Vous êtes sur la page 1sur 38

Enjeux des NTIC sur le

Management d’entreprise:

au-delà du réel: le virtuel

Fethi-ferhane.com
Ferhane.fethi@yahoo.fr
Plan:
• Introduction
• Partie 01 : la place des NTIC dans
l’entreprise
• Partie 02: l’impact des NTIC dans
les organisations
• Partie03: l’entreprise virtuelle : cas
Fashion Studio


Introduction :

• Aujourd’hui, nous vivons une révolution très


importante. Une révolution qui bouleverse
tous les secteurs, tous les métiers et toutes
les fonctions de l’entreprise (Kalika 2000).
• Grâce aux innovations liées (NTIC) les
entreprises sont entrées dans l’ère de la
numérisation
.
• Ces modifications se caractérisent également
par la virtualisation croissante des flux
d’information et par là même de la l’activité
de l’entreprise (Isaac 2000 )
.
• Nous proposons de mener une réflexion
approfondie sur l’impact des NTIC sur le
management de l’entreprise, afin de vérifier
l’ hypothèses suivante :
Hypothèses :

• H1: L’intégration des (NTIC) dans la stratégie


d’entreprise comme source d’avantage
concurrentiel
Partie 01 : la place des NTIC dans
l’entreprise
• Définition des NTIC:
• Les Nouvelles Technologies de l’Information et
de la Communication (NTIC) désignent les
outils ou les ressources qui integrent des
technologie permettant de favoriser le
traitement, la diffusion des informations et le
partage des connaissances
Typologie des technologie

• L'équipement informatique,
• La microélectronique et les composants ;
• Les télécommunications et les réseaux
informatiques ;
• Le multimédia ;
• Les services informatiques et les logiciels ;
• Le commerce électronique et les médias
électroniques.
La relation entre NTIC &
management
• L’intégration des impactes et des opportunités
des NTIC dans le processus de management,
donne naissance au:

• E-MANAGEMENT

kalika( 2000)
Outils et concepts du
E-management
• Les réseaux : Intranet ; Extranet ; Internet
• Portail d'entreprise (Enterprise Portal : EIP,
EAP, EEP)
• Profil d'utilisateur
• Collectique (Groupware)
• E-commerce
• CRM (Customer Relationship Management)
• SCM (Supply Chain Management)
• KM (Knowledge Management)
• E-learning
Exemple d’Outlook
Exemple d’Outlook
Le e-management

Processus fournisseurs
Processus de finalisation
Système
d’information
Processus clients Processus d’organisation

Processus partenaires Processus d’animation

Processus de contrôle
Partie 02: l’impact des NTIC dans
les organisations
• Mélissa Saadoun, expert en TIC, explique
quels sont d’après elle les bénéfices et les
contraintes liés à l’implantation des TIC dans
les organisations :
Les avantages :

-Gain de temps.
 Accès à l’information quelque soit le lieu et
le temps.
 Gain de ressources
Archivage et recherche dans les dossiers
facilités
Contrôle du travail
Essor du langage de l’image( SIMIOLOGIE)
Contrainte:

• Problèmes quand la technologie ne


fonctionne pas
• - Problèmes de résistances des gens qui ne
veulent pas déposer leurs informations »
• Transfère de technologie
NTIC et mission d’entreprise

• Depuis la bulle Internet beaucoup


d’entreprises ont changé leur mission en
cédant une partie de leurs activités
traditionnelles pour investir dans les secteurs
liés à Internet
TIC et stratégie

• NTIC jouent un rôle stratégique dans la


mesure ou elles peuvent changer la donne de
la concurrence, d’un marché, d’un produit,
car l’entreprise pourra adopter les stratégies
suivante:
Domination par les couts
Strategie de differenciation
NTIC et processus d’organisation

• Structure transversale ( aplanissement)


• Décentralisation
• standardisation et flexibilité
NTIC & GRH

• le e-learning
• E-recrutement
• Knewledge management
• Communication interne
NTIC & relation partenaire

• Chaine de logistique ( coordination):diminue


les coûts de transaction et de coordination et
permet le développement des alliances,
NTIC & relation clients

• Gestion de la Relation Client (CRM) :


• politique de fidélisation liée à la valeur client
• automatisation de la force de vente, centre
d’appels, Datamining, technologie de
personnalisation sur Internet)
Partie03: l’entreprise virtuelle

• Cas de l’entreprise Fashion Studio


Présentation de l’entreprise

• En 2000, un médecin libanais, devenu homme


d’affaires, lance une entreprise virtuelle à
distance sans sièges, sans bureaux et sans
local et à laquelle les clients, les fournisseurs
et les partenaires ne peuvent accéder que par
courrier, téléphone ou Internet.
• Fashion Studio ne disposait que d’un
ordinateur portable connecté à Internet et un
téléphone mobile. Le médecin, seul employé
de l’entreprise, travaille ainsi en étant « chez
lui »
• Il peut, grâce aux outils de la communication
mobile (téléphone mobile, assistant
numérique personnel, ordinateur portable...)
rester en contact permanent avec ses
fournisseurs qui sont en France, avec
l’ensemble de ses clients qui sont en Russie et
avec ses partenaires libanais (les banques, les
entreprises de transport maritime ou aérien,
les prestataires logistiques…
Grâce à Internet, il est capable:
 d’accéder à n’importe quel moment à toutes
informations nécessaires à son activité.
 Il reçoit, ainsi, les commandes de ses clients
automatiquement par mail.
Il les consolide et les envoie aux fournisseurs
par mail.
Il encaisse et paye par virement bancaire ou
par carte de crédit à distance
• C’est son prestataire logistique (une entreprise
de transport maritime) qui reçoit la
marchandise de l’hexagone et la livre
directement en Russie.
• Un autre prestataire russe dispatche les colis
sur sa plateforme selon les commandes des
clients et les livrent immédiatement sans
aucun stockage
Le rôle capital de l’information

• grâce à une bonne circulation de l’information


entre les maillons de la chaîne de valeur, elle a
gagné plus de réactivité et une réduction
énorme des coûts.
• Cette information permet également à
Fashion Studio de constituer des offres plus
adaptées aux besoins des clients.
Virtualisation et externalisation

• Fashion Studio n’a gardé que la partie


management, la conduite des fonctions
marketing et la relation clients. Grâce à son
réseau informatique, toutes les autres
fonctions ont été déléguées et externalisées.
Conclusion
• Aujourd’hui, l’impact des TIC sur le
management des entreprises est plus clair.
Internet a effectivement bouleversé toutes les
fonctions de l’entreprise.
• Le management s’est transformé en e-
management qui inclut des processus
nouveaux comme la personnalisation de la
relation avec les clients, la réduction des coûts
d’exploitation et les partenariats avec les
fournisseurs.

Les entreprises sont devenues des entreprises
éclatées, flexibles, agiles et numériques.
• Ces entreprises qu’on appelle entreprises
virtuelles, par leurs caractéristiques de
réactivité et de flexibilité constitueront
incontestablement un des modèles
d'organisation les plus dynamiques du XXIe
siècle.