Vous êtes sur la page 1sur 24
2 ANNEE. — No 64 Mardi 10 septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE LOIS ET DECRETS ARRETES. DECISIONS, CIRCULAIRES, AVIS COMMUNICATIONS FT ANNONCES Debate & Lois et aéerets Assemblée EDACTION ET ADMINISTRATION ABONNEMENTS ‘Nationale DIRECTION aan | Tur aa Abonnements et publlcité Trois mols | Six mois | Un ai oi neem fal a 7 9, rue Trollier, ALGER Algéeio et France ...| 9 NF une | anr | 20NF unten aieantencours Btranger...-s-see0e we | Nr | 35NF 20 NF CCP, 3200-50 - Aare La numéro 025 NF — Numéro des années antérleures : 030 NF. Les tables sont fournies gratuitement aux abonnés, Priére de Journty les dernieres bandes auz renouvellemants et réclamations. — Changement dadresse afouter 030 NF. Tarif des insertions : 280 NF. la ligne. SOMMAIRE PROCLAMATION DES RESULTATS DEFINITIFS DU REFERENDUM DU 8 SEPTEMBRE 1963 PROMULGATION DE LA CONSTITUTION 886 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 jk eS ERSTE See ea SSnaNaGS DECRETS, ARRETES, DECI SIONS ET CIRCULAIRES MINISTERE DE LA JUSTICE Arréte qu 10 septembre 1968 portant désignation du président fet des membres de la Commission nationale de recen- | sement, pour les résultats de Vélection du Président de ia Republique. p. 696. Arrété du 10 septembre 1963 portant désignation des présidents ‘et des membres des Commissions départementales pour le recensement des résultats de Iélection du Président de Ja République, p. 806, MINISTERE DE VINTERIEURI { Décret n> 62-928 du 10 septembre 1963 relatit & Yéloction du | Président de la République, p. 897. MINISTERE DE L'ECONOMIE NATIONALE Déeret n° 63-811 du 22 soft 1963 modifiant te décret n* €3-152 ‘dui 25 avril 1963 portant repartition des crédits ouverts par Jol de finances pour 1963 au minlstére des anclens moudja- hidine et des victimes de la guerre, p. 897. Déoret n° 63-812 du 22 aodt 1963 portant transfert de erédits ‘du ministére de la reconstruction des travaux publics et des transports au ministére de Vagriculture et de la | réforme agraire, p. 908 Décret n° 63-819 du 22 sot 1963 modifiant le décret n* 63-131 du 22 avril 1963 portant répartition des crédits ouverts par Je Jol des finances pour 1968 au Président du Conseil des ministres, p. 899, Déoret n° 63-828 du 81 aodt 1968 portant modification du code de l'Bnregistrement et abrogation de certaines de ses dis- positions, p. 900. | Décret n° 63-824 du 31 soit 1963 portant modification du écret n° 63-149 du 25 avril 1963 portant répartition des ferédits ouveris par la lol de finances pour 1963 at ministre de Vinformation, p. 900. Arrétés du 26, juin, des 9 et 19 juillet 1963 portant mouvement || ‘de personnel, p. 501. \ MINISTERE DE VAGRICULTURE ET DE LA REFORME AGRAIRE Décert n° 62-318 du 30 aodt 1963 relatif aux taxes parafiscales ‘applicables & la campagne céréaliére 1963-1964, p. 901. Décret n° 63-319 du 90 aott 1963 fixant les prix et modalités de paiement, de stockage et de rétrocession des blés et orges algériens pour la campagne 1963-1964, p. 902 MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION Arrété du 16 aot 1963 fixant 1a date ouverture d'un concours admission aux écoles préparant au dipléme doo sagea~ femmes APA. p. 906 Arrété du 15 godt 1968 tixant la date douverture du concours drentrée & ecole de sages-femmes d'Etat, p. 906, a ACTES DES PREFETS Arrété du 28 mai 1963 portant désignation d'un commissaire enquéteur. p. 908. Arrété du 21 juin 1963 portant expropiation pour cause d'utiite Publique des immeubles & acquérir our V'extention de la zone ortualre d’Arzew, p, 906. Arrété du 21 juin 1963, portant expropriation pour cause d’uti- Uté publique des immeubles & acquérir pour Ie construction aun pipe-line, p. 907 b Arrété da 10 juillet 1969 portant désignation de commissatres ‘enquéteurs, p. 908, Arréte du 16 juillet 1963, portant déclaration dultilité publique ‘du projet de construction de la voirle principale du triangle sud de Skikda, p. 908. a AVIS ET COMMUNICATIONS Avis d’appel d'oftres ouvert, p. 908, 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 887 en nn PROCLAMATION DES RESULTATS DEFINITIFS DU REFERENDUM DU 8 SEPTEMBRE 1963 L’An mil neuf cent soixante trois et le dix septembre, la Commission nationale de Referendum constitutionnel réunie sous la présidence de M. le Premier président de ta Gour d'Appel @Alger, Mostefai El Hadi, des présidents de chambres MM. Oussedik et Boultertd et de MM. les conseillers Zertal et Achouche. Vu la loi n® 63-316 du 30 aoat 1963, portant convocation du corps électoral et organisant le referendum constitutionnel et notamment les articles 8 et 11 de cette loi : Vu la loi n° 63-305 du 20 aoit 1963 ficant lage des électeurs et organisant les consultations électorales ; Vu te décret n° 63-306 du 20 aoft 1963 portant code électoral ; Vu le décret n° 63-307 du 20 aout 1963 relatif a la révision exceptionnelle des listes électorales ; * Aprés examen des procés-verbaux des commissions départementales contenant les résultats de Tensemble des communes ainsi que les résultats des votes émis a I'étranger. Note qu'elle n'a été au cours des opérations électorales saisie d'aucune contestation ou récla- mation. Constate que les résultats définiti{s des opérations de vote ont été les suivants : o steeeeeeeeeeees 6.391.818 Inserits Votants ...ec00+ teateneeeenes 5.283,974 Suffrages exprimés + 5.270.597 Blancs ou nuls tease 18.377 Bulletins OUI «14. + 5.166.185 Bulletins NON .. steseeseeeeeeee 105,047 Proclame en conséquence qu’é la question ; « Avez-vous approuvé ‘ Gonstitution qui vons est preposée ? » le corps électoral u donné une réponse affirmative. kes membres : Hadj Driss BOUHERID, Le Président : El Hadi MOSTEFAL Seddik OUSSEDIK. Mahmoud ZERTAL. Robert ACHOUCHE, 388 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 CONSTITUTION de la République Algérienne Démocratique et Populaire Le Front de Libération Nationale a proposé, Lassembiee nationale constituante a détibéré et adopte, Le peuple « approuve, Le Chef du Gouvernement, Président du Conseil des ministres promulgue a Constitutfon dont Ta teneur euit PREAMBULE Le peuple algérien a livré en permanence, pendant plus d'un siécle, une lutte armée, morale et politique contre l'envahisseur et toutes ses formes doppression, aprés Vagression de 1830 contre VEtat algérien et Voccupation du pays par les forces solonialistes frangalses. Le 1 novembre 1954, le Front de Libération Nationale | dpetait & 1a mobilisation toutes les énergies de 1a nation, Ie | processus de lutte pour I'indépendance ayant atteint sa phase || finale de réalisation. i La guerre d'exterminatioA menée par Vimpérialisme francais }) vintensifia et plus d'un million de martyrs payérent de leur vie leur amour de la patrie et ce la liberté i En mars 1982, le peuple algérien sortait victorieux de cette lutte de sept années et demie menée par le Front de Libération Nationale. Sn recouvrant sa souveraineté, aprés 392 années de domination colontale et de régime féodal, TAlgérie se donnait de nouvelles Institutions politiques nationaies. Fidéle au programme adopté par le Conseil national de ta Revolution algerienne A ‘Tripoli, la République algérienne Gemocratique et populaire orlente ses activités dans la vole Ge Tedification du pays, conformément aux principes du socia~ lisme et de Texercice effectif du pouvoir par le peuple dont les fellahs, les masses laborieuses et les intellectuels révolutionnaires constituent Vavant-garde. Aprés avoir atteint Vobjectif de V'indépendance nationale que te Front de Liberation Nationale s'était assigné le 1°" novembre || 43954, le peuple algérien continue sa marche dans la vole d'une révolution démocratique et populaire. La Révolution se concrétise par : La mise en cuvre de Ia réforme agraire et Ja création dune économie nationale dont la gestion sera assurée par les travailleurs ; — Une politique sociale, au profit des masses, pour élever te niveau de vie des travailleurs, accélérer Vémancipation de la femme afin de Tassocier & la gestion des affaires publiques et atl développement du pays, liguider Yanalphabétisme, deve- fopper ‘la culture nationale, améliorer Vhabitat et la situation sanitaire ; — Une politique internationsle, basée sur Vindépendance nationale, Ia coopération internationale, la lutte anti-impéria~ liste et Ie soutien effeotif aux mouvements en lutte pour Tindé- pendance ou la libération de leur pays. { Lifstam et In langue arabe ont été des forces de résistance | efficaces contre la tentative de dépersonnalisation des Algériens | ‘menée par le régime colonial. { Algérie se dolt d’atfirmer que la langue arabe est 1a langue nationale et officielle et qu'elle tient sa force spirituelle | essentielle de Vslam ; toutefois, la République garantit & chacun Te respect de ses opinions, de ses croyances et le libre exercice des cults LiArmée Nationale Populaire, hier Armée de Libération Natlonule, a été le fer de lance de Ia lutte de Libération ; elle reste au serviee du peuple, Elle participe, dans le cadre du Parti, aux activités politiques et & Yedification des nouvelles structures économiques et sociales du pays. Les objectifs fondamentaus de la République sont fidéles ‘aux traditions philosophiques, morales et politiques de notre nation et conformes a Torientation politique Internationale que Je peuple algérien a choisie. Les droits fondamentaux reconnus & tout eltoyen de la Répu- bligue lui permettent de participer pleinement et efficacement la tache d'éditication du pays. Tis lui permettent de se déve- lopper et de se réaliser harmonieusement au sein de la collec tivité, conformement aux intéréts du pays et aux options du peuple, La néecssité d'un parti davant-garde et son role prédo- | minant dans Teélaboration et le contréle de la politique de la Ration, sont les prineipes fondamentaux qui ont déterminé le cholx es solutions apportées aux différents problémes consti- tutlonnels qui se posent & "Etat algérien ‘Le fonetlonnement harmonieux et efficace des institutions politiques prévues par la Constitution, est assuré par le Front fe Libération Nationale qui = Mobilise, encadre et éduque les masses populaires pour 1a | realisation dui socialisme ; —Pergoit et refléte les aspirations des masses par un contact permament avee celles-cl — Elabore, définit 1a politique de la nation et en contrdle Yexéeution ; — Est composé, animé et dirigé par les éléments révolu- tionaaires les plus conscients et les plus actifs ; — Base son organisation et ses structures sur le principe | au contratisme démocratique. Scul le parti, organe moteur puissant, qui tire sa force du peuple peut parvenir & briser les structures économiques du passé et y sublitier un pouvoir économique exercé démocratl- uersent Par les fellahs et Tes masses laborieuses. 1 appartient au peuple de-veiller & la stabiité des institutions politiques du pays qul constitue une nécessité vitale pour les taches diédifieation socialist auxquelies se trouve controntée Ja Republique, Les régimes présidentiels et parlementaires classiques “ne peuvent garantir cette stabilité, alors qu'un régime basé sur Ta prééminence du peuple souverain et du parti unique, peut Yassurer efficacement. Le Front de Libération Nationale, qui est la force révolu- Monnaize de la nation. veillera & cette stabilité et sera le meilleur garant de la conformité de la politique du pays avec les aspirations du peuple. 