et milieu de travail, associations
professionnelles, autres organismes de formation)

Voici une liste d'habiletés et de connaissances théoriques qui devraient être maîtrisés par
l'ensemble des formateurs enseignant dans la filière TSDI:
• Lecture de documentation technique en français et en anglais
• Conversation en français et en anglais (par exemple téléphonique)
• Gestion et planification des tâches
• Rédaction technique (compte-rendu d'intervention, etc.)
• Relation client-fournisseur
• Communication interpersonnelle (techniques d’écoute et de reformulation)
• Habileté de négociation
• Culture générale des technologies de l’information et des communications
• Compréhension du fonctionnement des systèmes en réseaux (en lien avec
l’organisation de l’entreprise)

4.1.3 Perfectionnement
4.1.3.1 Justification
La composition d’une bonne équipe de formateurs doit viser l’adéquation entre les
caractéristiques des modules du programme et les différentes expériences pédagogiques.
Idéalement...
• un formateur devrait posséder les compétences lui permettant d'assumer la prestation
d'au moins 6 modules des formations offertes dans l'EFP;
• pour chaque module, l'EFP devrait disposer d'un surplus de formateurs compétents par
rapport au nombre de groupes de stagiaires inscrits;
• une rotation minimale et consensuelle devrait être instaurée pour assurer le maintien
des compétences de chacun.

Note à propos de la supervision des stages


Le fait que les formateurs aient à superviser les stagiaires lors de leurs stages en
entreprise (et plus particulièrement le second) est pour eux une excellente occasion de se
tenir à jour en ce qui concerne les technologies et méthodes utilisées dans le milieu de
travail et constitue en quelque sorte un type de perfectionnement.

4.1.3.2 Perfectionnement pédagogique


Lors de l'implantation de l'Approche par compétences, il est primordial d'aider les formateurs
à en assimiler le plus rapidement possible les principes. En effet, les méthodes, stratégies et
processus d'évaluation sont différents de ce qui se vit dans l'enseignement traditionnel.

Cependant, l'APC est une approche pédagogique que l'on ne maîtrise suffisamment qu'après
l'avoir bien pratiquée. Il est habituellement reconnu que les formateurs ne parviennent à
appliquer cette approche qu'à partir de la 3e année de leur pratique.

Pour cela, deux éléments s'imposent en ce qui concerne tous les formateurs concernés:
• la tenue d'une formation initiale;
• un accompagnement pendant au moins les 2 premières années de pratique.

Techniques de développement informatique 36


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Voici un exemple de liste d'aspects pédagogiques qui doivent être maîtrisés globalement par
le corps des formateurs appelés à enseigner dans la filière TSDI :
• Organisation de stages en entreprise
• Rédaction de plan de cours, plan de leçons
• Pédagogie collaborative
• Pédagogie par projet

4.1.3.3 Perfectionnement orienté contenu


Les projets de perfectionnement des formateurs doivent permettre à ceux-ci d'assurer
globalement la prestation de tous les modules de la filière conformément aux contenus des
guides pédagogiques et d’évaluation en termes d'activités de formation et de stratégies
suggérées.

Voici un exemple de liste d'éléments de contenu qui doivent être maîtrisés par les formateurs
appelés à enseigner dans la filière TSDI :

• Algorithmique
• Programmation C++
• VB.Net
• Gestion de projet
• Techniques de relation d'aide (soutien aux utilisateurs)
• Conception de système
• Modélisation de traitement et de données
• Access 2003
• Systèmes de gestion de base de données
o Langage SQL
o Oracle
o SQL Server
• Développement web
o HTML
o PHP, PHP MySQL et PHP My-ADMIN
o ASP.NET
o Programmation JAVA
• UML
• Langage XML
• Java – Client/Serveur
• ADO.NET
• Configuration et optimisation d’un poste de travail sous Windows
• Installation et administration d’un serveur Windows (débutant, intermédiaire, avancé)
• Installation et administration d’un serveur LINUX (débutant, intermédiaire)
• Programmation d’utilitaires Windows et Linux

4.2 Conseiller pédagogique


Dans un établissement de formation, le conseiller pédagogique a un rôle essentiel à tenir
principalement auprès des formateurs :

• il assure une veille au niveau de l'évolution des méthodes et stratégies pédagogiques


en général, et de l'APC en particulier;
• il fournit un soutien aux formateurs sur divers aspects:
o conseil auprès des nouveaux formateurs;
o soutien à la mise en place de méthodes et stratégies relevant de l'APC;

Techniques de développement informatique 37


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
o mise en place de moyens permettant aux formateurs d'améliorer leurs
performances pédagogiques (rétroaction);
o organisation périodique d'une offre de perfectionnement sur le plan
pédagogique;
o vérification des besoins et organisation d'activités de perfectionnement
orientées contenu;
o soutien à la prestation des modules selon l'APC (méthodes et stratégies
pédagogiques).
Le rôle de Conseiller pédagogique devrait être assumé par un formateur expérimenté
embauché spécialement ou déjà à l'emploi de l'EFP, mais il est certain que toutes les fonctions
énumérées ci-dessus doivent être confiées à une personne qui n'assume pas par ailleurs une
tâche de formateur, même partielle, afin d'assurer une disponibilité optimale auprès des
collègues formateurs en exercice.

