Vous êtes sur la page 1sur 8

La France tente d’endiguer le trafic La machine

allemande
tourne
de faux médicaments à plein régime

▶ Menace pour la santé


publique, manque à
gagner pour l’industrie
▶ Selon les dernières
estimations, ces copies
illégales coûteraient plus
▶ A Roissy, principale porte
d’entrée des produits,
les douaniers ont saisi
▶ Pour contrer ce
phénomène, Sanofi a créé,
en 2008, un laboratoire
L a première économie euro-
péenne a enregistré
en 2017 une croissance de
2,2 %, contre 1,9 % l’année précé-
dente, a annoncé, jeudi 11 janvier,
pharmaceutique… La con- de 10 milliards d’euros un peu plus de 800 000 pour traquer les contrefa- l’institut fédéral de statistiques
trefaçon de médicaments par an au secteur comprimés lors des dix çons de ses traitements Destatis. C’est la plus forte hausse
inquiète les autorités pharmaceutique européen premiers mois de 2017 PAGE S 2 - 3 du PIB allemand depuis six ans.
La consommation a joué un rôle
important, tout comme la cons-
truction. Bénéficiant de l’amélio-
ration de la conjoncture dans le
monde, l’industrie exportatrice a

A Las Vegas, progressé plus rapidement que


les autres secteurs de l’économie.
Ce rythme de croissance devrait

la télévision se maintenir. Les économistes


des grands instituts de conjonc-
ture tablent sur une hausse du

rêve de PIB de 2,2 % à 2,6 % en 2018. Dans


ces conditions, le chômage, qui
est à son niveau le plus bas depuis

grandeur la réunification – à 5,7 % – devrait


encore baisser. Revers de la mé-
daille, l’économie allemande ris-
querait la surchauffe. Plusieurs
économistes de renom ont alerté,
ces derniers mois, sur le décro-
chage entre l’évolution de la con-
joncture et celle des investisse-
ments. Mais sur cette question, le
débat est vif. « Une spirale prix-sa-
laire, caractéristique d’une écono-
mie en surchauffe, n’est pas en
vue », estiment les économistes
du DIW. Ils expliquent la hausse
modérée des salaires en Allema-
gne par l’immigration venue des
pays de l’Union européenne. p
LIR E PAGE 4

2,2 %
▶ Dépassée, la télévision ? ▶ Dans un marché moribond,
Le Consumer Electronics les fabricants misent sur des Sur le stand
Show, ce salon high-tech qui écrans toujours plus grands de LG, au salon
high-tech de Las
se tient à Las Vegas, fait et connectés, et sur la Coupe Vegas (Nevada),
toujours la part belle à cette du monde de football de 2018, le 9 janvier.
C’EST LE TAUX DE CROISSANCE
invention presque centenaire pour relancer leurs ventes DAVID BECKER/AFP

DU PIB ALLEMAND EN 2017, SELON


PAGE 8 LES CHIFFRES ANNONCÉS JEUDI
PAR L’INSTITUT FÉDÉRAL DESTATIS

MUSIQUE PERTES & PROFITS | GUPTA FAMILY GROUP


SELMER, MARQUE-CULTE
DE SAXOPHONES, Namasté l’Europe !
UN VOYAGE AU CŒUR
CHANGE DE MAINS DE LA LÉGENDE

I
ls viennent du Pendjab, du Rajasthan ou de cles économiques. Ces mouvements se produi-
PAGE 5 Bombay et prétendent sauver l’industrie sent en général en fin de dépression, quand les 100 pages d’histoires, de cartes,
lourde européenne. Enfin, sa façade si premiers signes de reprise se font sentir sur des d’archives et de récits exceptionnels
prestigieuse durant un siècle, et si problé- entreprises restructurées, mais fragilisées à
matique depuis quarante ans, sa sidérurgie. A l’extrême. Sanjeev Gupta est avant tout un fi-
eux trois, ils détiennent la majorité des usines nancier. Après avoir fait fortune dans le com-
MÉDIAS d’acier en Europe. Et mercredi 10 janvier, San- merce du sucre, du riz et de l’acier, il entre dans
LA NAISSANCE jeev Gupta, citoyen britannique né au Pendjab, a
annoncé son intention d’étendre son petit em-
la danse industrielle en rachetant des actifs
épars, souvent destinés à la fermeture. Ici, une
DE L’« EBDO », pire de la métallurgie à l’aluminium, avec l’ac-
quisition de l’ancien fleuron du défunt groupe
usine de rails, là de produits plats…

NOUVEAU JOURNAL français Pechiney, son usine de Dunkerque, la


plus grosse d’Europe. Dans le même temps, il
L’acier redresse la tête
La période se prête à la reprise de ces fluctua-
DES FONDATEURS postule pour l’acquisition d’Ascometal, l’un des tions incessantes. Pour la première fois depuis
derniers groupes sidérurgiques français. la crise de 2008, l’acier mondial redresse la tête.
DE « XXI » Au siècle dernier, trois grands pays, riches en Les surcapacités chinoises se résorbent douce-
charbon et minerais, se partageaient l’Europe ment, ouvrant la voie à une remontée des
PAGE 8 du fer : le Royaume-Uni, la France et l’Allema- cours. Dans le même temps, la poursuite des
gne. La même année, en 2006, le conglomérat concentrations dans le secteur a permis de ré-
indien Tata met la main sur l’anglo-néerlandais duire les coûts de production. Un à un, les
Corus, et Mittal Steel fond sur le franco-luxem- grands acteurs de la filière reprennent des cou-
bourgeois Arcelor. Les descendants de British leurs, à la faveur de la bonne santé de leurs deux
Steel et d’Usinor, épuisés par des décennies de clients favoris, le bâtiment et l’automobile. Ce
restructurations et par une concurrence impi- n’est pas encore le printemps de la métallurgie,
toyable, rendent les armes. En septembre 2017 mais cela y ressemble.
enfin, c’est au tour du géant allemand Thyssen- Paradoxalement, la galaxie indienne voit, du
J CAC 40 | 5 504 PTS – 0,35 % Krupp de fusionner ses activités dans l’acier coup, arriver de nouveaux acteurs, y compris
j DOW JONES | 25 369 – 0,07 % avec Tata. Et pour clore le tout, ArcelorMittal est européens, souvent venus, eux aussi, de la fi-
en train de racheter la plus grande aciérie d’Eu- nance, comme la famille française Meyohas,
J EURO-DOLLAR | 1,1937 rope, celle d’Ilva, dans le sud de l’Italie. repreneuse des actifs britanniques de Tata,
J PÉTROLE | 69,05 $ LE BARIL Comme dans toutes les industries lourdes dé- promis à la fermeture. Rien n’est définitif, dans
cimées par les surcapacités, les actifs sidérurgi- le capitalisme comme dans l’industrie. Pas EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
j TAUX FRANÇAIS À 10 ANS | 0,79 % ques sont devenus des marchandises qui chan- même les nationalités. p ET EN LIBRAIRIE
VALEURS AU 11 JANVIER À 9 HEURES gent de propriétaire au gré de la brutalité des cy- philippe escande

Cahier du « Monde » No 22706 daté Vendredi 12 janvier 2018 - Ne peut être vendu séparément
2 | économie & entreprise 0123
VENDREDI 12 JANVIER 2018

INDUSTRIE PHARMARCEUTIQUE

Faux médicaments : l’inquiétant trafic


Au cours des dix premiers mois de 2017, plus de 800 000 comprimés ont été saisis à l’aéroport de Roissy
REPORTAGE

N
ous sommes à l’aéroport de
Roissy, l’un des plus grands
hubs aéroportuaires de la
planète. Chaque mois, les
avions de fret acheminent
vers le hangar de La Poste
des millions de plis et de colis, en provenance
du monde entier. Les gros sacs de courrier
sont déballés sur des tapis roulants en vue
d’un premier tri. Dans un coin du hangar, le
poste des douaniers, une équipe de 20 per-
sonnes chargées d’intercepter les envois sus-
pects. Sur l’une des deux grandes tables où
sont inspectés les paquets, des dizaines de
blisters attendent d’être étiquetés. Ces médi-
caments commandés illégalement sur Inter-
net viennent en grande majorité d’Inde, de
Chine et de Thaïlande. En 2016, 41 800 colis de
médicaments ont été saisis, soit 1,5 million de
comprimés. En 2017, lors des dix premiers
mois de l’année, les douaniers avaient inter-
cepté 22 330 envois, soit un peu plus de
800 000 comprimés. Roissy, où transitent
plus de 2 millions de tonnes de colis et de fret,
est la première porte d’entrée de ces produits.
En gilet bleu, deux douaniers, passent en re-
vue les saisies du jour. « Au fil du temps, on
connaît tous les paquets », indique Pascal
Metzger, inspecteur régional des douanes,
qui dirige les opérations à Roissy. Sur les éti-
quettes, le nom des fabricants n’est souvent
même pas dissimulé et les douaniers les repè-
rent vite : Vea Impex, Combitic Global Caplet,
Fortune Healthcare… Dans les blisters argen-
tés, les losanges multicolores font partie des
suspects. Il s’agit de copies de Viagra ou de
Cialis – deux traitements contre les dysfonc-
tionnements de l’érection –, les médicaments
les plus copiés dans le monde.
Saisie
Dix fois plus rentable que l’héroïne de médicaments
Outre ces best-sellers, la pêche du jour a per- à la douane
mis aux douaniers de mettre la main sur des lérie Besson, inspectrice des douanes, effarée de l’aéroport « Des gains conséquents et de faibles sanc- Difficile à quantifier, le phénomène préoc-
antibiotiques, des corticoïdes, des anticancé- des quantités saisies chaque jour. « Les médi- de Roissy, tions, en comparaison avec les trafics de stupé- cupe l’Organisation mondiale de la santé
reux ou des pilules abortives. « Nous avons ré- caments, c’est sans fin », soupire-t-elle. le 15 décembre fiants, incitent les groupes criminels organisés (OMS). Depuis 2013, son système de sur-
cemment vu arriver du Levothyrox », indique Ce qu’elle voit passer n’est pourtant que le 2017. NICOLAS KRIEF à prendre le contrôle de ces trafics », com- veillance a reçu 1 500 signalements, mais
le douanier. Ce médicament prescrit aux per- sommet de l’iceberg. En 2016, une année re- POUR « LE MONDE » mente dans un communiqué l’Office cen- l’OMS estime que de nombreux cas échap-
sonnes souffrant d’hypothyroïdie a vu sa for- cord, 4,2 millions de comprimés ont été saisis tral de lutte contre les atteintes à l’envi- pent à ce radar. Dans un rapport publié en no-
mule changer au printemps, et certains pa- en France. Fin décembre, les polices de neuf ronnement et à la santé publique (Oclaesp). vembre 2017, elle indique qu’un médicament
tients cherchent à se procurer l’ancienne ver- pays européens ont annoncé avoir saisi plus Dans un entretien accordé au Monde, sur dix serait falsifié dans les pays en dévelop-
sion. Pour aider son équipe à s’y retrouver, il a de 75 millions de médicaments et produits Interpol estimait que 1 000 euros investis pement. Dans la mesure où les ventes de mé-
constitué un fichier de 20 pages recensant dopants, pour plus de 230 millions d’euros. dans les faux médicaments peuvent rappor- dicaments dans ces pays s’élèvent à 300 mil-
toutes les molécules déjà saisies. « Mais, ils Un record pour cette enquête transfronta- ter entre 200 000 et 450 000 euros, contre liards de dollars, le marché noir avoisinerait
n’ont pas peur d’avaler tout ça ! », s’esclaffe Va- lière de quatre mois baptisée Mismed. 20 000 euros pour le commerce de l’héroïne. 30 milliards. Les plus contrefaits sont les anti-

