Vous êtes sur la page 1sur 2

Articles et vidéos

Des articles et des vidéos seront régulièrement ajoutés sur cette page. Vous y trouverez des
articles de fond concernant la PNL et l'hypnose, des trucs et des astuces pour utiliser
efficacement ces outils dans votre vie quotidienne, des démonstrations des différentes
techniques, etc. Assurez-vous donc de visiter régulièrement cette page ou envoyez-moi un e-mail
en cliquant ici afin de vous abonner gratuitement à ma newsletter et d'être tenu au courant des
mises à jour.

Décembre 2008

Ce mois-ci j'ai mis en ligne un article intitulé :

Comment le principe "la carte n'est pas le territoire" change le monde !

L’idée que la carte n’est pas le territoire est l’un des concepts fondamentaux de la PNL. Il faut
comprendre par là que les idées, les théories, les représentations, les descriptions, les modèles
que nous nous faisons de la réalité qui nous entoure ne sont pas la réalité elle-même, mais au
mieux des approximations utiles d’une partie de cette réalité. D’ailleurs, pour être lisibles une
carte ou un plan doivent faire des approximations : pour trouver votre chemin dans une ville, il est
inutile que le plan que vous tenez en main vous indique le nombre de fenêtres de chaque
immeuble…

Ce concept peut sembler au premier abord assez abstrait et les applications pratiques que l’on
peut en tirer ne sont pas forcément immédiatement évidentes. Pourtant, le changement des
cartes mentales que l’on se fait du monde est le vecteur des transformations les plus utiles tant
pour les individus que pour les groupes d’êtres humains : l’application de ce concept de la carte
qui n’est pas le territoire a non seulement déjà changé fondamentalement d’innombrables
individus mais aussi des civilisations entières ! Afin de mieux comprendre cela, nous allons
examiner quelques exemples de ces changements toujours fascinants.

Un exemple très actuel est l’ensemble des applications pratiques révolutionnaires qui sont en
train d’émerger grâce au modèle de la physique quantique : cette description du monde qui nous
entoure est relativement récente et permet d’expliquer des phénomènes que la théorie de la
relativité n’expliquait pas. En un sens, les idées de la physique quantique ont déjà dépassé les
idées d’un génie comme Einstein et les premières machines quantiques actuellement testées
laissent rêveur quant aux utilisations extraordinaires qui se préparent.

Cela est comparable aux changements engendrés par le développement au XIXesiècle de


théories décrivant les lois gouvernant l'électricité et l'électromagnétisme. Grâce aux premières
"cartes du monde" indiquant l’existence de phénomènes électriques et magnétiques jusqu’alors
inconnus, toute la civilisation occidentale à été totalement transformée en quelques dizaines
d’années, faisant passer le monde dans l’ère industrielle. Ce changement dans les théories de la
physique a eu des répercussions dont nous sommes souvent inconscients dans la vie
quotidienne de chacun.

De même, lorsque Galilée, grâce aux observations qu’il a faites avec son télescope, a permis
l’émergence de nouvelles idées quant à la disposition du cosmos, ces idées ont fini par changer
totalement le monde des sciences, de la philosophie et de la religion et par ricochet l’humanité
toute entière. L’un des points les plus intéressants de l’histoire de la "nouvelle carte du cosmos"
proposée par Galilée se trouve d’ailleurs dans les détails de la résistance, finalement vaine, de
ceux qui ce sont raccrochés à "l’ancienne carte du cosmos".

