Vous êtes sur la page 1sur 118

Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 1

Chapitre 1

Le circuit économique simple, page 10 Page 11

i ce 1 i ce 2
E xe rc E xe rc

1. Quels services de l’Etat assurent la sécurité des 1. Du point de vue d’une entreprise, quels sont les deux
citoyens et du pays? rôles principaux des ménages ?
Police, armée – Fournir force de travail = salariés
2. Pourquoi l’Etat doit-il intervenir dans l’économie du – Consommer les biens et services produits =
pays? consommateurs
Pour garentir les équilibres économiques indis-
pensables à la population et aux entreprises. 2. De quelles manières les entreprises jouent-elles
3. Citez quelques interventions de l’Etat. > un rôle économique ?
Redistribution équitable des revenus, lutte contre
Production et commercialisation de biens et
les crises économiques et le chômage, etc.
de services
4. Quels sont les problèmes actuels rencontrés par l’Etat
providence? > un rôle social ?
Le coût de l’Etat providence augmente plus vite Emploi de salariés, formation (notamment d’ap-
que les revenus de l’Etat, cela provoque une prentis), etc.
augmentation de la dette publique dangereuse
pour l’équilibre financier le l’Etat. 3. Si l’entreprise recherche avant tout le profit, en quoi
pensez-vous que cela pourrait nuire aux ménages ?
5. Donnez votre avis à ce sujet.
Libre L’entreprise cherchera à faire des économies par
exemple :
– Baisse des salaires
– Production de biens et de services de moins
bonne qualité, etc.

i ce 3
E xe rc

1. Sachant que l’Etat prélève des impôts auprès des


ménages, que pensez-vous que ces derniers reçoi-
vent en échange ?
Education accessible pour tous, construction et
entretien d’infrastructures routières, divers
services administratifs, etc.
2. Pouvez-vous donner un exemple d’entreprise dont le
principal client serait l’Etat?
Industrie de l’armement, etc.
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 2

Page 12

i ce 4
E xe rc

Complétez le schéma ci-dessous en indiquant la nature des flux circulant entre les
différents agents économiques.

Travail

Salaire

Services

Etat

Impôts

Prix
Services

Ménages

Biens &
Services
Travail
Impôts
Salaire

Biens &
Prix Services

= argent

Entreprises
= services

= biens
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 3

Page 14

i ce 4
E xe rc

Complétez par un exemple en respectant le sens de la flèche et le genre de flux.

Flux monétaire

Entreprise > Etat ex. Impôt sur le bénéfice, Taxes, etc.

Etat > Ménage ex. Rentes AVS, AI, Subsides aux primes de caisse maladie,
etc.

Entreprise > Banque ex. Intérêts sur emprunts bancaires, commissions sur
placements, etc.

Flux de biens ou de services (flux réel)

Entreprise > Ménage ex. Des marchandises (ecran plasma, produits


d’alimentation, etc.), des services (assurances, etc.)

Etat > Ménage ex. Sécurité, routes, hôpitaux, etc.

Entreprise > Reste du monde ex. Produits d’exportation (machines, chocolat, services
dans les domaines banque et assurance
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 4

Chapitre 2

L’entreprise, page 16 Page 18

i ce 1 i ce 2
E xe rc E xe rc

Un bûcheron va en forêt couper du bois. Il vend ce bois 1. Le travail et les capitaux ne suffisent pas à faire le
CHF 200.– à une scierie. Celle-ci débite des planches succès d’une entreprise ; encore faut-il avoir ce
qui sont livrées à un menuisier ébéniste pour «petit plus» qu’est l’esprit d’entreprise. A votre avis,
CHF 350.–. L’ébéniste réalise une table de cuisine et la de quoi s’agit-il ?
revend à un magasin de meubles CHF 1’000.–. Ce
Créativité, goût du risque, esprit d’innovation
dernier l’expose dans une vitrine au prix de CHF 1’500.–.
2. Différentes personnes apportent à l’entreprise les
1. Quelle est la richesse créée par chaque intermé- moyens dont elle a besoin. Qui apporte
diaire ?
> le capital financier ?
CHF 1’500.–
Les bailleurs de fonds (banque, propriétaires
2. Calculez en francs la valeur ajoutée par chacun.
ex chef d’entreprise, actionnaires, etc.)
Bûcheron CHF 200
Scierie CHF 150 > l’esprit d’entreprise ?
Ebéniste CHF 650 Le chef d’entreprise
Magasin CHF 500
> le capital technique ?
Total CHF 1’500
Le chef d’entreprise ou acheté grâce au capital
financier
3. La valeur ajoutée permet de rémunérer le travail, le
capital financier et le savoir-faire (ou esprit d’entre-
prise). Comment nomme-t-on la rémunération

> du travail?
Salaire
> de l’esprit d’entreprise ?
Bénéfice
> du capital financier ?
Intérêts
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 5

Chapitre 3

Les environnements de l’entreprise, page 21 Page 23

i ce 3
i ce 1 E xe rc
E xe rc

1. De quels éléments du macro-environnement parle-


1. De quels éléments du macro-environnement parle-
t-on dans le Document 3 ?
t-on dans le Document 1 ?
Elément écologique, légal et économique
Economique, politique
2. Pour quelles raisons la Suisse a-t-elle mis en place
2. D’après le premier paragraphe du Document 1, une loi sur le CO2 ?
quelles sont les principales raisons de la récession Pour essayer de respecter les engagements pris
économique ? lors de la signature du protocole de Kyoto.
Morosité des consommateurs, arrêt des inves- 3. Dans quel cas la Suisse introduira-t-elle une taxe sur
tissements des entreprises, attentats, etc. le CO2 ?

3. Quelle est l’industrie qui profite le plus des instabi- Si les émissions de CO2 ne peuvent pas être
lités liées à la guerre, et pourquoi ? réduites seules de 10 % par une responsabilisa-
tion des agents économiques utilisant les agents
Industrie de l’armement fossiles.
4. Quelle industrie a été particulièrement mise à mal 4. Quel organisme prélève le centime climatique ?
après les attentats terroristes de septembre 2001 ? La fondation centime climatique
Quelle semble être la seule issue possible pour la
survie de celle-ci? 5. A combien s’élève le centime climatique ?

Les transporteurs aériens, 1.5 centimes par litre de carburant


La seule issue est le soutien financier de l’Etat

Page 22

i ce 2
E xe rc

1. A la lecture du Document 2, pouvez-vous dire de quel


domaine de leur macro-environnement les entre-
prises touristiques devront particulièrement tenir
compte à l’avenir ?
Démographique
2. Citez quelques types d’entreprises du secteur touris-
tique dont les activités devraient s’adapter à cette
nouvelle clientèle.
Tour opérateurs (Voyagistes), hôtels, restaurants,
stations thermales/balnéaires/de ski, etc.
3. A part le tourisme, quel autre secteur économique
pourrait-il être touché par le vieillissement de la popu-
lation?
Industrie pharmaceutique/santé, tous les sec-
teurs économiques d’une façon générale, etc.
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 6

Page 23

i ce 4
E xe rc

A quel élément du macro-environnement se rattachent les exemples suivants :

Le recyclage des déchets Ecologique

La nouvelle loi sur le crédit à la consommation Légal

La baisse du taux de mortalité Démographique

La mode des produits bio Socioculturel

La baisse du chômage dans le pays Economique

Une initiative populaire pour les énergies renouvelables Politique

La hausse du taux Libor par la BNS Economique

Page 25 Page 26

i ce 5 i ce 7
E xe rc E xe rc

1. De quel élément du micro-environnement parle-t-on 1. De quel élément du micro-environnement parle-t-on


dans le Document 5 ? dans le Document 7 ?
Concurrents – Clients Clients
2. Pouvez-vous définir ce qu’est une «part de marché»? 2. Comment appelle-t-on un organisme tel que la FRC?
Sur l’ensemble des ventes d’un certain type de Lobby (Association, groupe de pression)
produit, part qui revient à une entreprise donnée.
3. A en croire le Document 7, quels sont les types d’en-
3. Hormis leurs prix, que devra observer une entreprise treprises qui ont été particulièrement touchées par
chez ses concurrents ? les actions récentes de la FRC ?
Innovation technologique (du produit ou de la tech- Alimentation, grande distribution
nique de fabrication), type de clientèle, image de
4. De quelles manières la FRC peut-elle faire pression
marque, etc.
sur les entreprises ?
Mauvaise image dans les médias, appel au
i ce 6 boycott, etc.
E xe rc

1. De quel élément du micro-environnement parle-t-on


dans le Document 6 ?
Clients – Concurrents
2. De quelle manière l’entreprise peut-elle agir sur le
prix afin de stimuler la consommation ?
Baisser le prix, offrir plus pour le même prix, etc.
3. En dehors d’un prix avantageux, citez quatre autres
objectifs recherchés par le consommateur d’un
produit ?
Qualité, image de marque, utilité, esthétique,
service après-vente, garantie
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 7

Page 27 Page 29

E xe rc
i ce 8 c i ce 1 0
Exer

1. A quel élément du micro-environnement les passifs 1. Dans le jargon économique, on parle souvent de rela-
du bilan font-ils allusion ? tions « win-win », ce qui signifie que chacun des
partenaires a quelque chose à gagner. Dans le docu-
Fournisseurs de capitaux ment ci-contre, quels sont les avantages respectifs
2. Qui fournit généralement les fonds propres ? des entreprises (ex. Volkswagen) et de leurs four-
nisseurs ?
Chef d’entreprise, les actionnaires, etc.
– Fournisseur > Ventes assurées
3. Que souhaitent en général les fournisseurs de capi- – Entreprise (Volkswagen) > Réduction de la
taux étrangers ? (2 réponses) masse salariale, savoir-faire du fournisseur,
Intérêt sur la somme prêtée, remboursement à durée de montage réduite, etc.
l’échéance
2. Ce texte met en évidence les effets néfastes d’une
« guerre » menée contre ses fournisseurs. Décrivez,
sur la base de votre propre raisonnement, comment
cette stratégie s’est retournée contre les fabricants
de microprocesseurs.
Page 28 Les fabricants de chips font jouer la concurrence
entre leurs fournisseurs de silicium > Les
i ce 9
E xe rc producteurs de siliciums se font une guerre des
prix > Baisse des revenus de la vente de silicium
1. De quel élément du micro-environnement parle-t-on > Seuls les producteurs les plus forts survivent
dans le Document 8 ? > Il ne reste plus que deux producteurs sur le
Syndicats marché > Ils sont en situation de force et
peuvent imposer leurs prix aux fabricants de chips
2. D’après le Document 8, quel est le rôle principal d’un > Lorsque l’un des deux producteurs est détruit
syndicat ? par un incendie, la quantité de silicium sur le
Défense des salariés – Négociation avec les entre- marché diminue brutalement du jour au lendemain
prises > le prix du silicium monte en flèche.

3. Qu’entend-on par « paix du travail » ?


Accord tacite entre les syndicats et le patronat
visant à éviter les grèves et les conflits sociaux
4. En dehors des périodes de crise, quelles pourraient cic e 1 1
Exe r
être les tâches d’un syndicat?
Négociation des réévaluations du niveau des Les objectifs des différents acteurs du micro-environ-
nement peuvent être en contradiction.
salaires, négociation des conventions collectives,
gestion des conflits entre salariés et employeurs, Trouvez quelques exemples.
défense des intérêts généraux des salariés, etc.
– Si les fournisseurs de capitaux veulent plus d’in-
5. De quelle manière sont organisés les syndicats en térêts, l’entreprise devra augmenter ses prix pour
Suisse? les payer > désavantage pour les clients
Réponse – Si les fournisseurs font payer davantage pour
leurs biens ou services, l’entreprise répercutera
cette hausse sur ses prix > désavantage pour
les clients
– etc.
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 8

Chapitre 4

L’éthique d’entreprise, page 32 Page 33

i ce 1 i ce 3
E xe rc E xe rc

1. En quoi pensez-vous qu’une entreprise peut faire 1. Quel type de lien l’UBP entretient-elle avec ses
des économies en poursuivant des objectifs écolo- employés en les tenant informés des avancées du
giques ? projet décrit dans le Document 3 ?
Contrôle de la consommation d’eau et d’énergie, UBP cherche à tisser des liens émotionnels/affec-
diminution de la masse de déchets, etc. tifs
2. Expliquez comment les objectifs sociaux pourraient 2. Quelle conséquence une telle action peut-elle induire
entrer en contradiction avec les objectifs de renta- sur la fidélité de ses employés envers l’UBP ?
bilité.
Les employés se sentent impliqués dans un projet
Quelques exemples : commun avec leur entreprise, donc ils sont plus
– Si l’entreprise veut former plus d’apprentis, cela fidèles
lui coûte de l’argent (salaire du formateur, coût
3. Que cherche à faire l’UBP en impliquant ses fournis-
des erreurs de l’apprenti, temps non-productif seurs habituels dans son action citoyenne?
lié à la formation, etc.)
A créer un lien affectif, en les impliquant dans
– Si l’entreprise veut verser plus que le minimum
leurs projets sociaux > renforcer le partenariat
requis d’assurances sociales (2e pilier, etc.)
pour ses employés, cela lui coûte plus cher 4. D’après le Document 2, quel est l’objectif principal de
– Si l’entreprise veut offrir de meilleures condi- McDonald’s en s’associant au label Max Havelaar?
tions de travail à ses salariés (mobilier ergo- Améliorer son image
nomique, garderie d’entreprise, abonnements
de fitness pour les employés, piqûres contre la 5. A votre avis, s’agit-il plutôt d’une action à vocation
grippe en hiver, etc.), cela lui coûte cher commerciale ou d’une action « citoyenne » ?

3. Quelle conséquence néfaste pouvez-vous imaginer C’est discutable, mais plutôt action commer-
pour une entreprise qui se désolidariserait de son envi- ciale…
ronnement social ou écologique? 6. Quelle différence faites-vous entre l’initiative de
Si l’entreprise traite mal ses employés ou pollue la McDonald’s et celle de l’UBP ? Laquelle des deux
nature environnante, elle risque de devoir payer initiatives trouvez-vous « la plus éthique », et pour-
cher en procès, en dommage-intérêts, etc., quoi ?
mauvaise publicité dans les médias et auprès des UBP ne fait pas la publicité de son engagement
consommateurs > baisse des ventes. citoyen, contrairement à McDonald’s. On ne peut
pas vraiment juger si une action est plus éthique
4. A long terme, quels sont les avantages concurrentiels
des entreprises «citoyennes» par rapport aux entre- qu’une autre, mais on peut dire qu’une action
prises qui ne se soucient ni d’écologie ni de social? visant uniquement à faire de la publicité, et qui
n’est pas une réelle vision à long terme d’intégra-
Moins de scandales, meilleure image, meilleure tion sociale et écologique ne peut pas être consi-
productivité des employés, moins de grèves, plus dérée comme éthique.
de fidélité des employés, préservation des
ressources naturelles dont elle a besoin pour fonc-
tionner, etc.
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 9

Chapitre 5

L’Etat et le droit, page 36 Page 37

i ce 1 i ce 2
E xe rc E xe rc

1. Indiquez quelques implications juridiques dans les 1. Indiquez quelles lois réglementent les situations
grandes étapes de votre vie privée. suivantes :
– contrat de mariage, divorce, succession > Mariage
(vie privée)
code civil
– contrat de bail, d’apprentissage, de travail (vie
professionnelle) > Leasing
2. Sur le plan fédéral, quel pouvoir politique impose loi sur le crédit à la consommation
les lois fédérales ?
> Vol avec brigandage
Le pouvoir législatif vote les lois (chambres fédé-
rales), le pouvoir exécutif contrôle l’application code pénal
(conseil fédéral)
> Succession
3. A quelle condition la jurisprudence peut-elle deve-
nir élément d’une loi ? code civil
Si elle est constante et générale > Meurtre avec préméditation
4. A quelle source du droit les éléments suivants se code pénal
rattachent-ils ?
> Création d’une société anonyme
> Livre sur les droits du locataire
code des obligations
doctrine
2. Indiquez deux domaines dans lesquels les lois sont
> Arrêt du Tribunal fédéral
particulièrement divergentes selon les cantons.
jurisprudence
loi scolaire/fiscalité
> Habitude de tenir un chien en laisse dans un
restaurant
coutume
> Article 41 du Code des obligations
loi
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 10

Page 38 Page 41

i ce 3 i ce 4
E xe rc E xe rc

1. Que vous inspire comme réflexion la lecture du 1. Citez les principaux droits fondamentaux accordés
Document 2 concernant ce droit étranger ? par la Constitution suisse.
La situation des jeunes est difficile en Iran. Il – liberté de conscience et de croyance
semble inconcevable de punir en Suisse des jeunes – liberté d’opinion et d’information
de cette manière…
– liberté d’établissement
2. Indiquez quelques divergences juridiques dans le – liberté d’association
monde concernant : – liberté économique (choix profession, etc.)
> Le mariage – liberté syndicale
La bigamie est interdite chez nous et permise – liberté des médias
ailleurs – liberté de la langue
> L’âge du permis de conduire – liberté de la science
– liberté de l’art
21 ans aux USA, 18 ans en suisse
– liberté de réunion etc.
> La peine maximale
– droit à la vie et liberté personnelle
20 ans en Suisse, plusieurs siècles en France et – protection de la sphère privée
aux USA
– égalité
> La circulation automobile – droit au mariage et à la famille, etc.
A droite en Suisse, à gauche en GB 2. A partir de quel âge le Code pénal suisse est-il appli-
> Quelles conclusions pouvez-vous en tirer ? cable en Suisse ? (cf. lecture complémentaire 1)

Le droit est très différent selon les pays 7 ans


3. Citez les trois formes de peines privatives de liberté
prévues par le Code pénal suisse.
Réclusion, emprisonnement, arrêt
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 11

Page 42

i ce 5
E xe rc

A quelle partie du droit public se rattachent les faits suivants ?


Constitutionnel Pénal Administratif Procédure
La dignité humaine doit être respectée et protégée. x
L’inculpé détenu est conduit sans délai devant l’autorité
qui a décerné le mandat d’arrêt et est interrogé par celle- x
ci sur les faits de la cause dans les 24 heures.
La législation sur l'énergie nucléaire relève de la x
compétence de la Confédération.
Celui qui, cédant à un mobile honorable, notamment à la
pitié, aura donné la mort à une personne sur sa x
demande sera puni de l’emprisonnement.
La veuve a droit à une rente de veuve. x
Le Conseil fédéral est l’autorité directoriale et exécutive
de la Confédération.
x
Chaque époux peut faire opposition au commandement
x
de payer.
La Confédération légifère sur la protection des animaux. x
Le juge pourra expulser du territoire suisse, pour une
durée de trois à quinze ans, tout étranger condamné à la x
réclusion.
L’impôt sur le revenu a pour objet tous les revenus du
x
contribuable.
Le capital social de la Banque Nationale est de x
Fr. 50 millions.

i ce 6
E xe rc

1. A l’aide de la table des matières du Code des obliga- 3. Qu’est-ce que le Registre du commerce ? Toutes les
tions, indiquez : entreprises y sont-elles inscrites ?
> 4 contrats très couramment utilisés Registre public qui tient à jour des renseignements
concernant les entreprises inscrites
Apprentissage, bail, travail, vente, mandat
Non, l’inscription est obligatoire seulement dans
> 4 formes juridiques de société souvent rencontrées certains cas (voir partie 3)
dans les entreprises
4. Dans le domaine des droits réels, donnez pour chaque
Société anonyme, société coopérative, société en cas un exemple :
nom collectif, société à responsabilité limitée
> de chose mobilière
> 4 papiers-valeurs
Véhicule, argent, meubles, etc.
Chèque, action, obligation, bon de participation
> de chose immobilière
2. Trouvez un synonyme à l’expression raison de
commerce Maison, terrain, garage, etc.
Raison sociale
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 12

Page 43

ice 6 (suite)
Exerc

5. Qu’est-ce que le Registre foncier ? Quelle est son 7. Les éléments suivants font-ils partie du Code civil
utilité ? (CCS) ou du Code des obligations (CO) ?
Registre public qui tient à jour le nom de tous les
propriétaires de biens immobiliers. Il permet de CO CCS
connaître le nom des propriétaires de terrains, Société anonyme x
d’immeubles, etc.
Copropriété x
6. A quelle partie du droit (public ou privé) appartien- Association des amis x
nent les éléments suivants : des oiseaux
Testament x
Privé Public
Chèque x
Contrat de bail x
Contrat de travail x
Poursuites x
Fondation Giannada x
Egalité entre homme et
x Curatelle x
femme
Election d’un député x
aux Chambres fédérales
8. Dans les situations suivantes s’agit-il de droit inter-
Divorce x national privé ou public ?
Etablissement d’un
x International International
chèque public privé
Viol x Extradition d’un
x
x criminel de guerre
Héritage
Mariage d’un Suisse x
Impôt sur les x avec une Espagnole
successions
x Contrat de travail entre
Contrat de travail
un ressortissant
x x
Hypothèque allemand et une
entreprise suisse
Droit du travail x
Accord bilatéral sur le
TVA x
transport ferroviaire
x
entre la Suisse et la
France
Location d’un chalet de
vacances par une x
famille belge en Valais
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 13

