Vous êtes sur la page 1sur 76

METHODES POTENTIELLES M1

Marc MUNSCHY
Physicien des Observatoires

• 8 x 2 H cours magistral, Marc Munschy


• 5 x 2 H travaux dirigés, Pauline Le Maire
• Evaluations
- évaluation 1 heure à l’issue du quatrième cours
- évaluation des TD après le dernier TD
- évaluation de l’ensemble de l’UE à l’issue des cours
METHODES POTENTIELLES M1
Plan du cours

Introduction

La théorie du potentiel

La mesure des champs

Les anomalies

Modélisation / inversion
METHODES POTENTIELLES M1
Objectif en termes connaissances
Les contrastes de densités et d’aimantation des roches du sous-sol
sont à l’origine d’anomalies du champ de pesanteur et du champ
magnétique terrestre. Ces anomalies peuvent être mesurées puis
interprétées en termes de structures géologiques. On présentera
successivement
-la théorie du potentiel et les propriétés physiques des roches
(densités, aimantations),
-le calcul des anomalies,
-la mesure des champs gravimétriques et magnétiques,
-la modélisation/inversion 2D et 3D des anomalies et l’interprétation
géologique.
Objectifs en termes de compétences
L’étudiant devra comprendre ce que représente une carte d’anomalies
de Bouguer (gravimétrique) ou une carte des anomalies du champ
magnétique et comment celles-ci ont été obtenues. Il devrait
également être en mesure de proposer une interprétation quantitative
sommaire et une modélisation 2D, ainsi qu’une interprétation
géologique.
Lois de Newton (1685)
Deux corps ponctuels de masse MA et MB s'attirent avec des forces de mêmes valeurs (mais
vectoriellement opposées), proportionnelles à chacune des masses, et inversement proportionnelle au
carré de la distance qui les sépare. Cette force a pour direction la droite passant par le centre de gravité
de ces deux corps.

Isaac Newton
1643 - 1727
Lois de Newton (1685)
Deux corps ponctuels de masse MA et MB s'attirent avec des forces de mêmes valeurs (mais
vectoriellement opposées), proportionnelles à chacune des masses, et inversement proportionnelle au
carré de la distance qui les sépare. Cette force a pour direction la droite passant par le centre de gravité
de ces deux corps.

Isaac Newton
1643 - 1727

Loi de Coulomb (1785)


« L'intensité de la force électrostatique entre deux charges électriques est proportionnelle au
produit des deux charges et est inversement proportionnelle au carré de la distance entre les deux
charges. La force est portée par la droite passant par les deux charges. »

Charles-Augustin Coulomb
1736 - 1806
Equation de Poisson (1813) –Equation de Laplace (1785)
Le champ gravimétrique dérive d’un potentiel
𝑔 = 𝛻𝑈

𝜕 𝜕 𝜕
𝛻= , ,
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑧

L’équation de Poisson relie le potentiel à ses sources

Siméon Denis Poisson ∆𝑈 = −4𝜋𝐺𝜌 Pierre-Simon de Laplace


1781 - 1840 𝜕2 𝜕2 𝜕2 1749- 1827
∆= 2 + 2 + 2
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑧

En dehors des sources, le laplacien est nul, c’est un cas


particulier de l’équation de Poisson

∆𝑈 = 0
http://geodesy.curtin.edu.au/research/models/
http://geodesy.curtin.edu.au/research/models/

Galaxie d’Andromède
http://geomag.org/info/mainfield.html
http://geodesy.curtin.edu.au/research/models/

http://geomag.org/info/mainfield.html
http://geodesy.curtin.edu.au/research/models/
Intensité du champ magnétique lithosphérique à 400 km d’altitude
http://geodesy.curtin.edu.au/research/models/
(http://core2.gsfc.nasa.gov/research/purucker/mars_mag.html)
Intensité du champ magnétique lithosphérique à 400 km d’altitude
http://geodesy.curtin.edu.au/research/models/
(http://core2.gsfc.nasa.gov/research/purucker/mars_mag.html)
Intensité du champ magnétique lithosphérique à 400 km d’altitude
http://geodesy.curtin.edu.au/research/models/
(http://core2.gsfc.nasa.gov/research/purucker/mars_mag.html)

Champ magnétique de la lune à 30 km d’altitude


http://da.wikipedia.org/wiki/Fil:Moon_ER_magne
tic_field.jpg
Les méthodes potentielles

Etude du champ en dehors de source (laplacien nul)

La Terre est « plate », on ne s’intéresse pas au globe dans son ensemble,


mais à une portion suffisamment petite pour approximer une portion de sphère à un plan

L’objet des méthodes potentielles : à partir des mesures autour ou au dessus de « structures »,
retrouver la répartition des masses ou des aimantations
Les anomalies, différences entre les mesures de champ et le modèle régional
Les anomalies, différences entre les mesures de champ et le modèle régional

Correction de latitude
Anomalie à l’air libre
Correction d’altitude
Les anomalies, différences entre les mesures de champ et le modèle régional

