Vous êtes sur la page 1sur 49

Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville

Direction de l'Aménagement du Territoire

Préambule

Le présent rapport constitue la synthèse de l’ensemble des travaux de


l'étude sur les investissements directs étrangers et les avantages
comparatifs des régions qui comprennent trois missions, qui ayant déjà
fait l’objet de rapports spécifiques, intitulés: "Rapport d'établissement",
"Bilan-Diagnostic-Territorial" et "Recommandations et Propositions".

Il présente d’abord un rappel du contexte, de la problématique et des


objectifs de l'étude, puis il fait ressortir les éléments les plus saillants qui
caractérisent l’état des lieux, dont les données ont été analysées et
actualisées, à la fois par la collecte de l’information sur le terrain et par
l’exploitation de celles que fournissent les sources officielles les plus
diverses. Il trace ensuite les propositions et recommandations, en mettant
en exergue les principaux fondements sur lesquels repose la démarche
méthodologique poursuivie pour le calcul et l'établissement des principaux
indicateurs utilisés.

Il s’agit là d’un texte relativement sommaire, dont plusieurs éléments


nécessitent le recours aux rapports détaillés relatifs aux différentes
phases pour en éclairer le contenu, saisir la signification et comprendre la
portée.

Synthèse
1
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Sommaire
1. RAPPEL DE LA PROBLEMATIQUE ET DES OBJECTIFS DE L’ETUDE

2. SYNTHESE DES RESULTATS DU DIAGNOSTIC


A. CADRE INSTITUTIONNEL ET INCITATIF DE L’INVESTISSEMENT
B. FACTEURS DE LOCALISATION DES IDE PAR REGION
C. ATTRACTIVITE DES REGIONS MAROCAINES
D. IMPACT DES IDE SUR LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES

3. PROPOSITIONS ET RECOMMANDATIONS
3.1. PROPOSITIONS AU NIVEAU NATIONAL
A. CHARTE DE L'INVESTISSEMENT
B. FONCIER
C. INSTITUTIONS
D. FISCALITE
E. STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT
F. FORMATION
C. INSTITUTIONS

3.2. PROPOSITIONS PAR REGION


A. GRAND CASABLANCA
B. REGION DE RABAT-SALE-ZEMMOUR-ZAËR
C. REGION TANGER-TETOUAN
D. REGION ORIENTAL
E. REGIONS DU SUD
F. REGION CHAOUIA-OUARDIGHA
G. REGION DE DOUKKALA-ABDA
H. REGION DE SOUSS-MASSA-DRAA
I. REGION MARRAKECH -TENSIFT -AL HAOUZ
J. TAZA-AL HOCEIMA-TAOUNATE
K. MEKNÈS-TAFILALET
L. FES-BOULEMANE
M. GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN
N. TADLA-AZILAL

3.3. PROPOSITIONS PAR ZONAGE


A. INCITATIONS POUR LES ZONES PRIORITAIRES
B. INCITATIONS POUR LES ZONES INTERMEDIAIRES
C. INCITATIONS POUR LES ZONES AVANCES

4. CRITERES D’ELIGIBILITE

5. MECANISMES DE GOUVERNANCE

CONCLUSION GENERALE

Synthèse
2
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

1. RAPPEL DE LA PROBLEMATIQUE
ET DES OBJECTIFS DE L’ETUDE
A. Un processus de mondialisation des développement économique et social des
échanges qui favorise le
pays d'accueil.
développement des IDE, et la
compétition entre territoires. Les IDE ayant tendance à se diriger vers les
territoires économiquement les plus
La fin du XXème et le début du XXIème
dynamiques, cette concurrence accrue a
siècle sont marqués par un processus
pour conséquence de renforcer les
d’accélération de la mondialisation des
inégalités entre des territoires compétitifs et
échanges (développement des technologies
bien intégrés au marché mondial et des
de l’information et de la communication,
territoires marginalisés. Chaque territoire
mobilité accrue des capitaux et des
(qu’il soit national ou local) tente de définir la
marchandises, etc.), qui donne plus de
politique d’attractivité la meilleure à même
liberté aux entreprises dans la localisation
de renforcer ses avantages comparatifs et
de leurs implantations. Ces mutations
de créer un cadre (physique, légal, fiscal@)
favorisent un développement croissant des
favorable aux investisseurs étrangers.
investissements directs à l’étranger (IDE ou
mouvements internationaux de capitaux
B. Des réformes qui ont permis au
réalisés en vue de créer, développer ou
Maroc d’attirer des IDE mais pas de
maintenir une filiale à l’étranger et/ou réduire les inégalités territoriales.
d’exercer le contrôle sur la gestion d'une
Afin de tirer le meilleur profit de ces
entreprise étrangère), y compris des pays
mutations du contexte économique
industrialisés vers les pays en
international, le Maroc a mené à bien,
développement.
depuis le début des années 1990, une série
Or, cette liberté accrue dans le choix des
de réformes visant l’ouverture et la
localisations contribue à exacerber la
libéralisation de son économie :
concurrence entre territoires du monde
- Abrogation de la loi sur la marocanisation
entier pour attirer le plus possible d’IDE. En
mettant fin à la discrimination envers les
effet, ceux-ci, outre l’apport en capitaux et
investisseurs étrangers en 1993.
en recettes fiscales qu'ils procurent,
- Adoption de la charte de l’investissement
favorisent les transferts de technologies et la
en 1995.
création d’emplois directs et indirects, et
- Modernisation du cadre juridique des
peuvent donc jouer un grand rôle pour le
affaires : loi sur le commerce extérieur
conforme aux obligations du GATT en

Synthèse
3
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

1993, nouveau code du commerce en régions plus marginalisées. Les flux d’IDE
1995, loi sur les sociétés protégeant les demeurent concentrés sur un petit nombre
actionnaires en 1997, code du travail en de régions qui ont pu s’adapter aux
2003, code des assurances, code des exigences de la mondialisation grâce à
impôts en 2006, réforme du code des l’effet d’agglomération, à la qualité de leurs
marchés publics, nouveau code de infrastructures et à un tissu économique
procédure civile, etc. déjà solide. Il s’agit principalement des
- Nouvelle réglementation des changes régions de l’axe atlantique, en particulier le
instituant la convertibilité du dirham pour Grand Casablanca, Rabat-Salé-Zemmour-
les opérations en capital des Zaër, Tanger-Tétouan et Souss-Massa-
investisseurs étrangers. Drâa. En revanche, les régions de l’intérieur
- Réforme du marché financier et du ne profitent que peu des IDE, en particulier
secteur bancaire. les plus périphériques et enclavées et les
- Révision de la loi sur les privatisations. moins denses (Taza-Al Hoceima-Taounate,
- Simplification et standardisation des Tadla-Azilal, les Régions Sahariennes, par
procédures liées à l’investissement, avec exemple).
la création des centres régionaux Or, si la recherche d’une attractivité globale
d’investissements (CRI) en 2002 puis de du Maroc est fondamentale pour son
l’Agence Marocaine pour le développement, elle ne doit pas supplanter
Développement des Investissements l’objectif non moins important de réduction
(AMDI). des inégalités interrégionales, seul garant

- Signature d’accords de protection et de d’une plus grande égalité des chances et du

promotion de l’investissement avec une maintien de la cohésion nationale.

soixantaine de pays, afin de donner des La question est donc de savoir comment

garanties de libéralisation des échanges rendre chaque région plus attractive pour

bilatéraux et de protection de les IDE, tout en réduisant les inégalités

l’investisseur. interrégionales. Le processus de

Ces réformes ont permis d’accroître de décentralisation en cours peut contribuer à y

façon substantielle les flux d’IDE entrant répondre.

dans le pays. Ainsi, entre 2000 et 2006, leur


C. Un processus de régionalisation qui
moyenne annuelle était de plus de 13Mds tend à faire des régions marocaines
USD, soit 10 fois plus que dans la décennie des acteurs incontournables du
développement économique
1990 et 20 fois plus que dans la décennie
1980. Créée en 1992 en tant que collectivité locale
de plein exercice, la Région a été conçue
Néanmoins, elles ont aussi contribué à comme un cadre spatial intégrant des
renforcer les inégalités entre des régions dimensions économiques, sociales et
culturelles, et permettant de consolider les
bien intégrées à l’économie mondiale et des

Synthèse
4
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

bases de la démocratie locale, la solidarité fortes (en procédant à des regroupements


inter et intra-régionale et la coordination qui permettent d'atteindre une taille critique
entre les différents acteurs composant la nécessaire aux investissements et de jouer
région en vue de réaliser un développement sur les économies d'échelle). On peut citer
régional intégré et diversifié. Un nouveau par exemple le regroupement du bipôle Fès-
découpage régional a vu le jour en 1997, en Meknès ou l'intégration dans la région du
vue de constituer de véritables régions Grand Casablanca de la majeure partie de
économiques. la Chaouia-Ouardigha.
Toutefois, jusqu’à aujourd’hui, le degré de Qu'il s'agisse de la future gestion
décentralisation de cette institution est resté décentralisée de l'investissement ou du
modeste : l’essentiel du pouvoir à l’échelon nouveau découpage territorial, le processus
régional demeure entre les mains des de régionalisation, qui s'accélère
services déconcentrés de l’Etat, le Wali en actuellement, devrait favoriser la définition
particulier. de politiques régionales d'attractivité plus
pertinentes.
Présenté dans le discours royal du mois
de janvier 2010 et réaffirmé dans le OBJECTIFS DE L'ETUDE
discours royal du 9 mars 2011, le projet
de régionalisation avancée vise à faire de Pour s'adapter au nouveau contexte
la Région un véritable acteur décentralisé international, les différentes régions
du développement régional. Mandatée marocaines doivent déterminer leurs
par SM le Roi pour faire des propositions avantages comparatifs dans la compétition
en ce sens, la Commission Consultative internationale mais également dans l'espace
pour la Régionalisation (CCR) lui a national. Seule la valorisation de ces
récemment rendu ses conclusions. Elle avantages leur permettra d'atteindre une
propose toute une série de réformes certaine spécialisation, d'éviter une trop
ambitieuses qui, si elles sont appliquées, grande concurrence avec d'autres régions
poseront les bases d’une réelle marocaines et de renforcer leur compétitivité
décentralisation de la gestion des face aux autres régions du monde. Le
affaires régionales: élection d'une partie dispositif institutionnel et fiscal marocain
du Conseil Régional (CR) au suffrage devrait pour sa part être en mesure
universel direct, Président du CR d'accompagner cette mutation, en créant
responsable de l'exécution des décisions non seulement les conditions pour une
de celui-ci, élargissement des attractivité générale de l'espace national,
compétences du CR dans de nombreux mais également pour une promotion de
secteurs, et affectation en conséquence l'investissement différenciée régionalement.
de nouvelles ressources fiscales : C'est pourquoi l'Etude sur les
environnement, eau énergie; grandes investissements étrangers et les avantages
infrastructures; éducation, formation; comparatifs des régions vise à :
promotion des investissements et de - Etudier l'ensemble du dispositif de
l’emploi; habitat social; monde rural; promotion des investissements mis en
péréquation sous régionale. La prise en place à l'échelle nationale et régionale,
charge par le CR et son Président de la - Déterminer ses résultats dans chaque
promotion des investissements et de région et la conformité de ces derniers
l'emploi est de nature à favoriser avec les potentialités locales,
l'élaboration de stratégies de - Identifier les facteurs d'attractivité
développement régional et de promotion régionale les plus déterminants pour
des IDE plus cohérentes et mieux attirer les IDE ;
adaptées à la réalité de chaque région. - Identifier les avantages comparatifs de
chaque région et dessiner les contours
En outre, le rapport de la CCR comporte un d'une politique d'attractivité permettant de
projet de nouveau découpage régional, qui mieux les valoriser.
vise à constituer des régions plus - Faire des propositions pour améliorer le
cohérentes (en réunissant des territoires cadre institutionnel et incitatif actuel de la
interdépendants jusqu'ici séparés) et plus promotion des IDE.

Synthèse
5
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

DÉMARCHE MÉTHODOLOGIQUE
Les objectifs recherchés sont de réunir le
maximum de renseignements et de données
relatives aux IDE à travers une analyse
diagnostique basée sur une étude
documentaire approfondie, sur des
entretiens avec des personnes ressources,
ainsi que sur des enquêtes de terrains
auprès des investisseurs étrangers.
- La recherche documentaire et les
entretiens auprès de personnes
ressources ont fait l'objet de plusieurs
investigations auprès de différentes
sources d’information : HCP, Office des
Changes, Banque Al Maghreb, Ministère
des Finances et de la Privatisation,
Centres Régionaux d’Investissement,
Agence Marocaine de Développement
des Investissements, Ministère de
l’Industrie et de Commerce, Ministère de
l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Politique
de la Ville, etc...

- L'investigation du terrain : Le champ de


l’enquête englobe l’ensemble des
entreprises installées au Maroc et dont le
capital social est détenu par une
personne physique ou morale non
résidente sur le territoire national dont la
participation au capital social est
supérieure à 10%, seuil retenu par les
statistiques officielles et les organismes
internationaux pour qualifier les IDE.

