Vous êtes sur la page 1sur 24
Freins & Embrayages R. Younès – Faculté de Génie
Freins & Embrayages
R. Younès – Faculté de Génie
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Freins à disques
• 7. Embrayages à disques
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
1. Introduction Les freins et les embrayages sont utilisés pour relier entre elles deux machines
1. Introduction
Les freins et les embrayages sont utilisés pour relier
entre elles deux machines qui tournent à des
vitesses différentes pendant une fraction de temps
que dure leur cycle d’opération
1. Introduction • Frein: Sert à régler la vitesse des machines. => dissipation d’énergie calorifique
1. Introduction
• Frein: Sert à régler la vitesse des machines.
=> dissipation d’énergie calorifique (due au frottement)
• Embrayage: Sert à amener à une même vitesse un moteur
qui (au départ) tourne à une certaine vitesse alors que la
machine entraînée est au repos
=> faible dissipation d’énergie calorifique (glissement bref)
• Types de freins ou d’embrayages:
◦ freins et embrayages é lectriques ou magn é tiques
◦ freins et embrayages hydrodynamiques ou
hydrauliques
◦ freins et embrayages m écaniques : bande ou courroie,
bloc ou sabot, disque.
1. Introduction Exemple de frein:
1. Introduction
Exemple de frein:
1. Introduction Exemple de frein:
1. Introduction
Exemple de frein:
1. Introduction Exemple d ’embrayage:
1. Introduction
Exemple d ’embrayage:
1. Introduction Exemple d ’embrayage:
1. Introduction
Exemple d ’embrayage:
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Freins à disques
• 7. Embrayages à disques
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
2. Procédure de calcul L’analyse d’un frein ou d’un embrayage consiste principalement à effectuer la
2. Procédure de calcul
L’analyse d’un frein ou d’un embrayage consiste
principalement à effectuer la recherche du couple
développé entre les surfaces
• Supposer ou déterminer la distribution de pression
sur les surfaces de frottement
• Exprimer cette distribution de pression en fonction
de la pression maximale qui dépend du matériau
• Écrire les équations d’équilibre statique pour
déterminer
◦ les forces appliqu ées
◦ le couple de freinage
◦ les réactions aux support
2. Procédure de calcul • Exemple: Frein liné aire. On suppose une plaque horizontale qui
2. Procédure de calcul
• Exemple:
Frein liné aire. On
suppose une plaque
horizontale qui se
d é place à une
certaine vitesse. Une
force F est appliqu é e
sur le frein et elle
g é nè re une force de
frottement.
2. Procédure de calcul Étape 1: Distribution de pression On suppose la pression répartie uniformément
2. Procédure de calcul
Étape 1: Distribution de pression
On suppose la pression répartie
uniformément (car le bloque est court)
Étape 2: Pression maximale
La pression en tout point de la surface
de contact est: P = p a
o ù p a = pression maximale
2. Procédure de calcul • Étape 3: Équilibre mécanique • La force normale appliquée sur
2. Procédure de calcul
• Étape 3: Équilibre mécanique
• La force normale appliquée sur la surface A du
frein s’écrit:
N = pa A
• Somme des moments des forces par rapport au
point B:
N b – F b – (f N) a = 0
• En remplaçant N par sa valeur on a:
A ⋅
( b
f a )
F
=
p
a b
• Si b = f a => frein auto-serreur (force appliquée = 0)
=
f p
A
=
( p
A )
F
R x
R y
a
a
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Freins à disques
• 7. Embrayages à disques
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
3. Frein à bande ou à courroies
3. Frein à bande ou à courroies
3. Frein à bande ou à courroies Équation d’équilibre de l’élément sous-tendu par dθ d
3. Frein à bande ou à courroies
Équation d’équilibre de l’élément sous-tendu par dθ
d θ
d θ
+
F
v ↓= +
(P dP) sin
+
P sin
dN 0
= ⇔
dN P d
=
θ
2 2
en négligeant le terme du 2e ordre et avec
d θ
d θ
sin
=
2
2
On a aussi
+ d θ
d
θ
F
h ←= +
(P dP) cos
P cos
f dN 0
= ⇔
dP f dN 0
=
2
2
3. Frein à bande ou à courroies En remplaç ant la valeur de dN et
3. Frein à bande ou à courroies
En remplaç ant la valeur de dN et en int é grant entre les limites de P
On obtient,
P
θ
2
dP
P fθ
= f ⋅ d
θ
et donc
1 = e
P 1 > P 2
P
P
P
0
2
1
• Equation du couple de freinage
On l’obtient en faisant une somme des moments par rapport au
centre du tambour
( P
P
)
T
=
P r
P r
1
2
T =
⋅ D
1
2
2
sens contraire à la rotation
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Freins à disques
• 7. Embrayages à disques
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
4. Frein à sabot ou à blocs 2 types de frein à sabot: ◦ Frein
4. Frein à sabot ou à blocs
2 types de frein
à sabot:
◦ Frein à sabot court
(θ < 60 ° )
◦ Frein à sabot long
(θ > 60 ° )
4. Frein à sabot ou à blocs • Frein à sabot court (θ < 60
4. Frein à sabot ou à blocs
• Frein à sabot court (θ < 60 ° ):
La pression sur le sabot est considé rée comme é tant uniforme
et la force N ré sultante se situe au centre du bloc.