La France, plaque tournante du Subutex en Europe


Vendu sur ordonnance, ce médicament destiné à traiter la dépendance aux opiacés est écoulé sur le marché noir dans les pays nordiques

L e Subutex est l’un des traite-


ments les plus prescrits par
les médecins français pour
traiter la dépendance aux opiacés.
A base de buprénorphine, une
ce trafic : le Subutex étant rem-
boursé à hauteur de 65 % – 100 %
pour les détenteurs de la couver-
ture maladie universelle (CMU) –,
on peut estimer que l’escroquerie
M. Le Gallo. Les faux patients n’ont
même pas à débourser un cen-
time : « Il leur suffit de présenter
une attestation de CMU. On en
trouve des fausses pour 10 euros,
pourtant la sixième en termes de
population. « Cela ne nous a pas
échappé », indique Fabienne Hel-
ler-Bonomi, pharmacienne et
conseillère santé de l’Oclaesp.
Les rouages d’un trafic de Subutex entre la France et la Finlande

1 Pharmaciens et médecins
Prescrivent ou vendent des boîtes de Subutex à 16,82 €
les sept cachets. Elles sont intégralement remboursées
molécule proche de la morphine, lui a coûté 1,7 million d’euros. boulevard Barbès, à Paris », précise « Toutes les délivrances sont inscri- au patient (collecteur) par la Sécurité sociale
c’est aussi l’un des best-sellers des « C’est un trafic qui prend de l’am- le gendarme. tes dans un ordonnancier, mais il y
trafiquants de médicaments en pleur et qu’il est difficile de stop- a peu d’inspections des agences ré- 1,7 million d’euros
Europe. Leur « business model » per », estime le lieutenant-colonel Anomalies difficiles à détecter gionales de santé », regrette-t-elle. 2 Collecteur Montant de la fraude
consiste à collecter en France des Christophe Le Gallo, numéro 2 de L’Assurance-maladie donne par- Actuellement, en France, envi- Revend la boîte 10 € à l’Assurance-maladie
boîtes de vrai Subutex grâce à des l’Office central de lutte contre les fois des indices aux enquêteurs, ron 150 000 personnes sont trai-
ordonnances de complaisance ou atteintes à l’environnement et à la mais les anomalies sont difficiles tées par des produits de substitu-
falsifiées, puis à les revendre au santé publique (Oclaesp). Plu- à détecter. « Certains pharmaciens tion aux opiacés, dont environ 3 Acheteur de rue Avec 2 000 boîtes vendues par semaine
prix fort dans des pays comme la sieurs affaires ont été révélées ces n’ont pas envie d’avoir affaire aux 97 000 par buprénorphine. « Les et un bénéfice de 5 euros par boîte,
Revend la boîte 15 €
Finlande, où la buprénorphine a dernières années en région pari- toxicomanes et refusent de délivrer assurés qui présentent des doses l’acheteur génère en un an 540 000 euros
supplanté l’héroïne sur le marché sienne, à Metz, ou encore Limo- du Subutex, il y a donc un report sur élevées et un nomadisme médical
noir. Démantelé en 2016, un im- ges, avec des schémas identiques. certaines officines, souligne M. Le permettant de suspecter un mésu-
4 Exportateur
portant trafic a permis aux poli- L’enquête la plus récente s’est Gallo. Par ailleurs, rien n’interdit à sage représentent environ 1,5 % des
Revend la boîte 35 €
ciers de retracer la route emprun- achevée en juin 2017. Elle a permis quelqu’un de se présenter avec plu- bénéficiaires », estime l’Assurance-
tée par les précieux cachets depuis de démasquer un médecin et un sieurs ordonnances. C’est une faille maladie qui assure effectuer des A ce stade, le trafic représente
des pharmacies d’Ile-de-France pharmacien installés dans le cen- de la législation. » Selon les don- contrôles stricts. 3,6 millions d’euros par an
jusqu’aux rues d’Helsinki, et tre-ville de Bordeaux. Le premier nées de l’Assurance-maladie, D’autres substances sont con-
d’évaluer les gains des trafiquants. rédigeait des ordonnances à la 6,7 millions de boîtes de Subutex cernées. Selon les dernières don-
Vendue moins de 17 euros dans chaîne, tandis que le second fer- ont été délivrées en 2016, ce qui nées de l’Agence nationale de sé- Passage en Finlande
les officines françaises, chaque mait les yeux sur les posologies correspond à 46 millions d’euros curité du médicament, 1 326 or-
boîte de sept cachets générait en élevées et le profil suspect des pa- remboursés. Il existe aussi diffé- donnances falsifiées ont été trans-
Finlande plusieurs centaines tients. « Les pharmaciens sont rem- rents génériques de la buprénor- mises par les pharmaciens en 5 Dealer
d’euros de bénéfice, le prix d’un boursés par l’Assurance-maladie, y phine, pour lesquels les rembour- 2016. En tête des molécules dé- Revend le cachet entre 70 € et 240 €
comprimé grimpant jusqu’à compris lorsqu’il s’agit de fausses sements s’élèvent à 12 millions tournées, on trouve aux côtés de la
240 euros dans les prisons. En un ordonnances, et se rémunèrent sur d’euros pour 3,2 millions de boîtes. buprénorphine, le zolpidem (Stil- Avec la revente en Finlande,
an, le trafic pouvait ainsi générer la marge. Les médecins monnayent La quasi-totalité des ordonnan- nox), un somnifère courant, le tra- ce trafic rapporte au minimum
plus de 50 millions d’euros de re- leurs prescriptions en espèces ou se ces ont été rédigées par des géné- madol (Topalgic), un puissant an- 50,9 millions d’euros par an
6 Consommateur
venu pour un peu plus de 100 000 rémunèrent en facturant à l’Assu- ralistes. La première région pres- tidouleur, ou encore l’alprazolam
boîtes détournées. L’Assurance- rance-maladie un nombre impor- criptrice est le Grand Est (Alsace- (Xanax), un anxiolytique. p
maladie finançait bien malgré elle tant de consultations », explique Champagne-Ardenne-Lorraine), chloé hecketsweiler SOURCE : LE MONDE
économie & entreprise | 3
0123
VENDREDI 12 JANVIER 2018

Le fléau des médicaments contrefaits


1 Un trafic d’envergure qui touche davantage les pays à bas revenus
L’Inde, laboratoire mondial des
10 %
Part des contrefaçons dans
les médicaments en circulation
10,2
C’est, en milliards d’euros, la perte estimée
médicaments non conformes
liée aux médicaments contrefaits pour
dans les pays en développement,
soit environ 30 milliards de dollars l’industrie pharmaceutique européenne Plus d’un tiers des médicaments fabriqués dans le pays et exportés
ne respectent pas les règles en vigueur, selon l’OMS
2 Des quantités saisies de plus en plus importantes
QUANTITÉ DE MÉDICAMENTS CONTREFAITS SAISIS DANS LES PAYS MEMBRES
DE L’ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES en 2015 en 2016
bombay (inde) de Narendra Modi a tracé les gran-
Pour remédier des lignes de ce à quoi pourrait dé-
Type de médicament En nombre de pièces (millions)