L’enquête a porté sur 380 unités cibles


réparties sur l’ensemble du territoire
en fonction de critères définis.
Cette enquête a permis de cerner la
pratique des IDE et de dégager quelques
résultats critiques qui tiennent compte de
la spécificité du secteur, de la
coordination et de la cohérence des
intervenants touchant les aspects
techniques, institutionnels,
réglementaires et financiers.

Synthèse
6
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

2. SYNTHESE DES RESULTATS DU


DIAGNOSTIC
Le diagnostic s’est attaché à décrire le
mouvement des IDE, à tracer l’attractivité des A. CADRE INSTITUTIONNEL ET
différentes régions du territoire national et, à INCITATIF DE L’INVESTISSEMENT
établir la relation entre le local et le mondial. Il
a démontré comment la stratégie d’ouverture - CENTRES REGIONAUX
risque d’accentuer les effets de concentration D’INVESTISSEMENTS (CRI)
des ressources et du dynamisme en
privilégiant quelques métropoles (Casablanca Créés par la lettre royale adressée au
et TANGER) parfaitement intégrées au
marché mondial au détriment de périphéries premier ministre au sujet de la gestion
peu compétitives et promises au marasme. déconcentrée de l’investissement (le 09
Le diagnostic s’est également efforcé de
montrer comment cette stratégie aboutit à janvier 2002) les CRI, placés sous la
l’éclipse des solidarités entre les régions au
profit de la compétition entre elles. Comment responsabilité des Walis des Régions, font
enfin, la logique d’une équité interterritoriale partie des institutions mises en place par
requiert discussion. S’agit-il de garantir le
même niveau de développement à toutes les l’Etat en vue de développer l’investissement,
régions, quelle que soit leur localisation ? ou
s’agit-il plutôt, par une politique d’équipements tant à l’échelon national que régional. Le
collectifs (lesquels ?), éventuellement de rôle des CRI, qui sont au nombre de
transferts fiscaux, de réduire les
discriminations résultant de l’appartenance à seize, ne se limite pas à la mission
des territoires différents. Mais de quelles
discriminations parle-t-on? traditionnelle du guichet unique, mais
Le rapport diagnostic a permis de répondre à englobe des missions plus larges telle que
un certain nombre d’interrogations
concernant : la mise à la disposition des opérateurs
- L’apport des IDE pour l’économie nationale
économiques de données et informations à
dans l’amélioration d’indicateurs macro-
économiques ; caractère économique qui puissent aider à
- Les mesures politiques et institutionnelles
pour attirer les IDE ; valoriser les potentialités des régions où ils
- Les déterminants de la localisation opèrent.
régionale des IDE ;
- L’impact des IDE sur le développement du Les CRI sont structurés sur deux niveaux :
territoire.
Il ressort également de ce diagnostic que le 1) Guichet d’aide à la création d’entreprises.
Maroc qui dispose de pré requis politiques et Ce guichet est l’interlocuteur unique de
institutionnels pour attirer les IDE, est appelé à
renforcer ces derniers pour passer à un stade toute personne désireuse de créer une
supérieur où les IDE ne seront plus
uniquement un transfert de capitaux mais un
entreprise. Sa mission est de :
facteur de développement. - Mettre à la disposition des investisseurs
Le renforcement de l’attractivité du pays et
des régions passe par la promotion de ces un formulaire unique dans lequel
espaces à travers une attitude de marketing
où les mots clés sont la visibilité et la
figurent tous les renseignements
crédibilité. L’objectif est de donner aux (législatifs ou réglementaires) pour la
investisseurs étrangers le plus de visibilité
possible mais aussi d’adopter un langage création de l’entreprise.
crédible pour les convaincre.
Synthèse
7
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

- Accomplir les démarches pour recueillir Dans cette deuxième perspective, la


auprès des administrations création d’entreprise peut alors s’effectuer
compétentes les documents ou depuis n’importe où, selon une procédure
attestations nécessaires à la création standardisée. Ils proposent également de
d’une société. permettre au CRI de manipuler de l’argent
2) Guichet d’aide aux investisseurs. Ce en vue de fluidifier le processus. De même,
guichet a pour mission de : ils recommandent de mettre en place un
- Procurer aux investisseurs toutes les système qui permet d’évaluer la quantité et
informations utiles pour l’investissement la qualité des dossiers traités.
régional ;
- Etudier toutes les demandes - COMMISSION
INTERMINISTERIELLE
d’autorisations administratives ou
Le gouvernement a institué, sous la
préparer tous les actes administratifs
présidence du Chef du Gouvernement, une
nécessaires à la réalisation des projets
Commission Interministérielle dont l’objectif
d’investissement dans les secteurs
est de mettre en œuvre toute mesure
industriel, agro-industriel, minier,
pouvant améliorer et promouvoir
touristique, artisanal et d’habitat si
l'environnement des investissements au
l’investissement projeté est inférieur à
Maroc, de statuer sur les questions pouvant
200 millions de dirhams, et permettre au
entraver la réalisation des projets
Wali de la région de délivrer les
d’investissements et de simplifier les
autorisations ou de signer les actes
procédures pouvant bloquer la réalisation
administratifs afférents à ces
des projets d’investissement dont le coût
investissements ;
dépasse 200 millions de dirhams.
- Etudier, si l’investissement est égal ou
La Commission Interministérielle des
supérieur à 200 millions de dirhams, les
Investissements est chargée principalement
projets de contrats ou de conventions à
de :
conclure avec l’Etat et les transmettre à
- Statuer sur les problèmes qui bloquent
l’autorité gouvernementale compétente
la réalisation de tout projet
pour approbation et signature par les
d’investissement ;
parties contractantes ;
- Agréer les contrats particuliers objet de
- Proposer des solutions amiables aux
l’article 17 de la loi cadre 18-95 formant
différends entre les investisseurs et les
charte des investissements ainsi que
administrations.
toute autre convention liant l’Etat à des
Pour certains experts, le CRI ne doit pas
investisseurs et suivre l’exécution des
seulement se limiter à un lieu où toutes les
projets d’investissements
administrations impliquées sont présentes,
correspondants ;
mais il doit être considéré comme concept.

Synthèse
8
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

- S’informer sur l’état général des analyser ces indicateurs et publier


investissements et mettre en œuvre périodiquement les résultats de ces
toute mesure à même d’améliorer analyses. A cet effet, l’agence tient et met
l’environnement des investissements. à jour une banque de données relatives
aux investissements réalisés au Maroc.
- AGENCE MAROCAINE DE Selon l’article 4 du projet de loi n°41-08
DEVELOPPEMENT DES portant sur sa création « L’agence est
INVESTISSEMENTS (AMDI)
également chargée de proposer au
Cette agence a été mise en place en février
gouvernement le plan de développement
2009. Elle est chargée d’assurer les
des investissements pour les secteurs de
principales fonctions de l’ancienne Direction
l’industrie, du commerce et des nouvelles
des Investissements en plus de ses
technologies et d’assurer ou faire assurer la
nouvelles missions.
prospection et le démarchage des
Elle a pour mission de renforcer la stratégie
investisseurs potentiels dans ces secteurs. »
destinée à créer un environnement sain
Outre les missions prévues aux articles 3 et
pour les investisseurs.
4 cités ci-dessus, l’agence est chargée
De ce fait, elle est chargée :
(article 5) de développer des zones
- d’entreprendre toute action de promotion
d’activités dédiées aux secteurs de
et de communication afin de faire
l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles
connaître les opportunités
Technologies.
d’investissement au Maroc ;
A cet effet, elle est chargée de réaliser ou
- d’assurer la veille en matière de mesures
faire réaliser, pour le compte de l’Etat, les
adoptées par d’autres pays pour favoriser
missions suivantes :
le développement et la promotion des
- Les études préalables à l’identification et
investissements, afin d’établir la situation
au choix des zones d’implantation des
concurrentielle du Maroc ;
programmes d’investissement dans les
- d’organiser, en collaboration avec les
domaines de l’industrie, du commerce et
autorités gouvernementales et les autres
des nouvelles technologies, ci-après
organismes de droit public ou privé
dénommées « zones d’activités », ainsi
compétents, tous types de salons,
qu’à la définition de leur vocation ;
séminaires, conférences, foires et
- les études relatives à l’apurement de
manifestations de nature à promouvoir
l’assiette foncière des zones d’activités et
l’investissement et en assurer la
aux aménagements de toute nature
coordination au niveau national et à
devant servir à la réalisation des dites
l’étranger ;
zones ;
- de définir les indicateurs de performance
- les études nécessaires à la mise au point
relatifs aux investissements, produire et
et à la réalisation des projets

Synthèse
9
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

d’aménagement des zones d’activités, avant en matière d’incitations aux


des plans de lotissements devant investissements. La charte se distingue par
supporter les projets et des plans sa globalité (elle couvre presque tous les
d’occupation des sols dans lesdites secteurs d’activité à l’exception du secteur
zones ; agricole et bancaire), et par son
- le placement de ces zones d’activités harmonisation du cadre incitatif
auprès d’investisseurs en vue de leur (regroupement de tous les avantages dans
aménagement, leur exploitation et leur un seul document).
gestion, ainsi que le suivi de l’exécution La Charte de l'Investissement fixe,
des conventions conclues à cet effet avec conformément aux dispositions du deuxième
ces investisseurs. alinéa de l'article 45 de la Constitution, les
Elle a également pour mission d’apporter, objectifs fondamentaux de l'action de l'Etat
sous réserve des compétences dévolues en vue du développement et de la promotion
aux centres régionaux d’investissement, des investissements par l'amélioration du
aide et assistance aux pouvoirs publics pour climat et des conditions d'investissement, la
la conclusion des contrats et conventions à révision du champ des encouragements
conclure avec des investisseurs et d’en fiscaux et la prise de mesures d'incitation à
assurer le suivi. l'investissement.
La création de cette agence est censée Les mesures prévues par cette charte
accompagner l’évolution des tendent à l'incitation à l'investissement par :
investissements directs étrangers (IDE). - la réduction de la charge fiscale afférente
Pour l’instant son action porte sur les axes aux opérations d'acquisition des
suivants : matériels, outillages, biens d'équipement
- simplifier les processus de traitement des et terrains nécessaires à la réalisation de
dossiers d’investissements soumis à la l'investissement ;
Commission des Investissements ; - la réduction des taux d'imposition sur les
- contribuer à la refonte de la Charte de revenus et les bénéfices ;
l’Investissement ; - l'octroi d'un régime fiscal préférentiel en
- mettre en place une stratégie de faveur du développement régional ;
communication dédiée à la promotion des - le renforcement des garanties accordées
réformes liées à l’environnement des aux investisseurs en aménageant les
affaires. voies de recours en matière de fiscalité
nationale et locale ;
- CHARTE DE L’INVESTISSEMENT - la promotion des places financières
offshore, des zones franches
La charte de l’investissement adoptée en
d'exportation et du régime de l'entrepôt
octobre 1995 constitue un grand pas en
industriel franc ;

Synthèse
10
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

- une meilleure répartition de la charge premières, l’importance du marché régional


fiscale et une bonne application des et le coût du travail. D’autres facteurs ont
règles de libre concurrence, notamment été également appréciés mais de manière
par la révision du champ d'application moins importante que les précédents.
des exonérations fiscales accordées. Il s’agit de la fiscalité locale, de la proximité
des infrastructures de communication et de
B. FACTEURS DE LOCALISATION la disponibilité de la main d’œuvre qualifiée.
DES IDE PAR REGION Les autres facteurs évoqués n’ont pas été
décisifs dans le choix des régions de
Les résultats montrent que le foncier
localisation des IDE.
(disponibilité et coût) a été le facteur
déterminant des IDE pour le choix de la
région une fois prise la décision pour le pays
d’accueil. Les facteurs que l’on peut qualifier
de favorables sont la proximité des matières

Appréciation des facteurs de localisation par les entreprises


(échelle de notation : 0 à 100)
CHOIX DU PAYS

Foncier Disponible 95

Foncier bon marché 89


Proximité des matières premières 83
Importance du marché régional 81
Main d’œuvre bon marché 80

Fiscalité locale incitative 76


Proximité des infrastructures de communication 75
Disponibilité de la main d’œuvre qualifiée 75

Proximité des fournisseurs de biens et services 59


Proximité des sources d’énergie 65

Disponibilité de la main d’œuvre non qualifiée 59


Proximité d’autres unités exerçant la même activité 58
Gouvernance régionale 58
Communication locale 55
Echos favorables de la part d’entreprises déjà installées 55
Zone industrielle suffisamment équipée 50
Cadre de vie 49
10 20 30 40 50 60 70 80 90 100

Note d’appréciation

Synthèse
11
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

C. ATTRACTIVITE DES REGIONS - Le deuxième groupe rassemble les


MAROCAINES régions du Souss-Massa, Rabat-Salé-
Le graphique suivant permet de comparer Zemmour-Zaër, Tanger-Tétouan et
l’ensemble des régions du Maroc classées Marrakech-Tensift-Al Haouz dont le
selon deux indicateurs : score moyen se situe entre 45% et
1. Le premier indicateur (représenté par 55% par rapport à celui de
l’axe horizontal) exprime le score obtenu Casablanca.
par chaque région en ce qui concerne la - Le troisième groupe est constitué des
taille du marché par comparaison à la régions de Meknès-Tafilalet, de
région du Grand Casablanca (qui a le l’Oriental et de Fès-Boulemane avec
score 100). un score moyen compris entre 30% et
2. Le second indicateur (axe vertical) 35%.
exprime également le score obtenu par - Le dernier groupe est composé des
chaque région en ce qui concerne le régions considérées comme les moins
nombre d’établissements par attractives et dont le score moyen est
comparaison à la région du Grand inférieur à 30%. Le tableau suivant
Casablanca (qui a le score 100) : présente la classification et le degré
- La région du Grand Casablanca d’attractivité de chacune des régions
domine les autres régions par rapport du Maroc.
aux deux critères retenus pour
mesurer le degré d’attractivité.

