Vous êtes sur la page 1sur 14

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

Transmissions par poulies et courroies

Détails
Écrit par SG

Transmission poulies-courroies (http://www.sciences-technologies.net/index.php/genie-mecanique/conception-m%C3%A9canique/2-transmissions-par-poulies-et-courroies)

Like 0 Tweet Share

Ce systè me permet de plus :


- pour un arbre moteur d’avoir plusieurs arbres ré cepteurs.
- un montage é conomique et une maintenance aisé e.
- d’amortir les vibrations et les chocs de transmission ce qui augmente la duré e de vie des organes moteur et ré cepteur.
- d’assurer un fonctionnement silencieux.
Par contre les courroies ont une duré e de vie plus limité e que la plupart des organes mé canique, il faut donc surveiller l’usure et pré voir un plan d’entretien
pé riodique ( Maintenance pré ventive) pour palier au vieillissement de la courroie.

Principe
Silencieuses, elles sont surtout utilisé es aux vitesses é levé es avec de grands entraxes possibles entre poulies.
La tension initiale des courroies est indispensable pour garantir l'adhé rence et assurer la transmission du mouvement.
Un systè me à entraxe ré glable ou un dispositif annexe de tension (galet enrouleur, etc.) est souvent né cessaire pour ré gler la tension initiale et compenser
l'allongement des courroies au cours du temps.
A l'exception des courroies cranté es, en fonctionnement normal, il existe un lé ger glissement de la courroie sur les poulies amenant une impré cision du
rapport de transmission ; celui-ci n'est pas exactement é gal au rapport des diamè tres des deux poulies.

Figure 1 - Principe d'une transmission Figure 2 - Inverseurs


par poulie courroie

Règle : quand une courroie quitte une poulie elle doit se trouver dans le plan mé dian de la poulie ré ceptrice.

Figure 3 - Cas d'arbres perpendiculaires

Courroies rondes : elles sont surtout utilisé es dans les petits mé canismes

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

Figure 4 - Courroies rondes : exemple de con iguration

Courroies plates
Trè s silencieuses, elles permettent de grands rapports de ré duction et sont surtout utilisé es aux grandes vitesses (80 à 100 m/s) sous de faibles couples. Elles
absorbent bien les vibrations torsionnelles, ce qui autorise les grands entraxes et les grandes longueurs. Elles ont un trè s bon rendement (≈ 98 %, comparable
aux engrenages). Le bombé des poulies permet un meilleur guidage et une meilleure stabilité de la courroie et compense dans une certaine mesure un
dé salignement initial.

Figure 5 - Courroie plate. Matériaux : polyuréthane (< 25 m/s), polyester, aramide revêtu silicone (< 80 m/s)...

Rapport de transmission

Nd : vitesse de la petite poulie en tr/min


ND : vitesse de la grande poulie en tr/min
ωd et ωD : vitesses en rad/s
d : diamè tre d'enroulement petite poulie
D : diamè tre d'enroulement grande poulie
Cd : couple sur la petite poulie en N.m
CD : couple sur la grande poulie en N.m

Figure 6 - Cinématique

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

Étude dynamique
Cette é tude peut ê tre gé né ralisé e aux autres courroies.
Données :
T : tension du brin tendu (en N)
t : tension du brin mou « t <T » (en N)
T0 : tension initiale de la courroie (en N)
f: coef icient de frottement entre poulie et courroie
P : puissance transmissible (en W)
V : vitesse (liné aire) de la courroie (en m/s)
m : masse de 1 m de courroie (kg/m)
θ= θd: arc d'enroulement sur la petite poulie (en rad)
Hypothèse : les forces de frottement entre poulie et courroie sont supposé es uniformes sur toute la longueur de l'arc d'enroulement.

