Vous êtes sur la page 1sur 11

LEXIQUE

// BÉTON ANTI-RETRAIT : béton qui garde sa consis-


A tance lors de coulage.

// BÉTON CIRÉ : terme générique employé pour


// AIGUILLE VIBRANTE : outil permettant de faire vibrer
désigner une variété importante de techniques de
le béton pour le rendre plus liquide.
décoration ayant pour finalité la réalisation d’un
// AMIANTE : minéraux à texture fibreuse utilisés dans revêtement de sol ou d’un revêtement de mur avec
l’industrie et la construction ayant des propriétés un mortier ou un béton coloré par pigmentation et
réfractaires. Ce matériau est toxique. L’inhalation de protégé pour en faciliter l’entretien.
fibres d’amiante est à l’origine de l’asbestose (fibrose
// BISAIGUË : outil de charpentier formé d’un ciseau à
pulmonaire), de cancers broncho-pulmonaires, ainsi
bois couplé à un bédane et ayant pour rôle de travail-
que de cancers de la plèvre (mésothéliome) et de
ler de grosses pièces de bois.
cancers du larynx des voies digestives. La branche du
BTP sensibilise les entreprises et leurs salariés sur les // BITUME : matériau présent naturellement dans l’envi-
risques liés à ce matériau (formation et équipement). ronnement ou pouvant être fabriqué industriellement
après distillation de certains pétroles bruts. Il est com-
// ANALYSEUR D’HUMIDITÉ : détermine l’humidité.
posé d’un mélange d’hydrocarbures, peut se trouver à
// ARASEUR DE PLINTHE : outil pour tracer et couper l’état liquide ou solide, et a une couleur brunâtre voire
aisément (à la hauteur voulue) le sol en remontée de noirâtre. Le bitume est liquéfiable à chaud et adhère
plinthe. aux supports sur lesquels on l’applique. Il possède
un certain nombre de qualités physico-chimiques, en
// ARCEAU : arceau d’angle trépied qui sert principale- construction routière, il sert de liant pour la réalisation
ment à protéger l’angle d’un bâtiment. de matériaux enrobés à chaud, tels que les bétons
bitumineux ou les graves bitumes. Il entre également
// ASPIRATEUR À FILTRATION : aspirateurs industriels dans la fabrication d’enduits superficiels sous forme
à usage intensif pour la collecte et le transport de d’émulsion ou bien fluidifié par un solvant.
poussières, matériaux explosifs, matières sèches/
humides, solides et liquides. // BOÎTIER DE DÉRIVATION : boîte de dérivation
permet de relier les fils du tableau électrique aux ap-
// ASPIRATEUR À GRAVATS : permet de nettoyer un pareils utilisés, au cas où la longueur du ou des câbles
chantier de démolition après son déblayage. présents dans le logement ne serait pas suffisante.
Elle permet donc de connecter des fils supplémen-

B
taires à un réseau existant, sans devoir les acheminer
jusqu’au tableau électrique du logement.

// BÂCHE : grande toile imperméable et opaque, géné- // BOITIER D’ENCASTREMENT : permet de réaliser
ralement en matière plastique. une installation électrique discrète, idéale pour une
décoration de qualité.
// BÂCHE DE TOITURE : bâche qui assure l’étanchéité
de toiture terrasse. // BOUTEUR : engin à moteur, à roues ou à chenilles,
pourvu d’une lame sur la partie avant qui sert à pous-
// BANCHE : élément de coffrage pour coffrer les murs ser les matériaux excavés.
de béton généralement armé (béton banché). Les
banches peuvent être métalliques ou faites en bois. // BRISE ROCHE : outil se connectant à l’extrémité du
bras articulé d’une pelleteuse destiné à la destruction
// BARRE DE SEUIL : assure la liaison entre deux revê- d’obstacles durs, rocheux, etc.
tements de sol différents ou pallie les différences de
hauteur au niveau des portes. // BROSSE À RECHAMPIR : brosse à peindre, ronde et
pointue, généralement en soies de porc, utilisée par
// BATTE DE COUVREUR : permet de façonner les les peintres-décorateurs et les peintres en bâtiment.
feuilles de zinc et de plomb.
// BROSSE À STAFFER : brosse à utiliser pour faire
// BENNE BÉTON : permet d’effectuer les travaux de repartir le plâtre liquide.
coulage et coffrage.

2
// CHÉNEAU : conduit de pierre, de terre cuite ou de
C métal (généralement de zinc) collectant les eaux à la
base de la toiture ou des combles, pour en permettre
// CÂBLER : relier avec les câbles. l’évacuation.

