Vous êtes sur la page 1sur 20

Société Française de Traumatologie du Sport

14e Congrès

RESULTATS DE L’INTERVENTION
DE NESOVIC DANS LES
PUBALGIES INGUINO-PARIETALES
REFRACTAIRES AU TRAITEMENT
FONCTIONNEL
A PROPOS D’UNE SERIE DE 65 SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

Dr JACQUOT - Dr LUTZ - Dr POULHES - Pr JAEGER

Service de Chirurgie Orthopédique du Genou, du Rachis et de


Les Hôpitaux
Traumatologie du Sport - C.H.U. STRASBOURG. Universitaires
de Strasbourg
INDICATIONS
FORME
INGUINO- ENTHESOPATHIE
PARIETALE ADDUCTEURS

ARTHROPATHIE
PUBIENNE AUTRES

Importance +++ du diagnostic clinique


TECHNIQUE

Remise en tension des muscles de la paroi abdo


--> Rééquilibrage des contraintes s’exerçant sur la
symphyse pubienne.

2 temps:
«Myo-fascio-plastie» profonde
= Abaissement Grd Droit et T. Conjoint sur Arcade Cr.
«Fascio-plastie» superficielle
= Fermeture aponévrose superficielle.
TECHNIQUE

Incision cutanée Incision de l’aponévrose superficielle


TECHNIQUE

Cordon spermatique sur lacs.


TECHNIQUE
Cordon Spermatique
Tendon Conjoint

Droit de
l’abdomen

Fascia Arcade Crurale


Transversalis

LATERAL MEDIAL
TECHNIQUE

Fils en place, fermeture un à un en


commençant au niveau du ligament de Cooper.
TECHNIQUE

Myo-fascio-plastie profonde achevée.


SOINS POST-OPERATOIRES
• Repos 4 semaines

• Rééducation à J30

• Sports axés 6 à 8 semaines


Seulement si
testing clinique
indolore +++
• Sports pivot 3 à 6 mois
NOTRE SERIE
• Etude rétrospective (Jan 99 - Déc 02)

• Recul moyen >3 ans (7 à 70 mois)

• 54 patients revus (83%)


• Sex ratio 98% (H)
• Foot 53% (Pro 49%)
• Age moyen 22 ans (17 à 51 ans)

• Délai op 13 mois (2 à 6O mois)


SIGNES CLINIQUES PRE OP.
• Pubalgies Inguino-Pariétales

• Bilatérales 87%

• Douleurs associées des adducteurs 72%


(bilatérales 2/3)
COMPLICATIONS POST OP.
– 1 grave (1,8%) non spécifique
• Embolie pulmonaire.
– 2 notables (3,7%) non spécifiques
• 2 abcès --> chir + ATB = évolution sp.
– 8 mineures (14,8%)
• 2 thromboses veineuses superficielles sur la verge.
• 3 adhérences cicatrice.
• 3 retards de cicatrisation (10 j).

• Aucun retentissement délétère sur


le résultat clinique à long terme.
PRISE EN CHARGE POST
OPERATOIRE
Délai reprise

• Rééducation : 5,4e sem (0-12 sem)

• Entraînement : 16e sem (5 sem-2 ans)

• Compétition : 22-23e sem.


RESULTATS CLINIQUES

Pas de douleurs ou
13
sensibilité climatique et
87 aux efforts extrêmes

Douleurs à l'effort

DOULEURS
(%)
RESULTATS CLINIQUES
• 72% des opérés s’estiment totalement guéris
• 22% ont été nettement améliorés
• 6% n’ont pas ou peu été améliorés.

• 85% ont retrouvé leur capacité sportive ant.

AU TOTAL : - Taux de satisfaction : 92,6%


- 4 patients déçus (9%) (Déconseilleraient l’op)
CRITERES PEJORATIFS

• Non respect repos post op = 1 échec (=5O%)

• Age > 45 ans = 1 échec (=50%)

• Etiologie non sportive = 1 échec (=100%)


(maladie professionnelle)
CONCLUSION

• Nesovic = Technique chir de choix pour le ttt des


pubalgies
– Forme inguino-pariétale
– Réfractaires au ttt conservateur.

• Quand ?
– Echec du ttt médical > 6 à 8 sem

– Fonction impératifs sportifs et professionnels


CONCLUSION

• Geste bilatéral +++


Dès qu’il existe des douleurs controlatérales.
CONCLUSION

• Douleurs des adducteurs (72%)


=> Répondent très bien à la myo-fascio-plastie.

• Indication de ténotomie associée au Nésovic :


– Symptomatologie prédominante à leur niveau
– Calcifications douloureuses / séquelles de claquage

– Douleurs persistantes des ADD malgré l ’intervention de


Nésovic.
Les Hôpitaux
Universitaires
de Strasbourg

Dr Xavier JACQUOT