Vous êtes sur la page 1sur 11

TROISIEME PARTIE ( III.

b ) : BUSINESS PLAN : Investissements,


Charges, Chiffre d'Affaires prévisionnels, Fond de Roulement, Trésorerie,
Cpte Résultat

En premier lieu, nous nous proposons d’analyser de façon très précise


les investissements requis, les prévisions de croissance et de chiffre
d’affaires, et d’en déduire notre Besoin en Fond de Roulement et notre
Seuil de Rentabilité.

Le démarrage de l’activité est prévu au 1er janvier 2009.

 Investissements
Le tableau suivant synthétise les investissements nécessaires en 2009
(ou décembre 2008, juste avant le démarrage de l’activité), 2010 et
2011, en prenant comme hypothèses :

-Un amortissement des investissements sur 3 ans (c’est-à-dire, une


déperdition de valeur des investissements d’un tiers par an)

- Une inflation de +2,5% par an (impactant les coûts unitaires 2010 et


2011, par rapport aux coûts unitaires 2009).

- Une TVA à 19,6% - excepté sur les travaux immobiliers où elle est de
5,5%.

INVESTISSEMENTS

Cliquer sur le tableau pour l'agrandir


Ces données ont été construites à partir de nos études de coûts et
politique d’approvisionnement (cf. Chapitre précédent) et viendront
alimenter le Plan de Trésorerie.

 Charges prévisionnelles (avant taxe foncière et


impôts)

Les tableaux suivants indiquent les charges prévisionnelles,


respectivement :
- préalables à l’ouverture de notre Cybercafé,

- et récurrentes par année, prenant comme hypothèses le même taux


d’inflation de +2,5% par an.

CHARGES AVANT OUVERTURE

Cliquer sur le tableau pour l'agrandir

A noter :
- Les prévisions de salaires qui figurent au sein du tableau de Charges
suivant, intègrent les majorations des heures de soirée, conformément
au Code du Travail, pour faire face à nos plages horaires d’ouverture
qui seront de 9h à minuit, du lundi au samedi.

- L’ensemble des postes a été complété en prenant en compte les


études de coûts et d’approvisionnements menées antérieurement (cf.
Chapitre précédent).

CHARGES RECURRENTES

Cliquer sur le tableau pour l'agrandir

- Ces données, combinées avec le montant de notre apport et nos


prévisions de croissance, nous permettront de calculer notre besoin
d’emprunt, et d’alimenter les données de nos Comptes de Résultat.
- Nous pouvons dès à présent remarquer que nous aurons besoin
d’un Fond de Roulement mensuel d’au moins 27 K€, sans compter :

- les taxes : dont le remboursement de la TVA collectée, laquelle


sera plus importante que la TVA déductible, ainsi que la taxe
foncière.

- le remboursement de l’emprunt que nous allons éventuellement


contracter.

Par ailleurs, nous constatons que, nos charges sont principalement


constituées de charges fixes, peu dépendantes de la croissance à la
différence des charges dites « variables ».

 Prévisions de croissance

Le tableau qui suit indique nos prévisions en termes de fréquentation


et de consommation sur la première année, et leurs traductions en
termes de chiffre d’affaires, au vu de notre grille de tarification.

Nos données chiffrées se basent sur les éléments suivants :

 une hausse modérée de la consommation par client : qui nous


semble réaliste dans le sens où un client ne peut pas augmenter
sa consommation à l’infini ;
 une hausse importante de la fréquentation :due aux très
nombreuses actions de promotion que nous avons l’intention
d’organiser(distribution d’affichettes et d’invitations plusieurs
fois par semaine sur le campus) et à l’effet de notoriété autour
de nos soirées-événements mensuelles ;

 la prise en compte de l’effet de saisonnalité important du aux


deux mois de vacances estivales qui soumettent l’activité à un
fort ralentissement (dans le graphe ci-dessous, mois 7 et 8, en
prenant pour hypothèse un démarrage de l’entreprise au
1er janvier 2009) ;

 la prise en compte des petites vacances scolaires dans les


chiffres annoncés par mois, lesquels représentent
des moyennes ;

 Enfin, notre volonté de dresser des hypothèses qui seront


tenues de façon certaine :

Ainsi, nous estimons que même dans le scenario le plus


défavorable, les moyennes de 10 clients par jour au démarrage
et de 25 clients par jour à la fin de l’année seront atteintes.

En effet, il est indispensable que nos estimations soient


atteintes à coup sûr : les conséquences d’estimations trop
optimistes pourraient s’avérer très graves, avec une trésorerie
négative, la nécessité de requérir un second emprunt, et un
dépôt de bilan en cas de refus des banques.

Le parc de 30 ordinateurs étant par ailleurs destiné à faire face


aux heures d’affluence, et à la croissance d’activité qui ne
manquera pas de se produire.

PREVISIONS DE CROISSANCE
Cliquer sur le tableau pour l'agrandir

Après cette forte croissance de la première année (phase de « capture


» de la clientèle), nous prévoyons une stabilisation pour 2010 et
2011(phase de fidélisation et « rétention » de la clientèle), avec un
chiffre d’affaires annuel construit sur l’hypothèse de 2 mois « creux »
(22.000 € / mois) et de 10 mois moyennés à 50.000 €, soit au total 544
K€ / an.

 Tableau de Trésorerie (hors emprunt)

Le tableau qui suit indique ce que serait la trésorerie mensuelle au vu


de nos apports initiaux (43 K€), des investissements requis, de nos
charges et du prévisionnel de chiffre d’affaires si nous n’avions pas
recours à un emprunt : ce tableau va nous servir à évaluer le montant
de l’emprunt nécessaire.

TABLEAU DE TRESORERIE 2009 HORS EMPRUNT


Cliquer sur le tableau pour l'agrandir

 Plan de Financement initial et Tableaux de


Trésorerie associés
Nous ferons appel à un emprunt de 172.000 €, à un taux d’intérêts de
4,5%, avec un remboursement sur 47 mois, par mensualités de 4.000 €,
pour un montant total d’emprunt comprenant les intérêts de : 188.101
€.

La synthèse pour la première année devient donc la suivante, avec


notre Plan de Trésorerie définitif en montants mensuels et en cumuls
mensuels :

TABLEAU DE TRESORERIE 2009 AVEC EMPRUNT

Cliquer sur le tableau pour l'agrandir

Le Seuil de Rentabilité ou Point mort est le montant minimal de


chiffre d’affaires à réaliser afin de pouvoir faire face à toute les
charges de l’exercice : nous obtenons une valeur de 400 K€, en prenant
en compte le plan de financement initial, l’ensemble des
investissements et des charges, et le remboursement de l’emprunt.

En ce qui concerne la seconde année (2010) et la troisième année


(2011) – où nous avons construit nos prévisions de chiffre d’affaires sur
l’hypothèse de 2 mois « creux » étant donné l’effet saisonnier(juillet
et août avec un CA de 22.000 € / mois) et de10 mois moyennés à
50.000 €, soit au total 544 K€ / an - nous obtenons un plan de
trésorerie positif dès les premiers mois :

TABLEAU DE TRESORERIE 2010 ET 2011

Cliquer sur les tableaux pour les agrandir

 Comptes de Résultat 2009, 2010 et 2011

L’ensemble des éléments précédents nous permet de conclure au


Comptes de Résultat prévisionnels suivants, pour 2009, 2010 et 2011 :

COMPTES DE RESULTATS 2009, 2010 ET 2011


Cliquer sur le tableau pour l'agrandir