Vous êtes sur la page 1sur 21

12/01/18

Embryologie

Devoir a faire en groupe de 5 a rendre le 16/03/2018 : établir un lien entre ostéopathie et


l’embryologie , (un défaut de développement embryonnaire lors de l’embryo et trouvé une solution
ostéologie / la grossesse et l’approche ostéopathique / la naissance est un traumatisme qui peut
amenez des traumatisme musculaire , approche ostéopathique lié a l’accouchement )

4 page (2 recto verso ) manuscrit ou non / bonus de point pour écrire dans autre langue / a rajouter ,
liste des document utilisé , bibliographie , sitographie …

2e travaille a rendre après les vances de paques 11/05/2018

4 page a faire en groupe de 5 , génétique :

Relier l’ostéopathie et la génétique

Trouver une maladie génétique , ce que ca fait , transmission , …/ puis approche ostéopathique

Contrôle continue : Petit qcm chaque semaine sur se qui a été fait la semaine dernière

Généralité sur la gamétogenèse

I) introduction

Tout les etre vivant sont soumis a une meme règle qui est d’assurer leur survie

Pour y arriver, le nourrir et être capable d’assurer quelque chose d’au dela de l’individu, la
reproduction . elle participe a la pérennisation de l’espace et s’accompagne d’une patrimoine
génétique .

On distingue 2 mode de reproduction :

- reproduction asexué (la mitose ) (d’une celle mere -> 2 cellules filles identique , des clones
(division clonale))
- Reproduction séxué dont l’intérêt principal est de permettre le brassage systématique du
message génétique donc différent (sauf vrai jumeaux , monozygote
II) Cycle vital et la procréation

Cellules somatique (toujours diploïde)

(2n) Diploïde , 2 matériel genetique (2*23 chromosomes )

(n) Haploïde , 1 matériel génétique (23 chromosomes ) produit grace a 2 division cellulaire
N = niveau de ploïdi

Gamète produit par des individus de sexe différent

Gongoriste , un type de gamete / hermaphrodisme : un coup des gamete male un coup des gamete
femelle

Les gamete doivent remplir 3 condition essentiel :

- avoir une taille suffisante (pour avoir une reserve nutritive )


- mobile et nombreux
- il faut que leur cout de production soit raisonnable

l’anisogamie : gamète femelle et male sont de forme différente

III) la méiose
a) introduction

gonocyte primordiaux :

ils vont être a l’origine des cellules germinal souches (des gonies ), il ont la capacité se diviser par
mitose

Ces gonies vont subir une phase d’accroissement / cette phase permet d’autre un autre type de
cellules (spermatocyte et ovocyte de type 1 ) , ils possèdent 2n de chromosome (diploïde )

Gonie 2n 4c (précédé par une phase de réplication )

Ils ont la particularité de contenir 4c d’ADN (4c = 2 chromatide (en X)), chromatide sœur /

Chromosome homologue : paire de chromosome

b) rappels sur le cycle cellulaire

le cycles cellulaire est divisé en plusieurs phase

phase G1 : phase de contrôle et phase de croissance

phase S : phase de synthèse de l’ADN (la réplication)

phase G2 : phase de contrôle et de croissance

phase M : phase de Mitose

G1 / S / G2 = interphase / expression des gènes

G0 (sur G1) phase de quiescence . pas définitif


Phase de la mitose :

- la prophase : les chromosomes se condenscent ,les centrosomes s’éloignent l’un de l’autre et


le fuseau mitotique se forme puis l’enveloppe nucléaire disparait
- la prométaphase : les chromatide-sœur de chaque chromosome sont capturé par des
microtubules des pôles opposés au niveau de leur kinéchore
- la métaphase : l’attachement bipolaire des chromosomes , par leur kinétochores est terminé.
Ils sont tous situés dans le plans équatorial plaque métaphasique ) de la cellule.
- Anaphase : chromatide sœur de chaque chromosome se séparent . un lot de chromatide
migre vers un pole, pendant que l’autre lot migre vers l’autre pôle
- Télophase : les enveloppes nucléaires se reforment autour des deux chromosomes , et la
cytodiérèse permet d’obtenir deux nouvelles cellules distinctes.

Mitose, division d’une cellules pour en donner 2 identique

c) Les phases de la méiose : principe de la méiose

Méiose est relativement similaire de la mitose , la particularité c’est que c’est une division qui se
passe 2 fois

Suite a la méiose , une cellules donne 4 cellule fille haploïde .