// CAISSON VENTILATION : petites caisses en matière // CHEVRON : en charpente, pièce de bois équarrie
plastique ou métallique, utilisées dans les systèmes soutenue par des pannes, qui supporte des liteaux,
de ventilation pour l’extraction d’air, la surpression, lambourdes ou voliges.
filtration, dépoussiérage, désenfumage, échange
// CINTREUSE : permet le cintrage de pièces métal-
de température d’air, insonorisation, dérivation de
liques afin de leur donner des formes arrondies.
circuit, gestion de flux, etc.
// CISAILLE : outil de la famille du ciseau utilisé pour le
// CALEPINER : faire un dessin, sur un plan ou une
découpage de matériaux autres que le papier.
élévation, de la disposition d’éléments de formes
définies pour former un motif, composer un assem- // CLÉ DE SERRAGE : outil à main destiné à assembler,
blage, couvrir une surface ou remplir un volume. Le serrer et desserrer les vis, les boulons et les écrous.
calepinage est par exemple nécessaire lors de la pla-
nification de carrelages, de couvertures, de placages // CLÉ À PIPE : clé constituée d’une tige recourbée,
ou d’appareillages. ayant la forme générale d’une pipe pourvue à chaque
extrémité d’un embout creux conçu pour recevoir un
// CANALISATION ÉLECTRIQUE : conduit enterré avec écrou à serrer ou desserrer.
un chemin de câbles assurant la protection contre les
influences externes. // CLOISONNER : séparer par des cloisons, diviser un
lieu par des cloisons.
// CAPTEUR SOLAIRE : dispositif conçu pour recueillir
l’énergie solaire transmise par rayonnement et la // CLOUEUR : outil permettant d’enfoncer des clous.
communiquer à un fluide caloporteur (gaz ou liquide)
// CLOUEUR À POUDRE : cloueur où le clou est associé
sous forme de chaleur. Cette énergie calorifique peut
à une charge de poudre à canon.
ensuite être utilisée pour le chauffage de bâtiments,
pour la production d’eau chaude sanitaire ou encore // CLOUEUSE : permet de poser rapidement des lattes
dans divers procédés industriels. et voliges de toiture ou d’assembler avec précision
des éléments en bois lors de travaux. Peut-être ma-
// CAPTEURS ÉLECTRIQUES : dispositif transformant
nuelle ou pneumatique (à air).
l’état d’une grandeur physique observée en une gran-
deur utilisable, telle qu’une tension électrique, une // COFFRER : réaliser un coffrage, une enceinte provi-
hauteur de mercure, une intensité... soire destinée à contenir un matériau de construction
(béton, pisé), utile pour maintenir ce matériau en
// CARRELETTE : coupeuse de céramique ou coupe-car-
place, en attendant sa prise puis son durcissement.
relage, est un outil pour couper les carreaux.
Le coffrage a pour but de réaliser des ouvrages aux
// CAROTTER : prélèver un échantillon du sous-sol formes définies par la surface interne du coffrage.
terrestre ou marin obtenu à l’aide d’un tube appelé
// COLLIER DE SERRAGE : en plastique, serre-câble
carottier.
aussi appelé collier colson, rilsan ou tyrap, est un
// CASQUE À JUGULAIRE : casque avec une sangle. type de collier de serrage autobloquant utilisé princi-
palement pour maintenir des câbles ensemble.
// CHALUMEAU : outil servant à faire une découpe ou
soudure thermique de pièces de métal par com- // COMBINAISON AMIANTE : habillage obligatoire à la
bustion d’acétylène, mais aussi de tout autre gaz décontamination de l’amiante, du plomb et autres
combustible. contaminants.

// CHAUME : en habitat rural traditionnel, le chaume est // COMPAS : instrument de géométrie qui sert à tracer
un matériau de couverture traditionnelle des maisons, des cercles ou des arcs de cercle, mais aussi à com-
à base de pailles de céréales ou de tiges de roseaux. parer, reporter ou mesurer des distances.
Le chaume désigne par extension la couverture selon
// COMPRESSEUR PNEUMATIQUE : appareil qui pro-
cette technique. Cette toiture est à l’origine de l’ap-
duit de l’air comprimé destiné aux outils électriques
pellation de la maison rustique qu’est la chaumière.
portatifs.
// CHAUX : matériau écologique utilisé aussi bien pour la
// CONCASSER : brayer, écraser.
maçonnerie que pour la décoration. Remplacé depuis
le XXe siècle par le ciment, la chaux suscite un regain
d’intérêt en raison de ses qualités qui en font l’élé-
ment incontournable d’un habitat sain.

3
// CONCASSEUR : machine conçue pour réduire les // CUNETTE : les cunettes en béton polyester sont des
grosses roches en petites pierres, gravier ou pous- solutions pérennes pour la rénovation des égouts.
sière de roche.
// CURER : nettoyer, purifier.
// CONDUIT VENTIL ATION : sert généralement à
amener de l’air d’un point à un autre ou à relier les // CURER LE BÉTON : arroser la dalle pour éviter la
différentes parties du système. perte d’eau et les fissures.
// CÔNE D’ABRAMS : cône en acier galvanisé utilisé
// CUTTER À LAME CROCHE : outil à lames-crochets
pour la mesure de la consistance d’un béton frais.
à pointes effilées servant à percer et à couper la
L’essai réalisé avec cet appareil est normalisé selon
moquette.
la norme, désigné par essai de consistance ou plus
généralement par essai d’affaissement au cône
d’Abrams, il détermine la classe de consistance du
béton. D
// CONFORMATEUR : pièce métallique utilisée dans la // DÉBOULONNER : démonter ce qui tenait grâce à des
menuiserie, conformateur de profil métal. boulons.

// CONTREVENTER : en génie civil, un contreventement // DÉCAPEUR PNEUMATIQUE : utilisé pour les travaux
est un système statique destiné à assurer la stabilité de surface en maçonnerie et la démolition légère.
globale d’un ouvrage vis-à-vis des effets horizon-
taux issus des éventuelles actions sur celui-ci (par // DÉCHET DANGEREUX : tout déchet dangereux pour
exemple : vent, séisme, choc, freinage, etc.). Il sert l’environnement ou la santé (à court, moyen ou long
également à stabiliser localement certaines parties terme, via leurs effets directs ou indirects) doit être
de l’ouvrage (poutres, colonnes) relativement aux collecté, transporté et traité de manière appropriée
phénomènes d’instabilité (flambage ou déversement). (peinture en solvant, amiante, hydrocarbure).