Agents anti-infectieux*
0 20 40 60
E n Inde, pas un mois ne
s’écoule sans qu’un scan-
dale éclabousse l’industrie
pharmaceutique. En octobre 2017,
l’autorité de régulation du secteur
à cette situation,
le ministère de
la santé envisage
sormais ressembler sa politique
en la matière, reconnaissant que
« de nombreuses unités de fabrica-
tion [n’étaient] pas conformes aux
bonnes pratiques recommandées
a révélé que deux antiacides très
des contrôles par l’OMS ». Pour y remédier, le
Médicaments soignant populaires – utilisés dans le traite- de qualité ministère de la santé envisage de
les troubles musculo- ment des nausées et des douleurs rendre les contrôles de qualité sys-
squelettiques gastriques et commercialisés
systématiques tématiques, mais il n’a pas encore
sous le nom de Pantocid (qui ap- pour projet d’instaurer un sys-
Système digestif partient à la marque Sun Pharma) tème de brevets digne de ce nom,
– avaient échoué à passer avec 2013, le secteur se met progressive- déplorent Dinesh Thakur, prési-
succès les contrôles de qualité. Le ment en conformité avec les règles dent de la société de contrôle Me-
Autres laboratoire concerné, numéro un internationales. Quant à la régle- dAssure, et Prashant Reddy, pro-
dans le pays, a aussitôt rétorqué mentation indienne, elle a égale- fesseur à la faculté de droit Nalsar
qu’il s’agissait de contrefaçons ment évolué au cours de la période d’Hyderabad, dans une tribune
Médicaments soignant qui n’étaient pas de son fait. récente », observe Sushmi Dey, publiée par The Indian Express.
les troubles nerveux Il s’agit là d’un exemple parmi journaliste spécialiste du secteur
d’autres, tant le phénomène est au Times of India. « Préserver l’intérêt national »
Compléments prégnant : 20 % des médicaments L’industrie pharmaceutique in- A son arrivée au pouvoir, en 2014,
alimentaires en vente sur le marché national et dienne, composée de géants le gouvernement Modi avait cer-
35 % de ceux fabriqués en Inde et comme Sun Pharma, Lupin, Dr tes lancé un groupe de travail sur
* dont antibiotiques et antipaludéens
écoulés sur tous les continents Reddy’s ou Cipla, qui pèsent en la propriété intellectuelle, concept
3 D’importants dégâts humains sont toujours non conformes aux Bourse entre 6 et 20 milliards très lâche dans le pays. Mais la re-
règles en vigueur, selon l’Organi- d’euros, est aujourd’hui la troi- fonte de la politique des brevets
entre 72 430 et 169 000 entre 64 000 et 158 000 sation mondiale de la santé sième de la planète, avec un vo- qui en a découlé, en mai 2016, a
Nombre de décès supplémentaires de la pneumonie Nombre de décès supplémentaires du paludisme (OMS). Un constat d’autant plus lume équivalent à 10 % de la pro- déçu. Si le gouvernement a dit
chez les enfants de moins de 5 ans du fait d’antibiotiques causés par des médicaments falsifiés, en Afrique désastreux pour la population in- duction mondiale et une part de souhaiter qu’elle soit « compatible
falsifiés, dans le monde subsaharienne dienne que « cela est susceptible marché internationale de 71 % avec les obligations internationa-
de déclencher des maladies sévères dans les génériques, selon les der- les », il a aussi souligné sa volonté
4 Un marché très lucratif qui affectent en premier lieu les po- niers chiffres de la Fondation India de « préserver l’intérêt national ».
GAINS POTENTIELS POUR 1000 EUROS INVESTIS DANS… pulations les plus vulnérables », re- Brand Equity (IBEF), publiés en dé- Un principe qui a permis à l’Inde
...LE COMMERCE ...LA CIGARETTE ...LA CONTREFAÇON ...LES FAUX MÉDICAMENTS levait l’OMS, au printemps 2017. cembre. En valeur, elle représente de développer son industrie phar-
DE L’HÉROÏNE DE CONTREBANDE DE LOGICIELS « entre 3,1 % et 3,6 % du marché maceutique de manière accélérée
200 000 € à 450 000 € Petite amélioration mondial », avec un chiffre d’affai- grâce à l’imitation des médica-
40 000 €à 100 000 € Dans ce pays connu pour être res annuel de 2 000 milliards de ments de marque, et auquel Delhi
l’une des grandes terres d’accueil roupies (26,3 milliards d’euros), ne veut pas renoncer.
20 000 € 43 000 € de la criminalité pharmaceutique, dont plus de la moitié à l’export. « La prise de conscience de l’Inde
la situation a pourtant tendance à Un montant qui pourrait attein- est pourtant réelle », assure Ber-
s’améliorer, à en croire une étude dre 3 500 milliards de roupies d’ici nard Leroy, directeur de l’Institut
INFOGRAPHIE : LE MONDE SOURCES : OMS, OMD, IRACM du ministère de la santé publiée en à 2020, d’après l’IBEF. de recherche anticontrefaçon de
mars 2017. L’Institut national de Dans ce contexte de très forte médicaments, qui travaille avec
biologie y évalue à 3 % la part des croissance, Delhi a fini par admet- les douanes pour intercepter les
paludiques et les antibiotiques. L’Europe n’est médicaments disponibles dans les tre que la qualité posait problème, trafics frauduleux : « Le gouverne-
pas épargnée : selon une étude publiée EN 2016, pharmacies indiennes n’ayant pas après être longtemps resté dans le ment sait qu’en Afrique, par exem-
en 2016 par l’Office de l’Union européenne
pour la propriété intellectuelle (EUIPO), cette
UNE ANNÉE RECORD, les effets thérapeutiques escomp-
tés, soit parce qu’ils sont « sous-do-
déni, incriminant à chaque scan-
dale des « complots » fomentés à
ple, beaucoup de médicaments
sont commandés par Internet et ar-
contrefaçon coûte 10,2 milliards d’euros par 4,2 MILLIONS sés », soit parce qu’ils « ne répon- l’étranger. Comme en 2015, lors- rivent de Nhava Sheva, le port à
an au secteur pharmaceutique de l’UE. dent pas aux normes de qualité ». A que la révélation des pratiques conteneurs de Bombay, pas forcé-
En France, la chaîne pharmaceutique étant DE COMPRIMÉS titre de comparaison, cette part douteuses du laboratoire de con- ment falsifiés mais illégaux, c’est-à-
bien verrouillée, aucun médicament falsifié
n’a été retrouvé dans les officines. Ce qui
ONT ÉTÉ SAISIS était de 5 % en 2009. « Alors que de
nombreux laboratoires indiens ont
trôle GVK Biosciences avait con-
duit à l’interdiction, par l’Agence
dire non conformes à la législation
des pays destinataires, et en ayant
n’empêche pas les Français de se procurer de SUR LE TERRITOIRE dû faire face à des interdictions et à européenne des médicaments, de souvent perdu en qualité à cause de
nombreuses substances illégalement sur In- des mises en garde dans certains 700 génériques venus d’Inde. conditions de transport inadaptées
ternet. C’est le cas du zolpidem, le principe ac- FRANÇAIS pays industrialisés entre 2010 et En août 2017, le gouvernement au climat tropical. » – (Intérim.) p
tif du Stilnox, un somnifère courant. « Certai-
nes personnes en achètent sur Internet car leur
médecin ne veut plus leur en prescrire », indi-
que Frédéric Laforet, qui dirige l’Observatoire
des médicaments, une entité créée en 2010
par la direction nationale du renseignement
que 16 300 euros en liquide. La bande tirait de
son trafic 4 300 euros par mois.
S’ils peuvent se révéler dangereux, la majo-
La traque aux contrefaçons,
enjeu de réputation pour Sanofi
et des enquêtes douanières (DNRED). rité des médicaments et produits dopants in-
terceptés contiennent cependant réellement
Une saisie record de produits dopants les substances indiquées dans leur composi-
Une part importante des saisies concerne les tion. Mais la France est aussi la cible de charla-
produits dopants, dont l’usage est de plus en tans : des herboristeries chinoises faisant le Le groupe pharmaceutique français a créé, à Tours, un laboratoire
plus répandu dans les salles de sports. A commerce de plantes interdites, des fabri-
Roissy, les douaniers repèrent vite ces petits cants de compléments alimentaires « natu- consacré à l’analyse des médicaments suspectés d’être des faux
paquets en provenance de Thaïlande. Tout rels » coupés avec des substances médica-
juste ouvert, l’un d’eux révèle des fioles et des menteuses ou des laboratoires clandestins
comprimés soigneusement dissimulés dans
une boîte de savon, et un tissu fleuri. Les ca-
chets roses recèlent de la méthandiénone, le
principe actif du Dianabol, un stéroïde anabo-
lisant très prisé des body-builders, mais inter-
commercialisant des molécules « miracles ».
Début 2017, les gendarmes de l’Oclaesp ont
ainsi démantelé à Cherbourg un atelier de
fabrication de GcMAF, protéine présentée
comme un remède contre l’autisme, le cancer
N uméro trois mondial du
secteur pharmaceutique,
Sanofi est l’une des tou-
tes premières cibles des contrefac-
teurs de médicaments. Parmi les
Sanofi. En neuf ans, 35 000 échan-
tillons venus du monde entier y
ont été analysés. Une partie a été
collectée par les employés du
groupe dans les pharmacies, les
encore en phase de recherche », ob-
serve Geoffroy Bessaud, sans pré-
ciser les molécules les plus
concernées chez Sanofi. Les ten-
dances changent : « Il y a dix ans,
dit dans la majorité des pays. ou la maladie d’Alzheimer. Les fioles, vendues marques les plus copiées figure hôpitaux ou sur Internet. c’étaient plutôt des comprimés.
Achetés en ligne, ces produits empruntent entre 400 et 600 euros, étaient expédiées son fameux Aspegic (aspirine). En Désormais, 40 % des faux médica-
différentes routes avant d’atteindre les dans le monde entier. Un business florissant : mai 2013, 1,2 million de sachets Etablir des rapprochements ments sont des injectables : vac-
sportifs et les salles de musculation. Le 300 000 euros ont déjà été saisis sur les comp- dissimulés dans un chargement Dès lors que la contrefaçon est cins, insuline, etc. », précise ce
14 juillet 2016, lors d’un contrôle de routine tes du Britannique à l’origine de ce trafic. En de thé avaient été interceptés avérée, le groupe alerte les autori- pharmacien. Avant de céder il y a
sur l’une des aires de repos de l’A7, près d’Avi- fuite, il fait l’objet d’un mandat d’arrêt inter- au Havre. En provenance de tés locales. « Ensuite, elles agissent un an sa division vétérinaire, le
gnon, les douaniers ont découvert dans une national. Sa femme et son bras droit ont pu Chine, ils étaient probablement si elles en ont les moyens et selon groupe avait aussi constaté que de
camionnette 400 000 comprimés et fioles de être interpellés en France. destinés à être revendus en Afri- leurs priorités », souligne M. Bes- nombreux produits vétérinaires
médicaments dopants. Une saisie record en Les conséquences du GcMAF sur la santé que. L’enquête se poursuit, mais saud. En 2016, les policiers indoné- étaient contrefaits.
France. Immatriculé en Bulgarie, le véhicule des Français qui y ont eu recours n’ont pas été les destinataires de la cargaison siens ont démantelé un trafic de La base de données constituée
venait de décharger une partie de sa cargai- révélées. Contactée, l’Agence nationale de sé- n’ont toujours pas été identifiés. faux vaccins commercialisés sous par le groupe comprend la signa-
son à Marseille et Nice. Les lieux de livraison curité du médicament (ANSM) n’a pas sou- Pour lutter contre ces trafics, la marque Sanofi. Distribués dans ture chimique de tous les échan-
ont été repérés grâce aux caméras de sur- haité s’exprimer. Et, aucune étude n’a été réa- l’industriel a créé, en 2008 à Tours, les hôpitaux et centres de santé de tillons, ce qui lui permet d’éta-
veillance de la ville. Les trafiquants, de natio- lisée sur l’impact des millions de comprimés un laboratoire consacré à l’ana- l’archipel depuis 2003, ils ne con- blir des rapprochements lors-
nalité bulgare, revendaient les produits dans falsifiés avalés par les Français. « Quelqu’un lyse des médicaments suspectés tenaient pas de substances dange- que de nouveaux médicaments
les salles de sport. Malins, ils proposaient des qui achète des médicaments sur Internet ne d’être des contrefaçons et dans le- reuses, mais les enfants auxquels lui sont envoyés. Les trois quarts
packages associant les produits dopants avec va pas aller se plaindre d’effets secondaires quel 3,4 millions d’euros ont été ils étaient injectés n’étaient pas des médicaments contrefaits
d’autres médicaments permettant d’en con- auprès de son pharmacien ou de son méde- investis. « C’est un enjeu éthique et immunisés contre des maladies proviennent d’Inde ou de
trecarrer les effets secondaires. Le contact cin », justifie Jacques Morenas directeur ad- de réputation. Si des médicaments graves comme la poliomyélite. Chine, mais le groupe a aussi vu
était pris avec les clients par WhatsApp, et des joint de l’inspection à l’ANSM. « A partir du estampillés Sanofi provoquent des « Les contrefacteurs sont des bu- passer des copies provenant de
conseils d’emploi ou de dosage leur étaient moment où on achète sur Internet, il y a un ris- effets graves, voire des décès, c’est sinessmen. Ils exploitent toutes les laboratoires clandestins en Polo-
aussi prodigués via ce service de messagerie. que : cela vaut pour les médicaments comme un vrai problème », explique Geof- opportunités : pénuries, nouveau- gne, en Ukraine, au Pakistan ou
Les perquisitions ont permis aux policiers de pour les pièces automobiles. » p froy Bessaud, qui coordonne la tés, marques les plus recherchées. en Colombie. p
saisir 68 000 unités supplémentaires ainsi chloé hecketsweiler lutte contre la contrefaçon chez Ils copient même les molécules c. hr
4 | économie & entreprise 0123
VENDREDI 12 JANVIER 2018

En Allemagne, la croissance accélère


L’économie du pays a progressé de 2,2 % en 2017, certains experts s’inquiètent d’un risque de surchauffe

berlin – correspondance
L’amélioration de la conjoncture se ressent sur le marché de l’emploi Le chômage,