Cas pratique

Page 44

i ce 1 i ce 3
E xe rc E xe rc

1. A partir du Document 1, identifiez les principaux En visitant le site internet www.mcdonalds.ch, indiquez
concurrents d’un fast food (même gamme de prix et quelques solutions proposées par l’entreprise pour
de services, public cible similaire). répondre aux contraintes écologiques d’un fast food.
Migros, Coop, les self-services et les restaurants Portez une attention particulière aux domaines suivants:
qui tentent d’imiter le style Mac Do. Emballage, Electricité, Développement durable,
Transport, Graisses usagées, Ecobilan, Animaux, Blé.
2. Quel concurrent prend le contre-pied et sur la base
• Chez McDonald’s, les questions écologiques occu-
de quels arguments de vente ?
pent une place prépondérante dans toutes nos
La chaîne Manora prend en effet le contre-pied activités: de la formation de nos collaborateurs à
des autres géants de l’alimentaire. Les clients la conception de nos restaurants, de la prove-
viennent chez Manora pour avoir quelque chose nance de nos matières premières à la gestion de
d’autre et manger sainement. l’énergie. McDonald’s Suisse a mis au point une
stratégie appropriée et dispose depuis 1990 d’un
département se consacrant exclusivement à la
protection de l’environnement. Il recherche de
Page 45 concert avec les autorités, les communes, les
associations et les partenaires-fournisseurs de
i ce 2 l’entreprise des solutions optimales dans tous
E xe rc
les secteurs de l’écologie.
Selon l’auteur de l’article du Document 2, dans quels • Emballage
domaines les firmes de restauration rapide provoquent- Une étude de l’Office fédéral de l’environnement,
elles un énorme gâchis ? des forêts et du paysage (OFEFP) a démontré
– l’agriculture industrielle : spéculation foncière, que le recours à de la vaisselle réutilisable dans
flambée de l’obésité et de la violence outre- les restaurants McDonald’s porterait plus
Atlantique, manipulation du système éducatif, atteinte à l’environnement que l’utilisation de ses
etc. emballages. Leur qualité première est de préser-
– les terribles conditions de travail de la main- ver l’hygiène et la chaleur des aliments. Leur
d’œuvre – souvent immigrée, illettrée et non-anglo- conception tient compte de la préservation de
phone – qui constitue les rouages « jetables » des l’environnement : ils sont composés de carton
abattoirs, restaurants et autres chaînes de recyclé, de papier ou de polystyrène expansé sans
conditionnement. CFC.
Ce puissant lobby lutte contre l’implantation des Ce sigle devient très répandu sur ses emballages.
syndicats dans ses entreprises, contre toute amélio- Il indique la part de matériaux recyclés utilisés
ration salariale et contre toute réglementation de la pour leur fabrication (par exemple 72% de carton
sécurité au travail et de l’hygiène alimentaire. recyclé pour l’emballage des frites).
• Électricité
Depuis 1997, McDonald’s participe au programme
d’économie d’énergie mis sur pied par la
Confédération Energie 2000. Ses installations
sont particulièrement performantes dans ce
domaine. Outre les récupérateurs de chaleur
installés en cuisine, le contrôle régulier des appa-
reils de cuisson assure un rendement optimal.
L’utilisation de l’eau est strictement gérée.
Le restaurant écologique de Berthoud (BE) : les
panneaux solaires permettent de réinjecter de
l’énergie électrique dans le réseau public.
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 14

ice 3 (suite)
Exerc

• Développement durable Animaux IP-Suisse


McDonald’s s’engage à respecter le principe de l’écoef- – Traçabilité jusqu’à l’éleveur
ficience et du développement durable. McDonald’s – Respect des exigences détaillées concernant l’éle-
entend jouer son rôle dans la sauvegarde des vage des animaux
ressources naturelles, l’économie d’énergie et l’utili-
– Nourriture principalement au moyen de fourrage
sation de matières premières recyclées.
produit par l’exploitation
• Transport
– Pas de nourriture contenant des produits géné-
McDonald’s privilégie l’utilisation du rail grâce à un tiquement modifiés
système élaboré de transbordement des containers.
– Utilisation de médicaments uniquement sur ordon-
Pour ce qui est de la route, une planification rigou-
nance du vétérinaire
reuse permet de réduire les transports. Ses camions
utilisent un diesel écologique appelé « Greenergy ». – Transport respectant les besoins des animaux
Ses teneurs en soufre sont quasi inexistantes et – Examen régulier par un organe de contrôle neutre
ses émanations de particules inférieures de 30 % • Blé
par rapport à un diesel standard. McDonald’s s’approvisionne en blé pour ses petits
Le système de transbordement spécialement mis au pains dans les fermes de ses membres depuis 1999
point pour McDonald’s peut être activé par le chauf- déjà. Les paysans IP-Suisse répondent aussi aux
feur. exigences de McDonald’s concernant un élevage et
• Graisses usagées une alimentation des animaux conformes à l’espèce
McDonald’s a introduit la collecte des eaux usées et proche de la nature. Depuis le début de 2002, une
dans des conteneurs séparés pour ainsi maintenir part de plus en plus importante de viande – les
le système de recyclage à un haut niveau. De plus, steaks hachés utilisés pour ses hamburgers – et de
un examen permanent des possibilités de revalori- ses produits laitiers provient de bœufs ou vaches
sation est effectué. élevés dans des fermes suisses bénéficiant du label
IP-Suisse. D’ici fin 2003, McDonald’s veut que son
• Écobilan
approvisionnement total en viande de bœuf provienne
L’écobilan McDonald’s constitue l’une des principales de telles exploitations.
bases du controlling de ses performances écolo-
Blé IP-Suisse
giques et sert à fixer ses objectifs environnemen-
taux. – Traçabilité jusqu’au lieu de production
• Animaux – Interdiction d’utiliser des régulateurs de crois-
sance, fongicides et insecticides
L’un de ces partenaires est IP-Suisse (Association
suisse des paysans et paysannes pratiquant la – Interdiction d’utiliser des herbicides en automne
production intégrée). – Limitation des apports d’engrais (phosphate/
nitrate)
– Utilisation de boue d’épuration interdite
– Contrôles réguliers par une instance neutre

i ce 4
E xe rc

Page 46
Dans quels domaines la réglementation est-elle spécia-
lement stricte pour une telle entreprise ?
i ce 5
Dans la réglementation de la sécurité au travail et de E xe rc
l’hygiène alimentaire.
Quels sont les groupes de pression, ou « lobbies »,
susceptibles d’influencer un fast food ?
Les syndicats, l’Etat, l’Association Suisse des
Consommateurs (ACS), les groupements de santé
luttant contre l’obésité, etc.
Vivre l’entreprise 1 Module 1 • 15

Page 46 Page 49
i ce 6 i ce 8
E xe rc E xe rc

1. Quels sont les principaux fournisseurs d’une telle 1. A partir du Document 4, indiquez les principales moti-
entreprise ? vations de la clientèle qui font le succès de ce type
Les principaux fournisseurs suisses sont : de restauration.
Petits pains : La proximité ; la rapidité et la praticité ; la curio-
Fortisa AG, Viande de boeuf/ viande de
Zuchwil, Suisse porc/jambon/bacon : sité alimentaire ; le rapport qualité/prix ; la liberté
Grieder AG, Oensigen, Suisse
et la convivialité.
Logistique : HLS AG,
Salade :
Oensingen, Suisse
Leuenberger AG, 2. A quel secteur économique appartient la restaura-
Dänikon, Suisse
tion ?
Pommes frites : Boissons : Elle appartient au secteur tertiaire.
Frigemo SA, Coca-Cola AG,
Cressier, Suisse Dietlikon, Suisse
3. Quels sont les partenaires engagés au niveau de l’em-
Milkshakes, ploi ?
sundaes :
Nestlé SA,
Vevey, Suisse
Des agents immobiliers ; des agriculteurs ; des
Graisses spécialistes, etc.
alimentaires : Eau minérale : Sources
Crème à café, Minérales Valser SA,
Nutriswiss AG,
sucre, café :
Lyss, Suisse +
Merkur AG,
Vals, Suisse 4. Qu’est-ce que le franchisage? Qu’obtient le franchisé
Florin AG,
Muttenz, Suisse
Berne, Suisse comme avantages ? Que doit-il assurer en contre-
partie ?
2. Dans quelle mesure l’entreprise peut-elle exercer
une pression sur ses fournisseurs ? Visitez internet, La franchise est une forme extrêmement dyna-
www.mcdonalds.ch, rubrique Partenaires. mique du commerce d’aujourd’hui. En s’appuyant
En plus des contrôles internes et officiels rigou- sur un réseau partenaire qui lui fournit une marque,
reux, McDonald’s soumet ses matières premières une image, des outils de marketing et de promo-
et ses produits finis à des tests réguliers et tion, le franchisé bénéficie d’une garantie appré-
approfondis, exécutés par des organismes et des ciable en période d’incertitude économique. Via la
laboratoires indépendants. Ces tests sont effec- franchise, la restauration rapide permet de
tués dans chaque restaurant, sans préavis, au nombreuses reconversions professionnelles. En
moins quatre fois par an. Ils constituent une contrepartie, le franchisé s’acquittera d’une rede-
garantie supplémentaire de sécurité alimentaire et vance régulière à titre de contribution.
de qualité de ses produits. C’est pourquoi, 5. Qu’est-ce qu’une PME ?
McDonald’s peut exiger une qualité auprès de ses
Les établissements de restauration rapide sont
fournisseurs qui doivent répondre à ces normes.
des PME. Une PME est une petite et moyenne
Dans le cas contraire, McDonald’s peut ainsi chan-
entreprise qui comprend de 1 à 500 employés.
ger de partenaires.
6. Dans quels endroits sont localisés ces restaurants ?

Page 47 Ces restaurants sont localisés dans les centres


villes, dans les centres commerciaux, au cœur des
i ce 7 quartiers de bureaux, dans les banlieues. Elle se
E xe rc
développe aussi depuis quelques années dans des
1. Dans le Document 3, quelles catégories de clientèle zones de chalandises plus restreintes (villes
s’intéressent particulièrement à ce genre de restau- moyennes, quartiers) ou plus spécifiques (gares,
ration ? stations-service, aires de repos sur les auto-
Plébiscitée par les jeunes et adoptée par les routes). Bref, là où nous passons notre quotidien.
familles.
2. Quelle catégorie est favorisée au niveau de l’emploi?
La catégorie favorisée au niveau de l’emploi est
celle des jeunes.
3. Pour quel secteur économique ces restaurants
offrent-ils un débouché intéressant ?
Pour les filières agroalimentaires et pour de
nombreuses économies locales.
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 16

Chapitre 2

L’organisation structurelle, page 58

i ce 1
E xe rc

Voici l’organigramme d’un magasin vendant des pièces détachées pour les automobiles :

Direction

Vente Comptabilité Administration

Vendeur 1 Magasinier Aide comptable

Vendeur 2

1. Quels sont les différents services ou départements qu’on peut relever sur ce schéma ?
Vente, comptabilité et administration
2. Combien d’employés comptent ce commerce ?
Quatre
3. Quel type de lien est entretenu entre la direction et les différents éléments de cet organigramme ?
Hiérarchique
4. Citer quelques tâches pouvant être accomplies par la direction.
Organiser le travail, contrôler de bon déroulement du travail, encadrer et motiver les collaborateurs, prendre des
décisions, fixer les objectifs de l’entreprise, etc.
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 17

Page 59

i ce 2
E xe rc

L’entreprise Concept-Conseil info SA compte huit collaborateurs, y compris deux des actionnaires fondateurs, Jacques
Pierrafeu et Julie Landru.
J. Pierrafeu assume la direction de l’entreprise. Pour assurer les relations avec les autres départements et le suivi des
affaires courantes, une assistante de direction, L. Monney a été engagée.
J. Landru, en sa qualité de diplômée de la Haute école de gestion s’occupe de l’administration et de toutes les ques-
tions relatives au personnel.
R. Zetler s’occupe de la recherche et du développement (R&D) des programmes informatiques. Pour effectuer son travail,
deux informaticiens ont été engagés, J. Pignot et P. Horner.
A. Picadali s’occupera des relations publiques et du développement de la stratégie marketing. U. Lambor sera attaché
à ses services en tant que gestionnaire commercial.
Représentez schématiquement la structure de l’entreprise en établissant un organigramme le plus adapté aux besoins
de fonctionnement de Concept-Conseil info SA.

Direction
J. Pierrafeu

Assistante de Direction
L. Monney

Administration et personnel Recherche et développement Marketing


J. Landur R. Zetler A. Picadali

Informaticien Informaticien Gestionnaire commercial


J. Pignot P. Horner U. Lambor

Page 60

i ce 3
E xe rc

1. Selon le document 1, quelle fonction pourrait repré-


senter le bout de lard au centre de la pizza ?
Fonction Direction
2. Expliquez en vos propres termes ce que signifie
« interaction collaborative ».
Agir ensemble, travailler ensemble, collaborer
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 18

Page 61

i ce 4
E xe rc

1. Parmi les affirmations suivantes, laquelle définit le 2. A l’aide de l’organigramme ci-dessous, veuillez indiquer:
mieux la structure d’une entreprise : > une relation hiérarchique entre :
Une relation hiérarchique entre Julie et Eric
❑ Le ton sur lequel les ordres sont donnés
> une relation de collaboration interne à la fonction

x La façon dont la division et la coordination des entre :
tâches sont assurées Une relation de collaboration internet à la fonction
entre Eric et Jeanne
❑ La façon dont la hiérarchie des postes est construite > une relation de collaboration interfonctionnelle
entre :
❑ Le processus de prise de décision
Une relation de collaboration interfontionnelle
entre Eric et Chloé

Julie Anne Bernard


Directrice des Secrétaire Directeur
ventes technique

Eric Jeanne Chloé Charles Marie


Clientèle Clientèle Administration Ingénieur Ingénieure
Suisse/Europe monde création création

Clara Claudio Pascal Lucas Paul


Responsable Responsable Apprenti Technicien Technicien
interne interne

Page 63

i ce 5
E xe rc

A votre avis, quel type de structure les entreprises


suivantes devraient-elles adopter ?
> Nestlé
structure matricielle
> Une entreprise familiale active dans la fabrication et
la commercialisation de mécaniques d’horlogerie
structure divisionnelle ou fontionnelle
> Une banque cantonale
structure divisionnelle ou matricielle
> Une SA de moyenne importance active dans l’ex-
portation de lait en poudre
structure fonctionnelle
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 19

Page 65

i ce 6
E xe rc

Voici six structures d’entreprise. Placer chaque structure dans la case correspondant le mieux aux critères :
Structure hiérarchique, Structure divisionnelle, Structure matricielle, Structure « staff & line », Structure fonction-
nelle, Structure plurilinéaire.
Critère de choix pour la structure Type de structure
Une répartition par type d’activité et par type de produit,
public-cible, région ou projet. Chaque poste de travail Structure matricielle
dépend de deux lignes hiérarchiques.
Une répartition par type de produit, par marché ou par
Structure divisionnelle
zone géographique.
Un chef aura deux types de collaborateurs : ses subor-
donnés travaillant dans son département et des individus Structure staff & line
exerçant une fonction de conseil.
Une répartition par type d’activité (fonction). Structure fontionnelle
Un individu travaille pour plusieurs chefs spécialisés dans
Structure plurilinéaire
un domaine particulier.
Chaque individu n’a qu’un seul chef. Structure hiérarchique
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 20

Chapitre 3

L’organisation procédurale, page 67

i ce 1
E xe rc

La société KRISSIS, PME spécialisée dans la décoration, procède de la manière suivante pour recruter un nouvel employé:
la secrétaire fait un appel de candidature en passant une annonce par voie de presse ou en prenant contact avec divers
partenaires. L’assistant du directeur effectue un tri des candidatures sur la base des lettres de motivation et des CV.
Puis, la secrétaire fixe un rendez-vous aux candidats retenus pour un entretien. Le directeur procède aux entretiens
d’embauche et après réflexion sélectionne un candidat. L’assistant du directeur finalise le nouveau contrat de travail.

Le directeur de KRISSIS vous demande de compléter le processus d’engagement de personnel.

Input Besoin d’un nouvel employé


Recherche de candidat
1. La secrétaire passe une annonce dans la presse et prend contact avec des agences de placement
2. L’assistant du directeur trie les dossiers transmis par la secrétaire
3. La secrétaire fixe les rendez-vous aux candidats retenus pour un entretien
4. Le directeur choisit le nouveau candidat suite aux entretiens d’embauche et transmet les informations à son
assistant pour finaliser le contrat d’engagement
5. L’assistant prépare le contrat d’engagement
6. Le contrat est signé entre les parties

Page 69

i ce 2
E xe rc

Dans le cadre d’un hôpital, relier des différentes actions au processus concerné.

Actions Processus
Accueillir le patient ❒
Calculer les honoraires ❒ ❒ Prise en charge et Accueil
Injecter des anticoagulants toutes les 3 heures ❒
Envoyer les urines au laboratoire d’analyse ❒
Ausculter le patient ❒ ❒ Analyse et Diagnostique
Envoyer la facture au patient ❒
Enregistrer un changement de caisse-maladie ❒
Prescrire un traitement ❒ ❒ Soins et Traitements
Etablir un diagnostique ❒
Enregistrer les coordonnées du patient ❒
Ecouter le patient qui décrit ses symptômes ❒ ❒ Facturation
Analyser les résultats reçus du laboratoire ❒
Opérer à cœur ouvert ❒
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 21

Page 70

i ce 3
E xe rc

• citez les différents processus qui pourraient exister


dans ce restaurant
Processus :
– Accueil des clients
– Enregistrement d’une commande
– Exécution de la commande
– Facturation

Pages 71-72

i ce 4 c e 4 ( s ui t e )
E xe rc Exerc i

Situation : à partir de farine et d’autres ingrédients un 5. Illustrez la situation décrite par un schéma.
aide boulanger réalise de la pâte. Cette pâte est ensuite
utilisée par le boulanger pour la confection de pains et
de ballons qui seront vendus aux différents passants. Intput farine et ingrédients PRA CHF 20.–
1. Quels sont les deux processus de fabrication en
Processus préparation de l’input CHF 30.–
présence dans ce cas ?
1er processus : fabriquer de la pâte Output 1 Pâte CHF 50.–
2e processus : confectionner des pains et des Output 2
ballons
Processus Préparation de l’input CHF 25.–
2. Compte tenu des processus identifiés à la question 1,
complétez : Output 2 Pain et ballons CHF 150.–
> Input 1 = farine et ingrédients divers
Le boulanger avec une matière première de
> Output 1 = input 2 = pâte
CHF 20.– et CHF 30.– de travail a réalisé un
> Output 2 = pains et ballons
output 1 (pâte). Grâce à cela et à une prépara-
3. Quelle différence faites-vous entre un client interne et
un client externe ? Donnez des exemples se rappor- tion qui a coûté CHF 25.– il a pu vendre son pain
tant à la boulangerie. et ses ballons qui lui ont rapporté CHF 150.–. La
Le client interne est le collaborateur (boulanger) valeur ajoutée est donc de CHF 75.–.
qui va utiliser le processus, alors que le client
externe et le consommateur final. Le processus
doit satisfaire les deux clients, cela signifie que le
pain doit être produit dans les meilleures condi-
tions pour le boulanger et qu’il doit avoir le meilleur
goût et rapport qualité/prix pour le consomma-
teur
4. Pour quelle raison une entreprise souhaite-t-elle
respecter une norme ISO ?
Pour une question d’image de qualité vers ses
clients externes et pour une recherche d’amélio-
ration constante de ses processus à l’interne afin
d’atteindre l’efficacité maximale.
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 22

Page 77

i ce 6
E xe rc

On vous présente la procédure d’achat de marchandises suivante :

PROCÉDURE Achat de marchandises


Cette procédure décrit la marche à suivre pour l’achat des marchandises desti-
1 OBJET
nées à la vente
2 DOMAINE D’APPLICATION Tous les achats de marchandises destinées à la vente
3 RESPONSABILITÉS Directeur des achats
4 DÉROULEMENT Achat de marchandises

Entrée Action Sortie Commentaires Resp.


Abréviations utilisées :
DIR. FIN Directeur Dpt
Processus de
Besoin de marchandises financier
gestion de stocks Logistique
FO. DA Formulaire de
demande d’achat

Dpt
Quantification des Appel d’offre Logistique
besoins

Un minimum de
Offres des fournisseurs Choix des fournisseurs 2 offres est Dpt Achat
souhaitable

Dpt Achat
Contrôle budgétaire Dpt Finances

oui Dpt Achat


Achat <CHF30’000 ?

Formulaire de demande Dpt Achat


Etablir une demande
d’achats (FO. DA)
d’achat

Transmettre la demande Dpt Achat


au DIR. FIN

Autorisation de non Dpt Finances


dépenses ?

Commande au fournisseur Bon de commande Dpt. Achat

Réception des Bon de livraison Dpt


marchandises
Logistique

à compléter

Fin de procédure
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 23

Page 78

ce 6 ( s u i t e )
Exerc i

A l’aide des informations suivantes, établir la partie manquante de la procédure, entre la réception des marchandises et
la fin de la procédure.
Après la réception des marchandises, le département logistique vérifie la conformité de la marchandise sur la base du
bon de commande et du bon de livraison. Si celle-ci est conforme, le département logistique procède au stockage de la
marchandise (sur la base de la procédure de stockage); si elle n’est pas conforme, il entreprend une réclamation (sur la
base de la procédure de réclamation). Dans les deux cas, cela conduit à la fin de la procédure.

Déroulement (suite)
Achat de marchandise

Entrée Action Sortie Commentaires Resp.

Réception des Dpt


Bon de livraison Logistique
marchandises

Contrôle de
livraison

Conformité ?
NON OUI

Processus de Processus de
Réclamations Stockage gestion de
réclamations stocks

Fin de procédure
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 24

Chapitre 4

Les fonctions de l’entreprise, page 80 Page 81

i ce 2 i ce 2
E xe rc E xe rc

1. Parmi les actions suivantes, tracez celles qui ne La principale qualité d’un bon communicateur est de
concernent pas la fonction direction : savoir être à l’écoute de ses collaborateurs. Ainsi, il
peut mieux répondre aux interrogations de ces derniers,
et parfois anticiper l’émergence d’une rumeur. C’est le
Nike décide de racheter Converse – Panasonic décide
rôle non seulement du responsable de la communica-
de changer de fournisseur principal de microproces- tion, mais également de tout chef de groupe ou de
seurs (achats) – Migros décide d’ouvrir une succur- département.
sale en France voisine – UBS décide de sponsoriser
Pourriez-vous donner quelques conseils à votre supé-
Alinghi (marketing) – la Banque Coop décide de lancer rieur hiérarchique afin qu’il puisse mieux se tenir à
une nouvelle campagne publicitaire (marketing) – La l’écoute de ses collaborateurs et de son entreprise ?
Poste négocie le niveau général des salaires avec les (p. ex. « Ne jamais fermer la porte de son bureau… »)

syndicats (RH) – Philip Morris décide d’aplatir sa pyra-


« Briser la glace » de la hiérarchie et tisser des liens
mide hiérarchique – les imprimeries Corbaz décident informels
d’acheter deux nouvelles machines à imprimer – Prévoir des pauses café avec chaque collabora-
(achats/production) – Apple décide de racheter teur du service individuellement afin de « prendre
Universal Music – Novartis décide d’allouer CHF 10 la température » du service de façon informelle
milliards pour la recherche contre le cancer – Organiser des réunions de service à échéance
régulière afin de faire le point avec l’ensemble des
collaborateurs à propos des activités du service.
– Faciliter l’expression des difficultés rencontrées
par les collaborateurs, notamment en leur donnant
la possibilité de passer en tout temps dans le
bureau du chef.
– Organiser régulièrement des sorties de service
afin de tisser des liens informels entre les
employés et le chef.
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 25

Page 82 Page 84

i ce 3 i ce 4
E xe rc E xe rc

La communication externe de l’entreprise peut se décliner 1. Mme Lopez vient d’être engagée au sein d’une petite
sous diverses formes. entreprise pour assister le responsable des finances.
Formes de Destinataires Objectifs Voici son cahier des charges :
comm.
> Prendre les PV lors des séances de direction
Communication b) d) f) g) j) l) u)
produit > Mettre en page les budgets annuels
Communication
e) k) q) v)
financière > Saisir les écritures comptables simples
Communication
b) g) h) p) > Etablir et envoyer les factures et les rappels aux
sensible (de crise)
clients
Communication de
c) r)
recrutement
> Gérer la petite caisse pour les dépenses admi-
Communication nistratives
b) g) x)
institutionnelle
Communication > Gérer l’agenda du responsable des finances
d) g) h) w)
B2B
> Planifier les rencontres du responsable des
Communication
finances avec les bailleurs de fonds
locale et de b) i) n) t)
proximité
Parmi les tâches de Mme Lopez, tracez celles qui
Communication n’appartiennent pas à la fonction financière.
a) m) s)
internationale
Communication 2. Mme Martinez a été nommée permanente d’une
environnementale b) g) o) association d’aide aux enfants dyslexiques qui vient
et de solidarité de se créer. Voici son cahier des charges :

> Etablir le plan comptable de l’association

> Rechercher des donateurs

> Gérer le site internet de l’association

> Allouer les bourses d’études pour les enfants en


difficulté

> Etablir les budgets annuels

> Prendre les PV de l’association

> Gérer le fichier d’adresse des membres

> Encaisser les cotisations des membres

Parmi les tâches de Mme Martinez, tracez celles qui


n’appartiennent pas à la fonction financière.
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 26

Page 85 Page 86

i ce 5 i ce 6
Exe rc E xe rc

1. Citez quelques avantages et inconvénients des 1. Pour quelles raisons pensez-vous qu’il soit avanta-
pratiques suivantes : geux pour Renault et Nissan de faire leurs achats en
commun ?
Avantages Inconvénients
Commandes en plus grande quantité > économies
Automatisation permet de produire n’est pas très
en grande quantité souple, toute modi-
d’échelles, rabais des fournisseurs.
des produits stan- fication de la pro- Standardisation des achats, meilleures synergies
dardisés en minimi- duction nécessite entre les deux entreprises (échanges de pièces,
sant le risque d’er- une reprogramma-
etc.).
reurs. tion des machines.
2. Quels sont les types d’achats dont s’occupera
Délocalisation coût de la main- perte de savoir-
Renault Nissan Purchasing Organization ?
d’œuvre générale- faire, chômage dans
ment bon marché. le pays d’origine, Composants mécaniques, pièces et composants
problème d’éthique. pour véhicules, services, matières premières.
3. Pouvez-vous imaginer d’autres types de services que
pourraient acheter en commun Renault et Nissan ?
Sous-traitance réduction du perte de savoir-
nombre de salariés faire, mauvaise maî-
Nettoyage, transports, service après-ventes,
au sein de l’entre- trise du processus compétences informatiques, etc.
prise et des inves- de fabrication,
tissements. perte d’image au-
près de la clientèle.

