Communiqué  de  Presse  

 

Marc  PALLAIN    

«  Géométries  urbaines  »  
Exposition  personnelle  dans  deux  galeries  et  un  club-­lounge   de    Saint  Germain  des  Près.  
  24  septembre  –  26  novembre  2010     Vernissage  en  présence  de  l’artiste  :  jeudi  23  septembre  de  19H  à  22H30   dans  les  deux  galeries  partenaires  :  le  Showroom  Triode  et  la  Galerie   Barnes  et  à  partir  de  20H  dans  un  troisième  lieu  le  club-­‐lounge  O’Mantra.  
   

Deux   galeries   de   Saint   Germain   des   Près   s’unissent   autour   d’un   même   événement   (ce   qui   est   assez   exceptionnel   pour   le   mentionner)   conçu   comme   une   ballade   au   cœur   même   de   ce   quartier   mythique.   C’est   aussi   la   première   fois   que   Marc   Pallain   présente   ses   œuvres   photographiques,   travail   entamé   depuis   une   petite   dizaine   d’années   au   cours   de   ses   nombreux  déplacements  professionnels  et  personnels.   En  effet,  après  une  belle  carrière  au  sein  du  groupe  NRJ  –  il  y  fut  Président   du  Directoire  -­‐    Marc  Pallain  nous  dévoile  une  autre  facette  de  ses  activités   et   nous   invite   à   découvrir   des   montages   photos   très   maitrisés   laissant   libre   cours   à   son   talent.   Conçus   comme   des   montages   sériels   au   sens   géométrique,   ces   œuvres   qui   s’appuient   sur   sa   culture   mathématique,   laissent   affleurer   toute   sa   sensibilité,   ainsi   qu’un   regard   poétique,   tendre   mais   toutefois   très   incisif   sur   son   environnement   immédiat   et   qui   force   notre  propre  regard  à  l’éveil.   Cette   exposition   articulée   sur   trois   lieux,   donne   à   admirer   une   trentaine   d’œuvres   récentes   et   plus   anciennes   permettant   ainsi   au   promeneur   d’apprécier  toute  l’étendue  d’un  vrai  talent.     Au   cœur   de   Saint   Germain   des   Prés,   le   showroom   Triode   accueille   en   permanence  des  artistes  et  des  designers  d’horizons  divers  dont  les  travaux   participent   à   la   création   d’une   ambiance   particulière   entre   galerie   d’art   et   boutique  design.   A   côté   de   références   incontournables   du   design   international   tel   que   le   brésilien   Sergio   Rodrigues   ou   le   danois   Finn   Juhl,   Triode   explore   sans   cesse   de  nouveaux  territoires  à  la  recherche  de  talents  encore  inconnus  en  France   afin  de  leur  offrir  une  vitrine  au  cœur  de  Paris.         La   galerie   d’Art   Barnes   séduit   depuis   de   nombreuses   années   une   clientèle   d’esthètes  fidèle  à  ses  rendez-­‐vous  artistiques  incontournables  notamment  

