Vous êtes sur la page 1sur 2

c 



     
   2 

Arrivé à ce point-là, j͛aimerais revenir un peu en arrière.

Cette idée de programmation, je l͛ai conçue déjà il y a 2 ans, lors d͛un remplacement à Malaga
qui s͛est prolongé pendant une année scolaire. La prof titulaire avait l͛habitude de ne pas
employer de manuel en 4ème ESO. J͛ai donc pu jouir d͛une grande liberté d͛actuation et ça a
porté ses fruits.

L͛établissement en question est localisé dans le dernier quartier de la ville de Malaga, direction
Grenade. Il s͛agit d͛une zone très populaire près de la plage et l͛établissement se trouve à
cheval entre un quartier résidentiel et une partie plus ouvrière, ce qui justifie l͛existence d͛une
grande variété de public culturellement et socialement parlant.

Il ne s͛agit pas d͛un établissement bien grand, il n͛y a que deux groupes par étape qui se
fusionnent pour l͛heure de français, allant de 1ère ESO jusqu͛à 2ème BAC. Le groupe de français
de 4ème compte une vingtaine d͛élèves, la plupart filles, sans redoublant et tous en général très
motivés. Il compte aussi la présence de deux élèves d͛origine sud-américaine mais qui se
voient parfaitement intégrer dans le groupe-classe bien qu͛elles maintiennent leurs traditions
culturelles d͛origine.

L͛établissement est TICE depuis des années et a investi en matériel informatique qui est
régulièrement mis à jour. On dispose également de beaucoup de ressources audiovisuelles,
comme un labo de langue, une salle de projection, etc. Le centre est prêt depuis longtemps
pour recevoir le projet TIC2.0

J͛ai décidé de garder ce contexte puisque il s͛agissait d͛illustrer une programmation


contextualisée. Mais je suis parfaitement conscient qu͛on ne peut prétendre appliquer le
même type de programmation dans tous les établissements, du même qu͛il est impossible
d͛envisager l͛enseignement du français en 1er cycle de secondaire de la même façon qu͛au 2ème
cycle. C͛est pourquoi, les programmations doivent se caractériser par la souplesse, la capacité
d͛adaptation au groupe et à ses circonstances, et surtout au rythme de progression des élèves.

Dans ma programmation, le professeur se transforme en observateur de l͛apprentissage. Il


guide. Le fait de ne pas faire un cours de grammaire lui laisse du temps libre pour pouvoir
survenir aux besoins de chaque élève. L͛emploi des nouvelles technologies comme les sites
internet et le blog lui permet d͛ouvrir la classe en dehors de l͛horaire de cours qui est toujours
nui par les fériés (par exemple, la semaine blanche de Malaga). D͛ailleurs, le compte des
heures de cours nous indiquera qu͛il reste un nombre d͛heures « en blanc » que nous
réserverons à la réalisation du DELF blanc trimestriel, exposés ou activités de renfort des
élèves, voire même, faire un cours de grammaire pour les élèves qui le souhaitent réellement.

En ce qui concerne le jour à jour, on tâchera d͛élaborer une discipline quotidienne comme la
rédaction de la date sur le cahier et au tableau en toutes lettres (pour réviser les nombres) ; on
donnera les consignes pertinentes pour les activités du jour et les élèves travailleront.

L͛établissement disposant d͛ordinateurs dans toutes les salles, il est impossible de bouger les
tables mais on pourra disposer les élèves selon les besoins de l͛unité. Généralement, puisqu͛il
c  

     
   2 

s͛agit d͛une matière communicative, on encouragera le travail par paire mais on tâchera
d͛organiser les niveaux de façon à ce qu͛il y ait toujours deux élèves de niveaux corrélatifs
ensemble. Par exemple A2-B1. Mais cette organisation pourra varier selon les besoins de
l͛unité ou de l͛activité proposée.

Les activités viseront toujours à l͛acquisition des objectifs didactiques proposées pour chaque
unité. Au moyen des activités pré-instructives, on évaluera les connaissances préalables des
élèves au début d͛une unité (l͛annexe 1) ; Les activités instructives (annexe 8) introduiront les
nouveaux concepts que nous renforceront au moyen d͛exercices structuraux et conceptuels
selon les besoins (annexes 3 et 7) ; les activités pour aller plus loin seront fournis si nécessaire.
On encouragera les élèves intéressés à visiter les sites internet où ils disposent de beaucoup
d͛activités les unes plus originales que les autres.

Et voilà, j͛espère vous avoir transmis une idée plus ou moins claire du type de programmation
que j͛ai voulu réaliser. Et mieux encore, vous avoir convaincu de sa validité.

Il ne me reste plus qu͛à l͛illustrer grâce à l͛unité didactique que je vais exposer à continuation͙