L
a machine allemande
tourne à un rythme de
à son niveau
plus en plus soutenu, et CROISSANCE DU PRODUIT INTÉRIEUR BRUT, EN % TAUX DE CHÔMAGE, EN % DE LA POPULATION ACTIVE le plus bas (5,7 %)
risque la surchauffe, re-
doutent certains économistes. La
depuis la
première économie européenne 5,6 10 9 réunification,
a enregistré, en 2017, une crois-
sance de 2,2 %, contre 1,9 % l’an- 4,1
8 devrait continuer
née précédente, a annoncé, jeudi 3,7 5,7 à baisser
3,3 6
11 janvier, l’institut fédéral de sta-
tistiques Destatis. C’est la plus 1,9 1,7 1,9 2,2 4
forte hausse de son produit inté- « une opportunité de réajuster la
rieur brut (PIB) depuis six ans. 1,1 2 politique économique ».
« La croissance allemande a été 0,5 0,5 Mais, sur cette question, tous les
presque 1 point au-dessus de la 0 économistes ne sont pas d’accord.
moyenne de la dernière décen- 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Le DIW, l’institut économique de
nie », a déclaré, jeudi matin à Ber- Berlin, juge ainsi qu’il n’y a actuel-
lin, Albert Braakmann, directeur lement pas lieu de parler de sur-
du département comptabilité na- EXPORTATIONS, EN MILLIARDS D’EUROS INVESTISSEMENTS PRIVÉS BRUTS, EN MILLIARDS D’EUROS chauffe, car le salaire moyen n’a
tionale de Destatis. augmenté que modérément, de
Comme les années précédentes, 1,8 % après déduction de l’infla-
la consommation a joué un rôle 526 540 563 tion. Cette dernière se maintient à
important dans cette croissance, 1 194 1 204 457 468 486 493 496 un niveau limité : 1,7 %. L’inflation
grâce à la hausse globale des reve- 984 1 061 1 093 1 088 1 124 413 442 sous-jacente, qui exclut notam-
965 952
nus. Et la construction, qui conti- 803 ment les prix du pétrole, ne s’élève,
nue de profiter des faibles taux elle, qu’à 0,9 %. « Même pour l’an-
d’intérêt, a bondi de 2,6 %. L’an- née 2019, il n’y a pas lieu de prévoir
née 2017 signe aussi le grand re- un taux d’inflation supérieur à 2 %.
tour du commerce extérieur, qui Une spirale prix-salaires, caracté-
avait joué un rôle mineur dans les ristique d’une économie en sur-
composantes de la croissance l’an chauffe, n’est pas en vue », estiment
dernier. Profitant de l’améliora- 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 les économistes du DIW dans leur
tion de la conjoncture dans la note de fin décembre. Ils expli-
SOURCE : DESTATIS
zone euro et dans le reste du quent la hausse modérée des salai-
monde, l’industrie exportatrice a res en Allemagne par l’immigra-
progressé plus rapidement que tion venue des pays de l’Union
les autres secteurs de l’économie sement ses caisses. L’excédent blent sur une progression du PIB sondages menés auprès des entre- chaines années. L’Allemagne se européenne. Ces derniers sont ac-
et elle commence à augmenter budgétaire pour 2017 s’élève à de 2,2 % à 2,6 % en 2018, selon les prises vont dans le même sens », trouve actuellement sur la voie cueillis à bras ouverts par les pa-
ses capacités de production. Les 1,2 % du PIB, soit 38,4 milliards instituts, et de 1,7 % à 2,2 % s’inquiètent les économistes de d’une haute conjoncture ». trons allemands, mais affaiblis-
exportations ont progressé de d’euros, contre 25,7 en 2016. en 2019. Dans ces conditions, le l’institut économique de Kiel, Ces analyses recoupent celle li- sent la position de négociation des
4,7 %, les importations de 5,2 %. Ce rythme de croissance devrait chômage, qui est à son niveau le dans leur rapport conjoncturel pu- vrée il y a quelques semaines par salariés allemands.
Les dépenses de l’Etat, elles, ont se maintenir au cours des deux plus bas depuis la réunification – blié mi-décembre. Autre indice : le le « comité des sages », conférence Le syndicat IG Metall ne devrait
évolué moins vite que les autres prochaines années, prévoient les à 5,7 % – devrait continuer de bais- nombre de postes vacants, qui de cinq économistes qui con- pas contribuer à alimenter une
secteurs (+1,4 %). Dans ce con- économistes des grands instituts ser. Quant au moral des patrons, il s’élève actuellement à 1,1 million, seillent le gouvernement. Le rap- spirale de hausse des salaires. En
texte, l’Etat a pu remplir copieu- de conjoncture allemands. Ils ta- a atteint en octobre son plus haut selon les chiffres de l’IAB, l’institut port pour l’année 2017, transmis négociations serrées avec le patro-
niveau depuis 2011. de recherche sur le travail de Nu- début novembre à Angela Merkel, nat, le grand syndicat de l’indus-
Revers de la médaille, l’écono- remberg, est au plus haut. Avec des soulignait que le boom actuel de trie réclame, certes, pour les
Bruno Le Maire appelle l’Allemagne mie allemande risquerait la sur- besoins criants pour certaines l’économie allemande recelait 3,9 millions de salariés du secteur,
chauffe, à en croire plusieurs éco- spécialités, comme les ouvriers des risques importants. Ils distin- une hausse des rémunérations,
à « investir plus » nomistes de renom qui ont alerté, qualifiés ou les diplômés en physi- guent « des signes clairs d’une sur- mais surtout un droit individuel à
A l’heure où une coalition gouvernementale peine à se former ces derniers mois, sur le décro- que et en mathématiques. chauffe » et critiquent la politique la réduction du temps de travail
outre-Rhin, le ministre français de l’économie, Bruno Le Maire, chage entre l’évolution de la con- économique menée ces dernières jusqu’à vingt-huit heures par se-
a demandé, mercredi 10 janvier, aux autorités allemandes de joncture et celle des investisse- Des économistes divisés années par le gouvernement. maine sur une période limitée à
mener une « politique salariale plus offensive » et d’« inves- ments. « Le rythme d’expansion est Dans son analyse de la conjonc- « C’est précisément maintenant deux ans pour s’occuper d’un en-
tir plus », selon des propos parus dans l’hebdomadaire Die Zeit. nettement supérieur au taux de ture du mois de décembre, l’IFO, qu’il faut orienter les efforts sur fant ou d’un parent âgé. En pé-
Alors que l’économie allemande accumule les excédents croissance des capacités de produc- l’institut économique de Munich, l’avenir et ne pas se concentrer uni- riode de haute conjoncture et de
commerciaux, la France se plaint que son partenaire pénalise la tion, ce qui a pour conséquence que a estimé que « la surexploitation quement sur un discours de redis- chômage faible, c’est le temps, et
croissance européenne en n’investissant pas assez. En Allema- le coefficient d’utilisation des uni- des capacités de l’ensemble de tribution, comme cela a été le cas non plus l’argent, qui apparaît aux
gne aussi, le mécontentement point : le syndicat de la métallur- tés de production, déjà au-dessus l’outil de production devrait con- ces dernières années », jugent, sé- yeux de beaucoup d’Allemands
gie, IG Metall, a entamé cette semaine une série d’arrêts de du niveau normal, continue d’aug- duire à une hausse sensible des vères, les économistes. La bonne comme le bien le plus désirable. p
travail, demandant une redistribution des fruits de la croissance. menter. Les indicateurs issus des prix et des salaires dans les pro- situation actuelle offre selon eux cécile boutelet

La Bulgarie peine à rattraper les standards européens


Malgré une solide croissance, l’économie du pays reste minée par de nombreux problèmes structurels

L e 1er janvier, la Bulgarie a pris


la présidence de l’Union
européenne (UE) pour six
mois. Après la cérémonie d’inau-
guration, qui devait se tenir les 11
partenaires européens, qui captent
les deux tiers de nos exportations »,
résume Desislava Nikolova, éco-
nomiste en chef à l’IME, un think
tank de Sofia. Le pays exporte no-
reste néanmoins fragile au regard
des bouleversements traversés
par le pays ces dernières années.
Stéphane Delahaye, président du
groupe Havas à Sofia, s’est installé
Le PIB par habitant est le plus bas de l’Union européenne
PIB PAR HABITANT, EN % DU PIB MOYEN PAR HABITANT
DE L’UE
Fonds monétaire international
s’alarme de la grande difficulté fi-
nancière des hôpitaux, qui nuit à
la qualité des soins.
Mais le plus grand handicap de
et 12 janvier, la capitale Sofia ac- tamment des matières premières dans la capitale bulgare il y a dix-
Bulgarie 49 la Bulgarie est peut-être la fuite
cueillera les nombreuses déléga- des biens d’équipement et des piè- huit ans. « A l’époque, le projet d’in- Roumanie 58 des cerveaux, qui accélère le dé-
tions de commissaires européens, ces automobiles. « Ces dix derniè- tégrer l’UE faisait souffler un vent clin démographique. En 1990, le
ministres et observateurs – plus res années, l’industrie locale s’est de dynamisme et d’optimisme sur Croatie 60 pays comptait 8,7 millions d’habi-
SOURCE : FMI

de 20 000 personnes au total. Elle en partie intégrée aux chaînes de le pays, se rappelle-t-il. Les investis- tants, soit 1,6 million de plus
devra piloter des dossiers aussi production européennes », ajoute sements étrangers affluaient. » La Hongrie 67 qu’aujourd’hui. Et il pourrait per-
brûlants que l’accueil des mi- Mme Nikolova. croissance dépassait les 5 % par an, dre encore 20 à 25 % de sa popula-
grants et la nouvelle phase des né- Le pays, qui a rejoint l’UE et le gouvernement accélérait les Slovaquie 77 tion d’ici à 2050, selon les projec-
gociations sur le Brexit avec le en 2007, attire de plus en plus de réformes pour coller aux exigen- tions. Les jeunes diplômés quit-
Royaume-Uni. Un défi pour ce pe- services informatiques, séduits ces de Bruxelles. « Mais après 2007, tent le pays en nombre pour trou-
tit pays de 7,1 millions d’habitants, par les bas salaires et le faible taux les efforts se sont relâchés, notam- veau de vie des autres pays de la ré- lystes de Teneo Intelligence. Et ver meilleure fortune à Londres
le plus pauvre des 28 Etats mem- d’imposition sur les sociétés ment en matière de lutte contre la gion qui s’en sortent mieux, comme l’économie souterraine pèse près ou Berlin. « 40 % des entreprises
bres. « Et dont l’économie est, à bien (10 %). Hewlett Packard et KPMG corruption, ce qui a refroidi les in- la Slovaquie », constate M. Stefa- de 30 % du PIB. Autant de faibles- industrielles n’arrivent pas à recru-
des égards, très éloignée des stan- ont ouvert des centres de services vestisseurs », expliquent Andrius nov. En parité de pouvoir d’achat, ses minant le développement. ter », explique Mme Nikolova.
dards européens », souligne Rus- près de Sofia. Uber y a implanté Tursa et Otilia Dhand, spécialistes le PIB par tête bulgare équivaut « Ici, les chefs d’entreprise doivent Dans ces conditions, il faudra
lan Stefanov, du Centre pour son centre de développement. du pays au cabinet d’études londo- aujourd’hui à 49 % de la moyenne gérer au quotidien des problèmes quatre ou cinq décennies à la Bul-
l’étude de la démocratie, un insti- La croissance est aussi portée nien Teneo Intelligence. européenne, selon Eurostat, soit le qui n’ont rien à voir avec leur acti- garie pour rattraper le niveau de
tut d’études de Sofia. par le dynamisme de la consom- Dans la foulée, la crise de 2008 a plus bas de l’UE. Celui de la Rou- vité, à cause des dysfonctionne- vie moyen des Européens, esti-
Située le long de la péninsule mation. A 6,4 %, le taux de chô- violemment frappé le pays. S’est manie est à 58 %, et celui de la Slo- ments de l’administration, sans ment les économistes. Et à condi-
balkanique, à la frontière exté- mage a presque retrouvé son ni- ajoutée à cela la faillite, en 2014, de vaquie, à 77 %. parler du système judiciaire cor- tion de déployer les réformes per-
rieure de l’UE, la Bulgarie profite veau d’avant crise, les prix sont la Banque commerciale corpora- rompu et surchargé », résume mettant d’améliorer le fonction-
d’une conjoncture plutôt bonne stables grâce à l’arrimage de la tive (KTB), quatrième établisse- Déclin démographique M. Delahaye, également président nement des institutions, relever le
depuis quelques mois. En 2017, monnaie (le lev) à l’euro, et les fi- ment du pays, accusée de fraude à Il faut dire que Sofia se débat avec de la Chambre de commerce et niveau d’éducation et muscler la
elle devrait enregistrer une crois- nances publiques sont au carré : le grande échelle. Les créances dou- des problèmes structurels de d’industrie France-Bulgarie. lutte contre la corruption. « Cela
sance de 3,9 %, au plus haut de- déficit public 2017 ne devrait pas teuses ont explosé. La croissance taille. « La corruption gangrène des Le pays pâtit aussi de sa trop exige des années d’efforts et un pro-
puis dix ans, selon les prévisions dépasser 0,4 % du produit inté- ne s’est redressée qu’à partir de pans entiers des secteurs public et grande dépendance énergétique jet à long terme que, pour l’instant,
de la Commission européenne. rieur brut (PIB), et la dette publi- 2015. « Mais si les indicateurs sont privé, les infrastructures sont sous- envers la Russie. Et son système de aucun parti politique ne propose »,
« Notre pays bénéficie de la bonne que pèse moins de 25 % du PIB. revenus au vert, la Bulgarie ne croît développées, les institutions fonc- santé est en déroute : dans son regrette M. Stefanov. p
santé économique retrouvée de ses Cette embellie conjoncturelle pas assez vite pour rattraper le ni- tionnent mal », égrènent les ana- dernier rapport sur le pays, le marie charrel
économie & entreprise | 5
0123
VENDREDI 12 JANVIER 2018