Examinons tout d’abord un exemple simple de l’application du concept de la carte qui n’est pas le
territoire afin de vraiment le comprendre. Imaginons que, pour les raisons qui sont les vôtres,
vous voulez vous rendre jusqu’à chez moi, à Neuchâtel. Or, il se trouve que n’avez pour vous
guider qu’un très vieille carte routière, datant d’avant la construction des autoroutes du canton.
En examinant cette carte dépassée, vous pouvez penser que ce voyage sera long, compliqué,
difficile et qu’il vous faudra faire toutes sortes de détours. Mais dès le moment où vous remplacez
cette carte ancienne par une carte mise à jour, autrement dit par une approximation plus utile de
la réalité, aussitôt vous verrez les nouvelles autoroutes et les possibilités nouvelles de faire ce
voyage rapidement, facilement, directement et confortablement. En fait, ces excellentes
possibilités existaient déjà au moment où vous avez pris la décision de faire ce voyage, elles
étaient présentes dans la réalité, mais vous n’en avez pris conscience qu’au moment où vous
avez changé de carte. De même, bien des problèmes de votre vie quotidienne ont une solution
rapide et facile qui existe déjà, mais cette solution vous sera cachée jusqu’au moment où vous
changerez vos représentations mentales du monde qui vous entoure. Par contre, dès que vous
faites ce changement, la solution est évidente. C’est ici que se révèle toute la puissance de la
PNL, qui grâce à ses outils linguistiques est capable de détecter les failles de "l’ancienne carte"
et de la remplacer aisément par une "nouvelle carte" plus utile, plus efficace et finalement plus
agréable.

Pour reprendre l’histoire de Galilée, ses observations ont permis l’adoption du modèle
héliocentrique du cosmos, autrement de l’idée que la Terre et les planètes tournent autour du
Soleil, contrairement à l’idée ancienne qui voulait que le Soleil et les planètes tournent autour de
la Terre. Mais l’opposition à ce modèle a été vive de la part de nombreux savants et autorités
religieuses. En fait, lorsque Galilée a découvert que la planète Jupiter possédait des lunes
tournant autour d’elle, certains savants étaient tellement accrochés à leur ancienne "carte du
cosmos" qu’ils ont été incapables de voir ces lunes lorsque Galilée les a fait regarder au travers
de son télescope. Du point de vue de la PNL, ces individus s’étaient profondément
autohypnotisés, jusqu’au point de ne pas voir ce qui était devant leurs yeux !!! Sans doute aurait-
il mieux valu pour eux et pour la science elle-même qu’ils passent de cette transe hypnotique à
une autre plus utile où la carte mise à jour est utilisée. Mais finalement leur résistance aura été
vaine puisque maintenant le modèle héliocentrique est acceptée dans l’esprit de chacun.

La révolution scientifique du XIXe siècle a également changé le monde de façon très concrète, le
nouveau modèle du monde ayant permis la mise au point d’inventions innombrables. L’invention
de la dynamo a permis de faire en sorte que l’énergie créée à un endroit dans une centrale
électrique puisse voyager et être utilisée là où elle est nécessaire, pour le plus grand profit de
tous. L’invention du télégraphe, puis de la radio a permis la transmission de messages à la
vitesse de la lumière d’un point à un autre du globe. Alors qu’auparavant les nouvelles mettaient
des semaines pour se déplacer, elles pouvaient maintenant arriver le jour même. Imaginez les
changements dans le quotidien des gens, au moment où ce qui était long et pénible est devenu
brusquement facile, rapide et évident. De même la production industrielle mise en place grâce à
ces changements a permis à certains de s’enrichir de façon extraordinaire : des fortunes sans
précédent se sont bâties à cette époque. Vous pouvez vous amuser à faire la longue liste des
changements positifs et surprenants qui ont eu lieu grâce à ce qui est ici aussi un changement de
"carte du monde".

La révolution qui se prépare grâce à la physique quantique est tout aussi extraordinaire. Des
expériences ont déjà montré que le changement d’état d’un photon (d’une particule de lumière)
induisait instantanément le changement d’état d’un autre photon créé au même temps, aussi loin
que se trouve ce deuxième photon. Ce phénomène est donc une transmission d’information
instantanée, infiniment plus rapide que la vitesse de la lumière, vitesse qui dans le modèle
d’Einstein ne pouvait être dépassée !!! Ainsi, les applications de cette nouvelle théorie
commencent déjà à prouver que n’importe quel point dans l’univers est en relation avec n’importe
quel autre, et par conséquent que de l’endroit où je me trouve j’influence l’univers tout entier…
voilà qui laisse rêveur, n’est-ce pas ?!

J’espère qu’à présent, avec ces éléments en main, vous comprenez mieux les conséquences
pratiques et utiles du concept de la carte qui n’est pas le territoire !