Etapes de la méiose , étape de la prophase et métaphase

Prophase 1 :

- Stade leptotène (chromose composé de 2 chromatide et condensé )


- Stade zygotène ( les homologues vont s’apparier ), mise el place du complexe synaptonémal
( amélioré la stabilité de l’appariement)
Cellules a 2n chromosome , 4n chromatide , 4 c d’ADN et n bivalent
- Stade Pachytène : on peut distingué les chromosomes / phénomène de crossing-over (ou
recombinaison) (brassage intra-chromosomique )
- Stade diplotène : les homologue commence à se séparer , chiasma (zone d’engendrement ) /
cette phase peut durer plusieurs années pour les ovocytes / c’est à cette phase que vont
s’accumuler des réserve nutritive pour les ovocytes
- Stade diacinèse : condensation maximale des chromose (toujours reliés entre eux par les
chiasma aux extrémités) / dispatition de l’enveloppe nuclaire / les chiasma entre dans une
phase de terminalisation :

Ensuite métaphasa I ; sépara les chromosme homologue .

Anaphase 1 brassage inter chromosomique .

Etape clé, division de la cellulen en 2 cellule qui contient tient 2n chromatide


Donne des spermatocutes et ovocyte II

X et Y possèdent des séquence autosomique / il vont donc permettre la séparation

2e division méiotique : exactement la même chose qu’une mitose a une différence pres , ya pas de
réplication d’ADN préalable /

A l’issue de la télophase 2 , j’obtiendrai en tout 4 céllule aploïde qui contientdront 1n chromosome


et 1 c d’adn ,

Bilan de la méiose , 1 cellule diploïde (46 chromosme ) / crossing –over / 2 cellule haploide (23
chromosomes / cellules filles II

Production de gamètes mâles / spermatogenèse

1) Les gamètes et leur précurseur


a) Définition

Ils sont produit les gonades (testicules pour les hommes, ovaire pour les femmes)

Les gonades sont constitué de cellules somatique

b) Les cellules germinales primordiales


Provienne de l’épiblaste, capable de migré
La vésicule viteline
c) Les gonocytes ,
Les gamète vont se différencier , arrête de migrer pour devenir des gonocyte / vont se développer
jusqu’au 7 mois de l’embryon , on rentre en quiesens jusqu’à la naissance

2) Structure et fonction des gamètes mâles


a) Introduction
Gamète stocker dans les testicules situé dans le scrotum , / testicules 2 fonction, fabrication de
spermatozoïde , sécrétion de testostérone (androgène )

Capsule conjonctive( Albuginé ) / les septum divisent en lobule / tube séminifaire droit, / Rete
testis
Se poursuit dans les canaux efférent qui débouche jusqu’en l’épididyme (divise en 3 partie ) -> canal
éjaculateur débouche jusqu’à l’urètre , donc vois commune a l’urine /

Tube séminifère (cette couche contient des fibroblaste possèdent une capacité contractile pour
provoquer les déplacement ,
Epithélium séminifère (prodiot les spermatozoïde )
Cellule de la ligné germinal et les cellules de soutient (cellule de Sertoli) (cellule qui nourrisse ) (plus
on va vers la lumière, plus la différenciation est prononcé

b) Les fonction des testicules


Testicule on 2 fonction
 Fonction endocrine
Ce situ entre les tubes séminifère , et principalement de la testostérone
Nécessaire a la production et la maturation des spermatozoïde

 Fonction exocrine
Spermatogenèse

Assuré par les tubes séminifère / permettre a partir de la puberté de fabriqué environ 200 000 000
de spz par jours

Cellules mobiles / de petites tailles / asymétrique / contenant quasiment pas de cytoplasme (pas ou
presque pas de réserve nutritive) / délimité par une membrane cytoplasmique

Tête : noyau qui contient l’ADN / acrosome (vésicule enzymatique)


le col : paire de centriole, situé perpendicalement
Flagelle ou la queue :
- Pièce intermédiaire mitochondrie (production d’énergie)
- Pièce principale
- Pièce terminal (désorganisé)

c) Concentration , maturation et stockage des spermatozoïde


 doit subir 4 étape de maturation séparé
- La maturation
Se produit au niveau de l’épididyme (niveau de la tête et du corps ) (gain de mobilité linéaire )
Le spermatozoïde va subir des changements membranaires pour le rendre plus résistant à l’agression
extérieure
Suite a cette maturation, stocké pendant 3 semaine dans l’épididyme
- L’activation
Se fait pendant l’éjaculation ,
- Capacitation
Se produit dans le tractus génital femelle
- Réaction acrosomique
Se produit au contact de l’ovule

Les différente capacité du spermatozoïdes sont :

- Sa mobilité dans les voies génitales femelle


- Sa capacité à se fixer sur la zone pellucide
- Sa capacité a traverser une membrane, la zone pellucide
- Sa capacité à fusionner sa membrane cytoplasmique avec celle de l’ovocyte.
- La transmission du patrimoine génétique paternel contenu dans son noyau.