// CORDEAU : le cordeau du maçon est une cordelette // DÉCHET INERTE : tout déchet qui ne subit aucune
en coton qui est tendue sur des piquets généralement modification physique, chimique ou biologique im-
métalliques. Il sert à représenter provisoirement une portante. Il ne se décompose pas, ne brûle pas, ne
ligne droite et à visualiser un plan vertical pour per- produit aucune réaction physique ou chimique, n’est
mettre la construction d’un mur en moellons. pas biodégradable et ne détériore pas les matières
avec lesquelles il entre en contact d’une manière sus-
// CORNIÈRE D’ANGLE : protège et renforce les angles ceptible d’entraîner des atteintes à l’environnement
des cloisons de carreaux de plâtre. ou à la santé humaine (béton, verre, tuile, gravats).

// COUPE TUBE : outil pour couper les tubes et les // DÉCHET NON DANGEREUX NON INERTE : tout
tuyaux. déchet qui ne présente aucune des caractéristiques
spécifiques aux déchets dangereux et qu’on désigne
// COUTEAU À ENDUIRE : outil de peintre en bâtiment parfois comme « déchets banals » (emballages, bois,
muni d’un manche prolongé d’une lame plate et large plâtre, métaux).
servant à enduire les murs avant la mise en peinture.
// DÉCOLLEUSE DU SOL : machine spécialisée dans le
// COUTEAU À JOINTS : couteau pour couper et enlever décollage de différents types de revêtements de sols.
très facilement les joints d’étanchéité.
// DÉCONTAMINER : dépolluer.
// COUTEAU D’ANGLE : utilisable à la main ou avec
// DÉGAUCHIR : aplanir, niveler.
une perche, pour l’enduisage d’angles intérieurs de
60° à 170°, de corniches et toute partie arrondie, de // DÉGAUCHISSEUSE : machine-outil de menuiserie
formes géométriques associées. qui permet de dégauchir des planches de bois brutes,
c’est-à-dire les rendre droites et planes.
// CRAYON DE CHARPENTIER : crayon avec une mine
graphite extrêmement résistante au bris, facile à // DÉLIGNEUSE : machine de débit équipée de plusieurs
tailler, convient au mieux pour le marquage sur bois scies portées par un même arbre permettant de déli-
sec et humide, métal et béton. gner d’un seul coup une ou plusieurs pièces.

// CROISILLONS : pièces en plastique pour réaliser les // DÉROULEUR DE BITUME : sorte de bobine pour
joints de carrelage. dérouler le bitume.

// DÉROULEUR DE CÂBLE : sorte de bobine pour dérou-


ler le câble.

4
// DISJONCTEUR : dispositif électromécanique, voire réalisée à l’aide d’un ou plusieurs fils électrique
électronique, de protection dont la fonction est d’in- en cuivre ou en aluminium afin de limiter les diffé-
terrompre le courant électrique en cas d’incident sur rences de potentiel entre ces éléments conducteurs
un circuit électrique. d’électricité.

// DRAIN : outil de drainage utilisé en génie civil. // ÉTANCHER : éponger, assécher, rendre étanche.

// EXOSQUELETTE : dispositif permettant d’aider à


E soulever et transporter des objets lourds.

// EXPLOSIMÈTRE : outil qui détecte les gaz.


// ÉCHAFAUDAGE : construction temporaire constituée
de ponts, de passerelles ou de plates-formes soute-
nus par une charpente en bois, en acier ou en alumi-
nium. Il est destiné à permettre l’accès au matériel
F
en tous points d’un bâtiment à édifier ou à réparer. Il
// FAÏENCE : du nom de la ville italienne de Faenza où
peut être fixe, suspendu ou roulant.
elle fut inventée, est une poterie, par métonymie, un
// ÉCHANGEUR THERMIQUE : dispositif permettant de objet, de terre (terre cuite à base d’argile) émaillée
transférer de l’énergie thermique d’un fluide ou d’un ou vernissée, ordinairement à fond blanc. Matière
gaz vers un autre, sans les mélanger. utilisée pour produire le carrelage.

// ÉCHELLE DE TOIT : outil pour travailler en toute // FER À JOINTS : permet de remplir les joints horizon-
sécurité sur le toit. taux et verticaux entre des parements ou des briques.

