Vous êtes sur la page 1sur 36

Année

universitaire 2017-2018 (2e semestre)


Les hommes peuvent-ils être féministes ?
Muriel Salle – Maîtresse de conférences
(Université Claude Bernard – Lyon1)

muriel.salle@univ-lyon1.fr

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
INTRODUCTION : Où est le problème ? Repérer les rapports
de force
Y a-t-il un paradoxe ?

« Après avoir étudié la condition des femmes dans


tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la
conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait
leur demander pardon ».

Alfred de Vigny (1797-1863)

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
« Analyse faite par des femmes (i.e. à partir de l’expérience
minoritaire) des mécanismes de l’oppression des femmes en
tant que groupe ou classe par les hommes en tant que groupe
ou classe, dans diverses sociétés, et volonté d’agir pour son Quelle place pour
abolition ». les hommes ?

Nicole-Claude Mathieu, 1991.


REGISTRE IDENTITAIRE

Enjeu Risque

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
« Le féminisme est un humanisme, ce n'est pas une guerre de tranchées.
Etre impitoyable envers un comportement sexiste n'est pas faire la guerre
à l'autre sexe. Il faut comprendre que le combat féministe n'est pas
de justifier que les femmes méritent leur place au pouvoir, mais de faire
appliquer leur droit inaliénable d'accéder à toutes les sphères
de la société.
(…) L'historique de violence, d'exclusion et de discrimination a forgé les
consciences des femmes, qui ont fait l'expérience de la minorité. Quelle place pour
(…) L'expérience de la minorité aiguise les défenses mais développe aussi les hommes ?
la solidarité. Il est temps que les hommes fassent l'expérience de la
minorité, et le premier endroit où ils peuvent et doivent le faire, c'est
dans l'exercice du pouvoir. Le système actuel d'exercice du pouvoir a été
pensé par et pour des hommes. [...] Prenez des exemples tout bêtes
comme les graviers de la cour de l'Elysée, ce choix de recouvrement n'a REGISTRE HUMANISTE
clairement pas été fait par une femme portant des chaussures à talons ! »

Christiane Taubira, 2018


Enjeu Risque
(en réaction à la « tribune Deneuve »)

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
1. La minorité affecte une personne
État d'une personne qui n'a pas encore atteint l'âge légal au-delà duquel elle est
Minorité ? considérée comme pleinement responsable de ses actes.

2. La minorité concerne un groupe, un ensemble


Ensemble des membres qui, les moins nombreux dans une assemblée, un
groupement, s'opposent à la majorité. Rassemblement d'individus que des idées, des
intérêts, des tendances différencient d'une majorité dirigeante.

Le plus petit nombre de personnes ou de choses dans une collectivité ou un ensemble

Groupement de personnes liées entre elles par des affinités religieuses, linguistiques,
ethniques, politiques, englobées dans une population plus importante d'un État, de
langue, d'ethnie, de religion, de politique différentes
.

Les femmes, une minorité ?


Une représentation de l’humanité
(plaques de sondes Pioneer 10 et 11,
lancées en 1973 et 1974)
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Les femmes, une minorité ?

Au plan légal ?

Au plan
économique et
social ? DOMINATION

Au plan politique ?

Au plan culturel ?

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Essai de Pierre Bourdieu
(1998)

Rôle prédéterminé Rôle prédéterminé


pour les femmes pour les hommes Culture
différentialiste
Valence différentielle des sexes

Déshistoricisation Naturalisation

Film de Patric Jean


(2007)
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Les hommes, une minorité ?

Au plan légal ?

Au plan
économique et
social ?
Au plan politique ? Manifestation du MLAC et de Choisir, 1973

Au plan culturel ?

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Souffrance masculine
Injonction à la performance (professionnelle,
sportive, sexuelle…)

Injonctions à la virilité (qui est une forme de


masculinité)

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
« Un homme n’aurait pas l’idée d’écrire un livre sur
la situation singulière qu’occupent dans l’humanité
les mâles. L’homme ne commence jamais par se
poser comme un individu d’un certain sexe. Qu’il
soit homme, cela va de soi. Il est entendu que le fait
d’être un homme n’est pas une singularité. Un
homme est dans son droit en étant un homme, c’est
la femme qui est dans son tort [...] Une femme se
différencie par rapport à l’homme et non celui-ci par
rapport à elle. Elle est l’inessenuel par rapport à
l’essentiel. Il est le sujet, il est l’Absolu ; elle est
l’Autre. »
(Sime de Beauvoir, Le Deuxième sexe, 1949)

Paraît de puis 1992


Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
I. Penser le « fait minoritaire »

Qu’est-ce qu’une minorité ?