2. Que peut-il se passer dans une entreprise lorsque


les normes légales ne sont par respectées ?
Sanctions de l’Etat (amende, plainte pénale, etc.),
mécontentement des employés, risques de fuites
dans la presse > mauvaise publicité, etc.
3. Quelles sont les tâches effectuées par la fonction
production d’une compagnie d’assurances ?
Réponse
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 27

Page 88

i ce 7
E xe rc

A quelle fonction appartiennent les activités suivantes?

> décision de racheter une entreprise concurrente


Direction
> tenue de la comptabilité
Finance
> achat des fournitures de bureau
Achat
> versement des salaires
Finance (év. RH)
> recrutement du personnel
Ressources humaines
> démarchage de la clientèle
Marketing (vente)
> négociation avec les fournisseurs de matière
première
Achat
> fabrication de chaussures (dans une usine de
chaussures)
Production
> change en monnaie étrangère au guichet d’une
banque (du point de vue de la banque)
Production
> fixation des objectifs de l’entreprise
Direction
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 28

Chapitre 5

La classification des entreprises, page 92


i ce 1
E xe rc

1. A quel secteur d’activité le Document 1 fait-il référence? 3. Comment se pratique l’aide au secteur agricole
Secteur primaire > dans les pays industrialisés ?
2. Quel est le pourcentage de la population active des Dans les PI, les agriculteurs reçoivent des subven-
pays en voie de développement occupés dans le secteur tions de l’Etat.
agricole ?
> dans les pays en voie de développement ?
60% de la population vit en milieu rural.
Dans les PVD, l’Etat ne peut pas donner de
subsides à ses paysans. Les revenus de ces
derniers fluctuent donc en même temps que le
marché des produits agricoles.

Page 93
i ce 2
E xe rc

1. A quel secteur d’activité appartiennent les professions 3. Relier les professions et les entreprises suivantes à leur
suivantes. Cochez la réponse exacte. filière :
Quaternaire
Secondaire

Eleveur
Primaire

Tertiaire

de bovins ❒
Profession/Secteur
Eleveur de bovin x Architecte ❒
Maçon x
Banquier x Maçons ❒
Chercheur scientifique x
Mécanicien x Abattoirs ❒ ❒ Agroalimentaire
Pêcheur x
Enseignant x Boucherie ❒
Pasteur x
Programmeur informatique x Charpentiers ❒
Hôtelier x
Fonctionnaire x Producteurs
de fourrage ❒

2. A quel secteur économique appartiennent les activités


Ferblantier
suivantes :
couvreur ❒
> la fabrication d’ordinateurs (hardware) ?
secondaire Laiterie ❒

> les travaux de sylviculture et de bûcheronnage ?


Cimentier ❒ ❒ Bâtiment
primaire
> le développement de programmes de simulation Transports
pour l’envoi de navettes spatiales habitées à desti- de gravier ❒
nation de Jupiter ?
quaternaire Supermarché ❒

> le contrôle périodique d’un véhicule par un gara- Installateur


giste? sanitaire ❒
tertiaire
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 29

Page 94 Page 97

i ce 3
E xe rc E xe rc
i ce 4

Indiquez par une croix quelle est la nature juridique des


1. Pour quelle raison la Suisse a-t-elle avantage à créer
entreprises suivantes :
des emplois à forte valeur ajoutée?
Parce que ce sont les emplois à forte valeur ajou-

publique
tée qui permettront de donner du travail à nos

privée
mixte
habitants à l’avenir. Le manque de matières
Entreprise : premières et l’avancée technologique de certains
BCV x pays considérés jusqu’à présent comme pauvres
Migros x pourraient être la cause d’une diminution de
grandes entreprises en Suisse, comme ce fut le
La Poste x cas il y a quelques années dans le domaine indus-
UBS x triel.
BNS x 2. Les grandes entreprises se spécialisent sur leur métier
EPFL de base, quelle en est la conséquence pour l’emploi?
x
Une stagnation de l’emploi
Nestlé x
x 3. Quelles sont les entreprises qui, généralement, lancent
Piscine municipale
de nouveaux secteurs et pourquoi?
Les Pme, car elles se lancent plus facilement dans
de nouveaux secteurs créateurs de haute valeur
ajoutée et donc d’emplois.
4. Qu’est-ce qu’un service «de proximité»?
Ce sont les services offerts à une clientèle locale,
régionale. Les grandes entreprises n’arrivent
souvent pas à satisfaire à ses attentes, cela est
dû souvent à leur organisation lourde.
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 30

Cas pratique

Page 99

à e f fe c t u e r
vail
Tra

1. Lisez attentivement les documents de la page 96. – la fonction « Marketing » devra bien connaître
2. Veuillez proposer en tenant compte de la situation et
les us et coutumes des clients étrangers,
des conditions qui vous sont présentées à la page 94 : – la communication interne devra être bien adap-
tée à la nouvelle organisation,
> un nouvel organigramme à la direction en expliquant
les avantages et les inconvénients de votre proposi-
– la communication externe devra être dévelop-
tion, pée pour les pays étrangers,
– risque de délocalisation ou d’ouverture de filiales
• Organigramme avec un découpage par produits
à l’étranger.
Schéma voir annexe page 30
3. Répondez aux questions suivantes :
Avantages :
– vision claire par produits, > Dans la société Saphir SA, quelle est la fonction qui
peut décider d’agrandir l’entreprise et d’ouvrir une
– chaque produit garde sa spécificité du fait
succursale à l’étranger ?
que les fonctions sont organisées pour le
produit, La fonction direction
– organigramme adapté au nouveau marché de > Quelle est la fonction qui devra s’occuper du recru-
Saphir SA. tement de nouveaux collaborateurs ?
Inconvénients : Les ressources humaines
– certaines fonctions doivent être dédoublées,
> Etant donné que la société Saphir SA a non seule-
– engagements d’employés > augmentation ment décidé de s’agrandir dans son pays, mais égale-
des coûts, ment à l’étranger, elle aura besoin d’une transmis-
– manque parfois de communication entre les sion de l’information et d’une gestion du dialogue
fonctions. très pointue. Quelle est la fonction qui regroupe ces
ou activités ?
• Organigramme avec un découpage géographique La fonction communication
Schéma voir annexe page 30 > Pour assurer la fabrication de ses montres la société
Avantages : Saphir SA doit s’approvisionner en matières
– vision claire avec un découpage géographique premières, en composants, etc. Quelle fonction en
est responsable ?
– chaque unité géographique garde sa spéci-
ficité en respectant les us et coutumes du La fonction achat (gestion des matières)
pays étranger, > La société Saphir SA a décidé d’augmenter ses
– organigramme adapté au nouveau marché de ventes, de diversifier sa gamme de produits et de
Saphir SA. montrer l’efficacité de son service. Pour parvenir à
Inconvénients : ces objectifs, de quelle fonction est-ce le rôle ?
– certaines fonctions doivent être dédoublées, La fonction marketing
– engagements d’employés > augmentation > Quel est le secteur d’activité auquel appartient la
des coûts, société Saphir SA ?
– manque parfois de communication entre les Le secteur secondaire
fonctions.
> Saphir SA fait partie de la filière « bijouterie ». Citez
> les répercutions que vont entraîner vos changements
trois types d’entreprises actives dans la même filière
dans l’environnement de Saphir SA.
qu’elle.
– l’engagement de nouveaux employés qui entraî- – grossiste en matières premières, pierres, or etc,.
nera une augmentation des coûts,
– horlogerie fabricant de montres,
– un agrandissement de la production et inves-
– boutiques de luxe,
tissement,
– bijouterie,
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 31

Page 99

c t ue r ( su i t e )
va i l à e f fe
Tra

> Selon le nombre de salariés au sein de la société


Saphir SA déterminez la taille de l’entreprise avant
sa restructuration.
Petite entreprise
> Citez au moins trois avantages qu’offre la taille de
la société Saphir SA.
– une possibilité d’adaptation face aux modi-
fications de l’environnement, par exemple la
demande ou la concurrence, car ses struc-
tures sont plus petites et plus souples,
– une communication plus facile et plus rapide
car sa taille facilite les contacts et la circu-
lation des informations,
– des relations avec ses clients car les
rapports sont plus personnels,
– la facilité de produire « sur mesure », de se
spécialiser et d’exploiter des parts de marché
fermées aux grandes entreprises
– la motivation des individus grâce à la créa-
tivité et à la prise de responsabilité.
> Citez au moins trois difficultés liées à la taille de la
société Saphir SA auxquelles elle pourrait être
confrontée.
– le manque de capitaux ou la difficulté d’en
obtenir pour financer ses investissements,
– l’absence d’organisation pour maîtriser son
développement,
– une faible capacité de production pour faire
face à une rapide et forte croissance du
marché
– le manque de créativité ou l’incompétence du
patron pour développer l’entreprise,
– des dépendances fatales, par exemple dans
la sous-traitance ou dans une trop forte
concentration de fournisseurs ou de clients,
comme les grossistes en métaux et pierres
précieuses.
Vivre l’entreprise 1 Module 2 • 32

Page 99

Organigramme divisionnel par produits

Direction
Jean Rappo

Assistante de direction
Nathalie du Pasquier

Produit A Produit B

Comptabilité et finances Comptabilité et finances

Production Production

Marketing Marketing

RH RH

Gestion des matières Gestion des matières

Organigramme divisionnel par zone géographique

Direction
Jean Rappo

Assistante de direction
Nathalie du Pasquier

Suisse Europe Reste du monde

Comptabilité et finances Comptabilité et finances Comptabilité et finances

Production Production Production

Marketing Marketing Marketing

RH RH RH

Gestion des matières Gestion des matières Gestion des matières


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 33

Chapitre 1

Introduction aux principes de base, page 106 Page 107

i ce 1 i ce 2
E xe rc E xe rc

1. Quel est le nom du document comptable : 1. Selon l’article 958 du CO, quelles sont les trois pièces
comptables obligatoires pour une entreprise inscrite
> présentant la situation de l’entreprise à une date
au Registre du commerce ?
déterminée ?
Un bilan, un compte de résultat, un inventaire
le bilan
2. Quel document supplémentaire devra fournir une
> présentant le résultat de l’entreprise ? société anonyme ?
le compte de Résultat L’annexe CO 662
2. Lors de l’étude de ces documents, les agents écono- 3. A quelles exigences doit répondre la présentation de la
miques essaient de se forger une opinion sur les comptabilité, selon l’article 959 du CO?
éléments qui les intéressent, afin d’assurer leur sécu-
rité ou leur rendement. Pour chaque agent ci- De plus, selon l’article 959 du CO, les comptes
dessous, résumez son attente essentielle : doivent être complets, clairs et faciles à consul-
ter.
> fournisseurs de fonds étrangers
4. Qui est le responsable des comptes dans une raison
rentabilité > pour s’assurer du paiement des
individuelle?
intérêts
Le propriétaire
solvabilité de l’entreprise > concerne la capa-
cité de remboursement 5. Mis à part les livres comptables, quels autres docu-
ments doivent être conservés pendant 10 ans?
> personnel
La correspondance, les pièces comptables,
stabilité financière de l’entreprise > car évite factures (CO 962)
les licenciements
rentabilité > hausse de salaire éventuelle
> fournisseurs de fonds propres
rentabilité > plus-value du capital (hausse de
cours), augmentation de la rémunération du
capital (dividendes)
> fisc
exactitude des éléments déclarés
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 34

Chapitre 2

La personnalité de l’entreprise, page 111 Page 112

i ce 1 i ce 2
E xe rc E xe rc

1. Quelles sont les trois conditions nécessaires pour 1. Dans quel cas le gouvernement peut-il autoriser un
acquérir l’exercice des droits civils ? (CCS art.13 et changement de nom ? (CCS art. 30)
suivants) S’il existe de justes motifs
Etre majeur, capable de discernement et ne pas
2. Citez deux cas où le domicile est imposé par la loi.
être interdit (CCS art. 25)
2. Quels sont les effets juridiques des actes commis L’enfant au domicile de son représentant légal
par des personnes incapables de discernement ?
(CCS art.18) Le pupille au siège de l’autorité tutélaire
Les actes commis par une personne incapable de 3. Que prévoit la loi au sujet du domicile en cas d’hos-
discernement n’ont pas d’effet juridique, sauf pitalisation ou de détention ? (CCS art. 26)
exceptions Ne constitue pas un nouveau domicile
3. Cochez la réponse exacte 4. Dans notre état fédéral, en vertu de quel droit chaque
Suisse est-il automatiquement rattaché à une
Vrai Faux commune d’origine et à un canton? (CCS art. 22)
Un handicapé mental a la jouissance Droit de cité
x
des droits civils.
Un étranger n’a pas l’exercice des
x
droits civils.
Une personne sous tutelle a la jouis-
x
sance des droits civils.
Un handicapé physique n’a pas
x
l’exercice des droits civils.

4. Qu’est-ce qu’un « interdit » ? Donnez deux exemples


d’interdiction. (CCS art. 369 à 372)
Les
5. Généralement, de quelle manière une personne
morale acquiert-elle la personnalité juridique ?
Toute personne majeure qui n’est pas capable de
gérer ses affaires, ne peut se passer de soins et
secours permanents ou menace la sécurité d’au-
trui, tel un alcoolique ou une personne qui se met
en difficultés par ses prodigalités.
6. En lisant le Document 1, répondez aux questions
suivantes :
a) Quelle est la forme juridique la plus répandue en
Suisse?
La raison individuelle
b) Parmi les personnes morales, quelles sont les
deux formes juridiques les plus courantes ?
SA et S.àr.l.
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 35

Page 113 Page 114

i ce 3 i ce 4
E xe rc E xe rc

1. Quels sont les deux documents fondamentaux qui 1. a) Pour le propriétaire d’une entreprise individuelle,
fixent les règles en vigueur pour une personne donnez un exemple d’assurance sociale :
morale ? > obligatoire : AVS
Le code des obligation et les statuts de la société > facultative : LPP
2. Pour quelle raison la Suisse est-elle considérée b) A quelle assurance sociale ne peut-il pas sous-
comme un paradis fiscal ? crire ?
Parce qu’elle applique des régimes fiscaux privilé- l’assurance chômage
giés pour les étrangers et parce qu’elle possède le 2. Quelle est la responsabilité du propriétaire d’une
secret bancaire. entreprise individuelle en cas de poursuites ?
3. De quelle manière s’exprime la volonté d’une Il répond avec tous ses biens propres.
personne morale ? (CCS art. 55)
3. Faut-il rédiger un contrat écrit ou un acte authen-
La volonté d’une personne morale s’exprime par tique pour fonder une entreprise individuelle ?
ses organes (l’assemblée générale, le conseil d’ad-
Non
ministration et l’organe de révision par exemple
en ce qui converne une SA). 4. Sur quelle base le propriétaire d’une raison indivi-
duelle est-il taxé fiscalement ?
4. Qu’est-ce qu’une association ? Donnez quelques
exemples. Le revenu de l’entreprise est considéré comme son
propre revenu et il est taxé dessus (revenu global
Une association est un groupement de personnes
du propriétaire).
qui s’unissent, selon l’art. 60 CCS, dans un but
politique, religieux, scientifique, artisitique, de bien- 5. La raison de commerce peut-elle être formée libre-
ment ? (CO art. 945)
faisance, de récréation ou autre sans un but
économique. Exemple : une association caritative Non, ses généralités doivent en faire partie (non et
pour aider les personnes victimes d’abus sexuels prénom).
ou une association sportive qui soutient une 6. En lisant le Document 2, répondez par vrai ou faux
équipe de football. aux affirmations suivantes pour une entreprise indi-
5. Citez les principaux organes qu’on trouve dans une viduelle :
association.
Vrai Faux
L’assemblée générale et la direction (art. 64 CCS).
De plus un contrôle doit être effectué sur les Il est difficile d’obtenir des crédits. x
comptes. Cette forme d’entreprise est souvent
x
6. Indiquez quelques exemples de fondation ? choisie par les PME.
La fondation Suisa qui s’occupe de gérer la Les charges sociales sont faibles pour
x
propriété intellectuelle musicale en Suisse, La le propriétaire.
fondation du Montreux Jazz Festival qui s’occupe Il n’y a pas besoin nécessairement de
d’organiser le festival Montreusien, etc. x
beaucoup de capitaux pour la créer.
7. Les personnes morales ont-elles toutes un but lucra-
tif ? Justifiez.
Non, il peut y avoir des personnes morales sans
but lucratif, telle une fondation.
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 36

Page 116 Page 117

i ce 5 i ce 6
E xe rc E xe rc

1. Jacques Blanc, Pierre Brun et Michel Lenoir créent 1. En lisant le Document 3, indiquez quels sont les trois
une fiduciaire sous la forme d’une SNC. Les raisons organes d’une SA.
sociales suivantes sont-elles valables ? L’assemblée générale, le conseil d’administration
et l’organe de contrôle
Oui / Non
2. Répondez aux questions suivantes concernant la SA
Fiduciaire Blanc & Cie Oui et la S.àr.l. :

Fiduciaire Blanc, Brun, Lenoir Oui Quel est le capital minimal pour fonder :
Une SA CHF 100’000.–
Fiduciaire Lenoir Non (CO art. 621)
Une S.àr.l. CHF 20’000.–
2. Quelles sont les quatre responsabilités auxquelles (CO art. 773)
sont soumis les associés d’une SNC ?
Combien de personnes au minimum sont-elles néces-
Responsabilité personnelle, solidaire, subsidiaire saires pour fonder :
et illimitée
Une SA 3 formellement et
3. Quel est le capital minimal nécessaire à la fondation (CO art. 625) 1 réellement
d’une SNC ?
Une S.àr.l. 2
Aucun (CO art. 775)
Quelle doit être la forme du contrat pour fonder :
Une SA authentique
(CO art. 629)
Une S.àr.l. authentique
(CO art. 779)

3. Sur quels éléments fiscaux une société de capitaux


est-elle taxée ?
Sur le bénéfice et la fortune
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 37

Page 118 Page 121

i ce 7 i ce 7
E xe rc E xe rc

1. Les entreprises suivantes doivent-elles s’inscrire au En vous fondant sur les tableaux précités, veuillez choi-
RC ? sir la meilleure forme juridique pour les cas suivants :

Oui / Non 1. Vous désirez défendre les intérêts des joueurs


d’échec dans votre région.
Dupuid SA, recette brute 75’000 Oui
Association
Un menuisier réalisant un bénéfice
Non 2. Vous n’aimez pas travailler seul et désirez fonder une
brut de 92’000
petite entreprise de menuiserie en partageant les
Une compagnie d’assurances Oui responsabilités.
Une maison d’édition, recette brute SNC
Oui
210’000
3. Vous êtes très riche et aimeriez léguer CHF 10 millions
Despond & Cie, artisanat, recette à votre mort pour ouvrir et exploiter un musée.
Oui
brute 66’000 Fondation
2. Recherchez sur le site Internet www.rc.vd.ch des 4. Désireux de voyager pendant un an, vous vous asso-
renseignements sur quelques entreprises. ciez avec 2 amis pour acheter et retaper un vieux bus.
Au libre choix de l’enseignant Contrat de société simple
5. De caractère très indépendant, vous désirez créer
votre propre fiduciaire, vous ne voulez pas d’asso-
ciés pour l’instant.
Raison individuelle
6. Vous possédez 15’000.– et votre amie 10’000.–: vous
désirez créer une personne morale pour ne pas être
personnellement responsables des dettes.
S.àr.l
7. Vous désirez créer une agence de publicité et vos
besoins en capital sont de 200’000.–. Trois de vos
amis sont partants: comme vous espérez vous agran-
dir rapidement, vous aimeriez pouvoir coter votre
société en bourse.
SA
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 38

Chapitre 3

Le bilan, page 123

i ce 1
E xe rc Liquidités

Affirmations Dette faux


vrai
Le patrimoine englobe tous les éléments ayant une valeur économique positive de même que x
Créance
tous les éléments ayant une valeur économique négative.
Tous les mois, je verse à mon propriétaire un loyer de CHF 1’500. Je peux inscrire ce loyer au x
passif de mon patrimoine.
Votre ordinateur, d’un prix de CHF 2’500 est un élément qui figure à l’actif de votre patrimoine. x
Le solde de votre compte bancaire est « débiteur ». Il exprime une dette vis-à-vis de la banque,
x
c’est un élément passif de votre patrimoine.
Mon frère me doit CHF 2’000, il s’agit d’une créance qui figure dans les éléments actifs de mon
x
patrimoine.
Pour réaliser ses objectifs, la comptabilité générale enregistre toutes les opérations affectant le
x
patrimoine de l’entreprise.
J’achète un nouveau véhicule, c’est un élément que je peux inscrire dans l’actif de mon
x
patrimoine.
Toutes les entreprises sont astreintes à tenir une comptabilité. x
J’achète du papier pour l’imprimante; cet élément figure à l’actif de mon patrimoine. x
Une entreprise est libre de choisir son plan comptable à condition que ses comptes soient clairs,
x
complets et faciles à consulter.

Page 124

i ce 2
E xe rc

Dresser un état du patrimoine selon les éléments fournis dans le tableau ci-dessous.
Attention ! Tous les éléments ne doivent pas forcément figurer dans la solution.

Etat du patrimoine
Actif Passif
Liquidité Emprunt bancaire
Maison Dette hypothécaire
Tableaux
Meubles
Banque (avoir)
Actions
Créance beau-frère
Nourriture (stock)
Voiture
Vin (stock)
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 39

Page 124

i ce 3
E xe rc

M. Grandet dispose d’une somme de 150’000.– et décide de créer un commerce de fruits


et légumes. Cette somme de 150’000.– constituent l’apport qu’il met à disposition de
l’entreprise. Cette somme est insuffisante pour débuter dans de bonnes conditions. Il
emprunte 30’000.– à M. Bernard. Il achète : un local pour l’exercice du commerce
100’000.–, une balance électronique 12’000.–, un présentoir 29’000.–. Le solde est placé
en caisse pour 3’000.– et auprès de la BCV pour 36’000.–. Complétez le tableau suivant
en distinguant les emplois des ressources :

Etat du patrimoine
Emplois Montant Ressources Montant
Immeuble 100’000 Capital 150’000
Balance électronique 12’000 Emprunt 30’000
Présentoir 29’000
Caisse 3’000
Banque (BCV) 36’000
Total 180’000 Total 180’000

Page 127 Page 128

i ce 4 i ce 5
E xe rc E xe rc

1. Cochez la réponse exacte : 1. Citez trois investisseurs potentiels de fonds étran-


gers.
Circulants Immobilisés Des fournisseurs, des créanciers, des banquiers,
Mobilier x des obligataires.
Liquidités x
2. De quelle manière peut-on envisager un classement
Véhicules x
des fonds étrangers ?
Créances x
Par ordre d’exigibilité décroissante (urgence de la
Infrastructure dette).
informatique x
x 3. Qui apporte les fonds propres :
Titres
Stock x > dans une entreprise individuelle ?
Immeuble x le propriétaire ( = capital)
Equipement x > dans une société anonyme ?
les actionnaires (= capital actions)
2. Selon quel critère peut-on classer des actifs circu-
lants ? 4. Expliquez brièvement la notion des actifs négatifs.
Par ordre de liquidités Certains comptes appelés «actifs négatifs» sont
en réalité des comptes passifs inscrits en déduc-
3. Quel est le rôle des liquidités dans une entreprise ? tion de l’actif du bilan.
Permet de payer les dettes à court terme, par ex.
Exemple de présentation au bilan :
fournisseurs et les dépenses courantes, salaires,
etc. 1100 Créances clients 1’000.–
./. 1109 Ducroire 50.– 950.–
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 40

Page 128

i ce 6
E xe rc

1. Pour un apprenti, calculez à l’aide des éléments suivants 2. Pour une entreprise, calculez à l’aide des éléments
(en CHF) : suivants (en CHF) :
Vélomoteur 4’000.–, caisse 120.–, dette envers les liquidités 640’000.–, clients 70’000.–, emprunt bancaire
parents 310.–, carnet d’épargne 1’500.–, ordinateur 820’000.–, fournisseurs 120’000.–, mobilier 350’000.–,
personnel 1’200.–. immeuble 910’000.–, hypothèque 630’000.–, matériaux
> les avoirs (actifs) 512’000.–
4’000 + 120 + 1’500 + 1’200 = 6’820 > les avoirs
640’000 + 70’000 + 350’000 + 910’000 +
> les dettes
512’000 = 2’482’000
310
> les fonds étrangers
> la fortune nette
820’000 + 120’000 + 630’000 = 1’570’000
6’820 – 310 = 6’510
> les fonds propres
2’482’000 – 1’570’000 = 912’000
3. Calculez la fortune nette d’une entreprise à l’aide des
renseignements suivants (en CHF) :
Total des dettes 2’350’000.–
Total des actifs 2’120’000.–
> fortune nette
découvert de 230’000

Page 132

i ce 7
E xe rc

La comptabilité d’une petite entreprise individuelle s’occu- Liquidités 10’000, Véhicules 25’000, Créances des clients
pant de réparation de télévisions et radios a brûlé. Vous 65’000, Immeuble 560’000, Mobilier et installation
êtes chargé par le propriétaire, M. Breuleux, de reconstituer 74’000, Hypothèque 350’000, Instruments et outillage
un bilan à l’aide des renseignements suivants, tirés des 12’000, Factures à payer aux fournisseurs 96’000, Capital
inventaires, daté de ce jour (en CHF). propre ou fonds investis par le propriétaire ?

