Vous êtes sur la page 1sur 2

Barre sollicitée axialement

Un barre cylindrique est soumise à une force Fi. . Définir le diamètre de la barre
assurant une durée de vie infinie pour :

F1 = 2.Fo
F2 = Fo*sin(ωt)
F3 = Fo*(1+sin(ωt)) Fi

Donnée : σE = 108 daN / mm2 - σ D = 54 daN/mm2 - Fo = 3000 daN - ω =6.28 rad/s


Solutions

Φ1 = 8.41 mm Φ2 = 8.41 mm Φ3 = 10.3 mm

Lame en flexion
Un petit ressort à lame (largeur b=6mm, longueur L = 75 mm, épaisseur e ) est soumis à une
charge variable F = 45 +15.sin(ω.t) N.

1. En assimilant ce ressort à une poutre appuyée-appuyée, quelle est l'épaisseur minimum


pour obtenir une durée de vie infinie ? (On négligera l'effort tranchant).
2. Cette durée de vie théorique est-elle réaliste pour ω = 1000 rad/s ? ω = 3000 rad/s ?

Données : σE = 105
daN/mm2 - σ D = 49 daN/ F
mm2
Solutions
e ≥ 1.17 mm L/2 L/2

Théorie de Miner appliquée à une poutre en flexion


Une poutre en flexion est chargée suivant un spectre de charge représenté sur la figure
suivante. On ne considère que les contraintes normales à la section avec des contraintes alternées et
une contrainte moyenne nulle. L'amplitude maximale de la contrainte au point le plus chargé de la
section la plus sollicitée est égale à 277 N /mm2.

Calculer la durée de vie en nombre de cycles en utilisant la théorie de Miner linéaire. On


prendra k =1 et on considérera une loi de fatigue de Wölher. Le segment de droite inclinée de la
courbe est défini par 2 points : σa = 300 N / mm2 pour 102 cycles et σD = 100 N /mm2 pour 106 cycles.
Au delà de 106 cycles, on considère une limite de fatigue de σD = 100 N /mm2 constante.
Solutions

Nr= 5721 cycles

Essais de Timbrage
Un récipient à pression est soumis à un essais de timbrage (ou d'épreuve) avec une pression telle que la
contrainte σmax soit égale à 0.9 σE, afin de déterminer la dimension maxi des fissures (supposées semi-
circulaire) présentent dans le matériaux (dimension maxi n'entrainant pas la rupture brutale). Ensuite,
le récipient est soumis à des variations de pression entre 0 et 100 MPa. Calculer le nombre de cycles à
la rupture.
Données :
R=35mm
t = 5mm
-3/2
P K 1c = 30 MNm
σE = 1120 MN/m2
σz C = 6.9 10-12
m=3
σθ

Solutions N = 5662 cycles

R
t

K I =1.12*σ * π.a
φ
a
B c >> a et B >> a
⇒ KI = 1.12 * σ * (πa)1/2
π /2 1/ 2
2c   c2 − a 2 2 

φ= ∫ 1 −  2 * sin θ  dθ
0   c 