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 889 PRINCIPES ET OBJECTIFS FONDAMENTAUX Art. 1. — L’Algérie est une République démocratique et populaire. Art, 2, — Elle est partie intégrante du Maghreb arabe, du monde arabe et de l'Afrique. Art. 3, — Sa devise est : « Révolution par le peuple et pour le peuple ». Art. 4, — L'Islam est la religion de I'Etat. La République garantit & chacun je respect de ses opinions et de ses croyances, et le libre exercice des cultes. Art. 5. — La langue arabe est la langue nationale et officielle de FEiat. Art, 6. — Son embléme est vert et blane frappé en son miliew d'un croissant et d'une étoile rouges. Art. 7. — La capitale de l’Algérie est Alger, siége de l'Assemblée nationale et du Gouvernement. Art, 8, — L’Armée nationale est populaire. Fidéle aux traditions de lutte pour la libgration nationale, elle est au service du peuple et aux ordres du Gouvernement. Elle assure la défense du territoire de la République et participe aux activités politiques, économiques et sociales du pays dans le cadre du parti Art. 9, — La République comprend des collectivités administratives dont I'étendue et les attributions sont fixées par la loi. — La collectivité territoriale administrative, économique et sociale de base est la commune. Art. 10. — Les objectifs fondamentaux de la République algérienne démocratique et populaire sont : — La sauvegarde de l'indépendance nationale, lintégrité territoriale et unité nationale ; — L'exeercice du pouvoir par le peuple dont Vavant-garde se compose de fellahs, de travailleurs et d’intellectuels révolutionnaires ; — L’édification d'une démocratie socialiste, la lutte contre Vex- ploitation de rhorame sous toutes ses formes 5 — La garantie du droit au travail et la gratuité de l'enseignement 3 — Liélimination de tout vestige du colonialisme ; 1, La défense de Ia liberté et Ie respect de la dignité de rétre ‘humain 5 — La lutte contre toute discrimination, notamment celle fondée cur la race et la religion ; — La paix dans le monde 5 — 1a condamnation de Ia torture et de toute atteinte physique ou morale‘ Vintégrité de ’étre humain, Art. I, — La République donne son adhésion & la Déclaration universelle des droits de 'Homme. Convaineue de la nécessité de la pération internationale. elle donnera son adhésion a toute organisation internationale répondant aux aspirations du peuple aigérien, ee rr 870 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE .ALGERIENNE 10 Seprembre 1963 DROITS FONDAMENTAUX Art. 12, — Tous les citoyens des deux sexes ont les mémes droits et los mémes devoirs. Art, 18, — Tout eitoyen ayant 19 ans révolus posséde Je droit de vote. Art, 14. — Le domicile est inviolable et le secret de la correspondance garanti A tous les citoyens. Art. 15, — Nul ne peut étre arraté ou poursulvi que dang les cas prévus par la loi, devant les juges qu'elle désigne et dans les formes qu'elle preserit. Art. 16. — La/ République reconnait le droit de chacun & une vie décente et A un partage du revenu national. Art. 17. — La famille, cellule fondamentale de la société, ent placée sous la protection de Etat. Art. 18. — L’instruetion est obligatoire, la culture est offerte & tous, sans autres discriminations que celles qui résultent des aptitudes de chacun et des besoins de Ia collectivité. Art. 19. — La République garantit la liberté de Ia presse et des autres moyens d'information, Ia liberté association, Ia liberté de parole et dintervention publique ainsi que Ja Jiberté de réunion. Art.-20. — Le droit syndical, le droit de gréve et Ia participation des travailleurs & la gestion des entreprises sont reconnus et s’exercent dans le cadre de la loi. Art, 21. — La République algérienne garantit le droit d’asile & tous ceux qui Iuttent pour la liberté, Art, 22. — Nul ne peut user des droits et Hbertés ci-dessus énumérés our porter atteinte a Vindépendance de la nation, & Tintégrité du rritoire, & I'unité nationale, aux institutions, de la République, aux aspirations socialistes du peuple et au principe de Punicité du Front de Libération Nationale. LE FRONT DE LIBERATION NATIONALE Art, 23, — Le FLLN, est le parti unique d'avant-garde en Algérie. Art. 24, — Le Front de Libération Nationale définit la politique de la nation et inspire action de Etat. Il contrdle Vaction de l'Assemblée nationale et du Gouvernement, Art, 25, — Le Front de Libération Nationale reflite les aspirations profondes des masses, Il les éduque et les encadre ; il les guide pour Ia réalisation de leurs aspirations. Art. 26. — Le F.LN, réalise leg objectifs de la Révolution démocra- tique et populaire et édifie le socialisme en Algérie. 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE. a9) EXERCICE DE LA SOUVERAINETE LASSEMBLEE NATIONALE Art. 27. — La souveraineté nationale appartient au peuple qui Yexerce par ses représentants A une Assemblée nationale, proposés par le Front de Libération Nationale et élus pour cing ans au suffrage universel direct et secret. Art. 28. — L’Assemblée nationale exprime la volonté populaire ; elle vote la loi et controle 'action gouvernementale, Art. 29. — ba loi fixe le mode d’élection des députés & I'Assemblée nationale, leur nombre, les conditions d’éligibilité et le régime des incompatibilités, En cae de contestation sur la régularité de f'élection d'un député, Ja Commission de vérification des ‘pouvoirs et validation prévue par la réglement intérieur de I'Assemblée statue dans les conditions qui y sont fixées, Art, 30. — La déchéance du député de son mandat ne peut étre prononcée par l’Assemblée nationale qu’a la. majorité des 2/3 de ses membres et sur proposition de l'instance supréme du F.L.N. Art. 31. — Le député jouit de rimmunité parlementaire pendant la durée de son mandat. Arlt. 52. — Sauf en cas de flagrant délit, aucun député ne peut @tre arrdté ou poursuivi en matiére pénale, sans autorisation de TAssemblée nationale, La détention ou Ia poursuite d’un député est suapendue ai Assemblée nationale le requiert.. En eas de flagrant délit, connaissance est immédiatement donnée des poursuites ou mesures prises contre le député au bureau de TAssembiée qui peut prescrire avee Mautorité de la loi, les mesures nécessaires pour faire respecter le principe de l'immunité parlementaire. Aucun membre de I'Assemblée nationale ne peut étre poursuivi, arrété, détenu ou jugé A occasion des opinions ou votes émis par lui dans Iexercice de son mandat. zi Art. 33. — L’Assemblée nationale se réunit de plein droit avant le quinzidme jour qui suit ['élection de ses membres et practde a la validation des mandats de ceux-ci. Elle élit aussitt gon président, son bureau et sea commissions, Art. 34. — Le Président de I'Assemblée nationale est le second Peraonnage de Etat. Art. 35. — L’Assemblée nationale fixe dans son réglement intérieur, les ragles de son organisation et de son fonctionnement. Art. 36. — Le Président de la République et les députés ont I'initiative des lois. Les projets et propositions de lot ou de résolution sont déposés sur Je bureau de Assemblée qui les renvoie pour étude aux Commissions parlementaires compétentes. Art. 87. — Les membres du Gouvernement ont accés 4 NAssemblée nationale et & ses Commissions ; ils ont le droit d’y intervenir, 892 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 Art. 38, — L’Assemblée nationale exerce son contréle sur I'action gouvernementale par — audition des ministres en commission ; — La question écrité ; — La question orale avec ou sans débat. LE POUVOIR EXECUTIF Art, 39. — Le pouvoir exécutif est confié au Chef de VEtat qui porte le titre de Président de la République. Il est élu pour cing ans au suffrage universel, direct et secret, aprés désignation par le parti. Tout musulman, Algérien d'origine, agé de 35 ans au moins et Jouissant de ses droits civils et politiques peut étre élu Président de la République. Art. 40. — Avant son entrée en fonction, le Président de la République préte serment devant I’Assemblée Nationale dans les termes suivants : Goel ol kl Ub pal UY CVs Lag seoll +b DL DLE gh Lab Ge BLoly we Qibly oI Laflegl Spedls Gell le Ley wae JS LU ois Leas tly DHL al Art. 41. — Les ambassadeurs étrangers et envoyés extraordinaires sont accrédités auprés de lui. Sur proposition du ministre des affaires étrangéres, il nomme les ambassadeurs et les envoyés extraordinaires. Art. 42, — Le Président de la République signe, ratifie aprée consultation de I’Assemblée nationale et fait exécuter les traités, conventions et accords internationaux. Art, 48, — Il est le chef supréme des forces armées de la République. Art. 44, — Le Président de la République déclare la guerre et conclut la paix avec I'approbation de I’Assemblée nationale. Art 45, — Le Président de la République préside le Conseil supérieur de la défense et le Conseil supérieur de la magistrature. Art. 46, — Le Président de la République exerce le droit de grace aprés avis-du Conseil supérieur de la magistrature. Art. 47. — Le Président de la République est seu! responsable devant TAssemblée nationale. Il nomme les ministres, dont les 2/3 au moins doivent étre choisis parmi les députés, et les présente a Assemblée. ident de la République définit .1a politique du Gouvernement et la dirige, conduit et coordonne la politique intérieure et extérieure du pays conformément a la volonté du peuple conerétisée par le parti et exprimée par I'Assemblée nationale. Art. 49. — Le Président de la République est chargé de la promulgation et de la publication des lois. 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 893 Il promulgue les lois dans les dix jours qui suivent leur transmission par I’Assemblée nationale et signe les décrets d'appiication. Le délai de dix jours peut étre réduit quand l'urgence est demandée par Assemblée nationale. Axt. 50. — Dans le délai fixé pour la promulgation, le Président de la République peut, par un message motivé, demander A I’Assemblée nationale une seconde délibération qui ne peut étre refusée. Art, 51. — A défaut de promulgation des lois par le Président de la République dans les délais prévus, le Président de l'Assemblée nationale procéde & cette promulzation. Art. 52. — Le Président de la République assure Vexécution des lois. Art. 53. — Le pouvoir réglementaire est exercé par le Président de la République. Art. 54. — Le Pr civils et militaires, ident de la République nomme i tous les emplois . — L’Assemblée nationale met en cause la responsabi du Président de la République par le dépét d'une motion de censure qui doit étre signée par le 1/3 des députés composant Assemblée. Art. 56. — Le vote d'une motion de censure & la majorité absolue des députés de l'Assemblée nationale entraine la démission du Président de la République et la dissolution automatique de l’Assemblée nationale. Ce vote au scrutin public ne peut intervenir qu’a Vexpiration d'un délai de cing jours franes aprés dépét de la motion. Art. 57. — En cas de démission, de décés, d’incapacité définitive du Président de la République, de censure de la politique Gu Gouvernement, le Président de ['Assemblée nationale exerce les fonctions de Président de la République dans lesquelles il est assisté par les présidents des commissions permanentes de l'Assemblée nationale. Sa mission consiste essentiellement & expédier les affaires courantes et a préparer, dans un délai de deux mois, des élections en vue de la désignation d'un Président de la République et des membres de TAssemblée natiorale si elle a été dissoute. Art, 58. — Le Président de la République peut demander a TAssemblée nationele de lui déléguer, pour un temps limité, le droit de prendre des mesures d'ordre Iégislatif par voie d’ordonnances lépislatives prises en Conseil des ministres et qui sont soumises 4 la ratification de VAsserbiée dans un délai de 3 mois. Art. 59. — En cas de péril imminent, le Président de la République ut prendre des mesures exceptionnelles en vue de sauvegarder indépendance de la nation et les institutions de la République L’Assemiblée nationale se réunit de plein droit, LA JUSTICE Art. 60. — La justice est rendue au nom du peuple algérien dans les conditions déterminées par la loi sur Vorganisation judiciaire. Art. 61, — En matiére pénale, le droit & la défense est reconnu et garanti. 