3) Spermatogenèse
Petit rappel : cellule primordial vont migré pour coloniser les gonade et se transformer en gonocyte ,
il vont proliféré par mitose jusqu’au 7e moi
Du 7e mois jusqu’à la naissance jusqu’en G0
Ensuite, de la naissance jusqu’au 6e mois , les gonocyte vont subir la marginassions (la transformation
en spermatogonie souche ) , il vont se remettre en division , la
La puberté va déclenché la spermatogenèse, / c’est un phénomène cyclique (production de spz ,
procédure lent et continue )
Les tubes séminifère sont pas au même stade , / de la périphérie au centre du tube séminifère
Se ralentie a partir de la quarantaine

Un événement de spermatogenèse, 74 jours , //


La spermatogenèse se découpe en 3 phases ,
- Phase de prolifération , les spermatogonie souche vont se divisé par mitoses( la division des
cytoplasme sera incomplète ) présence de syncytium
On va distingué 2 type de spermatogonine : ils vont se divise en 2 cellue , une en
spermatogonie A (divise en 2 sous-forme, les Ad (dense) et les Ap (pâle) // les Ad vont servie
a renouvelé le stock et les Ap vont se divisé en Spermatogonie B)
- Phase méiotique : lors de cette phase , les spermatogonie B vont se diviser et devenir en
Spermatocyte I (engagé en méiose )
- Phase spermatogénèse :

- Phase de prolifération
 Cellules souches diploïdes (2n)
 Localisation : plaquée contre la membrane propre
 Petite cellules arrondie 10à 15 µm de diamètre

- Phase de spermiogénèse (= phase de cytodifférenciation )


Elle se fait en 4 étapes
1- Réagornisation nucléaire
L’ADN va se compacté , cette compaction est du au remplacement des histones par de
toute protéine appelé protamine
Compaction but : protégé l’information génétique / pas d’expression
2- Formation de l’acrosome
Proche remplie d’enzyme (hyaluronidase ) (ciment cellulaire ) elle a un role prépondérant
3- Assemblage de la queue
Le rôle prépondérant d’un des deux centrioles
4- Elimination du surplus cytoplasmique
( spérmyation )
Conséquence, les spz vont être libéré dans la lumière

C) Les cellules de Sertoli

Premièrement , ce sont des cellules somatique qui reposent sur une lame basale , qui est au regard
de la lumière du tube séminifère / forme irrégulière (une cellue de sertoli va être au contact d’une
cinquantaine de cellules germinal ) *
Les cellules de sertoli sont unis entre elle par des jonction serré (cela constitu la barrière hétamo-
testiculaire, protégé les cellule de la ligné germinal )

2e fonction : la spermiacion ,

3e fonction : vont fabriquer le liquide séminal primitif (il permettra de véhiculé les spz (transport))

Elles sont contrôlé par les hormones (FSH)

Ces cellules de Sertoli vont fabriqué un certains nombres de cellules paracrine ( l’inhibine : inhibe la
sécrétion de FSH) (APB permet le transport de la testostérone ) ( GDNF : permet le maintien de l’état
indifférencié des spermatogonies souches)

4. Un contrôle neuro-endocrinien de la fonction testiculaire

Les fonction testiculaire sont controlé par l’axe hypothalo (hypophysaire) (il sécrète de la GnRH de
manière pussative qui stimule l’hypophyse , qui permettra de sécrété a son tour 2 hormone , LH et
FSH)

FSH stimule cellule de sertoli qui produit de l’inhibine pour un rétrocontrole négative sur l’hypophyse

LH stiule les cellules e Leydig qui sécrète la testostérone

5. Liquide séminal , liquide qui compose la maj du sperme qui aura pour fonction de les nourrir les
spermatozoïde et de les véhiculé (il est principalement sécrété par les glande annexe )

On y trouve : des vitamines (C, D …) / des prostaglandine / de la testostérone / des sucres / des
minéraux / l’APS (l’antigène prostatique spécifique : sert a fluidifier le sperme , peut être amené au
dosage pour repérer le cancer de la prostate)

Il est très légérement alcalin (son pH est basique , entre 7 et 8 ) , sert a tamponner le Ph acide des
sécrétion vaginal et ainsi permettre au spz de survivre plus longtemps

Ovogénèse

1) Introduction

L’ovogenèse est l’ensemble des phénomène qui conduisent a la formation de cellules aptes a être
fécondé , cette ovogenèse se produisent dans les gonades femelles (les ovaires ) et s’achèvent au
moment de la fécondation (on peut pas dissocier l’ovogénèse et la follicogenèse)