4.3 Responsable des examens


L'implantation de l'APC impose la mise en application de certains principes concernant le
processus de l'évaluation, entre autres que la responsabilité de l’évaluation est une
prérogative pleine et entière de l'EFP que ce dernier ne peut partager.

En effet, l'évaluation selon l'APC obéit à des normes et fonctionnements tout à fait propres.
Ceci impose des tâches que ne peuvent pas assumer individuellement les formateurs, d'où la
nécessité de créer un nouveau poste au sein de l'EFP: le Responsable des examens.

Les tâches à remplir sont principalement des tâches de gestion:


• Gestion des épreuves (banque d’épreuves)
• Gestion des notations
• Archivage des épreuves et des documents afférents
• Maintenance d'une batterie d'examen
• Préparation des attestations

4.4 Soutien technique


Si la formule du e-learning est exploitée par les formateurs, un soutien technique concernant
la responsabilité et l'entretien d'un site web à l'intranet doit être assumé par l'EFP.

Un autre besoin existe et n'est pas négligeable: celui du soutien auprès des stagiaires.

Pour cela, il existe deux solutions:


• le technicien en place aura de nouvelles tâches à assumer;
• on procède à l'embauche d'un assistant au technicien.

Dans les cégeps du Québec, le ratio technicien/micro-ordinateurs est assez variable: il peut
varier de 1 technicien pour 50 micro-ordinateurs présents dans le parc à 1 pour 200. Dans un
souci d'efficacité, et pour fournir les meilleures conditions d'implantation à l'APC, l'EFP
devrait viser un ratio d'un technicien pour une centaine d'appareils.

Techniques de développement informatique 38


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
4.5 Intervenants ad hoc
Dans le cadre de certains modules, il peut être pertinent d'utiliser des ressources internes ou
externes n'appartenant pas au corps des formateurs, et possédant des compétences ou une
expertise qu'il serait profitable de présenter aux stagiaires (interventions). Le personnel des
associations réglementant le secteur des technologies de l’information est généralement
ouvert à ce type d'activité. Ces rencontres avec des professionnels permettent aux stagiaires de
prendre conscience de la réalité du milieu de travail et de ses exigences et sont généralement
très appréciées par toutes les parties (professionnel, stagiaires et formateur).

L'EFP doit pouvoir gérer ce genre d'intervention.

Techniques de développement informatique 39


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5 Modes d’organisation à l'implantation
Cette partie du guide propose des suggestions visant à faciliter l’organisation d’un certain
nombre d’opérations préalables à la formation, notamment la promotion du programme de
formation, l’organisation sur le plan pédagogique et le recrutement des stagiaires.

5.1 Synthèse du programme d'études

5.1.1 Considérations générales


Les informations collectées dans l'Analyse de situation de travail (AST) effectuée en début du
processus de développement du programme d'étude ont permis d'établir l'importance relative
des compétences au sein de la formation. On a établi la durée de chaque module à partir de
ces informations, en respectant le cadre légal, et en appliquant le principe qui veut qu'à une
compétence correspond un module.

La durée d'un module inclut les heures consacrées aux activités d’apprentissage et
d’intégration, ainsi que les activités d’évaluation formative et sommative.

Quelques chiffres...

Nombre de modules 26
Durée de la formation 2160 heures
répartie sur 2 années:
1e année 15 modules pour 1080 heures
2e année 11 modules pour 1080 heures
30 heures hebdomadaires
36 semaines par année
Enseignement général (incorporé à la formation spécialisée)
Français 60 h
Anglais 45 h
Communication interpersonnelle 75 h
Mathématiques 60 h
Un stage à la fin de chaque année
d'observation (fin de 1e année) 120 h (4 semaines)
d'intégration au milieu de travail 300 h (10 semaines)

Techniques de développement informatique 40


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5.1.2 Liste des compétences

Numéro Énoncé
1 Situer le métier et la démarche de formation
2 Appliquer des notions de base en mathématiques et statistiques en informatique
3 Appliquer une méthode de gestion du temps
4 Effectuer une veille technologique
5 Assurer la production et la gestion de documents
6 Communiquer dans un contexte de travail
7 Exploiter des logiciels d'application
8 Exploiter les possibilités d'un système d'exploitation
9 Exploiter un langage de programmaion
10 Appliquer une approche de développement par objet
11 Développer des modèles conceptuels selon l'approche structurée
12 Créer et exploiter des bases de donées
13 Communiquer en anglais dans un contexte de tavail
14 Optimiser les fonctionnalités d'un système d'exploitation
15 Assurer le service à la clientèle en milieu de travail (Stage I)
16 Installer des éléments physiques physiques et logiques dans un poste informatique
17 Assurer le soutien technique à la clientèle
18 Gérer des activités de travail
19 Développer une approche de conception orientée objet
20 Optimiser l'approche d'une programmation orientée objet
21 Mettre à profit les possibilités d'un environnement informatique en réseau
22 Organiser et exploiter des données
23 Développer une application hypermédia dans des réseaux internes et mondiaux
24 Développer une application Web dynamique
25 Concevoir et développer une application informatique
26 Utiliser des moyens de recherche d'emploi
27 S'intégrer au milieu du travail

Techniques de développement informatique 41


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5.1.3 La matrice des objets de formation
Elle donne un portrait de l’ensemble du programme de formation en indiquant les différentes
compétences associées au programme de formation telles que définies suite à l'AST, ainsi que
le nombre d’heures total de la formation.

