Vous êtes sur la page 1sur 30

Tutorial sur l’installation de

TRIXBOX

-1-
Sommaire
I. Introduction..................................................................................................................................3
A. Trixbox? ...................................................................................................................................3
B. Les composants de l’IPBX.......................................................................................................3
1. IP PBX .................................................................................................................................3
2. Téléphones ...........................................................................................................................3
3. Passerelle SIP .......................................................................................................................4
4. Réseau local .........................................................................................................................4
II. Installation....................................................................................................................................4
A. Pré-requis à l'installation..........................................................................................................4
B. pour obtenir de l'aide................................................................................................................8
C. Changer d’adresse IP (configurer l’adresse IP en statique) .....................................................8
III. Configurer Trixbox ................................................................................................................10
A. Installer les modules de trixbox ............................................................................................. 11
B. Préparer son Dial Plan (plan de numérotation)......................................................................12
C. Configuration des extensions internes ...................................................................................13
1. extension ZAP....................................................................................................................13
2. Pour le soft phone ..............................................................................................................14
3. Pour le PAP2 ......................................................................................................................15
IV. Configuration des softphones.................................................................................................16
A. Configuration de X-Lite.........................................................................................................16
B. Configuration du PAP2 ..........................................................................................................16
1. débridage du PAP2 .............................................................................................................16
2. Activer la ligne...................................................................................................................16
V. Configuration des trunks............................................................................................................17
VI. Communications entrantes et sortantes..................................................................................18
A. Etablissement d'une route de sortie (outbound route) :..........................................................18
B. Etablissement d'une route d'entrée (Inbound route):..............................................................19
1. groupe d’appels (ring group)..............................................................................................19
2. Les Menus vocaux (IVR)...................................................................................................19
3. Contraintes de temps (Time conditions) ............................................................................21
4. Inboud routes......................................................................................................................21
VII. Complément ...........................................................................................................................23
A. Installation d’une carte TDM22B ..........................................................................................23
1. Petite explication sur la syntaxe des cartes TDM ..............................................................23
2. Explication sur FXO/FXS..................................................................................................23
3. Installation..........................................................................................................................23
B. Procédure de sauvegarde Trixbox ..........................................................................................26

-2-
I. Introduction
A. Trixbox?
Trixbox est un ensemble d'outils et d'utilitaires de télécommunication compilés pour devenir un
véritable IP PBX. Les principales caractéristiques de TRIXBOX sont :
Asterisk, le cœur du système téléphonique
gestion des relations clients
A2Billing – Calling Card platform (tarification des appels)
Flash Operator Panel, a screen-based operator’s console
web conférence
outils de configuration utilisateurs de Trixbox
B. Les composants de l’IPBX
Quatre composants sont nécessaires pour monter un IPBX

Trixbox, qui utilise asterisk, distribué par digium

Des téléphones (ou softphones)


Un service passerelle VOIP qui permet d'appeler d'autres utilisateurs en VOIP ou des gens sur le
réseau traditionnel RTC.
Un réseau local domestique et une connexion Internet haut débit avec un routeur et des switchs si
nécessaire. Si on veut simplement appeler sur le RTC, on n'a pas besoin d'un accès Internet haut
débit. On peut très bien joindre les autres utilisateurs du RTC avec une carte qui se branche sur le
RTC.
1. IPBX
L'IPBX est à installer sur un ordinateur. Vous devriez consacrer entièrement un PC à cet usage. La
configuration minimum décrite ci dessous est suffisante pour faire tourner un IPBX dans un petit
réseau . Néanmoins, votre vieil ordinateur PII monté au grenier peut faire l'affaire.
Pentium 2 350 Mhz ou supérieur (P3 800 recommandé)
256Mo RAM – au plus au mieux...
4Go de disque dur minimum (trixbox prend la totalité du disque dur à l'installation)
carte Ethernet 10/100Mo
lecteur de CDRom
switch 4-8 ports 10/100 (selon configuration)
2. Téléphones
Vous pouvez acheter des téléphones IP.... ou vous pouvez utiliser un ATA (Adaptateur de Téléphone
Analogique) conçu par Linksys, Netcomm, Sipura ou d'autres, qui vous permettront d'utiliser un
téléphone analogique (le PAP2 de Linksys permet de brancher 2 téléphones). Ces ATA se trouvent

-3-
facilement chez les commerçants spécialisés ou sur des magasins en ligne comme LDLC.com (une
quarantaine d'euros pour le PAP2)
Pour commencer, le plus facile et le moins coûteux est d'installer un softphone sur un ordinateur
connecté au réseau. Le plus utilisé est x-lite.
3. Passerelle SIP
Si vous voulez communiquer avec d'autres utilisateurs du réseau RTC, vous devez passer par un
opérateur de téléphonie (par exemple France Télécom). Pour la VOIP c'est la même chose, vous
devez passer par un prestataire de service, acheter des minutes le plus souvent, comme chez wengo.
4. Réseau local
Vous devez configurer une adresse IP fixe pour votre IPBX. Pour faire simple, assurez-vous que
votre IPBX est dans la même plage d'adresse que votre réseau existant.