La famille Selmer vend le roi Le Gendre, pas idéal


pour la Caisse des dépôts
du saxophone J
usqu’au bout, le renouvellement de la gouvernance de la
Caisse des dépôts (CDC) aura été un parcours semé d’embû-
ches. Emmanuel Macron a d’abord mis de longs mois avant
L’entreprise, née en 1885, est reprise par le fonds Argos Soditic de choisir le nouveau directeur général de l’institution pu-
blique. Au point que l’établissement s’est retrouvé sans maître à
bord entre le 23 août 2017 et la nomination effective de son nou-
veau patron, Eric Lombard, le 8 décembre. Dans l’intervalle, Pier-

L
e père crée, le fils déve- Le goulet d’étranglement est re-René Lemas, le patron sortant, a dû assurer l’intérim.
loppe, le petit-fils vend
La société, qui double. Le processus de produc- LES DATES C’est désormais le poste du président de la commission de sur-
ou dilapide. Selmer avait réalise environ tion, éclaté entre trois sites, un veillance de la CDC qui, à peine pourvu l’été 2017, se trouve de
jusqu’alors réussi à faire pour la fabrication, un autre pour nouveau vacant. Gilles Le Gendre, député de La République en
mentir la dure « loi des trois géné-
35 millions l’assemblage, un dernier pour la marche ! (LRM), avait été élu le 19 juillet 2017 à la tête de cette
rations ». Depuis sa naissance, d’euros de chiffre finition, est loin d’être optimal. Et 1885 commission garante de l’indépendance de la CDC, chargée du
en 1885, la prestigieuse manufac- la maison de Mantes-la-Ville (Yve- Fondation de l’entreprise par contrôle de la gestion de l’établissement. Mais le député de Paris
ture d’instruments de musique
d’affaires, lines) a du mal à recruter le per- le clarinettiste Henri Selmer a démissionné mercredi 10 janvier, « avec un immense regret »,
s’était développée en restant aux se trouve tout sonnel nécessaire. En 2017, faute prenant acte d’un risque de conflit d’intérêts à la tête de la Caisse.
mains des descendants directs du de trouver des ouvriers formés au La décision de M. Le Gendre fait suite à un avis défavorable
fondateur Henri Selmer, clarinet-
juste à l’équilibre polissage, elle a même dû créer 1922 rendu par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publi-
tiste à l’Opéra-Comique. Le pas- une école interne. Naissance du premier que (HATVP), le mettant en garde contre un « risque d’interfé-
sage de la quatrième à la cin- La société, qui réalise environ saxophone rence », en raison des relations professionnelles qu’il a entrete-
quième génération a eu raison de duo a été mis en place. Au pupitre, 35 millions d’euros de chiffre d’af- nues par le passé avec M. Lombard.
cette singularité. Mercredi 10 jan- son cousin Jérôme, 59 ans, spécia- faires, se trouve tout juste à l’équi- M. Le Gendre a exercé des activités de
vier, la famille Selmer a annoncé liste des relations avec les musi- libre. « Alors qu’il faudrait investir 1929 LE DÉPUTÉ DE PARIS conseil entre 2007 et 2017 auprès de
la vente du numéro un mondial ciens et de la partie commerciale. dans des machines, embaucher, Achat des ateliers d’Adolphe Sax Generali France, société d’assurances
du saxophone au fonds d’inves- A ses côtés, un financier venu de reprendre en direct la distribution A DÉMISSIONNÉ, dont M. Lombard a été le dirigeant en-
tissement français Argos Soditic. Buffet Crampon, Geoffroy Soler. dans certains pays, nous n’étions tre 2013 et 2017. L’avis de la HATVP pré-
Un choc dans le monde de la Mais pour assurer la relève à plus en mesure de réaliser certains 2018 « AVEC UN IMMENSE cise que, pendant cette période, le con-
musique, tant Selmer est consi- terme, aucun autre membre de la projets nécessaires pour assurer la Vente au fonds Argos Soditic REGRET », PRENANT trat conclu avec Generali « constituait
déré comme « la Rolls du saxo- famille n’était plus intéressé. pérennité de la maison », note le une part substantielle des revenus de
phone ». C’est avec un Selmer que « Et puis, avec 55 membres de la directeur général. ACTE D’UN RISQUE DE M. Le Gendre. A titre d’exemple, pour
John Coltrane a enregistré son ex- famille au capital, les décisions « Selmer est un joyau, un alliage l’année 2016, cela représentait 40 % du
traordinaire solo A Love Supreme, devenaient délicates à prendre », Vente du siège parisien prodigieux de savoir-faire cente- CONFLIT D’INTÉRÊTS chiffre d’affaires de [sa] société ».
en 1964. Charlie Parker, Stan Getz, souligne Jérôme Selmer. Or, il de- Avec ses cousins, il a confié un naire et de technologie de pointe, Le chef de l’Etat n’ignorait pourtant
Ornette Coleman, Wayne Shorter, venait urgent de trancher cer- mandat à KPMG à la fin de l’été s’enflamme Louis Godron, d’Ar- rien de ce risque de conflit d’intérêts lorsqu’il a décidé de miser
Michel Portal et bien d’autres tains dossiers. Quand la crise de 2017, et étudié les dossiers de plu- gos Soditic. Nous voulons préser- sur le duo Eric Lombard-Gilles Le Gendre. Le député LRM avait
jazzmen ont contribué à en faire 2008-2009 a fait baisser les ven- sieurs candidats. La famille ne ver cette alchimie, tout en aidant en effet pris, dès l’été 2017, l’engagement de saisir la HATVP et de
une marque mythique, y compris tes, Selmer a tenu le choc vaille voulait vendre ni à un concurrent l’entreprise à améliorer sa produc- démissionner en cas d’avis défavorable, alors que la désignation
Django Reinhardt, durant la que vaille. L’effectif a notam- ni à un investisseur court-ter- tion, sa stratégie numérique, son de M. Lombard n’était encore qu’une hypothèse. Mais l’Elysée a
courte période où la maison fabri- ment été doucement ramené miste. Un accord a finalement été marketing, etc., et peut-être à me- semble-t-il péché par excès de confiance. « Tout le monde a été
qua des guitares. d’environ 600 à 500 personnes, trouvé avec Argos Soditic, un ner des acquisitions. » Dès lundi, sidéré par la décision de la Haute Autorité pour la transparence
« La maison est belle, mais ne sans licenciement. fonds habitué à rester cinq à sept des consultants d’Efeso, un cabi- de la vie publique, parmi les députés comme au sein du gouverne-
pouvait plus rester familiale. Il fal- Mais aujourd’hui, le marché est ans dans les entreprises dans les- net dont Argos Soditic est action- ment », indiquait hier une source proche du dossier.
lait donner un nouvel élan », ré- reparti de plus belle et la société quelles il prend une participation, naire, vont tenter de régler les En attendant l’élection du prochain président de la commis-
sume Jérôme Selmer, directeur peine à suivre. « Nous avons plus et qui connaît la musique : il est problèmes de production. sion de surveillance de la CDC, qui sera choisi parmi les dépu-
général de la société et arrière-pe- d’un an de commandes en carnet, demeuré sept ans chez Buffet Selmer se prépare aussi à céder tés LRM de la commission des finances de l’Assemblée natio-
tit-fils d’Henri Selmer. Comme notre nouvelle marque moins cher Crampon, l’équivalent pour la cla- son siège parisien, soit 2 000 mè- nale, il revient au député Les Républicains Gilles Carrez d’assu-
souvent, une conjonction de fac- SeleS nous permet d’élargir notre rinette de Selmer pour le saxo. tres carrés sis entre République rer l’intérim. Celui-ci a déclaré mercredi au Monde qu’il était
teurs a poussé la famille à lâcher public… et nous n’arrivons pas à ré- Argos Soditic va reprendre la et Belleville. « Pour 20 personnes, « en colère ». « Je suis désolé pour Gilles Le Gendre qui pouvait
prise, au bout de plus de cent pondre à la demande », témoigne quasi-totalité du capital. Trois ou c’est un peu du luxe, et d’énormes faire un très bon président, qui avait la compétence pour ce
trente ans. Une question de géné- Didier Thomas, représentant quatre membres de la famille Sel- travaux sont nécessaires », estime poste et qui est quelqu’un d’honnête, a-t-il dit. Et je regrette le
ration, d’abord. Après quarante CFDT au comité d’entreprise. mer, dont Jérôme et sa cousine Jérôme Selmer. La maison s’y traitement que subissent les parlementaires, considérés comme
ans de maison, Brigitte Selmer, « C’est frustrant, car certains Brigitte, comptent simplement trouvait depuis cinquante ans. incapables d’exercer leurs fonctions de manière vertueuse. J’y
l’arrière-petite-fille qui tenait les clients se tournent alors vers des garder quelques pourcents. Les Un changement d’époque, déci- vois un affaiblissement du Parlement, qui devient petit à petit
rênes, a pris sa retraite en concurrents qui nous copient », dirigeants et le personnel pour- dément. p une sous-chambre. » p
juillet 2017. Pour la remplacer, un grimace Jérôme Selmer. ront aussi entrer au tour de table. denis cosnard véronique chocron

La vertigineuse expansion de l’enseigne AGR OALI MEN TAI R E


Lactalis : après Leclerc,
d’autres enseignes
a signalé à l’AFP n’avoir « ja-
mais vu une telle confusion
de la part d’un fournisseur
reconnaissent des failles quant à la gestion d’un retrait

de hard-discount néerlandaise Action Après Leclerc, qui a retrouvé


dans ses circuits 984 pro-
duits non autorisés à la
rappel ».

ÉN ER GI E
vente, trois distributeurs ont Une femme PDG
Concurrente des soldeurs et des supermarchés, la chaîne ouvre son 336 magasin en France e
signalé, mardi 9 janvier, des de Dalkia
failles dans leur dispositif de Dalkia, filiale d’EDF consacrée
retrait des laits infantiles fa- aux services énergétiques,