dans   ses   locaux   de   la   rue   Bonaparte.   Le   13,   rue   Bonaparte   abritait   auparavant   la   célèbre   Galerie   Dutko,   qui   avait   eu   l'audace   de   mélanger   l'Art   Déco  et  l'Art  moderne  dans  une  architecture  déjà  aménagée  par  Jean-­‐Michel   Wilmotte   et   aujourd’hui,   la   galerie   Barnes   poursuit   cette   activité   en   présentant  régulièrement  des  artistes  de  talent.           Démarche     Marc  Pallain  a  développé  un  rapport  particulier  à  l’espace.  Mathématicien,  il   a   étudié   les   géométries   non-­‐euclidiennes   qui   amènent   à   se   poser   la   question  :  qu’est-­‐ce  qu’une  géométrie  ?  En  effet,  à  la  fin  du  19ème   siècle,  les   géomètres   acceptèrent   l’idée   d’espaces   ayant   plus   de   trois   dimensions,   et   ces   nouvelles   géométries   ont   très   fortement   influencé   l’Art   moderne   et   la   vision  de  l’homme  sur  le  monde.   Cette   question   conduit   à   des   réflexions   sur   la   nature   et   ses   liens   avec   les   géométries,  questionnements  auxquels  Marc  Pallain  n’a  pas  échappé  et  qu’il   a   nourri   notamment   avec   son   initiation   à   l  ‘architecture   lors   de   son   professorat  au  sein  de  l’Ecole  d’Architecture  de  Clermont-­‐Ferrand  pendant   une  dizaine  d’années.   En   1983,   il   réalise   un   film   documentaire   poétique   sur   Aubervilliers   qui   déjà   traite  de  sa  réflexion  sur  le  découpage,  les  espaces  urbains,  l’habitat  et  les   traces  laissées  par  les  hommes,  l’interactivité  sociale.   En   2000,   lors   de   l’avènement   du   numérique   dans   lequel   il   s’engage   tout   naturellement,  il  mène  une  réflexion  sur  les  moyens  d’expression  qu’offrent   la   photographie.   Ainsi,   emporte-­‐t-­‐il   ses   appareils   numériques   lors   de   tous   ses   déplacements,   et   en   revient   avec   des   séries   de   photos   qui   découpent   l’espace  urbain  et  les  différents  environnements.   Après   un   travail   minutieux   de   montage   de   cette   «  matière   première  »   constituée   de   clichés   soigneusement   choisis,   il   livre   des   œuvres   qui   traduisent  sa  vision  de  l’espace,  du  temps,  des  rythmes.     Sans  pour  autant  chercher  à  imiter  le  cinéma  ou  la  peinture,  les  œuvres  de   Marc   Pallain   découpent   l’instant   et   l’espace   en   créant   de   nouvelles   dynamiques  et    en  racontant  comme  au  cinéma  des  histoires  qui  éveillent  le   regard.       Au-­‐delà   de   la   démarche   intellectuelle,   on   peut   aussi   percevoir   dans   son   œuvre,  sa  sensibilité  à  l’usure  du  temps  et  aux  mains  bâtisseuses.            

      Repères  biographiques     Mathématicien,   Marc   Pallain   est   professeur   à   l’Ecole   d’Architecture   et   d’Urbanisme   de   Clermont-­‐Ferrand   jusqu’au   début   des   années   80.   Il   anime   également   puis   préside   dans   cette   ville     au   cours   des   années   70   le   Cercle   Cinématographique   Universitaire   puis   la   salle   d’art   et   essai   La   Cinémathèque/l’Essai.           Il   s’implique   ensuite   à   Paris   dans   le   secteur   de   la   communication   et   l’audiovisuel   à   travers   la   réalisation   de   documentaires   et   le   lancement   de   réseaux  radiophoniques.       En  1989  Marc  Pallain  rejoint  le  groupe  NRJ  dont  il  devient  l’un  des  acteurs   majeur   du   développement.   Il   en   devient   à   partir   de   2005   le   Président   du   Directoire.     Il   préside   dans   le   même   temps   jusqu’en   2008   le   Groupement   TNT   qui   assure  le  lancement  de  la  Télévision  Numérique  Terrestre  en  France.     En  juin  2008,  il  quitte  NRJ  Group  pour  se  consacrer  à  ses  travaux  artistiques   entrepris  en  2000.        

                 

 

      Visuels  pour  la  presse    

Deauville,  Novembre  2007,  composition  2  

 

 

 

Zürich, mai 2004, composition 4

 

 

 

Paris, mai 2010, composition 1  

Informations  pratiques     Marc  Pallain  :     Contact  presse  :  Hélène  Lucien   Tel  :  06.50.75.68.59   Mail  :  chagalune@free.fr     Site  :  marcpallain.over-­‐blog.com       La  Galerie  Barnes       13,  rue  Bonaparte   75006  Paris   Tel  :  01.55.42.50.60   www.barnes-­‐international.com     La  Galerie  Triode   28,  rue  Jacob   75006  Paris   Tel  :  01.43.29.40.05   www.triodedesign.com       O’  Mantra   7,  rue  Grégoire  de  Tours     75006  Paris   Tel  :  01.43.54.50.59   www.omantra.fr      

Horaires  d’ouverture  :   Du  lundi  au  vendredi  de  9h  à  19h   Le  samedi  de  11h  à  18h     Entrée  libre   Horaires  d’ouverture  :   Du   lundi   au   vendredi   de   10h-­‐13H   à  14h-­‐19h   Le  samedi  de  11h-­‐13h  à  14h-­‐19h     Entrée  libre   Horaires  d’ouverture  :   Du  mercredi  au  dimanche  de  20h  à   4h     Entrée  libre