2) Anatomie
a) L’ovaire
Intra-abdominal , cavité pelvienne , c un organes qui mesure 4-5 cm, qui est
délimité/protégé par un tissus fibreux appelé albuginé
En interne , tissus conjonctif qu’on appelle le parenchyme ovarien (séparé en 2 zone ,
périphérique ( follicule ovarien ) et centra (vaisseaux er nerf)
Lors de l’ovogenèse, a la fois des cellules germinal et somatique (doubles différentiation )
b) Les voies génitales féminines
Le vagin -> utérus -> les deux oviductes (trompe de fallope ) (dizaine de cm)
Au niveau de l’extrimité , pavillon de la trompe / 2e segment appelé l’ampoule , zone de
rencontre de l’ovocyte et spz / 3e segment , l’isthme / 4e segment, segment interstitielle
1er grande différence, séparation compléte entre les appareil génital et l’appareil urinaire
2e grande différence , pas de continuité anatomique entre l’ovaire et les vois excrétrice
c) Fonction de l’ovaire
Fonction exocrine : émission des gamètes et donc de l’ovocyte
Fonction endocrine : excrétion de différente hormone femelle
d) Cycle féminin
Pour le faire débuté, il débute au 1er jours des règles et dure en moyenne 28 jours, (on
différencit le cycle ovarien du cycle utérin )
Cycle ovarien va être coupé en 2 phase , phase folliculaire (le follicule va croitre ) , suivit
par la phase lutéale (transformation en corps jaune ) / ovulation entre les 2 phases
3) Ovogenèse et folliculogenèse
a) Ovogenèse
 Contrairemetn a la spermatogenèse , l’ovogenèse se fait pendant une période brève de la
pubérté a la ménopause , bilan , lors de l’ovogenèse, producotn limité
Autre différence, la totalité de l’ovogenèse de s’éffectu pas uniquement dans l’ovaire
Cette ovogenèse débute avant la naissance (dans la période embryonnaire ) / pendant ette
période de vie embryonnaire , les gonocyte vont se multiplié jusqu’au 7e mois
Plusieurs phase :
- Phase de multiplication :
Les ovogonie vont se multiplié par mitose successive, contrairement au spermatogonie , les
ovogonie ne permettent pas la conservation d’un pouls d’ovogonie souche (production
d’ovocyte I) , permet d’entré dans le 2e phase
- Phase de maturation :
Phase de maturation nucléaire, elle comporte théoriquement 2 division méiotique, la
réductionnelle et l’équationnelle
Particularité de cette méiose (3 particularité)
1er particularité : un blocage en prophase 1
Elle va débuté sa méiose (au stade diplotène ) / ils vont resté bloqué dans cette phase
jusqu’à la puberté -> a partir de ce moment, il vont se débloquer 1 par 1 pour être ovuler
jusqu’à la ménopause (bloqué entre 13 et 50 ans ) (vieillissement du stock des ovocytes )
Plus l’arrêt est long , plus les risque sont élevé
2e particularité : un blocage lors de la 2e division (métaphase II)
Ce qui est expulsé est un ovocyte II (bloqué en métaphase II) , se qui permet de finalisé la
méiose c’est le spermatozoïde pour former un ovule
3e particularité : division totalement inégale au niveau du cytoplasme ( celle qui hérite de
quasi-rien s’appelle le globule polaire I , il sera incapable de faire une nouvelle div)
Le but est que toutes les gamète survivent , permet de conserver les reserve nutritive de
pour l’embryon
Rendement très faible

Phase de maturation nucléaire finalisé

Phase de maturation cytoplasmique :


Permet l’acumulation de réserve (donc ARN m(méssager), ARNt , ARNr)
Se fait principalement dans l’ovocyte I / pas suffisant pour la finalisation de l’embryon )
On dit que l’œuf alécithe .
 Bilan de l’ovogenèse
Pendant les 7 premiers mois , acumulation a 7 000 000 de cellules (d’ovocyte I) -> passe a 1 a
2 mission a la naissance -> 400 000 à la puberté -> 400 qui vont être potentiellement
fécondable

b) Folicullogenèse

L’ensemble des transformation que subit le follicule , on considère que le follicule passe par 5 stade
succésecécif

 Le follicule primordial
 Le follicule primaire
 Le follicule secondaire
Augmentation de la vascularisation
 Le follicule tertiaire ou à antrum
Formation d’une zone qui entoure l’ovocyte , zone pellucide (origine , c l’ovocyte qui
fabrique cette zone
 Le follicule mûr ou de De Graaf (follicule pré-ovulatoire ) a ce stade, 2 cm , provoque
déformation de l’ovaire
A ce stade, l’ovocyte 1 reprend sa méiose , rencontr du globule polair e1
La division continue jusqu’à la métaphase II juste avant l’ovulation

4) Emission des gamète


a) L’ovulation
Coupure de la circulation au niveau de l’ovaire, , fragilisation du follicule ovarion , /
enzume qui grignote , contraction des cellules lise , ==-> rupture , expulsion de l’ovocyte
II /

02/02/2018

b) Organisation du corps jaune

On entre dans la phase glutéal , lors de cette phase glutéal , se qui reste du follicule va se transformer
en corps jaune . cette transformation est du a l’envahissement a la granulosa
Cette transformation va permettre au cellule de la granulosa d’acquérir un caractère de cellules
stéroïdogène (production de stéroïde )