On y retrouve également les relations existant entre le processus général associé à la fonction
de travail et les compétences générales d'une part, et les compétences particulières d'autre
part.

Techniques de développement informatique 42


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5.1.4 Logigramme
Le logigramme présente, dans un souci pédagogique et sous forme de tableau, la séquence
logique de l’ensemble des modules tel que défini par l'EFP. En effet, ce logigramme -qui n'est
pas prescriptif dans le cadre actuel- permet à l'EFP de répondre adéquatement à sa clientèle de
stagiaires en fonction de critères qui lui sont propres et qui lui permettent, par exemple, de
répondre à des besoins spécifiques au marché local de l'emploi.

5.1.4.1 Liste des modules

Titre du module Durée


(heures)
1 Métier et formation 30
2 Notions de mathématiques appliquées à l’informatique 60
3 Gestion du temps 30
4 Veille technologique 30
5 Production de documents 60
6 Communication interpersonnelle 75
7 Logiciels d’application 120
8 Systèmes d’exploitation 120
9 Optimisation d’un poste de travail 60
10 Installation d’un poste informatique 105
11 Assistance technique à la clientèle 75
12 Techniques de programmation structurée 120
13 Communication en anglais dans un contexte de trava 45
14 Initiation à la gestion de projets informatiques 30
15 Soutien technique en milieu de travail (Stage I) 120
Total pour la 1e année 1080
16 Conception et modélisation d’un système d’information 105
17 Programmation orientée objet I 75
18 Système de gestion de base de donnée I 105
19 Programmation orientée objet II 120
20 Introduction aux réseaux informatiques 60
21 Système de gestion de base de donnée II 60
22 Applications hypermédias 60
23 Programmation de sites Web dynamiques 120
24 Projet de conception de fin d’études 45
25 Recherche d’emploi 30
26 Intégration au milieu du travail 300
Total pour la 2e année 1080

5.1.4.2 Grille des préalables


Cette grille présente les liens de préalable existant éventuellement entre les modules.

Techniques de développement informatique 43


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Une flèche entre deux modules indique que le premier doit être suivi et réussi avant qu'un
stagiaire puisse s'inscrire au second.

Techniques de développement informatique 44


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5.1.4.3 Contraintes à respecter

La conception du logigramme doit respecter certaines contraintes d’organisation; les éléments


suivants sont prescriptifs:
ƒ la liste des compétences, et donc des modules;
ƒ le nombre et la durée de chaque module;
ƒ la grille des préalables (séquence des modules) ;
ƒ la durée totale de la formation (masse horaire, nombre de semaines).

De plus, les contraintes suivantes doivent être respectées :


• l'horaire du stagiaire
o 30 heures par semaines ;
o 6 heures d’activités personnelles ;
o 1080 heures par années ;
• la mise en place de blocs modulaires
o bloc modulaire = groupe de modules commençant et terminant en même
temps;
o intérêt: si appliqué à toutes les filières offertes dans un EFP, ce concept permet
de diminuer les difficultés rencontrées lors de la conception des horaires en
limitant le nombre d'horaires: à l'extrême, si l'année est constituée de 36
semaines, il faudrait bâtir 36 horaires différents en l'absence de
synchronisation des logigrammes
o inconvénient: pour optimiser la création des horaires, il faudrait réviser
constamment tous les logigrammes des filières offertes à lEFP... Un juste
équilibre est à trouver.

5.1.4.4 Procédure pour la mise au point d'un logigramme


• Réunir les données
o liste des modules
o durée des modules
o contenu des modules

• Établir la liste des contraintes:


o préalables à respecter
• séquence de certains modules
• nécessité pour deux modules de se donner concurremment (co-requis)
o contraintes de temps
• heures/jour maximum pour un stagiaire,
• heures/semaine pour un stagiaire,
• durée de l'année scolaire,
• si possible, dates des congés fixes

Techniques de développement informatique 45


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
• Déterminer les modules de 1e année et ceux de 2e année, puis agencer l'ensemble en...
o tenant compte des contraintes;
o évitant de placer des modules à cheval sur des congés fixes d'une semaine ou
plus;
o essayant d'équilibrer les modules par rapport à leur contenu pour maintenir
l'intérêt des stagiaires

Note
On trouvera en Annexe 1 un exemple de logigramme développé pour TSDI.

5.1.5 Critères d’admissibilité

Les conditions d’admission devraient rencontrer les exigences des entreprises et la réalité du
marché de travail. Outre les exigences minimales requises, les critères d’admissibilité sont
ceux déterminés par la réglementation en vigueur.

On pourrait retrouver également comme critères de sélection :


ƒ la présence d'habilités sensitives :
o habilités visuelles;
o habilités auditives;
ƒ la présence de bonnes attitudes :
o souci de qualité des productions;
o esprit d’équipe;
o respect des autres et de son environnement;

5.2 Transition vers un nouveau programme


L'implantation d'une nouvelle filière avec une durée de plus d'une année nécessite une
éventuelle cohabitation avec l'ancienne filière qu'elle remplace. Nécessairement, les stagiaires
inscrits dans l'ancienne filière devront donc terminer leur formation pendant que d'autres
commenceront la leur.

L'impact se situe principalement autour de 3 axes, mais demeure toutefois mineur:


• planification du perfectionnement des formateurs;
• gestion des horaires des groupes;
• planification des aménagements de locaux.