694 JOURNAL ©) DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 Art. 62. — Dans I'exercice de leurs fonctions, fes juges n’obéissent qu’a Ia loi et aux intéréts de Ja Révolution socialiste. Leur indépendance est garantie par la loi et par Texistence d'un Conseil supéricur de la magistrature. LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL ‘Art. 63. — I] se compose du premier président a fa Cour supréme, des présidents des chambres civile et administrative de la Cour supréme, de trois députés désignés par l'Aesembée rationale et d’ua membre désigné par le Président de la République. Les membres du Conseil con: n’a pas voix prépondérante. jonnel élisent leur président qui Art. 64. — Le Conseil constitutionnel juge de la constitutionnalité des lois et ordonnances Iégislatives aprés saisine par le Président de la République ou le Président de I'Assemblée nationale. LES CONSEILS SUPERIEURS Art. 65. — LE CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE + il se compose du Président de la République, du ministre de la justice, du premier Président & la Cour supréme, du procureur général prés la dite Cour, d'un avocat 2 la Cour supréme, de deux magistrats, dont un jage d'instance, élus par leurs pairs & échelle nationale et de six membres élus par la Commission permanente de la justice de Assemblée nationale en son sein. Art. 66, — Les attributions et les régles de fonctionnement du Conseil supérieur de Ja magistrature sont déterminées par une loi. Art. 67, — LE CONSEIL SUPERIEUR DE LA DEFENSE : il se compose du Président de la République, du ministre de la défense nationale, du ministre de 'intérieur, du ministre des affaires étrangéres, du président de la Commission de la défense nationale 4 I'Assemblée, de deux membres désignés par le Président de la République. Art. 68, — Il connait pour avis de toutes les questions de nature militaire. Art. 69. — LE CONSEIL SUPERIEUR ECONOMIQUE ET SOCIAL : il est composé de cing dépntés désignés par Assemblée nationale, du directeur du plan, du gouverneur de Ja Banque centrale d’Algérie, ces responsables des organisations nationales et de représentants des principales activités nationaies économiques et sociales désignés par le Président de la République. Le Conseil supérieur économique et social élit son président. Art. 70, —Le Conseil supérieur économique et social connait pour avis de tous les projets et propositions de loi de nature économique ou sociale et peut entendre les membres du Gouvernement. REVISION CONSTITUTIONNELLE Art, 71. — Liiniliative de la révision constitutionnelle appartient conjointement au Président dz Ia Républi 8 la majorité absolue des membres de l'Assemblée nationale. 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALi3ERIENNE 895, Art. 72. — La procédure de révision constitutioanelle comprend deux teclures et deux votes & la majorité absolue des membres de PAssemblée nationale, séparés par un délai de deux mois. Art. 73. — Le projet de loi est soumis 4 approbation du peuple par voie de referendum. Art. 74, — En cas d’adoption ‘par le peuple, le projet de révision constitutionnelle est promulgué comme loi constitutionnelle par Ie Président de la République dans fes huit jours qui suivent la date du referendum. DISPOSITIONS TRANSITOIRES soirement, 'hymne national est « KASSAMEN », Une loi non constitutionnelle déterminera ultérieurement 'hymne national. Art. 76. — La réalisation effective de larabisation doit avoir lie dans les meilleurs délais sur le territoire dg la République. Toutefois, par dérogation aux dispositions de la présente loi, la langue francaise Pourra Gre utilisée provisoirement avee la langue arabe. Art. 77. — Le mandat législatif des membres de Assemblée nationale Constituante, élue le 20 septembre 1962, est prorogé jusqu’au 20 septembre i964, date avant laquelle auront lieu des élections & FAssemblée nationale, conforniément A la Constitution et pour une durée de quatre années. Le Chef du Gouvernement continuera exercer ses fonctions actuelles jusqu’a 'élection du Président de la République, qui devra intervenir un mois au plus tard aprés lapprobation de la Constitution par voie de referendum. Art. 78. — Aprés approbation par le peuple du projet de Constitution, le Chef du Gouvernement le promulguera dans un dél de huit jours. La présente Constitution, propose par le Front de Libération Nationale, délibérée et adoplée par Assemblée nationale constilutante, approuvée par le peuple, sera exéculée comme loi supréme de UEtat, Fait & Alger, le 21 rabia et - thant 1888, correspondant au 10 septembre 1963, Ahmed BEN BELLA, 896 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 DECRETS, ARRETES, DECISIONS ET CIRCULAIRES MINISTERE DE LA JUSTICE \ ‘Aevaté du 10 septembre 1963, portant désignation du président | ‘et des membres de la Commission nationale de recensement | pour les résultats de election du Président de la République, ‘Le ministre de la Justice, garde des sceaux, ‘Vu la Constitution et notamment soi article 38, ‘Vu le décret n° 63-328 du 10 septembre 1963, relatif a Yetection du Présiient de 1a Republique, Arréte + Arijole 1", — Sont désignés comme membres de la Commis- sion nationale de recensement pour les résultats de I'élection du Président de la République MM. Mostefat El Hadi, premier président de la Cour é’Appel aalger. Bouherld Hadj Driss, président de chambre de la Cour Appel de Constantine. Oustedik Seddlk, président de chambre A la Cour q’Appet aralger. Zertal Mahmoud, conseiller & la Cour d’appel a’Alger, Achouche Robert, conseiller a la Cour q’Appel d’Alger. Art, 2. — M. Mostefal El Hadi, assurera les fonctions de president de la Commission nationale de recensement des ré- sultats de Vélection du Président de la République. Art, 3, — Le directeur de enbinet du ministre de la. justice, garde des sceaux est chargé de Texécution du présent’ arrété ‘Qui sera. publié an Journal officiel de la République algérienne democratique et populaire. | Palt a Alger, Ie 10 eeptembre 1963. Amar BENTOUM., Arrété du 10 septembre 1963 portant désignation des présidents ‘et des membres des Commissions départementales pour Ie Fecensément des résultats de Mélection du Président de 1a ‘République, | Le ministre de Ja justice, garde des sceaux, ‘Vu la Constitution et notamment son article 99, ‘Vu le décret n° 63-328, du 10 septembre 1963, relatif & Yélec~ tion du President de la Republique. Arréte : Article 1°". — Sont désignés en qualité de présidents et de membres de la Commission departementale pour le recensement des résultats de T'élection du Président de la Republique. Pour le département Alger Président : 'M. Ahmed Yahia Hocine, président du tribunal de grande Instance d'alger. Membres : ‘MM. Henni Mohamed, Juge au tribunal dinstance d’Alger ‘Sud et Louniot Lounes, juge au tribunal d'instance d’Alger Nord. Pour le département du Titteri Président + 'M. Salm Bouziane, président du tribunal de grande instance de Buda, ‘Membres ‘MM. Hamdi Pacha, juge au tribunal dinstance de Biida, Hadj ‘Said Mohamed, jue au tribunal d'instance de Médéa. Pour le département du Chélit | Président : ’ \, 'M. Bouzar Slimane, juge au tribunst de grande instance || @Oriéansvile. | Membres : I MM. Benzerga Hamed, et Mataoul Mohamed, juge au tribunal | instance dOnéansville. i - Pour le département de Grande Kabylie Président : spite Laster Sala, président du tribunal de grande instance de ii-Ouz0u. Membres : MM. Malek Mohamed Rachid, juge au tribunal d'instance de Tisi-Ouzou, et Amghar Abi, juge wu tribunal dinstance & Azazga, Pour le département de Constantine Président : M Salah Bey Hocine, président du tribunal de grande instance de Constantine ‘Membres + M. Lehtthet Mohammed, juge au tribunal d'instance de Constantine, et Boubenider Messaoud, juge au tribunal dinstance de Conde Smendou, Pour le département de Annaba (Bane) Président : ‘M, Benbahmed Mostefa, président du tribunal de grande instance de Béne, ‘Membres + ‘MM. Yousti Benchaa, juge au tribunal d'instance de Bone gt, Benhounou Mohammed, juge au tribunal instance de Pour le département de Sétit Président : gd; Rabbes All, président du tribunal de grande instance de ‘Membres + MM. ‘Hablles Mohammed juge d'instance & Saint-Arnaud et Mériane Lakhdar juge d'instance & Colbert. Pour le département des Aurés (Batna) Président M. Boulaled Hachemi, président du tribunal de grande instance de Batna. ‘Membres : ‘MM. Lachehab Belkscem, juge dinstance & Batna et Sibaa ‘Mohammed Chérif juge d'instance & Aris. Pour Ie département des Oasis Président M, Laggoune Lakhdar, procureur de'la République & Batna, Membres : MM. Mérad Dridi, juge dinstance & Touggourt, et Mraoul Mohammed, juge dinstanee & Ouargla, Pour te département @’Oran Président : ‘ML Chergui Mahieddine, président du tribunal de instance d'Oran, ‘Membres : MM, Benfriha Habib et Bengana Ahmed, juge dinstance & Oran Est. Pour le département de Mostaganem. grande Président +: M. Francis Abdelkader, président du tribunsi de grande instance de Mostaganem. Membres : ‘MM, Makhloufi Mohammed, juge d'instance délégué a Zemmora, et Achour Abdeldjebar, juge d'instance & Mostaganem. Pour te département de Saida. Président : M, Bouhafs Lahcéne, juge au tribunal de grande instance ae. Sidi-Bel-Abbes Membres : MM. Ghernaout Mohammed et Juges @instance & Sada, Poukentar Ghelammalah, Pour le département de Tlemeen. Président : M, Benabed Amar, président du tribunal de grande instance de Tlemeen, Membres MM. Bendethoum Mustapha,” juge @'instance & Montagnae ‘et Meguedad Mottar, juge dinstanee & Sebdou. 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE. ALGERIENNE 897 Pour le département de Tiaret. 1) Président : M. Mohammed! Mohamed-Saiah, procurour de la République |} pres le tribunal de grande instance de Tiaret. Membres : ; ‘M. Boukhalfa Ahmed, juge d'instance & Trézel et M. Kahlouta Khaled juge dinstance A Tiaret Pour le département de la Saoura (Bechar) Président : M. Roulfed Ahmed, juge au tribunal de grande instance ae Mascara, | Merabres : MM. Berziane Mustapha, juge d'instones & Béchar et Habbiche Mohamed, juge diinstance @ Ain Sefra. Art. 2. — Le directeur du cabinet du ministre de ta justice, gacde des sceaux est chargé de Vexécution Gu present. arréte Gui sera. publie au Journal officie! de ta Republique algérienne Aémoczatique et populaize Fait & Alger le 10 septembre 1963 Amar BENTOUML MINISTERE, DE L'INTERIEUR \ Décret_ n° 62-228 dn 10 septembre 1963 relatif & Pélection du Président de la République. Le Chet du Gouvernement, Président du Conseil des ministres, Sur le rapport du ministre de V'intér‘eur, Va Ia Constitution, et notamment son article 39, Va 1a Joi n° 63-805 du 20 aodt 1863, relative a Vage des électeurs | et & Torganisation des prochaines consultations electoreies, | ‘Vu Ja lol n° 62-216 du 30 aotit 1963 portant convocation du | corps électoral et organisant le referendum constitutionnel, | ‘Vit le déeret.n* 63-806 du 20 aofit 1968 portant Code électoral, Wu le décret fi 68-317 du 30 aodt 1963 relatif au vote des citoyens algériens établis a Vetranger, des militaires de VArmée hnationale populaire et de Ia gendarmerie et des membres des || ‘compagnies nationales de sécurite, ‘Le conseil des ministres entendu, Déoréte + Article If, — Les électeurs et électrices. sont convoqués le ‘aimanche 15 septembre 1963 pour procéder & T’élection du Prési- | dent de la Republique. ‘Art, 2. — Le droit de vote stexercera dens les conditions prévues par le décret 63-205 du 20 aot 1988 portant Code | electoral. ‘Art, 3, — Le serutin ne durera qu'un Jour, Art, 4, — Les dispositions dos articles 2, 6, 6, 7, 8, 8, 10 et 11 de Ia: lol_n* 63-815 du 30 soft 1963 portant convocation du | ‘corps électoral et organisant le referendum constitutionnel, ainsi ‘que les dispositions du décret n° 63-317 du 30 aot 1903 relatit fu vote des eitoyens algérlens établis a I'stranger, des militaires de Varmee nationale populaire et de Ia gendarmerie et des ‘membres des compagnies nationales de sécurité sont applicables A Tlection du President de la Republique Art. 5. — Sur tous les points qui ne sont pas ré présent décret il sera fault application du décret nv 63-203 du. 20 aoiit, 1953 portant Code électoral Art, 6. — Le ministre de Uinterieur. le Premier vice-président ew Conseil des ministre:, ministre de la défense nationale, e rainlsire de Ia Justice, garde des sceaux et le ministre des affaires Etrangeres cont chargés, chacun en ce qui le concerne. de Fexevution du present décret qui sora publié au Journal officiel de ia République algérienne demceratigue et populaire Fait & Alger, le 10 septembre 1969. par te | Anned BEN BELLA Par te Chef du Gouremement, President du Conseil ces ministre, Le ministre de Tintercur ‘ahmed MEDEGHR Le premier vice-président du conset des ministres, | ‘ministre de Iq_ defense nationale, | ‘aounnt ‘DOUMEDIENE Le ministre de ta justice, garde des soetus, ‘Amar ‘BENTOUME Le ministre des affaires étrangeres, ‘Abdelazia BOUTEFLIEA, MINISTERE DE L'ECONOMIE NATIONALE. Décret n° 63-311 du 22 2olit 1953 modifiant le déeret n° 68-152 da. 25 avril 1963 portant réparlition des erédits ouverts par ta oi de fiaances pour 1963 au min hhidine et des victimes de la guerre, ere des anciens moudja- ‘Le Chef du Gouvernersent, Président du Conseil des ministres, Sur Ie rapport du ministre des finances, Wu la Joi de finances n» 62-135 ¢u 31 decembre 192 notams ment sont article 10, Vu la Joi m* 68-110 du 12 ay-it 1959 portant modification de Ja Jo! de finances n» 62-135 du 31 décembre 1862, Vu te décret n° 63-122 du 25 avril 1998 portant répartition des créaits ouverts par la Jot de finances pour 1953 au ministére des anclens moudjahidine et des vietimes de la guerre. Décrite + Article 1°", — Est gnnuté sur 1962 un erédit de vingt millions de nouveaux franes (20.000.000 NP) applicable aut budget, duu mi= nhistére des anciens moudjahidine et des victimes de la guerre et ‘au chapitre nientionne @ letat A ennexe au présent decret, ‘Art. 2. — Est ouvert sur 1963 un oredit de vingt millions dé nouveaux francs (20.090.