II. Installation
Vous pouvez installer trixbox sur une machine virtuelle sur votre pc sous windows (une version de
trixbox est destinée à cet usage). Ou installer trixbox sur une machine dédiée. La deuxième solution
est à privilégier. Cette machine est destinée à tourner 24h/24, et ne jamais être arrêtée. D'autre part,
le partage des ressources de la machine entre trixbox et d'autres applications journalières telles que
des jeux, surfer sur le net ou autres nierait au bon fonctionnement de trixbox. Pour la stabilité, il est
conseillé d'installer trixbox sur une machine dédiée. C'est ce que nous faisons par la suite.
A. Pré-requis à l'installation
• Récupérez la dernière version ISO stable (pas bêta) de trixbox ici1.
• Gravez l'image ISO que vous venez de télécharger sur un CD vierge.
• Vérifiez que votre PC démarrera à partir du CD (dans le BIOS, ordre de chargement)
• **Attention, toutes les données présentes sur vos disques durs seront effacées lors de
l'installation.
• Démarrez votre PC trixbox avec le CD dans le lecteur et appuyez sur entrée. L'écran suivant
apparaît quelques instants plus tard. Pressez F2 pour voir les différentes options. Toutefois ce n'est
pas vraiment nécessaire. Pressez [entrée] pour commencer l'installation.

1 Http://www.trixbox.org/downloads

-4-
• On vous demande de choisir la configuration clavier que vous utilisez. Utilisez les flèches pour
sélectionner le type de clavier choisi et utilisez la touche tabulation pour sélectionner OK ou Back.
Sélectionnez fr and validez sur OK en appuyant sur [entrée].

• On vous demande ensuite de choisir votre fuseau horaire.

-5-
choisissez votre fuseau horaire

• Ensuite on vous demande d'entrer un mot de passe root. Retenez bien ce mot de passe. Il sert à
administrer votre système.

Entrez votre mot de passe root

L'installation commence dès la confirmation du mot de passe en formatant les disques durs.
Comptez 30 min à 1h pour une installation complète et configurable.
A la fin de l'installation, le CD est éjecté. Prenez-le et attendez que le système redémarre.

-6-
Après le redémarrage, vous êtes devant cet écran:

écran de boot de trixbox

-7-
Après un moment, le démarrage continue et une liste de lignes de code apparaît. Ça peut prendre un
moment : c'est la compilation d'Asterisk qui se fait. (seulement au premier démarrage)
Quand la compilation d'Asterisk est terminée, ça redémarre tout seul. Une fois redémarré, trixbox
est prêt pour la suite de la configuration et à effectuer les changements du système par défaut.
B. pour obtenir de l'aide
Dans la ligne de commande, tapez
Help-trixbox
Une aide est affichée :

L’écran d’aide vous donnera aussi les commandes nécessaires au changement de mot de passe des
différents utilisateurs, par exemple passwd-maint pour l’utilisateur maint et passwd pour
l’utilisateur root.
C. Changer d’adresse IP (configurer l’adresse IP en statique)
Change l’adresse IP d’Asterisk de DHCP en statique. En ligne de commande tapez :
Netconfig

-8-
Sélectionnez [Yes] pour configurer le réseau et validez.

Vous arrivez alors sur l’écran suivant :

Utilisez la touche tabulation pour naviguer entre les différents champs. Entrez l’IP qui doit être
donnée à votre serveur Asterisk, le masque de sous réseau, la passerelle par défaut, et le DNS
primaire comme dans l’exemple ci dessus.

Dans le champ adresse IP (IP address), entrez l’adresse IP en tenant compte de votre plage d’adresse
IP.
Masque de réseau (Netmask) : le plus souvent 255.255.255.0 (à moins d’un réseau domestique
spécial)
Passerelle par défaut : (Default gateway) : C’est l’adresse IP de votre routeur.
DNS primaire (primary nameserver) : Si vous restez dans votre groupe de travail vous pouvez
entrer l’adresse de votre passerelle par défaut.
Quand vous avez fini, validez en appuyant sur OK.
Vous avez la possibilité maintenant de changer le mot de passe administrateur, c’est facultatif, mais
fortement conseillé
Passwd-maint
Passwd
Redémarrons maintenant la machine
Amportal stop
Shutdown –r now
Asterisk démarrera avec la nouvelle adresse IP.

-9-
III.Configurer Trixbox
Désormais, vous pouvez vous connecter à http://adresseIP/ (par exemple 192.168.1.100) avec votre
navigateur préféré pour configurer trixbox à partir d’un ordinateur de votre réseau.
Vous accédez à la page d’accueil de votre trixbox, où vous avez accès aux fonctionnalités
utilisateurs. Avant de pouvoir y accéder, trixbox doit être configuré.