Caillot sanguin dans le centrome

Les cellules de la granulosa sont chargé en lipide et de lutéine (qui est jaune docn corps jaune )

Si ya pas fécondation, le corps jaune disparait et se dégrade le corpus albicans / si ya fécondation,


fécondation maintenir pour maintenir un taux élevé de progestérone

5) Les phase de maturation des follicules ovarien


 La croissance basale

La maturation d’un follicule est de 3 mois , en 3 phase , : 1er la phase de croissance :

Elle se fait du follicule primordiale jusqu’à stade pré-entral / elle est indépendant du cycle ovarien et
indépendant de l’axe hypotalamo-hypophysaire

A peut près 500 qui vont s’engager en phase de croissance

 2e phase : phase de recrutement

Il se fait au début de la phase folliculaire du cycle ou a lieu l’ovulation

Environ 5 a 6 par ovaire qui vont acquérir la capacité de réponde a la FSH

Se qui acquiert la capacité de répondre au FSH poursuivent leur croissance et envoie un signal au
autre de dégénérer (Atrésie )

 3e phase : la dominance

Va s’achever avec l’ovulation , celui qui aura le plus grossit va dominer les autres , et donc conitué a
grandir

500 > 5 a 6 > 1 seul follicule a la fin

6) les hormones ovariennes


A) synthèse

Le point de départ, c le cholestérol , le cholestérol va être transformé en hormone progestative puis


en androgène puis étape ultime en œstrogène

7) le cycle ovarien
A) caractéristique des phases du cycles ovarien

caractéristique des phases envarien , 28 jours en moyennes , correspond au 1er jour des règle, 1er
phase, phase folliculaire

phase lutéale (qui se termine par la dégénérence du corps jaune qui induit les règle puis on
recommance )

œstradiol : variation du taux d’oestradiol


comment cette homorne varie comparé au cycle

au 12e jour , pic oestrogènès , légèrement augmentation en phase lutéale

rétrocontrôle négatif sur l’axe hypotalamo-hypophysaire

cette variation du taux de progestérone colle a l’augmentation des œstrogène lors de la 2e moitié du
cycle

B)

mécanisme d’action,

on a se qu’on appelle les hormone peptidique se fixe sur des récepteur sur la membrane des cellules
et vont induir un signal qui vont permettre d’activer certain gène

a l’inverse , les homornes stéroïdes vont leurs permettre de traversé la membrane et de se fixer sur
l’ADN

contrôle par l’axe hypothalamo-hypophysaire

Grande différence, chez la femme c cyclique


8) Différence dans le déroulement de la méiose et de la gamétogenèse chez l’homme et la
femme
1er différence :
Chez l’homme, on maintient un stock de spermatogonie souche
La méiose chez le male de débute qu’a la puberté ,
Le rendement méotique est bon, une cellule en donne 4
La spermatogenèse, elle se déroule intégralement dans le testicule

Ovogenèse :
Elle débute très tot pendant la vie embryonnaire mais va se bloqué précocement,
l’ovogenèse va reprendre que tardivement , au minimum a partir de la puberté
(vieillissement du stock ovocytaire )
Chez la femelle, pas de maintient de cellules souches / la méiose a un rendement faible
L’ovogenèse ne se déroule pas entiere dans l’ovogenèse .(se termine dans les trompe si
fécondation )
Fécondation
1) Du point de vue du spermatozoide

Fécondation = étape de la reproduction sexué, = but création d’un individu unique de la fusion
d’un spz et d’un ovocyte
1er étape : dépôt des spz (= insémination ) , se fait au niveau du vagin au voisinage de l’utéru, /
environ 400 000 000 de spz déposé / cette durée de vie (20-30min) est limité du au sécrétion
acide du vagin (pH proche de 2 ) (autre but, anti-infection microbienne )
Spz déposé en meme temps que le liquide séminal qui a un pHbasique de 8 (on dit que sa
tamponne pour permettre au spz

2e étape : traversé du canal cervical / elle dépend de la mobilité des spermatozoïde (au niveau
du canal cervicale , glande cervicale qui sécrète la glaire cervical , cette sécrétion est sous
contrôle d’une hormone ou contrôle hormonal puisque lorsque que le taux d’oestradiol est
faible , la sécrétion de glaire cercvicale va également être faible , et de plus , la glaire cervicale va
être très appauvri en eaux ,
A ce moment du pncd’œstrogène, la sécrétion sera abondante , cette glaire sera bc plus riche
en liquide , les mailles se relache , (les spz peuvent passer ) / role du canal cervical, faire un
filtre (filtre qualité ) /diminué la polyspermie en diminuant le nombre (de 400 000 000 à 2 à 5
millions )
La progestérone va provoquer un tarissement de la sécrétion de canal cervical
Aport sur des pillules (certaine pillule agissent sur la tarissement du canal cervical )
Dans certain cas pathologie, la glaire peut avoir des anticorps anti-spz