Etat ou processus ?

Passivité ou Empowerment ?

Campagne 8 mars 2010. Ville de Lyon


Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Renouvellement de la question minoritaire
Stigmate

DOMINATION ASSIGNATION
identitaire

Correction

Oubli
Stigmate
Négociation

Renversement

Perspectives analytiques : Réflexion sur les structures politiques et juridiques


majoritaires qui identifient des groupes comme minoritaires et les Erving Goffman,
soumettent à des pratiques discriminatoires
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA
1975
muriel.salle@univ-lyon1.fr
Empowerment
ROLE ACTIF des
EXPERIENCE minoritaires

Capacité d’agir des


individus et des
collectivités pour assurer
leur bien-être

Droit de participer aux


décision les concernant

Barbara Solomon, 1976

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
S’exprimer
Donner la priorité
au point de vue des
opprimé·es
Acquérir le pouvoir de
surmonter la domination

Conscience Conscience libérée Paulo Freire,


Pédagogie des opprimés, 1968
dominée
EDUCATION

Méthode de la conscientisation : prise de conscience critique

Conscience Raising Groups féministes (EU 1960’s)


Fin de l’isolement : « The personal is political »
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Pratique de
l’autoconscience Self-help

« Le féminisme débute quand la femme cherche la


résonance de soi dans l’authenticité d’une autre femme
parce qu’elle comprend que la seule façon de se
1969
retrouver soi-même est dans son espèce. Non pas pour
exclure l’homme, mais en se rendant compte que
l’exclusion que l’homme retourne contre elle exprime un
problème de l’homme, une frustration à lui, une
incapacité à lui, une habitude à lui de concevoir la femme
en vue de son équilibre patriarcal. »

(Rivolta Femminile, Milan, janvier 1972)

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Réflexions féministes sur la « conscience dominée des femmes »
Nicole-Claude Mathieu, L’arraisonnement des femmes. Essais en anthropologie des sexes,
1985

Esclavage

Servage Consentement à la
domination

Sexage
(C. Guillaumin) Frantz Fanon
Psychiatre
(1925-1961)

L’exemple des Joolas du Sénégal


Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
« Quand céder n’est pas consentir. Des déterminants matériels et psychiques de la
conscience dominée des femmes, et de quelques unes de leurs interprétations en
ethnologie », in L’anatomie politique. Catégorisations et idéologies du sexe, 1991.

« L'idée de consentement des dominé(e)s, comme celle du partage des idées dominantes, renvoie à
la subjectivité, à la conscience du sujet dominé. Mais, justement, quelle est-elle ? Avant de conclure
au "consentement", il faudrait s'assurer que, pour chaque société, on ait pris la mesure des
limitations de la conscience que les femmes peuvent subir. Une partie des limitations mentales est
inextricablement liée à des contraintes physiques dans l'organisation des relations avec les hommes,
l'autre est plus immédiatement une limitation de la connaissance sur la société. »

POUR CONSENTIR IL FAUT SAVOIR QU’ON CONSENT, AVOIR PRIS LA MESURE


DES TERMES DU CONTRAT.

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Les contraintes … et leurs implications
physiques mentales limitatives

Travail permanent Division sexuelle du Travail salarié / Travail


travail domestique
Travail sous-équipé
Travail productif /
Travail reproductif
Reproduction

Portage des jeunes Lien aux enfants


enfants

Malnutrition relative
des femmes
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Conscience « l'envahissement du conscient et de l'inconscient des femmes
médiatisée par leur situation objective de dépendance aux hommes et le
type de structuration du moi qui en découle »
(Nicole-Claude Mathieu)

« Partage » des « Le maître croît et dit que l'âne aime la carotte, mais l'âne ne
idées possède pas de représentation d'une carotte sans bâton,
contrairement à son maître (il ne partage donc pas "les mêmes"
représentations). L'âne consent, tout en espérant la carotte, à
ne pas être battu. On pourrait tout aussi bien appeler cela
"refus" que "consentement" »
(Nicole-Claude Mathieu)
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Remise en cause du modèle de développement « top down »

Satisfaction des besoins


fondamentaux
(autonomie économique)

Renforcement
du pouvoir des
femmes Satisfaction des besoins
stratégiques
(qui ont trait à l’établissement
de relations égalitaires dans
la société)

Caren Grown et Gita Sen, 1987


Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
II. Etre un homme féministe
1. Des hommes à la tête du combat