// ÉCROU : pièce comportant un trou taraudé en son // FER À SOUDER : fer improprement appelé « à
centre (c’est-à-dire un trou dans lequel est gravé un souder » est un outil chauffant permettant de réaliser
filet) qui vissée sur une vis (ou sur toute tige filetée une opération de brasage, c’est donc en réalité un fer
dont le diamètre et le pas de vis correspondent), à braser.
constitue un des deux éléments d’une liaison par
// FIBRE DE VERRE : filament de verre avec l’inertie
obstacle. L’ensemble vis plus écrou prend le nom de
chimique, la résistance aux chocs et les propriétés
boulon.
dans l’isolation.
// EMBROCHER : trouer, transpercer.
// FIL À PLOMB : outil constitué d’un fil lesté utilisé
// ENCLUME : outil servant à forger les métaux. pour obtenir des verticales (ou du moins la direction
de la pesanteur à un endroit précis).
// ENCOCHER : intailler, inciser.
// FIL BLEU : s’utilise en tendant fortement la corde-
// ENDUIRE : mettre de l’enduit. Un enduit, en construc- lette, de manière à former une ligne droite. On écarte
tion, consiste en une couche de mortier appliquée sur ensuite à la main la cordelette de la surface, puis on
un mur ou en extérieur, sur le manteau d’isolation la relâche brusquement : elle reprend sa place par
de ce mur. Le crépi est un enduit qui se fait sur une élasticité et claque contre la surface déposant une
muraille avec du mortier ou du plâtre et qu’on laisse marque de craie.
raboteux (relief, picot) au lieu de le rendre uni. Les en-
duits sont traditionnellement des enduits minéraux : // FOREUSE : tarière mécanique, une machine mobile
des mortiers de ciment, des mortiers de chaux, et des sur véhicule motorisé utilisée pour des forages.
plâtres.
// FUSIBLE : coupe-circuit à fusible, en abrégé fusible,
// ENDUIT DE RAGRÉAGE : le ragréage d’un sol consiste est en électricité et électronique un organe de sécuri-
à l’aplanir et à le rendre lisse afin de pouvoir y appo- té dont le rôle est d’ouvrir un circuit électrique.
ser un revêtement.

// ÉPURE : représentation d’un objet par sa projection


sur trois plans, dessin technique utilisé par le char-
G
pentier qui permet de trouver les coupes nécessaires // GÂCHE SERRURE : désigne une partie de serrure de
à la réalisation de sa charpente. L’épure sert égale- porte que l’on fixe au montant.
ment à estimer le cubage de bois nécessaire pour
tailler l’ouvrage. // GAINE : ouvrage de cloisons ou de panneaux ou d’un
conduit, par exemple une gaine de ventilation, une
// ÉQUIPEMENTS ÉQUIPOTENTIELS : protection per- gaine électrique désigne un isolant enveloppant un
mettant de garantir l’absence de potentiel électrique matériau conducteur ou un fourreau souple dans
entre différents éléments conducteurs d’électricité lequel sont protégés des câbles.
(charpente métallique, sol humide, etc.). Elle est

5
// GARDE-CORPS : ensemble d’éléments formant
une barrière de protection placée sur les côtés d’un
escalier ouvert, ou pourtour d’un palier, d’une toiture
K
terrasse, d’une autoroute (le garde-fou prend le // KIT ANTI-CHUTE : dispositif de sécurité composé
nom spécifique de glissière de sécurité avec ou sans d’un harnais anti-chute (2 points accrochage dorsal et
garde-corps pour que le personnel puisse ou non en- sternal : boucle textile) et d’un anti-chute coulissant.
jamber la protection), d’un balcon, d’une mezzanine
ou d’une galerie ou à tout autre endroit afin d’empê- // KIT ANTI-POLLUTION : dispositif qui permet d’avoir
cher une chute accidentelle dans le vide. une grande réactivité en cas de déversement de
liquides dangereux. Il intervient en curatif afin de
// GILE T HAUTE VISIBILITÉ 
: gilet fluorescent, pallier des pollutions accidentelles.
réfléchissant.
// KIT MISE À LA TERRE : dispositif de mise à la terre
// GRÈS ÉMAILLÉ : matériau céramique caractérisé par des tresses de câbles coaxiaux est systématique-
une très grande dureté et une excellente résistance ment utilisé sur les installations radioélectriques
aux agressions chimiques ou climatiques. Cette professionnelles. En règle générale, il est placé près
résistance est obtenue grâce à une cuisson à une de l’antenne, en bas du pylône et avant que le câble
température supérieure à 1 200 °C. ne pénètre dans le local. Il contribue à l’évacuation
des décharges statiques et protège les installations
// GIRAFE : outil qui permet de poncer la surface avec
contre la foudre.
les différentes longueurs.

L
// GRIFFE À ZINC : outil pour pliage, découpage et tra-
çage des feuilles de zinc et des feuilles de stratifié.

// GRIGNOTEUSE : outil pour le tronçonnage et la dé-


// LAMPE À SOUDER : outil portatif produisant une
coupe de l’acier.
flamme continue, pour la soudure, le brasage et
divers usages.

H // LANCE HYDRAULIQUE : outil pour projeter des en-


duits hydrauliques.
// HYDROFUGE : décrit un matériau ou un produit qui
// LASER : outil pour mesurer des dimensions dans
sert à protéger contre l’humidité.
l’aménagement intérieur et extérieur.
// HYDROMÉTRIE : caractérise le degré d’humidité
// LAUZES : ou lause, ou encore lave en Bourgogne est
présent dans l’air à l’intérieur d’un bâtiment.
une pierre utilisée pour la couverture des toitures.

J
// LISSEUSE : utilisée pour l’application des enduits, en
acier ou en inox.

// JOINTOYER : appliquer les joints. Dans un mur ou un // LUSTRER : brosser.


ouvrage de maçonnerie, un joint désigne générale- // LUXMÈTRE : capteur permettant de mesurer sim-
ment un intervalle qu’on maintient entre deux pierres plement et rapidement l’éclairement dans le spectre
naturelles ou artificielles (bloc de béton, brique, etc.) visuel.
et qui se trouve rempli éventuellement de mortier
(et anciennement aussi de plâtre). Le joint fait l’objet
d’un « jointoyage » a posteriori lorsque cela s’avère
nécessaire. Le joint est déterminant dans la stabilité, M
l’apparence d’un mur, son étanchéité à l’humidité,
voire sa résistance au feu. // MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE : ensemble
des matériels et logiciels ayant pour fonction de
// JOINTS D’ÉTANCHÉITÉ : dispositif assurant l’étan- donner les instructions de mouvements à tous les
chéité, c’est-à-dire évitant les fuites de fluide (liquide éléments d’une machine-outil : les machines-outils
ou gaz) entre un milieu intérieur et un milieu extérieur, spécialisées (aléseuses-perceuses, fraiseuses) à
par exemple au niveau d’un raccord de robinetterie commande numérique permettent d’usiner des
(fixe ou mobile). formes complexes sans démontage de la pièce.