Vous devez basculer en mode admin pour configurer trixbox. Pour cela, cliquez que le bouton
[switch] dans le coin supérieur droit de l’écran.
On vous demande alors le nom d’utilisateur et le mot de passe par défaut. (maint & password sauf
si vous l’avez changé au 3.2.)

Une fois que vous avez validé, l’écran suivant s’affiche

- 10 -
A. Installer les modules de trixbox

Vous devez passer en mode admin (procédure expliquée au-dessus). Cliquez sur Asterisk 
FreePBX. Une fois que FreePBX s’est ouvert, cliquez sur ‘tools’, en haut de la page, et ensuite
‘Module Admin’ sur la gauche.
Les modules sont des paquets logiciels que Asterisk utilise pour différentes applications. Par
exemple, si vous voulez une boite vocale, vous devez installer le module Voicemail.
L’administration des modules vous permet de paramétrer une configuration fine, qui répond à vos
besoins.
Commençons avec des modules basiques. (on peut les ajouter ou les enlever quand on le veut).

Pour installer des modules avec FreePBX, cliquez sur le nom du module que vous voulez et
changez ensuite la position du bouton radio de ‘No action’ à ‘Install’.

- 11 -
Faites cela avec les modules dont vous avez besoin. Vous pourrez toujours en ajouter ou en enlever
plus tard.
Feature Code Admin
Voicemail (boite vocale)
IVR (Menu vocal)
Queues (Gestion des files d'attente)
Times Conditions (contrainte sur la date et l'heure)
Conferences (conférence)
Music on Hold (Musique d'attente)
Recordings (enregistrer une conversation)
Call Forward (transférer un appel)
Call Waiting (Mise en attente)
Backup & Restore (Sauvegarde)

Cliquez sur “Process” en bas de la liste une fois que vous avec sélectionné les modules ci dessus.
Sur la page de confirmation, cliquez sur “confirm”. Vous devriez obtenir une page qui vous affiche
que tous les modules ont été installés avec succès.
Lorsqu'une barre rouge apparaît en haut de la page web (Apply configuration changes?), c'est que
des modifications ont été effectuées sur le système. Si vous voulez les appliquer et faire disparaître
la barre rouge, cliquez dessus. Ceci relance Asterisk.
B. Préparer son Dial Plan (plan de numérotation)
Avant de commencer la configuration, on doit avoir un dial plan. En fait, vous devez savoir
exactement ce que vous voulez que votre Trixbox fasse pour le configurer. Ça vous guidera vers la
configuration appropriée... Prenez un papier et définissez votre dial plan. Prenons mon exemple:
J'ai deux lignes France télécom analogiques et trois extensions prêtes à configurer. La ligne 1 est ma
ligne privée, la ligne 2 est ma ligne d'entreprise (mes clients m'appellent sur la ligne 2). Je veux
utiliser le format 1xx en interne, et pour l'extérieur je veux mettre en place quelques contraintes
horaires pour ne pas être embêté par des clients après 19h. Avec cette configuration, mon dial plan
ressemblera à ça:
Inbound (communications entrantes):
8h00 – 19h00 – Menu vocal de bienvenue (Merci). :
2 pour me joindre dans mon bureau sur mon téléphone raccordé à trixbox
3 pour joindre mon collègue (sur un soft phone dans le bureau d’à coté)
19h00-8h00 Menu vocal de fermeture (fermeture)
Nos bureaux sont fermés, merci de rappeler entre 8h00 et 19h00.
Inbound sur ma ligne privée:
Aucune contrainte, tous les appels entrants sonnent en cascade sur tous mes téléphones sauf le soft
phone
Outbound (communications sortantes)
Je bénéficie de tarifs attractifs vers les portables sur ma ligne entreprise. Ma ligne privée me permet
d'appeler tous les fixes en France de manière illimitée. Je vais donc mettre en place une politique

- 12 -
visant à réduire le coût global de mes appels.
Les appels vers les portables (qui commencent par 06) doivent être routés vers le port FXO 2 de ma
carte Digium TDM400 (ma ligne entreprise).
Les appels vers les fixes (qui commencent par 01-02-03-03-05-09 ) doivent être routés vers le port
FXO 1 de ma carte Digium (ma ligne privée).
Je passe volontairement sur les autres types de numéro pour simplifier.
Extensions internes:
100 – téléphone sans fil connecté au port FXS de ma carte digium dans le bureau d'entreprise.
101 – X-lite, un softphone sur mon ordinateur, utilisable par l'entreprise ou le privé.
102-- Un linksys PAP22 sur lequel je branche un téléphone classique pour l'usage privé uniquement.

Linksys PAP2

C'est fait pour mon dial plan ... très simple.