(60 NF) applicable au budget du ministére des anciens moudjahidine et des victimes de la guetre et. aux chapltres mentionnés A VEiat B annexé au présent déctet, Art. 8. — Le deuxléme Vice-President du Conseil, ministre ges anciens moudjahidine et des victimes de la guerre ét le miniara es finances sont chargés, chacun en ce qui le eoncerne de 1' ution du present décret qui sera publié au Journal off de la République algérienne democratique et ‘populaire. Fatt a Alger, le 22 aout 1968, Ahmed BEN BELLA, Par le Chet du Gouvernement, ° Président da Consell des ministres, Le ministre du travail et des affaires sociales, ‘ministre des finances par interim, Bachir BOUMAZA. Le deusiéme vice-présiaent du Conseil des ministres, ministre de¢ anciens moudjahidine, et des victimes de la guerre, ‘Sald MOHAMMED, Crédits Chapitres Libellés annulés an NF Ministéze des anciens moudjahiaine| ‘et des vietimes de Ia guerre Titre IV — thterventions publiques Géme partie — Action sociale — ‘Assistance et solidarité 48-02 [Secours et allocations d'attente aux ‘aneiens moudjabidine et victimes de Ja guerre et & leurs ayants-cause lrensions @invalidité et allocations y| rattachées~ pension des ayants-cause| 20,000,000 ‘Total des crédits annulés . 20,000.00 898 JOURNAL OFFICIEL DE LA FIAT B credits | chapltres Libetes ouverts cone | Ministére des anciens moudjshitine i ck des victimes Ge In guerre Titze UH - Moyens des services “eine partie — Matériel et fonctiounennont des services | sett agement et fonctionnement des Contres de réeducation ef des Toser5 | fe pupiies de Ia nation 18.000 000 21-15. |Aménogement et fonctionnement des Contre ce formation Professionnelie| 2.000.000 20,000,000 ‘Total des erédits ouverts dam! de Ia reconstruction des tr €es trancrorts au ministére é3 agriculture réforme acraire, Le Chef du Gouvernement, Président du Conseil dés ministres, Sur le rapport Gu ministre Aes finences, du ministre de la reconstruction, des travaux publles et des transports et da Inin'stre de Isgrieulture ct de la réforme egratre, \ Vu la loi de finances n° 62-185 du 81 décembre 1962. modifige | par la lol n° €3-110 du 12 avril 1963 ; \ Vu le déeret n* 63-63 du 18 fevrier 1933, portant ae i cet omganisation d'un service du genie rural et de Vhydraulique ‘agricole au ministére de Wegriculture el ‘te 1a réforme aura're ; ‘Vu le décret n° 63-148 du 25 avril 1953, portant répartition des crédits ouverts par la lol de finances pour 1963 au ministére de Ia reconstruction, des travaux publics et des transports Vu le décret n° 63-172 du 11 mai 19683, portant repartition REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 des crédits ouverts par la lol de finances pour 1968, mintstére de Vagriculture et de 1a réforme agraire, Décrdéte + Article 1", — Est annulé sur 1963 un orédit de six millions selze mille sept cent quatre vingt onze nouveaux francs cinguante et un centimes (6016.79151 NF) applicable au budget du ministére de la reconstruction. des travaux. publics fet des transports conformément 1'état A annexé au présent decret, Art, 2. — Est ouvert sur 1963, un crédit de six milifons selze mille sept cent quatre vingt onze nouveaux francs cinquente et un centimes (6016701/51 NF) applicable au budget du ministre de agriculture et de la réforme agraire, conformement Vétat B annexé au ‘présent décret. Art, 3. — Afini d'assurer la continulte des palements, te ministre de la resonstruction, des travaux publics et des trans- ports est autorisé A ordonnancer jusqu’au $1 godt 1963, les Sommes mentionnées dans la colonne 2 de l'état A anpexé fall present déeret et mises A sa disposition A cet effet, Art. 4 — Le ministre dos finances, le ministre de la reconstruction des travaux publics et des transports et le Ma‘stre de legriculture et de la réforme ayralre, sont charaés, ‘ehacun en ce qui le concerne, de Téxecution du ‘présent dscret ‘oul sera publié au Jounal officiel de la Republique algérienne démocratique et populaire. Falt & Alger, Ie 22 avdt 1968. Ahmed BEN BELLA. Par le Chef du Gouvernement, President du Conseil des ministres, Le ministre du travail et des affaires sociales, ‘ministre des finances par interim, Bachir BOUMAZA. ‘Le ministre de 1a reconstruction, des travaut publics et des transports, ‘Alimed BOUMENDJEL, Le ministre de agriculture, et de la réforme anraire, ‘Amar OUZEGANE. ETAT A Annulaticn de erédits an ministtre de Ia reconstruction, des travaux publics et des transports Crédits & annuler eu pout‘la poroee| "deo sommes "| ™uritire de lo Onapitres LIDELLE DES CHAPITRES u_ees au | aTeruele 3 | "construction sua ves publics et des. transports 1 2 2 mir feoats et chaussées — Rémunérations principales 3.517585,00 1.830380 2001175 3112 [Ponts et chautsées — Indemnités et cllocations diverses ieee 30983 67925 aca fe es de maitrise et ouvriess per- ts et ehussées et des Services ssolres de sales 2.245086 82 500 12a33i7 lerestations tamllales - pee ora 42 288,335 ‘e444 prestations facultat ves a 20 82 8872 1128 Serviee des ponts et chavssies-Rembouesement’ de trata 10.000 132851 yrs Jouvriers petmanents “des cadres de maitrise des ponts ct haioses des services spéctalis's-Remboursement de frais 161320 708 25.612 Ponts et canussées et inspection des teansports-Matériel 404.000 198387 265148 lGxivres sociales de la reconstruction des travaux publics et ‘des transports ees 2000 207 11a 34-14 lpéveloppement de Venseignement professionnel a memoire - mémoire 34-16 Hydrauliqus — Dépenses d'études et de surveitlance . 64.166 27.500 36.666 34-01 [Parc automobile . wes 811.000 135,000 676.000 35-11 fimmeuble ea mintelive ge’ “ja” reconstruction des" travaus Publics et des transports. —- Eatretleh sssseeeseecesesee e613 28120 31409 35-51 stydraulique ~ Travaux d’entretten wee 1.123.520 240.309 833.211 95-52 Hydraulique — Travaux d'explottation agricole et exploitations| ‘verses 36434 15015 20810 44-22 [supvention en annuité pour travaux’ dalimentation en eau Dotabie et egoils et pour travaux @hydraulique S| o2t0st - 20951 “461 [Subvention et participation pour recherches et études mémoire _ mémoire ‘Total... seve] orasssast | 31150200 016.7018 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 899 EVAT B Ouverture de erédits au ministre de Magriculture et de la rétorme agraire Chapitres creaits ouverts 31-81 Service du génle rural et de Vhydraulique agricole Rémunérations principales a rs eee 2.087.175.00 31-82 Service du gante rural et de I'hydrauliqie agricole — Tndemnités et allocations diverses 61925 31-88 Ouvriers permanents du cervice du génie rural et de Vhydraulique agvicole — Salaires et accessoires de salaires a 1ase.aT 33-91 Prestations famillales article particulier — Service du génie rurat et de Ihyaroulique agricole 5 Es , 3044sT 33-92 Prestations facultatives article particulier — Service du génie rural et de Vaydraullyue ‘agricole uaa 34-57 Service du génie tural et de Thycraulique agricole — Remboursement de frais. ry 34-88 Ouvriers permanents des cadres de matirise du service du gente rural et de Vhydraulique ‘agricole — Remboursement de frais wee Gs 95.12 34-22 service du génie rural et de hydraulique agricole — Matériel mo 255.143, 31-78 [Guvres soclales interescant le service du genie rural et de Vhydraulique agricole 1a 34-25 Service du génie rural et de Phydsaulique agricole — Développement de Venregisirement professionnel ee peeereee : mémoire 4-89 service du genie rural et de Ihydraulique agricole — Depenses d'études et de surveillance . 36-668 Pare automobile article perticuller service du génie rurel et de Vhydravlique ogricote 34-81 T gegulsition, renouvellement et entretien au matériel .......-.c.ctcver cesses 676.000 tv article particulier — Service du génie rural et de Vhydiaulique agrieole — Entretien 35-65 ides mmeubles esses — - es grasa ‘eme article particulier — Service du génie rural et de Thydraulique et douvrages divers - I zi Epc 998.30 on en annulte pour travaux dalimentation en eau potabie et égodis et pour 4-82 travaue @hydraulique ee... a bcc - 9.23051 fee du genie rural et de Thydraulique agricole — Subventions ‘et participations | 4-89 ‘pour recherches et études roses cocoa Perce mnémoire Total. 6.016.701,51 Déoret n° 63-819 du 22 aodt 1963 modiflant le déeret n° 63-131 ‘du 22 avril 1963 portant répartition des crédits ouverts par In lol de finances pour 1963 au Président du Conseil des ‘Ministre. Le Chet du Gouvernement, Président du Conseil des Minss- tres Sur Je rapport du ministre des finances ; ‘Vu ln Tol de finances n° 62-185 du 31 décembre 1962 et no- tamment son article 10 5 ‘Vu la lof de finances n+ 63-110 du 12 avril 1963 portant mo- aiteation de ls Tol de finances pour 1983 nv 62-195 au 81 dé- combre 1962 Vu le décret ne 63-191 du 22 avril 1953 portant répartition des eréalts ouverts par la lol de finances pour 1963 au Prési- gent du Conseil, Décrite : Article 1", — Est annulé, scr 1983, wn orédit de 50.000 nou- vonux francs appliable eu budget de la présidence du Conseil ct mux chapltres mentionnés @ 1Etat A annexe eu présent dé~ ret Art, 2, — Est ouvert sur 1983 un crédit de 50,000 nouveaux frenes applicable au budget de 1a présidence du consei) et au Chepitre mentionné @ Etat B annexé au présent décret Art. 3 — Le Ministre des Finances est chargé de Véxéeution du présent déeret qui sera publié au Journal officiel de la Republique algérlemne démocratique et populaire. Tait & Alger, le 22 aot 1988 Ahmed BEN BELLA. Par le Chet du Goavetnement, President du Conse:l des Ministre, Le ministre du travail et des affaires sociales, tinistre des finances par interim, Bachir BOUMAZ cua. al creaits PITRES MSELS ‘Annulés Préstdence du Conseil ‘Titre IKI — Moyens des Services gone Partie ‘Matériel et tonctlonnement des services 34-92 20.000 rm artic Depenses: Diverses 31-92 | Déponses diverses des Services 30.000 ‘Total des erédits annulés residence du Conseil Titre TI! — Moyens des Services me Par de Matériel et fonctlonnement des servioes ion de "Administration Géné~ yale: Matériel et fonctionnement des services. Peecrercens 900 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 Décret m* 63-323 du 81 aoilt 1963 portant modification du code fe IGnregistrement et abrogation de eerlaires de ses positions. Le Chef du Gouvernement, Président du Conseil: des ministres, Sur te rappo:i du ministre des finances. Vu la loi n> 62-157 du 31 décembre 1962 tendant & Ja recon= uetion