Com paraison des régions par rapport aux indicateurs d’attractivité


Sco re s ur
le nom b re Gran d Casablanca (100, 100)
d’é ta blis se m en ts

Sou ss Massa Draa


60
Marrakech Tensif t – Al Hao uz
Rabat – Salé – Z em m o ur - Zaer

50 Tang er - Této uan

Orien tal M eknès - Tafilalet


40
F ès - Bou lem an e

30 Gharb – C hrarda Do ukkala - Ab da


Beni H ssen
Chaou ia - O uardigh a
Tadla- Azilal
20 Taza-Al H oceim a-Tao un ate
P rovinces du Su d

10
10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60

Sc ore s ur la taille du M a rc hé

S ourc e : En qu ête B ET area - 20 08

Synthèse
12
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

D. IMPACT DES IDE SUR LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES

Les IDE des pays développés vers les pays en développement sont
supposés apporter de nouvelles connaissances productives. Positives
ou négatives, les externalités résultant de l'arrivée de ces nouvelles
idées interviennent dans le cadre des relations horizontales, en amont
ou en aval que l'entreprise étrangère établit avec ses fournisseurs
locaux, ses clients et ses concurrents.

EXTERNALITES POTENTIELLES DES IDE SUR


LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES

Positives Négatives
Diffusion de gains de Ralentissement de la
Externalités productivité liés à des productivité en raison de la
en amont transferts directs de pression croissante des
connaissance, à des exigences importations pouvant conduire
plus élevées ou à une pression à la disparition d’entreprises
concurrentielle accrue locales

Ralentissement de la
Diffusion de gains de IDE productivité due à une pression
Externalités productivité par imitation ou du LOCALISÉS concurrentielle croissante
horizontales fait de la pression
DANS UN accrue pouvant conduire à
concurrentielle accrue l’élimination d’entreprises
TERRITOIRE locales

Prix plus bas, produits ou Rentes monopolistiques ou


services de meilleure qualité oligopolistiques
Externalités Salaires plus élevés Salaires plus faibles
en aval Revenu fiscal accru

- Impact social des IDE


- Impact des IDE sur la croissance et la
productivité
Les entreprises étrangères contribuent au
tiers des emplois industriels alors que leur
L’évolution des IDE sur une longue période
nombre ne représente que 11,4% des
ne semble pas affecter le niveau de
entreprises industrielles en activité.
croissance de l’économie marocaine. En
Ces entreprises distribuent une masse
effet, comme le montre le graphique suivant,
salariale qui approche les 44% des frais de
le taux de croissance enregistré par les
personnel des entreprises industrielles,
activités économiques hors agriculture est
traduisant, comme on le verra par la suite,
faiblement corrélé avec la part des IDE dans
des salaires moyens supérieurs à ceux
la FBCF (un coefficient de corrélation ne
enregistrés chez les entreprises locales.

Synthèse
13
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

dépassant pas 0,10 est évalué sur la appréciés différemment selon les entreprises.
Selon les résultats précédents, les facteurs de
période 1981-2005). localisation régionale des IDE peuvent être
Il convient toutefois de souligner que l’effet regroupés selon les catégories de facteurs
suivants :
le plus important serait la réduction de - Foncier,
- Capital humain,
l’amplitude des taux de croissance. En effet,
- Capital physique,
le coefficient de variation des taux de - Taille du marché,
- Fiscalité locale,
croissance (qui mesure l’importance de - Effets d’agglomération.
l’amplitude ou de la variabilité) durant la
décennie 1981-1990 est évalué à 0,77 alors Une lecture attentive de l’espace national
que celui de la dernière décennie n’est que montre que l’attractivité des régions ne se
de 0,21, traduisant une régularité de la joue plus aujourd’hui à partir d’un modèle
croissance des activités hors agriculture unique de développement. Elle comporte,
durant les dernières années où la part des au contraire, plusieurs facettes qui doivent
IDE dans la FBCF s’est nettement améliorée être prises en compte dans une logique de
en comparaison avec la décennie 1981- construction territoriale permettant d’intégrer
1990, cette dernière étant caractérisée par certaines composantes des territoires qui
une variabilité importante de la croissance auparavant n’étaient pas suffisamment
économique du pays. valorisées.
Dans le but d’apprécier l’offre territoriale selon
ces facteurs de localisation et d’établir une
- Impact des IDE sur le développement
classification des régions, un score (une note
des exportations comprise entre 0 et 4) est attribué à chaque
région pour chacun de ces facteurs, la note 4
Le rôle des IDE dans le développement des étant attribuée à la région classée première par
rapport au facteur considéré.
exportations est mis en évidence par les La note agrégée, qui exprime en quelque sorte le
degré d’adéquation entre l’offre territoriale et la
résultats enregistrés par les entreprises demande des investisseurs étrangers, est
industrielles. Ces dernières ont en effet obtenue moyennant les pondérations suivantes
(obtenues en rapportant le score exprimant
exporté (en 2005) près de 47% de l’appréciation du facteur par les entreprises
étrangères enquêtées sur le total des scores) :
l’ensemble des exportations industrielles Facteurs de localisation
(alors que leur nombre ne représente que
Facteurs Note (*) Pondération
11,4% des entreprises industrielles en Foncier 95 20,4%
Capital humain 80 17,3%
activité). Capital physique 75 16,2%
Taille du marché 81 17,4%
Fiscalité 76 16,3%
- Adéquation des IDE au profil régional Effets 58 12,4%
d’agglomération

Le point de départ de cette comparaison est


Pour chacun de ces facteurs, une variable dite
l’agrégation des facteurs de localisation
‘‘proxy’’ sera utilisée pour classer les régions et
régionale tels qu’ils sont exprimés par les
leur affecter un score relatif. Ainsi :
investisseurs étrangers enquêtés. En effet,
- Pour le foncier, le critère retenu pour classer
l’enquête réalisée dans le cadre de cette étude a
les régions est celui des superficies
révélé que plusieurs facteurs ont contribué au
aménagées dans les zones industrielles.
choix des régions et que ces facteurs ont été

Synthèse
14
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

- Pour le capital humain, c’est le taux d’activité, secteur industriel, il draine le volume
- La taille du marché est appréhendée en
tenant compte à la fois de la population et du d’investissement le plus important et
niveau des dépenses. occupe la position centrale dans
- En ce qui concerne la fiscalité, on distingue
trois catégories de régions : (i) la région de l’économie du pays. C’est de là
Tanger-Tétouan à laquelle on affecte un
qu’émanent les décisions, les
score 4 compte tenu des avantages fiscaux
spécifiques et à la présence de zones financements, la distribution commerciale
franches ; (ii) les provinces du Sud, la région
de l’Oriental et la région de Taza - Al et les voies de communication.
Hoceïma - Taounate qui bénéficient
- L’agglomération Rabat-Salé-Témara est
d’avantages fiscaux spécifiques et auxquelles
on affecte le score 3 ; (iii) les autres régions, un espace de commandement au
étant soumises à un régime fiscal de droit
commun, sont dotées d’un score nul. rayonnement multiforme. Ce pôle de
- Pour les effets d’agglomération, mesurés par développement qui se place en second
le nombre d’entreprises, le score est obtenu
selon une règle de trois en donnant la note de Casablanca est en train de s’affirmer
maximale (4) à la région ayant le nombre
d’entreprises le plus élevé. Enfin, la note comme pôle autonome et dynamique à
agrégée est la moyenne pondérée des notes travers un ensemble de grands projets.
par facteur ; ce score est ensuite normalisé à
100. Par construction, la région idéale pour - Le deuxième groupe rassemble les
un investisseur étranger, une fois la décision
d’investir au Maroc est prise, devrait avoir le régions de Souss-Massa-Draa et de
score 100. Marrakech-Tensift-Al-Haouz et se
Le plus souvent cette attractivité s’appuie caractérise par des potentialités agricoles
sur l’existant ou ce qu’on appellera ici les et des richesses minières importantes,
constantes. Ces constantes s’imposent une industrie agroalimentaire et une
quelles que soient les politiques d’attractivité activité touristique développée et
étant donné que les forces du marché qui se prospère.
recomposent à la suite de l’ouverture ont - Le troisième groupe, composé, d’abord
tendance à renforcer la polarisation des de la région Tanger-Tétouan qui profite
territoires. Il s’en suit une augmentation de de sa proximité de l’Europe et de l’effort
la compétitivité dans les espaces les plus d’équipement déployé, notamment en
productifs et par voie de conséquence, une terme d’infrastructure portuaire et
régression des régions les moins bien d’installation logistique, pour se
dotées. positionner en tant que nouveau pôle
En fait, en classant les régions selon les attractif pour l’implantation d’unités
trajectoires temporelles de développement industrielles au dépend de la zone du
on aboutit à cinq groupes homogènes et centre ; Ensuite, les régions de Fès-
distincts : Boulemane, Meknès-Tafilalet, et
- Le Grand Casablanca et la région l’Oriental, qui ont une évolution moyenne
Rabat-Salé-Zemmour-Zaer : c’est le inhérente à la stagnation de leur système
groupe qui a le niveau de vie le plus productif et leur dépendance à l’égard
élevé. Il concentre plus de la moitié du des matières premières et des conditions

Synthèse
15
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

climatiques. Ces régions sont richesse de la côte atlantique saharienne


confrontées à des contraintes de zones en ressources halieutiques. Ces espaces
périphériques frontalières, de disposent de ressources importantes
restructuration industrielle et minière. (phosphates, pêche@), mais leur
C’est un espace à la fois excentré plus ou attractivité reste faible. Toutefois, l’Etat
moins enclavé et isolé et dont l’attractivité redouble d’effort en matière
est faible. d’infrastructure pour accroître l’attractivité
- Le quatrième groupe est composé des des dites régions. Par ailleurs, l’Agence
régions de Doukala-Abda, Chaouia- du Sud (depuis sa création) multiplie les
Ourdigha, Tadla-Azilal, Taza-Al actions pour donner à ces régions plus
Hoceima-Taounate et Gharb-Chrarda- d’élan, mais tous ces efforts ont besoin
Benihssen. Ce groupe présente une de plus de temps pour donner des
faible industrialisation de son appareil résultats.
productif, exception faite de Doukala-
Ce constat nous amène à examiner
Abda. Cette dernière constitue un
l’adéquation entre l’offre territoriale au
exemple de réussite du redéploiement
niveau régional et la demande des
interrégional, profitant de sa proximité de
investisseurs étrangers.
Casablanca et du mouvement de
L'adéquation est appréciée sur la base de
desserrement industriel émanant de cette
l’examen de la comparaison entre, d’une
dernière pour maintenir sa position de
part, l’importance des facteurs de
deuxième pôle industriel du Maroc. L’axe
localisation des IDE, exprimant les
phosphatier : Khouribga-Safi-El-Jadida
exigences ou doléances des investisseurs
qui dispose de ressources importantes
étrangers en matière de localisation
relié au marché mondial par ses
régionale et, d’autre part, le profil régional
exportations plus que par les IDE. Ce
indiquant les principales caractéristiques
groupe n’a qu’un rapport limité avec
des régions en ce qui concerne les facteurs
l’étranger, l’attractivité dépend de la
recherchés par les investisseurs.
proximité des villes les plus proches.
- Le dernier groupe, formé des régions de
Guelmim-Essemara, Laayoune-
Boujdour -Sakia-Hamra et Oued-Ed-
Dahab-Lagouira, est à prédominance
désertique. L’activité industrielle se
caractérise par un fort potentiel de
croissance, notamment pour les
industries liées à la transformation des
produits de la mer, compte tenu de la

Synthèse
16
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Scores obtenus et scores agrégés

d’agglomér
physique

Taille du

Fiscalité

agrégée
Foncier

marché
humain
Capital

Capital

Effets

ation
Note
Pondérations 0,204 0,173 0,162 0,174 0,163 0,124 /4 /100
Provinces du Sud 1,0 3,9 2,0 0,7 3,0 0,8 1,91 47,9
Souss - Massa - Daraâ 2,2 3,7 3,0 1,8 - 2,5 2,21 55,3
Gharb - Chrarda - Béni Hssen 0,6 3,7 2,0 0,9 - 1,1 1,38 34,5
Chaouia - Ouardigha 0,6 3,7 2,0 0,9 - 1,0 1,37 34,2
Marrakech - Tensift - Al Haouz 1,0 3,7 3,0 1,5 - 2,2 1,86 46,4
Oriental 0,3 3,5 2,0 1,0 3,0 1,7 1,85 46,3
Grand Casablanca 4,0 4,0 4,0 4,0 - 4,0 3,35 83,7
Rabat - Salé - Zemmour - Zaer 0,4 3,7 3,0 1,9 - 2,2 1,80 44,9
Doukala - Abda 0,5 3,8 2,0 1,0 - 1,2 1,42 35,5
Tadla - Azilal 0,1 3,4 1,0 0,8 - 0,9 1,03 25,8
Meknès - Tafilalet 0,3 3,3 1,0 1,1 - 1,7 1,18 29,5
Fès - Boulemane 1,2 3,5 2,0 0,9 - 1,5 1,51 37,7
Taza - Al Hoceïma - Taounate 0,1 3,2 1,5 1,0 3,0 0,8 1,57 39,2
Tanger - Tétouan 1,4 3,6 4,0 1,6 4,0 2,0 2,73 68,2
Source : Elaboration AREA

Globalement, la région de Casablanca est concernant l’offre territoriale selon les


celle qui présente la meilleure offre facteurs de localisation recherchés par les
territoriale, compte tenu des besoins investisseurs étrangers. La base de
évoqués par les investisseurs étrangers. données relative aux entreprises étrangères
Son score est de 83,7% par rapport au par région permet d’obtenir la classification
score de la région idéale recherchée par ces des régions comme illustrée par le
investisseurs. Viennent ensuite les régions graphique suivant.
de Tanger-Tétouan (avec un score de 68,2)
et de Souss Massa Draâ (55,3).