C. Configuration des extensions internes
1. extension ZAP
Dans freePBX, cliquez sur Setup puis Extensions.
On commence avec mon téléphone sans fil (extension 100 – connecté au port FXS de ma carte
digium).
Sélectionnez « Generic ZAP device » dans le menu déroulant et cliquez sur submit.
J'utilise ces paramètres :
User Extension: 100
Display name: sans fil
Direct DID: <blank>

2 Le PAP2 / PAP2T est un ATA (Analog Telephone Adapter - Adaptateur de Téléphone


Analogique) produit par la marque LinkSys. Ce produit est particulièrement bien adapté à la
téléphonie IP personnelle utilisant le protocole SIP. Le PAP2 s'identifie via le réseau sur votre
serveur trixbox.

- 13 -
DID Alert Info: <blank>
Outbound CID: <blank>
Emergency CID: <blank>
Channel: 1 (le port FXS de ma carte digium)
Fax Extension: freePBX default
Fax Email: <blank>
Fax Detection Type: None
Pause after answer: 0
Record Incoming: On Demand
Record Outgoing: On Demand
Voicemail & Directory: Enabled
Voicemail password: 100 (Le même que le numéro de l'extension, faisons simple!)
Email address: (mon mail)
Pager email address: <blank>
Email attachment: Yes (Je veux recevoir mes messages vocaux avec mes mails)
Play CID: No(lire le numéro de l'appelant)
Play Envelope: No
Delete Vmail: Yes (Avec cette option, les messages sont envoyés sur ma boite mail et
supprimés de trixbox. Sinon, quand je supprime les messages de ma boite mail, je dois
aussi les supprimer de trixbox manuellement)
Vm options: <blank>
Vm context: default
Cliquez sur submit. Cliquez sur la barre rouge pour appliquer les options.
2. Pour le soft phone
On va maintenant créer une autre extension pour pouvoir communiquer en interne.
J'utilise le softphone X-Lite qui est téléchargeable à l'adresse
http://www.xten.com/index.php?menu=download
Dans FreePBX, cliquez sur Setup puis Extensions.
Sélectionnez Generic SIP device dans le menu déroulant et cliquez sur Submit.
J'utilise ces paramètres:
User Extension: 101
Display name: Soft phone
Direct DID: <blank>
DID Alert Info: <blank>
Outbound CID: <blank>
Emergency CID: <blank>
Secret: 101(n'importe quoi, du moment que vous vous en souvenez)
Dtmfmode: rfc2833
Fax Extension: freePBX default
Fax Email: <blank>
Fax Detection Type: None
Pause after answer: 0
Privacy Manager: No
Record Incoming: On Demand
Record Outgoing: On Demand
Voicemail & Directory: Enabled

- 14 -
Voicemail password: 101
Email address: (my email address)
Pager email address: <blank>
Email attachment: Yes (Je veux recevoir mes messages vocaux avec mes mails)
Play CID: No(lire le numéro de l'appelant)
Play Envelope: No
Delete Vmail: Yes (Avec cette option, les messages sont envoyés sur ma boite mail et
supprimés de trixbox. Sinon, quand je supprime les messages de ma boite mail, je dois
aussi les supprimer de trixbox manuellement)
Vm options: <blank>
Vm context: default
Cliquez sur submit. Cliquez sur la barre rouge pour appliquer les options.
3. Pour le PAP2
On reprend la même démarche que pour le softphone.
Dans FreePBX, cliquez sur Setup puis Extensions.
Sélectionnez Generic SIP device dans le menu déroulant et cliquez sur Submit.
J'utilise ces paramètres:
User Extension: 102
Display name: PAP2
Direct DID: <blank>
DID Alert Info: <blank>
Outbound CID: <blank>
Emergency CID: <blank>
Secret: 102(n'importe quoi, du moment que vous vous en souvenez)
Dtmfmode: rfc2833
Fax Extension: freePBX default
Fax Email: <blank>
Fax Detection Type: None
Pause after answer: 0
Privacy Manager: No
Record Incoming: On Demand
Record Outgoing: On Demand
Voicemail & Directory: Enabled
Voicemail password: 102
Email address: (my email address)
Pager email address: <blank>
Email attachment: Yes (Je veux recevoir mes messages vocaux avec mes mails)
Play CID: No(lire le numéro de l'appelant)
Play Envelope: No
Delete Vmail: Yes (Avec cette option, les messages sont envoyés sur ma boite mail et
supprimés de trixbox. Sinon, quand je supprime les messages de ma boite mail, je dois
aussi les supprimer de trixbox manuellement)
Vm options: <blank>
Vm context: default
Cliquez sur submit. Cliquez sur la barre rouge pour appliquer les options.