jusgu’a nouvel ordre de [a legislation en vigueur au BL décembre 1962 saut dans ses dispositions contraires a 18 souverainete nationale ; Vu la cl de finances n° 62-155 du 31 décembre 1992, auto~ risant In perception des droits, produits et revenus applicables fu budget pour Vexercice 1958 ‘Vu le code de VEnrevistrement ; Décréte : Article 1" — Lexpression « Gouverneur! Général de PAl- sézrie + est remplacee par * Ministre dss Finances » dans Chactin des acticles du ‘code de Tenregi fart 10 cal, 4) art. 112-0, art. 351 bis - 6" Yt, 420 bis, art 425 (a2) art 437-1: art 716 bis (al) Art, 2. — Le mot « francais » est remplacé par te mot 4 aigérien » dans le texte des articles 49, 270 § 3, O21 (2 et Gernier alinéa’ du code présité Art, 3. — Le mot ¢ frangaises + est remplacé par le mot «« ‘aizériennes + dans le texie ces articles 47 (ald),,48, 221 G1 10 213 tal 2) du code de 'Enregistrement. Art, 4, — Larticle 652 du code de 1Enregistrement est modifié comme suit : ‘art, 668, — Les Utres délivrés en exécution des lols des 16 féviier 1607 et 4 aot 1026 sont enregistiés gratis » Art, 5. — Dans le premier alinéa ‘in fine de Particle 126 ter du code précité, Vexpression « Budget spéclal de [Algérie > est Femplacée par © Budget de VEtat >, Art, 6, — Larticle 69 bis du code précité est modifié comme ult: € art. 69 bis. — Lorequ'une suecession comprend & la fols des biens impocabies en Algerie et des biens imposables en France fon dans les dépaitements francais d'outre mer le montant des | Groits de reste sans changement) ..» Ast, 7, © Dans Varticle 233 de" alinéa) du code de I'Enre- ‘istrement sont supprimés les mots < de VAlgérie > . Art, 8 — Watriele 264 (ala) du code précité est modifié comme suit « Si la naissance est arrivée hors de France ou é’Alzerie |) M1 est, en outre le resie sans changement) .... Art, 9, — Larticle 273 (al1) du code de I'Enregistrement est modifié comme suit « Les soclétés, compagnies d'assurances et tous autres assu- rears algériens et étrangers qui auraient assuré (le reste sans changement)...» } ‘Art, 10, — Dans article 279 $ 3 du code précité sont sup- primés Jes mots: ¢ on France ». Art. 11. — Varticte 264 (@l2) du code de est modifié comme suit *: snregisttement «¢ Les greffiers des tritunaux sont, au point de vue des dis- positions de reste sans changement)... » Art, 12, — Dans Fartiele 451 septids, a), du code précité Yex- Pression « Delégué Général en Algérie > est rempl ‘€ Ministre de VIndustrialisation et dd TEnergie » Art. 18, — article 268 (al. 1° du code de TEnregistrement fest modiflé comme suit € art. 283. — Les héritiers, donataires ou légataires leurs ‘tuteurs ou leurs curateurs, sont tenus de souscrire une décla- | ration deétaillée et de 1a signer, sur une formule imprimée fournie par Administration et dont le prix de vente est celul | fixe par arrété du Ministre des finanees ». Art. 14. — Larticle 500 du code précité est modifié comme suit « grt, 509. — Les acquisitions ét échanges faits par TEtat, les partages de blens entre TEtat et les particullets et tous | autres actes faits & ce sujet, sont enregistrés gratis >, Art. 15, — Dans Particle 855 - 2° du code de 'Enregistrement sont supprimés les mots < ou & T'Algéric ». | _Art. 16. — Lrticle 641 du code précité est moditié comme suit | suit: || « art, 641, — Les actes de notoriéte produits & Vappul des demandes de naturalisation par les étrangers ayant préala- Dblement justifie de leur indigence, sont enregistrés gra- tis > Art 17. — Les articles : 139 bis, 445 (al. 3), 48¢ § 2, 507, 541, 559 scxits, 590, 596, 598, 599, 600, 601, 602, 613, 614, 699, 644, 656, 81," 6A0 et 665 du code de I'Enrexistrement sont abrogés. Art, 18. — Le ministre des finances est chargé de Vexécutton du présent décret qui sera publlé au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire. Fait & Alzer, le 31 aout 1963 Abmed BEN BELLA. Par le Chef du Gouvernement, Président du Conseil des ministres, Le ministre du travait et deg affoires sociales, Ministre des finances bar intérim, ‘Bashir BOUMAZA, et Décret_n* 63-24 du $1 act 1938 portant modification du Aécret_ n° 68-149 du 25 avril 1963 portant repartition des erédlts ouverts par la lol de finances pour 1965 au ministre de Tinformation. i 4] Le Chet du Gouvernement, Président au Conseil des ministres, || Vu ta Joi de finances pour 1963 nu 62-185 du 31 décembre 1982, notamment son article 10, ‘Vu la loi n” 63-110 du 12 avr 1953 portant modification de la loi de finances pour 1953 n" 62-155 du 81 décembre 1962, Vu le décret n° 63-149 du 25 avrii 1953 portant répartition es crédits ouverts par la 1o! de tinances pour 1963 au ministére de Hinformation Sur le rapport du ministre des tinances, Decréte : Article 1 — Est annule sur 1963 on credit de Cent Quinze Mille Nouveaux Pranes (115.000 NF) applicable au budget de Punformation et au chapitre mentionne a l'état A annexé au present decret Art. 2. — Est ouvert sur 1983 un crédit de Cent Quinze || alte Nouveaux Francs 115.000 NF) appiicable au budget de Unfurmnation et au chapitre mentionné a état B annexé au présent décret art, 3. — Le ministre de’W'nformation et le ministre des | finunces sont charges, chacun en ce qui ie concerne de lexé~ cation du présent décret qui sera publie au Journal officiet de la République algérienne démocratique et populaire. Pait & Alger, Ie 31 aoat 1968. {| Ahmed BEN BELLA, Par le Chef du Gouvernement, Président du Conseil des ministres, Le ministre du travail et des affaires sociales, ‘munistre des finances par tnterim, ‘Bachir, BOUMAZA. Le ministre de Vinjormation; Mouloud BELAQUANE. 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA ETAT A 1 a | creait Chapitre Liveliés aa Ministére de l'information ‘Titre III — Moyens des Services seme Partie — Materiel et Ponetionnement des Services Jronetionnement aes services de presse| JArticle 4. Redaction, impression et aif fusion de documents, 4-03 115.000 NF eTAT B Chapitre Libellés Ministere de information ‘Titre 111 — Moyens des Services deme Partie — Matériel et Fonctionnement des Services ‘Matériel et mobilier Jarticle 1+", Entretien e: renouvellement| du matériel et du mobilier ee tee es 4-02 115.000 NF ‘Arrétet du 26 Juin, des 9 et 19 juillet 1963 portant mouvement de personnel, Par arréte du 26 juin 1963, M Djoumt All. calculateur dessi- nateur contractuel du service de organisation fonciere et du eadastre 4 Oran, est nomme en quallté de controleur foncier Magiaire (1 echelon indice brut 210) avec rang d'ancienneté u 20 juillet 1962 et effet pecuniaire du 1** aodt 1962. Par arrété du 9 julllet 1963 1a aémission de Mt. Bouchouareb Daoud! est acceptée A comprer du 2 mai 1903 date de cessation de fonctions. Par arrété du 19 juillet 1963, 1 est mis aux fonctions de M, Heus Amar en qualité dagent comptable stagiaire d'Algerie a compter du 1 ullet 1963 MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE LA REFORME AGRAIRE | dec Me Le Chet nalstres, Vu la condystion jusqua nouvel ordre de la legislation en vigueur fu 31 decembre 1962, saul dans ses dispositions contraires | an Gouvernement, President du conseil Jol a” 62-157 du 31 decembre 1962 wnasnt a wv re | @ la souverainele nauunase , Va ie decret n° $3-¥15 du’ 30 seprembre 1968, relatit a Yor~ ganisation du mareae Ges ceyeales et [Office national inter professionnel des cereales ; - ‘Vu rordonnance du 12 juullet 1962 relative a organisation du marché des vereaies en Algérie et de TO:t.ce Algerien Inter: Professionnel des céréaies e. notainmment son articles 11 ; ‘Yu ie dé. ns 59-008-du 31 juillet 1959, -elali. «ux prix et aux'inodalstes de palement, de svockuge et de cétrucession des cbrbates REPUBLIQUE ALGERIENNE 901 Vu varréw au § Janvier 1960, tixant les mocmites d'applle cation aux departements algeriens et sanariens des disposte Hons du dee-et n* 99-909 du 31 juitler 1959 ieatif aux nx et modalites de paiement, de stockage et de “éocession des céréales. Vu ies aenberations de ta commission admunvtrative i@ office des ‘éréales ; Le conse: ces ministres entendu, vecrete + Article 1" — Au cours de la campagne 1963-1964. VOttIce Algerien Inierprofessionnel des céréales est autor'sé & perce voir ves taxes cl-apres : Ir Taxe de statistique : 00 NF par quinta: ce blé tenérs, de ble dur vorge ou d'escourgeons, de mals ey ce riz La taxe statistique est prelevee au profit du budget de POA LC, pA, Wes organisires stockeurs sur le prix pay# aux pro- gucteurs et per lee Importateurs sur chaque quur tal rétroceds aux utlisatéass 2 Taxe ce aouture pereue au profit du bucger ce FOALS. : 007 NF. pr quintal de farine 2 de semoule livré sur 10 marehé alge 3° Faxe a2 stcckage destinte & couvrir les dépeases découtnas au financement des frals d'envretien des stocks . O60 NF. pa: Guintal de blé tendre, de blé dur, dorge ou de d'escourgeons et de mais La taxe de stockage est pergue au profit de Office algerien snterprofess'-rsnc) des veréales et ast supportee molllé par les producteurs, moitié par les atiltsateurs La dem) taxe & la charge des productenrs sappliga, aixe séréacer regves pac Tes organismes stockeuss et ler éluparpe- ments de semence [a demi taxe @ la charge 7 ucispvsirs S'applique aux céréules rétrocédées ou mises en ceuvres par Jes organismes stockeurs et les établissements de semence fins! qu’aux céréales importées Les cerea és de qualité courante et ies ctréuins Je sem??0e echangees ous les conditions prévues @ ‘article 1° du lécret ‘usvise dt 40 septembre 1953 sont exonerées, les premieres de le dum cax> & 1+ charge des producteurs, les secondes de a demi taxe a le charge des utilisateurs ‘Taxe do Ut NF pergue sur chaque guintal us blé tencre, ae bie dur clorge ou d'escourgeon et Je mais regu par es forganismes sockcurs, le montant de cotte taxe est atfecre & es depenses destinées & encourager vamélloration de la pro~ duction de remence sélectionnee et la diffusion de leur emplol, 5* Taxe ue péréquation céstinte & regalisation es scarges ides organis ues stockeurs : 0,10 NP par quintal de ble cerare, de ble dur e° dorge recu par les organismes sbockeurs 6 Faxes aestinees & contribver aux dépenses ce rés0:9.10n ‘oes céréales cxcédentaires a) Laxe ue sollaarité pergue sus ie blé vendre et se ble dur regu des producteurs = Livraisyus jusqu'& 20 quintaux : Bxonérations 005 NF, par quin al, Livralions de 21 & 50 quintwux Livraisoo as dela de 50 quintaux : 0,10 NF, par quustsl b) Taxe de résorption pergue sur Vorge et Vescourgeon regu des produowors Bxonérations 1,00 NF. par quintal +00 NP par quintal, 3.00 Nar — Livraisons jusqu’a 20 quintaux = Livraisons de 21 & 50 quintaux — Livraisons de $2 & 100 quintaux = Livralsons eu deli do 100 quintaux : Art, 2 — Les taxes prévues cl-dessns seront assises et ro couvrées dans les conditions prévues par Varticle $ de Terres sus-visé du 8 janvier 1960, 902 JOURNAL OFFICIEL DE LA Art. a. — Le ministre de 'aaricuture et de te réforme agraire fet le ministre ces finances sont chargés chacun er ce qui le foncerne de Vexecution du present décre aul sera publié aw Sournal officiel de 1a République algérienne démocratique eb poruiaire. Fait @ Alger, le 30 aoat 1968. Ahmed BEN BELLA } Par le Chet du Gouvernement Président eu consell dos ministres, Le ministre de Cagriculture et de ta réforme agraire, ‘Amar OUZEGANE. Le ministre du travail et das a/faires sociales, ‘ministre des finances par intérim, Bachir BOUMAZA. Décret n° 63-319 du 30 aoGt 1963 fixant Jes’prix of madalitén de aiement, de stockage et de rétrocession des ISS et orges ‘algériens pour la campagne 1963-1964, ‘Le Chet du Gouvernement, Président du Consell des ministres, | Sur Ie rapport du ministre de Vagriculture et de la réforme | ‘agraire et du ministre des finances, \ ‘Vu Ia lol n° €i-167 du 81 décembre 1062 tendant a 1a recon | duction jusqu’a nouvel ordre de'la législation en vigueur au | j 31 décembre 1969, sauf dans ses dispositions contralres & la sou- ‘veraineté nationale. ‘Vu le decret n° 82-075 du 90 septembre 1953 relatit @ Vorgs- nication du matche des céréales et office national