3e étapes : traverser de l’utérus , résulta de 3 élément


Mobilité des spz / 2e contraction du myomètre (stimuler pas l’œstrogène ) /
Arrive a la jonction tubéro-tubaire

4e étapes : traverser de la trompe utérine (24h après , l’utérus est envahie par les macrophage )
Cette traversé ne vas concerné que 300 à 500 spermatozoide , cette traversé est du a la
mobilité des spermatozoide , au contraction des muscles lisses qui entoure les trompes et enfin
au battement des cils de l’épithélium tubaire

5 étape : la capacitation
L’ensemble des modification que subissent les spermatozoïde dans les voies génital féminines
Elle permet au spz d’être fécondant (pour être fécondant, doit être dans le tractus )
Elle est provoquerpas toutes les sécrétion a la condition que ses sécrétion ont eu lieu pendant le
pic d’œstrogène
Capacitation étape
- Elimination du liquide séminal
- Rester 2h dans les secrétion vaginal crées sous influense d’œstrogène
- Elimination
2) Du point de vue de l’ovocyte

Collecte de l’ovocyte
Captation , les franges vont s’accoler aux follicule

2e étapes :la traversé du pavillon ,


Pour atteindre le segment de l’ampoulle (lieu de la fécondation )

3) Les phénomène cellulaires


a) La traversée du cumulus oophorus

Cellule pholiculaire relier par un ciment cellulaire : acide hyaluronique

Les spz vont digéré l’acide hyaluronique , possible grâce au hyaluronidase (enzyme qui digère

Sans / leur permet de forer

09/02/2018

b) Fixation sur la zone pellucide


Zone pellucide, = matrice-extra-cellulaire , nature glyco protéique , entoure l’ovocyte a partir
du stade follicule secondaire , elle est synthétisé par l’ovocyte , jusqu’à un stade avancé de
l’état embryonnaire. Jusqu’au stade blastocyste
Fonction de cette zone pellucide , la 1er, elle s’oppose au fécondation hétérospécifique dans
l’espèce humaine , s’oppose a la polyspermie
Elle s’oppose au implantation prématuré de l’embryon
Elle va protégé l’embryon contre les effets d’élétaire d’une exposition prématuré à
l’environnement pubo-utérin / uniquement fabriqué par l’ovocyte
Elle est sous le contrôle du génotype , cette fixation a la zone pellucide fait intervenir une
glycoprotéine appelé ZP3
C’est grace a ZP3 que ce fait la spécificité d’espèce
Elle va déclenché la réaction acrosomique, se qui nous amène a la 3e évènement , la réaction
acrosomique

c) La réaction acrosomique

Elle va consisté en la fusion des membrane acrosomique externe et la membrane cytoplasmique du


spermatozoïde , ce va provoqué la libération du contenu de l’acrosome , (donc des enzyme qui vont
digéré la zone pellucide )

d) La traversée de la zone pellucide


Possible grâce au enzyme de l’acrosome , la hyaluronidase et l’acrosie
La mobilité du spz (hypermobilité du spz ) qui va lui donner une réel force de propulsion ( la
capacitation)/
Il va se trouvé dans l’espace péri-vitélin
Contient un des
Le premier spz qui traversera la zone pellucide et qui entrera en contact avec la membrane
de l’ovocyte , provoquera le 5e evenement (l’activation de l’ovocyte ) / le spz va fusionner
avec l’ovocyte et l’intégralité du contenu du spz va être intégré au cytoplasme de l’ovocyte
(une véritable fusion)
Tout les … seront dégradé sauf les noyaux , le centriole proximal
Les mitochondrie de la mère seront transmis a l’enfant (pas le père)
Elle a sont propre ADN

e) Activation de l’ovocyte

Un but, provoquer le réveil du métabolisme préovacytaire , ce fait en 4 étape


- Mobilisation du calcium intracellulaire , s’échappe par le réticulum endoplasmique lisse,
cascade de phénomène biochimique
1er phéno bio : changement du potentiel membranaire
2e phéno bio : exocytose des granule corticaux , contenu : des enzyme qui vont modifié la
structure de la zone pellucide et la rendre totalement imperméable aux spz suivant pour
évité la polyspermie (modif de ZP3)
Il va achevé sa division de méiose , division équationnelle pour donner un ovotide et un
second globule polaire

f) Formation des pronoyaux

L’ovotide contient de l’eau apoïde d’ADN , le noyau male va se décondense dans un premier
temps , cela va impliquer le remplacement des protamine via des histone classique
Par la suite, une enveloppe nucléaire va se former entre le pronoyaux male et le pronoyaux
femelle / chacun de ses pronoyaux va répliquer son ADN,

g) Caryogamie : prise de contact des pronoyaux

C’est la prise de contact entre les deux pronoyaux

Les chromosome vont s’aligner sur la plaque équatorial pour que le division puisse se faire,