Du point de vue des stagiaires, il peut exister un autre impact dans la mesure où l'EFP a mis
en place un processus permettant aux stagiaires de reprendre des études interrompues. Dans
ce cas, il est nécessaire de déterminer un système d'équivalences qui pourraient être accordées
sur la base de cours ou de modules déjà suivis.

Note
Voir l'Annexe 2 - Phases d'implantation à l'ISGI

5.3 Gestion des horaires

Techniques de développement informatique 46


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
La création d'horaires dans le milieu scolaire est une tâche particulièrement ardue si elle doit
être faite manuellement. En effet, il est nécessaire de trouver une solution optimale conciliant
tout un ensemble de contraintes concernant les modules (durée et séquence dans le temps), les
stagiaires (disponibilité), les formateurs (disponibilité et compétences) et les locaux
(disponibilité et type de local répondant aux besoins associés aux modules).

La gestion d'horaire consiste à établir les horaires sur la base d'un cycle (habituellement une
année) des stagiaires, des formateurs et des locaux en fonction d'un ensemble de données et de
contraintes. C'est un domaine où une solution informatisée est particulièrement envisageable.

L'information concernant l'horaire des formateurs et des locaux doit être facilement accessible
par affichage:
• l'horaire de chaque local doit être affiché à la porte;
• un endroit doit être déterminé pour servir à l'affichage des horaires des formateurs; son
emplacement doit être connu des stagiaires.

Il est à noter que ces horaires pourraient être placés sur le site intranet de l'EFP.

Note
On trouvera en Annexe 5 un tableau présentant les contraintes auxquelles un logiciel de
gestion d'horaires doit répondre dans le cas d'un EFP où a lieu l'implantation de l'APC.

5.4 Promotion du programme de formation


Il est suggéré au personnel responsable des services d’orientation, des services d’accueil et
d’aide, ainsi qu’au personnel responsable des sessions d’information professionnelle de
prendre connaissance et d'exploiter les études sectorielles et les analyses de situation de
travail (AST) afin de mieux faire connaître le métier et la formation dans le domaine des
NTIC.

L'établissement se doit de concevoir ou faire concevoir un prospectus sur chacune des filières
offertes. Ce prospectus constitue un excellent outil de promotion: il peut être mis à la
disposition des candidats ou futurs candidats, mais aussi remis aux différents intervenants
officiels afin de s'assurer qu'une image juste de la filière est véhiculée parmi les instances
ministérielles. Sur ce type de prospectus, on devrait retrouver:
• une description rapide de la carrière (compétences requises, types de tâches assumées,
cadre de travail, image sociale, rémunération, etc.);
• un résumé de la formation (éléments de contenus, particularités pédagogiques, noms
d'entreprises offrant des stages);
• les informations de base sur la formation (critères officielles d'admissibilité, intitulé
exact, durée, diplôme obtenu);
• les éléments qui font que l'EFP est le meilleur choix pour suivre cette formation;
• des éléments décrivant la vie des stagiaires (témoignages, photos, etc.)
• l'identification claire et complète de l'EFP.

Le document doit cependant demeurer sobre et simple pour que le message passe bien (l'aide
de professionnels peut être un atout).

Techniques de développement informatique 47


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5.5 Organisation des stages en milieu professionnel

5.5.1 Grandes étapes de l'organisation


L'organisation des stages consiste en une suite de grandes étapes:
• mise au point des documentations destinées aux...
o entreprises (information, recrutement, compétences des stagiaires, offre de
stage)
o stagiaires (information, processus de sélection, tâches du stagiaire, processus
d'évaluation -structure du Cahier du stagiaire, du Journal de bord, du Rapport
de stage-)
o formateurs (information, tâches à assumer, encadrement, modes d'évaluation)
• recrutement des entreprises d'accueil (établir et maintenir de bonnes relations avec un
maximum de représentants du milieu de travail; mettre au point et exploiter une base
de données);
• adéquation entre l'offre -entreprises- et la demande -stagiaires- (organiser un processus
de sélection permettant aux entreprises de sélectionner leurs stagiaires, et aux
stagiaires de prendre conscience du processus de recherche d'emploi);
• encadrement de la tenue des stages (répartition des tâches aux formateurs encadrants,
soutien, contacts avec l'entreprise et l'administration, tenue de l'évaluation de fin de
stage).

5.5.2 Actions à entreprendre


Parmi les actions à entreprendre lors de la mise en place des stages, on retrouvera...
• rédiger une entente-type liant l’entreprise et l'EFP et explicitant les conditions et
modalités de la tenue du stage (notamment la question des assurances);
• débloquer un budget permettant d'assumer les frais associés à l'encadrement des stages
par les formateurs;
• établir une grille de remboursement équitable des frais de déplacement et de repas du
personnel d’encadrement de stage.

Tout au long du processus aboutissant à l'affectation des stagiaires aux entreprises d'accueil, et
dans le cadre des modalités et activités prévues dans les documents du programme
(notamment les Guide pédagogique et Guide d'évaluation), il faudra...
• déterminer la pertinence des activités du stage par rapport à l'ensemble de la formation
reçue;
• tenir compte des contraintes auxquelles les employeurs doivent faire face (périodes de
l’année, quarts de travail de fin de semaine, etc.).

