Vous êtes sur la page 1sur 3

Une des missions principales de tout logisticien est de savoir gérer son stock avec efficacité.

Les
enjeux sont de servir au mieux le client pour une satisfaction optimale tout en maintenant les coûts
de stockage les plus bas possible.

Pour réussir cet exercice d'équilibriste, le gestionnaire s'appuie sur des techniques éprouvées. Les
positions adoptées en la matière ne sont pas anodines.

Faut-il travailler avec un niveau plus élevé de stockage pour assurer une meilleure disponibilité ?

Définition : qu'est-ce qu’un stock ?

Cette notion concerne les biens transformés ou pas, se situant en amont, à l'intérieur ou en aval du
flux d'exploitation.

Ils ont pour vocation principale de réguler les consommations tout en maîtrisant les flux d'entrée. Ils
offrent une disponibilité immédiate d'un composant pour servir un besoin. Ils sont utilisés dans le
cycle d'exploitation à travers, les matières, les marchandises, les produits intermédiaires, les produits
finis, mais aussi les diverses fournitures utilisées directement ou indirectement dans les principaux
processus.

Les méthodes de gestion de stock

Il existe des méthodes permettant d'évaluer les quantités optimales à stocker en fonction de
plusieurs paramètres comme le nombre de commandes, le délai d'approvisionnement, etc. C'est la
gestion économique des stocks.

D'autres écoles cherchent à supprimer ces goulots d'étranglement. La méthode de juste à temps (JAT)
partage cet objectif.

Les analystes financiers, quant à eux, s'intéressent au ratio de rotation de stock.


Les risques

Le surstockage

Maintenir un niveau de pièces trop élevé entraine des couts très importants (logistique,
immobilisation, etc.). De plus certains produits stockés risquent de devenir obsolètes ou bien de mal
vieillir.

Le sous-stockage

Dans ce cas c'est simplement la fonction qui n'est pas remplie avec les conséquences associées : arrêt
de production, articles pas disponibles à la commande donc clients insatisfaits, etc.

Nous avons réuni sur cette page un ensemble de publications traitant du sujet.

Sélection de documents publiés sur internet

Définition de la gestion des stocks

Le type de gestion des stocks et des approvisionnements pratiqué en interne et par les partenaires les
plus directs, conditionne la performance de la supply chain en totalité. Cette gestion influe donc
significativement la qualité du service rendu au client.

Stock et Juste à temps

Dans une contexte de juste à temps, lorsque les centres de production et d'approvisionnement, tout
comme les clients, sont répartis sur le territoire ou à l'international, on ne peut plus se reposer
exclusivement sur les traditionnelles méthodes de gestion des entrepôts et magasins (ABC, 20/80,
méthode de Wilson... Voir ci-après).

gestion des stocks

Gestion logistique orientée client

La gestion "dynamique" des flux matière, produits semi-finis et produits finis supplée désormais à
une gestion "statique" des stocks .

Le livre de référence
Tableaux de bord avec Excel, le livreL'Essentiel du Tableau de Bord

Le projet avec Excel

5ème Edition 2018

Eyrolles

PDF à télécharger...

Dossier avec extraits

Sommaire + Intro

Dossier "méthode"

Best-Seller, 30 000 ex. vendus. Ce livre est un guide pratique et illustré pour construire seul et à
moindre coût son tableau de bord de pilotage en phase avec la stratégie gagnante. Lire la suite... Le
passage d'un type de gestion "statique" des stocks à un type de gestion "dynamique" des flux, ne se
fera pas sans réformer les modes organisationnels et les principes de fonctionnement de la chaine
client fournisseur depuis le premier élément de la chaîne jusqu'au client final. La gestion logistique
orientée client est en effet d'un autre niveau de complexité. Elle implique une étroite collaboration
avec l'ensemble des partenaires de la chaine logistique.

Confiance et transparence pour une gestion logistique dynamique

Le partage systématique de l'information pertinente, l'anticipation, la confiance et le développement


et la mise en place de stratégies communes sont les principales caractéristiques de l'indispensable
changement des relations clients fournisseurs pour une gestion des stocks adaptée aux besoins
actuels du juste à temps.

Rappel : Méthodes de gestion des stocks : les techniques classiques

Méthode ABC et 20/80

Les méthodes ABC et 20/80 sont directement issues des travaux de Vilfredo Pareto.

20% des mêmes références produits se retrouvent dans 80% des commandes. Ou encore, 20% des
références produits génèrent 80% du chiffre d'affaires. Il est donc essentiel de s'assurer que ces
références précises ne soient jamais en rupture de stock et soient le plus accessibles possible. La
méthode ABC permet de les identifier et de les répartir en 3 classes.

La méthode de Wilson

La méthode de Wilson est une formule permettant d'estimer les valeurs de stocks des entrepôts et
magasins en tenant compte de la demande et des coûts de possession.