// MACHINE À PIEUX : machine qui permet de placer


les pieux.

6
// MACHINE À PROJETER : permet de projeter les en- // MEMBRANE ÉTANCHE : barrière étanche empê-
duits de façades. chant les remontées capillaires et les problèmes de
salpêtre.
// MAILLET EN CAOUTCHOUC : outil pour les travaux
de menuisier, carreleur pour positionner et sceller les // METTRE À LA TERRE : action essentielle à la sécurité
pièces. des personnes et des biens lorsqu’il est fait usage
d’un parafoudre. Son rôle est de dissiper des défauts
// MAL A XEUR : outil permettant de mélanger les d’isolement (fuites de courants) et surtensions vers
liquides. la terre.
// MANCHETTE DE VENTILATION : permet la fixation // MEULEUSE : machine entraînant en rotation un
des bouches sur une plaque de plâtre et d’éviter la outil meule pour usiner par tronçonnage, ébavurage,
transmissions des vibrations. meulage, surfaçage une pièce dans divers matériaux
// MARCHIGRAPHE : permet de tracer avec précision et (métal, pierre, béton, etc.).
facilité les marches d’escalier. // MEULEUSE D’ANGLE : s’utilise pour couper des
// MAROUFLER : le marouflage consiste à fixer une matériaux tels que le béton, la ferraille, des pavés,
surface légère (papier, toile) sur un support plus des carreaux… La rondelle à vis permet différentes
solide et rigide (toile, bois, mur) à l’aide d’une colle configurations de disques (plus ou moins épais).
forte dite maroufle qui durcit en séchant. C’est une // MITIGEUR LAVABO : le mitigeur thermostatique
opération particulièrement utilisée en peinture d’art est un appareil équipant les installations d’eau
et en restauration. chaude sanitaire. Comme la vanne thermostatique,
// MARTEAU DE COUVREUR : marteau avec une pointe il réalise une action sur les débits en fonction d’une
pour percer les trous. température.

// MARTEAU PERFORATEUR : machine électroporta- // MORTAISER : faire des trous pratiqués dans une
tive qui sert à percer des trous dans les matériaux pièce de bois ou de métal, pour recevoir le tenon
durs tels que le béton ou la pierre. correspondant d’une autre pièce à assembler avec la
première.
// MARTEAU PIQUEUR : outil permettant la destruction
// MORTAISEUSE : machine-outil qui sert à l’usinage du
locale de matériaux durs tels que les roches, le béton
bois ou des métaux. Elle est utilisée pour la réalisa-
et l’asphalte.
tion de mortaises ou des rainures de clavette.
// MARTEAU PNEUMATIQUE : marteau qui permet // MORTIER : mélange à consistance de pâte ou de
de clouer et marteler grâce à la transformation de boue, d’un liant et d’agrégats avec de l’eau. Il est
l’énergie de l’air comprimé en un travail mécanique. utilisé en maçonnerie comme élément de liaison, de
scellement ou comme enduit. C’est une sorte de colle.
// MARTELETTE : petit marteau que l’on trouve parfois
couplé à une hache ou un pic. // MOULURER : faire une moulure, c’est-à-dire un
élément d’ornementation allongé en saillie et en
// MASSE : outil à percussion manié à deux mains. Elle creux placé sur le nu d’une surface. Le moulurage est
est principalement utilisée en maçonnerie lors des l’exécution de moulures à la main ou à la machine.
travaux de démolition.

// MASSICOT À PARQUET : outil qui coupe parquet, ou


massicot qui guillotine le parquet, permet de pouvoir
N
faire des découpes nettes et précises. // NACELLE : engin de chantier servant à faciliter l’accès
à une zone de travail en hauteur.
// MASTIC : sorte de pâte plastique, obtenue par
mélange de différentes substances synthétiques // NEZ DE COCHON : permet de se protéger des
ou naturelles qui lui confèrent certaines qualités poussières.
mécaniques, additionnée de pigments qui lui confère
certaines qualités esthétiques, employée pour cal- // NIVEAU : un outil de mesure de l’horizontalité.
feutrer, réparer, masquer, coller, sceller, réaliser le
jointoiement entre plusieurs éléments.

// MÂTS D’ÉCLAIRAGE : dispositif d’éclairage sur les


mâts, les piliers, les tours en extérieur et sources
d’énergie électrique.

7
// PERFORATEUR : permet de réaliser des trous en
o profondeur.