Un troisième groupe est composé des


provinces du Sud, des régions de
Marrakech-Tensift-Al Haouz, de l’Oriental,
de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer ; elles ont
des scores compris entre 45 et 48. Le reste
des régions obtiennent des scores inférieurs
à 40.
Afin d’examiner l’adéquation entre le profil
régional et les flux d’IDE, on compare la
classification des régions selon la répartition
du nombre des entreprises étrangères par
région avec la classification obtenue

Synthèse
17
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Répartition du nombre d'entrerpises étrangère par région

Grand Casablanca 55,60%


Tanger Tétouan 14,30%
Rabat Salé Zemmour Zaer 9,30%
Marrakech Tensift Al Haouz 5,00%
Chaouia Ouardigha 3,60%
Souss Massa Draa 3,50%
Doukkala Abda 2,10%
Oriental 1,70%
Gharb Chrarda Beni Hssen 1,60%
Fès Boulmane 1,50%
Meknès Tafilalet 1,10%
Taza Al Hoceima Taounate 0,20%
Provinces du Sud 0,10%
Tadla Azilal 0,10%

Source : Elaboration AREA


Selon ces résultats, 55,6% des entreprises à se classer parmi les cinq premières
étrangères sont installées dans la région du régions en matière de flux d’IDE.
Grand Casablanca, 14,3% dans la région de
Tanger-Tétouan et 9,3% dans la région de Le graphique suivant montre en particulier
Rabat-Salé-Zemmour-Zaer. Les autres que des régions comme le Grand
régions sont loin derrière avec moins de 5% Casablanca, Tanger-Tétouan, Marrakech-
chacune. Tensift-Al Haouz, Fès-Boulemane et Tadla-
Les deux classifications précédentes Azila se caractérisent par une adéquation
permettent de représenter les régions selon entre leur rang en termes d’offre territoriale
les deux critères : l’offre territoriale et la part et leur rang en matière de captage des IDE.
dans les IDE. En revanche, les provinces sahariennes, qui
C’est le cas également, mais dans une disposent d’une offre territoriale relativement
moindre mesure, de la région de Taza-Al bien classée par rapport aux autres régions
ème
Hoceima-Taounate, classée 8 en terme encourageante, n’attirent pratiquement pas
d’offre territoriale (fiscalité encourageante d’IDE (classées dernières).
notamment) mais 12ème en terme de flux
d’IDE.
D’un autre côté, malgré un classement
médiocre en terme d’offre territoriale, la
région de Chaouia-Ouardigha (12ème), arrive

Synthèse
18
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Adéquation entre profil régional et flux d’IDE


16
15
14 Provinces du Sud Tadla - Azilal
13
Classification selon la part dans les IDE

Taza – Al Hoceima - Taounate


12
11 Meknès - Tafilalet
Fès - Boulemane
10
9 Oriental Gharb – Chrarda – Beni Hssen
8
7 Doukala - Abda
Souss – Massa- Daraâ
6
5 Chaouia - Ouardigha
4 Marrakech – Tensift – Al Haouz
3 Rabat – Salé – Zemmour - Zaer
2 Tanger - Tétouan
1 Grand Casablanca
0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Classification selon l’offre territoriale

Source : Elaboration AREA

Synthèse
19
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC
La question qui est posée est alors de
Une des conclusions importantes à laquelle savoir, quels mécanismes peuvent induire
aboutit le diagnostic, c’est que toutes les l’attractivité dans des zones qui ne
régions ne pourront pas devenir des bénéficient pas des effets de la
territoires attractifs d’importance égale. métropolisation.
Mais, toutes peuvent viser la performance La qualité du cadre incitatif en fait un des
dans un domaine qui leur soit propre. En atouts compétitif essentiel en même temps
effet : qu’il est au cœur des dynamiques locales.
- nous sommes effectivement en présence Or, la région se perçoit encore souvent
d’une attractivité géographique comme un réceptacle des IDE plus comme
« classique » : polarisation autour d’une un acteur qui développe une offre spécifique
agglomération fortement concentrée. et la soumet aux investisseurs. Les régions
- Bien que limitée dans quelques régions, ont du mal à devenir des structures actives
l’attractivité progresse partout sous l’effet d’ouverture, de promotion de l’espace et de
de l’ouverture. Cette tendance est à marketing territorial. Elles sont encore de
l’œuvre, depuis quelques années et, déjà simples « champs de manœuvre ».
elle connaît une progression appréciable. Plusieurs décennies de tentatives
- L’analyse de la situation régionale montre d’aménagement du territoire « par le haut »,
l’existence de potentialités non exploitées il est difficile de « greffer» une autonomie de
dont certaines régions peuvent se faire décision avec des pouvoirs et des
prévaloir. compétences réelles.
- Les conditions d’une amélioration rapide Pour ces raisons, le pouvoir attractif du
de l’attractivité des régions existent, mais territoire est encore reporté avec une force
elles ne s’appuient pas sur une vision particulière sur les institutions publiques et
stratégique chez les acteurs. notamment locales. La capacité de celles-ci
- Faiblement autonomes et ne disposant à créer une offre spéciale en mettant en
pas de suffisamment de pouvoir pour se place les infrastructures nécessaires et, en
donner les moyens de capter les IDE, les se dotant d’un plan promotionnel et incitatif
régions et leurs représentants permettant l’émergence de projets, la
reproduisent, en fait, la posture de simple définition d’image crédible de l’avenir de la
exécutant du pouvoir central. région, devient le moteur central de
- A une période d’inégalité des territoires l’attractivité du territoire. De ce fait la
semble succéder une période de division, politique d’aménagement du territoire ne
voire d’exclusion où les solidarités pourra donc faire l’économie de redéfinir
géographiques deviennent plus fragiles, une architecture lisible et efficace des
où la croissance des pôles semble plus pouvoirs publics et des organismes
s’alimenter par une relation horizontale parapublics.
avec d’autres pôles que des relations
verticales traditionnelles avec les arrières Le deuxième constat qui ressort de ce
pays. diagnostic, c’est que le mouvement de
- Une des grandes faiblesses des régions polarisation des activités productives que
marocaines et qui explique en grande connaît le Maroc apparaît, à bien des
partie leur incapacité à attirer des IDE, égards, comme irréversible. Les IDE sont
c’est l’absence de cohérence plutôt attirés par les zones de concentration.
économique qui permet d’articuler Ce qui impose une forme de contrainte :
implantations et tissu local. Il est rare créer des richesses là où on peut les créer.
qu’une région arrive à développer des A cet égard, les régions du grand
synergies entre son espace et les Casablanca et de Tanger continuent de
entreprises fondées sur la constitution disposer d’un avantage favorable qui ressort
des réseaux. Les liaisons entre tissu souvent quand les investisseurs viennent
industriel et tissu scientifique et technique étudier les possibilités d’implantation.
sont très faibles (à part évidemment les
régions précédemment citées).

Synthèse
20
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

3. PROPOSITIONS ET
RECOMMANDATIONS
Selon les résultats du diagnostic, il a été financières par zonage. Trois zones ont été
jugé utile de faire des recommandations à identifiées :
trois niveaux : - Les zones de soutien prioritaire : Il s’agit
de zones qui n’ont pas bénéficié du
- Au niveau national dynamisme enregistré dans les autres
En proposant des mesures d’ordre
régions et provinces du pays et dont la
économique et institutionnel ;
capacité attractive reste limitée. Ce sont
des territoires qui nécessitent des actions
- Au niveau régional.
de soutien particulières de la part des
Afin que chaque région puisse développer
pouvoirs publics.
une politique d’attractivité lui permettant
- Les zones intermédiaires : Il s’agit des
d’attirer le plus possible d’IDE et de
régions qui ont déjà connu un certain
renforcer ainsi la croissance globale de
niveau de développement et qui
l’économie marocaine, des
nécessitent un soutien pour l’asseoir et le
recommandations spécifiques à chaque
consolider.
région ont été développées. Elles
- Les Zones avancées : Il s’agit de zones
concernent l’amélioration des
qui ont atteint un niveau de
infrastructures, la mobilisation du foncier,
développement avancé et disposent
l’amélioration du cadre institutionnel, ainsi
d’une offre territoriale suffisante pour
que des mesures visant à développer
attirer les IDE sans soutien particulier des
certains secteurs stratégiques (offshoring,
pouvoirs publics.
tourisme, industrie@).

Les disparités entre régions en matière


- Au niveau de zonages (regroupement
de régions / provinces) différenciés d’attrait des investissements (notamment
selon le niveau de développement
IDE) sont très importantes. La carte suivante
économique et nécessitant un soutien
particulier des pouvoirs publics. montre ainsi les écarts entre les différentes
Afin que les politiques d’attractivité régions marocaines en matière d’adéquation
n’aboutissent pas à renforcer encore plus entre l’offre territoriale et la demande des
les inégalités interrégionales déjà investisseurs. Cette adéquation est
persistantes, nous avons opté, en plus des exprimée par une note sur 4 par rapport au
propositions de mise à niveau spécifique à Grand Casablanca (auquel est attribué le
chaque région, pour un traitement score de 4/4.
préférentiel en terme d'incitations fiscales et

Synthèse
21
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Source : Elaboration AREA

Synthèse
22
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Les parts respectives de chaque région publics/habitant ; faute de données sur ce


dans la formation du PIB national sont dernier paramètre, on retient comme
également très différentes. Elle varie entre première approximation l’investissement
3% pour les régions les plus faibles publics/habitant pour une année récente.
économiquement, et près de 20% pour le Les cartes suivantes montrent les disparités
Grand Casablanca. entre les régions marocaines suivant ces
Toutefois, les deux critères qui nous ont deux indicateurs, qui serviront de base à la
semblé les plus pertinents pour dresser une définition de zones bénéficiant d’incitations
typologie des régions sont le PIB/habitant fiscales et financières différenciées.
ainsi que le cumul des investissements

Source : Elaboration AREA

Source : Elaboration AREA

Synthèse
23
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Source : Elaboration AREA

On peut se poser la question sur le choix de ces deux critères ?


L’investissement public dans une région traduit le niveau d’infrastructures qui constitue un facteur
déterminant pour la localisation des IDE dans ce territoire et, par conséquent, le degré d’attractivité
de ce dernier vis-à-vis des investissements.
Le PIB/habitant est un indicateur synthétique qui reflète le niveau de développement économique
régional. Cet indicateur est retenu pour classer les régions du fait qu’il résume un ensemble de
variables qui caractérisent la plupart des facteurs d’attractivité évoqués par les investisseurs
étrangers ou qui leur sont fortement corrélées. Etant agrégés, ces indicateurs ne reflètent
cependant pas les disparités de développement entre les territoires qui composent une même
région, c’est pour cela qu’ils sont complétés par des
indicateurs de développement humain et social ainsi que par le niveau d’investissement industriel
de manière générale afin de faire ressortir des sous-territoires à l’intérieur des régions.

Synthèse
24
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Selon ces deux critères, les régions du disparates, les propositions concerneront
Royaume peuvent être classées en trois également le niveau provincial.
groupes comme illustrés par le graphique Bien que le PIB par habitant et les
suivant où le premier axe (horizontal) investissements publics placent les
mesure le PIB/habitant de la région ramené provinces du Sud au niveau des régions
à la moyenne nationale tandis que le avancées, il nous a semblé plus judicieux de
deuxième axe (vertical) mesure les classer parmi les zones prioritaires,
l’investissement public par habitant en 2010 compte tenu de la faiblesse de leur
ramené à la moyenne nationale. développement et de leur attractivité pour
Cette classification permet de distinguer les IDE. En effet, la faible population de ces
trois groupes de régions, et comme les territoires a tendance à gonfler leurs niveaux
régions sont formées de territoires de PIB et d’investissement publics par
présentant des niveaux de développement habitant, sans pour autant que cela reflète
une forte attractivité pour les IDE.

