Vous êtes sur la page 1sur 8

- Oussama gourirane

Partie I : La naissance de l’Entrepreneuriat :

1 : Approche Fonctionnelle :
1.1 : Cantillon, Say et Knight :

Richard Cantillon J.B Say Frank Knight

Knight reprend la
définition de Cantillon et
oppose 2 types
d’individus :
Individus qui
J.B Say réduit le rôle de
Chez lui l’entrepreneur aiment le risque
l’entrepreneur autant
c’est celui qui achète une Individus qui sont
qu’un gestionnaire de
matière première à un prix adverse au risque
production
certain pour la
transformer et la revendre La conception que Say Selon lui crée une
à un prix incertain propose de l’Entrepreneur Entreprise c’est accepter
est incomplète car il de prendre :
L’entrepreneur chez
repose trop exclusivement - Des risques
Cantillon c’est qu’il est
sur sa théorie de financiers
un preneur de risque qui
production et limite le - Des R.
agit dans l’incertitude
champ d’entrepreneur professionnels
- Des R. d’ordre
familiale
- Risque d’ordre
psychique
1.2 L’école Autrichienne :

Joseph Schumpeter : Israel Kirzner :

Il associe l’entrepreneuriat nettement à L’entrepreneur n’a rien d’une figure


l’innovation. Pour lui l’entrepreneur est un exceptionnelle, il est simplement un agent qui
véritable aventurier. aperçut un échange mutuellement avantageux
que les autres n’avaient pas vu.
Il introduit le terme de la « destruction
créatrice » qui caractérise l’innovation. Il introduit le concept de la vigilance aux
L’émergence de nouvelles entreprises entraine la opportunités comme la marque de fabrique de
disparition des entreprises existantes installées l’entrepreneur
dans le même secteur d’activité qui n’ont pas
pu/su adaptés leurs produits ou leurs services ou
renouveler leur technologie

L’entrepreneur doit identifier l’ensemble des


opportunités que les acteurs en place ne voient
pas, développer les technologies et les concepts
qui vont donner naissance à des nouvelles
activités économique.
2 : « Behavioristes » L’approche par les traits :

Max Weber : MacClelland :

Il a identifié le système de valeur comme Il met en évidence une forte corrélation entre le
besoin d’accomplissement et de puissance et
fondamentale pour expliquer le comportement
croissance économique. Or ce besoin
des entrepreneurs. Il les voyait comme des
d’accomplissement est élevé chez les entrepreneurs.
innovateurs, des gens indépendant possédant
une sorte d’autorité formelle par leur rôle de McClleland caractérise l’entrepreneur par son
dirigeants d’entreprise. comportement et non par le type de situation qu’il
occupe. Retient 4 caractéristiques majeures du
comportement entrepreneuriales :
- L’entreprise ne s’engage pas dans des paris
hasardeux, mais se fie à ses compétences
pour évaluer sa probabilité de succès
- Un esprit d’innovation ou une aptitude
spéciale à résoudre des problèmes
- Pour l’entrepreneur, la satisfaction qui
procure la réussite résulte du fait d’avoir
pris l’initiative de l’action qui a été
couronné de succès et non de
reconnaissance publique d’une réussite
individuelle
- Pour l’entrepreneur la réalisation d’un
profit élevé n’est pas une incitation mais
plutôt un symbole de réussite et une
mesure de son succès
Yvon Gasse :
Il englobe les caractéristiques des entrepreneurs sous 3 catégories :

La motivation Les aptitudes Les attitudes

-Confiance en soi/ -A. envers le


-Réalisation/Réussite enthousiasme risque/l’initiative
-Défi/ Ambition -Persévérance/ Détermination -A. envers le destin/la chance
-Autonomie/Liberté -Tolérance à -A. envers l’argent/ la
-Reconnaissance/réputation l’ambiguïté/gestion de stress richesse

-Pouvoir/Contrôle -Intuition/Flair -A. envers le succès/ L’échec

-Créativité/imagination -A. envers l’action/ le temps

3 : L’approche fondée sur les théories des organisations :

William Gartner : Bygrave et hover :