Rapport entre les tensions T et t


Cas 1 : effets de la force centrifuge sur la courroie né gligé s
Aprè s une é tude statique on obtient :

Cas 2, en tenant compte de la force centrifuge (F) sur la courroie

Figure 7 - Efforts de tension


Couples transmis

Tension t maximale admissible (Tmaxi)

Si T0 est la tension initiale (appliqué e au moment de l'installation) lorsque la courroie tourne à vide (T ≈ t ≈ T0), en fonctionnement sous charge on a :
T = T0 + ζf(pour le brin tendu)
Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨
Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...
t = T0- ζF (pour le brin mou)
Aprè s addition des deux : T0 = ½(T + t) .
T est maximale lorsque t est minimale (t = 0) : Tmaxi = 2T0

Figure 8 - Tension initiale d'une courroie

Puissances transmissibles

En fonctionnement normal : P = (T - t).V


Puissance maximale transmissible (cas ou Tmaxi = 2T0) :
P = (Tmaxi-tmini).V=(2T0-0).V=2T0.V
En pratique on pose : P = 2.KP.Kv.T0.V / Ks
P en watts
T0 en N
V en m/s
Kp : coef icient correcteur fonction du diamè tre de la poulie
Kv : coef icient correcteur fonction de la vitesse (V) de la courroie
Ks : coef icient correcteur fonction des conditions de service (tableau 1. ci-aprè s)
On peut poser Pb = 2.Kp.Kv.T0.V = puissance de base de la courroie avec la condition [P.Ks ≤ Pb].

Courroies trapézoïdales

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

Figure 9 - Principales familles de courroies trapézoïdales

Figure 10 - Efforts presseurs exercées par la gorge d'une poulie


sur une courroie trapézoïdale

Figure 11 - Exemples d'application des courroies trapézoïdales

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...
Les courroies trapé zoı̈dales sont les plus utilisé es ; à tension é gale elles transmettent une puissance plus é levé e que les courroies plates (consé quence de la
forme en V augmentant la pression de contact et par là l'effort transmissible).
Si une puissance é levé e doit ê tre transmise on peut utiliser plusieurs courroies en parallè les sur la mê me poulie (avec 1, 2, 3..., 10 gorges).
Le montage né cessite un bon alignement des poulies et un ré glage de l'entraxe pour le montage et le dé montage.
Remarques :
- Pour obtenir de bons ré sultats et une bonne transmission, la courroie doit aller suf isamment vite (environ 20 m/s).
Les problè mes apparaissent au-dessus de 25 m/s et en dessous de 5 m/s (sché matiquement 4 000 tr/min est une bonne vitesse ; des problè mes au-
dessus de 5 000 tr/min et au-dessous de l000 tr/min).
- Contrairement aux courroies plates, les grands entraxes sont à é viter car les vibrations excessives du brin mou diminue la duré e de vie et la pré cision de
la transmission [indications : α < 3(D+d)].

Figure 12 - Séries classiques et étroites Figure 13 - Montage sur une poulie


(β = 32°, 34°, 36°, 38°)

La sé rie é troite (SPZ, SPA...) permet des transmissions plus compactes que la sé rie classique (Z, A, B...) ; les courroies sont plus lexibles et les calculs
identiques. Un crantage inté rieur augmente la lexibilité et la capacité à dissiper la chaleur aux hautes vitesses.
Les courroies strié es ont une action coinçante moins marqué e et leur fonctionnement se rapproche plus de celui des courroies plates.

Étude générale
Elle est identique à celle des courroies plates sauf que d et D sont remplacé s par dp et Dp , diamè tres primitifs des poulies, et que β intervient.
Indication : 3 ≤ T/t ≤ 5 et le plus souvent T≈5t

Calcul des courroies trapézoïdales

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

Figure 14 - Ligne primitive d'une courroie trapézoïdale

Le principe est ré sumé par l'organigramme de la igure 14

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

igure 15 - Graphe 1 : gamme des puissances transmissibles par type de courroie.


Remarques :

- Plus le diamè tre des poulies est grand, plus la duré e de vie est grande. Les puissances de base (Pb) indiqué es tableau 4, en tiennent compte et sont dé terminé es pour un angle
d'enroulement de 180°. Le coef icient Kθ permet de faire les corrections pour des angles d'enroulement diffé rents.

igure 16 - Graphe 2

- Plus la longueur de la courroie est grande, plus la duré e de vie est é levé e (chaque tronçon de courroie travaillant moins) ; le coef icient KL permet de faire les corrections.

igure 17 - Graphe 3
Données :

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...
Nd : vitesse de la petite poulie (tr/min)

ND : vitesse de la grande poulie (tr/min)

dp : diamè tre primitif de la petite poulie

Dp : diamè tre primitif de la grande poulie

L : longueur primitive de la courroie

lp : largeur primitive de la section de la courroie

V : vitesse liné aire de la courroie (m/s)