Classement des régions par rapport à la moyenne marocaine


en matière de PIB/hab et d’investissement public/hab

Grand Casablanca
Rabat SZZ
Investissement public / habitant

Provinces
Tanger – du Sud
Tétouan

Chaouia
Oriental
Marrakech Ouardigha
Tensift Al Haouz
Doukala
Fès Abda Souss Massa Daraa
Meknès Boulmene
Tafilalet
Taza Al Hoceima Tadla Gharb Chrarda
Taounate Azilal Beni Hssen

PIB/ habitant

Synthèse
25
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

Hiérarchisation des régions

Source : Elaboration AREA

Synthèse
26
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

3.1. PROPOSITIONS AU NIVEAU NATIONAL


Des réformes sur le cadre institutionnel et organisationnel

Domaine Faiblesses Recommandations

- Doute et méfiance sur le contenu de la


charte
- Mélange de loi-cadre et de charte,
facteur de confusion
- Les provinces et préfectures « dont le
niveau d’activité économique exige un
traitement préférentiel » ne présentaient
pas un niveau de développement
économique homogène lorsqu’elles ont
été sélectionnées dans le cadre de la
charte.
- La notion de « capacité d’absorption »
pour la délimitation est vague, et n’est
pas définie par le législateur.
- Mise en œuvre de la charte dans sa
l’investissement

- Des territoires très défavorisés « dont le


globalité
niveau d’activité économique exige un
Charte de

- Refondre la charte en différenciant


traitement préférentiel » ont été exclus
clairement la loi-cadre des textes
des territoires sélectionnés pour
d’application qu’elle encadre
bénéficier des incitations de la charte
- Les incitations de la charte doivent
- L’effet d’aubaine : Si l’aide est accordée être différenciées selon les régions /
indistinctement à tous les ou zones.
investissements réalisés dans la région,
elle bénéficie aussi aux investissements
qui auraient de toute façon été réalisés,
même en l’absence de l’aide. La
puissance publique commet alors un
gaspillage
- Les distorsions de concurrence
- La concurrence fiscale entre régions.
- Non constitution de la base foncière
affectée aux projets d’investissement,
alors même que celle-ci était prévue par
la charte, tout comme la définition de la
participation de l’Etat à l’acquisition et à
l’équipement de ces terrains
Il n’y a pas de visibilité sur les réserves - Créer des agences foncières
foncières régionales
- complexité et multiplicité des régimes - Créer un droit de préemption
Foncier

fonciers - Créer un système d’information


- faible taux d'immatriculation géographique sur le foncier
- difficultés de connaître le propriétaire - Créer une commission consultative
- spéculation foncière pour l’unification des statuts fonciers et
- raréfaction du foncier la généralisation de l’immatriculation
- Réaffecter les friches industrielles

Synthèse
27
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville
Direction de l'Aménagement du Territoire

- Multiplicité des interlocuteurs pour la - Généraliser le guichet unique pour la


délivrance des autorisations de délivrance des autorisations de
construire construire
- Fusionner certaines étapes de la
procédure d’enregistrement par un
- Procédure d’enregistrement des titres de
guichet centralisé, et réduire le montant
propriété longue et coûteuse
des droits de timbres et
d’enregistrement
Institutions

- Faire respecter le délai légal de recours


- Longs délais judiciaires pour obtenir le
aux experts et multiplier les tribunaux
jugement de litiges commerciaux
de commerce
- Abroger le capital minimum obligatoire,
généraliser à tous les CRI un système
- Procédure de création d’entreprise de création en ligne standardisé,
longue et coûteuse multiplier les accords CRI/Communes
visant à faire certifier gratuitement les
documents nécessaires.
- Aucun recours possible devant le juge en - Rendre possible le recours contentieux
cas d’avis négatif de la Commission des de l’investisseur auprès du tribunal
Investissements administratif.
- Allègement de la pression fiscale ;
notamment une réduction des taux de
l’impôt sur le revenu, du taux de l’impôt
sur les sociétés et ceux de la TVA. Ces
réductions permettront :
o un élargissement de l’assiette,
- Efforts insuffisants pour alléger la
Fiscalité

o une productivité de l’impôt,


pression fiscale
o une attraction des investissements.
- Mesures d’incitation coûteuses et
- Ciblage des mesures d’incitation en
insuffisamment ciblées
vue de répondre aux exigences du
développement ;
- Territorialisation de certains avantages
fiscaux pour les adapter à la réalité en
vue d’une plus grande appréhension
des résultats des libéralités consenties.

Domaine Faiblesses Recommandations

Stratégie - Soutenir les régions à réaliser leur


- Toutes les régions ne disposent pas stratégie de développement
de
d’une stratégie de développement
développ - Mettre en place un Observatoire des
ement Dynamiques des Territoires.

- Disparité en terme de profil et de qualité - Créer des instituts de formation


Formation des ressources humaines spécifique adaptés aux potentialités
des régions

Synthèse
28
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

3.2. PROPOSITIONS PAR REGION


Le territoire national n’est pas un ensemble généralement d’accélérer les
homogène, mais une constellation de
investissements publics, notamment dans
régions, les unes connaissent une
croissance rapide et une grande attractivité, les infrastructures de transport (tramway,
les autres restent marquées par une
métro, etc.) dont Casablanca a tant
pesante réalité du monde rural et une
croissance qui ne parvient pas à s’appuyer besoin pour devenir plus attractive pour
sur un cadre attractif.
les investisseurs. L’organisation des JO
Afin que chaque région puisse développer
une politique d’attractivité lui permettant permet également d’affirmer la puissance
d’attirer le plus possible d’IDE et de
et l’efficacité d’une ville, et s’apparente
renforcer ainsi la croissance globale de
l’économie marocaine, des donc à un redoutable argument de
recommandations spécifiques à chaque
marketing territorial. (Mise en œuvre :
région ont été développées. Elles
concernent : municipalité de Casablanca, appuyée par
- l’amélioration des infrastructures,
le gouvernement).
- la mobilisation du foncier,
- l’amélioration du cadre institutionnel, - offre de transport en commun, et
- ainsi que des mesures visant à désengorgeant la ville-centre par des
développer certains secteurs stratégiques
(offshoring, tourisme, industrie@). extensions urbaines maîtrisées.

A. GRAND CASABLANCA - Foncier et infrastructures d’accueil


des investisseurs

L’objectif pour Casablanca est de se


- Recenser, à Casablanca, les
positionner comme une métropole de rang
établissements industriels qui génèrent
mondial, en développant notamment le
des nuisances ou consomment beaucoup
tertiaire supérieur et l’industrie à haute
d’espace, et les inciter à se délocaliser,
valeur ajoutée, en proposant une véritable
par la création de plateformes industrielles
offre de transport en commun, et
intégrées (P2I) en périphérie de la ville ou
désengorgeant la ville-centre par des
de la région. (Mise en œuvre : Agence
extensions urbaines maîtrisées.
urbaine de Casablanca et Ministère de
l’industrie, du commerce et des nouvelles
- Infrastructures de transport et technologies, MICNT)
marketing territorial
- Reconvertir les nombreuses friches
- Présenter la candidature de Casablanca industrielles de Casablanca en espaces
pour l’accueil de grandes manifestations de bureaux ou d’animation et de loisir
internationales (Jeux Olympiques de 2020 (Mise en œuvre : Agence urbaine de
ou 2024 par exemple). La préparation de Casablanca)
telles manifestations permet

Mission 2 29
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

- Engager une réelle politique foncière Casablanca (Agence urbaine de


visant à équiper de nouveaux terrains Casablanca)
pour développer des extensions urbaines Réduire les frais d’exécution des contrats
maîtrisées, afin de trouver une solution imposés aux entreprises ayant recours
pérenne au double problème de au tribunal de commerce.
l’entassement de l’habitat populaire dans
le centre hyperdense, et de l’étalement - Transport
urbain anarchique dans la couronne
- Développer une ligne de chemin de fer de
périphérique de l’agglomération. Une telle
marchandises et de voyageurs (de type
politique, en accord avec les orientations
RER) entre Nouaceur et Mohammedia.
du SOFA, outre ses effets sociaux
Cet axe est en effet particulièrement
bénéfiques pour les catégories modestes
stratégique, en ce qu’il permettrait de
qui ont de plus en plus de mal à trouver
relier directement le port de Mohammedia,
un logement abordable, permettrait aussi
le pôle logistique et aéroportuaire de
de désengorger la ville, d’en améliorer le
Nouaceur et le port de Jorf Lasfar, qui
fonctionnement économique global et
bénéficie déjà d’une liaison ferroviaire
donc de d’attirer plus d’investisseurs
avec Nouaceur, le tout sans passer par
(Agence urbaine de Casablanca,
Casablanca. Concernant le trafic
opérateurs publics de l’aménagement et
voyageur, ce tronçon pourrait constituer la
du logement, ONEP, ONE, etc.).
première phase d’un réseau de RER
reliant Casablanca à ses localités
- Cadre institutionnel
périphériques et aux villes relais comme
- Engager des moyens humains Mohammedia et Settat. (ONCF)
supplémentaires a tant besoin pour
devenir plus attractive pour les B. REGION DE RABAT-SALE-
ZEMMOUR-ZAËR
investisseurs. L’organisation des JO
permet également d’affirmer la puissance
La région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër a
et l’efficacité d’une ville, et s’apparente
bénéficié d’un grand dynamisme au cours
donc à un redoutable argument de
des deux dernières décennies. Elle a
marketing territorial. (Mise en œuvre :
conforté sa position économique et
municipalité de Casablanca, appuyée par
industrielle en se positionnant sur des
le gouvernement) et mettre en place des
secteurs d’activités à haute valeur ajoutée :
commissions permanentes dédiées aux
haute technologie, offshoring, recherche et
arrondissements les plus chargés pour la
développement, formation, culture et loisirs.
délivrance des autorisations de construire,
Toutefois, la médaille a des revers. D’abord,
qui prennent encore trop de temps à
l’élan économique qui touche la région n’est

Mission 2 30
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

pas général à l’ensemble des noyaux qui la - Tourisme


composent. Ainsi, des zones périphériques
- Valoriser le patrimoine culturel de Rabat
comme la province de Khemisset ne
bénéficient presque pas du dynamisme et Salé pour le tourisme, notamment les
deux médinas, la Kasbah des Oudayas et
économique de Rabat. Elles doivent
développer des activités capables de créer le site du Chellah. (Commune de Rabat,
en lien avec le Ministère de la Culture et
un effet d’entraînement sur les zones rurales
le Centre régional du tourisme, CRT)
alentour, comme l’industrie agroalimentaire.
Ensuite, les pressions démographiques et - Développer le tourisme d’affaires à Rabat,

les contraintes financières créent de grands notamment par la création d’une structure

décalages entre ces noyaux et imposent spécialement dédiée à la promotion et aux

une adaptation constante des structures. services à ce secteur (sur le modèle du

Enfin l’insuffisance d’équipement et Marrakech Convention Bureau, structure

d’infrastructure condamne certaines publique qui offre gratuitement un large

agglomérations de la conurbation à n’être éventail de services aux entreprises

que de simples villes dortoirs ou des centres souhaitant organiser des évènements ou

de marginalisation et d’exclusion. congrès dans la ville ocre) (CRT de


Rabat)

- Foncier et infrastructures d’accueil


des investisseurs - Infrastructures de transport

- Créer des P2I en périphérie de Rabat, et y - Elaborer un plan d’actions visant à


délocaliser les zones industrielles existant diversifier et intensifier la desserte de
à l’intérieur de la ville (ZI de Kamra par l’aéroport de Rabat-Salé. Avec 28 vols par
exemple) afin de libérer ce foncier semaine au départ de Rabat dont 26 pour
coûteux pour des activités tertiaires à Paris, cet aéroport est aujourd’hui sous-
haute valeur ajoutée. (Agence urbaine de utilisé, alors même que l’extension de son
Rabat et MICNT) terminal 1 a permis d’augmenter
- Intégrer un pôle technologique, fortement sa capacité (Office national des
complémentaire du Technopolis de Salé, aéroports, ONA).
à l’intérieur du projet d’aménagement de
la vallée du Bouregreg., afin de renforcer C. REGION TANGER-TETOUAN
la vocation et l’image de la région, comme
On est en présence d’un espace régional
pôle national de recherche &
diversifié. Toute politique sous-tendant
développement. (Agence d’aménagement
l’attractivité doit nécessairement tenir
de la vallée du Bouregreg)
compte de cette diversité. « L’attractivité
n’est pas une affaire qui se décline au

Mission 2 31
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

singulier, mais au pluriel », comme l’a qualifiée des industriels qui s’implanteront
déclaré le directeur du CRI. dans la nouvelle P2I dédiée à
l’automobile, Tanger Automotive City.
- Infrastructures de transport (MEN)

