Vous êtes sur la page 1sur 8

Ecole Supèrieure Polytechnique

Institut supèrieur de Matièrs du Batiment,des Travaux


publics et de L’Urbanisme

ISM-BTPU

Grade :
Module : MATERIAUX GRANULAIRES
COMPTE-RENDU DU TP N°5

(ESSAI DE CONSISTANCE NORMALISEE)


Présente par

O2

1-introduction

L’attention des utilisateurs est de plus en plus attirée par les


propriétés des mortiers et des bétons à l’état frais, avant la prise
et le durcissement. Les caractéristiques du mortier et du béton
sont fondamentales et varient avec la nature du liant, le dosage
en eau et le mode de préparation. La pâte de ciment de
consistance normalisée a une résistance spécifiée à la
pénétration d’une sonde normalisée. L’eau nécessaire à une telle
pâte est déterminée par des essais de pénétration sur pâte à
quantités d’eau différentes,L’état pâteux intermédiaire entre
liquide et solide est caractérisé par sa consistance qui peut être
molle, plastique ou bien ferme

1-1Objectif de l’essai

La consistance de la pâte caractérise sa plus ou moins grande


fluidité. L’objectif est de définir une telle

consistance dite « CONSISTANCE NORMALISEE

1-2-Principe d’essai
Dès que le ciment anhydre a été mélangé avec de l’eau,
l’hydratation commence et les propriétés de la pâte ainsi obtenue
sont évolutives dans le temps. Tant que cette hydratation n ’est pas
trop avancée la pâte reste plus ou moins malléable voire plastique,
mais au bout d’un certain temps, le matériau devient de plus en plus
difficile à travailler et sa température augmente: il fait prise et s’apparente
à un solide.

On mesure l'enfoncement d’une aiguille de 10 mm, fixée à la partie


mobile de l’appareil de Vicat dont la masse totale est de 500 g, dans une
pâte de ciment maintenue dans un moule tronconique. Lorsque l’aiguille
s’arrête à une distance d = 6 mm (+ ou - 1 mm) de la plaque de base
plane, on dit qu’ily a début du temps de prise ; et lorsque l’aiguille avec
l’accessoire

annulaire ne s’enfonce plus que de 0,5 mm par rapport au sommet du


moule tronconique, on a atteint le temps de fin de prise.

La consistance est évaluée ici en mesurant l’enfoncement dans la pâte,


d’une

tige cylindrique sous

l’effet d’une charge constante. L’enfoncement est d’autant plus important


que la consistance est plus fluide.

La consistance évaluée de cette manière sera appelée « CONSISTANCE


VICAT»

2-Matériel utilisé

• Salle climatisée: L’essai doit se dérouler dans un


e salle, dont la température est de 20° C± 1° C
- Un malaxeur à la norme NF EN 196 – 1 ou NF P 15 – 471 avec
récipient en acier inoxydable
- Appareil de Vicat dont la masse totale des parties mobiles est de
500g
- Deux moules de Vicat de forme tronconique
- Une plaque de base plane en verre
- Une aiguille Vicat de Ø 10mm et de longueur 50mm (début de
prise)
- Un accessoire annulaire adaptable sur l’aiguille normalisée (fin de
prise)
- Eprouvettes graduée
- Une spatule
- Un chronomètre
- Une balance de précision
- Un thermomètre
- Des bacs en plastique pour effectuer des essais
2-1 Matériaux :

- Ciment CEM II / B 32.5

3-Mode opératoire

- Introduire la quantité d’eau choisie (C/E ou E/C)


- Introduire 500g de ciment dans un laps de temps entre 5 et 10 s
- Mettre le malaxeur en route, vitesse lente pendant 90s
- Stopper le malaxeur et nettoyer les parois du récipient avec le
batteur : durée 15 s
- Remettre le malaxeur en route, vitesse 90s

Effectuer une série d'essais de E/C=0.15et allantb de 0.05 en 0.05


jusqu'à obtenion de:
<d=6mm(+/-1mm)
valeur maximal E/C=0.40
Méthodologie

Quatre minutes après le début du malaxage, la sonde est


amenée à la surface supérieure del’échantillon (moule
tronconique )et relâchée sans élan . La sonde alors s’enfonce
dans la pâte. Lorsqu’elle est immobilisée ( ou après 30 s
d’attente ), on mesure la distance d séparant l’extrémité de la
sonde et de la plaque de base.
Cette distance ( d ) caractérise la consistance de la pâte
étudiée

• la pâte est alors rapidement introduite dans le


moule tronconique posé sur une plaque de verre, sans
tassement ni vibration excessifs. Il faut enlever l’excès de
pâte par une mouvement de va-et-vient effectué avec une
truelle maintenue perpendiculairement à la surface
supérieure du moule.
Puis l’ensemble est placé sur la platine de l’appareil de vicat.

4- Calculs - Résultats

Masse de masse d’eau Rapport E /C D


ciment en g en g
500 75 0.15 22
500 100 0.2 29
500 125 0.25 35
500 150 0.30 16
500 175 0.35 0
500 200 0.4
500 160 0.32 2
500 155 0.31 6