Le comportement du frein varie en fonction de la valeur de e.
◦ Soit le tambour tournant dans le sens trigonomé trique:
N ⋅ a + f ⋅ N ⋅ e
M A =
P c N a f N e
=
0
donc
P =
c
Dans ce sens de rotation, le frein n’est pas auto-serrant
4. Frein à sabot ou à blocs ◦ Soit le tambour tournant dans le sens
4. Frein à sabot ou à blocs
◦ Soit le tambour tournant dans le sens des aiguilles d’une
montre:
N ⋅ a − f N e
M A =
P c N a f N e
+
=
0
donc
P =
c
Dans ce sens de rotation, le frein peut devenir auto-serreur
si le numé rateur devient nul.
Indé pendamment du sens de rotation, le couple de freinage
est donné par:
T = f ⋅ N⋅ r
o ù
f est le coefficient de frottement
N est la normale entre le sabot et le tambour
r est le rayon du tambour
4. Frein à sabot ou à blocs • Frein à sabot long (θ > 60
4. Frein à sabot ou à blocs
• Frein à sabot long (θ > 60 ° ):
◦ Usure et distribution de pression:
Dans ce cas, la pression varie en fonction de l’angle θ
4. Frein à sabot ou à blocs dp cos θ a On a =− ⋅
4. Frein à sabot ou à blocs
dp
cos
θ
a
On a
=− ⋅
p
sin
θ
= 0
a
2
d
θ a sin
θ
a
Ainsi, la pression maximale se situe à l’angle θ a = 90 °
Si le sabot < 90 ° => la pression maximale s ’exerce à l ’angle θ 2
4. Frein à sabot ou à blocs ◦ Contribution des forces agissant sur le sabot:
4.
Frein à sabot ou à blocs
Contribution des forces agissant sur le sabot:
La somme des moments des forces normales (par rapport au
point A du levier) donne:
p
b
r ⋅ a
a
M
=
[
2 (
θ θ
) sin 2
θ
+
sin 2
θ
]
n
2
1
2
1
4 ⋅ sin
θ
a
au
La somme des moments des forces de frottement (par rapport
pivot A du levier) donne:
f ⋅ p
b ⋅ r
a
[
(
2
2
)]
M =
2 r (
θ θ
) a sin
θ
sin
θ
f
2
1
2
1
2 ⋅ sin
θ
a
Convention de signe: le sens trigonomé trique est positif
4. Frein à sabot ou à blocs ◦ Equilibre du levier: M + M ∑
4. Frein à sabot ou à blocs
◦ Equilibre du levier:
M
+
M
n
f
Sens trigonomé trique:
M
F ⋅ c − M
M
= 0 ⇔
F
=
A =
f
n
c
4. Frein à sabot ou à blocs Sens des aiguilles d’une montre: M − M
4. Frein à sabot ou à blocs
Sens des aiguilles d’une montre:
M
− M
n
f
F =
Le frein à tendance à l’auto-serrage
c
(cos
θ− θ
cos
)
2
◦ Couple de freinage:
1
2
T
=
f ⋅ p
b ⋅ r
a
sin
θ
a
◦ R é actions au pivot A:
θ
θ
2
p
b r
⎡ 1
θ
2
1
a
R
=
⋅ sin
θ
+
f
⋅ sin 2
θ
− F
x
x sin
θ
2
2
4
a
θ
θ
1
1
θ
θ
θ
2
2
p
b r
1
⎡ 1
a
R
=
⋅ sin 2
θ
f
⋅ sin
θ
− F
y
y sin
θ a 2
4
2
θ
θ
1
1
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Embrayages à disques
• 7. Embrayages à cônes
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
5. Freins à double segments M − M M − M n f n f
5. Freins à double segments
M
M
M
M
n
f
n
f
g
g
Frein droit:
F =
Frein gauche:
F =
d
d
c
c
5. Freins à double segments Le frein droit a tendance à l ’auto-serrage contrairement au
5. Freins à double segments
Le frein droit a tendance à l ’auto-serrage contrairement au frein
gauche
(la force appliqué e est la même sur les deux segments)
5. Freins à double segments La pression maximale appliqu ée sur le sabot droit (rotation
5. Freins à double segments
La pression maximale appliqu ée sur le sabot droit (rotation dans le
sens des aiguilles d’une montre) est plus élev ée que celle du
sabot gauche car le segment de droite à tendance à l ’auto-
serrage.