Techniques de développement informatique 48


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5.5.3 Conditions de succès
Quelques éléments essentiels assureront le succès de l'organisation des stages...
• L'organisation des stages en tant que telle, et pas seulement l'encadrement du stagiaire
par un formateur, doit être considérée comme une charge de travail confiée à un
formateur, au même titre que la prestation d'un module;
• Du point de vue de la charge de travail du formateur, une heure d'encadrement de
stage ne correspond évidemment pas à une heure-contact. Cependant il est possible
d'établir une équivalence; dans des établissements québécois, on utilise l'équivalence
moyenne suivante:
o 1 heure-contact/semaine = encadrement hebdomadaire de 3 à 4 stagiaires.
• Nonobstant l'existence d'une rémunération, le stagiaire doit comprendre, le temps de
son stage, qu'il est assimilé à un employé et doit donc se plier aux règles et procédures
de l'entreprise d'accueil.

Mais l'une des conditions de succès parmi les plus importantes est que les modules de stage
soient reconnus comme des activités pédagogiques majeures auxquelles toutes les ressources
requises doivent être consacrées: humaines et financières. En effet, il s'agit là d'activités
synthèses par excellence permettant aux futurs professionnels de réellement procéder à une
intégration de tous les éléments de leur formation reçue à l'EFP.

5.6 Politique de renouvellement des équipements


Il est indispensable de renouveler régulièrement l'équipement présent dans les salles de TP.

On considère habituellement que le matériel informatique (principalement micro-ordinateurs


et imprimantes) a une durée de vie maximale d'une dizaine d'années sur la base des besoins
des utilisateurs moyens.

Dans le contexte d'un EFP, les utilisateurs sont des professionnels en devenir qui doivent être
formés sur du matériel ne dépassant pas 4 à 5 ans afin d'assurer une certaine crédibilité à la
formation dispensée. En fonction de ce qui précède, on peut fixer le taux normal de
remplacement annuel à une valeur variant de 20 à 25%, ce qui permet d'obtenir un
renouvellement complet du parc tous les 4 à 5 ans.

Le renouvellement doit se faire par salle de TP au complet, afin de toujours disposer d'un
matériel homogène à l'intérieur d'un même local.

Lors d'un renouvellement d'équipement, il est recommandé de disposer du vieux matériel dans
l'ordre suivant:
• réaffectation à une salle de TP Montage-démontage (besoins pédagogiques);
• réaffectation à des bureaux administratifs (cadres, professionnels et secrétaires);
• réaffectation à l'association des stagiaires (si c'est pertinent);
• sortie d'inventaire (revente à l'extérieur).

Techniques de développement informatique 49


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5.7 Procédures organisationnelles

5.7.1 Fonctionnement d'une salle de TP Montage-démontage


Cette salle de TP est un élément-clé dans la réussite d'un module de la filière TSDI.
Cependant, son utilisation sera limitée dans le temps.

Étant donné que cette salle de TP répond à des besoins qui sont limités au sein de la
formation, il est justifié de ne pas monopoliser un local en permanence pour ces besoins,
particulièrement si l'implantation se fait dans un contexte où la disponibilité des locaux est
limitée.

Une solution consiste à rendre mobile le matériel nécessaire pour le module: ce matériel peut
alors être apporté dans une salle de cours câblée au début d'un bloc horaire de ces deux
modules, et en dehors de ces périodes, il peut être stocké sur un ou deux chariots ou dans des
placards, dans un endroit sécurisé.

5.7.2 Remise en état d'un local pédagogique après utilisation


5.7.2.1 Cas général
Stagiaires
• Chargement d'une configuration vierge et standard (Ghost)
• Remise en place des chaises
• Nettoyage rapide du local (ramassage des papiers par terre)
• Pour une salle de TP, et à la fin du bloc horaire de l'après-midi seulement:
o Arrêt complet des micro-ordinateurs
Formateur
• Effacement des tableaux

5.7.2.2 Salle de TP Montage-démontage


Stagiaires (sous la supervision du formateur)
• Remise en état du matériel (les PC doivent être fonctionnels)
• Chargement d'une configuration vierge et standard (Ghost)
• Vérification du bon état de fonctionnement
• Débranchement des composants et rangement sur les chariots mobiles
• Vérification des outils et rangement des trousses à outils
• Signalement des problèmes au formateur
Formateur
• Relevé des pièces défectueuses ; document à remettre au technicien avec le matériel
• Remise en entrepôt des chariots (sous clé)

5.7.3 Gestion des consommables


Cette gestion des consommables ne doit pas constituer un obstacle au travail des formateurs.
En ce sens, cette gestion pourrait relever directement des intéressés:
• avant le début de l'année scolaire, immédiatement après que l'horaire est produit par la
Direction des études, tous les formateurs doivent produire une liste des consommables
à faire acquérir par l'EFP pour tous les modules dont ils auront à assumer la prestation;
• avant le début du module, le formateur en charge de sa prestation établit son besoin, et
complète une demande au magasinier;

Techniques de développement informatique 50


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
• après obtention des autorisations, le magasinier remet au formateur l'ensemble des
consommables requis dans le cadre du module;
• le formateur gère lui-même les consommables de ses modules.

5.7.4 Prêt de matériel


5.7.4.1 ...aux stagiaires
Même si le prêt de matériel à un stagiaire n'est pas courant, il est important de définir le cadre
à l'intérieur duquel un tel prêt peut s'effectuer. Il faut remarquer que le prêt de matériel est une
occasion de pratiquer la responsabilisation du stagiaire (un des principes e base de l'APC), et
donc de le confronter à des responsabilités de type professionnel qu'il aura à assumer au cours
de sa carrière.