Shane et Vankataraman :
Il propose de cesser de s’intéresser Il englobe l’entrepreneuriat en 2
à son comportement et de cesser de concepts : Le fondement de l’Entrepreneuriat
se demander qu’il est et pour réside dans l’identification d’une
s’interroger sur ce qu’il fait. Il - Les caractéristiques et les opportunité d’affaire, la capacité à
propose d’étudier ce que fait fonctions de l’entrepreneur le percevoir et à engager les
l’entrepreneur et met l’accent sur - Les caractéristiques du moyens pour l’exploiter
la création d’une organisation processus entrepreneuriat
Partie II : L’entrepreneur :

1ere typologie : propose en 1967 par Lorrain et Dussault :

L’entrepreneur Artisan : L’entrepreneur Opportuniste :

L’entrepreneur Artisan :
L’entrepreneur Opportuniste :
Possède peu d'éducation mais a
Offre une figure presque opposée à la
une forte compétence technique.
précédente. Il possède, en effet, un
Le travail constitue le centre niveau d'éducation plus élevé et ses
d'intérêt de cet entrepreneur et il expériences de travail sont
adopte volontiers une attitude diversifiées et nombreuses. Cet
paternaliste au sein de son entrepreneur s'identifie plus à la
entreprise. Il craint de perdre le gestion et ses comportements
contrôle de son entreprise et habituels refusent le paternalisme
refuse généralement la alors qu'ils accordent une place
croissance pour celle-ci importante à la croissance et au
développement de l'entreprise même
s'il faut pour cela perdre un peu
d'indépendance.
2éme typologie de Laufer :

Un entrepreneur Un entrepreneur
L'entrepreneur Un entrepreneur artisan
propriétaire orienté refusant la croissance
manager ou innovateur On retrouve dans cette
vers la croissance mais recherchant
: Formé dans une grande approche une figure
L'objectif de croissance l'efficacité Cet
école, il a déroulé une d'entrepreneur déjà
est également présent entrepreneur choisit
carrière brillante dans des évoquée. La motivation
pour cet entrepreneur, clairement un objectif
grandes entreprises. Ce centrale est le besoin
mais l'autonomie d'indépendance et refuse
type d'entrepreneur est d'indépendance et
financière représente la croissance qui pourrait
motivé par les besoins l'objectif essentiel est la
également un objectif l'amener à ne pas
de création, de survie de l'entreprise. À
important et la recherche atteindre ce but
réalisation et de pouvoir. cet égard, l'indépendance
d'équilibre entre prioritaire. Ses
Ses buts s'articulent est plus importante que la
croissance et autonomie motivations sont
prioritairement autour de réussite économique
constitue une beaucoup plus centrées
la croissance et de
préoccupation sur les besoins de
l'innovation.
permanente. Ses pouvoir et d'autorité.
motivations à la création Très fréquemment,
d'entreprise sont proches l'orientation technique
de celles de la figure de l'entrepreneur et de
précédente, avec un l'entreprise est
besoin de pouvoir accentuée.
beaucoup plus marqué.
3éme typologie de Julien et Marchesnay :

L'entrepreneur P.I.C. (Pérennité -


Indépendance - Croissance), dont L’entrepreneur C.A.P. (Croissance
les comportements dominants sont, en - Autonomie - Pérennité), qui est à
gros, analogues à ceux de l'affût des occasions de création et
l'entrepreneur artisan. Le développement d'affaires rentables
développement de l'entreprise est offertes par les opportunités de
soumis aux conditions de pérennisation l'environnement. Le goût du défi,
et d'indépendance, c'est-à-dire à la l'envie de relever des challenges, le
capacité de l'entrepreneur et de sa leadership et la réalisation personnelle,
famille à créer des richesses qui, dans plus que la recherche d'un cadre
un processus d'accumulation, d'action sécurisant semblent être ses
constitueront le patrimoine familial. ressorts entrepreneuriaux principaux.

4éme typologie : L’approche de Schumpeter :

Le fabricant Le capitaine Le directeur salarié,


Le fondateur
commerçant présente d'industrie agit, soit possédant un statut
un projet capitaliste le particulier, et qui peut s'implique très
par influence
plus souvent. Les personnelle, soit dans être intéressé ou non fortement au tout
fonctions exercées par le but d'acquérir la aux résultats de début de la vie de
ce type d'entrepreneur propriété ou le l'entreprise. Dans tous l'entreprise. Il lance
sont multiples et ce contrôle de la les cas, son l'affaire, puis assez
dernier transmet sa majorité des actions. comportement n'est rapidement se retire.
position pas celui d'un
essentiellement de capitaliste
façon héréditaire.