- 15 -
IV. Configuration des softphones
Nous ne nous intéresserons ici qu'aux softphones puisque les téléphones classiques nécessitent un
simple branchement sans aucune configuration.
A. Configuration de X-Lite
A la première installation, l'assistant de configuration SIP s'ouvre automatiquement, sinon vous
pouvez cliquer sur la flèche dirigée vers le bas dans le haut de la fenêtre et choisissez « SIP Account
Settings »
Cliquez sur Add
Display Name : Soft Phone
User Name : 101
Password : 101
Authorization user name : 101
Domain : 192.168.1.3 (l'adresse IP de votre Trixbox)
Domain Proxy
Cochez Register with Domain and receive incoming calls
Sélectionnez Target domain
Cliquez sur OK.
Cliquez sur close. X-Lite est maintenant correctement configuré et doit s'enregistrer sur votre
Trixbox.
B. Configuration du PAP2
En France, cet appareil est vendu dans plus de 95% des cas en conjonction d’une offre de téléphonie
chez l’opérateur PhoneSystems (devenu Keyyo - ahhh, vente liée, quand tu nous tiens), ce qui fait
que l’appareil est malheureusement pré-configuré et bridé et que l’utilisateur n’a donc pas accès à
l’interface d’administration de l’appareil. Ceci peut paraître problématique au départ, mais ne se
révèle finalement pas très gênant car il existe une petite procédure très simple permettant de
contourner ce bridage d’origine. Bien entendu, il est possible de trouver des appareils non bridés
d’origine, mais ils restent très rares sur le marché (voire introuvables, ce qui est vraiment
dommage).
1. débridage du PAP2
Attention, ne branchez pas votre PAP2 sur Internet avant de l'avoir débrider!!!
Vous pouvez suivre la procédure de débridage à cette adresse:
http://ponceto.free.fr/blog/?p=3#more-3.
2. Activer la ligne
Votre PAP2 doit être débridé pour commencer cette étape.

Nous configurerons la ligne 13. Quand vous êtes logués sur l'interface web4 du PAP2 cliquez sur
l'onglet Line 1.

3 Il y a deux lignes distinctes disponibles sur le PAP2, c'est à dire la possibilité de se connecter à deux registrars
différents, ou de connecter deux extensions sur un même registrar, par exemple deux téléphones.
4 http://{adresse-ip-du-pap2}/admin/advanced/

- 16 -
Line1
Line Enable Yes
NAT Mapping Enable Yes
NAT Keep Alive Enable Yes
Proxy L'adresse IP de votre trixbox
Display Name Le nom de votre connexion (ce que vous voulez)
User ID 102
Password 102
5
Dial Plan (*xx|[3469]11|0|00|[2-9]xxxxxx|1xxx[2-
9]xxxxxxS0|xxxxxxxxxxxx.|xxx|xx)

Votre PAP2 est opérationnel si la diode phone1 est allumée sur le devant du boîtier. Si ce n'est pas le
cas, ouvrez les ports 5060/5061 de votre routeur.

V. Configuration des trunks


Les trunks sont les « fournisseurs de téléphonie ». Ce sont eux qui vous permettent de joindre une
ligne extérieure. Votre ligne France télécom analogique est un trunk (ZAP). Le service téléphonique
de free est un trunk (SIP). Quand vous reliez deux sites distants via deux trixbox, vous établissez un
trunk (IAX).
Nous ne nous intéresserons ici qu'aux trunks ZAP.
Dans la section Trunks de freePBX, créez un nouveau trunk ZAP et remplissez le champ identifiant
zap en mettant 1(qui correspond au numéro du port de la carte correspondant, pour plus de clarté).
Laissez les autres champs vides. Ne touchez pas à la règle de composition, par défaut, nous
laisserons passer tous les appels.
Créez un second trunk zap en mettant 2, de la même façon.
Il apparaît souvent avec ces cartes un problème d’écho, spécifique à chaque ligne où sera branchée
la carte. Pour palier à ce problème, dans le fichier /etc/asterisk/zapata.conf, deux entrées peuvent
être modifiées =>rxgain et txgain. Par défaut ces valeurs en décibels sont respectivement 4.0 et 2.0
C’est à vous de choisir les meilleures valeurs pour votre cas, en faisant des essais pour différentes
valeurs. Pour mon cas, j’ai fixé le rxgain à 0.0 et le txgain à 1.0. Et je n’ai plus de problème d’écho.
Il y a aussi l’entrée echotraining (temps que passe asterisk à définir le niveau d’écho) qui peut être
modifiée. Chez certains, un changement de la valeur améliore la situation (je suis passé de 800 à
1800). Pour plus de renseignement, notamment sur les tests d’écho, et sur le règlage plus
approfondi, vous pouvez vous rendre sur http://www.asterisk-france.net/af-wiki/tiki-
index.php?page=fxotune Ce tutorial, en français (c’est plutôt rare pour ce domaine) vous donne la
marche à suivre avec le soft fxotune pour régler les problèmes d’annulation d’écho.