Bilan au 31 décembre 20…


Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS (dettes)
1000 Caisse 10’000
1100 Créances 65’000 2000 Dettes Fournisseurs 96’000
2440 Dettes hypothécaires 350’000

ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES


1510 Mobilier et installation 74’000 2800 Capital 300’000
1530 Véhicules 25’000
1540 Instrument et outillage 12’000
1600 Immeuble 560’000
Total 746’000 Total 746’000
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 41

Page 133

i ce 8
E xe rc

La comptabilité d’une entreprise individuelle active dans Capital propre ou découvert ?, Instruments et outillage
le domaine de l’alimentation donne les informations selon inventaire 12’000, Factures à payer aux fournisseurs
suivantes (en CHF) : 96’000, Liquidités 10’000.
Véhicules 15’000, Créances des clients 65’000, Immeuble Classez ces données dans le bilan ci-dessous en tenant
560’000, Mobilier et installation 80’000, Hypothèque compte des quatre masses existantes :
350’000,
Bilan au 31 décembre 20…
Actif Passif
Actifs circulants Fonds étrangers
1000 Caisse 10’000 2000 Dettes fournisseurs 96’000
1100 Créances 65’000 2440 Dettes hypothécaires 350’000

Actifs immobilisés Fonds propres


1510 Mobilier et installation 80’000 2800 Capital propre 296’000
1530 Véhicules 15’000
1540 Instruments et outillage 12’000
1600 Immeuble 560’000

Total 742’000 Total 742’000

i ce 9
E xe rc

Indiquez quels postes du bilan sont concernés et s’ils


augmentent (+) ou diminuent (–) dans les cas suivants.
Pour chaque opération, deux comptes différents sont
automatiquement concernés

N° Opérations comptables Postes du bilan


Ex. Paiement en espèces d’un client Caisse + Créances –
1 Achat d’un véhicule à crédit Véhicule + Autres dettes –
2 Retrait au bancomat Caisse + Banque –
3 Vente au comptant d’un véhicule Caisse + Véhicule –
4 Achat de mobilier au comptant Mobilier + Caisse –
5 Remboursement de l’hypothèque par virement postal Hypothèque – Poste –
6 Achat de machines à crédit Machines + Autres dettes +
7 Virement postal à la banque Banque + Poste –
8 Paiement en espèces de factures dues aux fournisseurs Fournisseurs – Caisse –
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 42

Page 134

c i ce 1 0
Exer

1. Etablir le bilan ordonné (masses et comptes numérotés) ci-dessous de l’usine Berney à l’aide du plan comptable et
des renseignements suivants (en CHF) :
Clients 1’450’000, Banque (actif ) 630’000, Caisse 125’000, Fournisseurs 2’721’000, Bâtiment 2’840’000, Produits
fabriqués 1’670’000, Matières premières 1’520’000, Emprunt 1’495’000, Brevet 612’000, Capital ?
Complétez le bilan ci-dessous :

Bilan ordonné au 30 septembre 20…


1 Actif
10 Actifs circulants
1000 Caisse 125’000
1020 Banque 630’000
1100 Créances 1’450’000
1200 Stock de marchandises 1’670’000
1210 Stock matières premières 1’520’000

14 Actifs immobilisés
1600 Immeuble 2’840’000
1700 Brevets 612’000

Total 8’847’000

2 Passif
20 Dettes
2000 Dettes Fournisseurs 2’721’000
2500 Emprunt 1’495’000

28 Capitaux propres
2800 Capital propre 4’631’000

Total 8’847’000

2. En vous référant au plan comptable, indiquez la différence entre les immobilisations corporelles et incorporelles.
Immobilisations corporelles : actifs tangibles, par ex. mobilier, véhicules, immeuble
Immobilisations incorporelles : actifs non tangibles, par ex. brevet, goodwill, etc.
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 43

Page 139

cic e 1 1
Exe r

Testez vos connaissances sur le bilan :

Affirmations vrai faux


Les dettes sont classées par ordre de x
liquidité.
Les créances sont classées sous les x
fonds étrangers.
Le mobilier fait partie de l’actif x
immobilisé.
Le capital doit être remboursé au
propriétaire lors de la cessation de x
l’activité de l’entreprise, il s’agit donc
d’un passif.
Les liquidités regroupent la caisse, la
x
poste et la banque.
L’entreprise utilise ses actifs
immobilisés pour régler ses dettes à x
court terme.
Dans une société anonyme le capital
est formé de l’argent apporté par les x
actionnaires.
Les actifs circulants sont classés par
x
ordre de liquidité.
La cédule hypothécaire atteste de la
propriété d’un immeuble et fait donc x
partie de l’actif immobilisé.

c i ce 1 2
Exer

Etablissez le bilan ordonné d’une entreprise d’installation sanitaire à l’aide des renseignements suivants (en CHF) :
Poste 4’600, Caisse 9’200, Fournisseurs 46’800, Clients 40’400, Emprunt à la banque 36’000, Stock divers 71’600,
Machines 103’400, Véhicules 20’000, Hypothèque 114’000, Immeuble 332’000, Capital ?

Bilan installation sanitaire


1 ACTIF 2 PASSIF
10 Actifs circulants 20 Dettes
1000 Caisse 9’200 2000 Dettes Fournisseurs 46’800
1010 Poste 4’600 2100 Dettes bancaires 36’000
1100 Créances clients 40’400 2440 Dettes hypothécaires 114’000
1200 Stock 71’600

14 Actifs immobilisés 28 Capitaux propres


1500 Machines et appareils 103’400 2800 Capital 384’400
1530 Véhicules 20’000
1600 Immeuble 332’000

Total 581’200 Total 581’200


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 44

Page 139

c i ce 1 3
Exer

Etablissez le bilan ordonné d’une fiduciaire à l’aide des renseignements suivants (en CHF) :
Caisse 6’500, Véhicule 25’000, Mobilier 112’000, Poste 13’100, Dette auprès de la BCV 95’000, Client 89’200, Matériel
informatique 72’000, Emprunt auprès de l’UBS 25’000, Fournisseurs 6’500, Capital ?
Bilan fiduciaire
1 ACTIF 2 PASSIF
10 Actifs circulants 20 Dettes
1000 Caisse 6’500 2000 Dettes Fournisseurs 6’500
1010 Poste 13’100 2100 Dettes bancaires (BCV) 95’000
1100 Créances clients 89’200 2101 Dettes bancaires (UBS) 25’000

14 Actifs immobilisés 28 Capitaux propres


1510 Mobilier et installations 112’000 2800 Capital 191’300
1520 Informatique 72’000
1530 Véhicules 25’000

Total 317’800 Total 317’800

c i ce 1 4
Exer

Etablissez le bilan ordonné d’un petit magasin à l’aide des renseignements suivants (en CHF) :
Mobilier 44’000, Fournisseurs 24’000, Stock de marchandises 32’000, Clients 17’000, Capital ?

Bilan magasin
1 ACTIF 2 PASSIF
10 Actifs circulants 20 Dettes
1100 Créances clients 17’000 2000 Dettes Fournisseurs 24’000
1200 Stock 32’000

14 Actifs immobilisés 28 Capitaux propres


1510 Mobilier et installations 44’000 2800 Capital 69’000

Total 93’000 Total 93’000


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 45

Page 139

c i ce 1 5
Exer

M. Oliver Cornaz, mécanicien à Genève, a décidé de quitter son emploi et de se mettre à son compte. Son père qui
possède un immeuble dans un quartier populaire est prêt à lui céder un local commercial au rez-de-chaussée pour
CHF 50’000.–, afin qu’il puisse ouvrir son propre garage. M. Cornaz décide d’investir dans sa nouvelle activité toute
son épargne. Il ouvre par conséquent, le 16 juin, un compte bancaire auprès de la Banque Raiffeisen, sur lequel il verse
CHF 30’000.–. Ensuite, il achète un véhicule de dépannage d’occasion pour CHF 16’000.–, qu’il paie comptant pour la
moitié et qu’il soldera à 90 jours. Il engage une employée pour le secrétariat, à qui il versera un salaire mensuel de
CHF 4’000.–. Il se procure au comptant un petit stock de pièces détachées pour CHF 3’000.–. Il achète à crédit un pont
auto pour CHF 9’000.– payable à 60 jours. Il apporte personnellement de l’outillage pour CHF 15’000.–. Il obtient un
prêt de l’UBS pour CHF 12’000.– et son père lui fait crédit pour l’achat de son local.
Veuillez dresser le bilan intermédiaire au 1er juillet en tenant compte qu’aucune autre opération n’a eu lieu, mise à part
celles qui précèdent.
Proposition de solution :
Bilan Olivier Cornaz
1 ACTIF 2 PASSIF
10 Actifs circulants 20 Dettes
1020 Banque (banque Raiffeisen) 31’000 2000 Dettes Fournisseurs 17’000
1200 Stock pièces détachées 3’000 2100 Dettes bancaires (UBS) 12’000
2500 Emprunt long terme ( M. Cornaz) 50’000

14 Actifs immobilisés 28 Capitaux propres


1500 Machines et appareils 9’000 2800 Capital 45’000
1530 Véhicules 16’000
1540 Outillage 15’000
1600 Immeuble 50’000

Total 124’000 Total 124’000

Page 140

c i ce 1 6
Exer

Reliez les notions correspondantes :

Paiement en espèces ⵧ ⵧ Reçu en argent liquide


Achat à crédit ⵧ ⵧ Caisse, poste, banque
Hypothèque ⵧ ⵧ Immeubles, terrains, etc.
Actifs circulants ⵧ ⵧ Achat sur facture
Liquidités ⵧ ⵧ Payé au comptant
Encaissé en espèces ⵧ ⵧ Créances, titres à court terme, etc.
Actifs immobilisés ⵧ ⵧ Dette sur une maison
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 46

Page 140

c i ce 1 7
Exer

Indiquez quels sont les postes du bilan concernés, et s’ils augmentent (+) ou diminuent (–) dans les cas suivants. Pour
chaque opération, deux comptes différents sont automatiquement concernés.

N° Opérations comptables Postes du bilan


1 Achat d’un garage payé par virement postal Immeuble + Poste –
2 Apport d’un associé par virement bancaire Banque + Capital +
3 Prélèvement en espèces à la banque Caisse + Banque –
4 Comptabiliser une facture concernant du mobilier Mobilier + Autres dettes +
5 Virement postal à la banque Banque + Poste –
6 Remboursement de l’hypothèque en espèces Hypothèque – Caisse –
7 Achat à crédit d’un ordinateur Informatique + Autres dettes +
8 Virement postal à un fournisseur Fournisseurs – Poste –

Pages 141-142

rc i ce p ra tiq u e 1 8
E xe

Reportez brièvement vos commentaires sur le bilan de


l’entreprise ci-dessus :
Les immobilisations sont particulièrement élevées
dans cette société et spécialement les immobilisa-
tions financières (participations) et incorporelles.
Au niveau du passif, on remarque que la société a
de grandes réserves et que son rapport entre les
fonds propres et fonds étrangers est particulière-
ment avantageux pour la société > autonomie finan-
cière.
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 47

Chapitre 4

Les opérations sans influence sur le résultat,


page 145

c i ce 1
E xe r

Indiquez si chaque compte augmente au Débit et dimi-


nue au Crédit ou inversement.

Nom du compte Débit Crédit


+/– +/–
Caisse + –
Banque (compte courant passif ) – +
Capital – +
Clients + –
Dettes bancaires – +
Goodwill + –
Immeuble – +
Fournisseurs + –
Infrastructures informatiques + –
Hypothèques – +
Machines et appareils + –
Poste (compte actif ) + –
Titres + –
Autres dettes – +
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 48

Page 147

c i ce 2
E xer

Inscrivez les opérations dans le compte Caisse ci-après, clôturez, puis ouvrez à nouveau le compte.

1er janvier Solde initial (S.i.) 4’580.40


8 janvier Prélèvement du propriétaire en espèces 200.–
12 janvier Versement de clients 1’500.–
15 janvier Versement sur le compte postal 1’000.–
20 janvier Paiement du loyer du logement 1’300.–
24 janvier Règlement d’un achat de petit matériel de bureau 77.85
26 janvier Règlement par bulletin de versement rouge d’une facture 235.75
28 janvier Achat de timbres au comptant 55.–
30 janvier Réception en paiement d’une facture 351.–
31 janvier L’inventaire comptable de l’argent en caisse se monte à ?

1000 Caisse

Date Libellé Débit Crédit


01.01 S.i. 4’580.40
08. 01 Prélèvement du propriétaire 200.00
12. 01 Versement de clients 1’500.00
15. 01 Versement à la poste 1’000.00
20. 01 Loyer 1’300.00
24. 01 Petit matériel de bureau 77.85
26. 01 Règlement d’une facture 235.75
28. 01 Achat de timbres 55.00
30. 01 Encaissé une facture 351.00

31. 01 S.f. 3’562.80


Totaux 6’431.40 6’431.40
S.i. 3’562.80
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 49

Page 148

c i ce 3
E xer

Inscrivez les opérations dans le compte Caisse ci-après, calculez les soldes journaliers, clôturez, puis ouvrez à nouveau
le compte.

1er mars Solde initial (S.i.) 19’950.–


3 mars Retrait au Bancomat 1’200.–
6 mars Règlement par l’entreprise d’une facture 470.–
7 mars Paiement de travaux en espèces par un client 350.–
11 mars Achat à crédit d’un bureau. La facture, payable à 20 jours est
enregistrée. Elle se monte à 520.–
13 mars Versement sur le compte bancaire de l’entreprise 2’500.–
15 mars Règlement par BVR d’une facture de 1’200.–, compte tenu
d’un escompte de 2 % pour paiement à 10 jours 1’176.–
18 mars Don en faveur d’une œuvre caritative 120.–
23 mars Envoi d’une facture à un client concernant divers
services effectués par notre entreprise, payable à 30 jours 1’100.–
27 mars Achat au comptant d’un logiciel 350.–
30 mars Après vérification de la caisse, le comptable constate un
manco dont il faut tenir compte avant la clôture 70.–
31 mars Clôturez le compte, puis ouvrez-le à nouveau ?

1000 Caisse

Date Libellé Débit Crédit Solde


01.01 S.i. 19’950 19’950
03 .03 Retrait Bancomat 1’200 21’150
06. 03 Règlé une facture 470 20’680
07. 03 Reçu d’un client 350 21’030
11. 03 Achat à crédit – – 21’030
13. 03 Versement à la banque 2’500 18’530
15. 03 Réglé une facture 1’176 17’354
18. 03 Don 120 17’234
23. 03 Envoi d’une facture – – 17’234
27. 03 Achat logiciel 350 16’884
30. 03 Manco 70 16’814

31. 03 S.f. 16’814


Totaux 21’500 21’500
01. 04 S.i. 16’814
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 50

Page 150

E xer
c i ce 4 c i ce 1 0
Exer

Un article vaut 640.–. Calculez le prix net facturé au Un article vaut actuellement 135.–. Calculez son prix
client sachant qu’on lui accorde un rabais de 20 % en l’an passé sachant qu’il a baissé de 10 %.
période de soldes.
135 x 100 : 90 = 150
640 x 0,8 = 512

c i ce 1 1
Exe r
c i ce 5
E xer
LES MEUBLES PATY commandent du bois à la scierie
Un grand magasin vend trois groupes de produits, soit DUCHÊNE. Celui-ci présentant un léger défaut, ils béné-
(en millions de CHF) : alimentation 98.3, habillement ficient d’un rabais de 3%. De plus, en raison de l’impor-
243.6 et articles ménagers 300.8. tance de cette commande, la scierie DUCHÊNE leur
Quel pour-cent du total des ventes représente chacun accorde une remise de 5%. Le 6 avril, les MEUBLES PATY
de ces groupes ? reçoivent la facture suivante de la scierie DUCHÊNE.
Alimentation 98.3 15,3%
E
Scierie DUCHÊN
Habillement 243.6 37,9% Rte du Bois 22 Fribourg, le 6 avr
il ….
1700 Fribourg
Articles ménagers 300.8 46,8%
MEUBLES PATY
642.7 100% Rue du Quai 12
1200 Genève

11
FACTURE NO 72
c i ce 6
E xer
PU MONTANT
QTÉ
DÉSIG NATION
Nous avons obtenu un escompte de 3 % représentant 45 437.– 19665.–
0x200
4.80. Quel est le prix brut de l’article ? Poutres chêne 20
589.95
Rabais 3%
4,8 x 100 : 3 = 160 953.75
Escompte 5%
18121.30
TVA)
MONTANT (sans

c i ce 7
E xer
Questions :
Un article marqué 34.10 valait, il y a quelques mois, 1. Qui est le client ?
24.80. Quelle a été, en pour-cent, l’augmentation enre-
gistrée pour cet article ? Meubles PATY
9,3 x 100 : 24,80 = 37,5 % 2. Qui est le fournisseur ?
Scierie DUCHÊNE
3. Quels sont le montant brut et le montant net de la
c i ce 8
E xer facture ?
Prix brut 100 % 19’665.00
Votre salaire brut se monte à 3’200.–. Calculez votre
salaire net après déduction de 6,55 % de charges
– rabais 3% 589.95
sociales. Reste 97 % 100 % 19’075.05
– escompte 5% 953.75
3200 – 209,60 = 2’990.40
Prix net 95 % 18’121.30
4. Est-ce qu’une remise de 8 % donnerait le même
c i ce 9 montant net que le calcul du rabais de 3 % et de la
E xer
remise de 5 % ? Effectuez les calculs.
Le prix d’une matière a augmenté de 30 %. Calculez le 19’665 x 8% = 1’573.20
prix avant l’augmentation sachant qu’il vaut aujour-
d’hui 520.–. 19’665 – 1’573.20 = 18’091.80

520 x 100 : 130 = 400 différence : 18’121.30 – 18’091.80 = 29.50


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 51

Page 151

c i ce 1 2
Exer

Inscrivez les opérations dans le compte Poste ci-après, clôturez, puis ouvrez à nouveau le compte.

1er février Solde initial (S.i.) 12’000.–


3 février Prélèvement au Postomat pour usage personnel 500.–
5 février Un client paie sa facture. La poste envoie un avis
de mise en compte 6’000.–
7 février La caisse effectuée au magasin durant la journée
est versée sur le compte postal 3’500.–
11 février Règlement par virement postal d’une facture se montant
à 1’200.–, l’entreprise obtient 2 % d’escompte ?
13 février La poste débite du compte des frais relatifs à
la Postcard 32.–
18 février Un client paie sa facture de 4’500.– par BVR. Il
bénéficie d’une escompte de 3 % ?
21 février Règlement par virement postal de l’achat d’une
nouvelle platine de disques 4’800.–
23 février La poste exécute deux ordres de paiement, soit :
prime due à la Winterthur Assurances 1’050.–
loyer du magasin 900.–
26 février Payé par virement postal une facture de 1’000.–,
déduction faite de 1 % d’escompte 990.–
28 février Clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau ?

1010 Poste

Date Libellé Débit Crédit


01. 02 S.i. 12’000
03. 02 Prélèvement postomat 500
05. 02 Paiement d’un client 6’000
07. 02 Versement de la caisse 3’500
11. 02 Règlement d’une facture 1’176
13. 02 Frais 32
18. 02 Paiement d’un client 4’365
21. 02 Achat platine de disques 4’800
23. 02 Ordre de paiement 1’050
23. 02 Ordre de paiement 900
26. 02 Paiement d’une facture 990
28. 02 S.f. 16’417
25’865 25’865
01. 03 S.i. 16’417
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 52

Page 152

c i ce 1 3
Exer

Tenez le compte courant ouvert auprès de la Banque Cantonale Vaudoise. Inscrivez les opérations dans le compte
Banque ci-après, clôturez, puis ouvrez à nouveau le compte.

1er mai L’entreprise doit à ce jour à la BCV 9’200.–


4 mai Le propriétaire prélève au Bancomat pour ses besoins 300.–
7 mai Divers clients règlent leurs factures par virement au c/c.
La banque envoie un avis de crédit 7’600.–
10 mai Paiement par virement bancaire de la facture d’un fournisseur.
Montant brut 4’800.–, escompte 2 %, montant net ?
14 mai La banque nous adresse un avis de crédit concernant le
règlement d’un de nos clients 3’100.–
19 mai Règlement d’un débiteur. Le décompte suivant est joint à
l’avis de crédit de la banque
Facture No 98.110 du 2 mai 2’800.–
./. escompte 5 % 140.–
Montant net 2’660.– ?
25 mai La banque exécute différents ordres de paiement que nous
lui avons adressés :
Direction générale des téléphones (Swisscom SA) 1’200.–
Recettes du district (impôts) 9’400.–
28 mai Prélèvement dans la caisse, ce montant est viré au
c/c bancaire au moyen d’un bulletin de versement 5’000.–
29 mai Conformément à un ordre permanent, la banque exécute
un virement pour le loyer des locaux commerciaux 3’500.–
31 mai Clôturez le compte, puis ouvrez-le à nouveau après avoir porté
en compte :
un intérêt débiteur net en notre défaveur 175.80
des frais bancaires 24.20

2100 Banque

Date Libellé Débit Crédit


01. 05 S.i. 9’200
04. 05 Prélèvement bancomat 300
07. 05 Paiement de clients 7’600
10. 05 Paiement à un fournisseur 4’704
14. 05 Règlement d’un client 3’100
19. 05 Règlement d’un client 2’660
25. 05 Ordre de paiement 10’600
28. 05 Reçu de la caisse 5’000
29. 05 Loyer 3’500
31. 05 Intérêt débiteur 175.80
31. 05 Frais 24.20
31. 05 S.f. 10’144
28’504 28’504
01. 06 S.i. 10’144
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 53

Page 153

c i ce 1 4
Exer

Tenez le compte bancaire de M. Bressond, menuisier. Inscrivez les opérations dans le compte Banque ci-après, complé-
tez la colonne solde, clôturez, puis ouvrez à nouveau le compte.