⋅ p
M
⋅ p
M n
a
f
a
d
g
d
g
M
=
M
=
n
f
g
g
p
p a
a
d
d
En substituant ces valeurs dans les équations:
M
M
M
M
n
f
n
f
d
d
g
g
F =
F =
c
c
5. Freins à double segments On obtient p ⋅ F c ⋅ Il s ’agit
5. Freins à double segments
On obtient
p
F c
Il s ’agit de la pression maximale relative au
a d
=
p a
frein gauche
g
M
+ M
n
f
d
d
=>
Connaissant la pression, M nd et M fd , on peut calculer les
variables relatives au frein gauche dans lesquelles p a = p ag
NB: Si le sens de rotation est inversé => le calcul est similaire
mais on obtient des valeurs pour le frein droit
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Embrayages à disques
• 7. Embrayages à cônes
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
6. Embrayages à disques Il existe 2 types d’embrayage à disques: Embrayage à 1 seul
6. Embrayages à disques
Il existe 2 types d’embrayage à disques:
Embrayage à 1 seul disque
Embrayage à plusieurs disques
6. Embrayages à disques Distribution des pressions: La distribution des pressions sur le disque n
6. Embrayages à disques
Distribution des pressions:
La distribution des pressions sur le disque n ’est pas fixe dans le
temps => elle dé pend de l ’hypoth èse qui est émise
• Etude du cas à pression uniforme (non rod é ):
π
⋅ p
2
2
F
= ⋅
( D
d )
4
Le couple que le disque
peut transmettre:
π
⋅ p ⋅ f
3
3
T
= ⋅
( D
d )
12
6. Embrayages à disques S’il y a « n » paires de surface en contact
6. Embrayages à disques
S’il y a « n » paires de surface en contact et si p prend sa valeur
maximale p a
π
p
a
2
2
F
=
( D
d )
4
π
n ⋅ p
f
a
3
3
T
=
( D
d )
12
• Etude du cas à usure uniforme (rodé ):
Aprè s un certain temps d’op é ration, la distribution de pression
devient stable => dé placement axial de tous les points du
disque identique.
d
Force axiale:
F
=π⋅
p
( D d )
a 2
6. Embrayages à disques Couple que le disque peut transmettre: π ⋅ f ⋅ p
6. Embrayages à disques
Couple que le disque peut transmettre:
π
f ⋅ p ⋅ d
a
2
2
T
=
⋅ ( D
d )
8
S’il y a « n » paires de surface en contact et si p prend sa valeur
maximale p a :
d
F
=π⋅
p
( D d )
a
2
π
f ⋅ p ⋅ d
a
2
2
T
=
( D
d ) n
8
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Embrayages à disques
• 7. Embrayages à cônes
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
7. Embrayages à cônes Il s’agit d’un autre type d’embrayage axial ◦ Transmet un couple
7. Embrayages à cônes
Il s’agit d’un autre type d’embrayage axial
◦ Transmet un couple plus é lev é que l’embrayage à disque
• Cas de l’usure uniforme:
Distribution de pression:
d
p
=
p
a 2 ⋅ r
Force qui transmet le couple:
d
F
=π⋅
p
( D d )
a 2
7. Embrayages à cônes Couple que l’embrayage peut transmettre: π ⋅ f p ⋅ ⋅
7. Embrayages à cônes
Couple que l’embrayage peut transmettre:
π
⋅ f p
d
a
2
2
T =
( D
d )
8 ⋅ sin
α
Cas de l’ usure uniforme:
Force appliqué e:
⋅ p
= π
a
2
2
F
( D
d )
4
π ⋅ f ⋅ p
Couple:
a
3
3
T =
( D
d )
12 sin
α
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Embrayages à disques
• 7. Embrayages à cônes
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
8. Matériaux de garnitures Le fonctionnement du frein et de l’embrayage repose sur les forces
8. Matériaux de garnitures
Le fonctionnement du frein et de l’embrayage repose sur les
forces de frottement qui sont engendrées entre une surface
mobile (tambour ou disque) et une surface de garniture
(portée par un sabot ou une bande).