Les conséquence, on va rétrouvé la diploïdie , 23 paire de chromosomes , la 2e conséquence , le


brassage des caractère héréditaire, 3e , pouvoir déterminé le sexe génétique du zygote (gamète
male , hétérogamétique / gamète femelle , homogamétique ) les Jynospermatozoides X ,
endrospermatozoide Y //

Anomalie de la fécondation
Segmentation et blastulation

1) Généralité

Comment a parti de cette cellule unique on va organisé un organisme complex et


pluricellulaire
2) La segmentation

a) Détermination de l’âge de l’embryon


Age donné par rapport a la fécondation (l’âge vraie de l’embryon)
Semaine d’aménorrhée, depuis l’âge des dernières règles (en semaine de retard de
règles )

b) La segmentation de l’embryon

Elles coïncide avec la 1er semaine de vie embryonnaire, aussi avec la vie libre de
l’embryon (période pendent laquelle il n’est attaque a rien )
Lieu dans les trompe , on estime qui se termine au niveau du segment hismique
Chez l’espèce humaine, cette segmentation est dite totale , tout les cellules de l’embryon
de divise (Holoblastique ) , on la qualifie de rotationnelle
Se font a l’intérieur de la zone pellucide , hors cette zone pellucide est parfaitement
inextensible , on va avoir de plus en plus de celle mais l’embryon a toujours la meme
taille, les cellules sont de plus en plus petite
Cela s’appelle des blastomère , il sont utilisé pour l’Age de l’embryon
Les division sont asynchrone / au bout de 48h, il comprend 4 cellules , (une division
toutes les 24 heures /
L’adhérence des blastomère va changer a partir du stade 8 cellules, au début peu
adhérent , puis très adhérent , c’est ce qu’on appelle la compaction.

c) La compaction
Stade de la morula (symbolise la compaction , 16/32 blastomère (cellules ) )
Adhérence avec la mise en place des jonction serrée , ces jonction font intervenir les
E-cadhérine, intimement lié au filament d’actine ( qui sert a la structure
tridimensionnelle ) , elle ont besoin de calcium pour leur fonction
Elle interagissent de manière hémophilique,
Les cellule embryonnaire, les cellules sont totipotente qui donnera tout jusqu’à la
compaction

3) La blastulation

Débute au 5e jours avec la fécondation , elle se déroule dans la cavité utérine


Formation d’une cavité, le blastocœle, on pourra distinguer les blastomère interne (masse
cellulaire interne , appelé le pole embryonnaire) , les blastomère en périphérie (trophoblaste ,
pole abembryonnaire )
Un blastocyste
La blastulation est du a la ,
Il vont pomper le liquide utérin a l’intérieur

4) Les phénomènes pré-implantaire

Avant le 5e jour, entouré par la zone pellucide , moyen efficace d’empêché une grosse extra-
utérine , empêche les nidation tubaire
Au bout du 5e jour , l’éclosion , sort donc de la zone peptide / grâce a la sécrétion de
l’enzyme S-tripsine (se concentre du cote abembryonnaire) qui va digéré la zone pellucide ,,,
Augmentation du volume du blastocèle
A partie du 6e jour , l’embryon peut s’accolé a tout et n’importe quoi (truc gélatineux qui
colle a tout)
5) Rappel sur mes cellules souche

Cellule totipotente (cellule issus d’un embryon précoce , avant la compaction )

Elles pourront produire les cellules de l’embryon mais également l’annexe

Après , cellule pluripotente , peuvent se différencier en différence cellules de l’organisme , elle ne


peut pas donner a elle seul a un fœtus complet (cellule souche embryonnaire ) quand la compaction
a eu lieu

Cellules multipotente : qui pourront se différencier en un nombre limité de type cellulaire

Cellules unipotente : ne peuvent donner qu’un seule type cellulaire

16/02/18

Les événement génétique en embryolog

1) l’activation du génome embryonaire

Au tout début, on considère que l’embryon est inactif , (pas de transcription , mécanisme permettant
de passer de ADN au ARN ) , jusqu’à 4 blastomères , pour survivre, elle dépend strictement de sont
héritage maternelle en Arn et en protéine, (lorsde la maturation cytoplasmique ) , ils vont être stocké
dans le cytoplasme ovocytaire.

