Vous êtes sur la page 1sur 3

LES CANALISATIONS

1 Les différents modes de pose :

Aérien, sous terrain, caniveaux, fixés au parois, chemin de cable, en goulotte, encastré.

Le choix depend de l’état des lieux.

Chaque mode de pose a ses spécifité.

2 Conduits :

permettent de proteger les cables contre les contraintes ext.

Chaque conduits a sa dénomination et ses propres contraintes.

Le choix dépend de l’environnement.

Les différents type de conduits : VOIR TIRAGE 2

3 conducteurs et cable :

Les cable permettent d’alimenter les recepteur en toute sécurité pour n’importe quel lieu et
contraintes ext.

Il existe plusieurs types de cable qui doivent etre normalisés, et chacun a sa propre dénomination (
tirage 3,4)

CALCUL D’ECLAIRAGE INTERIEUR

1 Grandeur et unité photométrique :

LE FLUX LUMINEUX FI : une grandeur caractéristique d’un flux energitique caractérisant ca capacité à
produire une sensation lumineuse. [ lumin lum ]

INTENSITE LUMINEUSE : c le rapport du flux lumineux se propageant dans un angle solide ( I cd= FI/Sd )

Luminance : rapport de l’intensité par la surface [Cd /m²]

L’éclairement : la densité du flux lumineux reçu par une surface ( E= FI/S ) [LUX]

2 Méthode des facteurs d’utilisations :

Nbre de luminaire = flux totat / flux du luminaire

Flux total = ( E*S*D ) / ( n*U )

**E : éclairement moyen [lux]

**S : surface du plan utile


**D : facteur de dep…..  utilisé pour tenir en compte les diminutions du flux durant le temps.

Sa valeur dépend de :

- L’atmosphère du local (poussière)


- Luminaire choisis
- Qualité de l’entretien

Ses valeurs moyens:

D : 1.3  toutes les conditions sont favorables

D : 1.4  majorité d’écart

D : 1.5  conditions défavorable

**N : rendement du luminaire N= (flux sortant du luminaire)/(flux émis par la source)  compris
entre ( 0.4 et 1 ). Donné par le constructeur

**U : l’utilance.. le plafond et le mur absorbe une quantité du flux émis  U sortie par l’abaque.

Depend de :

- Forme (indice) du local : K = (a*b)/[h*(a+b) ] , a : largeur du local, b : longueur du local, h :


hauteur au plan utile.
- Rapport de suspension : J = h’/(h+h’)  J = 0 ou 1.3.
- Facteur de reflexion du plafond et des murs : blanc tres clair  70%
Couleur claire  50% 
Couleur vive  30%
Couleur foncé ou vitrage sans rideaux  10%
- Classe des luminaires ( de A jusqu’à J )  intensif ou extensif
Eclairage direct  ateliers bureaux
Eclairage indirect  salle d’exposition

3 Répartition des luminaires : la distance entre 2 luminaire dependant de la classe photométrique et


de la hauteur h

A  e= 0.9h

B  1h

C  1.1h

D  1.2h

E  1.3h

F  1.4h

G  1.45h

H,I,J 1.5h
LES DIFFERENTS MONTAGE D’ECLAIRAGE

1 Montage simple allumage : allumer un seul circuit d’un seul endroit

2 Montage double allumage : allumer d’un seul endroit 2 circuits ( ensemble ou séparés )

3 Montage va et vien : allumer de 2 endroits différents un circuit

4 Montage télérupteur : allumer plusieurs circuits de plusieurs endroits

5 Montage minuterie : la meme chose que 4, sauf que ça se fait automatiquement.  avec ou sans
effet.

CALCUL D’ECLAIRAGE EXTERIEUR

La méthode à suivre est celle du rapport R