Informations à traiter:
• son identification
o nom et prénom, ainsi qu'un numéro ou matricule éventuel
o numéro de téléphone où on peut le rejoindre
• la nature du matériel emprunté
o description claire
o identification éventuelle (numéro d'inventaire, etc.)
• la raison du prêt
o nom du module concerné
o nom du formateur
o raison détaillée
• l'information sur l'emprunt
o date de l'emprunt
o date du retour prévu
• l'engagement du stagiaire
o un court texte décrivant l'engagement
o la date et la signature de l'emprunteur
Note
Voir à l'Annexe 6 - Exemple de formulaire de prêt matériel à un stagiaire

5.7.4.2 ...aux formateurs et autres employés de l'EFP


Il est évident qu'une telle procédure doit être en vigueur, puisque les formateurs n'ont pas le
choix de devoir maîtriser l'équipement sur lequel ils ont à enseigner, et qu'ils ne peuvent pas
être tenu de posséder ce matériel, ni de ne pouvoir travailler que dans les locaux de l'EFP pour
la préparation de leurs leçons.

La procédure peut être la même que celle d'un prêt à un stagiaire, en plus simplifié, en ce qui
concerne un prêt à un membre du personnel.

Techniques de développement informatique 51


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
5.7.5 Suggestions de procédures à mettre en place
‰ Traitement de l'échec d'un stagiaire à un module
Il est à prévoir une procédure pour traiter l'échec d'un stagiaire à l'évaluation finale d'un
module. La solution la plus simple consiste à organiser un plan de rattrapage, avec reprise, en
accord avec le formateur et la direction.

La mise en place de cette procédure relève exclusivement de la Direction de l'EFP.

Note
Voir à l'Annexe 7 - Formulaire de plan de rattrapage

‰ Accès en libre-service aux appareils d'une salle de TP


L'idée directrice d'une telle politique est d'optimiser l'utilisation des équipements en place en
les laissant accessibles aux stagiaires en dehors des heures de cours.

Il s'agit cependant de permettre cet accès en toute sécurité, autant pour les stagiaires que pour
le matériel. Par conséquent il serait judicieux de n'ouvrir en libre-service que les salles de TP
dans lesquelles on aura sécurisé le matériel en place par la pose d'un système d'alarme, par
exemple, ou minimalement d'un moyen de rétention efficace.

Techniques de développement informatique 52


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Annexe 1 - Exemple de logigramme de la filière TSDI

Première année 36 semaines 1080 heures Deuxième année 36 semaines 1080 heures
CP CG CP CG
Modules 1 10 11 12 15 2 3 4 5 6 7 8 9 13 14 19 20 21 22 23 24 25 27 16 17 18 26
Durée 30 75 60 75 120 60 30 30 60 75 120 120 120 45 60 60 120 60 75 60 120 45 300 105 75 30 30
Semaines
1 30 30 15 15 30
2 10 20 30 15 15 30
3 10 20 30 15 15 30
4 10 20 30 15 15 30
5 10 20 30 15 15 30
6 10 20 30 15 15 30
7 10 20 30 15 15 30
8 15 15 30 15 15 30
9 15 15 30 15 15 30
10 10 20 30 20 10 30
11 10 20 30 20 10 30
12 10 20 30 20 10 30
13 10 20 30 20 10 30
14 10 20 30 20 10 30
15 10 20 30 20 10 30
16 20 10 30 20 10 30
17 20 10 30 25 5 30
18 20 10 30 25 5 30
19 20 10 30 25 5 30
20 20 10 30 25 5 30
21 20 10 30 5 20 5 30
22 15 15 30 5 20 5 30
23 15 15 30 5 20 5 30
24 15 15 30 10 15 5 30
25 15 15 30 10 15 5 30
26 15 15 30 10 15 5 30
27 10 10 10 30 30 30
28 10 10 10 30 30 30
29 10 10 10 30 30 30
30 15 5 10 30 30 30
31 15 5 10 30 30 30
32 15 5 10 30 30 30
33 30 30 30 30
34 30 30 30 30
35 30 30 30 30
36 30 30 30 30
30 75 120 75 120 60 30 30 60 75 120 120 60 45 60 60 120 60 75 60 120 45 300 105 75 30 30

Techniques de développement informatique 53


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Annexe 2 - Exemple de phases d'implantation

Dans l'exemple ci-dessous, on a choisi d'implanter un étalement de la rentrée des groupes de


stagiaires dans une même filière à 2 moments de l'année (une en septembre et une en janvier)
de façon à optimiser l'utilisation des ressources (locaux, équipements).

Phase 1
ƒ Échéance : Rentrée de septembre 2005
ƒ Objectif : Organisation de la transition de l'ancienne filière à la nouvelle
o implantation de la 1e année de la nouvelle filière
o accueil du premier groupe de 1e année de septembre de la nouvelle filière
o accueil des groupes de 2e année de l'ancienne filière
o accueil du premier groupe de 1e année de janvier de la nouvelle filière

Phase 2
ƒ Échéance : Rentrée de septembre 2006
ƒ Objectif : Implantation complète
o implantation de la 2e année de la nouvelle filière
o accueil des groupes de 1e année et de 2e année de septembre et de janvier.