Alban Jacquemart, Les hommes dans les


mouvements féministes.
Socio-histoire d’un engagement improbable
(2015) Manifestation féministe en France, vers 1910

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
« L’esclavage et l’espèce d’avilissement où nous avons mis les femmes ; les
entraves que nous donnons à leur esprit et à leur âme ; le jargon futile, et
humiliant pour elles et pour nous, auquel nous avons réduit notre commerce avec
elles, comme si elles n’avaient pas une raison à cultiver, ou n’en étaient pas
dignes ; enfin l’éducation funeste, je dirais presque meurtrière, que nous leur
prescrivons, sans leur permettre d’en avoir d’autre ; éducation où elles apprennent
presque uniquement à se contrefaire sans cesse, à n’avoir pas un sentiment
qu’elles n’étouffent, une opinion qu’elles ne cachent, une pensée qu’elles ne
Jean d’Alembert déguisent. Nous traitons la nature en elles comme nous la traitons dans nos
(1717-1783) jardins, nous cherchons à l’orner en l’étouffant. Si la plupart des nations ont agi
comme nous à leur égard, c’est que partout les hommes ont été les plus forts, et
que partout le plus fort est l’oppresseur et le tyran du plus faible. Je ne sais si je
me trompe, mais il me semble que l’éloignement où nous tenons les femmes de
tout ce qui peut les éclairer et leur élever l’âme, est bien capable, en mettant leur
vanité à la gêne, de flatter leur amour propre. On dirait que nous sentons leurs
avantages, et que nous voulons les empêcher d’en profiter. »
(Pensées de M. D’Alembert, 1774)

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
« Nous appelons ces droits naturels parce qu’ils dérivent de la nature de
l’homme, c’est-à dire, parce que du moment qu’il existe un être sensible,
capable de raisonner et d’avoir des idées morales, il en résulte, par une
conséquence évidente, nécessaire, qu’il doit jouir de ces droits, qu’il ne peut
en être privé sans injustice. (…) N’est-ce pas en qualité d’êtres sensibles,
capables de raison, ayant des idées morales, que les hommes ont des
droits ? Les femmes doivent donc avoir absolument les mêmes, et
cependant jamais, dans aucune constitution appelée libre, les femmes n’ont
Condorcet (1743-1794) exercé le droit de citoyens.
(…) Les faits ont prouvé que les hommes avoient, ou croyaient avoir des
intérêts fort différents de ceux des femmes, puisque partout ils ont fait
contre elles des lois oppressives, ou du moins établi entre les deux sexes une
grande inégalité. Enfin, vous admettez sans doute le principe des Anglais,
qu’on n’est légitimement assujetti qu’aux taxes qu’on a votées, au moins par
ses représentants ; il suit de ce principe que toute femme est en droit de
refuser de payer les taxes parlementaires.

Lettres d’un bourgeois de New Haven à un citoyen de Virginie, 1788.

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
« la femme est, au point de vue intellectuel, notre égale ; elle l’a
prouvé toutes les fois où elle a été mise dans les conditions de le
faire. Si elle est restée aussi longtemps notre inférieure, si, de
nos jours encore, elle marche bien loin dernière nous, cela uent
uniquement à ce qu’elle a été constamment tenue à l’écart de
tout ce qui pouvait élargir son esprit »

Léon Richer (1824-1911)


« le père du féminisme français »

Avril 1869

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Crédibilité et respectabilité

Lettre de soutien publique à l’Association pour le droit des femmes


(1872)

Président d’honneur de la Ligue Française pour les Droits des


Femmes (1883)

Financement

Joseph de Gasté, député, véritable « bailleur de fonds » et «


Victor Hugo (1802-1885) mécène féministe »
Arlès-Dufour, négociant lyonnais.

UN FEMINSIME REFORMISTE DANS LEQUEL LES HOMMES ONT UNE (LEUR ?) PLACE
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
2. La mixité en question (1945-1980)

Première vague
Deuxième vague
féministe (1870-1940)
féministe (1970’s)

Egalité de droit Egalité de fait

Renversement du
patriarcat

UN FEMINSIME REVOLUTIONNAIRE DANS Redéfinition de la


LEQUEL LES HOMMES N’ONT PLUS DE PLACE place des hommes

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
De la Maternité heureuse au Planning Familial : dynamiques complexes de l’implication des
hommes. Soutien ponctuel d’hommes, notamment de médecins (Jean Dalsace, Henri Fabre,
Pierre Simon)

La Maternité heureuse (1956) puis le Mouvement


Français pour le Planning Familial (1960) Une manifestation pour le droit à l'avortement et à la
contraception à Grenoble, en 1973.