// PIEUVRE ÉLECTRIQUE : constitue l’élément principal


// OBTURER : boucher, fermer.
de l’interconnexion de tout appareillage et du tableau
// ŒIL DE BŒUF : baie verticale (lucarne) de forme ovale électrique. Composée d’un boitier principal, de gaines
ou circulaire. Cette ouverture peut être pratiquée sur et fils électriques, elle reçoit et distribue l’électricité
une façade, une porte, un mur, une cloison, etc. Elle aux appareils électriques des installations.
est généralement placée dans la partie supérieure de
// PIEUX : élément de construction en béton, acier, bois
son support, le plus souvent dans les combles des
ou mixte permettant de fonder un bâtiment ou un
bâtiments anciens.
ouvrage. Ils sont utilisés lorsque le terrain ne peut
// OUTIL DE THERMOGRAPHIE INFRAROUGE : outil, pas supporter superficiellement les contraintes dues
appelé caméra, permettant d’obtenir une image à la masse de l’ouvrage. Il est également possible
thermique d’une scène par analyse des infrarouges. d’utiliser des pieux pour renforcer des fondations
L’image obtenue est appelée « thermogramme». Le existantes. Les pieux font partie du domaine des
thermographe évalue à l’aide de sa caméra thermique fondations profondes ou fondations spéciales.
les anomalies thermiques d’une construction depuis
// PINCE À DÉNUDER LES FILS : outil qui permet de
l’intérieur ou l’extérieur de l’habitation.
dénuder des fils électriques. Les branches de la pince
sont isolées et elle possède deux parties tranchantes

P de forme triangulaires opposées.

// PINCE À SERTIR : outil qui permet serrer les câbles et


// PANNEAU ACOUSTIQUE : corrige et diminue la ré- fermer les fibres.
verbération sonore des locaux.
// PINCE DE CLIPSAGE : outil qui permet de mettre un
// PANNEAU FAÇADE : panneau recouvrant la face clip et le serer.
extérieure d’un bâtiment ou un ensemble de faces
// PINCE COUPANTE : outil qui permet de couper des
que l’on voit globalement de l’extérieur (différentes
petits objets (fils, câble, clou), elle est réalisée entiè-
matières).
rement en acier, avec les parties coupante en acier
// PANNEAU ISOLANT : panneau isolant en ouate de trempé.
cellulose, fibres bois, etc.
// PIOCHE : outil composé de deux pièces, une pièce de
// PANNEAU SOLAIRE / PHOTOVOLTAÏQUE : dispo- travail en acier fixée par l’intermédiaire d’un œil à un
sitif technologique énergétique à base de capteurs manche en bois dur.
solaires thermiques ou photovoltaïque destiné à
// PISTOLET À PEINTURE : outil idéal pour peindre des
convertir le rayonnement solaire en énergie ther-
grandes surfaces et pour des surfaces complexes
mique ou électrique.
comme des radiateurs.
// PANTALON DE COUVREUR : pantalon adapté et
// PLÂTRE LIQUIDE : matériau liquide pour réaliser les
renforcé.
plâtres.
// PARAFOUDRE : appareil destiné à protéger le ma-
// PLIEUSE À ZINC : permet la réalisation de pinces ou
tériel électrique contre les surtensions transitoires
reliefs et la confection d’ourlets avec la baguette.
élevées et à limiter la durée et souvent l’amplitude
du courant de suite. On emploie aussi le terme // POMPE : dispositif permettant d’aspirer et de refou-
parasurtenseur. ler un fluide.
// PEIGNE À COLLE / PEIGNE CRANTÉ : spatule à // POINÇONNER : perforer.
mettre la colle, permettant d’étaler le produit (résines
de sols et enduits divers) avec une grande rapidité. // PONCEUSE : machine utilisée pour poncer une sur-
face, c’est-à-dire pour la polir, la décaper ou modifier
// PELLETEUSE : pelle mécanique hydraulique est un son état de surface.
engin de chantier également connu sous le nom de
pelleteuse ou excavatrice. Quand elle est de petite // POTENCE DE ROBINET : partie rigide du robinet.
taille, on parle de mini-pelle.
// POUTRELLE : en charpente métallique, une poutrelle
// PERCEUSE À CLOCHE : perceuse avec l’embout de la désigne un produit sidérurgique en acier laminé à
scie cloche. chaud ayant une forme de I ou de H. Les profils en
U sont aussi des produits sidérurgiques assimilables
aux poutrelles.

8
// PPSPS : Plan Particulier de Sécurité et de Protection // RÈGLE DE MAÇON : outil utilisé par plusieurs corps
Santé. de métiers (maçon, carreleur, plaquiste, etc.). Elle sert
essentiellement à vérifier la planéité du travail effec-
// PRISE RJ45 : nom usuel du connecteur 8P8C utilisé tué ainsi que l’état des supports sur lesquels on doit
couramment pour les connexions Ethernet et plus intervenir. D’une épaisseur de 2 centimètres, largeur
rarement pour les réseaux téléphoniques. 10 centimètres et d’une longueur qui varie selon l’uti-
// PRODUITS HYDROFUGES : produit ou matériau hy- lité, cette règle en aluminium peut être aussi équipée
drofuge qui sert à protéger contre l’humidité. d’un niveau selon les modèles.

// PROJECTEUR DE CHANTIER : spot permettant // RÉPULSIF : substance ou appareil destiné à repous-


d’éclairer le chantier (lumière). ser certains animaux susceptibles d’endommager des
biens.
// PROTECTEUR DE CÂBLES NUS : gaine en plastique
pour protéger les câbles. // ROBOT DÉMOLITION : robot utilisé dans les travaux
de gros œuvre, pouvant être commandé à distance,
// PUCE RFID : puce à radio-identification, le plus ces machines révolutionnaires amoindrissent consi-
souvent désignée par le sigle RFID (de l’anglais radio dérablement l’intervention humaine.
frequency identification). Pour mémoriser et récupé-
rer des données à distance, elle utilise des marqueurs // ROULEAU DÉBULLEUR : pour le débullage et l’amé-
appelés « radio-étiquettes ». Cette puce électronique lioration de la capacité auto-lissante des ragréages
contient un identifiant et éventuellement des don- fraîchement appliqués. Améliore la capacité coulante
nées complémentaires. des ragréages auto lissants.

