Vous êtes sur la page 1sur 4

Science économique

Notions du référentiel : Offre et demande, prix et quantité


d'équilibre, preneur de prix, rationnement, surplus, gains à
3- La coordination par le marché l’échange, allocation des ressources.

Sous-thème 2 – Comment un marché concurrentiel


fonctionne-t-il?

TD – Le marché de concurrence pure et parfaite, un


fonctionnement optimal selon les néo-classiques

Objectifs :
 Surplus du producteur et du consommateur
 Effets sur le marché de l’instauration d’un prix plafond ou plancher

On est sur le marché du beurre du TD précédent. Les courbes d’offre et de demande sont les suivantes :

La courbe d’offre s’écrit : q = 2 p + 150


Les données de l’offre globale sont alors les suivantes :
Prix en euros/ kg Quantité produites (en millions de tonnes)
2 154
3 156
4 158
5 160
6 162
7 164
8 166

La courbe de demande s’écrit : q = - 3p +165


Les données de la demande globale sont donc les suivantes :
Prix en euros/ kg Quantité demandées (en millions de tonnes)
2 159
3 156
4 153
5 150
6 147
7 144
8 141

Partie 1 – Le surplus

On se situe sur le marché du beurre qu’on postule être en concurrence pure et parfaite

I. Le surplus des consommateurs

1. Définissez le surplus des consommateurs. Présentez- le graphiquement

Le surplus est la différence entre le prix que serait prêt à payer le consommateur (son prix de réserve) et le prix
d’achat: surplus du consommateur. Graphiquement, le surplus des consommateurs est l’aire comprise entre la droite de
demande et la droite du prix d’équilibre (3 euros)
II. Le surplus des producteurs

1. Définissez le surplus des producteurs. Présentez- le graphiquement

Le surplus est la différence entre le prix auquel le producteur vend sa production et celui auquel il serait prêt à vendre
sa production. Graphiquement, le surplus des producteurs est l’aire comprise entre la droite du prix d’équilibre (3
euros) et la droite d’offre.

Partie 2 – L’ intervention de l’Etat

I. L’instauration d’un prix plafond

L’Etat décide d'intervenir sur le marché du beurre en appliquant un prix plafond de 2 euros
1. Définissez le terme de prix plafond

Le prix plafond est une réglementation qui rend illégale la fixation d’un prix plus haut qu’un niveau spécifié par la
loi : le prix ne peut dépasser ce seuil

2. Quelles sont les raisons qui peuvent amener l'Etat à appliquer cette politique ?
L’intérêt est de pouvoir faciliter la consommation d’un bien jugé indispensable. Le beurre est un produit
traditionnellement consommé en France et jugé essentiel dans la gastronomie française.

3 Construire un graphique qui mette en évidence les conséquences de ce prix plafond sur le marché du beurre

 Sur l’équilibre du marché :


 la demande (158 millions de tonnes) est supérieure à l’offre (154 millions de tonnes)
 le déséquilibre ne peut être résorbé car il n’ y a plus flexibilité des prix
 sur le surplus :
 Le surplus des consommateurs : 2 effets jouent en sens contraire
- La baisse du prix
- La baisse des quantités échangées
 Le surplus des producteurs : il diminue car des producteurs quittent le marché et ceux qui restent ont un
surplus qui diminue

II. L’instauration d’un prix plancher

L’Etat décide d'intervenir sur le marché du beurre en appliquant un prix plancher de 5 euros le kg

1. Définissez le terme de prix plancher

Le prix plancher est une réglementation qui rend illégale la fixation d’un prix plus bas que le niveau spécifié par la
loi : le prix ne peut tomber en dessous de ce seuil

2. Quelles sont les raisons qui peuvent amener l'Etat à appliquer cette politique ?
Augmenter le prix du beurre pour deux raisons :
- Assurer un revenu minimum aux producteurs
- Rendre le beurre plus cher pour inciter à ne pas le consommer

3. Construire un graphique qui mette en évidence les conséquences de ce prix plancher sur le marché du beurre
 Les conséquences du prix plancher sur l’équilibre du marché :
 l’offre est supérieure à la demande : il y a une surproduction : 160 millions de tonnes contre 150
 le déséquilibre ne peut être résorbé car il n’y a plus flexibilité des prix
 Les conséquences du prix plancher sur le surplus : il diminue
 Le surplus des consommateurs : il diminue, car des consommateurs quittent le marché ; ceux qui restent ont
un écart entre prix de réserve et prix de marché plus faible
 Le surplus des producteurs : 2 effets jouent en sens contraires :
 La hausse du prix
 La baisse des quantités échangées