Techniques de développement informatique 54


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Annexe 3 - Outil de calcul des besoins en locaux

Utilisation de la feuille de calcul BesoinsEnLocaux.xls


Notes préliminaires
1. Cette feuille de calcul a été mise au point pour déterminer les besoins de locaux lors de
l'implantation des deux filières TSDI et TSRI. Elle peut être utilisée après quelques
modifications mineures (changement des noms d'onglet) pour d'autres filières, avec un
maximum de deux.
2. Si l'implantation ne requiert pas la mise en place de rentrées multiples (septembre et
janvier), il suffit d'ignorer les cellules concernant la rentrée de janvier.

1. Avant toute modification, assurez-vous que vous possédez une copie de sécurité de la
feuille de calcul.
2. Pour plus de cohérence, renommer si besoin les onglets des feuilles du classeur.
3. En prenant note que seules les cellules vert pastel devraient être modifiées, entrer les
paramètres :
3.1. Entrer les données du logigramme de la filière dans la feuille HresSem-TSDI, soit le
nombre d'heures de chaque module dans chaque semaine concernée.
3.2. Mettre à jour la feuille ModulesTSDI :
3.2.1. entrer les noms des différents modules, ainsi que leur durée;
3.2.2. entrer le type de local requis pour chacun des modules.
3.3. Lire dans les feuilles TSDI-1eAnn et TSDI-2eAnn les nombres d'heures de salles des
différents types par semaine.
4. Entrer dans les cellules vertes de la feuille Scénario les données du scénario, soit le
nombre de groupes prévus pour rentrer en septembre, puis en janvier (si besoin)
5. Lire le nombre de locaux nécessaires par type

Techniques de développement informatique 55


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Annexe 4 - Exemple de planification de travaux sur 2 ans

Phase 1 - Été 2005

Aménagement du local 002


Aménagement d'un local d'association
Aménagement du local 104
Aménagement du local 105
Aménagement du local 111 (renuméroté 109)
Création d'un groupe de 5 bureaux au niveau 2 - PRIORITAIRE
Agrandissement du local 208 - PRIORITAIRE
Aménagement du bureau du Responsable des examens - PRIORITAIRE
Création de l'entrepôt des salles de TP Montage-démontage et acquisition de 4 chariots
- PRIORITAIRE
Amélioration de l'aération du local 303
Aménagement du bureau de formateurs au niveau 3

Phase 2 - Été 2006

Aménagement du local 108 - PRIORITAIRE


Réaménagement intérieur du local 209 - PRIORITAIRE
Création de la maquette réseau (local technique de réseautique) - PRIORITAIRE
Fusionnement des locaux 210 et 211 - PRIORITAIRE

Techniques de développement informatique 56


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Annexe 5 - Contraintes relatives à la gestion
d'horaires par logiciel
No Priorité Description - Détails
Filières
1 1 Plusieurs filières peuvent être offertes dans le même centre.

Rentrées multiples
Rentrée en septembre ou en janvier
L'année scolaire, selon les filières, peut commencer à deux moments dans l'année (pour
2.1 1
une même filière, des groupes de stagiaires rentrent en septembre et les autres en janvier),
ou toujours commencer en septembre.

Rentrées multiples
Groupes de janvier: rentrée d'automne variable
Pour les groupes ayant débuté leur cycle de 2 ans en janvier, les rentrées
2.2 1 d'automne peuvent se faire à des étapes différentes dans le logigramme d'une
année à l'autre (selon le nombre de semaines travaillées au cours de la 1e moitié
de l'année civile courante [calendrier grégorien], c'est-à-dire de janvier à juillet)

3 1 Durée de l'année scolaire


36 semaines
Plage de travail hebdomadaire
4.1 1 Semaine de travail - Stagiaire

Plage de travail hebdomadaire


4.2 1 Disponibilité - Local

Plage de travail hebdomadaire


4.3 1
Semaine de travail - Formateur
Agencement d'un bloc de 5 heures
Plusieurs possibilités existent:
ƒ incluant une heure d'activité de soutien1
5 1 • 1 plage horaire de 4 heures-contact
• 2 plages horaires de 2 heures-contact
ƒ autres combinaisons (5 x 1 heure, 2 heures + 3 heures, etc.)

1
Activité de soutien:
ƒ Stagiaire: temps utilisé pour travailler de façon autonome (seul ou en équipe selon les activités en cours
proposées par le formateur);
ƒ Formateur: temps utilisé pour
ƒ du perfectionnement pédagogique
ƒ du perfectionnement technique (veille technologique)
ƒ de l'aide individuelle aux stagiaires
ƒ des réunions pédagogiques
La présence dans les locaux du Centre de chaque stagiaire comme celle du professeur sont donc
absolument requises.