5 Une documentation en anglais sur la rédaction de dial plan d'un PAP2 :


http://www.netphonedirectory.com/pap2_dialplan2.htm

- 17 -
VI. Communications entrantes et sortantes

A. Etablissement d'une route de sortie (outbound route) :


Dans freePBX cliquez sur setup=>Outbound routes=>Add route

Par défaut, Trixbox a crée un trunk pour sortir par le port FXO de ma carte digium TDM400 (trunk
Zap/g0), et a déjà crée une route qui oblige l'utilisateur a tapé le préfixe 9 pour avoir une ligne
extérieure. (09_outside). Cliquez sur la route 0 9_outside sur la droite de l'écran et modifiez le dial
pattern.
Le seul dial pattern jusqu'à maintenant devrait être '9|.' Vous pouvez laisser ce dial pattern si vous
voulez que vos utilisateurs pressent 9 pour avoir une ligne extérieure.
Si vous NE voulez PAS avoir le préfixe 9, enlevez le et mettez votre propre schéma.
Reprenons notre dial plan du 4.2
Mes appels vers les portables sont routés vers le port FXO 2, le reste passe par le port FXO 1.
Cliquez sur Add route
Donnez un nom à votre nouvelle route, par exemple vers_portable. J'ai choisi de ne pas mettre de
préfixe pour joindre une ligne extérieure.
Mon dial pattern vers_portable ressemble à ceci:
06.
ou 06xxxxxxxx
Laissez pick one dans le menu Dial patterns wizards.
Dans trunk Sequence, choisissez l'interface ZAP qui correspond au bon port FXO de votre carte
reliée à la ligne téléphonique. Si vous n'avez qu'un seul port, c'est ZAP/1. Dans mon cas, je choisis
ZAP/2 car je veux que les appels vers les portables passent par le port FXO 2 de ma carte.
Remarquez que l'on peut aussi faire une séquence si l'on a plusieurs cartes ou port reliées à des
lignes téléphoniques.
Cliquez sur submit changes
On ajoute une nouvelle route, cliquez sur add route.
Mon dial pattern pour la route vers les fixes :
0[1-589]
112
xx (numéro urgent)
Choisissez ensuite dans la séquence ZAP/1 pour router ces appels vers le port FXO 1 de votre carte.
Si vous voulez tout faire passer par une seule route, entrez un dial pattern du type X .

- 18 -
B. Etablissement d'une route d'entrée (Inbound route):
Le principe est similaire à celui d'une route de sortie.
Nous utiliserons les mêmes interfaces que pour les routes de sortie. Si on reprend le dial plan ci
dessus, on doit configurer 2 lignes de sortie. Sur le trunk ZAP g/0 (ou identifiant g0, port FXO 1),
nous avons les appels sur ma ligne privée non filtrés. Sur le trunk ZAP g/1(FXO 2), nous avons les
appels sur la ligne entreprise. Ces appels sont filtrés selon des contraintes de temps. 2 personnes
sont joignables grâce à un IVR (réceptionniste numérique, tapez 1 pour monsieur D, tapez 2 pour
monsieur F).
1. groupe d’appel (ring group)
Tout d'abord, créez un groupe d'appel (ring groups). Setup=>ring groups=>
Group number : Numéro du groupe
Créez deux ring groups : un avec la séquence téléphone du bureau, puis PAP2 pour les appels sur la
ligne entreprise, l’autre avec la séquence PAP2 puis bureau pour les appels sur la ligne privée.
Pour cela, dans extension list, mettez une des deux extensions, puis dans le menu Destination if no
answer, sélectionnez Follow me (suivez moi) et sélectionnez la bonne extension dans chaque cas.
Le ring group pour l’entreprise : 600 ; pour le privé :601.

Group description : Le nom qui sera affiché sur les téléphones appelés et les logs.
Ring strategy : Définit la méthode pour la sonnerie. 3 options sont disponibles :
- Ringall : Fait sonner tous le téléphones (définis dans le champ suivant) en même temps.
- hunt : Fait sonner les téléphones les uns après les autres (selon la séquence définie dans
le champ suivant). Un téléphone sonne x fois, si pas de réponse on passe au suivant, et
ainsi de suite.
Extension List : C’est ici que nous listons les extensions à inclure dans le groupe d’appel.
Pour le hunt on place la première extension à appeler sur la première ligne, la seconde sur
la deuxième etc… Dans tous les cas, il ne faut écrire qu’une extension par ligne ! Pour
passer par un trunk(dans le cas d’un groupe d’appel qui joindrait l’extérieur) il faut mettre
un # à la fin du numéro.
Ring time : Nombre de secondes avant de passer à l’extension suivante pour un hunt.
Announcement : Message diffusé à l’émetteur pour le prévenir du groupe appelé,
contribue à la sécurité du système.
2. Les Menus vocaux (IVR)
Je veux 2 messages différents:
Merci : « Bienvenue chez Lengagne & Co. Pressez 2 pour Vincent, 3 pour mon collègue. Merci »
Fermeture : « Bienvenue chez Lengagne & Co. Nos bureaux sont actuellement fermés. Merci de
rappeler entre 8h et 18h. »
Eclaircissez vous la voix avant d’enregistrer ces messages. Dans freePBX, cliquez sur
Setup=>System Recordings.
Vous pouvez importer vos fichiers sons pré enregistrés sous un format 8 bit en mono, ou enregistrer
directement à partir d’un téléphone. Nous le ferons par téléphone.
Entrez l’extension à partir de laquelle vous souhaitez enregistrer votre annonce et cliquez sur Go.