interpra- fessionnel des céréales. ‘Vu Fordonnance du 12 yulllet 1962 reiative a vorganisation du marché des edréaige on Algérie et de Office algerien interpro- | fessionnel des céreales et notamment son article U1 ‘Wu le décrot n+ 69-262 du 22 juillet 1953 portant creation diune texe de solidarite au titre de is campagne labours Vit le déoret n 63-818 du 20 aodt 1953, relagit aux taxes para fiscales applicables la campagne odréallére 1969-1054, ‘Vu ies delibérations de la Commission administrative de TOt- fice algérien interprofessionne! des oéréales, ‘Le consell des ministres entendy, Déertte ‘Titre I — PRIX DES GERFALES Ble tondre Article 1", — Le prix do base A la production dun quintal e ble tendre, sain. loyal et marchand de la récaite 1908, est fixé 24088 NF. Ge prix sentend pour un poids spécsique compris entre 745 kes inclus et 155 kgs inclus Bonifications et rétuctions 1) Pour poids apéettique Bonitlcations. = de 75,501 & 78 kas, bonification de 0.20 NP nar tranche ou fraction de tranche de 500 ers. i — de 78001 & 80 kgs, honification de 00 NF par tranche ‘ou fraction de tranche de 500 grs. — au dessus de 80 kgs, bonlfleation de 0,05 pour chaque ‘tranche gu fraction de tranche de 600 ers, Réfactions + = de 14499 & 67 kgs, réfaction de 0.20 NF par tranche ou fraction de tranche de 500 grs. 2) Pour valeur boulangére : ‘Bonifications Les blés dont le W, détermine par Ja méthode Chopin, est | ‘supérieur & 190 feront objet d'une bonification de — 0.025 NF par point ou fraction de point extre 19001 ot 250 snus. — 0015 NF par point ou fraction de point au-dela de 260 de W REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 Réfactions : Les blés dont ie W, déterminé par la méthode Chopin, eat inferieur & 59 feront'Vobjet dune réfaction de 0,06 NE’ par point ou fractlon de point. 3°) Pour sieeité et humidive : 8) Bonifications pour slocité 1 ~ De 1349 818 p. 100 d’bumidité, bonification da 0.20 NF — De 1299 @ 125 p, 100 d’hum{dité, honification de 040 NF = De 1249 & 12 p. 100 d’humidite, nonifleation da 0,60 NF — De 11,99 & 115 p. 100 a’humidité, bonification de 0,80 NF et inst de suite "en augmentant de 0.20 NF par demi-point. ) Rétactions pour humidité — De 1701 & 17,5 p. 100 dThumiaite, réfaction de 040 NF = De 17,51 @ 18 p. 100 d’humidlte, refaction de 080 NF — De 1801 & 185 p, 100 d’humidité, réfaction de 1.20 NF — De 1851 & 19 p. 100 aThumidité, réfaction de 1,60 NF Ce bareme sapplique sur Je poids brut. TL est obligatoire pour les bles retrocddes st facultatir dans les transactions entre producteurs et organismes stockeurs, 4°) Pour Jeg impuretes ; a) Impuretes proprement dites «matiere Anertes, débris, vege taux, grains chauffés, graines sans valeur) : Tolerance 1 p. 100, = 101 & 2 p. 100, retaction de 040 NF 01 & 3 p. 100. réfaction de 0.80 NF = $01 a4 D100, réfection de 120 NF = 401 a 5 p. 100, réfaction de 1,60 NF Au dela de 5 p. 109, 1a réfaction supp:émentatre sera Ubrement debaciue Sera consideré comme grain chauffé tout grain dont 'amande prasente un début au mains de coloration, b? Graines étrangeres, utilisables pour le deta, ble germés, bles piques et charangorinés folérance 2 p 100, dont 1 p 100 de graines étrangéres — Au dela ae ta tolerance et jusqu'a 10 p. 100, réfaction de 020 NF par point. — Au dela de. 10 p. 109, 1a rétaction supplementoire sera Ubrement. debattue Est considére comme grain germé tout grain sur Jequel on onstate, sans usage de Ja loupe, un éclatement des teguments accompagues d'un developement plus ou moins marque de Yembryon, ©) Biles cassés et petits grains = Tolerance 5. p. 100 De 501 8 6 p 100, rétaction do 0.20 NF De 601 & 7p. 100, réfaction de 040 NP De 101 & 8 p. 100, refaction de 0,86 NF De 801 & 9 p 100, réfaetion de 0,80 NF De 9001 & 10 p. 100, réfaction de 1,00 NF Au deta de 10 p. 100, In refaction sunplémentaire eara Ubrement aébattue. Pour les céreales dimportation et aigeriennes, les biés cassés et Jes petits grains sont déterminés au moyen du erible forme de grilles de calibre n° § (ouverture de maille 20mm sur 2,1 mm), 4) Grainos nuisibles (fenugrec, sil, mélampure, ivrale, malliot, ‘oephalaire de Syrie) Tolerance ; | gramme pour 100 Kgs. — De 14 10 grammes,réfaction de 0.20 NP De 11 & 50 grammas, réfaction de 040 NF = De 51 & 100 grammes, réfaction de 0,80 NF De 101 & 190 grammes, réfaction de 080 NF De 151 a 200 grammes, réfaction de 1.00 NF De 201 & 250 grammes, refaction de 1,20 NP 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 903 ‘Au del& de 260 grammes pour 100 kgs, la réfaction supplé- menteire sera fixée d'un commun accord, ‘Le baréme ci-dessus est également valable = Pour présence dergot, dans Ia liste maximum de 100 grammes mm Pour présence de nielle, avec talérance de 39 grammes, 1a réfaction de 81 8 50 grammes étant de 0, 40 NF. ©) Blés cariés, boutés, mouchetés ‘Rio faiblement oariés, boutés, mouchetéa, avec légtre adeur, réfaction variant de 0.40 NP A090 NP, Blés mayennement cariés, aver forte odeur, réfaction variant 9 080 NF a 1.60 NF. Les biés caries, boutés et mouchetés présentant une trés forte odeur feront Tobjet de réfactions librement débattues centre Pacheteur et vendeur. 1 Bids punalsés ‘Tolerance : 1, p. 100 de grains atteints, — De 1,001 & 20 p. 100 de grains atteints, réfaction de 0,18, par wanche ou fraction de tranche de 800 grammes, — Au delA de 20 p, 100 de grains atteints, lo blé ne sora plus conaidéré comme joyal et marchand. Tl en sera de méme en Tout état de cause lorsque Ia virulence commerciale sera supé= leure & 40. 5°) Définition du blé non sain, loyal et merchand = Le bié n'est plus considére comme sain, loyal et mar hand ai = son poids spéoifique ost inférieur & 67 kes & Thectolitre = le taux d’humidité est supérieur & 19 p, 100 — #1 contient plus de 5 p. 100 de grains germés — si le total de grains germés et des grains chauffés est supérieur & 7 p. 100 — sil contient plus de 1 p. 1000 ergot. Blé dur Art. 2, — Le prix de base @ la produotion du quintal do ble ‘dur, sain, loyal et marchand de la récolte 1963 est fix a 50. NF, Ce prix s'entend pour un ble d'un poids spécifique compris, entre 76,5 kas et 77.499 kgs, Bonifications et réfactions ; Ties bonifications et réfections & apporter su prix de base sont ealculées conformément aux dispositions de Varticle 2 du gore n* 89-910 du 21 juillet 1950 fixant les prix et lea modilités de paiement, da stockage et de rétrocession des reales. pour ia campagne 1959-1960, compte tenu des modifi- cations appartées réglementairement & ce texte, or; Art. 9. — Les prix de base & la production d'un quintal Gorge et descourgeon sains, loyaux et marchands de la récolte 1908 sont fixés respectivement & : — 3320 NF pour orge dun poids spécifique compris entre 68 kus et 69,090 kes. — 9020 NF pour Tescourgeon d'un poids speoifique compris entre 62 kas et 62499 kgs. es bonifications ot réfactions applicables au prix de base sugsindiqué sont établies d'apres le baréme suivant : par polds spéeitique : ) par orge : , = Ati-dessus de 69,000 kgs ot jusqu'é 71,909 kg, bonifioation do 0,05 NF par tranche ou fraction de tranche de 600 grammes. = De 67.999 & 66 kgs, réfaction de 008 NF par tranche ou fraction de tranche de 500 grammes, — Au-dessous de 00 kgs, réfaction de 0,12 NF par tranche ou fraction de tranche de 500 grammes. » by) Rscourgeon : Quel que soit 1@ poids spécifique dp Teseourgeon, Ie prix de cette céréale est allgné. sur celui de Vorge d'un méme polds specitique, diminué de 0.72 NF. 2°) Pour bumidité — Au dessus de 16 p. 100 et jusau’s 18 p, 00, réfaction de 088 NF par demi-point @’humidité, Au deld ge 18 p. 100 ahumiatte, réfaction a aébattre entre acheteur et vendeur. 8*) Pour impuretés : a) impurtés propement dites (graines, sans valeur et mae {Heres inertes) : ‘Toldvance 1p. 100. — De 101 a 2 p, 100. réfaotion de 0.38 NF = De 2.01 & 3 p. 100, réfaction de 0,70 NF A = Da 3.01 @ 4, p. 100, réfaction de 105 NF = De 4,01 & 5p 100, réfaction de 1.40 NF = De 501 a 6 p. 100, réfaction de 1,75 NF — De 601 a 7p. 100, réfaction de 2,10 NP Au-dela de 7. p. 100, 1a réfaction sera Ubrement débattue entre Vacheteur et vendeur. jeSraines trangéres utllsales pour Je petal, y compete Tolerance 2 p. 100. = De 201 8 3 p. 100, réfaction > 0.20 NF = De 301 44 p. 100, réfaction de 0, 40 NF = De 401 45 p. 100, réfaction de 0,60 NF — De $01 A 6 p. 100, réfaction de 0,80 NF = De G01 87. p, 100, réfaction de 1,00 NF Au-delh de 7. p. 100, 1a réfaotion sera Ubrement débattye entre acheteur et vendeur. TITRE 1 ‘Taxes, cottantions, primes, paiement, stockare et réslon de rétrocession ‘Art, 4. — Les llvraisons de céréales de la récolte 1963 sont réglées aux producteurs cur la base des prix fixés par les artleles 1, 2,8 du présent décret : — modifiés, compte tonu des bardmes et bonifioations et de ‘réfaetions prévus au titre I*" du présent déeret ; — majorés éventuellement des primes de conservation en eulture } = diminués do la domt-taxe de stockage et du montant des taxes & la charge des producteurs. ‘Art. 5, — Par dérogation aux dispositions de Varticle 4 du présent déoret, les céréales retenues & titre de rémunération en | nature par les meuniera et les boulangers échangistes et livrées Avun organisme slockeur sont réglées en totalité sur 1a base du prix de campagne, sous déduction de Ja moitié de la taxe de stockage et du montant des taxes & la charge des producteurs, Art, 6. — Sur es céréales reques par les organismes stockeurs et les étabtissements de semences, It est pergu les taxes ci-apres z Sur le bié tendre et le blé dur : Sur toutes les quantités livrées, une taxe globale de 0,70 NF comprenant : a) Taxes @ la charge des producteurs = ‘Taxe de statistique de 0.50 NF, pergue au profit de Vortien Algérion interprofessionnel des Céréales. ‘Taxe de 010 NE, destinge & Vamélloration de Ia production es semences et & 18 diffusion de leur emplol. b) Taxe de péréquation & la charge des organismes stockeurs et des établissements de semences, de 0,10 NF par quintal destiné 904 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 10 Septembre 1963 ‘A assurer le régiement des Indemnités tendant & V'éz Ger charges Ges organismes stockeurs et prévus par 1's {4 du decret n° 50-000 du 31 Juillet 1959. ‘ba mottié de la taxe de stockage & la charge des producteurs. ‘Une taxe de solidarite & la charge des producteurs, destinée ‘notamment au financement des mesures de résorption des forges, et dont le taux est fixe. = itvraisons Jusqu’’a 20 quintaux . TX tivraisons de 21 qx & 50 GX «s..veeser #008 NP par guintal Ti iivraisons au-deld de 50 ax 0,10 NF par quintal Enfin, taxe de solidarité de 0,60 NP par quintal la charge des producteurs, au titre de Ia campagne labours. ‘Sur Vorge et escourgeon Sur toutes ies quantites livrées, une taxe globale de 0,60 NF par quintal & la charge dos producteurs comprenant La taxe de statistique de 050 NF, pergue au profit de Office sigérien Interprofessionnel des céréales. a taxe de 0,10 NP, destinée @ 'améhoration de la production des semences et la diffusion de leur emplot. ‘La moitié de la taxe de stockage & la charge des producteurs. ‘Taxe de solldarite de 030 NF par quintal @ Ia charge des ‘producteurs, au litre de Ia campagne-labours, La taxe de résorption @ Ja charge des producteurs, dont te | ‘taux est'fixé comme sult —lvraisons jusqu’a 20 ax éxonération = livralsons de 21 & 50 qx... = livratsons de 51 @ 100 ax = livraisons au-dela de 100 gx ..-..++. 