Correction de l’effet des altitudes Anomalie de Bouguer


Les anomalies, différences entre les mesures de champ et le modèle régional
Les anomalies, différences entre les mesures de champ et le modèle régional

http://html5.ens-lyon.fr/Acces/FormaTerre/20121122/pierre_thomas/video.html#diapo001
Les anomalies, différences entre les mesures de champ et le modèle régional
Rotstein et al., 2006
Rotstein et al., 2006
EMAG2: Earth Magnetic Anomaly Grid (2-arc-minute resolution)
Levé aéromagnétique EOST / Maule MX7
25 x 30 km
espacement des lignes 500 m
trois vols : total 8,23 heures, 1471,6 km, 178,6 km/h
Les grandeurs magnétiques dans le domaine spectral

u : pulsation dans la direction NS


v : pulsation dans la direction EO

s  u2  v2

Potentiel scalaire U

1  iu 

iLu  iMv  Ns   iv 
 
 s  RTP

Anomalie F1 Vecteur
magnétique
Les grandeurs magnétiques dans le domaine spectral

u : pulsation dans la direction NS


v : pulsation dans la direction EO

s  u2  v2

Potentiel scalaire U

1  iu 

iLu  iMv  Ns   iv 
 
 s  RTP

Anomalie F1 Vecteur
magnétique
Les grandeurs magnétiques dans le domaine spectral

u : pulsation dans la direction NS


v : pulsation dans la direction EO

s  u2  v2

Potentiel scalaire U

1  iu 

iLu  iMv  Ns   iv 
 
 s  RTP

Anomalie F1 Vecteur
magnétique
Les grandeurs magnétiques dans le domaine spectral

u : pulsation dans la direction NS


v : pulsation dans la direction EO

s  u2  v2

Potentiel scalaire U

1  iu 

iLu  iMv  Ns   iv 
 
 s  RTP

Anomalie F1 Vecteur
magnétique
Les grandeurs magnétiques dans le domaine spectral

u : pulsation dans la direction NS


v : pulsation dans la direction EO

s  u2  v2

Potentiel scalaire U

1  iu 

iLu  iMv  Ns   iv 
 
 s  RTP

Anomalie F1 Vecteur
magnétique
Les grandeurs magnétiques dans le domaine spectral

u : pulsation dans la direction NS


v : pulsation dans la direction EO

s  u2  v2

Potentiel scalaire U

1  iu 

iLu  iMv  Ns   iv 
 
 s  RTP

Anomalie F1 Vecteur
magnétique
Levé aérogéophysique FALCON Wolly /McClean (juillet 2005)
Athabasca Basin northern Saskatchewan
Levé aérogéophysique FALCON Wolly /McClean (juillet 2005)
Athabasca Basin northern Saskatchewan

10 km
Levé aérogéophysique FALCON Wolly /McClean (juillet 2005)
Athabasca Basin northern Saskatchewan

10 km
Levé aérogéophysique FALCON Wolly /McClean (juillet 2005)
Athabasca Basin northern Saskatchewan

10 km
A total of 3058 line km (including control lines), flown between the 5th July and 15th July, 2005

10 km
A total of 3058 line km (including control lines), flown between the 5th July and 15th July, 2005
Les méthodes d’interprétation (spatial–spectral)
Application au levé industriel TGS-NOPEC VGVG94
(Fischler et al., 2005)

AREA Southern Viking Graben


PERIOD 13.08.1994 - 16.09.1994
MAGNETOMETERS 2 x Geometrics G 822A Cesium Vapor
COMPENSATORS RMS Instruments AADC II real time digital compensator
3 AXIS MAGNETOMETER Develco, Fluxgate
AIRCRAFT Piper Navajo PA 31
LINE SPACING 200 x 600 m
LINE VOLUME 44,730.7 km
TOTAL REFLY 1,092.7 km

10 km
10 km
Map of Quaternary channels in the study area interpreted from (a) 3D seismic data and (b) magnetic map
(Fischler et al., 2005)
0,0 0,1 0,2

0,3 0,4 0,5


0,6 0,7 0,8

0,9 1,0 1,1


1,2 1,3 1,4

1,5 1,6 1,7


1,8 1,9 2,0

2,1 2,2 2,3


10 km
MOKOPANE aeromagnetic survey (RSA)
VM Investment Company – Gyrolag
MOKOPANE aeromagnetic survey (RSA)
VM Investment Company – Gyrolag

10 km
MOKOPANE aeromagnetic survey (RSA)
VM Investment Company – Gyrolag

10 km
MOKOPANE aeromagnetic survey (RSA)
VM Investment Company – Gyrolag

Altitude de vol 40 m, espacement des lignes 100 m, 15.000 km prévus


MOKOPANE aeromagnetic survey (RSA)
VM Investment Company – Gyrolag

10 km
MOKOPANE aeromagnetic survey (RSA)
VM Investment Company – Gyrolag

10 km
MOKOPANE aeromagnetic survey (RSA)
VM Investment Company – Gyrolag

10 km
MOKOPANE aeromagnetic survey (RSA)
VM Investment Company – Gyrolag
Cartographies magnétiques sur des Tells du Bronze ancien en Syrie
Exemple du Site d’Al-Rawda
Cartographies magnétiques sur des Tells du Bronze ancien en Syrie
Exemple du Site d’Al-Rawda

1000 m
Cartographies magnétiques sur des Tells du Bronze ancien en Syrie
Exemple du Site d’Al-Rawda

1000 m

500 m
Gradiométrie verticale
Geometrics G858
Gondet et Castel, 2004
Dérivée verticale, ordre 1,2
Levé magnétique EOST,
septembre 2010

Temple à antes

50 m
Temple à antes à l’est (Al-Rawda)

50 m
Cartographie magnétique « à la luge »
4 capteurs magnétiques espacés de 10 cm
à 10 cm du sol
Temple à antes à l’est (Al-Rawda)

50 m