- 19 -
Sur ce téléphone, composez le *77. Vous entendrez un bip qui signale le commencement de
l’enregistrement. Quand vous aurez fini, raccrochez. Entrez un nom (sans extension de fichier) pour
votre enregistrement et cliquez sur save.
Répétez la manœuvre autant de fois qu’il y a d’enregistrement à effectuer.
Il est maintenant temps d’utiliser ces enregistrements dans les menus vocaux.
Premièrement, créez un IVR6. Setup=>IVR=>add IVR
J’ai utilisé ces paramètres pour mon premier IVR :
Change Name: heure de boulot
Timeout: 10
Enable Directory: coché
Directory Context: default
Enable Direct Dial: coché (ça permet aux appelants d’entrer directement l’extension
interne qu’ils veulent joindre.)
Announcement: Merci (Mon message merci enregistré précédemment)
Pour les options, j’en ai 2. Je fais donc decrease options. Si vous en avez plus ou moins, à vous
d’ajouter ou de retirer le nombre nécessaire d’options.
Option 1:

2 – Core – Ring groups <600>


3 – Core – Soft phone <102>
Cliquez sur save.
Cliquez sur la barre rouge en haut de l’écran pour appliquer.
Créez un nouveau IVR de la même façon.
Change Name: heure de fermeture
Timeout: 10
Enable Directory: coché
Directory Context: default
Enable Direct Dial: coché (ça permet aux appelants d’entrer directement l’extension
interne qu’ils veulent joindre.)
Announcement: fermeture (Mon message merci enregistré précédemment)
Pour les options, j’en ai 2. Je fais donc decrease options. Si vous en avez plus ou moins, à vous
d’ajouter ou de retirer le nombre nécessaire d’options.
Option 1:

2 – Core – sans fil <100>

6
Interactive voice response

- 20 -
3 – Core – Soft phone <102>

*** NOTE: astuce : Je sais que j’ai laissé les mêmes options pour heure de fermeture et heure
de boulot. Simplement, mon enregistrement fermeture ne dit pas que l’on peut tapez 2 pour avoir
l’extension… Je veux que quelqu’un au courant de ce « truc » puisse me joindre tout de même.
*** NOTE: Pourquoi je commence avec l’option 2 dans mon IVR? A cause du format de mes
extensions en 1xx. Parce que si je commence si je commence par l’option 1, quand les appelants
essaieront de me joindre au travers du menu vocal, asterisk mettra un certain temps à comprendre
que ce n’est pas une extension. Cette astuce permet d’éviter une grande perte de temps.
3. Contraintes de temps (Time conditions)
Créez aussi une contrainte de temps. Setup=>Time conditions=>Add Time Conditions.
Time Condition Name: entrant
Time to match:
Time to start: 08:00
Time to finish: 18:00
Week Day Start: Monday
Week Day Finish: Sunday (On est ouvert 7j/7!!!)
(Laissez les autres champs vides)

Destination if time matches:


IVR: heure de boulot (mon IVR de jour)
Destination if time does not match:
IVR: heure de fermeture (mon IVR de nuit)

Cliquez sur Submit changes.


Cliquez sur la barre rouge en haut de l’écran pour appliquer les changements.
4. Inboud routes
Dans Setup=>Inboud routes, ajoutez une nouvelle route Add incoming route.
Vous pouvez router les appels par numéro de l’appelant, numéro composé, ou canal zap. Nous
routerons nos appels par cette dernière option.
Renseignez le canal à utiliser (zaptel channel), prenons le 1. Laissez tous les autres champs vides.
Allez directement à Set Destinations. Sélectionnez Core ring groups <601>.
Pour le deuxième canal, prenez le 2. Dans set destinations, sélectionnez time conditions <entrant>.
DID Number: <blank>
Caller ID Number: <blank>
Zaptel Channel: <blank>

- 21 -
Fax Extension: disabled
Privacy Manager: No
Alert Info: <blank>
Set Destination:
Time Conditions: entrant (Celui qu’on vient juste de créer)

Cliquez sur submit, puis sur la barre roue en haut de l’écran.


Votre trixbox est désormais opérationnel. Vous pouvez passer des appels, en recevoir. Rappelez
vous que le plus important est de bien définir ses besoins au départ, sur le papier avec la préparation
du dial plan. Ensuite, vous n’avez plus qu’à suivre les étapes pas à pas de ce tutorial, en les adaptant
à votre cas.