1,00 NF par quintal soets #220 par quintal +: 300 NF par quintal ‘Art, 7, — Les organismes stockeurs et les etablissements de | ecmences versent directement @ T'Oftice algérien interprofes- Sonne! des Géréales dans les conditions fixées par Yarticle 5 Ge Parrété interministériel du 5 janvier 1950 : 1°) Sur toutes céreales reques par eux ‘Les taxes visées & Varticle 6 du présent arrété. ‘Les redevances sur les entrées prévues par Yarticle 7 du ‘Aéeret n° 59-909 du 31 juillet 1950 2+) Sur toutes les quantités de céréales rétrocédées ou mises |, fem courre : La moltié de la taxe de stockage dont le taux est fixe par Je decret n° 63-313 du 30 aoat 1963, ‘Art. & — Les agriculteurs semenciers versent, en fin de | campagne, & TOttice algérien interprofessionnel des Céréales, Gan les conditions fixées @ article 5 de Varrété interminis- térel du 8 Janvier 1980, sur toutes les ventes de ceréales les taxes & la charge des producteurs prevues a Yarticle 6 du present arréte ainsi que la demi-taxe de stockage des utilisateurs, ‘Art, 9, — Le taux de la marge de rétrocession prévue & Yarticle 4 du déeret 59-009 du 31 julllet 1959 est fixé @ 130 NP pour le blé tendre, le blé dur, Vorge et Y'escourgeon, ‘Art, 10, — Le taux de majoration bimensyelie de prix destinée a touvrlr les frais de financement et de magesinage inherents & ia conservation des céreales sont fixés par quipta) et par Quinzaine & : 049 NP pour le blé tendre 0.18 pour Vorge et Vescourgeon 0.22 NP pour le blé dur. Art. 11, — Les prix des céréales & la production fixés par les articles I, 2 et 3 du present denret sont majorés chaque quin~ Zalne dans les conditions prévues a Varticle 12 cl-aprés, des Primes de conservation en culture dont les taux sont égaux B ceux des majorations bimensuelles de prix @ V'article 10 qui | Brecbde, - + éxonération |} Art. 12. — Pour le blé, Vorge et Yescourgeon, les majorations Ge prix et 1es primes de conservation en culture s'appliquent a compter du 15 aodt 1953, ‘Toutefois, durant la deuxiéme quinzaine du mols daott et tes deux quinzaines du mois de septembre 1963, aucune prime de conservation en culture ne sera versée sur les quantités |) de bié, dorge et descourgeon livrées par les producteurs. Pour les lvralsons de. bié faites a compter du 1** octobre 1963, Te taux ‘des primes de conservation en culture est déter- mind en prenant comme point de départ des primes Ia date du Yb aot 1963 diminué de Ia valeur de deux quinzaines. Les primes de conservation en culture relatives au blé, a Vorge et A Tescourgeon, cesseront pour les lvraisons faites &'compter | du 1 mars 1964 Art, 13, — Les majorations bimensuelles du prix de rétrocession prevues pour ie ble tendre par Yarticle 10 du présent décret et coneourant @ la détermination du prix des ferines sont Fetenues pour toute la durée de la campagne 1963-1964, pour une valeur de 218 NF. par quintal de blé Compte tenu de Yalinéa qui oréctde et pour assurer aux meuniers Ia couverture normale des frais de magasinage et || Ge financement de leurs stocks de ble, sur chaque quintal de ble mis en ceuvee par les meunters ou par les Coopératives de meunerie, il est pergu ou versé par VOffice algérien interpro- | fesstonnel des Céreales, dans les conditions réglementaires, les Fedevances ou indemnités figurant au tableau cl-aprés SS Pérlode Redevances | Indemnités au 15 aot 1963 . 2.185 Du 16 au 31 godt 1968 seve 1995 | Du 17 au 15 septinbre 1968 ... 1.805 ‘Du 16 au 36 septembre 1963 «.... 1515 Du I au 15 octobre 1963 1425 Du 16 au 31 octobre 1968 ..... 1.288 ‘Du i au 18 novembre 1963 . 1048 Du 16 au 30 novembre 1953. a5 Du 1°" au 15 decembre 1963. 0.838 Du 16 au 31 décembre 1983. 0475 Du 1 au 15 Janvier 1964. 0.285 Du 16 au 31 Janvier 1934. 0.095 Du 1% au 15 fevrer 1934. 0.098 Du 18 au 29 fevrier 1964 0.288 Du st au 15 mars 1964 0475 Du 16 au 31 mars 1964 0,965 Du 16 au 18 avril 1968 ..sse00s 0.855 Du 16 au 80 avril 1964 «sees. 1045, Du | au 15 mai 1964 .. 1233 Du 18 au 31 mar 199. 1825 Du 1 au 15 juin 1964 81s Du 16 au 30 juin 1954 1,803 Du tau 15 juillet 1984... 1.995 Du 16 au 31 jullet 1964 2.185 Ne Art, 14, —Les majorations bimensuelles du prix de retro- cession prévues pour le blé dur par rarticle 10 du_présent féeret et concvurant a In determination du prix des semoules sont retenues pour toute la durée de la campagne, 1963-1984 Pour tn valeur de 253.NF par quintal de ble Compte tenu de Yalinéa qui précede et pour assurer aux | semouliers la couverture normale des frais de magasinage et de finaneement de leurs stocks de ble sur chaque quintal de ble mis en ceuvre par lee semoullers ou par les Coopératives de Semioulerie, il eSt pergu o¥ verse par Office Algerien Inter- professionnel des céréales, dans les conditions réglementaires |[ Tes redevances ou indemnités ‘figurant au tableau ci-apres. 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL. DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 955 Période Redevances | Indemnités | Du 1 au 18 aot 1963 «sees ‘Du 16 au 20 septembre 1983 ...-++++ | Du 1* au 15 septmbre 1963 .. | Du 16 au 30 septembre 1963 Du 1 au 15 octobre 1968 Du 16 au 81 octobre 1953 Du 1% au 15 novembre 1963 Du 16 au 30 novembre 1963 Du 1% au 15 décembre 1963 Du 16 au 31 décembre 1958 Du 2*" au 15 janvier 1964 Du 16 aw 31 Janvier 1964 i Du 3" au 15 fevrier 1064 ; ott Du 16 au 29 fevrier 1968 ....+4- 9.383 Du I au 15 mars 1934 035 Du 16 au 31 mars 1954 ont Du 1° au 15 avr 1984 099 Du 16 au 30 avril 1964 ...... 1a Du I au 15 mai 1968 ua | Du 16 au 31 mai 106 165 | Du I" au 15 juin 1984... 1Bt DU 16 aU 30 Juin 1958 ...ssrsseoee 2.09 Du 1% au 15 juillet 1904 .. 2a | Du 16 au 31 juillet 1994 258 Art. 15. — Les taux des primes supplémentaires, indemnités et primes prevues @ Varticle 15 du décret n° 59-909 du 31 Juillet 1959 modifié, sont fixés comme sult pout la campagne | 1982-1963 | 1*/ a/ — Primes supplémentaires versées aux organismes stockeurs pour les céréales logées dans les conditions. prévues | ‘au paragraphe I~ de Varticle 15 du décret da 31 juillet 1959 précité, par quinzaine ot par quintal | Pour le bi6 = — 002 NP pour la période du 1** aot 1933 au 29 février 1968 = 003 NF pour la période du !*" mars 1964 au 31 juillet 1964 | = 004 NF pour les quantités roportés au-delA du 1** aott 1964, Pour Yorge et Vescourgeon — 002 NF pour la pérlode du 1°" godt 1953 au 31 julllet 1968 — 004 NF pour toutes les quantités reportées au-deld du 1** oat 1984. * b/ Le taux de 'indemnite forfaitaire dentrée et de sortie pour le bié, Vorge et l'escourgeon, est fixé 0,50 NF par quintal. La dite indemnité est réduite & 0.25 NF lorsque les oéréales sont achetées par le stockeur dans les conditions prévues & Particle 15 du decret du 31 juillet 1959 précite \ 2°/ Le taux des primes allouées aux meuniers et fabricants de semoules en application du paragraphe 3 de Varticle 15 du Geczct dl 31 juillet 1950 préot6, est fixe a Pour Jes meuniers : — 023 NF lorsque les stocks exeédent I'écrasement d'une guinzaine, — 0035 NP lorsque les stocks excédent 1'éerasement de deux quinzaines. moyen ‘moyen Pour les fabricants de semoules 002 NF lorsque les stocks excédent Iéerasement un quingaine. — 003 NF lorsque les stocks excédent Técrasement moyen de deux quinzaines, i moyen | 3°/ Le taux des primes allouées aux utilisateurs dorge en application du paragraphe 4 de Varticle 15 du décret du 31 Julllet 1999 est fixé par quintal & — 0025 NP lorsque les stocks excédeht T'utiisation moyenne une guinzaine, — 055 NP lorsque les stocks exeédent utilisation moyenne de deux quinzaines. Art. 16. — Sur le prodult des taxes de stockaze prévues par les articles 12 du décret n° 63-975 du 30 septembre 1963 et 8 du décret n* 68-186 du 22 février 1988, i! sera alloué par Office algérien interprofessionnel des céréales = 1+ Aux docks de filtrage et de report (Union de coopératives agricoles) sur les céréales de production locale, les. primes Supplémentaires de magasinage ainsi que les indemnités for~ faitaires dentrée et de sortie, aux taux fixes par le paras raphe I*" de Yarticle 14 qui précede. 2°/ Aux docks de filtrage et de report et aux organismes stookeurs, sur les eéréales d'importation qui leur ont été attrie bbuées par TOftice algérien interprofessionnel des céréales des primes supplémentaires de magasinage de 020 par guintal. — une indemnité forfaitalre d'entrée et de sortie dont 18 taux est fixé & 0,80 NF par quintal, Les docks de filtrage et de report et les Cooperatives de ceéréales possédant outre la qualité de stockeur celle d'utlisateur, fui auront utilisé des quantités stockées en application du Drésent article ne bénéticleront pas des indemnités forfaltatres Gentrée et de sortie ‘Art. 17, —La partie de la marge de rétrocession reservée & Office aigérlen interprofessionnel des eéréales sur les livraisons directes de céréales en application de Varticle 18 du Code du Ble et de Yarticle 14 bls du déoret n° 53-075 du 30 septembre 1053 est fixée & 0,85 NP pour le bié, Yorge et l'escourgeon, Art, 18. — Au couré de 1a campagne 1963-1964, lés producteurs de eéréales sont autorists & échanger, avec’ les organismes Stockeurs et les établissements de semences, des céréales de qualité courante contre des céréales de semences. Les exonérations de charges et de taxes instituées par Yarticle 19 du décret n° 53-975 du 30 septembre 1953 s‘appliquent dana Ja Iimite de 150 kgs de céréales de qualité courante livréee contre 100 kgs de céréales de semences. ‘Art, 19. — Les taxes prévues pour les blés visés aux articles a et 2 du présent décret, sont applicables aux blés non loyaux et marchands. Art, 20, — Les dispositions du présent décret sont applicables A compter du 1 aoat 1983 au blé tendre, au bié dur eb & Vorge ou & Vescourgeon. ‘Art, 21, — Un arrété conjoint du ministre de Vagriculture et de la réforme agraire et du ministre des finances, fixera les Ajustements financiers & effectuer sur les stocks de céréales, de farines et de semoules détenus & la date du changement de prix. Art, 22. — Le ministre de agriculture et de la réforme agraire et le ministre des finances sont chargés, chacun en fee qui Ie concerne, de Vexécution du présent décret qui sera, publié au Journal ‘officiel de Ia République algérienne algé- Henne démocratique et populaire. Fait & Alger, Je 30 aodt 1969, Ahmed BEN BELLA. Par Je Chef du Gouvernement, Président duu Consell des ministres, Le ministre de Vagriculture ‘et de la réjorme agraire, ‘Amar OUZEGANE. Le ministre du travall et 1 ‘ministre des finances i ‘Bachit BOUMAZ.s, 906 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE . ALGERIENNE 10 Septembre 1963 ee MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION ‘Atrété du 16 svat 1963 fixent la date ouverture d'un concours ‘admission aux écoles préparant au diplénie de shges- femmes AP Le ministre de 1a santé publique et dé la population, Vu Yarréte du 27 septembre 1982 portant creation a'une Goole de sages-femmes & Constantin ‘Vu Varrété du 8 novembre 1951 poftant création d'une école de sagee-femmies & Oran : ‘Sur Ja proposition du sous-diteoteur de i santé publique. Artie 1 Article 1", — Un concours d'admission aux éeoles préparant || au dipléme de angesfommer A.A. aura lieu de 1° ootobre 1963 Art, 2. — Les épreuves de co concours se dérouleront | au lage des préfectures Oran et de Constantine, = Le sous-directour de la santé publique et les direo- twure départemeniaux Goran et de Conitanting sont charges chacun en ce qui le concerne de Vexéoutlon du présent arrété ‘qui sere. publie au Journal ojficiel de la République algérienne Gemocratique et populaire. Pait & Alger, le 15 aoat 1968. P. Te ministre do 1a sante publique et ‘de In prpulation at par délegation Le directeur de Cabinet, ‘Moktat DJEGHRI, AFPOLG Gu 15 woOt 1903 fixant In date qouvertre du concours entrée & Técole de sages-femmes d'Etat, Le ministre de 1a santé publique et de la population, ‘Vu Ia Jol nv 62-18 du 31 décembre 1962 tenant & In recon+ duction jusqu’é nouvel ordre de la legislation en vigueur au 31 ecembre 1962 sauf dans se¢ dispositions contratres A la aXt- veraineté nationale, Vu Ia Jol du 17 maf 1943 modifige par i tot du 34 avril 1044 organisant les études préparatoites aul dipléme d'Etat de sages femmes, Vu le décret du 16 octobre 1946 organisant le conoours Wentrée aux deoles de sagen-femimes moditié par les aécrete des 14 avril 1049, 19 mai 1640, 18 inal 1960 et 14 juin 1981 et spécialement Vartisle Vu Varrété du 27 février 1961 enongant les diplomes ¢qui- valents au brevet élémentaire exigés pour V'accés au concours, Sur la proposition du sous-directeur de is santé publique, Arréte + Article 1". = Le concours d’entrée & 16e @Blat aura liew le 7 octobre 1033 (2#me session). de soges-femmes Art, 2, — Les épreuves de ce concours ae dérouleront & Alger, Art, 3. — Le sous-directeut de Ja santé publique et les direc tours departementaux de lo santé sont chargés chacun en ce qui le concerre de i'exécution du présont arréte qui sera publié au Journal officiel de Ia République algérienne démocratique et populaire. alt & Alger, le 15 aot 1083 P. le ministre de la sante publique, ‘et de la population et par aélégation Le directeur de cabinet, ‘Moktar DJEGHRI. ACTES DES PREFETS ArrHté du 2 mal 1962 portant désignation d'un comatissalre enquéteur. i Par arrété du 28 mal 1063, V'arrété préfectoral n* 271 du 9 mara 1963 et modifié comme suit : M, Brunter Gorges, architecte DP.LG. demeurant 4 Oran, 3, rue Besancon est ‘disigné comme commissaire enquéteur. Les pitese du dossier de Venguéte préaiable & Ja déciaration a'utilite publique ainsi quun reyiatre denquete seront dépouée Ala maitie de Mers-Ei-Kebir pendant 16 jours conséoutits du juin au 22 fuin 1968 inclus afin que chacun puisse prendre connaissance de 8 heures & 11 heures et de 15 heures & YT heures (sauf les dimanches et jours fériés) et consigner éventuellement des observations sur le registre d'engutte, ov Wes dresser par éerit au commissaire enquéteur. Les, 2021, et 22 fun 1068 nes, atx neures ndiqutes Yarticle préceédent, “le commissaire’ enqueteur recev: Traine ler oscerrations eventulis de tous intéresés sur Ti tite publique demandée. Le présent arrété sera affiché et publié par les soins du président de Ia délégation spéciale de Mers-El-Kebir ar vole d'affichage et éventuellement tous les autres procédés ‘en usage. Laccomplissement de ces formalités sera fustiflé par un certificat de publication et daffichage délivré par le chet de Ya commune intéressée. Liarrété sera en outre, inséré, en temps opportum, dans un Journal paraissant dans’ le département dOran et habilité a | Fecevoir ‘les annonces Idgales, ainsi qu'au Journal officiel |) de la République algérienne démocratique et populaire. || 8 Arrété du 21 juin 1963 portant expropriation pour cause’ @'uttita publique des immeubles & acquérir pour Vextension de Ia zone portuaire d'Arzew. Par arrété du 21 juin 1963, 10 sera procédé & une enquéte pareellaire en vue de delimiter exactement les immeubles & acquérir pour 1a realisation du projet relatif & Yextension de la one portuatre du port q'Arzew cur la commune qArgoW. st désigné en qualité de commissaire enquéteur unique M. Mazeres Eager, Gtométre, 12, rue Nancy Oran. M. le commis saire enquéteur slégera hla mairie 'Arzew, ou toutes lee observations doivent lui étre adressées. Le plan parcellaire et la liste des propriétalres ainsi qu'un registre d'enquéte seront déposés & la mairie d’Arzew pendant quinze jours consécutlfs du 17 juin 1968 au 3 juillet 1968 inclus ‘afin que chacun pulste en prendre connaissance de 8 heures & 11 heures et de 15 heures & 17 heures (eauf les dimanches ot Jours fériés) et consigner éventuellement es observations sur te registre ou les adresser, par ecrit, au commissalre enquéteur. A Vexpiration du délai fixé a Uarticle 3 cl-dessus le registre de Yenquéte parvelinire sera clos et signé par le président de j 18 délegation spéciale de Ia commune d’Arzew et transmis dans Jes vingt quatre houres, avec le dossier d'enquéte au commissaire enguéteur qui transmettra ensemble au sous-préfet Oran, ocompagné de son avis sur Temprise des ouvrages projetes fet du proces verbal des opérations, lequel fer parvenir Ven- semble des piéces avec son avis au’ préfet d'Oren (division de Tequipement ot des affaires économiques). Ces opérations devront étre terminées dans un délal des quines jure A compter de Vexpirasion au delat aenqueve fixe & article 10 Septembre 1963 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE 907 een ee ee erent Le présent arrété sera aftiche notamment & la porte de ta j manirie @'ArHeW et pUDULe por tous autres provédés en usage || atié cette commune, Tl stra en outre insére er caraotéres appa rents dana Tun des jouirnaux publida date 1e département d’Oran et habilités & recevoir les annonces légales alnal quia Journal officiel de la Republique algérienne démocratique et populaire. Ges formalites devront stre effectuces avant Je 3 juillet 196d et justifies Par un cortitica: de M. Jo président de la | élegation spécinle et un exemplaire du Journal. {| ‘La publication du présent arrété est faite notamment en vue de Tarticle 10, reprodult el-aprés, de Vordonnance du 23 octobre 1988 rendiue applicable en Algérie par le décret n° 60-958 du 6 septembre 1960 « En vue do Ia fixation des indemnités, l'expropriant publle et notiffe aux propriétalres et usufruitfers intéressés, solt Yavis Couverture denquete, soit Tacte déclarant d'utilité publique, soit Tarrété de cessibilité, soit Jordonnance expropriation. « Dans la huitaine qui suit cette notification, Je propriétaire et Tusufruitier sont tenus dappeler et de faire connaitre a Pexpropriant, lee fermiers, locatatres, ceux qui ont des droits | aemphyteose, habitation ou d'usage et ceux qui. peuvent réelamer des servitudes. « Les autres intéressés seront en deumeure de faire valoir leurs droite par I publicité collective prévue au premier alinéa du present article et tenus, dans le meme delai de hultalne, de se faire connaltre A Vexpropriant, & défaut de quot ils seront déchus de tout droit & indemnite. Arrétés du 21 juin 1963, portant expropriation pour cause dutl- NM6 publique dee Immeubles & acquérir pour la construction aun pipe line. Par arrété du 21 juin 1968, 1! sera procédé & une" enquéte parceliaire en vue de délimiter exactement ies immeubles & feoquérir pour permettze 1a construction d'un pipe-line, des Ouvrages et Installations indlspensables pour Vexploltation ot Tevaeuation en direction a’Arzew des hydrocarbures gazeux du gisement d'Hassl-Er-Rimel sur le territoire de la commune de Saint-Leu. Est désigné en qualité de commissaire enguéteur unique M, Samson Plerre, 31, Bd Emi: Abdelkader - Oran, M. le com= mmissaire enquéteur siggera a la mairie de Sait-Leu ou toutes les observations dolvent lul étre adressees. ‘Les plans parcellaires et a liste des propriétaires ainsi qu'un registre d'enquéte seront déposées & la mairie de Saint-Leu Pendant 16 Jours conséoutifs du 6 juillet du 20 juillet 1963 fnelus afin que chactn puisse on prendre evnnaissance de 8 heures & 11 heures et de 15 heures @ 17 heures (sauf les diman- ches et jours férls) et consigner, eventuellement, ses observations ‘sur le registre ou les adresser par écrit, au commissaire enquéteur A Vexpiration du délai fixé ci-dessus, Je registre d'enquéte sera clos et signé par le maire de Ja commune de Saint-Leu et transmis dans les Vingt Quatre heures avec le dossier d'enquete au commiseaire enguéteur qui transmettra ensemble au sous préfet dOran, accompagné de son avis sur Vemprise des Ouvrages projetés et du Procés-verbal des opérations, lequel fera parvenir Tensemble des piéces avec son avis au préfet @Oran = Division de lEquipement ot des affaires Economiques | 1" bureau, Ces opérations devront étre terminées dans un délal de 15 sours & compter deVexpiration du délai d'enquéte fixé @ Varticle 3 cl-dessus. Le présent arrété sera affiché, notamment & 1a porte de 1a mairie de Saint-Leu et publié par tous les autres procédés en tisage dans la commune. Il sera en, outre tnséré en caractéres apparents dans Yun des journaux publies dans le département | Oran et habilités & recevojr les annonces légales ainsi qu’au Journal officiel de Ia République algérienne démocratique et opulaire. La publication du présent arrété sera faite, notamment, en ‘yuo do Tapplication de Varticle 10, reprodult cl-aprés, de lor~ donnance du 23 octibre 1958 rendue applicable en Algerie par 18 ‘décret n° 60-058 du 6 septembre 1060 : «En vue de la fixation des indemnités, V'expropriant publie et notitle aux proprieiaircs et usufrutiers interessts, solt Iacte déclavent Mutiite publique, soit Vavis douverture de Yenquete, soit Tarreté de cessibilité, soit Yordonnance d'expiration, Dans 1a uitaine qui suit cetve notification, te propriétaire et Tusufruitier sont venus d'appeler et de faire conneitre & Yexpropriant les. fermier Seu qu ont dex drotts aemphytéose, habitation ou usage et ceux qui peuvent reciamer des’ servitades, ‘Les autres intéresée weront en demeure de faire valoir leurs erolts par I publicité collective prévue au premier alinés du present article et tenus, dans le meme dela! de hultaine, de se faire connaltre & Yexpropriant, & défaut de quot ils seront ‘dechus de tout arolt & indemnité, Par arréié du 21 Juin 1963, 11 sera procédé A une enquete parcellaire en vue de délimiter exactement les tmmeubles @ acquértr pour permettre 1a construction d'un pipecline, dos. ouvrages et installations indispensables pour lexploltation ot Tévacuation en direction q'Artew des hydrocarbures gazeux du gisement C'Hassl-Rr-R'mel, sur le territolre de la commune | aarzew, Est désigné en qualite de commissaire enquéteur unique M, Mazere Edgard, 12, rue Nancy, Oran qui sitgera & la matrie @Arzew olf toutes observations doivent lui etre adressées Les plans parcellaires et Ja liste des proprictaires ainsi qu'un registro d'enquéte seront déposés & la mairie de Arzew pendant 16 Jours conséeutifs du 6 fuillet au 20 fulllet 1963 inclus afin que chscun puisse en prendre connaissance de 8 heures & 11 hhoures et do 15 heures &-17 heures (sauf les dimanches et jours feries) et conslgner, éventuellement, ses observations sur 1e registre ou les adresser, par éorit au commissairo enquéteur. A Yexpiration du délal fixé @ Varticle 3 cl-aessus le registre renquéte sera clos et signé par le maire de la commune d’Arzew et transmis dans les vingt quatre heures, avec le dossier d’en~ quete au commissaire enquéteur qui transmetira Yensemble au sous-préfet d'Oran, accompagné de son avis sur Yemprise des Quvrages projetés ‘et du provés-verbal des opérations, lequel fera parvenir Vensemble des pléces, avec som avis, au préfet Oran (division de l'équipement et des affaires écononmiques = 1" bureau) Ces opérations devront étre terminées dans un délai de 15 Jours A'compter du délal d’enquete fixé & article 3 ci-dessus. Le présent arrété sera affiché, notamment, & Ia porte de Im mairie et publié par tous les autres procédés en usage dans Ia commune, Il sera, en oulre, inséré en caractéres apparenta Gans Tun des journeux publiés dans le département fOran. Ces formalites devront étre effectuées avant le 20 juillet 1988 cet justifiées par un certificat de M. le Maire de la commune a'Arzew et un exemplaire du journal contenant ladite insertion (ot habllté a recevolr les annonces légales) Le présent arrété devra, également, étre inséré au Journat officiel de la Répuntique algérienne émocratique et populaire, La publication du présent arrété est faite, en vue de Tapplte cation de Tarticle 10, reproduit cl-aprés, de Vordonnance da 23 octobre 1958 rendue applicabale & V'Algérie par le décret ze 60-958 du 6 septembre 1050 : « En wue de Ia fixation des imdemnités, Yexpropriant public et notifie aux propriétatres et usufrutiers interessés solt I'avis, Goaverture d'enquéte, soit Tacte déclarant Yutllité publique, solt Tarrété de cessibiité, soit lordonnance d'expropriation, « Dans Ja huitaine qui suit cette notification, le propriétaire et Vusufrutier sont tenus d'appeler et de faire connaltre & Yexpropriant les fermlers, locataires, ceux qui ont des droite Gemphytéose, habitation ou d'usage et ceux qui peuvent réclamer des servitudes. ‘« Les autres intéressés seront en demeure de faire valolr leurs droits par la publicité collective prévue au premier alinéa Cos formalités devront étre effectuées avant le 20 juillet | 1963 et justifies par un certifieat du maire de Ia com- ‘mune de Seit-Leu ot un exemplaire du journal. { du présent article et tenus, dans le méme délai de huitaine, de se faire connaitre & lexpropriant, & défaut de quot ils seront | déchus de tout droit & indemnité ,