1er mai Solde initial (S.i.) en faveur de M. Bressond 15’739.–


2 mai Un client verse 4’900.– pour un travail de restauration 4’900.–
6 mai Virement sur le compte hypothécaire en remboursement de
la dette contractée pour l’atelier 2’000.–
10 mai Retrait de M. Bressond pour ses dépenses privées 2’000.–
15 mai Virement en faveur du fournisseur Boissec SA 3’770.–
16 mai Reçu un avis de débit pour une nouvelle carte bancaire EC 50.–
17 mai Avis de débit pour un chèque bancaire établi à l’ordre
du fournisseur Sepin 500.–
26 mai Mme Eliane Dubuid a payé sa facture de 500.– par
un virement bancaire. La différence représente un rabais 470.–
31 mai Reçu le relevé de compte bancaire :
intérêts crédités 162.75
frais bancaires 18.40
31 mai Clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau

1020 Banque

Date Libellé Débit Crédit Solde (+/–)


01. 05 S.i. 15’739 15’739
02. 05 Versement client 4’900 20’639
06. 05 Virement hypothèque 2’000 18’639
10. 05 Retrait 2’000 16’639
15. 05 Virement à un fournisseur 3’770 12’869
16. 05 Frais carte EC 50 12’819
17. 05 Virement à un fournisseur 500 12’319
26. 05 Versement client 470 12’789
31. 05 Intérêt créditeur 162.75 12’951.75
Frais 18.40 12’933.35

31. 05 S.f. 12’933.35


21’271.75 21’271.75
01. 06 S.i. 12’933.35 12’933.35
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 54

Page 154

c i ce 1 5
Exer

L’entreprise GIGA a réalisé au mois d’octobre les opérations suivantes sur son compte Banque :
01.10 : Solde initial (S.i.) passif de 15’000.–
03.10 : Règlement du client MARS pour 20’000.–
05.10 : Paiement au fournisseur FOUR pour 35’000.–
06.10 : Paiement au fournisseur OLI pour 25’000.–
08.10 : Le client LOUIS paie par virement bancaire la somme de 15’000.–
17.10 : Règlement au fournisseur CHEK pour 8’000.–
24.10 : Vente de marchandises payées par virement bancaire pour 12’000.–
28.10 : Paiement par virement bancaire de la facture d’électricité pour 600.–
31.10 : Paiement par virement bancaire de fournitures de bureau pour 5’000.–

1. Créez avec Exel un compte Banque selon le modèle ci-dessous


2. Prévoyez pour les colonnes Débit et Crédit une formule de calcul automatique ainsi que pour le calcul du solde
Date Libellé Débit (–) Crédit (+) Solde (+/–)

3. Passez les opérations, clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau


4. Imprimez le tableau

Questions :
1 Quel solde présente le compte Banque le 03.10 ? Qu’est-ce que cela signifie ?
Solde créditeur = en faveur du client
2) Quel solde présente le compte Banque le 08.10 ? Qu’est-ce que cela signifie ?
Solde débiteur = en faveur de la banque

Date Libellé Débit (–) Crédit (+) Solde (+/–)

01. 10 S.i. 15’000 – 15’000


03. 10 Règlement client 20’000 + 5’000
05. 10 Paiement fournisseur 35’000 – 30’000
06. 10 Paiement fournisseur 25’000 – 55’000
08. 10 Règlement client 15’000 – 40’000
17. 10 Paiement fournisseur 8’000 – 48’000
24. 10 Vente marchandises 12’000 – 36’000
28. 10 Electricité 600 – 36’600
31. 10 Fournitures 5’000 – 41’600
31. 10 S.f. 41’600
88’600 88’600
01. 11 S.i. 41’600 –41’600
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 55

Page 155

c i ce 1 6
Exer

Tenez le compte du client Dupertuis : inscrivez les opérations dans le compte Clients ci-après, clôturez, puis ouvrez à
nouveau le compte.

1er juillet Le client Dupertuis doit à ce jour à notre entreprise


(facture 23 juin) 3’000.–
6 juillet Il verse sur notre compte bancaire comme acompte sur la
facture du 23 juin 1’000.–
8 juillet Nous lui accordons un rabais de 15 % sur la facture
du 23 juin pour défauts de la marchandise livrée ?
11 juillet Notre client règle le solde de la facture du 23 juin ?
15 juillet Nous effectuons une livraison de marchandises, la facture est
payable à 20 jours net 1’500.–
18 juillet Nous facturons différents frais de transports et emballages 340.–
22 juillet Nous livrons des marchandises à notre client 1’200.–
25 juillet M. Dupertuis nous retourne des emballages 120.–
31 juillet Clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau ?

1100 Clients

Date Libellé Débit Crédit


01. 07 S.i. 3’000
06. 07 Son acompte 1’000
08. 07 Rabais accordé 450
11. 07 Règlement solde fact 23 juin 1’550
15. 07 Livraison 1’500
18. 07 Frais facturés 340
22. 07 Livraison 1’200
25. 07 Retour emballages 120

31. 07 S.f. 2’920

6’040 6’040
01. 08 S.i. 2’920
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 56

Page 156

c i ce 1 7
Exer

Tenez le compte du client Walthaus : inscrivez les opérations dans le compte Clients ci-après, clôturez, puis ouvrez à
nouveau le compte.

1er juin Mme Walthaus doit à notre entreprise 15’000.–


3 juin Envoyé une facture payable à 30 jours avec 2 % d’escompte 4’000.–
7 juin Encaissé divers paiements sur le solde dû au 1er juin 10’500.–
8 juin Rabais de 5 % accordé pour défauts sur la facture du 3 juin ?
11 juin Envoyé un devis 1’300.–
13 juin Retour de marchandises (facture du 3 juin) 300.–
15 juin Facturé à Mme Walthaus 2’500.– payable à 30 jours net 2’500.–
18 juin Mme Walthaus paie par bulletin de versement la facture
du 3 juin, compte tenu de l’escompte de 2 %, du rabais
et du retour ?
30 juin Clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau ?

1100 Clients

Date Libellé Débit Crédit


01. 06 S.i. 15’000
03. 06 Notre facture 4’000
07. 06 Encaissé 10’500
08. 06 Rabais 200
11. 06 Envoyé un devis – –
13. 06 Retour marchandises 300
15. 06 Notre facture 2’500
18. 06 Son paiement net 3’430
Escompte 70

30. 06 S.f. 7’000


21’500 21’500
01. 07 S.i. 7’000
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 57

Page 157

c i ce 1 8
Exer

Tenez le compte du fournisseur Flumaz SA : inscrivez les opérations dans le compte Fournisseurs ci-après, clôturez,
puis ouvrez à nouveau le compte.

1er avril La dette de notre entreprise envers Flumaz SA


(facture du 26 mars) 3’000.–
3 avril En raison de défauts sur la marchandise livrée le 26 mars,
nous recevons une note de crédit 100.–
4 avril Nous versons un acompte par bulletin de versement sur la
facture du 26 mars 500.–
8 avril Notre fournisseur nous livre des marchandises payables
à 30 jours net ou avec 2 % d’escompte à 10 jours 2’000.–
10 avril Nous réglons le solde de la facture du 26 mars ?
11 avril Nous recevons une note de crédit en notre faveur pour des
emballages rendus (facture du 8 avril) 150.–
15 avril Nous payons au comptant le solde de la facture du 8 avril ?
30 avril Clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau

2000 Fournisseurs

Date Libellé Débit Crédit


01. 04 S.i. 3’000
03. 04 Note de crédit 100
04. 04 Acompte 500
08. 04 Sa facture 2’000
10. 04 Règlement solde 26 mars 2’400
11. 04 Note de crédit 150
15. 04 Règlement solde 8 avril 1’813
Escompte 37

30. 04 S.f. 0

5’000 5’000
01. 05 S.i. 0
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 58

Page 158

c i ce 1 9
Exer

Tenez le compte du fournisseur Bridoud SA : inscrivez les opérations dans le compte Fournisseurs ci-après, clôturez,
puis ouvrez à nouveau le compte.

1er juin La dette de notre entreprise envers Bridoud SA 24’000.–


3 juin Reçu une facture payable à 30 jours avec 2 % d’escompte 6’000.–
7 juin Payé diverses factures sur le solde dû au 1er juin 8’000.–
8 juin Retour sur la facture du 3 juin ?
11 juin Reçu un devis 6’700.–
13 juin Rabais obtenu sur la facture du 3 juin, 5 % 200.–
15 juin Facture de Bridoud payable à 30 jours net 4’300 .–
18 juin Paiement par BVR de la facture du 3 juin compte
tenu de l’escompte de 2 % ?
30 juin Clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau

2000 Fournisseurs

Date Libellé Débit Crédit


01. 06 S.i. 24’000
03. 06 Sa facture 6’000
07. 06 Notre paiement 8’000
08. 06 Retour 200
11. 06 Reçu un devis – –
13. 06 Notre rabais 290
15. 06 Sa facture 4’300
18. 06 Notre paiement solde 3 juin 5’399.80
Escompte 110.20

30. 06 S.f. 20’300

34’300 34’300
01. 07 S.i. 20’300
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 59

Page 159

c i ce 2 0
Exer

Inscrivez les opérations dans le compte Caisse, clôturez, puis ouvrez à nouveau le compte.

1er octobre Montant en caisse 6’150.–


5 octobre Un client paie un article au comptant 540.–
8 octobre Nous recevons un colis contre remboursement
et réglons au facteur 230.–
9 octobre Nous achetons à crédit un logiciel comptable. La facture,
payable à 10 jours net, est portée en compte 510.–
10 octobre Le propriétaire prélève pour son usage personnel
en espèces 200.–
11 octobre Nous prélevons au Bancomat 100.–
17 octobre L’entreprise règle par bulletin de versement une
facture de 1’300. Tenir compte d’un escompte de 2 % ?
24 octobre Nous versons sur le compte postal un montant qui
est prélevé dans la caisse de l’entreprise 720.–
27 octobre Un client achète à crédit différents articles. Nous
établissons une facture payable à 30 jours 1’210.–
31 octobre L’inventaire physique de la caisse se monte à 3’256.–
Tenez compte de la différence éventuelle avant
de clôturer et d’ouvrir à nouveau le compte

1000 Caisse

Date Libellé Débit Crédit Solde (+/–)


01. 10 S.i. 6’150 6’150
05. 10 Son paiement 540 6’690
08. 10 Remboursement 230 6’460
09. 10 Achat à crédit – –
10. 10 Prélèvement privé 200 6’260
11. 10 Prélèvement bancomat 100 6’360
17. 10 Paiement facture 1’274 5’086
24. 10 Versement à la poste 720 4’366
27. 10 Etablissons facture – –
31. 10 Manco 10 4’356
31. 10 S.f. 4’356

6’790 6’790
01. 11 S.i. 4’356 4’356
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 60

Page 159

c i ce 2 1
Exer

Cochez la (les) réponse (s) exacte (s) en indiquant le compte de liquidité utilisé dans les cas suivants pour un club de
football.

Opérations Caisse Poste Banque Aucun


Reçus diverses cotisations des membres par bulletin de
x
versement rouge
Règlement du salaire de l’entraîneur par virement
x
bancaire
Don reçu en espèces x
Frais de déplacement de l’équipe payés au comptant x
Reçu une facture concernant l’achat de ballons x
Réglé diverses factures au moyen d’un ordre de paiement
x
bancaire
Prélèvement au Postomat x x
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 61

Page 160

c i ce 2 2
Exer

Inscrivez les opérations dans le compte Fournisseurs, clôturez, puis ouvrez à nouveau le compte.

1er mars Nous devons à ce jour 4’700.– (facture du 5 février) à notre fournisseur
4 mars Notre fournisseur nous livre des marchandises à crédit. La facture de 1’400.–
est payable à 30 jours net ou à 10 jours avec 5 % d’escompte
5 mars Nous réglons par virement bancaire la facture du 5 février
6 mars Une partie de la marchandise reçue le 4 ct présente des défauts, nous la
retournons à notre fournisseur et obtenons une note de crédit de 400.–
11 mars Nouvelle livraison à crédit de notre fournisseur. La facture de 2’200.–
(emballages compris) est payable à 30 jours net
14 mars Nous réglons par virement postal le montant de la facture du 4 ct après déduction
de la note de crédit et de l’escompte auquel nous avons droit
16 mars Nous retournons les emballages facturés 200.– par notre fournisseur lors de sa
dernière livraison
22 mars Nous obtenons une ristourne sur nos achats du premier trimestre. Nous
comptabilisons une note de crédit de 1’000.–
27 mars Notre fournisseur nous adresse une facture de 600.–
31 mars Clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau

2000 Fournisseurs

Date Libellé Débit Crédit


01. 03 S.i. 4’700
04. 03 Sa livraison 1’400
05. 03 Notre paiement 4’700
06. 03 Note de crédit 400
11. 03 Sa facture 2’200
14. 03 Notre paiement solde 4 mars 950
Escompte 50
16. 03 Notre retour 200
22. 03 Note de crédit 1’000
27. 03 Sa facture 600
31. 03 S.f. 1’600

8’900 8’900
01. 04 S.i. 1’600
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 62

Page 160

c i ce 2 3
Exer

Inscrivez les opérations dans le compte Clients, clôturez, puis ouvrez à nouveau le compte.

1er mai Mon client me doit à ce jour 800.–, selon ma facture du 26 avril
3 mai La marchandise livrée le 26 avril présentait des défauts, je lui adresse
une note de crédit de 100.–
4 mai Je reçois en espèces, un acompte de 400.– sur ma facture du 26 avril
8 mai Je livre à mon client des marchandises d’une valeur de 1’000.–, payables
à 30 jours net ou avec 3 % d’escompte à 10 jours
10 mai Mon client règle le solde de la facture du 26 avril
11 mai Mon client me retourne les emballages facturés le 8 mai, je les évalue à
100.– et lui envoie une note de crédit de ce montant
15 mai Mon client règle par virement bancaire le solde de ma facture du 8 mai
29 mai J’envoie par poste un colis de marchandises à mon client, payables
à 30 jours, 250.–
31 mai Clôturez le compte et ouvrez-le à nouveau

1100 Créances

Date Libellé Débit Crédit


01. 05 S.i. 800
03. 05 Ma note de crédit 100
04. 05 Son acompte 400
08. 05 Ma livraison 1’000
10. 05 Son paiement solde 26 avril 300
11. 05 Ma note de crédit 100
15. 05 Son paiement solde 8 mai 873
Escompte 27
29. 05 Ma facture 250

31. 05 S.F. 250

2’050 2’050
01. 06 S.I. 250
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 63

Page 163

c i ce 2 4
Exer

M. Martinal décide de créer une entreprise individuelle.


Il apporte pour ce faire un capital initial de 10’000.– qui sera complété par un emprunt bancaire à 10 ans de 25’000.–
Grâce à cet apport, l’entreprise devient propriétaire d’une machine d’une valeur d’achat de 15’000.–

1. Présenter les comptes de l’apport de 10’000.– du propriétaire

+ Caisse – – Capital +
10’000 10’000

2. Présenter dans les comptes le prêt de 25’000.– consenti par la banque

+ Caisse – – Dette bancaire +


25’000 25’000

3. Présenter dans les comptes l’achat de la machine (opération au comptant)

+ Machine – + Caisse –
15’000 15’000
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 64

Page 164

4 ( s uit e )
r c i ce 2
Exe

Cas où l’achat de la machine est réalisé par une opération à crédit


Le fournisseur accepte d’accorder à l’entreprise un délai de paiement de trois mois.
Il va alors y avoir deux opérations distinctes à enregistrer du côté de l’entreprise relatives au décalage temporel existant
entre la concrétisation du flux réel et la concrétisation du flux monétaire.

Comptabilisation de la première étape


L’entreprise enregistre l’entrée de la machine dans son patrimoine et constate l’apparition d’une dette.
Dans la comptabilité du fournisseur cette facture sera enregistrée comme créance.

+ Machine – – Autres dettes +


15’000 15’000

Comptabilisation de la deuxième étape


A l’échéance du délai de paiement accordé par le fournisseur, l’entreprise verse à celui-ci le montant correspondant
au coût d’achat de la machine et solde ainsi sa dette.

+ Caisse – – Autres dettes +


15’000 15’000

Cette double comptabilisation revient en définitive au même que l’enregistrement d’un achat au comptant de la machine.

Présenter le bilan de l’entreprise après ces trois opérations.

Actif Passif
Caisse 20’000 Banque 25’000
Machines 15’000 Capital 10’000

Total Actif 35’000 Total Passif 35’000


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 65

Page 165

c i ce 2 5
Exer

Bilan initial
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 4’000 Autres dettes 5’000
Poste 5’000 Dette bancaire 6’000
Clients 8’000
ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES
Véhicules 12’000 Capital 20’000
Mobilier 2’000
31’000 31’000

Travail à effectuer
> Ouvrir les comptes
> Passer les opérations
> Clôturer les comptes
> Rouvrir les comptes
> Dresser le bilan final

Opérations
1. Un client verse 2’500.– sur notre compte en banque
2. L’entreprise achète du moblilier. Elle paie en espèces 1’700.–
3. La banque paie la facture d’un fournisseur relative à du mobilier, facture déjà comptablilisée 3’000.–
4. Un client paie une facture de 1’400.– en contrepartie : livraison de mobilier pour 900.–, solde par la Poste
5. L’entreprise verse à la banque 1’750.– par BVR
6. Un client paie 1’450.– par BV
7. Un client verse 2’000 en espèces pour régler une facture
8. a) Achat d’un véhicule à crédit 15’000.–
b) Reprise de l’ancien véhicule 5’000.–
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 66

Page 166

rc i c e 2 5 ( s uit e )
Exe

+ Caisse – + Poste –
S.i. 4’000 2) 1700 S.i. 5’000
7) 2’000 5) 1’750 4) 500
6) 1’450
S.f. 2’550 S.f. 6’950

6’000 6’000 6’950 6’950


S.i. 2’550 S.i. 6’950

+ Clients – + Véhicules –
S.i. 8’000 1) 2’500 S.i. 12’000
4) 1’400 8a) 15’000 8b) 5’000
6) 1’450
7) 2’000 S.f. 22’000
S.f. 650

8’000 8’000 27’000 27’000


S.i. 650 S.i. 22’000

+ Mobilier – – Autres dettes +


S.i. 2’000 3) 3’000 S.i. 5’000
2) 1’700 8b) 5’000 8a) 15’000
4) 900 S.f. 4’600 S.f. 12’000

4’600 4’600 20’000 20’000


S.i. 4’600 S.i. 12’000

– Dette bancaire + – Capital +


1) 2’500 S.i. 6’000 S.i. 20’000
5) 1’750 3) 3’000 S.f. 20’000
S.f. 4’750

9’000 9’000 20’000 20’000


S.i. 4’750 S.i. 20’00

Bilan final
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 2’550 Autres dettes 12’000
Poste 6’950 Dette bancaire 4’750
Clients 650
ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES
Véhicules 22’000 Capital 20’000
Mobilier 4’600
36’750 36’750
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 67

Page 167

c i ce 2 6
Exer

Même travail que pour l’exercice 25

Bilan initial
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 1’840 Fournisseurs 2’000
Poste 4’830 Autres dettes 8’875
Clients 12’540 Dette bancaire (Crédit Suisse) 10’000
Marchandises 15’200 Prêt de M. Mettraux 16’000
ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES
Outillage 45’000 Capital 42’535
79’410 79’410

1. Versement en espèces à un fournisseur 800.–


2. Virement postal au Crédit Suisse 780.–
3. Versement d’un client au Crédit Suisse 3’750.–
4. Versement au Crédit Suisse par prélèvement au compte postal 1’000.–
5. Prélèvement au Crédit Suisse 1’500.–
6. Achat d’outillage, facture payable à 30 jours net 2’000.–
7. Paiement à un créancier en espèces 700.–

Bilan final
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 1’840 Fournisseurs 1’200
Poste 3’050 Autres dettes 10’175
Clients 8’790 Dette bancaire (Crédit Suisse) 5’970
Marchandises 15’200 Prêt de B. Mettraux 16’000
ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES
Outillage 47’000 Capital 42’535
75’880 75’880
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 68

Page 168
6 ( s uit e )
r c i ce 2
Exe

Caisse Poste
S.i. 1’840 1) 800 S.i. 4’830 2) 780
5) 1’500 7) 700 4) 1’000
S.f. 1’840 S.f. 3’050

3’340 3’340 4’830 4’830


S.i. 1’840 S.i. 3’050

Clients Outillage
S.i. 12’540 3) 3’750 S.i. 45’000
S.f. 8’790 6) 2’000 S.f. 47’000

12’540 12’540 47’000 47’000


S.i. 8’790 S.i. 47’000

Fournisseurs Autres dettes


1) 800 S.i. 2’000 7) 700 S.i. 8’875
S.f. 10’175 6) 2’000
S.f. 1’200

2’000 2’000 10’875 10’875


S.i. 1’200 S.i. 10’175

Dette bancaire (Crédit Suisse) Prêt de M. Mettraux


2) 780 S.i. 10’000 S.f. 16’000 S.i. 16’000
3) 3’750 5) 1’500
4) 1’000
S.f. 5’970
11’500 11’500 16’000 16’000
S.i. 5’970 S.i. 16’000

Capital Stock de marchandises


S.i. 42’535 S.i. 15’200 S.f. 15’200
S.f. 42’535

42’535 42’535 15’200 15’200


S.i. 42’535 S.i. 15’200
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 69

Page 170

c i ce 2 7
Exer

Utilisez les comptes suivants :


Capital, Caisse, Autres dettes, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque (solde créancier), Informatique, Véhicules, Dette
hypothécaire, Clients, Immeuble
Journalisez les opérations suivantes :
1. Achat à crédit d’un logiciel comptable 450.–
2. Versement d’un client sur notre compte bancaire 1’290.–
3. Prélèvement du propriétaire en espèces pour ses besoins personnels 250.–
4. Achat d’un nouveau véhicule 12’500.–. Nous comptabilisons la facture
5. Règlement par virement postal d’un fournisseur 345.–
6. Remboursement de la dette hypothécaire par un virement postal 4’000.–
7. Réception d’un avis de débit de notre banque concernant le règlement d’une facture pour un montant de 670.–
8. Retrait au Bancomat d’un montant de 500.– destiné aux besoins de l’entreprise
9. Virement postal sur le compte bancaire 1’500.–
10. Paiement par bulletin de versement d’une facture déjà comptabilisée concernant du mobilier 410.–

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Informatique Autres dettes 450 450
2 Banque Clients 1’290 1’290
3 Capital Caisse 250 250
4 Véhicules Autres dettes 12’500 12’500
5 Fournisseurs Poste 345 345
6 Dette hypothécaire Poste 4’000 4’000
7 Autres dettes Banque 670 670
8 Caisse Banque 500 500
9 Banque Poste 1’500 1’500
10 Autres dettes Caisse 410 410
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 70

Page 171

c i ce 2 8
Exer

Utilisez les comptes suivants :


Capital, Caisse, Autres dettes, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque (solde créancier), Véhicules, Dette hypothécaire,
Clients, Immeuble
Journalisez les opérations suivantes :
1. Versement en espèces d’un client 2’210.–
2. Achat de mobilier à crédit 540.–
3. Prélèvement en espèces à la banque 1’500.–
4. Règlement par virement postal à un fournisseur 130.–
5. Achat de meubles de bureau 3’700.–. Nous comptabilisons la facture
6. Virement postal de 4’600.– en remboursement du prêt hypothécaire
7. Obtention d’un rabais pour défauts aux meubles de bureau 500.– (voir opération 5)
8. Apport du propriétaire de l’entreprise de 12’000.– en espèces
9. Paiement par bulletin de versement de la facture de meubles (voir opérations 5 et 7)
10. Paiement par virement postal d’une facture déjà comptabilisée relative à l’achat d’un véhicule d’occasion 7’500.–

Questions :

1. Que signifie « comptabiliser une facture » selon l’opération 5 ?


Enregistrer la facture dans la comptabilité
2. Quelle différence faites-vous entre les deux affirmations suivantes :
> Régler en espèces une facture déjà comptabilisée concernant un véhicule 7’500.–
On paie une facture qui est déjà enregistrée dans le compte « autres dettes »
> Régler en espèces une facture non comptabilisée concernant un véhicule 7’500.–
On paie une facture qui n’a pas été enregistrée dans le compte « autres dettes »

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Caisse Clients 2’210 2’210
2 Mobilier Autres dettes 540 540
3 Caisse Banque 1’500 1’500
4 Fournisseurs Poste 130 130
5 Mobilier Autres dettes 3’700 3’700
6 Dette hypothécaire Poste 4’600 4’600
7 Autres dettes Mobilier 500 500
8 Caisse Capital 12’000 12’000
9 Autres dettes Caisse 3’200 3’200
10 Autres dettes Poste 7’500 7’500
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 71

