Vous êtes sur la page 1sur 9

 TP N°01 :Moment d’inertie d’un solide

Réaliser par l’étudiant : hadjoudj hamza

Le contenu :
 Présentation.
 Le but.
 Définition et propriété.
 Matériel.
 Manipulation.
 Résultat.
 Partie expérimental.
 Partie théorique.
 Conclusion.

1
 Présentation :
On utilise dans ce TP le dispositif expérimental qui permet d’étudier le
mouvement d’oscillation de torsion du solide autour de l’axe.

Le dispositif est constitué du solide à étudier fixé sur un axe solidaire d’un ressort à
spirale, le ressort exerce un couple qui tend à faire revenir l’axe dans sa position
initiale.

 Le but :
Le but est de déterminer le moment d’inertie de différents solides par rapport à
l’axe de rotation.

 Définition et propriété :
Le moment d’inertie I de N masses :

I=∑m.r² (∑de N masses)

Le moment d’inertie d’une seule masse:

I=m.r²

La relation entre le moment cinétique et la vitesse angulaire :

L=I*ϖ

L : le moment cinétique.

I : le moment d’inertie.

ϖ:la vitesse angulaire.

La période T d’oscillation de torsion :

T=2π√I/D=2π/ϖ₀

ϖ₀ : pulsation.

2
D :la constante de torsion.

ϖ₀=√D/I

M=d/dl*L

M : le moment.

L : moment cinétique.

M=L

f*r =D.Ө D=f*r/Ө

 matériel :
Sphère :

r=8

m=961.9g

Disque :

D=11cm

M=315,8g

Cylindre :plein

R=4,5cm

M1=491g

Tige :

3
r=35 cm

M=177.4g

Cylindre creux :

M=554.7g

R=4,5cm

Le dynamomètre.

Le chronomètre.

Deux masses amovibles :

M=238,8g.

Dispositif expérimental :

 Manipulation :

4
En crochant le dynamomètre perpendiculaire à la tige, et tourner la tige à
l’angle π et on prend la force indiqué et à chaque fois on change le’ r ‘pour
déterminer D la constante de torsion.

On placer la tige sur l’axe de rotation puis on la tourner à l’angle π puis


relâcher et à l’aide de chronomètre on museront le temps de 5 oscillations, de
même façon on museront la barre chargé, la sphère (2π), cylindre, cylindre
creux, disque….pour déterminer T=t(5osc)/2.5, puis on déterminer le moment
d’inertie I du solide.

 Résultat :
1. Partie expérimental :
-Calcul de la valeur moyen de la constante de torsion Dmoy:

D=F*r/Ө (N.m/rad)
R (cm) 5 10 15 20 25 30
F(N) 1.6 0.8 0.6 0.4 0.3 0.2
D*10-2 2.54 2.54 2.86 2.54 2.38 1.9

Dmoy= (2.54+2.54+2.86+2.54+2.38+1.9)*10-2/6
Dmoy=2.46*10-2 (N.m/rad)
-Calcul de l’erreur moyen absolue ϪD :
ϪD=│D₁-Dmoy│+│D₂- Dmoy│ +│D₃- Dmoy│+│D₄- Dmoy│+
│D₅-Dmoy│+│D₆- Dmoy│
ϪD=Max[│2.54-2.46│+│2.54-2.46│+│2.86-2.46│+│2.54-2.46│+│2.38-
2.46│+│1.9-2.46│]

5
ϪD=0.0054

-Calcul l’incertitude relative:


ϪD/D =0.0054/2.46*10-2

ϪD/D = 2.1*10-1

-Ecrire la valeur de D sous la forme D=Dmoy±ϪD :

D=0.0246±0.0054

Déterminer T :
Ө=π=3.14 rad
T=t₅ₒₓᵢ/2.5
2-3-moment d'inertie de la tige seule:
-le temps de 5oxillation:
Essaie 1 Essaie2 Essaie3
6s 6.1 s 6s

-La période T:

on a: 2.5T=t5oxi T=t5oxi/2.5 T=6.03/2.5

Tmoy=6+6.1+6/3= 6.03s T= 2.412s

-Le moment d'inertie I de la tige: m=177.4g

Iexp=T2.D/4π2 Iexp=(2.412)2*2.46*10-2/4π2

Iexp= 3.6*10-3 s2.N.m/rad3

le moment d'inertie théorique:

Ithéo=ml2/2

6
Ithéo=1.3*10-3

Comparison:

3-3- Le moment d'inertie de la tige avec deux masse:


Iexp=T2.D/4π2

- valeur théorique:

Ithéo=

La barre chargé :
r(cm) 5 10 15 20 25 30

t₅ₒₓᵢ(s) 6.8 6.7 6.6 8.8 9 8.9 11.4 11.2 11.1 14.4 14.4 14.5 17.4 17.4 17.5 20 19.9 21

t5oxi(moy) 6.7 8.9 11.23 14.43 17.43 20.3

T 2.68 3.56 4.49 5.77 6.97 8.12

Iexp*10-3 4.48 7.9 0.12 0.21 0.30 0.40

Ithéo

3-4-moment d'inertie de plusieurs solides:


Solide t₅ₒₓᵢ(s) T(s)
Cylindre creux 2.8 3 3.1 1.19
Cylindre plein 2.1 2.1 2 0.828
Disque 4.3 4.2 4.3 1.7
Sphère 4.1 4.2 4.1 1.652

7
Le moment d'inertie théorique:
1-Partie théorique :
Sphère : Ithéo=2/5mR²
La tige: Ithéo=1/12mL²
Cylinder creux: Ithéo=1/2m(Rex²+Rint2)
Cylinder plain: Ithéo=1/2mR²
Disque: Ithéo=1/2mR²
-Partie exprimentale:
Iexp=T2.D/4π2

Solide M(kg) R(m) Ithéo Iexp


Cylindre creux 0.534 Rex=0.044 Rint=0.039 9.24*10-4 8.83*10-4
Cylindre plein 0.465 0.044 4.5*10-4 4.27*10-4
Disque 0.340 0.11 2*10-3 1.8*10-3
Sphère 0.992 0.073 2.1*10-3 1.7*10-3

-Comparison:
le moment d'inertie exprimentale dans un plusieurs solide (sphére,
disque, cylindre creux, plein) est presque égale a le moment d'inertie
théorique. Le moment d'inertie théorique dans tout les solide un peu
grand que le moment d'inertie exprimentale.

Conclusion:

8
On compare la valeur expérimentale du moment d’inertie mesurée de
chaque solide avec sa valeur théorique, et on obtient qu’il dépende de T et
D et qu’il change à partir de la nature de solide.