La garniture doit satisfaire à des conditions de frottement
(dépend du matériau en contact, de son état) de
température (dépend du matériau utilisé) de pression
maximale d’opération (dépend du matériau utilisé)
Les matériaux utilisés le plus fréquemment sont des composites
(mélange de carbone, de soufre, de fibres d’amiante +
particules de métal)
8. Matériaux de garnitures • Proprié t és id éales d ’une garniture: ◦ un
8. Matériaux de garnitures
• Proprié t és id éales d ’une garniture:
◦ un coefficient de frottement
élev é (invariable à la température)
◦ une bonne résistance à la t° et un
bon coefficient de conduction
◦ une bonne résilience
◦ une excellente résistance à
l’usure, à la striation et aux piqûres
8. Matériaux de garnitures Coefficient de T° max P max Matière Surfaces frottement (à (°
8. Matériaux de garnitures
Coefficient de
T° max
P max
Matière
Surfaces
frottement (à
(° C)
(MPa)
sec)
Fonte ou
Fonte
0,15 – 0,2
280
1,5
acier
Acier
Acier
-
250
0,75
Fonte ou
Bois
0,2 – 0,35
150
0,5
acier
Fonte ou
Cuir
0,3 – 0,5
100
0,25
acier
Fonte ou
Feutre
0,22
140
0,1
acier
Amiante
Fonte ou
0,2 – 0,5
250
1,0
moulé
acier
Plan du chapitre • 1. Introduction • 2. Procédure de calcul • 3. Frein à
Plan du chapitre
• 1. Introduction
• 2. Procédure de calcul
• 3. Frein à bande ou à courroies
• 4. Frein à sabot ou à blocs
• 5. Freins à double segments
• 6. Embrayages à disques
• 7. Embrayages à cônes
• 8. Matériaux de garnitures
• 9. Dissipation d’énergie dans les freins
9. Dissipation d’énergie dans les freins • Chaleur générée: Temps de freinage relatif à un
9. Dissipation d’énergie dans les freins
• Chaleur générée:
Temps de freinage relatif à un couple et à un changement de
vitesse donnés:
60 ⋅ E
k
t
= π
⋅Δ
N T
Elévation de la t ° dans la pièce:
E
= énergie dissipée
E
Δ
temp .
=
c
c ⋅ w
pour
=capacité thermique massique = 50 J/(N° C)
l’acier et la fonte
w =
masse des tambours
9. Dissipation d’énergie dans les freins • Chaleur d égag ée: L’é nergie cin étique
9. Dissipation d’énergie dans les freins
• Chaleur d égag ée:
L’é nergie cin étique transform é e en chaleur doit être dé gagé e
par le frein. Les modes de dissipation sont:
◦ La conduction
◦ La convection
◦ La radiation
Soit la formule empirique pour calculer la tempé rature
moyenne:
q = rapport du temps de freinage sur le temps
total du cycle
2544 q P
P
= puissance à dissiper en hp
t
t
=
2
1
C ⋅ A
C
= coefficient de dissipation
d
A d = surface effective en pi 2
t 2 – t 1 = diff é rence de t° en °F entre le dé but et la
fin du freinage
9. Dissipation d’énergie dans les freins Diagramme hypothétique relatif à l ’augmentation de la t
9. Dissipation d’énergie dans les freins
Diagramme hypothétique relatif à l ’augmentation de la t ° aprè s
plusieurs cycles de freinage:
9. Dissipation d’énergie dans les freins Coefficient de dissipation C: Différence de température C t
9. Dissipation d’énergie dans les freins
Coefficient de dissipation C:
Différence de température
C
t 2 – t 1
100
5,2
200
6,5
300
7,2
400
7,8