P : puissance ré elle à transmettre (W)

Ps : puissance de service ou puissance corrigé e

Pb : puissance de base de la courroie

Pa puissance admissible par la courroie

KL : coef icient correcteur fonction de la longueur primitive Lp

Ks : coef icient correcteur lié aux conditions de service de la transmission

Kθ coef icient correcteur fonction de l'angle d'enroulement θ

θ= θd : angle d'enroulement sur la petite poulie

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

Exemple de calcul
Soit à dé terminer les courroies transmettant une puissance de 10 kW entre un moteur é lectrique (1 500 tr/min) et une machine de production (600 tr/min) travaillant de 6 à 15 h/jour.

Résolution
On adopte un Ks de 1,3 pour l'installation.

Ps = P.Ks= 10.1,3 = 13 kW

Le graphe 1 ( igure 15) permet de sé lectionner les courroies de type B.

Diamètres primitifs
dp = 140 mm est imposé pour la petite poulie.

Pour la grande poulie :

Vitesse linéaire de la courroie

Entraxe α
avec Dp/dp = 2,5 on prend a ≥ ½(Dp+dp)+dp = 385 mm = αmini

limite supé rieure : α < 3(Dp + dp ) = 1 470 = αmaxi

Pour des raisons d'encombrement et compte tenu du tableau 3, on retient α = 437 mm

Longueur primitive courroie :


Lp = 2 x 437 + 1,57(350 + 140) + (350 - 140)2/(4.437) = 1 668 mm

Puissance de base de la courroie


(tableau 4, avec dp = 140 et V = 11 m/s) :

Pb = 4,16 kW (obtenue par interpolation entre 3,95 et 5,02)

Puissance admissible de la courroie choisie


Pa = Pb.KL.Kθ KL

KL ≈ 0,94 (graphe 3 avec Lp = 1668) ;

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...
Kθ ≈ 0,93 (graphe 2 avec θ = 152,19°)

θ = 180° - 2 sin-1((Dp - dp)/2a) =


180° - 2 sin-1((350 - 140)/2 x 437)) = 152,19°

Pa = 4, 16.0, 94.0, 93 = 3,64 kW

Nombre né cessaire de courroies : nc = 13/3,64 = 3,57 (soit 4 courroies)

Courroies crantées (ou synchrones)


On peut les considé rer comme des courroies plates avec des dents. Elles fonctionnent par engrè nement, sans glissement, comme le ferait une chaı̂ne mais avec plus de souplesse.

Contrairement aux autres courroies, elles supportent bien les basses vitesses et exigent une tension initiale plus faible.

igure 18 - Exemple de transmission igure 19 - Caractéristiques


par courroie crantée des courroies crantées

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

igure 20 - Graphe 4 : (gammes) puissances igure 21 - Graphe 5 : puissance de base des


transmissibles des courroies crantées courroies crantées

Calcul des courroies crantées


II est analogue à celui des autres courroies.

Rapport de transmission

Zd : nombre de dents de la petite poulie

ZD : nombre de dents de la grande poulie

Puissance de service : Ps = P.Ks (Ks par tableau 1)

Dé termination du pas, ou du type de la courroie par l'intermé diaire du graphe 4 (à partir de Ps et Nd la vitesse de la petite poulie).

Vitesse liné aire V de la courroie : V = Nd.p.Zd/60

Remarque π.d =p.Zd = circonfé rence primitive de la petite poulie

Puissance de base (Pb) de la courroie choisie par l'intermé diaire du graphe 5 ; les Pb indiqué es le sont pour une largeur de ré fé rence de 5 mm.

Choix de la largeur de la courroie sachant que Pb.Kb ≥ Ps

Kb coef icient correcteur fonction de la largeur des courroies (tableau ci-dessous)

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨


Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies http://www.sciences-technologies.net/genie-mecanique/conception-mé...

Remarque : si l'on a moins de 6 dents en prise (Zpr < 6) sur la petite poulie, il faut utiliser le coef icient correcteur supplé mentaire Kz (PbKb.Kz ≥ Ps)

Transmissions par poulies et courroies - Sciences et Technologies ‫ ﺹ‬٠١:٥٧ ١١/٠٢/٢٠١٨