- Améliorer les infrastructures de transport


- Cadre institutionnel
routier pour mieux intégrer Chefchaouen
dans l’économie régionale. Cette ville au - Renforcer et développer les jumelages
grand potentiel touristique est aujourd’hui avec les collectivités territoriales
desservie par des routes largement d’Espagne (Conseil régional de Tanger-
dégradées (Ministère de l’équipement et Tétouan et communes de la région).
des transports). - Réduire les délais d’enregistrement de
- Relancer le projet de tunnel ferroviaire propriété (les plus longs du Maroc : 87
sous-marin entre le Maroc et l’Espagne, jours en moyenne contre 37 dans les
via le détroit de Gibraltar, notamment en autres régions) en renforçant les moyens
défendant ce projet auprès des institutions humains de la Conservation foncière et
européennes, dont les financements sont des autorités fiscales locales, et en
nécessaires (Ministère des Affaires informatisant la gestion de ces services.
étrangères et de la Coopération, Office
national des Chemins de fer, ONCF). - Secteur primaire
- Créer une liaison ferroviaire entre le port
- Etudier l’opportunité de développer
de Tanger-Med et Tetouan, afin de faire
l’aquaculture dans la région, en
en sorte que cette ville dépende plus de
s’appuyant sur l’antenne de l’Institut de
Tanger que de Ceuta (ONCF)
recherche halieutique de M’diq (Ministère
de l’Agriculture et de la Pêche maritime,
- Capital humain
MAPM).
- Créer une université hispanophone, afin
de renforcer le caractère hispanophone - Foncier et infrastructures d’accueil
des investisseurs
de la Région et d’attirer les investisseurs
- Favoriser les secteurs autres que le
espagnols (Ministère de l’Education
tourisme à Larache, et notamment
nationale, de l’Enseignement supérieur,
l’agroalimentaire, en développant un
de la Formation des cadres et de la
agropole (Agence urbaine de Tanger,
Recherche scientifique, MEN).
MICNT, MAPM)
- Créer un Institut de formation pour
l’automobile à Tanger, afin de répondre
notamment aux besoins en main-d’œuvre

Mission 2 32
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

- Tourisme région. Ce cluster devrait intégrer des


établissements de formation dans des
- Créer à Chefchaouen un événement
disciplines en lien avec ce secteur.
culturel d’envergure internationale, afin de
(MICNT, MEN)
mieux faire connaître la ville (Ministère de
la Culture) E. REGIONS DU SUD
- Créer un troisième terminal à l’aéroport
Ibn Battouta de Tanger, afin d’accroître Les régions sahariennes sont porteuses
les capacités de cet aéroport, qui connaît d’une image, d’une culture et d’un
une augmentation exponentielle de son patrimoine qui les distinguent des autres
trafic (768000 passagers en 2010 contre espaces. La performance économique ne
263000 en 2005) (ONA) peut constituer dans ces régions, et moins
qu’ailleurs, le seul repère pour les choix de
D. REGION ORIENTAL développement et d’aménagement.
Cette identité saharienne ne doit pas se
- Foncier et infrastructures d’accueil figer sur des représentations du passé, mais
des investisseurs
s’appuyer très fortement sur la réalité

- Créer un hub commercial, extension du d’aujourd’hui, c'est-à-dire le dynamisme et

port de Nador, doté d’une zone logistique l’ouverture.

de type port sec à Taourirt, ville reliée à Les régions sahariennes sont de longue

l’autoroute et dont le foncier est moins date des territoires ouverts, entretenant des

cher qu’à Nador. (Agence urbaine relations avec l’Afrique. Des voies de

d’Oujda, MICNT) passage les ont traversés en permanence


au cours de l’histoire.

- Aménagement urbain Mais, les relations de cet espace avec


l’extérieur ont évolué au fil du temps.
- Renforcer la spécialisation territoriale Aujourd’hui, ces relations même si elles
actuelle entre Nador (pour l‘industrie existent, ne sont pas aussi développées que
lourde avec la présence du port) et Oujda certaines régions du Nord. L’attractivité de
(pour le tertiaire, les sièges sociaux, ces régions reste faible malgré les grands
l’offshoring, etc. avec l’aéroport) (Agence efforts fournis par les autorités pour la mise
urbaine d’Oujda). à niveau de la région (plus de 20 milliards
de DH dans le seul équipement
- Capital humain d’infrastructure de base depuis 1976).
C’est un mode de développement spécifique
- Créer un cluster autour de la production
qui s’inscrit dans un environnement naturel
de matériaux de construction, l’un des
difficile et fragile qui constitue un handicap à
secteurs industriels dominants de la

Mission 2 33
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

l’attractivité des régions. Toutefois, la région pour attirer des entreprises étrangères
ne manque pas de potentialités. Elle leader dans le secteur (ADEREE, Agence
possède de grands atouts pour construire de développement des énergies
une forte attractivité dans l’avenir. renouvelables et de l’efficacité
Cet avenir sera essentiellement l’œuvre des énergétique, et CRI).
acteurs en place qui devront se porter
garants d’un développement équilibré et F. REGION CHAOUIA-OUARDIGHA
maîtrisé de leur territoire.
La région Chaouia-Ouardigha constitue le
prolongement du Grand Casablanca. Elle
- Tourisme
sert d’arrière pays à la grande
- Développer les liaisons maritimes avec agglomération.
les Canaries, afin de renforcer le
tourisme. L’archipel attire en effet des - Foncier et infrastructures d’accueil
des investisseurs
milliers de touristes chaque année. (CRT
et Compagnie marocaine de navigation, - Aménager des zones industrielles, en
COMANAV) réponse aux besoins croissants du Grand
Casablanca, notamment l’industrie
- Infrastructures de transport chimique, agroalimentaire et automobile.
La région dispose en effet de vastes
- Etudier la faisabilité d’une liaison
réserves foncières domaniales à faible
ferroviaire Marrakech-Laayoune, afin
coût. (Agence urbaine de Settat)
d’initier, par le développement des
infrastructures, un décollage des
- Aménagement urbain
provinces sahariennes (ONCF).

- Lancer une étude visant à clarifier


- Industrie l’armature urbaine régionale et les rôles
respectifs de chaque ville de la région,
- Etudier l’opportunité de développer des
dans le contexte de la reconfiguration en
grands projets d’énergie solaire dans les
cours de l’espace régional, engendrée
provinces sahariennes (dans le cadre du
notamment par la création de la ville
plan solaire marocain mis en œuvre par la
nouvelle de Sahel Lakhyayta. (Agence
MASEN, Moroccan Agency for Solar
urbaine de Settat)
Energy).
- S’appuyer sur les projets éoliens en cours
de développement dans ces régions (à
Tarfaya, Laâyoune, Akhfenir, Tiskrad et
Boujdour) dans le cadre du plan éolien,

Mission 2 34
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

G. REGION DE DOUKKALA-ABDA (Direction des ports, Ministère de


l’Equipement et du Transport, MET)
La région constitue le second pôle industriel - Lancer des opérations de dépollution
du pays. Elle a participé en 2003 pour près de la côte, fortement dégradée par les
9% de la production industrielle nationale et activités industrielles de la Région
pour 4% en termes d’emplois. (communes avec appui Ministère de
Le tissu économique de la région est l’Energie, des Mines, de l’Eau et d
diversifié. Le dispositif industriel s’articule l’Environnement)
autour du textile, la chimie et l’agro-
alimentaire. Le port de Jorf Lasfar, de - Infrastructures de transport
réalisation récente, constitue le pôle de
développement majeur ; il dispose d’un plan - Créer une voie express entre Safi et
d’eau de 200 hectares et est capable de Marrakech, afin de faire bénéficier Safi
recevoir des navires de 100 000 tonnes. d’une partie des flux touristiques qui
C’est un relais des ports de Casablanca et passent par la ville ocre. En effet,
Mohammedia, engorgés. Il dispose d’un jusqu’à aujourd’hui, la liaison
complexe phosphatier voué à l’exportation Casablanca-Marrakech-Agadir est
de produits transformés. D’autres favorisée, au détriment de Safi, et
équipements (centrale thermique, chantier notamment de son développement
naval, etc...) complètent le dispositif touristique. (MET)
portuaire de Jorf Lasfar. - Réaliser la liaison ferroviaire El Jadida-
L’activité touristique, balbutiante, repose Safi-Essaouira afin de désenclaver
encore principalement sur le tourisme Safi, (ONCF)
national balnéaire. - Aménager un terminal container dans
Une stratégie a été mise en œuvre au cours le nouveau port de Safi en projet,
de la dernière décennie. Elle s’est traduite permettant l’exportation de certains
par plus de 50 milliards de dh investis entre produits tels que les produits artisanaux
2003 et 2010. Depuis la création du Centre et de conserve, qui transitent
Régional d’Investissement, une nouvelle actuellement par le port de
stratégie a été mise en œuvre et commence Casablanca. (Direction de ports, MET)
à porter ses fruits.
- Tourisme - Foncier et infrastructures d’accueil
- Reconvertir le port de Safi dans les des investisseurs

activités liées au tourisme (accueil de


- Créer un agropole à El Jadida, afin de
croisières, port de plaisance) et à la
valoriser la production agricole de la
pêche, réaménager la corniche pour en
région (céréales, fruits et légumes et
faire un lieu d’attraction touristique
sucre notamment) et d’attirer les IDE

Mission 2 35
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

dans le secteur agroalimentaire - Foncier et infrastructures d’accueil


des investisseurs
(MICNT, MAPM et agence urbaine de
Safi).
- Créer un agropole dans le Souss afin
de valoriser la production agricole de la
- Aménagement urbain
région (céréales, fruits et légumes et
sucre notamment) et d’attirer les IDE
- Améliorer le cadre de vie à El Jadida,
dans le secteur agroalimentaire
afin d’attirer plus d’investisseurs sur le
(MICNT, MAPM et agence urbaine
site industrialo-portuaire de Jorf-Lasfar,
d’Agadir, en partenariat avec
en offrant à leur personnel des
l’Association Agrotechnologies de
conditions de vie plus agréables.
Souss Massa Draa).
(Commune urbaine d’El Jadida)
- Créer une zone d’offshoring à Agadir
afin de renforcer le développement de
- Capital humain
cette activité dans la ville, à côté de la
- Développer, au sein de l’Ecole vocation touristique (MICNT, Ministère
nationale des Sciences appliquées d’El de l’économie et des finances).
Jadida, les filières de formation et de
recherche en lien avec l’énergie, - Cadre institutionnel
l’industrie chimique et la métallurgie
- Créer une antenne de l’ADEREE dans
afin de favoriser les liens avec les
la province de Ouarzazate, afin
industriels du site de Jorf lasfar et de
d‘identifier les projets potentiels
créer progressivement un cluster dans
d’efficacité énergétique et d’énergies
ces domaines (ENSA d’El Jadida et
renouvelables et d’élaborer des plans
MEN)
d’action (ADEREE)

H. REGION DE SOUSS-MASSA-DRAA
- Tourisme
Région détentrice de la première place
parmi les huit régions enquêtées par - Créer un festival du film à Ouarzazate,

« Doing Business », Sous-Massa-Draa a en créant les infrastructures d’accueil

connu depuis quelques années une nette adéquates (centre de Congrès,@)

amélioration de son attractivité. Ce progrès, (Ministère de la Culture et Agence

elle le doit à l’amélioration de son cadre urbaine d’Agadir.

incitatif.

Mission 2 36
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

- Infrastructures de transport (Commune de Marrakech et Ministère


de la Culture)
- Lancer une étude de faisabilité et
d’opportunité pour la création d’un
- Offshoring
tunnel entre Marrakech et Ouarzazate, - Concrétiser le projet de zone dédiée à
qui permettrait de désenclaver cette l’offshoring (Marrakech shore). Prévu
dernière (MET). dans le plan national pour l’émergence
industrielle, il prévoit l’aménagement
I. REGION MARRAKECH -TENSIFT -AL d’une zone de 80ha consacrée aux
HAOUZ
secteurs de l’externalisation des

Dans le contexte d’ouverture pour lequel elle processus métiers et des activités liées

a opté, Marrakech est appelée à devenir aux nouvelles technologies, avec pour

une destination privilégiée d’activités conséquence la création de 20000

tertiaires. Elle dispose de potentialités nouveaux emplois stables. Sa

touristiques variées : le tourisme paysager réalisation n’a pas encore commencé.

(montagne, oasis et sables) ; le tourisme (MICNT et société d’aménagement

culturel (patrimoine architectural) ; le MED’Z).

tourisme balnéaire à Essaouira.