- 22 -
VII. Complément
A. Installation d’une carte TDM22B
1. Petite explication sur la syntaxe des cartes TDM
Le fabricant de ce type de carte est digium, la société qui développe Asterisk. Ceux sont des cartes
TDM400P, modulables, c'est à dire que l'on peut y ajouter des modules FXO/FXS.
Les conventions de dénomination des bundles TDM est la suivante, TDM X Y B, où :
- X est le nombre de module FXS,
- Y est le nombre de module FXO
- B signifie que le produit est un bundle
La TDM22B est, donc, une carte TDM400P avec 2 modules FXS et 2 modules FXO.
2. Explication sur FXO/FXS
FXS et FXO sont les noms donnés aux ports utilisés par des lignes téléphoniques Analogiques
(aussi connus sous le nom anglais de POTS - Plain Old Telephone Service)
FXS – l’interface Foreign eXchange Subscriber est un port qui raccorde la ligne téléphonique de
l’abonné. En d’autres termes, la « prise murale » qui fournit la tonalité, le courant de charge et le
voltage de la sonnerie
FXO - l’interface Foreign eXchange Office est un port qui reçoit la ligne téléphonique. C’est la
prise du téléphone ou de la télécopieuse, ou la (les) prise(s) de votre réseau téléphonique analogue.
Le FXO offre un indicateur d’état raccroché/décroché (fermeture de circuit). Puisque le port FXO
est raccordé à un appareil, tel un téléphone ou une télécopieuse, il est souvent appelé « périphérique
FXO ».
Le FXO et le FXS vont toujours de paire – similaire à la prise mâle et femelle.
En l'absence d'autocom, par exemple chez un particulier, les ports FXS représentent la prise
téléphonique murale, sur laquelle on vient brancher un port FXO qui est la prise du téléphone.

3. Installation
Pré requis
A ce stade, on suppose que l'on dispose d'un ordinateur qui fonctionne, avec un distribution linux
installée (dans l'exemple CentOS et trixbox), et asterisk installé non configuré. On administre
l'ordinateur par le réseau via SSH. La configuration minimum pour ce type de carte est un PIII
500MHz et 64Mo de ram. Pour une utilisation optimum, je conseille plutôt 256Mo de ram et un
processeur de fréquence de calcul supérieure à 1GHz.

- 23 -
Figure 1 : carte TDM 22B

Analyse du contenu de /etc/zaptel.conf (Si le contenu de votre fichier n'est pas identique, vous
devez le compléter)
# Global data

loadzone = fr
defaultzone = fr
fxsks=3,4 (3 et 4 sont les emplacements des FXS)
fxoks=1,2 (1 et 2 sont les emplacements des FXO)

Ensuite on lance la configuration avec la commande ztcfg -vvvv.


(l'argument -vvvv est pour le mode extra verbeux, ainsi on obtient plus de détails sur la réussite ou
non de la configuration de la carte).
La sortie doit se faire sans erreur. La copie d'écran suivante montre ce que l'on doit obtenir.

- 24 -
Si on obtient l'erreur ci dessous, c'est que la configuration n'est pas bonne. N'oublions pas que sur
un port FXO, on branchera une FXS et inversement. Dans ce fichier on configure la signalisation.
De ce fait sur un port FXS on configure la signalisation FXO et inversement!
ZT_CHANCONFIG failed on channel 1: Invalid argument (22)
Did you forget that FXS interfaces are configured with FXO signalling
and that FXO interfaces use FXS signalling?

exemple : Ligne PSTN sur un port FXS = DEGATS

- 25 -
B. Procédure de sauvegarde Trixbox

Aller sur l’interface web de trixbox sur 192.168.0.146.

Changez de mode d’utilisateur en cliquant sur commutateur en haut à droite de la page.

Déplacez le curseur sur Astérisque. Dans le menu déroulant cliquez sur


FreePBX.

Dans la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur tools en haut de la page.

- 26 -
Dans le menu de gauche, cliquez sur Backup & Restore.

Pour sauvegarder la configuration en cours, cliquez dans le menu de droite sur add
Backup schedule. A noter que l’on peut automatiser cette tâche et l’exécuter
régulièrement. Il suffit de choisir dans le menu déroulant la fréquence à laquelle on veut
sauvegarder sa configuration.

- 27 -
Cliquez sur le bouton System Configuration, et dans le menu déroulant Run backup, sélectionnez
Now. On peut donner un nom à sa sauvegarde, tel que la date du jour au format JJ-MM-AA. Validez
en cliquant sur submit changes.

Pour restaurer une sauvegarde archivée, cliquer sur Backup & Restore dans le menu de gauche. Puis
cliquez sur Restore from Backup dans le menu de droite.

- 28 -
Cliquez sur la sauvegarde à remettre en place. Choisissez le fichier de sauvegarde. Et cliquez sur
Restore System Configuration.

- 29 -
Cliquez sur OK. Attention, ceci efface la configuration en cours et remplace avec la sauvegarde.

Cliquez sur Apply Configuration Change (barre rouge) en haut à gauche.

- 30 -