A Persan, dans le Val-d’Oise,


la chaîne néerlandaise de
magasins hard-discount
Action inaugurera, jeudi 11 jan-
vier, son 336e magasin en France,
çais, au développement exponen-
tiel, est scruté avec attention par
l’ensemble de la distribution.
Car l’enseigne chasse aussi bien
sur les terres d’un Gifi ou d’un
plus de 350 000 abonnés, soit da-
vantage que la page officielle du
distributeur, qui en compte un
peu plus de 285 000. Dans ces cer-
cles d’« Action addicts », on se par-
son siège de Zwaagdijk-Oost, si-
tué à une cinquantaine de kilo-
mètres d’Amsterdam, le groupe
rachète des stocks en grande
quantité et les réoriente dans les
briqués par Lactalis rappelés
pour cause de salmonelle. Au
total, 434 produits ont été
vendus après le rappel chez
Carrefour, 52 chez Auchan et
a annoncé, jeudi 11 janvier, la
nomination comme PDG de
son actuelle directrice géné-
rale, Sylvie Jéhanno, 48 ans.
A l’occasion du départ en re-
après cinq années de présence sur Stokomani, avec lesquels il est en tage les bonnes affaires, les tests différents pays et magasins en 384 chez Système U. Inter- traite de Jean-Michel Mazalé-
le territoire. Quatre autres ouver- concurrence directe, que d’un des produits ou encore les créa- fonction de l’appétence de ses marché, où deux produits rat, qui présidait le conseil
ture suivront dans l’Hexagone, Maisons du monde pour la vais- tions réalisées avec les articles clients, par exemple pour les piles ont été signalés par des d’administration, les fonc-
d’ici à fin février. selle et la décoration ou encore achetés − les rayons création et Panasonic en France ou pour « le consommatrices, son prési- tions de président et de direc-
Depuis son arrivée, en décem- d’un supermarché classique pour décoration réalisant les meilleu- shampoing Timotei en Belgique, dent, Thierry Cotillard, teur général sont unifiées.
bre 2012, le destockeur a ouvert ses articles non alimentaires. Ceci res ventes des magasins. où il était très connu il y a dix ans »,
tous azimuts ses commerces à grâce à ses 13 catégories de pro- La clé du modèle Action ? Plus le précise M. Raeymaekers.
l’allure de hangars, bleu et blanc, duits (du bricolage aux jouets en groupe compte de magasins, plus L’enseigne prévoit d’ouvrir cette
en périphérie des villes françai- passant par la mode et le linge de sa puissance de négociation des année de nouveaux sites en
ses. En 2017, il a créé pas moins de maison), et à une distribution de prix, fondée sur l’effet de volume, France et en Allemagne. Pour ce
115 nouveaux magasins intégrés marques propres comme de mar- est importante. Ses canaux d’ap- faire, il lui faut « de bons emplace-
ments, suffisamment d’espace
CULTURESMONDE.
en France – et 243 dans le monde ques nationales (Bic, Ecoiffier, provisionnement ? Des produits
–, après 100 en 2016, et recruté Smoby, Domestos, Cajoline, Su- importés fabriqués pour l’ensei- pour accueillir des magasins de
2 200 personnes en CDI. per Croix, Timotei, Monsavon, Si- gne, mais aussi, comme pour les 1 000 m² en moyenne, des loyers
Dans les sept pays où le groupe gnal ou Le Petit Marseillais…). spécialistes des ventes privées sur acceptables, et surtout des par- du lundi
est implanté (Pays-Bas, Belgique, Internet, des grossistes et des kings très larges capables de per-
France, Allemagne, Luxembourg, Implication des clients grandes marques qui ont parfois mettre à nos grands camions à
au vendredi
Autriche et Pologne), il totalise Et surtout grâce à ses 1 500 pro- des excès de stocks ou qui cher- double pont de livrer les maga- 11H – 11H5
aujourd’hui 1 095 magasins et duits – sur les 6 000 proposés en chent à se défaire de produits sins », détaille M. Raeymaekers.
plus de 39 000 employés. En 2016, magasin – à moins de 1 euro qui dont ils ont revu l’emballage. C’est une des raisons pour les- Florian
selon les dernières données pu- font le bonheur des adeptes de la « De plus en plus de grandes mar- quelles, dans l’Hexagone, l’ensei-
bliées, son chiffre d’affaires dans chasse aux bonnes affaires. « Cha- ques viennent nous chercher pour gne s’est jusqu’à présent surtout Delorme
le monde a progressé de 6,9 % à que semaine, il y a au moins 150 que nous travaillions ensemble », implantée dans les parcs d’activi-
périmètre constant, à 2,7 mil- produits nouveaux », explique M. assure M. Raeymaekers. Depuis tés situés en périphérie des gran-
liards d’euros. « Mais probable- Raeymaekers, dont certains épui- des villes.
ment du double en comptant les sés en une semaine. Pour pouvoir accompagner son
nouveaux magasins », estime Bart Le groupe reste très discret sur maillage et assurer une rotation
Raeymaekers, directeur général le montant des paniers d’achats, La clé du rapide de ses assortiments, Ac- franceculture.fr/
en France. qui est similaire « à celui d’un su- tion développe aussi son propre @Franceculture
modèle ? Plus le
© Radio France/Ch. Abramowitz

Créé en 1993, avec un premier permarché normal », indique réseau logistique. A ses deux cen-
petit emplacement de 60 mètres M. Raeymaekers. En revanche, groupe compte tres de distribution (Moissy-Cra-
En
carrés à Enkhuizen (Pays-Bas) et l’enseigne met en avant l’implica- mayel, ouvert en 2016, Labastide-
un garde-meubles en guise d’en- tion de ses clients sur les réseaux
de magasins, plus Saint-Pierre, près de Toulouse,
partenariat
avec
L’esprit
trepôt, par deux frères et un ami − sociaux comme preuve de leur sa puissance de en 2017), s’ajoutera courant sep- d’ouver-
ils revendront l’enseigne au fonds engouement pour le déstockage. tembre l’entrepôt de Belleville,
d’investissement 3i en 2011 −, ce Sur Facebook, certains groupes
négociation des près de Lyon. p
ture.
nouveau venu sur le marché fran- fermés d’internautes affichent prix est grande cécile prudhomme
6 | idées 0123
VENDREDI 12 JANVIER 2018

TRANSFORMATIONS | CHRONIQUE
par cor ine l e sne s

Réforme fiscale : une machination contre la Californie ?

U ne punition. Une mesure de


représailles contre leur « ré-
sistance » à Trump. En Cali-
fornie, nul n’en doute : la réforme fis-
cale adoptée par le Congrès fin
que » organisée autour de l’idée de
« piller les “bleus” » (les Etats démocra-
tes) pour « donner aux “rouges” » (les
républicains).
Les Californiens n’ont pas tout à fait
Pour les démocrates, c’est une re-
mise en cause sans précédent d’un
système de répartition pratiqué de-
puis le Revenue Act de 1862 ; une at-
teinte au fédéralisme, qui a permis
Means dans le San Francisco Chroni-
cle. Nul doute, prévoit déjà la base du
Tea Party, que les électeurs vont renâ-
cler et faire pression sur leurs élus, ce
qui entraînera une « révolte des contri-
POUR LES DÉMOCRATES,
C’EST UNE ATTEINTE AU
FÉDÉRALISME, QUI A PERMIS
décembre est une attaque en règle tort. La réforme les pénalise plus que aux Etats d’assurer des services de buables », comme celle de 1978. Partie
contre leur mode de vie. Le gouver- d’autre. Déjà, elle plafonne les déduc- base aux citoyens – éducation, sécu- de Californie, elle avait été le prélude AUX ÉTATS D’ASSURER
neur Jerry Brown l’a dit tout net : tions des remboursements d’intérêts rité, justice – sans leur infliger une au mouvement national antitaxes et DES SERVICES DE BASE
« C’est une mesure qui vise à punir la d’emprunts, alors que le marché im- double imposition. Certains juristes anti-big government qui avait abouti à
Californie pour avoir voté pour mobilier, de Los Angeles à San Fran- avancent même que le 16e amende- l’élection de Ronald Reagan à la Mai-
Hillary. » Paranoïa ? Sensibilité exacer- cisco, est l’un des plus chers du pays. ment de la Constitution (1913), qui a son Blanche en 1980. buables verseraient leurs impôts lo-
bée par l’escalade continue entre l’Etat Elle supprime aussi, à partir de 2019, permis la création de l’impôt fédéral Derrière la réforme fiscale, les « con- caux sur un fonds à but non lucratif
le plus peuplé du pays et l’administra- les déductions pour la destruction de sur le revenu, a exclu les taxes « direc- servateurs fiscaux » voient l’occasion géré par l’Etat, ce qui leur permet-
tion Trump – qui vient encore d’an- propriétés du fait de catastrophes na- tes » payées aux Etats du calcul de ce de reprendre le dessus dans le bras de trait de bénéficier du régime des dé-
noncer plusieurs affronts supplémen- turelles, sauf si le désastre fait l’objet revenu, inscrivant de fait la déduction fer sur le rôle du gouvernement et la ductions charitables…
taires au mode de vie californien, que d’une proclamation présidentielle : dans le droit constitutionnel. redistribution « à l’européenne ». Un an après l’arrivée au pouvoir de
ce soit sur la légalisation de la mari- cela dans un Etat qui compte plus de D’obtenir la cure d’amaigrissement Donald Trump, le fédéralisme est à
juana, les forages pétroliers offshore 5 000 incendies par an. « RÉVOLTE DES CONTRIBUABLES » dont ils rêvent dans l’éducation, la l’épreuve. Sous Barack Obama, le
ou l’immigration ? Surtout, la tax bill de M. Trump li- Les républicains, eux, exultent. « Arrê- santé, le système de retraite des fonc- Texas, fier de son modèle « low taxes,
De fait, la Californie n’est pas le seul mite à 10 000 dollars la déduction tez de demander au reste du pays de tionnaires locaux. « C’est la mort des low services » (« taxes faibles, services
Etat à se sentir ciblé par une machina- autorisée au titre des taxes locales subventionner vos immigrants clan- démocrates », a jubilé l’économiste réduits »), avait pris la direction de
tion politique. Tous les Etats riches dans le calcul de l’assiette de l’impôt destins et vos programmes d’assista- Stephen Moore. l’opposition. Les Etats « rouges »
qui appliquent des taxations élevées fédéral. Or les impôts locaux en Cali- nat ! », ordonnent les populistes sur La jubilation est quelque peu préma- avaient porté plainte sur plainte con-
risquent de pâtir de la disposition de fornie sont les plus élevés du pays Twitter. Pour la base, les contribua- turée. Les gouverneurs de Californie tre l’administration démocrate, à pro-
la réforme qui plafonne les déduc- (13,3 %, loin devant l’Oregon, à 9,9 %). bles californiens, privés de déduc- et de New York préparent leur ri- pos de la réforme de la santé, des me-
tions dans le calcul de l’impôt fédéral. Plus de 6 millions de Californiens tions, vont prendre conscience du poste. Premier projet : les taxes loca- sures antipollution ou des droits des
Comme par hasard, il s’agit d’Etats dé- sont concernés par le changement, poids des taxes votées par leurs élus les seraient supprimées et transfor- transgenres. Aujourd’hui, la guerre
mocrates. A New York, le gouverneur soit un contribuable sur trois qui ris- démocrates. « Leur impôt local va leur mées en charges sociales – que les est nettement plus acrimonieuse. p
Andrew Cuomo est allé jusqu’à quali- que d’être privé de la réduction de paraître nettement plus important », employeurs continuent à être autori-
fier le plan de « guerre civile économi- 20 % à 30 % dont il bénéficiait. écrit le cacique républicain Grady sés à déduire. Autre idée : les contri- lesnes@lemonde.fr

Pour « un droit de l’activité Le contrôle des demandeurs


professionnelle » d’emploi n’est pas une fin en soi
Il faut élargir les son de la création du statut d’autoen-
Seul un véritable accompagnement individuel déconnecté des besoins des entre-
protections sociales trepreneur, au Royaume-Uni et aux des chômeurs peut légitimer leur contrôle. prises. Il faudrait du temps pour pou-
Pays-Bas. Ici encore, l’angoisse ne re- voir établir un vrai parcours qui mette
à tous les travailleurs en pose pas sur des faits avérés.
Sans quoi, tout projet de réforme sera considéré en adéquation les compétences réelles
situation de dépendance En revanche, dans les principaux comme injuste et transférables du demandeur d’em-
pays développés, l’emploi indépen- ploi pour aboutir à un projet s’inscri-
économique, que celle-ci dant se polarise entre, d’un côté, en vant dans les secteurs pourvoyeurs de
proportion encore faible, des presta- régulier et individualisé. Le Danemark, main-d’œuvre et, en fonction du profil
corresponde ou non taires de services à haute valeur ajou-
par mouna viprey
souvent cité en exemple pour son sys- et/ou de l’âge du demandeur, l’orienter
à un contrat de travail tée, très diplômés et qualifiés qui, par tème alliant flexibilité et sécurité, fait vers une formation.