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Revendication des vertus de la non-mixité dans le cadre militant

La non-mixité, principe fondateur du MLF

« entre femmes, on se sent bien. Il n’y a que là


que je me sens libre de chercher et de faire ce
qui m’intéresse » (une militante en 1970)

« non messieurs les sérieux, nous ne voulons pas de


vous au MLF parce que malgré́ votre bonne volonté́
vous êtes nos oppresseurs et vous y créeriez un
rapport de force qui nous serait encore défavorable »
« Sortir de l’ombre », mai 1972.
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA Le MLF à Paris, 1979 muriel.salle@univ-lyon1.fr
« Fermez-la les femmes, vous divisez le prolétariat, fermez-la les femmes, vous faites le jeu
des racistes …Fermez-là les femmes, car on ne peut lutter que contre une chose à la fois :
l’oppression des femmes ou le colonialisme. Un ou toujours exclusif, qui exclue toujours les
femmes des priorités ».
Catherine Ravelli, « Mais voyons ces gens-là ne sont pas comme nous », Revue d’en face,
n°6, juin 1979.

CLASSE DES
Un déni de diversité ?
FEMMES

Non pas la négation des autres rapports de pouvoir, mais le


refus que les femmes en fassent les frais.

Affirmation d’un POINT DE VUE SORORITE


féministe
Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
« plus de mecs dans nos manifs car ils n’y sont qu’en voyeurs,
souteneurs, maquereaux politiques, récupérateurs. Et cela parce
qu’ils s’obstinent dans le crétinisme qui consiste à militer sur les
problèmes des autres au lieu des leurs : autogestion et se
prendre en mains soi-mê̂me sont pour eux lettres mortes. Mais
diront nos sœurs pro-mecs ‘Les mecs aussi sont concernés par
l’avortement’ ! J’en suis bien d’accord, mais alors qu’ils
manifestent en tant qu’hommes dans leur rapport d’hommes à
l’avortement et non plus en se contentant de nous voler nos
slogans à nous les femmes dont le rapport à l’avortement est
différent du leur, ô combien ! Assez du grotesque blessant
d’hommes criant ‘Nous sommes toutes des avortées’ ou comme
à Bobigny, faisant une monumentale gaffe du genre ‘Elles ont
avorté, jugez-les’, en réponse ‘souuen’ à notre ‘Nous avons avort
é, jugez-nous’ »

« Ne soutenons plus les souteneurs mes sœurs ! » dans Le


Torchon brûle, n°5, début 1973.

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
3. Des hommes exclus aux hommes (presque) absents (1990-…)

Faut-il mobiliser les hommes pour renouveler le féminisme ?


Rapport publié en juin 2011 par le think tank de gauche Terra Nova intitulé L’implication
des hommes, nouveau levier dans la lutte pour l’égalité des sexes.

Troisième vague féministe : DIVERSITE

- diversité des acteurs


(mixité),
DIVERSITE - diversité des enjeux
(intersectionnalité),
- diversité des stratégies

Affiche pour le 8 mars 2018 (Ville de Lyon)


Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
FEMME,
catégorie Critique de l’homogénéité de la catégorie « femme »
universelle ?
Pour Elsa Dorlin « ces courants (de la 2e vague) ont insisté sur le primat
Articulation à de la différence sexuelle, au détriment des autres différences sociales,
la question et contribué à forger la catégorie homogène de « femmes » comme
TRANS sujet politique des luttes féministes, en ne laissant guère de possibilités
pour travailler politiquement et théoriquement les différences internes
à ce groupe »
Concept de Elsa Dorlin , « Les renouvellements générationnels du féminisme : mais
GENRE pour quel sujet politique ? », L’Homme et la société, n°158, 2006
« Féminismes. Théories, mouvements, conflits ».
TRANSgenre /
CISgenre

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
DES engagements militants masculins : pluralité
des identités militantes et des ressorts de
l’engagement.

Les Les
HUMANISTES IDENTITAIRES

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
Comment comprendre à un niveau individuel que tel ou tel homme choisisse de militer ?
Tentative de portait des hommes féministes

Disponibilité

Proximité avec
DISPOSITIONS des militantes

Socialisation
primaire
« atypique »

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr
CONCLUSION : Alors, qu’est-ce que ça change ?

Structures pré- Changements


CONTROVERSE
existantes sociaux

Université Lyon 1 – 2018 – Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA muriel.salle@univ-lyon1.fr