// PUITS CANADIEN / CLIMATIQUE : un échangeur // ROULEAU JOINTS MINCES : idéal pour la réalisation
air-sol est un échangeur géothermique à très basse des joints minces se situant entre les parpaings.
énergie utilisé pour rafraîchir ou réchauffer l’air venti-
lé dans un bâtiment. Ce type d’échangeur est notam-
ment utilisé dans l’habitat passif. L’échangeur air-sol S
sert à alimenter un bâtiment en air en le faisant
circuler auparavant dans un conduit enterré qui selon // SAC À GRAVATS : sac pour contenir des gravats. Les
les conditions climatiques le refroidit ou le préchauffe gravats sont les débris résultant de la démolition
en utilisant l’inertie thermique du sol. L’air sert de ou de la construction des bâtiments. Après les avoir
fluide caloporteur tandis que le tube sert d’échangeur évacués du chantier à l’aide de tombereaux.
thermique tout en canalisant l’air jusqu’au bâtiment.
// SAC DE SUBSTRAT : sac pour contenir de substrat. Le
// PYLÔNE : support généralement métallique utilisé substrat est une base matérielle, un support, un socle
pour les lignes de transport d’électricité par câble. si ce n’est un terreau ou une assise qui permet de re-
cevoir un quelconque élément scriptural ou organique
pour lui assurer pérennité ou développement.
R // SAUTERELLE : plateforme de travail.

// RABOTER : aplanir, égaliser. // SCIE : outil à lame dentée en acier trempé, destiné à
couper des matériaux tels que le bois, la pierre, les
// RABOTEUSE : une dégauchisseuse raboteuse est une métaux... Elle est actionnée par divers moyens tels
machine essentielle pour aborder des réalisations que la force musculaire, l’électricité ou l’eau.
complexes en bois et dégauchir des planches de bois
brutes, c’est-à-dire les rendre droites et planes en // SCIE À RUBANS : machine-outil qui met en rotation
dressant leurs faces d’équerre. une bande en acier fermée sur elle-même. Elle sert
principalement au délignage de plateaux en menuise-
// RÂTEAU : pour niveler, égaliser et aplanir les allées rie et elle permet également le chantournage grâce à
et les sols. des lames de faible largeur. Son action diffère de celle
de la scie circulaire grâce à sa hauteur de coupe et à
// RECYCLER : procédé de traitement des métaux,
ses capacités de chantournage notamment.
plastiques, déchets (déchet industriel ou ordures
ménagères) qui permet de réintroduire, dans le cycle // SCIE CIRCULAIRE : outil de découpe équipé d’un
de production d’un produit, des matériaux qui compo- disque (ou lame) denté, actionné par une machine.
saient un produit similaire arrivé en fin de vie ou des
résidus de fabrication.

// RÈGLE BOMBÉE : outil utilisé pour façonner les


feuilles de zinc.