U
le biais des outils de mobilité, connais- ne note du ministère du partie des pays consacrant les dépen- Aujourd’hui, le contrôle seul des chô-
sent une forte interpénétration entre travail citée par Le Canard ses les plus élevées au marché du tra- meurs refait surface. Il serait suici-
vie familiale et vie professionnelle, enchaîné au lendemain de vail. Celles-ci représentent plus du daire de s’enfermer dans une opposi-
par jacques barthélémy
comme c’est le cas aussi pour de nom- Noël nous apprend que le double de la moyenne des Etats mem- tion de principe pour que rien ne
et gilbert cette
breux cadres supérieurs ; et, de l’autre renforcement du contrôle des inscrits bres de l’Union européenne. Un des pi- change, alors que le nombre de chô-
côté, plus massivement, des indépen- à Pôle emploi est dans les tuyaux du liers du système danois consiste à ga- meurs ne cesse de progresser, pendant

L
es effets éventuels de la révolu- dants peu qualifiés, dont les modes et gouvernement. Sans surprise, les élus rantir une sécurité d’aide au retour à que des emplois, notamment dans les
tion numérique sur le marché conditions de travail, les tarifs et sou- de la majorité expliquent que ce l’emploi, en établissant une mise en métiers en tension, ne trouvent pas
du travail suscitent des appré- vent même les horaires sont décidés contrôle est dans l’intérêt des deman- contact rapide et efficace entre le de- preneurs. Il est injuste de ne pas chan-
hensions. La première con- par le donneur d’ordre. Le livreur à do- deurs d’emploi, car il est nécessaire mandeur et l’entreprise. Les centres ger la donne quand les principales
cerne la disparition de nombreux em- micile ou le conducteur de VTC en pour le retour à l’emploi. L’opposition, pour l’emploi danois concentrent leurs victimes sont ceux qui n’ont pas d’em-
plois, en particulier dans le transport, sont les archétypes. Ce second type elle, dénonce la traque aux chômeurs. efforts sur leur mission de soutien au ploi. Toute aussi injuste, l’image de
les activités financières et le com- d’emplois indépendants disparaîtra Réformer impose de dépassionner le retour à l’emploi et ne s’occupent pas Pôle emploi, pointé comme le mau-
merce. Or, les gains de productivité, et dans un avenir plus ou moins lointain, débat et de dépasser les oppositions de du volet indemnisation. C’est seule- vais élève car n’aboutissant pas à suf-
donc les destructions d’emploi, sont remplacé par exemple dans le trans- principe. Les caricatures, comme les ment en contrepartie de cette sécurité fisamment de placements, alors qu’il
les plus faibles depuis près d’un siècle port par le véhicule autonome. annonces gadgets, sont néfastes, car que les chômeurs sont contrôlés, en faut d’importants moyens supplé-
et demi. Toutes les précédentes révolu- elles participent à casser encore plus la étant tenus de rechercher activement mentaires dévolus à l’accompagne-
tions technologiques ont suscité cette LE SALARIAT, MODÈLE D’USINE cohésion sociale, sans rien changer à la un emploi et d’en produire la preuve. ment individualisé et renforcé !
même angoisse, toujours démentie Or, les procédures juridiques engagées situation des demandeurs d’emploi, si Si le contrôle n’a vocation qu’à pu-
ensuite : les emplois détruits ont été pour requalifier en salariés des indé- ce n’est les stigmatiser. DES DEVOIRS… ET DES DROITS nir ceux qui refuseraient des offres
remplacés par d’autres, dans de nou- pendants du second type menacent du Concernant le marché du travail, le On ne peut vouloir importer les de- d’emploi – il suffit au demeurant d’un
velles activités. Mais cela exige que no- même résultat ceux du premier type. pragmatisme doit conduire à prôner voirs sans les droits qui vont avec. En mini-audit dans des agences Pôle em-
tre système de formation devienne Cela reviendrait à faire rentrer à toute des transformations radicales dans France, c’est l’inverse du système da- ploi pour comprendre que les offres
très réactif pour adapter les qualifica- force dans la catégorie de salariés, l’accompagnement. Un accompagne- nois qui a été décidé. En 2008, ont été d’emploi ne se bousculent pas et que
tions de nombreux travailleurs aux ac- conçue dans le contexte de la civilisa- ment régulier de chaque demandeur fusionnées les Assedic et l’ANPE, res- les refus sont donc en partie fantas-
tivités qui se développeront. C’est l’un tion de l’usine, des formes d’emplois d’emploi impose de fait le contrôle de pectivement chargées de l’indemnisa- més –, ce serait alors ajouter de la stig-
des objectifs de la réforme envisagée qui peuvent se développer plus facile- la recherche effective de la personne tion des demandeurs d’emploi et de matisation à la complexité de la si-
de la formation professionnelle. ment en indépendants. suivie par son conseiller. Il n’existe pas leur accompagnement, pour créer Pôle tuation. Cela serait dangereux pour
L’autre angoisse est celle de voir l’em- C’est pourquoi nous préconisons une de recette magique pour contrôler les emploi, qui regroupe 53 000 agents, ce l’équilibre sociétal de notre pays.
ploi indépendant se développer aux ambitieuse transformation du droit seuls fraudeurs. En revanche, mettre qui en fait le plus gros opérateur de Si, en revanche, le contrôle est la
dépens de l’emploi salarié, avec en co- social, protégeant d’une même façon des règles de contrôle qui font partie l’Etat. L’opérateur a donc une double conséquence directe de projets ambi-
rollaire des droits sociaux réduits. En tous les travailleurs, salariés et indé- intégrante du suivi et du conseil dans mission : assurer le droit à l’indem- tieux d’accompagnement, renforcés
effet, comparé à l’emploi salarié, l’em- pendants, grâce à l’émergence d’un la recherche d’emploi, avec des vrais nisation, qui concerne moins d’un par les moyens humains, matériels et
ploi indépendant bénéficie d’une cou- « droit de l’activité professionnelle ». moyens, est du ressort de ceux qui chômeur sur deux, et accompagner digitaux qui vont avec, alors, c’est une
verture sociale réduite (tout spéciale- Cela aboutirait à élargir les protections nous gouvernent. Si le contrôle n’est dans leur recherche la totalité des avancée qu’il faut encourager. Nous
ment face au chômage), mais aussi de sociales à tous les travailleurs en situa- pas une fin en soi, alors, et seulement demandeurs d’emploi. Le rôle des n’avons pas le droit de nous réveiller
moindres possibilités de recours en cas tion de dépendance économique, que là, il cesse d’être « choquant ». conseillers est en perpétuelle muta- tous les cinq ans en demandant aux
de séparation à l’initiative du donneur cette dernière corresponde ou non à Concernant le contrôle, le président tion, et leur portefeuille ne cesse de Français de faire barrage à l’extrême
d’ordre. Pour autant, sur les deux der- une subordination juridique concréti- de la République estime que « c’est ce s’étoffer. Selon le rapport de la Cour droite, oubliant les souffrances de ceux
nières décennies, la part de l’emploi in- sée par un contrat de travail. que font tous les pays qui nous entou- des comptes de juillet 2015, chaque qui ne croient plus en rien. Le prag-
dépendant dans l’emploi total est sta- Cette transformation irait bien au- rent ». C’est vrai ; mais s’il existe bien conseiller référent suit en moyenne matisme et le bon sens doivent condui-
ble ou se réduit dans 32 des 35 pays de delà du projet en cours, très modeste, un contrôle des demandeurs d’emploi, 123,3 demandeurs d’emploi, avec re à des solutions innovantes pour sor-
l’Organisation de coopération et de dé- qui consiste à accorder aux indépen- s’y ajoutent des moyens très im- de fortes disparités géographiques. tir du vieux système. Des modèles en
veloppement économiques (OCDE). dants, dans certains contextes, le béné- portants pour un accompagnement Début 2015, « les modalités d’ac- matière d’accompagnement pour un
Elle n’augmente qu’en France, en rai- fice de l’assurance-chômage. Les parte- compagnement renforcé et global retour à l’emploi en fonction du profil
naires sociaux doivent y jouer un rôle [rassemblaient] (…) 5,5 % seulement du demandeur ont été pensés, tra-


primordial, pour définir de façon spéci-
fique et adaptée à chaque activité les
LE PRAGMATISME du total des demandeurs d’emploi
ayant un conseiller référent ».
vaillés grâce à des écosystèmes de com-
pétences multiples. Ils n’attendant
Jacques Barthélémy est critères de la dépendance économique. ET LE BON SENS DOIVENT Ainsi, si le principe du renforcement qu’une chose – la volonté politique –
avocat conseil en droit social Une définition réglementaire de ces ca- du conseil personnalisé est intégré pour être expérimentés. p
Gilbert Cette est professeur ractéristiques ne peut être qu’incitative CONDUIRE À DES dans les priorités de Pôle emploi, au
à leur élaboration conventionnelle. vu du volume des demandeurs d’em-
associé à l’université d’Aix-
Marseille. Ils sont auteurs Cette démarche s’inscrit dans la philo- SOLUTIONS INNOVANTES ploi, la coconstruction dans la pratique ¶
de « Travailler au XXIe siècle. sophie des récentes ordonnances tra- POUR SORTIR demeure très insuffisante, faute de Mouna Viprey est docteure
L’ubérisation de l’écono- vail, en renforçant le rôle normatif de la temps. Par ailleurs, l’accompagnement en économie du travail
mie ? » (Odile Jacob, 2017) négociation collective. p DU VIEUX SYSTÈME individualisé ne peut être totalement et consultante en innovation sociale
PINK FLOYD LA COLLECTION
REMASTERISÉE

L’ALBUM N°1 : 9,99€


SEULEMENT

EN VENTE DÈS LE 11 JANVIER CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX


8 | MÉDIAS&PIXELS 0123
VENDREDI 12 JANVIER 2018

La télévision se voit toujours plus grande


Les fabricants misent sur la Coupe du monde de football et la maison connectée pour stimuler leurs ventes