Toutes altération de ses réserve aura des repercution sur ces étéats futur

Seul période de la vie qui est sous le contrôle du produit du génome d’un autre individu, / cette
étape s’appelle la transition materno-zygotique , l’alpha manétine

2) inactivation de l’X
Le chrosome X , est un grand chromosome , 700 gène , facteur 8 de coagulation , magoritairement
rien a voir avec la différentiation sexuelle

Le Y est beaucoup plus petit, 10 gène , 90% impliqué dans la spermatogenèse et les caractères mâles

Dame : Deux copie de chaque gène de X , un male aura une seule copie , phénomène de
compensation de dosage, quand on compare la quantité de gène transcrit de chaque genre, meme
dose , correction de dosage génétique , c’est du que dans toutes cellules XX il y a une cellules inactivé

Tache très sombre en périphérie , tellement compacté qu’il est apercevable en microscopie
(corpuscule de Barr) (hétérochromatine )

L’inactivation se fait au hasard , un individu de sexe femelle hérite de deux X , il y a autant de chance
que l’un des deux soit désactivé ,

2e précision , cette inactivation intervient tôt , vers le 7e et 10e jour , (mosaique au regard de
l’expression du chromosome X)

Regle de corpuscule de Barr, on considèrent que se nombre correspond au nombres de X-1 (chez une
femelle normal) , syndrome de Turner , 1sur 5 000 , individu qui sont X0, monosomie , absence de
corpuscule de Barr,

Syndrome , trisomie de l’X, trois X, deux corpuscule de Barr, 2 désactivé donc 1 actif comme chez les
personne normal, 1 sur 1000

Syndrome de klinefelter, XXY, 1 sur 2 500, un corpscule de Barr, un actif mais pourtant il sont
malades ,

Cette autre est que sur l’X inactivé il y a un petit nombre qui echapent a l’inactivation , (PAR, pseudo
autosomique région : permettent l’appareillement entre X et Y chez le mâle) ,

Les zone qui échapent à l’inactivation sont proche de ses région (PAR ) et certains on leur équivalent
sur le chromosome

Mécanisme d’inactivation , hétérochromatine , sur cette Y , il y a le centre d’inactivation de X, ,


production de plein d’ARN qui vont se distribuer sur le X a inactivé et qui vont permettre de recruter
des enzyme qui vont compacté cette ADN, (donc la métilation de l’ADN )

Activation en Cis ,

L’empreinte parentale (Imprinting )

Dans 98% des cas, les deux copies sont dites équivalents , elle vont être exprimer pareil .

Les 2 % restant se sont des gènes qui ne s’exprimeront qu’en fonction de leur origine valérique ???
Que le génome male et femelle amène chacun une contribution unique au développement
embryonnaire

Conflit d’intêret parental ,1er précision si n essaie avec un seul parent, c létal , sa n’arrive pas au bout

Avec seulement des génome malé, début d’implantation mais production que d’annexe

Avec que des génome femelle, sa se développe et donne des tissus embryonnaire ,

L’intêret d’un male est de transmettre notre patrimoine génétique , il faut donc que le bébé
survivent, il survit grâce aux annexe, le but de la femelle et de transmettre le patrimoine génétique
« faire du bébé »,

Mécanisme de l’empreinte parentale , compaction de l’AD , hétéro-chromatisassions , pour qu’il ne


peut pas s’exprimer .

Nidation ou implantation de l’embryon

1) Définitions

////

2) La fenêtre implantatoire (définit progressivement )

////

3) Le trophoblaste
(moteurs de l’implantation)
a) Comportement au cours de l’implantation

Cellules qui est applatie , épithélium polarisé (présence de microvillosité et vésicule


d’endocytose ) et régionalisé (le cyto polaire et pariétal ont des fonction distincte )
1er rôle , rôle protecteur , il va isolé /
Rôle lors de l’éclosion
Rôle nutritionnelle
rôle endocrine (du a l’hormone hCG ) , autour de 8 jours après la fécondation , / hCG est
un analogue de LH , pour que le corps jaune de part pas , corps jaune qui permet la
sécrétion de progestérone pour ne pas amener les règles // maintient du corps jaune , le
corps jaune cyclique devient gestatif ,
participe a la formation du placenta
rôle dans la tolérance immunitaire de la grossesse.
Rôle dans l’apposition et l’adhésion puis invasion
L’apposition se fait lors du 5 – 6e jours , (signal qu’il est là) , suite a cela se passe
l’adhésion , prise de contact entre l’épithélium utérin et le trophoblaste (toujours le pôle
embryonnaire qui entre en contact ) , se fait grâce a des L-selectine , qui vont repéré des
sucres présent sur la surface de l’épithélium utérin // l’adhésion produit un évenement,
la prolifération des cellules du cytotrophoblastes polaires, , il prolifère pour former le
syncytiotrophoblastes // se qui se divise c’est le cytotrophoboloaste, pas le

b) Les rôles du trophoblastes


4) L’implantation utérine
a) Les étapes
b) La chronologie
5) L’endométre
a) Coportement de l’apithélium utérin
b) Copportement du stroma utérin
c) Les cellules déciduales
d) Le controles hormonal de la nidation
6) Anomalie de nidation