- Aménagement urbain et - Industrie
infrastructures de transport - Concrétiser le projet d’agropole, prévu
- Décongestionner la ville de Marrakech dans le Plan Maroc vert mais dont la
- en constituant plusieurs centralités réalisation a pris du retard, afin de tirer
- en réalisant une infrastructure moderne profit du fort potentiel de la région en
de transport en commun propre, type matière d’industrie agroalimentaire.
tramway ou bus en site propre. Bénéficiant de la plus grande surface
- En améliorant la signalisation dans la agricole utile (SAU) du pays, du quart
ville des surfaces irriguées du royaume et
- (Commune et Agence urbaine de d’un rôle de leader dans certaines
Marrakech) filières (olivier notamment) la région de
Marrakech a en effet les moyens de
- Tourisme devenir un pôle de développement de
- Créer des zones touristiques intégrant
ce secteur.
des établissements médicaux, afin de
développer le secteur émergent du
J. TAZA-AL HOCEIMA-TAOUNATE
tourisme médical (CRT, Ministère de la
santé, Agence urbaine de Marrakech) La région n’est pas une région naturelle. La
- Valoriser les nombreux sites d’intérêt géographie physique ne permet pas d’en
touristique aujourd’hui délaissés déterminer les contours de façon spontanée.

Mission 2 37
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

Son ensemble est porteur de marginalité, la urbaine de Taza-Al Hoceima-


plaçant loin du Maroc utile. C’est une région Taounate).
qui ne s’affirme pas en tant que telle, mais
qui se déduit des autres. La conséquence K. MEKNES-TAFILALET
en est un déficit d’image qui réduit fortement
- Industrie
son attractivité. D’où la nécessité de se
donner une apparence plus attractive en
- Miser sur les énergies alternatives
valorisant les atouts du territoire et en
(biomasse, éolien avec le site du
développant les activités de la région à
couloir de Midelt, solaire, valorisation
l’international.
du biogaz dans les stations d’épuration
et décharges). Développer le marketing
- Cadre incitatif et infrastructures de
à destination des investisseurs
transport
potentiels des différentes possibilités
- Développer une action volontariste de de financement dans ces filières, et en
l’Etat dans cette région défavorisée créant une antenne régionale de
(mesures fiscales, investissements l’ADEREE.
publics massifs dans les infrastructures
de transport) - Tourisme

- Mettre à disposition des investisseurs


- Cadre institutionnel
du foncier dédié au tourisme, afin
- Encourager les investissements des d’accroître la capacité d’hébergement
Marocains résidents à l’étranger (MRE) touristique (Agence urbaine de
originaires de cette région, qui sont les Meknès)
principaux investisseurs potentiels,
compte tenu de la faible attractivité de - Cadre institutionnel
la région. Le CRI devrait développer
- Simplifier et rendre moins coûteuse les
des banques de projets adaptés aux
diverses procédures relatives à la
MRE.
construction de bâtiments, notamment
l’obtention de l’autorisation concernant
- Tourisme
la sécurité incendie.
- Développer le tourisme balnéaire, en - Augmenter les moyens humains et
profitant du désenclavement de la côte techniques des services de
avec l’arrivée de la rocade l’enregistrement des propriétés et de la
méditerranéenne. (CRT et Agence conservation foncière, notamment pour
la période estivale, durant laquelle les

Mission 2 38
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

émigrés reviennent au pays pour répondre aux besoins de main d’œuvre


investir, et font exploser les demandes des futurs investisseurs du site de
d’enregistrement. FèsShore. Dans toutes les villes
constituant l’offre Offhore Maroc, un tel
- Infrastructures de transport centre de formation a été programmé,
mais pas à Fès.
- Aménager des échangeurs sur
- Créer à Fès une grande école centrée
l’autoroute A2 au niveau de Sebaa
sur l’environnement, afin de développer
Ayoun et Ain Taoujdate, afin de
la recherche, l’innovation et les liens
favoriser le développement des ces
avec les industriels dans ce secteur qui
villes périphériques, notamment dans
prend de l’ampleur dans la région
l’industrie agroalimentaire (MET).
(MEN)

L. FES-BOULEMANE
- Infrastructures de transport

Du fait du poids de la ville de Fès dan la


- Développer un réseau efficace de
région et le retard économique sensible en
transport urbain propre (type tramway
dehors de cette agglomération, il semble
ou bus en site propre) (Agence urbaine
nécessaire de porter particulièrement
de Fès et Régie autonome des
l’attention sur la ville.
transports urbain de Fès, RATUF)
Les autres provinces sont faiblement
- Réserver un tracé de contournement
industrialisées et l’essentiel de leur activité
de Fès qui désengorge la ville et
porte essentiellement sur l’agriculture et le
accélère le trafic de transit dans la
commerce local. Il importe pourtant de
région (Agence urbaine de Fès).
signaler que ces provinces disposent
- Réaliser une voie express vers le nord
d’activités touristiques : tourisme de
et le port de Tanger Med, afin de
montagne dans les provinces de Boulmane
réduire le désavantage de l’absence de
et Sefrou, tourisme de cures et de repos à
port dans la région. (MET)
Sidi Harazem et Moulay Yacoub.
L’attractivité y demeure faible et l’essentiel
- Cadre incitatif
pour elles est de se faire connaître.
- Chercher à attirer des investisseurs du
- Capital humain secteur de l’environnement, en utilisant
les technologies les plus innovantes
- Créer un Centre de formation aux
dans les actions de lutte contre la
métiers de l’offshoring et des nouvelles
pollution (dépollution des eaux,
technologies (CFMOTI), sur le modèle
réalisation de stations d’épuration,
de celui de Casablanca, afin de

Mission 2 39
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

récupération du biogaz dans les pour asseoir les bases d’une économie
décharges, efficacité énergétique, régionale moderne et intégrée. Les centres
énergies renouvelables etc.) afin de urbains et ruraux de la région disposent d’un
créer des opportunités réseau de communications et de transport
d’investissements susceptibles de performant les reliant avec l’ensemble du
bénéficier du Mécanisme de territoire national. Région auparavant
développement propre (ADEREE, essentiellement agricole, elle commence à
Communes de la région et diversifier sa bas économique et à
éventuellement entreprises développer son industrie, comme en
délégataires de services publics) témoigne le projet en cours de plateforme
industrielle intégrée (P2i) Atlantic Free Zone.
- Tourisme Développée sur 350ha en périphérie de
Kénitra, cette zone franche dédiée
- Rénover le patrimoine de la médina de
principalement aux équipementiers
Fès notamment, afin de relancer un
automobiles devrait participer au futur
secteur touristique qui stagne
décollage économique de la région.
(Ministère de la culture).
- Renforcer le tourisme médical dans les
- Infrastructures de transport
stations thermales de la région. (CRT)
- Agrandir le port de Kenitra, afin de
- Foncier et infrastructures d’accueil répondre aux besoins de l’industrie
des investisseurs
lourde, en développement dans la
région (Direction des Ports, MET).
- Moderniser et équiper les zones
industrielles de la région, dont l’état
- Cadre institutionnel
souvent vétuste nuit à l’attractivité de la
région. Chaque fois que c’est possible,
- Créer de toute urgence un tribunal de
ces zones devraient être transformées
commerce de Kenitra, afin de réduire
en plateformes industrielles intégrées.
les délais inacceptables que subissent
(CRI de Fès).
les investisseurs en attente d’un
jugement, en cas de litige sur
M. GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN
l’exécution d’un contrat (la procédure

De par ses potentialités riches et diversifiées prend au total 25 mois en moyenne,

et sa position géographique entre trois pôles contre 10 à Agadir, selon Doing

de développement, Casa-Rabat, Fès- Business).

Meknès et Tanger-Tétouan, la région du


Gharb-Chrarda-Bni Hssen a tous les atouts

Mission 2 40
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

- Tourisme intégré (PARI), premier document de ce


type au Maroc
- Ouvrir à l’urbanisation des zones
.
touristiques balnéaires (Agence urbaine
- Tourisme
de Kénitra-Sidi Kacem).
- Développer le tourisme de montagne
- Foncier et infrastructures d’accueil (auberges) dans l’Azilal (CRT)
des investisseurs
- Dresser un inventaire du patrimoine de
la région et élaborer un plan d’actions
- Créer une zone logistique à Sidi
prioritaires pour sa préservation et sa
Kacem, sur les 40ha qui devraient
mise en valeur (Délégation régionale
devenir disponibles du fait de l’arrêt de
du tourisme).
l’activité de la SAMIR (Agence urbaine
de Kénitra-Sidi Kacem)
- Infrastructures de transport

- Capital humain
- Relier Beni Mellal au chemin de fer
(ONCF)
- Créer un Institut de formation dans les
- Désenclaver les zones de montagne
spécialités liées au secteur automobile,
(afin d’y favoriser le développement du
appelé à se développer dans la région
tourisme) en aménageant la traversée
avec la création de l’Atlantic Free Zone
du Haut Atlas par trois routes
de Kenitra.
nationales, assurant respectivement le
débouché sur le Dadès, le Todra et
N. TADLA-AZILAL
Ouarzazate. (MET)
Région agricole enclavée et de faible - Convertir la RN8 en 2x2 voies entre
visibilité. Elle présente, toutefois, Marrakech et Beni Mellal (MET)
d’innombrables opportunités
d’investissement en agro-industrie. 50% au
- Foncier et infrastructures d’accueil
moins de la production régionale annuelle des investisseurs
est potentiellement transformable dans la
- Créer un agropole à Beni Mellal afin de
région. Elle dispose aussi d’un patrimoine
développer la recherche et l’innovation
riche et diversifié représentant un atout
majeur pour le développement des activités dans l’agroalimentaire et d’attirer plus

touristiques. La région dispose par ailleurs d’investisseurs étrangers dans ce

d’une véritable vision stratégique formalisée secteur. Ce nouveau pôle de

récemment dans son Plan d’actions régional compétitivité profiterait de la réalisation


(en cours) du tronçon autoroutier

Mission 2 41
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

Berrechid-Beni Mellal (MINCT et


MAPM).

- Capital humain

- Créer un Institut de formation lié à


l’agriculture et à l’agroalimentaire sur le
site du futur agropole de Beni Mellal
(MEN)

- Cadre incitatif et infrastructures de


transport

- Développer une action volontariste de


l’Etat dans cette région défavorisée
(mesures fiscales, investissements
publics massifs dans les infrastructures
de transport)

- Cadre institutionnel

- Encourager les investissements des


Marocains résidents à l’étranger (MRE)
originaires de cette région, qui sont les
principaux investisseurs potentiels,
compte tenu de la faible attractivité de
la région. Le CRI devrait développer
des banques de projets adaptés aux
MRE.
.

Mission 2 42
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

3.3. PROPOSITIONS PAR ZONAGE


Nécessitant un traitement préférentiel

INCITATIONS POUR LES ZONES PRIORITAIRES


SECTEUR REGIONS OU INCITATIONS INCITATIONS
A PROVINCES FISCALES FINANCIERES
SOUTENIR CONCERNEES
Industrie - Gharb- Exonération totale de l'IS ou de l'IGR Prise en charge par
Chrarda-Beni- pendant les 10 premiers exercices l’Etat de 10% du coût
Hssen d’investissement
- Tadla-Azilal (hors terrain et fonds
de roulement)
50% du coût
d'acquisition du
terrain
Tourisme - Meknès- Exonération totale de la TVA pour lesPrise en charge par
Tafilalet opérations d'hébergement, de l’Etat de 10% du coût
- Taza-Al- restauration, de location d'hôtels et d’investissement
Hoceima- d'ensembles touristiques (hors terrain et fonds
Taounate ; Pour les entreprises hôtelières : de roulement)
- Gharb- exonération totale de l’IS et de l’IGR50% du coût
Chrarda-Beni- pendant 10 ans pour la partie du CA d'acquisition du
Hssen; réalisée en devises étrangères. Puis, terrain
- Tadla-Azilal ces taux seront réduits à 17,5% pour
- Régions sud l’IS et 20% pour l ’IGR
Exonération de toute contribution de
taxe professionnelle et taxe des
services communaux
Enseignem - Gharb- Exonération de la TVA pendant 8 ans Prise en charge par
ent privé et Chrarda-Beni- des biens d'investissement et des biens l’Etat de 10% du coût
formation Hssen; d'équipements matériels et outillages d’investissement
professionn - Tadla-Azilal acquis par ces établissements ainsi que (hors terrain et fonds
elle les prestations de service relatives aux de roulement)
loisirs, au transport et à la restauration 50% du coût
de leurs élèves et étudiants d'acquisition du
Taux de l’IS réduit à 17,5% pendant 10 terrain
ans
Taux de l’IGR réduit à 20% pendant 10
ans
Recherche - Toutes les - Déduction sur l'impôt dû au titre de l'IR Prise en charge par
et régions ou de l'IS de 70% du montant des l’Etat de 10% du coût
développe prioritaires dépenses de recherche et d’investissement
ment développement (hors terrain et fonds
de roulement)
50% du coût
d'acquisition du
terrain
Secteur de - Toutes les Déduction de l'IS des bénéfices Prise en charge par
l’environne régions réinvestis dans le capital de l'entreprise, l’Etat de 10% du coût
ment prioritaires dans la limite de 50% du bénéfice net d’investissement
imposable (hors terrain et fonds
de roulement)
50% du coût
d'acquisition du
terrain