Page 173

c i ce 2 9
Exer

Utilisez les comptes suivants :


Capital, Caisse, Autres dettes, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque (solde créancier), Informatique, Véhicules, Dette
hypothécaire, Clients, Immeuble
Journalisez les opérations suivantes à l’aide d’opérations décalées :
1. Nous achetons un ordinateur pour un prix de 2’400.– réglé de la manière suivante :
1’200.– par postcard
1’000.– en espèces
2. Nous achetons un nouveau véhicule 32’000.– et réglons de la manière suivante :
remise d’un ancien véhicule pour un montant de 12’000.–
pour le solde, montant versé en espèces
3. Nous payons la facture d’un fournisseur de la manière suivante :
versement en espèces 700.–
virement bancaire 400.–
4. Nous achetons un nouveau véhicule 26’000.–. Nous versons en espèces 19’000.–.
Pour le solde le vendeur nous fait crédit
5. Un client paie une facture de 1’500.– de la manière suivante :
livraison de mobilier pour 900.–
versement par bulletin de versement postal pour 600.–

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Informatique – Prix affiché 2’400 –
– Poste – 1’200
– Caisse – 1’000
– – Rabais accordé par le vendeur
CHF 200.– à ne pas journaliser. – 200
2 Véhicules – 32’000 –
– Véhicules – 12’000
– Caisse – 20’000
3 Fournisseurs – 1’100 –
– Caisse – 700
– Banque – 400
4 Véhicules – 26’000 –
– Caisse – 19’000
– Autres dettes – 7’000
5 Mobilier – 900 –
Poste – 600 –
– Clients – 1’500
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 72

Page 176

c i ce 3 0
Exer

Journalisez les opérations en utilisant les comptes suivants :


Capital, Caisse, Autres dettes, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque (solde créancier), Informatique, Véhicules, Dette
hypothécaire, Clients, Immeuble
Journalisez les opérations suivantes :
1. Nous vendons un garage 75’000.–. Notre acheteur règle par virement bancaire. La banque porte en compte ce
montant en notre faveur
2. Nous achetons un logiciel à crédit 340.–
3. Des clients règlent diverses factures de la manière suivante :
en espèces 1’340.–
par virement bancaire 3’230.–
par virement postal 1’750.–
4. Nous achetons du mobilier à crédit 670.–. Nous comptabilisons la facture
5. Notre client paie par virement postal une facture de 4’200.–
6. Nous réglons un fournisseur par bulletin de versement 130.–
7. Le propriétaire augmente sa participation dans l’entreprise et apporte 120’000.– par un virement bancaire
8. Nous vendons au comptant un véhicule usagé 6’200.–
9. Nous réglons la facture relative à l’achat de mobilier (voir opération 4)
10. Nous retirons au Postomat pour des besoins de liquidités 1’300.–

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Banque Immeuble 75’000 75’000
2 Informatique Autres dettes 340 340
3 Caisse – 1’340 –
Banque – 3’230 –
Poste – 1’750 –
– Clients – 6’320
4 Mobilier Autres dettes 670 670
5 Poste Clients 4’200 4’200
6 Fournisseurs Caisse 130 130
7 Banque Capital 120’000 120’000
8 Caisse Véhicules 6’200 6’200
9 Autres dettes Caisse 670 670
10 Caisse Poste 1’300 1’300
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 73

Page 177

c i ce 3 1
Exer

Journalisez les opérations en utilisant les comptes suivants :


Capital, Caisse, Autres dettes, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque (solde créancier), Informatique, Véhicules, Dette
hypothécaire, Clients, Immeuble, Machines.
1. Nous achetons un appartement pour un montant de 320’000.–. Nous versons immédiatement un acompte de
150’000.– et obtenons un prêt hypothécaire pour le solde
2. Des clients versent en espèces un montant de 2’200.–
3. Nous comptabilisons la facture relative à l’achat d’un logiciel 650.–
4. Nous réglons un fournisseur par virement postal 3’100.–
5. Nous achetons un nouveau véhicule pour un montant de 25’000.–. Notre garagiste reprend notre ancien véhicule
valant 7’000.–. Nous réglons le solde par virement bancaire
6. Nous achetons des machines 5’400.– et portons en compte la facture
7. Nous virons 2’000.– de notre compte postal en faveur de notre compte bancaire
8. Nous retirons au Bancomat 500.– pour les besoins de l’entreprise en liquidités
9. Nous obtenons un rabais de 540.– sur les machines en raison d’un défaut (voir opération 6)
10. Nous avons payé la facture d’un fournisseur 1200.– par virement postal et avons passé par erreur l’écriture «Fournisseurs
à Caisse ». Corrigez l’opération

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Immeuble – 320’000 –
– Caisse – 150’000
– Dette hypothécaire – 170’000
2 Caisse Clients 2’200 2’200
3 Informatique Autres dettes 650 650
4 Fournisseurs Poste 3’100 3’100
5 Véhicules – 25’000 –
– Véhicules – 7’000
– Banque – 18’000
6 Machines Autres dettes 5’400 5’400
7 Banque Poste 2’000 2’000
8 Caisse Banque 500 500
9 Autres dettes Machines 540 540
10 Caisse Fournisseurs 1’200 1’200
Fournisseurs Poste 1’200 1’200
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 74

Page 178

c i ce 3 2
Exer

Le bilan initial d’un petit artisan se présente de la manière suivante :


Bilan initial
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 1’500 Fournisseurs 1’900
Poste 6’600 Autres dettes 200
Clients 5’400
ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES
Machines 6’000 Capital 18’600
Mobilier 1’200
20’700 20’700

Travail à effectuer
Ouvrir les comptes du grand-livre sur la base du bilan ci-dessus
Passer les opérations au journal
Transférer les opérations du journal au grand livre
Boucler les comptes et ouvrez-les à nouveau
Etablir le bilan final

Opérations
1. Retrait en espèces au Postomat pour les besoins de l’entreprise 1’000.–
2. Achat au comptant d’une machine 1’200.–
3. Règlement d’une facture par virement postal 700.–
4. Achat à crédit d’un bureau 350.–
5. Un ami du propriétaire accorde un prêt de 6’000.– comptabilisé dans le compte Prêt Bernard Saugat.
Le montant est viré sur le compte postal
6. Versement des clients sur le compte postal 3’200.– en paiement de diverses factures
7. Prélèvement par le propriétaire de 500.– dans la caisse pour ses besoins privés

Caisse Poste
S.i. 1’500 2) 1’200 S.i. 6’600 1) 1’000
1) 1’000 5) 6’000 3) 700
7) 500 S.f. 1’800 6) 3’200 S.f. 14’100
3’000 3’000 15’800 15’800
S.i. 1’800 S.i. 14’100

Clients Machines
S.i. 5’400 6) 3’200 S.i. 6’000
2) 1’200 S.f. 7’200
S.f. 2’200
5’400 5’400 7’200 7’200
S.i. 2’200 S.i. 7’200
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 75

Page 178

ic e 3 2 ( s u i t e)
Exe rc

Mobilier Fournisseurs
S.i. 1’200 3) 700 S.i. 1’900
4) 350 S.f. 1’550 S.f. 1’200

1’550 1’550 1’900 1’900


S.i. 1’550 S.i. 1’200

Autres dettes Capital


S.i. 200 S.i. 18’600
S.f. 550 4) 350 7) 500
S.f. 19’100
550 550 19’100 19’100
S.i. 550 S.i. 19’100

Prêt Bernard Saugat


5) 6’000
S.f. 6’000

6’000 6’000
S.i. 6’000

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Caisse Poste 1’000 1’000
2 Machines Caisse 1’200 1’200
3 Fournisseurs Poste 700 700
4 Mobilier Autres dettes 350 350
5 Poste Prêt B. Saugat 6’000 6’000
6 Poste Clients 3’200 3’200
7 Caisse Capital 500 500

Bilan final
Actif Passif
Actif circulant Fond étranger
Caisse 1’800 Fournisseurs 1’200
Poste 14’100 Autres dettes 550
Clients 2’200 Prêt Bernard Saugat 6’000
Actif immobilisé Fond propre
Machines 7’200 Capital 19’100
Mobilier 1’550
26’850 26’850
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 76

Chapitre 5

Les opérations avec influence sur le résultat,


page 193

c i ce 3 3
Exer

Pour un garage, classez les comptes suivants en cochant la colonne exacte.

Actif Passif Charges Produits


Poste (avoir) x
Publicité x
Achat d'essence x
Frais de bureau x
Loyer x
Banque (dette) x
Mobilier x
Achat de marchandises x
Informatique x
Electricité x
Machines x
Fournisseurs x
Banque (avoir) x
Vente de pneus x
Clients x
Capital x
Salaires x
Travaux en atelier x

c i ce 3 4
Exer

Imaginez pour les entreprises ci-dessous, un ou plusieurs comptes de produits correspondant à leur activité.

Type d’entreprise Comptes de produits


Magasin de fleurs Ventes de fleurs

Médecin Honoraires

Installateur sanitaire Produits des travaux

Banque Commissions, intérêts produits, courtage

Fitness Produits des cours, produits des cotisations (produits


des abonnements)
Assurance
Primes d’assurance
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 77

Page 194

c i ce 3 5
Exer

Dans le tableau ci-dessous, indiquez d’une croix la colonne correspondant au compte indiqué.

Actifs Actifs Fonds Fonds Charges Produits


circulants immobilisés étrangers propres
Machines x
Véhicules x
Hypothèques x
Salaires x
Amortissement x
Capital x
Loyers x
Informatique x
Honoraires x
ACE x

c i ce 3 6
Exer

Au cours du trimestre, l’entreprise SANIBLOC a effectué des opérations de gestion et d’investissements.


Travail à faire :
Indiquez pour chaque opération s’il s’agit d’une immobilisation ou d’une charge, puis le numéro et le nom du compte à
utiliser.
Opérations Immobilisations Charges N° et nom du compte à utiliser
Actifs
Achat d’un terrain X 1600 Immeuble
Achat de timbres-poste x 6’510 Téléphone
Achat de stylos x 6’500 Frais d’administration
Achat d’une caisse enregistreuse x 1570 Equipement et installations ou
1510 Mobilier et installations
Achat d’un marteau x 1540 Instruments et outillage
Réparation du chauffage x 6’100 ERR
Affiches publicitaires x 6’600 Publicité
Achat d’un fond de commerce x 1770 Goodwill
Achat d’une armoire x 1510 Mobilier et installations
Achat d’une imprimante x 1520 Informatique
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 78

Page 195

c i ce 3 7
Exer

Précisez pour chaque opération le compte débité et le compte crédité pour une fiduciaire.

Opération Débit Crédit


Nous payons au comptant une réparation effectuée à la 6200 Frais de 1000 Caisse
voiture de l’entreprise 560.– véhicules
Nous remboursons la dette hypothécaire en espèces 3’000.– 2440 Dette 1000 Caisse
hypothécaire
Nous facturons à un client 350.– pour un transport 1100 Clients 3400 Ventes de
prestations
Amortissement des véhicules 4’500.– 6920 Amort. mobiliers 1530 Véhicules
Nous recevons un avis de débit pour les intérêts de la dette 6800 Intérêt charges 1020 Banque
hypothécaire 1’400.– 7510 Charges de
l’immeuble
Un client règle par poste une facture déjà comptabilisée
1010 Poste 1100 Clients
concernant des transports 710.–
Nous versons des salaires par virement bancaire 5’300.– 5200 Salaires 1020 Banque
Nous achetons au comptant des fournitures de bureau se
montant à 170.–
6500 Matériel bureau 1000 Caisse
Nous adressons un don à une organisation d’entraide par
6520 Dons 1000 Caisse
BVR 150.–
Le propriétaire prélève 1’000.– en espèces pour son usage
2800 Capital propre 1000 Caisse
personnel

c i ce 3 8
Exer

Précisez pour chaque opération le compte débité et le compte crédité pour une entreprise de transport.

Opération Débit Crédit


Achat d’un ordinateur payé par virement bancaire pour 1520 Informatique 1020 Banque
12’000.–
Comptabilisation d’une facture relative à l’électricité pour
6400 Electricité 2010 Autres dettes
530.–
Achat d’un véhicule à crédit à un garage du coin pour
1530 Véhicules 2010 Autres dettes
25’0000.–
Remboursement à un fournisseur par virement bancaire pour
10’000.–
2010 Autres dettes 1020 Banque
Alimentation de la caisse par un prélèvement sur le compte
en banque pour 500.–
1000 Caisse 1020 Banque
Réception d’un avis de crédit de la banque pour le paiement
d’un client de 1’000.– 1020 Banque 1100 Clients
Achat de mobilier à crédit à un fournisseur pour 820.– 1510 Mobilier 2010 Autres dettes
Encaissement d’honoraires pour 520.– 1000 Caisse 3400 Honoraires
(ventes de prestations)
Paiement des salaires du mois par virement bancaire pour 5200 Salaires 1020 Banque
60’000.–
Paiement de l’électricité par virement postal pour 1’500.– 6400 Electricité 1010 Poste
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 79

Page 196

c i ce 3 9
Exer

Utilisez les comptes suivants :


Capital, Caisse, Autres dettes, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque c/c (UBS), Informatique, Véhicules, ACE, Dettes
bancaires, Honoraires, Clients, Frais d’administration, Intérêts-charges, Loyer, Amortissement, Intérêts-produits, Salaires,
Assurances, Frais d’informatique.
Journalisez les opérations suivantes pour un bureau fiduciaire.
1. Nous facturons des honoraires à divers clients 14’230.–
2. Nous payons le loyer par virement postal 2’650.–
3. Nous achetons au comptant du papier pour l’imprimante 240.–
4. Amortissement des véhicules 6’200.–
5. Nous comptabilisons un avis de débit de l’UBS concernant les paiements suivants :
Garage Leblanc (service du véhicule) 725.–
Zurich Assurances (diverses primes) 1’320.–
Retrait au Bancomat 1’000.–
6. Nous recevons par virement postal 560.– concernant une facture d’honoraires déjà comptabilisée
7. Nous enregistrons une facture de 1’600.– concernant un achat de mobilier
8. Nous payons par virement bancaire le salaire d’un de nos employés 3’700.–
9. Amortissement du mobilier 4’300.–
10. Nous obtenons un rabais de 250.– concernant l’achat de mobilier en raison d’un défaut constaté (voir opération 7)

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Clients Honoraires 14’230 14’230
2 Loyer Poste 2’650 2’650
3 Frais informatique Caisse 240 240
4 Amortissement Véhicules 6’200 6’200
5 ACE – 725 –
Assurances – 1’320 –
Caisse – 1’000 –
– Banque – 3’045
6 Poste Clients 560 560
7 Mobilier Autres dettes 1’600 1’600
8 Salaires Banque 3’700 3’700
9 Amortissement Mobilier 4’300 4’300
10 Autres dettes Mobilier 250 250
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 80

Page 197

c i ce 4 0
Exer

Utilisez les comptes suivants :


Capital, Caisse, Autres dettes, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque c/c (UBS), Informatique, Véhicules, ACE, Dettes
bancaires, Clients, Frais d’administration, Intérêts-charges, Essence, Amortissement, Produits des courses, Salaires,
Assurances, Frais de véhicules, Loyer, Différence de caisse.
Journalisez les opérations suivantes pour un taxi.
1. Paiement par Postcard des frais de téléphone 350.–
2. Recettes au comptant des courses de taxi effectuées 1’450.–
3. Paiement au comptant d’essence 65.–
4. Virement bancaire concernant la prime d’assurance RC 670.–
5. Versement en espèces sur le compte bancaire 1’500.–
6. Comptabilisation d’une facture de 320.– concernant une réparation effectuée à un de nos véhicules
7. Comptabilisation d’un avis de mise en compte de la poste concernant les opérations suivantes :
Versement d’un client 140.–
Retrait au Postomat 300.–
8. Règlement par ordre permanent bancaire du loyer d’un garage 1’600.–
9. Comptabilisation de la facture adressée à un client concernant une course de taxi 230.–
10. En effectuant un contrôle de la caisse, nous constatons un manco de 7.20 à comptabiliser

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 ACE Caisse ou poste, banque 350 350
2 Caisse Produits des courses 1’450 1’450
3 Essence Caisse 65 65
4 Assurance Banque 670 670
5 Banque Caisse 1’500 1’500
6 Frais véhicules Autres dettes 320 320
7 Poste Clients 140 140
Caisse Poste 300 300
8 Loyer Banque 1’600 1’600
9 Clients Produits des courses 230 230
10 Différence de caisse Caisse 7.20 7.20
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 81

Page 198

c i ce 4 1
Exer

Le 1er février, M. Dubreuil ouvre son commerce d’articles de bureau par la remise d’un fond de commerce pour
CHF 200’000.– et un dépôt bancaire de CHF 50’000.–.
Pour financer cette acquisition, il a emprunté sur 5 ans une somme de CHF 100’000.– auprès de la Banque Cantonale
Vaudoise, le solde étant représenté par les fonds propres.
Clôturez les comptes, en tenant compte des éléments suivants qui doivent être enregistrés.
1. Achat de calculatrices et fournitures de bureau pour CHF 60’000.– selon la facture N° 112 du fournisseur.
2. Retrait de la banque de CHF 5’000.– pour alimenter la caisse.
3. Achat d’une camionnette de CHF 40’000.– par virement bancaire.
4. Achat d’essence CHF 400.– au comptant.
6. Ventes de fournitures de bureau contre paiement bancaire CHF 5’000.–.
7. Paiement de frais de transport CHF 100.– en espèces.
8. Réception d’un avis de débit de la Banque Cantonale Vaudoise : intérêts payés CHF 40.–.

Caisse Poste
2. 5’000 4. 400
5. 220
7. 100

5’000 5’000

Banque Mobilier
S.i. 50’000 2. 5’000
6. 5’000 3. 40’000

S.f. 4’280
55’000 55’000

Informatique Véhicules
3. 40’000

S.f. 40’000

40’000 40’000
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 82

Page 199

i ce 4 1 ( sui t e )
E xerc

Goodwill Clients
S.i. 200’00

S.f. 200’000
200’000 200’000

Fournisseurs Dettes BCV


1. 60’000 S.i. 100’000
8. 40

S.f. 60’000 S.f. 100’040


60’000 60’000 100’040 100’040

Autres dettes Achats de fournitures


1. 60’000

V/R 60’000
60’000 60’000

Vente de fournitures Frais de transport


6. 5’000 4. 400
5. 220
7. 100
V/R 5’000 V/R 720
5’000 5’000 720 720

Frais d’administration Intérêts-charges


8. 40

VR 40
40 40
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 83

Page 199

i ce 4 1 ( sui t e )
E xerc

ACE Intérêts-produits

Capital
S.i. 150’000
PN 55’760
S.f. 94’240

150’000 150’000

Compte de Résultat
Charges Produits
Achats de fournitures 60’000 Ventes de fournitures 50’000
Intérêts-charges 40
Frais de transport 720

Perte nette 55’760

60’760 60’760

Bilan final
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 4’280 Fournisseurs 60’000
Banque 10’000 Dette BCV 100’040

ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES


Véhicules 40’000 Capital 94’240

254’280 254’280

Questions :

1. Quel est le résultat net ? Perte nette : CHF 55’760.–

2. Quel est le nouveau capital ? CHF 94’240.–


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 84

Page 201

c i ce 4 2
Exer

Utilisez les comptes suivants :


Capital, Caisse, Autres dettes, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque c/c UBS, Informatique, ACE, Produits des cotisations,
Membres, Frais d’administration, Amortissement, Assurances, Intérêts-charges, Intérêts-produits.
Journalisez les opérations suivantes pour une petite association.
1. Encaissement en espèces de diverses cotisations lors de l’Assemblée générale 3’500.–
2. Achat au comptant de timbres poste 50.–
3. Paiement par virement postal des frais d’impression concernant une plaquette présentant l’association 1’350.–
4. Intérêt bancaire en notre faveur 210.–
5. Comptabilisation d’un avis de mise en compte de la poste concernant les opérations suivantes :
– Versement d’un membre pour sa cotisation annuelle 100.–
– Retrait au Postomat 300.–
6. Comptabilisation d’une facture relative à une publicité passée dans le journal 55.–
7. Réception d’un avis de crédit de l’UBS concernant diverses cotisations 500.–
8. Paiement de frais de comité 230.– en espèces par le caissier
9. Achat d’une imprimante 320.–. Comptabilisation de la facture
10. Mise en compte de l’avis de débit concernant les frais postaux 25.–

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Caisse Produits cotisations 3’500 3’500
2 Frais administration Caisse 50 50
3 ACE Poste 1’350 1’350
4 Banque c/c Intérêts produits 210 210
5 Poste Produits cotisations 100 100
Caisse Poste 300 300
6 ACE Autres dettes 55 55
7 Banque c/c Produits cotisations 500 500
8 ACE Caisse 230 230
9 Informatique Autres dettes 320 320
10 ACE ou Frais d’admin. Poste 25 25
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 85

Page 202

c i ce 4 3
Exer

Clôturer les comptes, pour un cabinet médical, en tenant compte des éléments suivants qui doivent être enre-
gistrés (en milliers de CHF).
1. Amortissement du mobilier 56
2. Intérêts bancaires en faveur de l’entreprise 6
3. Comptabilisation d’une facture relative à une prime d’assurance 1
4. Virement du loyer par la banque 2

Caisse Banque
164 56 215 114
2) 6 4) 2
S.f. 108 S.f. 105

108 108 221 221


S.i. 108 S.i. 105

Créances clients Immeuble


187 123 701 131

S.f. 64 S.f. 570

187 187 701 701


S.i. 64 S.i. 570

Mobilier Autres dettes


240 20 583 895
1) 56 3) 1
S.f. 313
S.f. 164

240 240 896 896


S.i. 164 S.i. 313

ACE Intérêts bancaires


748 11
3) 1 V/R 17 2) 6
4) 2 V/R 751

751 751 17 17
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 86

Page 203

3 ( s uit e )
r c i ce 4
Exe

Amortissement Honoraires
1) 56 85 880
V/R 56
V/R 795

56 56 795 795

Capital
693 3
Bénéfice 5
S.f. 698

698 698
S.i. 698

Compte de résultat
Charges Produits
ACE 751 Intérêts bancaires 17
Amortissement 56 Honoraires 795

Bénéfice net 5

812 812

Bilan final
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 108
Banque 105 Autres dettes 313
Clients 64

ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES


Mobilier 164 Capital 698
Immeuble 570
1’011 1’011

Questions :

1. Quel est le résultat net ? Bénéfice net 5

2. Quel est le nouveau capital ? 698


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 87

Page 204

c i ce 4 4
Exer

A l’aide des informations suivantes, récoltées en fin d’exercice, établissez le compte de résultat et le bilan
final ordonné selon le plan comptable. Le compte capital doit être corrigé en fonction du résultat net.