las vegas
Si les Etats-Unis

O
n est en 2018 et vous re- sont en avance
gardez toujours la télé-
vision… » La plaisante-
sur la diffusion
rie, empruntée aux des grands
Guignols de Canal+, prend tout
son sens lorsque l’on visite le
écrans, la France
Consumer Electronics Show (CES) emprunte
de Las Vegas (Nevada). Ce salon,
où sont dévoilés les dernières in-
le même chemin
novations et les prototypes les
plus futuristes, fait toujours la
part belle à cette invention pres- ter », clame ainsi le chinois Hi-
que centenaire. sense, qui a présenté un écran de
Des conférences qui précèdent 150 pouces (3,8 mètres de diago-
l’événement aux stands dévolus nale, pour un produit hybride en-
aux téléviseurs – les plus grands tre le téléviseur et le rétroprojec-
et les plus impressionnants au teur), quand Samsung propose
sein du hall central du Las Vegas un téléviseur, baptisé The Wall, de
Convention Center –, tout indique 146 pouces (3,7 mètres), qui sor-
que, définitivement, la télévision tira fin 2018. Des dimensions qui
n’est pas morte. « On n’a jamais confinent au gigantisme et ne
utilisé autant d’écrans », explique conviennent pas à tous les intéri-
Stéphane Curtelin, directeur du eurs ni à tous les budgets.
marketing et de la communica-
tion de LG France, en référence à Défis technologiques
la multiplication des tablettes et « C’est un peu pour épater la gale-
des smartphones. Cette évolution rie », raille un concurrent, tandis
a eu pour effet de faire perdre du qu’un autre affirme que, au
terrain aux petits téléviseurs, qui moins pour la France, « 77 pouces,
avaient un temps essaimé dans c’est le maximum acceptable chez Le nouveau téléviseur de
les ménages. soi ». Mais la démonstration tra- 146 pouces de Samsung, baptisé
Résultat : « En volume total, le duit une réalité. Si les Etats-Unis The Wall, au salon high-tech de
marché est en baisse, avec un taux sont en avance sur la diffusion Las Vegas (Nevada), le 9 janvier.
d’équipement par ménage qui a des grands écrans, la France em- STEVE MARCUS/REUTERS
chuté à 1,6 appareil par foyer. En prunte le même chemin : la part
revanche, sur les grands écrans, on des écrans de plus de 55 pouces y a
connaît une croissance à deux représenté 17 % des ventes en 2017
chiffres », explique-t-il. Une ten- contre seulement 10 % en 2016. Samsung veut recourir à des mi- les constructeurs ont beau dire tant, Alexa d’Amazon, Bixby de Intégrer de nouveaux usages à la
dance qui se confirme chez Sam- Cette croissance des écrans s’ac- croleds en juxtaposant de petits que la qualité de celle-ci est l’im- Samsung) permettant, non seule- télévision, c’est lui offrir de nou-
sung, où les écrans de plus de 55 compagne inévitablement de dé- panneaux d’une dizaine de centi- pératif numéro un, cela ne sem- ment d’interagir par la voix avec veaux relais de croissance. 2017 a
pouces (1,4 mètre de diagonale) fis technologiques pour les cons- mètres de large, permettant de ble plus suffire. sa télévision, mais aussi d’accéder été marquée, en France, par une
constituent désormais un tiers tructeurs. Afin de préserver la créer des écrans modulables à Il s’agit aussi d’offrir une expé- à un vaste choix de services allant chute des ventes, après une année
des ventes en valeur contre seule- meilleure qualité d’image possi- l’infini, du plus petit au plus rience plus riche au téléspecta- des informations météo à la re- 2016 dopée par l’Euro de football
ment 20 % il y a un an. ble sur des téléviseurs toujours grand. LG propose de son côté un teur, en intégrant notamment connaissance de l’acteur dont le et le passage à la TNT HD, qui a en-
C’est là que la bataille se joue en- plus grands, chacun d’entre eux nouveau processeur pour amélio- tous les services proposés par les visage s’affiche à l’écran. couragé les consommateurs à re-
tre constructeurs. « Bigger is bet- avance ses propres solutions. rer le traitement de l’image. Mais assistants virtuels (Google Assis- Au-delà, l’ambition de plusieurs nouveler leurs équipements. Mais
constructeurs est de mettre la té- le calendrier est favorable aux
lévision au centre de la maison, constructeurs, avec le Mondial de
A Las Vegas, Valérie Pécresse courtise les start-up étrangères de plus en plus connectée. Sam-
sung et LG, outre des téléviseurs,
football qui aura lieu du 14 juin au
15 juillet en Russie – la Coupe du
produisent toute une gamme de monde étant l’événement qui gé-
a la tête de la délégation régionale fran- au programme Innov Up Proto qui compliquent la venue de start-up produits connectés, du réfrigéra- nère le plus fort regain de ventes
çaise la plus fournie au Consumer Electro- (100 000 euros pour la création d’un proto- étrangères sur son territoire, à commen- teur au lave-linge. A cet égard, la sur le marché des téléviseurs.
nics Show (CES) de Las Vegas, soit près de type). Enfin, un challenge international cer par l’inadéquation de la formation par ressemblance entre les conféren- Un constructeur en particulier
40 % des entreprises présentes, Valérie Pé- doté de 1 million d’euros devrait être orga- rapport aux besoins, notamment en lan- ces données par les deux cons- mise sur cette échéance : Hisense.
cresse, présidente d’Ile-de-France, n’a pas nisé en 2018, qui portera spécifiquement gue étrangère. Pour ce qui est du logement tructeurs en amont de l’ouverture Troisième fabricant mondial der-
fait le déplacement dans le Nevada unique- sur les projets dans le domaine de l’intelli- des nouveaux venus, Mme Pécresse pro- du salon était frappante, chacun rière Samsung et LG, et cette an-
ment pour promouvoir les start-up franci- gence artificielle. pose le développement d’une région poly- ayant recréé sur scène un mini-in- née sponsor de la compétition, il
liennes sur le marché américain. Il s’agis- centrique, capable de produire des « villa- térieur domestique pour démon- compte sur ce partenariat pour
sait aussi de venir promouvoir l’écosys- « Villages de chercheurs » ges de chercheurs ». trer les interactions possibles en- accroître sa notoriété et sa pré-
tème de sa région : « C’est notre priorité Ce secteur a été identifié comme un axe Enfin, Valérie Pécresse plaide pour « la tre leurs différents produits. sence dans la distribution en
cette année. » majeur de développement en matière levée d’un tabou » : celui des start-up fran- De son poste, le téléspectateur France. Pour autant, tous les
A cette fin, elle a présenté, mercredi d’innovation : « On veut être la région euro- çaises parties à l’étranger en raison de doit pouvoir éteindre la lumière constructeurs comptent sur ce
10 janvier, un plan, baptisé « Paris région péenne leader en la matière », explique « l’écosystème défavorable mis en place pour mieux profiter de son film. rendez-vous et souhaitent que les
start-up », d’incitations financières en di- Mme Pécresse. Une volonté qui passe par la par François Hollande ». « Je leur dis : vous Pour Stéphane Cotte, vice-prési- Bleus aient un beau parcours, car,
rection des candidats prêts à s’implanter création, d’ici à 2020-2021, d’un lieu de avez aujourd’hui un président de la Répu- dent de Samsung Electronics comme le résume le directeur gé-
en région parisienne. Avec la possibilité, 60 000 mètres carrés consacré à la recher- blique et une présidente de région favora- France, « il s’agit de développer néral de Sony Mobile France, Jean
pour ceux qui s’engageraient à y créer de che dans ce domaine sur le campus de Pa- bles au business, alors revenez. » Pour elle, l’usage de la télévision au-delà du Raoul de Gélis : « Le foot et la télé-
l’emploi, d’obtenir une aide allant jusqu’à ris-Saclay, pour un budget de 100 millions un seul critère doit compter : la création loisir, afin de pouvoir, grâce à son vision, ça a toujours marché en-
250 000 euros sur trois ans. Leur serait éga- d’euros. La présidente de la région Ile-de- d’emplois. p téléviseur, contrôler son environne- semble. » p
lement ouverte la possibilité de candidater France ne sous-estime pas les obstacles vi. f. (à las vegas) ment ». vincent fagot

L’« Ebdo », un nouveau journal se dévoile I N T ER N ET


Telegram veut lancer
sa cryptomonnaie
La messagerie Telegram
Les créateurs des revues « XXI » et « 6 Mois » lancent vendredi un hebdomadaire tiré à 200 000 exemplaires voudrait créer sa technologie
blockchain et sa propre
monnaie virtuelle, « gram »,
permettant à ses quelque

E bdo, le nouvel hebdoma-


daire lancé vendredi 12 jan-
vier et présenté en avant-
première mercredi, est un journal
tissé de convictions et de contra-
La couverture du premier nu-
méro, qui est tiré à 200 000 exem-
plaires et sera vendu à 3,50 euros
(dans les kiosques, mais aussi par
abonnement), est consacrée à la
« à lire avec un enfant, ou avec des
yeux d’enfant », des jeux et une re-
cette de cuisine – une poêlée de
palourdes au curry vert. A la fin,
une page blanche est laissée au
généreuse, ambitieuse ». Le projet,
a-t-il rappelé, s’inscrit dans la con-
tinuité de leur réflexion sur un
« autre journalisme » contenue
dans le Manifeste XXI publié
presse nationale et régionale, du
Figaro à Télérama en passant par
Challenges et Le JDD, mais aussi
de La Montagne et du Télé-
gramme. Des journalistes sont ba-
180 millions d’utilisateurs de
payer quasiment sans frais,
selon le site TechCrunch mer-
credi 9 janvier. Elle organise-
rait une ICO – une levée
dictions assumées. SNCF, « l’intouchable ». Le journal a lecteur pour qu’il y inscrive ses en 2013. « Il est possible de refonder sés à Marseille, Lyon, Lorient, Lille de fonds en cryptomonnaie –
Si la rédaction se trouve à Saint- enquêté sur l’entreprise publique « notes », « trouvailles », « émo- une presse post-Internet conçue et Bordeaux. de près de 3 milliards de dol-
Germain-des-Prés, au cœur de la et dénonce comment, selon lui, tions » et « gribouillages ». pour les lecteurs, et non à partir des Ebdo, qui dispose d’un budget lars (2,5 milliards d’euros).
capitale, elle refuse le parisia- elle « échappe à la justice ». « Mais annonceurs », y était-il proclamé. annuel de 13 millions d’euros, se
nisme et veut aller dormir chez l’enquête avait commencé il y a Un « journalisme simple » Le Web n’est pas oublié malgré donne jusqu’à fin 2019 pour arri- T ÉLÉCOMMU N I C AT I ON S
l’habitant, dans les régions, pour deux mois et demi, bien avant les Bref, les mots-clés se veulent ac- tout. « S’il n’y a pas de version nu- ver à l’équilibre financier, avec Samsung visé par une
dénicher des histoires et séduire récents incidents », a insisté M. Bec- cessibilité et simplicité. D’ailleurs, mérique, cela ne veut pas dire que l’objectif d’atteindre 70 000 abon- plainte pour violations
des lecteurs. Et à l’heure du numé- caria. Car, contrairement aux heb- le format choisi est celui d’un l’Ebdo n’a pas de stratégie numéri- nements et 20 000 ventes au nu- des « droits humains »
rique, ses fondateurs, Laurent domadaires existants, Ebdo refuse manga, pour une prise en main que », a noté l’ancien secrétaire méro. Une levée de fonds de deux Deux ONG, Peuples solidaires
Beccaria et Patrick de Saint-Exu- de coller à l’actualité. « Elle nous a aisée. « Ni pose ni posture, ce sera d’Etat Thierry Mandon, son direc- millions d’euros est en cours. Le et Sherpa, ont annoncé
péry, qui ont déjà connu la réus- rattrapés », a-t-il ajouté. la force de l’Ebdo », a lancé Patrick teur général. Le site du magazine groupe Bayard Presse a déjà an- qu’elles déposaient, jeudi
site avec les revues XXI et 6Mois, Il y aura aussi des sujets « qui de Saint-Exupéry, qui était allé servira notamment à animer la noncé son intention d’entrer au 11 janvier, une plainte à Paris
croient toujours au papier. « Cent parlent à tout le monde » pour un chercher les premiers exemplai- communauté des lecteurs, qui capital autour de 5 %. Mercredi pour pratiques commerciales
pages et sans publicité, c’est un es- hebdo sans rubricage, a expliqué res au train de 19 h 14. « La ligne sont là, non seulement pour hé- soir, à la fête de lancement de trompeuses contre Samsung
pace de liberté », a ainsi résumé Mme Poniatowski : le loup pour éditoriale, c’est de retrouver le lec- berger les journalistes en va- l’Ebdo, l’ambiance était joyeuse, et sa filiale française,
Constance Poniatowski, direc- commencer, puis, dans les pro- teur et le journalisme simple », a- drouille, mais aussi leur souffler voire euphorique. Dans un sec- dénonçant « des violations
trice de la rédaction, lors d’une chains numéros, le sel ou encore t-il expliqué. Pour Laurent Becca- des idées de papier. Séduits par teur en pleine crise, les naissances des droits humains » dans
conférence de presse précédant la les toilettes. Le journal propose ria, il existe un lectorat nouveau cette nouvelle aventure, des re- sont rares. p les usines chinoises du géant
soirée de lancement. aussi de la BD, une histoire du soir pour une « information accessible, porteurs sont venus de toute la françois bougon sud-coréen. – (AFP.)