Vous êtes sur la page 1sur 2

L’épuisement est en effet une des techniques,un des accés empruntés par

certains chamanes mais qui est aussi frequemment utilisés dans certaines
tarika orientales,certains cultes à mystère ou dans une forme peu connu
d’esoterisme chretien orientale.Crowley en avait donné une variante dans un de
ses liber paru dans sa revue magick.
Derrière l’epuisement ce qui est recherché c’est une certaine forme de
souffrance.La souffrance comme clef,comme accés et comme maitre est ce qui
sous-tend à la fois les cultes amerindiens (azteque,inca,tolteque),leurs dérivées
qu’on appelle aujourd’hui chamanisme,mais aussi les cultes à mystère orientaux
(culte d’attis,d’adonis,de dionysos zagreus mais aussi leurs versions feminines
consacrées a persephone,cybele,artemis etc) et qui trouve une forme
d’aboutissement dans la révélation chretienne avant que la ligne de fuite qu’elle
trace dans l’histoire humaine ne soit transformée en ligne dure de la religion
chretienne de Rome,le katexon romain et que la souffrance (la passion) comme
accés soit transformé en souffrance comme moyen de contrôle,le fameux
pathos chretien.L’épuisement tout comme la souffrance dont il est une variation
agit comme un « sesame ouvre-moi » (le mot est de leon bloy,grand activiste de
la souffrance qui ouvre comme Niezsches,De Maistre ou Massignon),il s’agit de
neutraliser une certaine homeostasie,la paix des organes,pour acceder à une
forme de chaos organique et energetique qui permet de liberer l’esprit du corps
(le soma-sema,corps-tombeau de platon) ou pour etre plus precis et en suivant
la loi du parallelisme corps-esprit de convoquer un nouveau corps,debarassé
des habitudes et du confort,un corps purifié par l’épuisement,la fatigue,le
manque de sommeil ou la mobilisation permanente et totale de l’activité et de
l’attention.Les grecs parlent d’acidifié le corps.
Une certaine tradition venue des chretiens d’orient raconte que tout cela vient
des atlantes,de la civilisation de l’atlantide située apres les colones d’hercule
(dans l’ocean atlantique) et que l’explication de cette catastrophe qui a touché
cette civilisation sublime est à chercher dans l’usage qu’ils ont fait de la
souffrance.Tlao signfie souffrir,cela a donné tlaloc le dieu souffrant des azteques
et aussi atlas le titan grec.Selon eux l’origine commune des azteques,du
chamanisme amerindien,des cultes à mystere africains (vodun) grecs
(attis,adonis,dionysos) puis de leur tradition chretienne esoterique se trouve
dans cette dynamique secrete qui fait de la souffrance la clef de la descente et
de la montée,de la transfiguration,de la mort et de la resurrection.Vouloir eviter
la souffrance est ce qui va mener le monde à l’anénatissement,c’est la vielle
leçon de la première humanité que la seconde a oublié.Dostoievski dans sa
legende du grand inquisiteur en donne une description saisissante.A sa
manière Walter benjamin en donne une version éclairée dans son fragement
theologico-politique : « Car dans le bonheur,tout le terrestre aspire à son
declin….tandis qu’en vérité l’immediate intensité messianique du cœur,de
l’homme intérieur en son individu,transite par le malheur,au sens de la
souffrance ».Le new_age et son obession du bonheur,du confort,de l’hygiène
constitue en ce sens la religion de la fin et il n’est pas fortuit que le new-age en
meme temps que la guerre civile mondiale,les deux faces d’une meme pièce.
En occident et au niveau contemporain, Gurdjieff (qui derrière ses cabotinages
dissimulait une vrai connaissance du mystère chretien) a fait un usage appuyé
de ce recours à l’epuisement pour « ouvrir » l’etre humain,Ouspenski décrit les
longs jeunes qu’il leur imposait accompagné de course a pieds quotidiennes et
d’exercices physiques intense,Oscar Ichazo fondateur de l’arica et initiateur de
john lilly utilisait le meme type de pratiques.
Voila il y aurait des tonnes de choses à ajouter ou à detailler car le sujet est
crucial.

Centres d'intérêt liés