Balance de vérification
COMPTES TOTAUX
Débit Crédit
Caisse 3’124 3’069
Amortissement 94 –
Banque (avoir) 687 537 Capital
Publicité 76 – 175 972
Poste 248 234 S.f. 886 BN 89
Loyer 80 – 1061 1061
Frais d’administration 353 9 S.i. 886
Salaire 1’452 73
Honoraires 84 2’146
Clients 1’864 1’695
Mobilier 468 –
Informatique 186 –
Capital 175 972
Dettes bancaires 243 312
Fournisseurs 1’441 1’528
TOTAUX 10’575 10’575

Compte de résultat
Charges Produits
Amortissement 94 Honoraires 2’062
Publicité 76
Loyer 80
Frais d’administration 344
Salaire 1’379
Bénéfice net 89
2’062 2’062

Bilan final
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 55 Fournisseurs 87
Poste 14 Dette bancaire 69
Banque 150
Client 169
ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES
Mobilier 468 Capital 886
Informatique 186
1’042 1’042
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 88

Chapitre 6

Le compte Privé, page 207

c i ce 4 5
Exer

Calculez le nombre de jours (*= année bissextile) :

Dates Calcul
Du 1 er août au 22 septembre 29 + 22 = 51
Du 9 septembre au 31 décembre 21 + 90 = 111
Du 30 juin au 31 octobre 4 x 30 = 120
Du 27 février au 5 juin (*) 3 + 90 + 5 = 98
Du 28 février au 16 avril 30 + 16 = 46
Du 13 janvier au 8 juin 17 + 120 + 8 = 145
Du 12 mars au 1 er mai 18 + 30 + 1 = 49
Du 28 février (*) au 7 mars 2+7=9
Du 30 avril au 1 er juin 30 + 1 = 31
Du 29 octobre au 31 décembre 1 + 60 = 61

c i ce 4 6
Exer

Calculez le nombre de jours (*= année bissextile) :

Dates Calcul
Du 1 er mai au 1 er novembre 29 + 150 + 1 = 180
Du 30 janvier au 31 décembre 330
Du 30 juin au 31 août 60
Du 12 mars au 16 avril 18 + 16 = 34
Du 17 janvier au 28 février 13 + 30 = 43
Du 31 janvier au 9 février 9
Du 8 mai au 14 novembre 22 + 150 + 14 = 186
Du 5 janvier au 27 février (*) 25 + 27 = 52
Du 12 juin au 1 er septembre 18 + 60 + 1 = 79
Du 13 janvier au 28 février (*) 17 + 28 = 45
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 89

Page 10

c i ce 4 7
Exer

Complétez le tableau suivant en remplissant les cases colorées.

Nombre
Capital Taux Durée Intérêt
De jours
3’000 2 1/2 % Du 15 septembre au 31 décembre 105 21.90
12’000 2% 240 160

9’000 3 1/4 % 200 162.50


24’000 4,5% Du 5 janvier au 25 mai 140 420

c i ce 4 8 c i ce 5 1
Exer Exer

Une personne a placé une certaine somme à un taux Un épargnant dépose 4’800.– sur un compte en banque
de 2,5% pendant 120 jours. Quelle était cette somme si au taux de 2,5 %. Quel sera l’intérêt net perçu après
l’intérêt s’élève à 500.– ? 6 mois, en tenant compte d’une déduction de
35 % d’impôt anticipé.
500 x 100 x 360
= 60’000
120 x 2,5 4’800 x 2,5 % x 6
Intérêt : = 60
100 x 12
intérêt brut – impôt anticipé = intérêt net
c i ce 4 9
Exer 100 % – 35 % = 65%
Cherchez le taux du placement sachant que la somme 60 21 = 39
placée est de 5’310.–, la durée de 210 jours et l’intérêt
de 123.90.
123.90 x 100 x 360
= 4%
5’310 x 210

c i ce 5 0
Exer

Le 27 février, une entreprise emprunte à court terme à


une banque 110’000.– au taux de 8 %. Cette somme
sera remboursée le 30 octobre de la même année. Quel
montant sera alors versé à la banque, capital et intérêt
compris ?
Jours : 3 + 240 = 243 jours
110’000 x 8 x 243
= 5’940.–
100 x 360
5’940.– + 110’000 = 115’940.–
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 90

Page 211

c i ce 5 2 c i ce 5 5
Exer Exer

A quelle date a-t-on placé 61’000.– à 3 1/4 %, si l’on a Un immeuble a été acheté par M. Borloz 1’200’000.– le
retiré, le 1er septembre, 62’184.–, capital et intérêt 10 juin. Il a repris une hypothèque sur cet immeuble
compris ? pour 60 % de sa valeur à un taux d’intérêt annuel de
5%. Le nouvel immeuble locatif de M. Borloz est occupé
1’184 x 36’000
= 215 jours par 6 locataires qui paient chacun un loyer de 1’200.–
61’000 x 3,25 par mois. M. Borloz décide de résilier le bail d’un des
locataires au 1er janvier, parce qu’il entend mettre l’ap-
date : 26 janvier
partement à disposition de sa fille qui vient de se
marier. De plus, les intérêts hypothécaires augmentent
de 0,5 % à partir du 1er janvier.
Quelle augmentation mensuelle M. Borloz demandera
c i ce 5 3
Exer à ses locataires dès le 1er janvier, s’il veut garder le
même rendement d’immeuble (revenu locatif ) qu’au-
Le 2 novembre, un contribuable reçoit le bordereau paravant? Soyez attentifs à la hausse des intérêts hypo-
d’impôt dont le montant s’élève à 8’200.–. thécaires ainsi qu’à l’appartement mis gratuitement à
Il dispose d’un délai de paiement de 30 jours. En cas disposition de la fille de M.Borloz.
de retard, le fisc compte un taux d’intérêt de 5,5 %. Hypothèque :
Quel montant devra-t-il payer (impôt et intérêt compris) 1’200’000 x 60 % = 720’000
s’il règle ce dû le 15 janvier de l’année suivante ? Augmentation des intérêts :
Durée : 28 + 15 (du 2 décembre au 15 janvier) = 720’000 x 0,5 = 3’600
43 jours Augmentation annuelle pour les 5 locataires :
(1’200 x 12) + 3’600 = 18’000 :
8’200 x 5,5 x 43
= 53.85 Augmentation annuelle pour 1 locataire :
100 x 360
18’000 : 5 = 3’600
53.85 + 8’200 = 8’253.85 Augmentation mensuelle pour 1 locataire :
3’600 : 12 = 300

c i ce 5 4 c i ce 5 6
Exer Exer

Quel est le capital qui, placé à un taux de 3 1/2 %, Vous héritez d’une vieille tante la somme de 16’483.75.
rapporte en six mois un intérêt net de 45.50 après Cette somme avait été déposée à votre nom il y a de
déduction de 35 % d’impôt anticipé ? cela 4 mois. Quelle somme avait placé votre vieille tante
Intérêt brut 45,50 x 100 : 65 = 70 si le taux d’intérêt bancaire était de 3,75 % ?
16’483.75
= 16’280.25
70 x 100 x 12 1 + [(3,75 x 120) : 36’000]
= 4’000
3,5 x 6

c i ce 5 7
Exer

Votre garagiste se rend compte que vous avez payé il


y a 10 mois une facture à double. Il vous verse par vire-
ment bancaire la somme de 826.65 en vous informant
qu’il a rajouté un intérêt de 4 % en votre faveur pour la
période durant laquelle il a conservé cet argent par
erreur. A combien s’élevait la facture en question ?
826.65
= 800.–
1 + [(4 x 300) : 36’000]
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 91

Page 213

c i ce 5 8
Exer

Complétez le tableau et procédez à la clôture trimestrielle du compte.


Date Texte comptable Montant Solde Valeur Jours Nombre
Débit Crédit Débit Crédit Débit Crédit
01.04 Solde reporté 21’410 21’410 31.03 27 5781
27.04 Prélèvement 4’000 25’410 27.04 11 2795
08.05 Virement 1’600 27’010 08.05 4 1080
11.05 Apport 12’000 15’010 12.05 18 2702
31.05 Paiement 6’120 21’130 31.05 9 1902
09.06 Prélèvement 4’000 25’130 09.06 21 5277
30.06 Intérêt débiteur 6 % 325.60 25’455.60 90 19537
30.06 Frais 22 25’477.60
30.06 Solde 25’477.60

c i ce 5 9
Exer

Complétez le tableau et procédez à la clôture trimestrielle du compte.


Date Texte comptable Montant Solde Valeur Jours Nombre
Débit Crédit Débit Crédit Débit Crédit
01.04 Solde reporté 19’400 19’400 31.03 30 5820
30.04 Ordre permanent 5’600 13’800 30.04 7 966
07.05 Virement 800 13’000 07.05 15 1950
21.05 Apport 10’000 23’000 22.05 12 2760
04.06 Paiement 4’600 18’400 04.06 26 4784
30.06 Intérêt créditeur 0,5 % 22.60 18’422.60 90 16280
30.06 Impôt anticipé 35 % 7.90 18’414.70
30.06 Frais 18 18’396.70
30.06 Solde 18’396.70
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 92

Page 214

c i ce 6 0
Exer

Complétez le tableau et procédez à la clôture trimestrielle du compte.


Date Texte comptable Montant Solde Valeur Jours Nombre
Débit Crédit Débit Crédit Débit Crédit
01.06 Solde reporté 2’500 2’500 30.05 2 50
02.06 Ordre permanent 1’200 1’300 02.06 2 26
03.06 Entrée salaire 5’600 6’900 04.06 3 207
07.06 Ordre de paiement 4’800 2’100 07.06 3 63
10.06 Retrait 1’500 600 10.06 14 84
24.06 Retrait 2’000 1’400 24.06 6 84
30.06 Intérêt débiteur 8 % 1.85 1’401.85 30 84 430
30.06 Intérêt créditeur 0,5 % 0.60 1’401.25
30.06 Impôt anticipé 35 % 0 1’401.25
30.06 Frais 5,20 1’406.45
30.06 Solde 1’406.45

c i ce 6 1
Exer

Complétez le tableau et procédez à la clôture trimestrielle du compte.


Date Texte comptable Montant Solde Valeur Jours Nombre
Débit Crédit Débit Crédit Débit Crédit
01.01 Solde reporté 12’500 12’500 31.12 4 500
03.01 Encaissement clients 22’000 34’500 04.01 1 345
05.01 Retrait 2’500 32’000 05.01 8 2560
12.01 Dépôt 8’000 40’000 13.01 11 4400
24.01 Paiements 43’000 3’000 24.01 4 120
28.01 Retrait 500 3’500 28.01 2 70
31.01 Intérêt débiteur 7 % 3.70 3503.70 30 190 7805
31.01 Intérêt créditeur 0,5 % 10.85 3’492.85
31.01 Impôt anticipé 35 % 2.50 3’495.35
31.01 Frais 17 3’512.35
31.01 Solde
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 93

Page 219

c i ce 6 2
Exer

1. Clôturer les comptes et les rouvrir.


2. Répondre aux questions suivantes :
> Quel est le nouveau capital ? 357’000
> Quelle est la variation de fortune ? 177’000
> Quel est le résultat d’exploitation ? 163’400 (bénéfice)

Salaire Intérêts
65’000 V/R 65’000 11’600 V/R 11’600

65’000 65’000 11’600 11’600

ACE Honoraires
120’000 V/R 120’000 V/R 360’000 360’000

120’000 120’000 360’000 360’000

Privé Capital
30’000 43’600 S.i. 180’000
VF 177’000 BN 163’400 S.f. 357’000 VF 177’000

207’000 207’000 357’000 357’000


S.i. 357’000

compte de Résultat
Charges Produits
Salaires 65’000 Honoraires 360’000
ACE 120’000
Intérêts 11’600
Bénéfice net 163’400
360’000 360’000

Remarque : La somme de CHF 43’600 au crédit du compte privé représente le salaire du patron ainsi
que la partie d’intérêt représentant la rémunération du capital.
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 94

Page 220

c i ce 6 3
Exer

1. Passer directement dans les comptes de M. Depraz, notaire, les opérations suivantes.
2. Clôturer les comptes et les rouvrir.
3. Répondre aux questions suivantes :
> Quel est le nouveau capital ? 320’000
> Quelle est la variation de fortune ? 190’000
> Quel est le résultat d’exploitation ? 121’500 (bénéfice)
> Quel est le revenu global du propriétaire ? 200’000

Opérations
1) Comptabiliser 5 % d’intérêt sur les apports de M. Depraz
2) Comptabiliser le salaire du notaire 72’000.–
3) Prélèvement en espèces du propriétaire 10’000.–

Salaire Intérêts
48’000 12’000 V/R 18’500
2) 72’00 V/R 120’000 1) 6’500
120’000 120’000 18’500 18’500

ACE Honoraires
62’000 V/R 62’000 V/R 322’000 322’000

62’000 62’000 322’000 322’000

Privé Capital
3) 10’000 1) 6’500 S.i. 130’000
2) 72’000 S.f. 320’000 VF 190’000
VF 190’000 BN 121’500
200’000 200’000 320’000 320’000
S.i. 320’000

compte de Résultat
Charges Produits
Salaire 120’000 Honoraires 322’000
ACE 62’000
Intérêts 18’500
Bénéfice net 121’500
322’000 322’000
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 95

Page 221

c i ce 6 4
Exer

1. Passer directement dans les comptes du salon de coiffure les opérations suivantes.
2. Clôturer les comptes et les rouvrir.
3. Répondre aux questions suivantes :
> Quel est le nouveau capital ? 219’000
> Quelle est la variation de fortune ? 19’000
> Quel est le résultat d’exploitation ? Perte 13’000
> Quel est le revenu global du propriétaire ? 44’000 – 13’000 = 31’000

Opérations
1) Comptabiliser 4 % d’intérêt sur les apports du propriétaire
2) Comptabiliser le salaire du propriétaire 36’000.–
3) Prélèvement en espèces du propriétaire 12’000.–

Salaire Intérêts
45’000 7’000
2) 36’000 V/R 81’000 1) 8’000 V/R 15’000
81’000 81’000 15’000 15’000

ACE Produits du salon


178’000 V/R 178’000 V/R 261’000 261’000

178’000 178’000 261’000 261’000

Privé Capital
3) 12’000 1) 8’000 S.i. 200’000
Perte 13’000 2) 36’000 S.f. 219’000 VF 19’000
VF 19’000
44’000 44’000 219’000 219’000
S.i. 219’000

compte de Résultat
Charges Produits
Salaires 81’000 Produit du salon 261’000
Intérêts 15’000 Perte nette 13’000
ACE 178’000

274’000 274’000
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 96

Page 222

c i ce 6 5
Exer

Clôturez les comptes (en CHF), pour un salon de coiffure, en tenant compte des écritures suivantes qui doivent être
comptabilisées.
1. Achat à crédit d’un nouveau casque sèche-cheveux 850.–
2. Versement au comptant sur le compte bancaire 1’200.–
3. Avis de débit de la banque pour paiement de primes d’assurance 840.–
4. Prélèvement du propriétaire en espèces 500.–
5. Paiement au comptant d’une cliente pour le lavage et la coupe de cheveux 80.–
6. Virement postal du loyer 1’620.–
7. Comptabilisation de l’intérêt en faveur du propriétaire 4 % du capital 50’000.–
8. Avis de débit postal pour les frais de téléphone 280.–
9. Virement bancaire à des fournisseurs 930.–
10. Paiement de divers clients par bulletin de versement postal 1’810.–
11. Virement au comptant sur le compte postal 6’500.–

Caisse Poste
S.i. 800 2. 1’200 S.i. 3’000 6. 1’620
5. 8’000 4. 500 10. 1’810 8. 280
11. 6’500
S.f. 600 S.f. 9’410
8’800 8’800 11’310 11’310

Banque Installation
S.i. 10’000 3. 840 S.i. 34’200
2. 1’200 9. 930 1. 850
S.f. 9’430 S.f. 35’050
11’200 11’200 35’050 35’050

Clients
S.i. 5’000 10. 1’810
S.f. 3’190
5’000 5’000

Autres dettes Assurances


9. 930 S.i. 3’000 3. 840
1. 850
S.f. 2’920 V/R 840
3’850 3’850 840 840

Il manque des lignes dans les comptes dans l’exercice du livre.


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 97

Page 224

i ce 6 5 ( s u i t e )
E xerc

Produits du salon Loyer


5. 8’000 6. 1’620
V/R 8’000 V/R 1’620
8’000 8’000 1’620 1’620

Frais d’administration Intérêts-charges


8. 280 7. 2’000
V/R 280 V/R 2’000
280 280 2’000 2’000

Capital Privé
S.i. 50’000 7. 2’000
VF 4’760 4. 500 Bénéfice 3’260
S.f. 54’760 VF 4’760
54’760 54’760 5’260 5’260

Compte de Résultat
Charges Produits
Assurances 840 Produits du salon 8’000
Loyer 1’620
Frais d’administration 280
Intérêts-charges 2’000

Bénéfice 3’260
8’000 8’000

Bilan final
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 600 Autres dettes 2’920
Poste 9’410
Banque 9’430
Clients 3’190
ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES
Installation 35’050 Capital 54’760

57’680 57’680
Répondez aux questions suivantes :
1. Quel est le nouveau capital ? CHF 54’760.–
2. Quelle est la variation de fortune ? CHF 4’760.–
3. Quel est le résultat d’exploitation ? Bénéfice de CHF 3’260.–
4. Quel est le revenu global du propriétaire ? 3’260 + 2’000 = CHF 5’260.–
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 98

Page 225

c i ce 6 6
Exer

Utilisez les comptes suivants :


Capital, Caisse, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque notre avoir, Privé, ACE, Intérêts-produits, Produits des cours,
Clients, Frais d’administration, Amortissement, Assurances, Loyer, Salaires, Autres dettes.
Journalisez les opérations suivantes pour une école privée.
1. Achat de mobilier à crédit 5’600.–
2. Prélèvement en espèces du propriétaire pour ses besoins 500.–
3. Comptabilisation de l’ordre de paiement bancaire suivant :
Paiement du loyer 2’500.–
Paiement de salaire 4’200.–
4. Amortissement du mobilier 4’200.–
5. Envoi de factures pour les cours à des étudiants 14’500.–
6. Encaissement par bulletin de versement postal de diverses factures 8’100.–
7. Règlement d’une facture à un fournisseur par virement postal 1’400.–
8. Versement en espèces 6’400.– d’un salaire au propriétaire
9. Virement du compte postal en faveur du compte bancaire 5’000.–
10. Achat au comptant de diverses fournitures de bureau 310.–

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Mobilier Autres dettes 5’600 5’600
2 Privé Caisse 500 500
3 Loyer – 2’500 –
Salaires – 4’200 –
– Banque – 6’700
4 Amortissement Mobilier 4’200 4’200
5 Clients Produits cours 14’500 14’500
6 Poste Clients 8’100 8’100
7 Fournisseurs Poste 1’400 1’400
8 Salaires Privé 6’400 6’400
Privé Caisse 6’400 6’400
9 Banque Poste 5’000 5’000
10 Frais administration Caisse 310 310
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 99

Page 226

c i ce 6 7
Exer

Journalisez les opérations pour une entreprise d’installations électriques en utilisant les comptes suivants :
Caisse, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque c/c créancier, Privé, ACE, Intérêts-produits, Produits des travaux, Clients,
Frais d’administration, Amortissement, Frais informatique, Informatique, Achat de fournitures, Machines et appareils,
Entretien des machines, Véhicules, Autres dettes, Salaires.
1. Nous comptabilisons les amortissements suivants :
Matériel informatique 3’570.–
Mobilier 3’400.–
Machines et appareils 27’000.–
Véhicules 7’300.–
2. Nous achetons un nouvel appareil électrique pour un montant de 65’000.–
Nous réglons par virement bancaire 25’000.–
Le solde est payable à 3 mois
3. Des clients nous paient par virement postal 134’200.–
4. Nous passons en compte un salaire de 34’000.– en faveur du propriétaire
5. Nous comptabilisons les factures suivantes :
Dépenses diverses d’entretien informatique 1’450.–
Achat de fournitures électriques 8’900.–
Entretien et réparation d’une machine 1’710.–
6. Nous réglons divers fournisseurs par virement bancaire 12’400.–
7. Nous facturons divers travaux d’installations électriques à nos clients 127’100.–

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Amortissement – 41’270 –
– Informatique – 3’570
– Mobilier – 3’400
– Machines appareils – 27’000
– Véhicules – 7’300
2 Machines appareils – 65’000 –
– Banque – 25’000
– Autres dettes – 40’000
3 Poste Clients 134’200 134’200
4 Salaires Privé 34’000 34’000
5a Frais informatique Autres dettes 1’450 1’450
5b Achat fournitures Fournisseurs 8’900 8’900
5c Entretien machines Autres dettes 1’710 1’710
6 Fournisseurs Banque 12’400 12’400
7 Clients Produits travaux 127’100 127’100
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 100

Page 227

c i ce 6 8
Exer

Reportez au grand-livre les comptes figurant dans la balance de vérification ci-dessous.


Débit Crédit
Amortissement
Banque 157 168
Caisse 256 211
Capital 678
Fournisseurs 112 156
Clients 196 91
ACE 36
Honoraires 348
Machines et installations 477 12
Intérêts-charges 3
Intérêts-produits 2
Loyer 101 4
Mobilier 182 54
Privé 47 12
Salaires 177 8
1’744 1’744

Enregistrez les opérations suivantes au journal et au grand-livre.


1. Nous tenons compte d’un amortissement de 14.– sur les machines et installations et de 6.– sur le mobilier
2. La banque nous adresse un avis de débit relatif aux intérêts que nous lui devons 3.–
3. Nous tenons compte d’un salaire de 6.– en faveur du propriétaire

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Amortissement – 20 –
– Machines installations – 14
– Mobilier – 6
2 Intérêts charges Banque 3 3
3 Salaires Privé 6 6

Clôturez les comptes et établissez le compte de résultat et le bilan final.


Amortissement Banque
1) 14 157 168
1) 6 V/R 20 S.f. 14 2) 3
20 20 171 171
S.i. 14

Caisse Capital
256 211 VF 13 678
S.f. 45 S.f. 665
256 256 678 678
S.i. 45 S.i. 665
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 101

Page 228
8 ( s uit e )
r c i ce 6
Exe

Fournisseurs Clients
112 156 196 91
S.f. 44 S.f. 105

156 156 196 196


S.i. 44 S.i. 105

ACE Honoraires
36 V/R 36 V/R 348 348

36 36 348 348

Machines et installations Intérêts-charges


477 12 3
1) 14 2) 3 V/R 6
S.f. 451
477 477 6 6
S.i. 451

Intérêts-produits Loyer
V/R 2 2 101 4
V/R 97

2 2 101 101

Mobilier Privé
182 54 47 12
1) 6 3) 6
S.f. 122 BN 16
VF 13
182 182 47 47
S.i. 122

Salaires
177 8
3) 6 V/R 175

183 183
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 102

Page 229

rc i c e 6 8 ( s uit e )
Exe

compte de Résultat
Charges Produits
Amortissement 20 Honoraires 348
ACE 36 Intérêts produits 2
Intérêts charges 6
Loyer 97
Salaires 175
Bénéfice net 16

350 350

Bilan final
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 45 Fournisseurs 44
Clients 105 Banque 14

ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES


Machines et Installations 451 Capital 665
Mobilier 122

723 723

Répondez aux questions suivantes :


> Quel est le nouveau capital ? 665
> Quelle est la variation de fortune ? VF 13
> Quel est le résultat d’exploitation ? BN 16
> Quel est le revenu global du propriétaire ? 34 (partant du point de vue que les 12 au crédit sont un revenu)
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 103

Page 230

c i ce 6 9
Exer

L’entreprise BONJOUR vous communique la liste des charges et des produits enregistrés au cours du mois.
Travail à effectuer : Indiquez leur nature en mettant une croix dans la bonne colonne .

Opérations Charges Produits


Frais de personnel x
Publicité parue dans 24 heures x
Ventes de matières premières x
Intérêts reçus sur prêt x
Assurance des locaux x
Intérêts de l’emprunt à la BCV x
Cotisations AVS x
Ventes de marchandises x
Entretien de l’ordinateur x
Achats de marchandises x

c i ce 7 0
Exer

L’entreprise BONNETBLEU vous communique la liste des opérations de gestion effectuées durant la dernière semaine.
Travail à effectuer: Recherchez le numéro et le nom du compte à utiliser et précisez par une croix la nature de ce compte.

Opérations Charges Produit N° et nom des comptes à utiliser


Salaires du personnel X 5200 Salaires
Ramonage des cheminées x 7510 Charges de l’immeuble
Location d’un coffre à la banque 6700 ACE ou
x
6800 Intérêts-charges et frais bancaire
Ventes de produits finis x 3200 Ventes de marchandises
Réparation d’un lavabo 6700 ACE ou
x 6100 EER ou
7510 Charges de l’immeuble
Loyers encaissés x 7500 Produits de l’immeuble
Honoraires de l’expert comptable 6500 Frais d’administration ou
x
6700 ACE
Frais de téléphone x 6510 Téléphone
Intérêts des prêts x 6850 Intérêts-produits
Intérêts des emprunts x 6800 Intérêts charges et frais
Ventes de services x 3400 Honoraires
Frais de publicité x 6600 Publicité
Loyer de la boutique x 6000 Loyer
Cotisations AVS x 5271 AVS, AI, APG, AC
Frais de transport 3907 Frets et ports
x 4270 Frais d’achat
6281 Frais de transport
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 104

Page 231

c i ce 7 1
Exer

La menuiserie BOISSEC a effectué les opérations suivantes au cours du mois de décembre.