Mission 3
43
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

INCITATIONS POUR LES ZONES INTERMEDIAIRES


SECTEUR REGIONS OU INCITATIONS INCITATIONS
A PROVINCES FISCALES FINANCIERES
SOUTENIR CONCERNEES
Industrie - Chaouia- Exonération totale de l'IS ou de l'IGR Prise en charge par
Ouardigha; pendant les 5 premiers exercices l’Etat de 5% du coût
Souss-Massa- Exonération pour une durée limitée de la d’investissement (hors
Draâ, taxe professionnelle terrain et fonds de
Doukkala- roulement)
Abda ; 25% du coût
Oriental d'acquisition du terrain
Tourisme - Doukkala- Taux réduit à 5 % pour la TVA pour les Prise en charge par
Abda; opérations d'hébergement, de l’Etat de 5% du coût
- Marrakech- restauration, de location d'hôtels et d’investissement
Tensift-Al- d'ensembles touristiques (hors terrain et fonds
Haouz ; Pour les entreprises hôtelières : de roulement)
- Souss-Massa- exonération totale de l’IS et de l’IGR 25% du coût
Draâ ; pendant 7 ans pour la partie du CA d'acquisition du
- Fès- réalisée en devises étrangères, taux terrain
Boulemane réduit à 17,5% ensuite pour l’IS et 20%
pour l ’IGR
Exonération pour une durée limitée de la
taxe professionnelle
Offshoring - Fès- Exonération totale pendant 8 ans de l’IS Contribution aux frais
Boulemane ; suivie d'un taux réduit à 17,5% de formation pour une
Souss-Massa- Et 8 ans pour l’IGR suivi d'un taux réduit durée de 5 ans,
Draâ à 20 % variable selon les
profils
Enseigneme - Oriental, Exonération de la TVA pendant 5 ans des
nt privé et - Doukkala- biens d'investissement et des biens
formation Abda d'équipements matériels et outillages
professionne - Fès- acquis par ces établissements ainsi que
lle Boulemane les prestations de service relatives aux
loisirs, au transport et à la restauration de
leurs élèves et étudiants
Taux de l’IS réduit à 17,5% pendant 8
ans
Taux de l’IGR réduit à 20% pendant 8
ans
Recherche - Toutes les Déduction sur l'impôt dû au titre de l'IR ou Prise en charge par
et régions de l'IS de 70% du montant des dépenses l’Etat de 20 % du coût
développem intermédiaires de recherche et développement d’investissement
ent (hors terrain et fonds
de roulement)
25 % du coût
d'acquisition du
terrain
Secteur de - Toutes les Déduction de l'IS des bénéfices réinvestis Prise en charge par
l’environnem régions dans le capital de l'entreprise, dans la l’Etat de 20 % du coût
ent intermédiaires limite de 50 % du bénéfice net imposable d’investissement (hors
terrain et fonds de
roulement)
25 % du coût
d'acquisition du terrain

Mission 3
44
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

INCITATIONS POUR LES ZONES AVANCES


SECTEUR REGIONS OU INCITATIONS INCITATIONS
A PROVINCES FISCALES FINANCIERES
SOUTENIR CONCERNEES
Industrie - Grand Exonération totale de l'IS ou de l'IGR
Casablanca ; pendant les 5 premiers exercices
- Rabat-Salé- Exonération pour une durée limitée de la
Zemmour- taxe professionnelle
Zaër ;
- Tanger-
Tetouan
Tourisme - Grand Taux réduit à 10 % pour la TVA pour les
Casablanca opérations d'hébergement, de
Rabat-Salé- restauration, de location d'hôtels et
Zemmour- d'ensembles touristiques
Zaër ; Tanger- Pour les entreprises hôtelières :
Tetouan exonération totale de l’IS et de l’IGR
pendant 5 ans pour la partie du CA
réalisée en devises étrangères, taux
réduit à 17,5% ensuite pour l’IS et 20%
pour l ’IGR
Offshoring - Grand Taux réduit pendant 5 ans de l’IS à 17,5% Contribution aux frais
Casablanca et de l’IR à 20 % de formation pour une
Rabat-Salé- durée de 3 ans,
Zemmour- variable selon les
Zaër ; Tanger- profils
Tetouan
Enseignem - Grand Exonération de la TVA pendant 3 ans des
ent privé et Casablana biens d'investissement et des biens
formation Rabat-Salé- d'équipements matériels et outillages
professionn Zemmour- acquis par ces établissements ainsi que
elle Zaër ; Tanger- les prestations de service relatives aux
Tetouan loisirs, au transport et à la restauration de
leurs élèves et étudiants
Taux de l’IS réduit à 17,5% pendant 5 ans
Taux de l’IGR réduit à 20% pendant 5 ans
Recherche - Grand Déduction sur l'impôt dû au titre de l'IR ou Prise en charge par
et Casablanca de l'IS de 30 % du montant des dépenses l’Etat de 10 % du coût
développe Rabat-Salé- de recherche et développement d’investissement (hors
ment Zemmour- terrain et fonds de
Zaër ; Tanger- roulement)
Tetouan 10 % du coût
d'acquisition du terrain
Secteur de - Grand Déduction de l'IS des bénéfices réinvestis Prise en charge par
l’environne Casablanca dans le capital de l'entreprise, dans la l’Etat de 10 % du coût
ment Rabat-Salé- limite de 50 % du bénéfice net imposable d’investissement
Zemmour- (hors terrain et fonds
Zaër ; Tanger- de roulement)
Tetouan 10 % du coût
d'acquisition du
terrain

Mission 3
45
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

4. CRITERES D’ELIGIBILITE
Les aides fiscales et financières prévues activités de recherche /
dans le tableau ci-dessus devraient être développement.
accordées aux investisseurs sous un certain
o Un pourcentage (à déterminer) de
nombre de conditions. Pour être éligibles à
l’investissement devra être financé
ces incitations, les entreprises devront :
sur les fonds propres de l’entreprise,
- Investir un montant minimum de 100 Mdh afin d’assurer sa pérennité.
dans les régions avancées, 50Mdh dans
o Le matériel industriel doit représenter
les régions intermédiaires. Aucun critère
au minimum 60% de l’investissement
de montant n’est imposé pour les régions
et doit être neuf.
prioritaires, où tous les investissements,
si réduits soient-ils, doivent être o Pour un investissement dans les
favorisés. régions avancées, l’entreprise devra
œuvrer dans un secteur d’activité
- Créer un minimum de 150 emplois
figurant dans la liste officielle des
stables dans les régions avancées et 100
industries high-tech (à élaborer). En
dans les régions intermédiaires. Ce
effet, ces régions doivent se
critère ne s’applique pas pour les
spécialiser dans les secteurs à très
activités de R&D et pour les services et
forte valeur ajoutée et il ne paraît pas
industries high-tech, qui sont souvent
judicieux d’y favoriser
produits par des petites entreprises.
particulièrement les industries
Aucun critère de nombre d’emplois créés
traditionnelles, déjà bien implantées.
ne s’applique pour les régions prioritaires.

- Répondre à des normes internationales


de protection de l’environnement, le droit
marocain de l’environnement étant à ce
jour peu développé. Le choix de ces
normes devra faire l’objet d’une étude ad-
hoc réalisée par des experts qualifiés.

- Pour les entreprises industrielles :

o L’investissement doit avoir pour but


de lancer une nouvelle production,
ou d’étendre une production
existante, ou de financer des

Mission 3
46
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

5. MECANISMES DE GOUVERNANCE
Tout au long du diagnostic et de la phase L’administration centrale est invitée à
recommandations et propositions, une encourager les initiatives, à tous les niveaux,
question importante nous a toujours permettant de concilier les aspirations et les
interpelée. Celle de savoir comment comportements des citoyens avec les
rechercher une attractivité globale du Maroc exigences des investisseurs étrangers.
au niveau des IDE tout en réduisant les
inégalités interrégionales. La concertation nécessaire au processus
de décision publique constitue par
En réponse, nous avons proposé des conséquent une question essentielle, dès
recommandations à deux niveaux : lors qu’il s’agit d’investir dans les
- au niveau global en proposant des énergies et les compétences disponibles
mesures d’ordre économique et localement pour renforcer l’attractivité des
institutionnel applicables à l’ensemble régions marocaines.
des régions dans le cadre d'une vision
stratégique et intégrée ; Au niveau local pour chaque région
- au niveau de chaque région étant donné Il faut créer les conditions d’organisation
les particularités locales et le niveau de la compétition régionale et cela
d’attractivité qui n’est pas le même. demeure en plus de la responsabilité
éminente de l’Etat celle des acteurs
Au niveau global locaux.

Il s'agit de voir l’Etat s’affirmer davantage Nous sommes dans une logique de
comme garant du long terme, promoteur de compétition des régions. Il faut assumer
l’attractivité des régions et prévenant des cette compétition dans de bonnes
situations non durables. Cette posture conditions. C’est le rôle d’une politique
implique de sa part une stratégie claire, d’aménagement du territoire que de
organisant la lisibilité des régions en vue de donner à chacune des régions le
mobiliser les acteurs locaux et, de rassurer maximum de chances pour attirer les
les investisseurs étrangers. IDE.

Mais, rappelons-le, il s’agit moins de tout L’enjeu est important car cette démarche
décider sur un mode technocratique, que de signifie que la stratégie de
susciter un élan et d’accompagner des développement doit répondre à un certain
vocations qui s’expriment sur le terrain. nombre d’exigences :

Mission 3
47
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

- la première exigence concerne


l’engagement des acteurs locaux, qui sans
eux, l’attractivité de la région n’a pas de
sens. C’est l’engagement des acteurs au
premier rang de la gouvernance des
régions qui attirera les IDE ou non.
- La deuxième exigence concerne le rôle de
la région..

Telle qu’elle est ainsi décrite, l’attractivité


à l’échelle régionale doit reposer sur une
différenciation des politiques publiques et
sur l’infrastructure institutionnelle.
La nécessaire internationalisation des
économies régionales et l’autonomie
qu’entend assumer la région dans son
développement, auxquels s’ajoutent
désormais les impératifs de l’attractivité,
font de la question régionale un enjeu.

En d’autres termes, la redéfinition du rôle


de l’Etat et la reformulation de sa
vocation stratégique sont également en
cause. A travers l’attractivité, c’est la
question de la régionalisation des
politiques publiques qui est posée. Trop
longtemps, ce sont les régions qui ont du
s’adapter aux politiques. L’efficacité
comme l’équité, commande désormais
que ce soient les politiques qui s’adaptent
aux régions.
Le débat engagé sur la régionalisation
avancée montre la nécessité de ce
changement.

Mission 3
48
Recommandations - Propositions
Etude sur les Investissements Directs Etrangers (IDE) et les avantages comparatifs des régions

CONCLUSION GENERALE
A partir de ces tendances lourdes, il est
Le diagnostic sur les « IDE et l’attractivité
apparu nécessaire de dessiner quelques
régionale » a montré que l’ouverture
configurations possibles d’évolution des
croissante de l’économie marocaine
régions en fonction des caractéristiques
s’accompagne du rôle dominant des flux
relevées comme pouvant influencer les
financiers externes et notamment des IDE.
facteurs d’attractivité à venir. Ces
Un nouveau modèle économique apparaît,
caractéristiques révèlent, entre autres, que
plus extraverti, qui crée des ruptures dans le
tissu économique et dans l’espace national,
pour être présentes dans la nouvelle
entraînant de plus en plus de disparités
dynamique mondiale les régions marocaines
sociales et régionales. Ce modèle est
doivent passer par :
exigeant pour les régions marocaines, en
termes de compétences requises, de - la maîtrise des nouveaux savoirs (peut-
être encore plus immatériels),
capacités d’adaptation, de besoins de
financement. Ce nouvel environnement est - la compétitivité de l’appareil de
néanmoins l’occasion d’un repositionnement production,
des régions marocaines, comme l’un des - l’amélioration permanente de la formation
cœurs du nouveau système productif et de la qualification,
dominant et des échanges. - l’amélioration continue de leur image et
Apparemment, les disparités interrégionales de l’environnement des affaires ;
s’accentuent au fur et à mesure que - la mise en place d’outils de régulation et
l’ouverture s’accélère. Les régions en des contributions aux outils
souffrance, accumulant faible dynamisme réglementaires (schémas régionaux
économique et dégradation du cadre d’aménagement, outils réglementaires
incitatif, sont souvent dominées par l’aspect spécifiques, etc@).
rural. Elles connaissent un affaissement de
leur tissu productif et dépendent de plus en
plus des ressources et des transferts publics
accentuant ainsi leur vulnérabilité.

Dans ce cadre, la logique d’affectation et de


redistribution largement pratiquée par le
pouvoir public reste inopérante pour les
nouvelles affectations de ressources de
nature essentiellement endogène et
immatérielle liées à la qualité des
infrastructures en place, au cadre incitatif et
au système de gouvernance. Par ailleurs, il
semble nécessaire de reconsidérer les liens
entre stratégie des investisseurs étrangers
et la localisation à la lumière des nouvelles
mutations, et des opportunités offertes par
les nouvelles délocalisations, résultat, par
exemple, des nouvelles technologies de
l’information et de la communication (NTIC).
C’est en intégrant ces enjeux à l’échelle
régionale que se nouent aujourd’hui des
partenariats porteurs d’innovation pour le
développement économique, la création
d’emplois et la cohésion sociale.

Mission 3
49
Recommandations - Propositions