9
// SCIE CLOCHE : outil qui peut se monter sur une
perceuse destiné à découper des trous circulaires de
grand diamètre et d’assez faible profondeur. Il s’agit
T
d’un outil fermé à une extrémité et doté d’un foret de // TALOCHE : outil de maçon, plaque en plastique ou en
guidage. bois d’environ 20 centimètres sur 30, munie d’une
poignée, qui sert d’une part à prendre du mortier, et
// SCIE ÉGOÏNE : scie à main en acier garnie de dents
d’autre part à « talocher » c’est-à-dire à lisser le mor-
triangulaires affûtées et munie d’une poignée en
tier ou le béton pour l’aplanir. Il existe de nombreuses
bois ou en plastique. Elle est destinée à des coupes
sortes de taloches, à clou ou munie d’une éponge
droites et peut être affûtée pour tronçonner ou pour
pour réaliser différentes finitions d’enduits, comme
déligner.
les enduits grattés, lavés ou épongés.
// SCIE RADIALE : scie horizontale utilisée dans la me-
// TALOCHE CRANTÉE : permet d’appliquer les enduits
nuiserie de tous types.
et les colles.
// SCIE SAUTEUSE : machine-outil de découpe, équipée
// TAPIS ISOLANT : permet d’isoler l’opérateur du
d’une lame dentée, utilisée en général pour la dé-
sol afin qu’il ne soit pas traversé par un courant
coupe de planches ou de panneaux en bois. La lame
électrique.
est très petite et étroite : elle est fixée d’un côté à un
moteur qui lui fait faire un mouvement de va-et-vient // TASSEAUX : pièce en bois, le plus souvent longue et
rapide. Sur la plupart des modèles actuels, un guide relativement fine utilisée comme support, pour poser
renforce la rigidité de la lame. une planche par-dessus.
// SEMELLES FILANTES : une semelle de fondation est // TENAILLE : instrument qui sert à saisir, serrer et
un ouvrage d’infrastructure, généralement en béton arracher. Les charpentiers l’utilisent pour arracher les
armé, qui reprend les charges d’un organe de struc- clous et les pointes.
ture d’une construction et qui transmet et répartit ces
charges sur le sol (fond de coffre ou niveau d’assise). // TENONNER : pratiquer un/des tenon(s) sur une pièce
On distingue les semelles isolées, que l’on retrouve de bois. Des modèles perfectionnés et de haut ren-
au droit d’un poteau par exemple, des semelles fi- dement [de tenonneuses] permettent de couper les
lantes généralement situées sous un mur ou un voile. bois à la longueur voulue et de les tenonner en une
seule opération, les bois étant posés sur des chaînes
// SERTIR : enchâsser, monter. d’aménage qui les entraînent devant les différents
porte-outils.
// SERTISSEUSE : machine servant à une opération
simple d’assemblage de deux pièces, habituelle en // THÉODOLITE : instrument de géodésie complété d’un
mécanique, en microtechnique et connectique, mais instrument d’optique, mesurant des angles dans les
aussi en joaillerie, en emballage et en plomberie. deux plans horizontaux et verticaux afin de détermi-
ner une direction.
// SOLIN : dispositif visant à assurer l’étanchéité, en
différents endroits d’une construction et selon diffé- // TIRETTE : dispositif (cordon, languette métallique ou
rentes modalités. plastique) servant à ouvrir ou à fermer quelque chose.
// SONOMÈTRE : instrument destiné à mesurer le // TOITURE VÉGÉTALE : toiture aménagée en toit-ter-
niveau de pression acoustique, une grandeur phy- rasse ou penthouse appartement, recouverte de
sique liée au volume sonore. végétation, alternative à des matériaux couramment
utilisés, comme les tuiles, le bois ou les tôles.
// SPATULE CRANTÉE : spatule à colle crantée
serve pour l’application des colles épaisses et des // TOUPIE BÉTON : camion malaxeur ou bétonnière
mastic-colles. portée, appelé communément camion toupie, désigne
un camion spécialisé dans le transport du béton frais.
// STAFF : matériau de construction à base de plâtre. Le
staff est utilisé pour réaliser de nombreux décors. // TRACEUR À ZINC : appareil ou aérosol permettant de
tracer sur le zinc.
// SWITCH RADIATEUR : système de raccordement
pour les radiateurs. // TRAITEMENT ANTI-SALPÊTRE : traitement préventif
et curatif des murs extérieurs et intérieurs dégradés
// SYPHON : tuyau servant à transvaser des liquides
par le salpêtre. Préserve durablement les matériaux
selon le principe des vases communicants.
des dégradations liées aux intempéries et au gel
(effritements, cassures, mousses et moisissures).

10
// TRAVERSE : pièce horizontale faisant partie d’un
châssis de charpente ou de menuiserie et qui est
assemblée dans les montants.
V
// VAT (VÉRIFICATEUR D’ABSENCE DE TENSION) : dé-
// TRÉMIES : grand entonnoir destiné à stocker puis à
signe un instrument portable qui permet notamment,
verser une matière pondéreuse (grain, sable…) par
à partir d’une référence (souvent la terre), de détecter
gravitation.
l’absence de tension.
// TRÉTEAUX : support utilisé pour une table ou pour
// VENTILATION : action qui consiste à créer un renou-
un véhicule. Il est constitué d’une barre horizontale,
vellement de l’air, par déplacement dans un lieu clos.
supportée de chaque côté par deux pieds disposés en
Elle est mise en œuvre dans les lieux où l’oxygène
triangles. Les tréteaux sont notamment utilisés pour
risque de manquer, ou bien où des polluants et autres
disposer temporairement des tables à l’extérieur.
substances indésirables (humidité, par exemple)
// TREUIL DE CHANTIER : outil de levage de chantier risqueraient de s’accumuler en son absence : lo-
utilisé sur un support de fixation qui permet d’avoir gements, bureaux, magasins, salles de spectacles,
un porte à faux pour monter toute sorte de matériels. d’enseignement, ouvrages souterrains, tunnel routier,
atelier industriel, mine…
// TRONÇONNEUSE : scie mécanique ou encore scie à
chaîne est une scie motorisée et portable de taille et // VIDANGER : désigne l’action de vider un réservoir, un
de puissance variables. carter et/ou un circuit de son contenu liquide.

// TRUELLE : sorte de petite pelle à main. C’est l’outil de // VOLTMÈTRE : appareil qui permet de mesurer la ten-
base du maçon et de l’archéologue. Se maniant à une sion (ou différence de potentiel électrique) entre deux
main, elle est composée d’une lame mince, en forme points, grandeur dont l’unité de mesure est le volt (V).
de triangle, d’acier plus ou moins flexible et d’un

W
manche de fer recourbé se terminant par une poignée
en bois ou en plastique. Le manche est inséré dans la
poignée et y est fixé à l’aide d’une virole.
// WATT : unité pour quantifier une puissance, un flux
// TRUELLE LANGUE DE CHAT : sorte de petite truelle
énergétique ou un flux thermique. Un watt est la
qui sert à faire les finitions.
puissance d’un système énergétique dans lequel
// TRUELLE DE MAÇON : truelle à bout arrondi. une énergie de 1 joule est transférée uniformément
pendant 1 seconde.
// TRUELLE DE PLÂTRIER : truelle à bout carré permet-
tant de récupérer le plâtre dans les angles des auges.

U
// USINER : soumettre une matière brute ou dégrossie,
pour la façonner à l’action d’un outil et plus générale-
ment d’une machine-outil.

11