Journalisez les opérations à l’aide des comptes suivants :
Capital, Caisse, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque, Privé, ACE, Intérêts-charges, Clients, Frais d’administration,
Amortissement, Assurances, Installation, Intérêts-produits, Achats de matières premières, Ventes de produits,
Informatique, Autres dettes.
1. Le 2 décembre, l’entreprise BOISSEC a acheté un ordinateur (serveur réseau) pour le prix de 15’750.– à son fournis-
seur LEPONT et a réglé le montant immédiatement par la banque
2. Le 5 décembre, l’entreprise BOISSEC a acheté du bois pour un montant de 135’000.– à son fournisseur, la Société
NURBAN. Le règlement de la facture sera effectué dans 60 jours par virement bancaire
3. Le 8 décembre, l’entreprise BOISSEC a vendu un bureau à son client CRETTON. Ce dernier a réglé l’intégralité de la
facture, soit 2’482.– par virement postal
4. Le 15 décembre, l’entreprise BOISSEC a vendu une armoire à son client M. MILLOD. Le montant de la facture, soit
9’450.–, a été réglé pour moitié, immédiatement par virement postal. Le solde sera réglé à la fin du mois de février
5. Le 28 décembre, l’entreprise BOISSEC a retiré 2’000.– de la banque pour les mettre en caisse
Travail à effectuer : Enregistrer les opérations dans le journal.

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Informatique Autres dettes 15’750 15’750
Autres dettes Banque 15’750 15’750
2 Achats matières Fournisseurs 135’000 135’000
3 Clients Ventes produits 2’482 2’482
Poste Clients 2’482 2’482
4 Poste – 4’725 –
Clients – 4’725 –
– Ventes produits – 9’450
5 Caisse Banque 2’000 2’000
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 105

Page 231

c i ce 7 2
Exer

Journalisez les opérations du mois de février pour l’entreprise SIBEX SA à l’aide des comptes suivants (pour l’opéra-
tion du 25 février, enregistrer séparément chaque honoraire) :
Capital, Caisse, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque c/c UBS, Informatique, Véhicules, ACE, Dettes bancaires, Honoraires,
Clients, Frais d’administration, Intérêts-charges, Loyer, Amortissement, Intérêts-produits, Salaires, Assurances, Frais
d’informatique, Autres dettes.
1. 02 février : Achat d’un véhicule valant 32’000.–. Le règlement est effectué immédiatement par ordre de virement
postal
2. 03 février : Règlement du loyer 2’300.– par la banque
3. 12 février: Achat de mobilier au fournisseur BESSON pour 8’000.–. Le règlement de la facture est effectué pour 1/4 au
comptant, le solde sera réglé dans 60 jours
4. 21 février: Achat d’un ordinateur portable au fournisseur INFOTEC. Le règlement de la facture, soit 8’000.–, est effec-
tué pour 1/4 au comptant, pour 1/4 à la fin du mois de mars, le solde devant être réglé avant la fin du mois de mai
5. 25 février : Honoraires à divers clients :
a. MARTIN : 432.– ; réglé en espèces immédiatement
b. SOMMAR : 1’500.– ; réglé par virement bancaire
c. LEROY : 6’214.– ; réglé pour moitié par virement postal, pour moitié à la fin du mois de mars
d. SIDO : 4’300.– ; le règlement sera effectué pour le 31 mars par virement bancaire
6. 28 février : Achat de fournitures de bureau au fournisseur TICY. La facture dont le montant s’élève à 380.– est réglée
immédiatement en espèces

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Véhicules Poste 32’000 32’000
2 Loyer Banque 2’300 2’300
3 Mobilier – 8’000 –
– Caisse – 2’000
– Autres dettes – 6’000
4 Informatique – 8’000 –
– Caisse – 2’000
– Autres dettes – 6’000
5a Caisse Honoraires 432 432
5b Banque Honoraires 1’500 1’500
5c Poste – 3’107 –
Clients – 3’107 –
– Honoraires – 6’214
5d Clients Honoraires 4’300 4’300
6 Frais d’administration Caisse 380 380
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 106

Page 232

c i ce 7 3
Exer

Journalisez les opérations à l’aide des comptes suivants :


Capital, Caisse, Fournisseurs, Mobilier, Poste, Banque, Privé, ACE, Intérêts-charges, Clients, Frais d’administration,
Amortissement, Assurances, Installation, Intérêts-produits, Achats de plantes, Ventes de plantes, Loyer, Salaires, Autres
dettes.
Un commerçant crée un petit magasin de fleurs en versant une somme de 40’000.– au Crédit Suisse le 1er janvier.
1. le 4.01, achat de diverses plantes par chèque bancaire, 4’000.–
2. le 5.01, retrait de la banque 10’000.– pour alimenter la caisse
3. le 6.01, achat de fournitures de bureau au comptant 520.–
4. le 7.01, paiement d’impôt 3’000.–. par bulletin de versement
5. le 9.01, paiement du loyer 1’200.–. par virement postal
6. le 12.01, vente à crédit de 2’000.– de plantes au client Jules
7. le 15.01, réception du virement bancaire du client Jules
8. le 17.01, achat d’un meuble de bureau payé par virement bancaire 10’000.–
9. le 18.01, paiement d’une prime d’assurance en espèces 2’000.–
10. le 19.01, règlement du salaire de l’employé 5’000.– par virement postal
11. le 25.01, vente de plantes au comptant au client Horta 4’000.–

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1a Banque Capital 40’000 40’000
1b Achats plantes Banque 4’000 4’000
2 Caisse Banque 10’000 10’000
3 Frais administration Caisse 520 520
4 Privé Caisse 3’000 3’000
5 Loyer Poste 1’200 1’200
6 Clients Ventes plantes 2’000 2’000
7 Banque Clients 2’000 2’000
8 Mobilier Banque 10’000 10’000
9 Assurances Caisse 2’000 2’000
10 Salaires Poste 5’000 5’000
11 Caisse Ventes plantes 4’000 4’000
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 107

Page 232

c i ce 7 4
Exer

Journalisez à l’aide des comptes suivants :


Clients, Caisse, Mobilier, Immeuble, Poste, ACE, Banque, Véhicules, Fournisseurs, Honoraires, Hypothèque, Capital,
Privé, Frais d’administration, Intérêts-produits, Salaires, Amortissement, Informatique, Intérêts-charges,
Dette bancaire, Autres dettes.
1. Achat d’une remorque pour notre camion 18’500.– payée par chèque bancaire
2. Remboursement de la dette hypothécaire en espèces 2’500.–
3. Paiement par des clients de 3’200.– d’honoraires par bulletin de versement. La facture était comptabilisée
4. Paiement par chèque bancaire d’une facture d’électricité de 230.– (facture non comptabilisée)
5. Comptabilisation de 5’600.– de salaire dû au chef d’entreprise
6. Achat de papier A4 68.–. La facture doit être portée en compte
7. Amortissement du mobilier 20’000.–
8. Achat d’un ordinateur 14’000.–. La moitié est payée par virement postal. Le solde sera versé dans 3 mois
9. Prélèvement du propriétaire au comptant 2’000.–
10. Rabais obtenu sur l’achat de papier (voir opération 6) 12.–
11. Facturation à divers clients d’honoraires 4’600.–
12. Amortissement du véhicule 900.–
13. Comptabilisation d’un intérêt bancaire en faveur du propriétaire 178.–
14. Rabais accordé à nos clients 300.– sur une facture (voir opération 11)
15. Règlement d’un débiteur concernant une facture déjà comptabilisée de la manière suivante :
800.– sur notre compte postal
1’300.– sur notre compte bancaire
1’000.– en espèces

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Véhicules Banque 18’500 18’500
2 Dette hypothécaire Caisse 2’500 2’500
3 Poste Clients 3’200 3’200
4 ACE Banque 230 230
5 Salaires Privé 5’600 5’600
6 Frais administration Autres dettes 68 68
7 Amortissement Mobilier 20’000 20’000
8 Informatique – 14’000 –
– Poste – 7’000
– Autres dettes – 7’000
9 Privé Caisse 2’000 2’000
10 Autres dettes Frais administration 12 12
11 Clients Honoraires 4’600 4’600
12 Amortissement Véhicules 900 900
13 Intérêts charges Privé 178 178
14 Honoraires Clients 300 300
15 Poste – 800 –
Banque – 1’300 –
Caisse – 1’000 –
– Clients – 3’100
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 108

Page 233

c i ce 7 5
Exer

Clôturez les comptes (en CHF), pour une entreprise de services, en tenant compte des écritures suivantes qui doivent
être comptabilisées.

Journal
1. Nous facturons des honoraires à des clients 311’600.–
2. Divers clients règlent leurs factures de la manière suivante :
– reçu en espèces 51’800.–
– reçu par virement bancaire 72’600.–
– reçu par virement postal 175’300.–
3. Nous réglons par virement postal diverses charges non comptabilisées 9’000.–
4. Nous réglons par virement bancaire diverses factures à nos fournisseurs 21’390.–
5. Nous payons une facture relative à l’entretien de notre véhicule 1’740.– (facture non comptabilisée)
6. Nous achetons au comptant du mobilier pour 12’200.–
7. Nous accordons un rabais sur des honoraires facturés à un client 680.–
8. Nous recevons un avis de débit de la banque concernant le loyer 41’300.–
9. Le propriétaire retire 34’600.– de la caisse pour ses besoins privés
10. Nous versons divers salaires par virement postal 149’300.–
11. Amortissement du mobilier 10’000.–
12. Nous achetons au comptant du petit matériel de bureau pour 480.–
13. Amortissement des véhicules 5’500.–
14. Nous remboursons notre dette bancaire en espèces 5’000.–
15. La banque comptabilise un intérêt en notre faveur de 720.–

Caisse Banque
S.i. 18’000 5) 1’740 S.i. 41’000 4) 21’390
2) 51’800 6) 12’200 2) 72’600 8) 41’300
9) 34’600 15) 720 S.f. 51’630
12) 480
14) 5’000
S.f. 15’780
69’800 69’800 114’320 114’320

Poste Clients
S.i. 6’700 3) 9’000 S.i. 41’600 2) 299’700
2) 175’300 10) 149’000 1) 311’600 7) 680
S.f. 23’700 S.f. 52’820
182’000 182’000 353’200 353’200

Il manque des lignes dans les comptes dans l’exercice du livre.


Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 109

Page 234

ce 7 5 ( s u i t e )
Exe rci

Mobilier Véhicules
S.i. 156’000 11) 10’000 S.i. 10’500 13) 5’500
6) 12’200 S.f. 158’200 S.f. 5’000

168’200 168’200 10’500 10’500

Fournisseurs Autres dettes


4) 21’390 S.i. 41’800 S.f. 2’000 S.i. 120’000
S.f. 20’410

41’800 41’800 2’000 2’000

Dette bancaire Capital


14) 5’000 S.i. 130’000 S.i. 100’000
S.f. 125’000 S.f. 159’720 VF 59’720

130’000 130’000 159’720 159’720

Privé Amortissement
9) 34’600 BN 94’320 11) 10’000
VF 59’720 13) 5’500 V/R 15’500

94’320 94’320 15’500 15’500

Loyer Salaires
8) 41’300 V/R 41’300 10) 149’300 V/R 149’300

41’300 41’300 149’300 149’300

ACE Intérêts produits


3) 9’000 V/R 720 15) 720
5) 1’740
12) 480 V/R 11’220
11’220 11’220 720 720
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 110

Page 235

ce 7 5 ( s u i t e )
Exe rci

Honoraires
7) 680 1) 311’600
V/R 310’920

311’600 311’600

Compte de Résultat
Charges Produits
Amortissement 15’500 Intérêts produits 720
Loyer 41’300 Honoraires 310’920
Salaires 149’300
ACE 11’220
BN 94’320

311’640 311’640

Bilan final
Actif Passif
ACTIFS CIRCULANTS FONDS ÉTRANGERS
Caisse 15’780 Fournisseurs 20’410
Poste 23’700 Autres dettes 2’000
Banque 51’630 Dette bancaire 125’000
Clients 52’820
ACTIFS IMMOBILISÉS FONDS PROPRES
Mobilier 158’200 Capital 159’720
Véhicules 5’000
307’130 307’130
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 111

Page 237

c i ce 7 6
Exer

Compte courant, clôture le 30 juin : Intérêt 1/2 % Frais 5.60


Date Libellé Montant Solde Valeur Jours Nombre
Débit Crédit Débit Crédit Débit Crédit
3.2 Versement 30’000 30’000.– 4.2 26 7’800
28.2 Achat 5’000 25’000.– 28.2 5 1’250
5.3 Achat 936. 35 24’063.65 5.3 20 4’813
28.3 Achat 8’245. 90 15’817.75 25.3 16 2’531
10.4 Versement 10’000 25’817.75 11.4 4 1’033
15.2 Achat 2’475. 50 23’342.25 15.4 46 10’737
1.6 Chèque 1’516. 65 21’825.60 1.6 8 1’746
8.6 Versement 10’000 31’825.60 9.6 21 6’683
30.6 Intérêt 50.80 31’876.40 146 36’593
30.6 Impôt 17.80 31’858.60
30.6 Frais 5.6 31’853.–
30.6 Solde 31’853.–

c i ce 7 7
Exer

Calculer le nombre de jours (*= année bissextile)


Donnée Calcul
Du 1er janvier au 3 mars (*) 29 + 30 + 3 = 62
Du 9 octobre au 31 décembre 21 + 60 = 81
Du 15 janvier au 28 février 15 + 30 = 45
Du 13 janvier au 28 février (*) 17 + 28 = 45
Du 1er février au 29 février (*) 29

c i ce 7 8
Exer

Calculez le taux d’un capital qui a rapporté 175.50 du 7 mai au 1er juillet pour un capital de 19’500.–.

Durée : 23 + 30 + 1 = 54 jours

175.50 x 100 x 360


= 6%
19’500 x 54

c i ce 7 9
Exer

A quelle date a été placé un capital de 150’000.– qui rapporte un intérêt de 1’687.50 le 15 juin, taux 4,5 % ?

1’687.50 x 100 x 360


= 90 jours 15 mars
150’000 x 4,5
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 112

Page 237

c i ce 8 0
Exer

a) Complétez le compte courant ci-dessous en remplissant les cases colorées.

Opérations Soldes Nombres


Date Texte Débit Crédit Débit Crédit Valeurs Jours Débit Crédit
1.7 Solde 6’800 6’800 30.6 37 2516
6.8 Versement 7’500 700 7.8 40 280
17.9 Retrait 3’890 3’190 17.9 14 447
30.9 Versement 10’690 7’500 1.10 37 2775
8.11 Retrait 3’890 3610 8.11 8 289
15.11 Versement 1’560 5’170 16.11 32 1654
18.12 Retrait 5’980 810 18.12 12 97
Total 180 3’060 4’998

b) Clôture au 31 décembre

Opérations Soldes Nombres


Date Texte Débit Crédit Débit Crédit Valeurs Jours Débit Crédit
810 3’060 4’998
31.12 Intérêt débiteur 9% 76.5 886.5
Intérêt créancier 3% 41.65 844.85
Impôt anticipé
Frais 32 876.85
Solde 31.12

Calculs de l’intérêt débiteur et de l’intérêt créancier :

Intérêt débiteur : 3060 x 9 : 360 = 76,5


Intérêt créancier : 4998 x 3 : 360 = 41.65
Pas d’impôt car l’intérêt débiteur est supérieur.

Page 238

c i ce 8 1
Exer

Un capital placé à 3 % du 28 février au 30 novembre (année bissextile) a rapporté 530.40 d’intérêt net (après déduc-
tion de l’impôt anticipé de 35 %).
Quel est le capital placé ?
Durée : 2 + 270 = 272 jours
530.40 x 100 : 65 = 816
816 x 100 x 360
= 36’000
3 x 272
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 113

Page 238

c i ce 8 2
Exer

A quelle date avait-on placé 8’800.– à 4 %, si on a obtenu le 1er mai la somme totale de 8’879.20 ?
Quel aurait dû être le taux pratiqué pour que l’intérêt brut s’élève à 59.40 durant la même période ?
79.20 x 100 x 360
= 81 jours 10 février Remarque : L’intérêt de CHF 79.20 représente l’intérêt brut
8’800 x 4
100 x 360 x 59.40
= 3%
8’800 x 81

c i ce 8 3
Exer

L’UBS crédite le compte d’un client d’un intérêt net de 364.–.


Etablissez le décompte de la banque en indiquant l’intérêt brut, l’impôt anticipé et l’intérêt net.
Impôt brut 100 % 560
– Impôt 35 % 196
Impôt net 65 % 364

c i ce 8 4
Exer

Un débiteur devrait payer 13’400.– le 7 octobre. Il ne paie que le 10 novembre. Son créancier lui compte un intérêt de
retard de 8 %. Quel montant total doit-il verser ?
Durée : 23 + 10 = 33 jours
13’400 x 33 x 8
= 98.25
100 x 360

c i ce 8 5
Exer

Un certain capital placé pendant 6 mois à 4 1/4 %, augmenté de ses intérêts, s’élève à 6’331.75. Quel est ce capital?

100 x 6 x 4,25
C = 100 i= = 2,125
100 x 12
C c+i
100 102.125
? 6’331.75 c = 6’200
Autre méthode :
6’331.75
= 6’200.–
1 + [(4,25 x 180) : 36’000]
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 114

Page 238

c i ce 8 6
Exer

Un certain capital placé pendant 3 mois à 2%, augmenté de ses intérêts, s’élève à 7’035.–. Quel est ce capital?

100 x 3 x 2
C = 100 i= = 0.5
100 x 12
C c+i
100 100.5
? 7’035 c = 7’000
Autre méthode :
7’035
= 7’000.–
1 + [(2 x 90) : 36’000]

c i ce 8 7
Exer

Quel est le capital qui, emprunté à 6% pendant 7 mois puis à 7% pendant 9 mois, rapporte en tout 3’150.– d’intérêt?

100 x 6 x 7 100 x 9 x 7
C = 100 i= = +i= = 3,5 + 5,25 = 8,75
100 x 12 100 x 12
C c+i
100 8.75
? 3’150 c = 36’000
Autre méthode :
3’150
= 36’000
[(6 x 210) + ( 7 x 270)] : 36’000

c i ce 8 8
Exer

Quel est le capital qui, emprunté à 4,5%, rapporte, capital et intérêt compris, 10 mois plus tard, 20’750.–?

100 x 10 x 4,5
C = 100 i= = 3.75
100 x 12
C c+i
100 103.75
? 20’750 c = 20’000
Autre méthode :
20’750
= 20’000.–
1 + [(4,5 x 300) : 36’000]
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 115

Cas pratique

Entreprise Sportfun, page 233

Journal

No A débiter A créditer Libellé Débit Crédit


1 Achats marchandises Fournisseurs 19’064.55 19’064.55
2 Frais administration Banque 600 600
3 Loyer Banque 1’850 1’850
4 Poste Clients 20’510 20’510
5 Caisse Ventes marchandises 79’645 79’645
6 Privé Poste 2’575 2’575
7 Salaires Caisse 4’800 4’800
8 Clients Ventes marchandises 16’580 16’580
9a Achats marchandises Fournisseurs 12’510 12’510
9b Fournisseurs Caisse 12’510 12’510
10 Achats marchandises Banque 14’504.50 14’504.50
11 Poste Clients 17’220 17’220
12 Publicité Caisse 425 425
13 Frais véhicules Banque 764 764
14 ACE – 340 –
Frais administration – 780 –
Assurances – 560 –
– Banque – 1’680
15 Amortissement – 1’200 –
– Mobilier – 500
– Machines – 200
– Informatique – 500
16 Salaires Caisse 7’500 7’500
17 Banque Intérêts produits 32 32
Intérêts charges Emprunt UBS 1’688 1’688
18 Emprunt UBS Poste 15’000 15’000
19 Salaires Privé 4’500 4’500
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 116

Page 242
Grand-livre

1000 Caisse 1010 Poste


S.i. 2’950 7) 4’800 S.i. 18’500 6) 2’575
5) 79’645 9) 12’510 4) 20’510 18 ) 15’000
12) 425 11) 17’220
16) 7’500 S.f. 38’655
S.f. 57’360
82’595 82’595 56’230 56’230
S.i. 57’360 S.i. 38’655

1020 Banque BCV 1100 Clients


S.i. 38’600 2) 600 S.i. 81’400 4) 20’510
17) 32 3) 1’850 8) 16’580 11) 17’220
10) 14’504.50
13) 764 S.f. 60’250
14) 1’680

S.f. 19’233.50
38’632 38’632 97’980 97’980
S.i. 19’233.50 S.i. 60’250

1200 Stock marchandises 1500 Machines et appareils


S.i. 215’800 S.i. 46’000 15) 200
S.f. 215’800 S.f. 45’800

215’800 215’800 46’000 46’000


S.i. 215’800 S.i. 45’800

1510 Moblier et installations 1520 Informatique


S.i. 120’000 15) 500 S.i. 24’000 15) 500
S.f. 119’500 S.f. 23’500

120’000 120’000 24’000 24’000


S.i. 119’500 S.i. 23’500

2000 Fournisseurs 2010 Autres dettes


9) 12’510 S.i. 148’000 S.i. 18’900
1) 19’064.55 S.f. 18’900
S.f. 167’064.55 9) 12’510

179’574.55 179’574.55 18’900 18’900


S.i. 167’064.55 S.i. 18’900 S.i. 18’900
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 117

Page 243

2400 Emprunt bancaire UBS 4200 Achats marchandises


18) 15’000 S.i. 253’240 1) 19’064.55
17) 1’688 9) 12’510
S.f. 239’928 10) 14’504.50 V/R 46’079.05

254’928 254’928 46’079.05 46’079.05


S.i. 239’928

5200 Salaires 6000 Loyer


7) 4’800 3) 1850 V/R 1850
16) 7’500
19) 4’500 V/R 16’800

16’800 16’800 1850 1850

6200 Frais véhicules 6500 Frais administration


13) 764 V/R 764 2) 600
14) 780 V/R 1’380

764 764 1’380 1’380

6600 Publicité 6700 ACE


12) 425 V/R 425
14) 340
14) 560 V/R 900

425 425 900 900

6800 Intérêts-charges 6920 Amortissement


17) 1’688 V/R 1’688 15) 1’200 V/R 1’200

1’688 1’688 1’200 1’200

3200 Ventes marchandises 6850 Intérêts-produits


5) 79’645 V/R 32 17) 32
V/R 96’225 8) 16’580

96’225 96’225 32 32
Vivre l’entreprise 1 Module 3 • 118

Page 244
Grand-livre

2850 Privé 2800 Capital


6) 2575 19) 4’500 S.i. 127’110
VF 27’095.95 BN 25’170.95 S.f. 154’205.95 VF 27’095.95

27’095.95 27’095.95 154’205.95 154’205.95


S.i. 154’205.95

compte de Résultat
Charges Produits
Achats 46’079.05 Ventes 96’225
Salaires 16’800 Intérêts produits 32
Loyer 1’850
Frais véhicules 764
Frais administration 1’380
Publicité 425
ACE 900
Intérêt charge 1’688
Amortissement 1’200
Bénéfice net 25’170.95

96’257 96’257

Bilan final au 30 juin


Actif Passif
Actifs circulants Fonds étrangers
Caisse 57’360 Fournisseurs 167’064.55
Poste 38’655 Autres dettes 18’900
Banque 19’233.50 Emprunt 239’928
Clients 60’250
Marchandises stock 215’800

Actifs immobilisés Fonds propres


Machine 45’800
Mobilier 119’500 Capital 154’205.95
Informatique 23’500

580’098.50 580’098.50