Techniques de développement informatique 57


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
No Priorité Description - Détails
Congés
Congés statutaires: 06/11, 18/11, 11/01, 01/05 et 30/07
vacances scolaires
ƒ fixes :1 mois en août
ƒ mobiles :
6 1 o déterminés en début d'année scolaire par les autorités
ƒ 1 semaine en décembre-janvier
ƒ 1 semaine en avril
o déterminés dans le courant de l'année scolaire par les autorités religieuses (environ
4 fois 2 jours)

Types de local
Un module peut utiliser un ou deux types de local parmi les suivants
ƒ salle de cours
7 1 ƒ salle de TP Programmation
ƒ salle de TP Réseautique
ƒ salle de TP Montage-démontage

Charge de travail du formateur


Charge annuelle moyenne
8.1 1 ƒ En moyenne 26 heures par semaine.
ƒ Dépassement (sur une base annuelle) rémunéré en temps supplémentaire à
concurrence de 30 heures par année.
Charge de travail du formateur
Emploi du temps fixe
8.2 2 Pour le formateur, assurance de ne pas avoir un emploi du temps déséquilibré (extrême:
semaines de congé et semaines de 30 heures-contact)

Matrice compétences / formateurs


Un formateur donne les modules en fonction des compétences qu’il possède.
Avantages
8.3 1 ƒ Environnement de travail plus satisfaisant
ƒ Possibilité de se spécialiser
ƒ Niveau de qualité supérieur des prestations

Contraintes diverses
Par exemple :
9 2 • Indisponibilité d’un formateur dans certaines plages horaires

Techniques de développement informatique 58


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Annexe 6 - Formulaire de prêt matériel à un
stagiaire
Stagiaire emprunteur
Nom
________________________________________________________________________________________
Prénom
________________________________________________________________________________________
No ___________________________ Téléphone ______________________________________________
Filière d'origine _________________________________ Groupe ___________________________________

Matériel emprunté
Description du matériel emprunté ____________________________________________________________
Identification ____________________________________________________________________________
(Numéro d'inventaire, numéro de série ou autre)

Emprunt
Module concerné _________________________________________________________________________
Formateur _______________________________________________________________________________
Raison de l'emprunt _______________________________________________________________________
___________________________________________________ Retour prévu le _______________________

Engagement
Je, soussigné, reconnaît avoir reçu le matériel décrit ci-dessus en bon état de fonctionnement et de conservation
et m'engage formellement à le rapporter à la personne ayant autorisé l'emprunt dans le même état et au plus tard
à la date prévue indiquée ci-dessus. Sauf usure normal, je reconnais qu'en cas de bris, de perte ou de vol du
matériel ci-dessus, j'assumerai entièrement le coût de la réparation ou du remplacement. Je déclare donc être
totalement responsable du matériel emprunté.
À __________________________________ le ________________________________________________
Signature _______________________________________________________________________________

Autorisation
Emprunt autorisé par __________________________ le ____________________
Nom du membre du personnel

Signature ______________________________________
Remplir ce document en 2 exemplaires - En remettre un à l'emprunteur et en conserver un au technicien

Techniques de développement informatique 59


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
Annexe 7 - Formulaire de plan de rattrapage
(recto-verso)

CENTRE

_______________________________

PLAN DE SESSION DE RATTRAPAGE AVEC ÉPREUVE DE REPRISE

FORMATEUR RESPONSABLE DE CE PLAN :

FORMATEUR DU MODULE (si différent) :

FILIÈRE :

TITRE DU MODULE : NUMÉRO ______

NOM DES STAGIAIRES PARTICIPANT AU PLAN ENGAGEMENT DES STAGIAIRES (signature)


1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

NOTE : En signant cet engagement, le stagiaire accepte de respecter les étapes du plan de session de rattrapage et d’atteindre les objectifs
fixés. Dans le cas contraire, le stagiaire qui n’atteindrait pas les objectifs prescrits pourrait être exclus de la reprise.

FORME DE SESSION DE RATTRAPAGE PROPOSÉE :

SYNTHÈSE DES HEURES DEMANDÉES : SYNTHÈSE DES HEURES ACCEPTÉES :

heures heures heures heures heures heures

RATTRAPAGE ÉVALUATION TOTAL RÉCUPÉRATION ÉVALUATION TOTAL

JE SOUMETS CE PLAN DE SESSION DE RATTRAPAGE : APPROBATION DU PLAN PAR LA DIRECTION :

SIGNATURE DU FORMATEUR DATE SIGNATURE DU RESPONSABLE DATE

Techniques de développement informatique 60


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire
CENTRE

________________________________________

PLAN DE SESSION DE RATTRAPAGE AVEC ÉPREUVE DE REPRISE (suite)

PLANIFICATION DES ÉTAPES DU PLAN DÉPOSÉ :

LE PLAN A ÉTÉ ACCEPTÉ PAR LES STAGIAIRES : oui non


LE PLAN A ÉTÉ DÉPOSÉ À LA DIRECTION : oui non

DESCRIPTION DES TRAVAUX À FAIRE ET DES HEURES ESTIMÉES HRES


RÉELLES
RENCONTRES DE SURPERVISION PROPOSÉES.
DATE STAGIAIRE FORMATEUR FORMATEUR

ÉPREUVE DE REPRISE (ÉPREUVE SOMMATIVE)

TOTAL DES HEURES DU PLAN DE RATTRAPAGE AVEC ÉVALUATION

SIGNATURE : ____________________________

SYNTHÈSE DES HEURES RÉELLES UTILISÉES :


DATE : _______________________ =
_______hres +______hres _______hres
RATTRAPAGE ÉPREUVES TOTAL

RÉSERVÉ À L’ADMINISTATION

ACCEPTÉ PAR LE RESPONSABLE

OUI / NON SIGNATURE APPROPRIÉE DATE


COMPILATION INFORMATIQUE DE LA DÉCLARATION

Techniques de développement informatique 61


Guide d'organisation pédagogique et matérielle - Version préliminaire